Vous êtes sur la page 1sur 7

2) Connecteurs

vendredi 4 avril 2014 14:57

1. Connecteur simples

Banane : possède un seul fil est utilisé pour les montage électronique amateur

Le DIN deux pin : DIN (deutsch industrie norme), fiche a deux bornes utilisée sur les anciens
modèles d'enceintes, obsolète aujourd'hui car il ce détache facilement.

Câble RCA : fiche avec deux contact, le signal est au centre, la masse est l'anneau autour. Les
couleurs détermine leur fonction sur les appareil grand public.

Rouge : audio de droite


Blanc / noir : audio de gauche
Jaune : vidéo

SP/DIF : norme inventé par Sony, Philips, nécessite des câbles spéciale avec une impédance de 75 ohms

Jack mono TS :

Caractérisé par un ligne, un conducteur, ça taille est de 6,35 mm. Deux partie :
Tip : extrémité en anglais, c'est le signal
Sleeve : masse
C'est une connexion asymétrique

Préféré les embase jack verrouillé de Neutrik

Jack TRS asymétrique : deux conducteur en asymétrique, le tip est égal au signal gauche, le ring a
droite, le Sleeve est la masse. Dans le cadre d'un signal stéréo.
Jack TRS mono symétrique : tip : point chaud, ring ; point froid, Sleeve : la masse.

Mini jack : stéréo asymétrique, 3,5 mm, utilisé dans le grand public pour les casques

Jack en Y : d'un coté jack TRS, de l'autre deux jack TS, attention sur certaine console c'est inversé.

XLR : connexion standard symétrique pour les micros, ce connecteur est vérouillable. En général le
connecteur male représente toujours la sortie. Utilisé aussi en numérique avec l'AES / EBU sur câble de
100 ohm.

XLR 4 pins : présente souvent sur les intercom (vidéo / son) système de communication entre les
régies. Asymétrique, les 4 ème pin sert d'alimentation.

XLR 6 pins : utilisé en live pour distinguer l'envoie de fréquence spécifique vers différent haut parleur.

Embase combo : embase de chez Neutrik compatible XLR trois pins et jack 6,35
2. Les connecteurs patch :

GPO : Utilisé sur les premiers patch, 6,35 avec une pointe élargie, symétrique. Après de nombreux
branchement, débranchement l'embase s'abime.

Bantam : Le plus utilisé en studio, 4,4 mm, aussi appelé Tiny téléphone, symétrique

FRB : connexion avec 3, 6 ou 9 pins, symétrique, l'avantage est que le point chaud ne touche jamais le
point froid il n'y a donc jamais de clic ou de bruit de fond lorsque l'on patch/ dépatch. Utilisé en
brodcast.
3. Connecteurs pour le live :

Stage box : XLR ou Jack sur la scène, XLR du coté console

Speakon : Standard pour la connexion de Haut parleur en Live, le plastique est utilisé afin d'éviter les
électrocution. Câblage a chaud possible sans court circuit. On retrouve des speakon a 4,8 points pour des
haut parleur gérant des bandes de fréquence séparé (système bi-amplifié)

Socapex : système très pratique car la console est pré câblé, il ne faut qu'un seul câble pour la relié a la
stagebox ou au rack d'effet. Il y a plusieurs modèles suivant le nombre de contacts.

LK : similaire au système socapex, moins utilisé, il y a plus de points disponible mais les connecteur sous
plus fragile.

Harting : compatible audio, lumière et électricité, jusqu'à 108 contact. C'est le système le plus résistant
Powercom : ressemble a du speakon mais pour l'alimentation électrique

Autre connecteurs :

IEC : alimentation

CE 17 : grosse fiche pour le branchement sur des boitier d'alimentation public

Bulgin : utilisé plus pour la lumière

Sub-D / DB : le plus utilisé est le sub-d 25, similaire a un port parallèle, utilisé par certaines consoles,
convertisseur AD, DA, on peut faire transiter 8 signaux avec un seul câble. Utilisé en analogique et en
numérique.

Ex : alpha link de SSL

Sub-d 50 : crée pour le format SCSI, utilisé en informatique, utilisé encore aujourd'hui pour le S-DIF : sony
digital interface,

Sub-d 9 : port COM ou série, que l'on utilise en informatique, utilisé aussi pour des télécommande en post
production (transport) le standard s'appelle RS 422, RS232.
4. Connecteur DIN :

DIN 5 : avec 5 broches utilisé pour le midi,


DIN 3 : vieux micro hifi
DIN 4,7 : utilisé en vidéo
DIN 6 : port série ps 2, clavier / souris

Tuchel : Din 3 point vérouillable, utilisé pour l'alim de certaine consoles, mixette.

Patch B : barre de patch

DI : boitier de direct, sert a brancher a l'entrée symétrique micro d'une console :


Des signaux asymétrique
Des signaux avec une impédance différentes, (guitare)
Sert a spliter un signal

Il faut toujours enregistrer le signal direct dans le cadre d'un enregistrement guitare avec ampli par exemple
pour pouvoir en phase de mixage le refaire passer par un ampli de meilleur qualité.

Radial : marque de DI de bonne qualité

Les DI active / passive :

Passive : moins chère, plus simple, ne nécessite pas d'alimentation

Active : plus de fonction, nécessite une alimentation (pile , 48V) ls options supplémentaire sont
le PAD (atténuateur)

Interrupteur ground lift : déconnecte la masse, en cas de buzz et de boucle de masse.

Audio numérique :

SP / DIF : Sony Philips Digital Interface, format numérique audio pour grand public. Cd, dvd …
Ce format utilise plusieurs connecteur :
RCA
Toslink (optique), mini toslink

ADAT : Alesis Digitale Audio Tape, permet d'envoyer 8 canaux en simultanées sur un connecteur
TosLink

AES / EBU : instance américaine d'ingénieur du son (AES) et EBU instance européenne, ce sont associé
pour créer ce format numérique avec une connecteur XLR. Format professionnel qui utilise du XLR a 3
broche et un câble a 110 ohm. Dans un seul câble il y a deux signaux

MADI : (multi chanel audio digital interface) format professionnel, variante de l'AES / EBU qui permet de
transporter 64 canaux en numérique a 48 kHz + du midi, fonctionne avec des connecteur toslink optique
ou bnc.
TDIF : Tascam Digital interface, utilise des fiches sub-d 25 il y a 8 entrée / sorties, seulement avec la
marque tascam.