Vous êtes sur la page 1sur 4

Restructuration et extension du

collège François Mauriac à


LOUVRES

Présentation de l'opération

LE PROJET

Par délibération du 27 avril 2007, l’assemblée départementale a approuvé la restructuration et


l’extension de 100 places du collège François Mauriac à Louvres afin de l’adapter aux nouvelles
normes technique, pédagogiques et fonctionnelles.

LOCALISATION

Le collège est situé au sud-est de la commune, dans un secteur comprenant de nombreux


équipements publics (le centre culturel, le centre sportif Jean Collignon, la poste, etc…)

L’ensemble est composé de quatre bâtiments, construits en 1976 :


- un bâtiment R+2 abritant l’administration, les logements de fonctions,
- un bâtiment R+2 comprenant le secteur enseignement (vie scolaire, CDI, sanitaires, etc.),
- un bâtiment sur un niveau et sous-sol partiel abritant la demi-pension,
- un bâtiment sur un niveau transformé en pôle technologie.

Le terrain d’une superficie de 11 664m² est situé « 80 rue de Paris ».

Description du projet et des bâtiments


Le projet se veut simple et compact : il consiste en la réalisation, en tête de l’externat (bâtiment B),
d’un nouveau corps de bâtiment en R+1, abritant l’administration et le CDI. Cette extension conçue
comme une prolongation du bâtiment B, forme un signal identifiable depuis la rue.
Perpendiculaire à l’extension, un auvent relie les bâtiments A et B. L’ensemble, en continuité avec le
parvis, marque clairement l’entrée principale du collège.
Le pignon de l’extension, particulièrement exposé est traité en matériaux résistants (panneaux de fibre
ciment, panneau de bois, zinc), tandis que la façade du CDI entièrement vitrée et habillée d’un brise-
soleil léger, s’ouvre largement sur la cour coté sud.
Face à l’entrée et doublant la façade du bâtiment C, le préau relie l’externat à la demi-pension, formant
un fond de scène venant clore la cour de récréation.
Il abrite en son extrémité l’extension de la demi-pension.
En façade nord, un passage couvert commande le nouvel escalier situé en partie centrale et relie les
bâtiments B et D.
L’accès principal du collège ainsi que celui de la cour de service et du parking des professeurs restent
à la même place.
2
Un véritable parvis public est aménagé, en pente douce jusqu’à la loge du gardien pour s’ouvrir
largement sur la cour, pour améliorer la sécurité de la desserte des cars scolaires. Pour des mesures
d’organisation et afin d’éviter tout croisement, l’accès au parking privatif des logements de fonction est
implanté à l’extrémité de la parcelle.

L’organisation générale reste inchangée, elle est améliorée pour une meilleure fonctionnalité.

Certains locaux comme les salles de technologie dans le bâtiment D, la cuisine, la laverie et les locaux
du personnel dans le bâtiment C sont conservés en l’état.
Les logements de fonction situés dans le bâtiment A sont rénovés.

Nature des travaux

Dans un souci d’homogénéité et de pérennité, de simplification de l’architecture, d’intégration des


principes d’entretien et de maintenance, le choix des matériaux a été volontairement limité.
Les façades des bâtiments existants et de l’extension sont isolées thermiquement par l’extérieur et
revêtues en zinc à joint debout à partir du premier étage. Les rez-de-chaussée et pignons du bâtiment
B seront bardés par des plaques de fibres-ciment de ton gris, le CDI sera lui recouvert d’un bardage
bois plan de type parflex.
L’ensemble se décline en trois teintes ; gris légèrement teinté du zinc, gris des plaques de ciment et
bois pour le CDI, le brise-soleil est réalisé avec le même matériau.
Les menuiseries sont en aluminium laqué gris ton sur ton.
Ce projet s’intègre dans une politique de « développement durable » et traite spécifiquement plusieurs
points comme :
- Les économies d’énergie (isolation par l’extérieur, panneaux solaires en terrasse de bâtiment
A pour l’eau chaude sanitaire)
- Récupération des eaux pluviales d’une part pour limiter le débit de fuite, d’autre part pour
utiliser l’eau dans les sanitaires élèves.
- La création de terrasses végétalisées, de type extensif permet de rafraîchir localement l’air et
la surface du toit par évaporation de la végétation. Les avantages annexes sont une capture des eaux
de pluie (diminution du ruissellement), une augmentation de la biodoversité, une meilleure intégration
du bâtiment et un aspect esthétique.
3

Tableau des surfaces

Superficie de la parcelle 13 319,00 m2

Aires de stationnement 1 655,00 m2

Surfaces créées à l’occasion du projet (SHON)


- Locaux d’enseignement (CDI+Administration) 1 014,00 m2

Calendrier d'exécution

Notification du marché de maîtrise d'œuvre 30 mai 2008

Permis de construire 14 mai 2009 (PC n°9535109E0006)

Notification du marché de travaux 27 mai 2009

Commission de sécurité Septembre 2010

Réception finale des travaux Octobre 2010

Eléments financiers

L'opération est financée par le Conseil Général du Val d'Oise à 100%.

La commune de Louvres a cédé le terrain au Conseil Général du Val d’Oise à titre gratuit.
4

Coût de l'opération TTC

1- Travaux

1.1- Marché de travaux 7 213 000,00 €

1.2 - Concessionnaires 10 500,00 €

2- Etudes et autres intervenants

2.1- Maîtrise d’œuvre 722 000,00 €

2.2- Contrôle technique 33 600,00 €

2.3- Coordonnateur sécurité et protection de la santé 22 400,00 €


3- Conduite d’opération interne

4- Divers (reprographie, publicité, sondages et diagnostics, 162 000,00 €


géomètre, économiste, indemnités de concours)

5- COUT TOTAL D’OPERATION (1+2+3+4) provisoire au 8 163 500,00 €


30/09/2010

Equipement 452 500,00 €