Vous êtes sur la page 1sur 14

I-Présentation de groupe chimique

Le Groupe Chimique Tunisien (GCT), pièce maîtresse dans le dispositif des exportations
tunisiennes, est l'une des fiertés de l'industrie nationale. Il est une société anonyme créée par
l’Etat Tunisien pour regrouper toutes les activités relevant du phosphate et sa transformation
en produits chimiques tels que l'acide phosphorique ou les engrais.

Le GCT est Créé en 1952. Il est le fruit de la fusion-absorption de 5 sociétés :

 SIAPE : Société Industrielle d’Acide Phosphorique et d’Engrais


 SAEPA : Société Arabe des Engrais Phosphatés et Azotés
 ICM : Les Industries Chimiques Magrébines
 EG : Société Engrais de Gabés
 ICG : Industries Chimiques de Gafsa
Le GCT possède trois directions générales des usines : Gabés, Sfax et Gafsa ; et
dont l’implantation des usines est respectivement à Ghannouch, Sfax, Mdhila et
Skhira.
Les trois usines du groupe chimique qui sont implantés dans la région de Gabés sont :

L’usine de Di Ammonium de Phosphore (DAP) fondée en 1979, qui


comprend :

 Deux unités d’acide phosphorique.

 Deux unités d’acide sulfurique.

 Deux unités de DAP.

 Utilités.

L’usine Ammonitrate: fondée en 1983 et comprend :

 Une unité d’acide nitrique.

 Une unité de nitrate agricole.

 Une unité de nitrate poreux.

 Une unité de séchage.


 Utilités.
L’usine d’acide phosphorique qui comprend les unités suivantes :

 Quatre lignes de production d’acide sulfurique.

 Trois lignes de production d’acide phosphorique 54% en P2O5.

 Une unité bi-calcique.

 Utilités

Services communs pour toutes les usines :

 Une direction des achats.

 Une division de shipping et agence martine.

 Une division de contrôle de qualité.

 Une division de sécurité.

 Une direction administrative (régionale).


II. présentation de l’usine
L’usine de DAP (di ammonium Phosphaté) du GCT est conçue pour une capacité de
production est 1 .2000.000 tonnes d’DAP par an.

L’usine comprend quatre unités de production :

Unité Centrale : elle permet la production de la vapeur, de l’air comprimé (air servie,
air industrielles) et de différentes qualités d’eau (eau mer, eau industrielles, eau
potable, eau minéralisée) et de l’électricité.
Unité Phosphorique : elle permet la production d’acide phosphorique dilué 28% et
concentré 54%.
Unité sulfurique : elle permet la production de l’acide sulfurique 98%.
Unité DAP : elle permet la production du di ammonium phosphaté(DAP).

En plus de ces unités l’usine comprend d’autre services tels que :

service d’entretien mécanique (SEM).

service d’entretien électrique et de régulation(SEI).


bureau de méthode(BM).
service administratif et financier(SAF).

Service sécurité :

 direction de contrôle de la qualité(DCQ)

 direction des études et réalisation(DER)

 division de production de l’environnement(DPE)


Phosphate

Organigramme d’usine DAP


III- Présentation de service phosphorique
Le service phosphorique a pour rôle de fabriquer l’acide phosphorique(H3PO4)
commercialisé en équivalent P2O5 et pour fabriquer le DAP.

Il assure la production de :

 Acide phosphorique 28% en P2O5.


 Acide phosphorique 54% en P2O5

Pour la production de l’acide 28% on a deux lignes de production de capacité 1400 T/jour
(Unité 3600 A/B), pour l’acide 54% on a trois lignes de concentration (Unité 3700 A/B/C) de
capacité 1000T/jour.

Ces deux produits sont utilisés pour la fabrication de DAP où à l’export .

Le procédé de fabrication de l’acide phosphorique utilisé est par voie humidedans lequel
l’acide est obtenu par l’attaque du phosphate minérale avec l'acide sulfurique. Il est
largement utilisé dans le monde car il présente l’avantage de produire un acide ayant un faible
coût.

Phosphate

Acide
phosphorique
Acide
sulfurique

 Matières première :

 Le phosphate

 L’acide sulfurique
 Les différentes sections :
Ce service est composé de cinq sections :

 Section phosphate humide

 Section d’attaque

 Section de filtration

 Section de concentration

 Section de stockage

Procédé de fabrication d’acide phosphorique


1-Section phosphate humide :
 Principe de fonctionnement :

Le phosphate humide arrive par train de Gafsa aussi par des camions. Il est stocké dans
deux silos de capacité 8000 tonnes chacun. Au dessous de chaque silo il existe deux
extracteurs, l’extracteur fait deux mouvements rotation et translation qui permettent
l’extraction de phosphate.

Le phosphate continue son cycle à travers les bandes transporteuses jusqu’à atteindre la
trémie.

A la sortie de la trémie, un dosimètre est installé: c’est une bande qui détermine le débit
massique de phosphate humide passant dans la cuve d’attaque à travers une bande
transporteuse.

 Schéma simplifié du cycle de phosphate :

Silo

Extracteurs

Bandes transporteuse

Trémie

Podométre

Bande transporteuse

Cuve d'attaque
2-Section d’attaque :
 Principe de fonctionnement :
Cette section a pour but l’attaque du phosphate par l’acide sulfurique et l’acide
phosphorique moyen recyclé pour donner une bouillie d’acide phosphorique.

Cette étape se produit dans une cuve cylindrique en béton armé revêtue à l’intérieure par une
couche en caoutchouc, une autre en brique antiacide pour assurer la protection nécessaire pour
la cuve.

Le réacteur comporte deux compartiments séparés par une cloison :

Compartiment central :contenant par un seul agitateur dit central aussi deux
ouvertures situées dans la paroi du compartiment centrale :
 Une ouverture basse, appelée Under flowpour maintenir le niveau de solution
constant dans la cuve.
 Une ouverture haute, appelée Over flow pour faire circuler le mélange
réactionnel.
Compartiment périphérique : contenant sept agitateurs périphériques à pales
radiales permettant la circulation de la bouillie.

Acide sulfurique Acide moyen (recyclé)

Phosphate Cuve bouillie


D’attaque

Gaz
 Les réactions misent en jeu au cours de cette section :

La réaction entre la roche de phosphate et l’acide sulfurique se déroule en deux étapes :

Etape 1: une réaction entre apatite et acide phosphorique recyclé qui donne le phosphate
mono calcique :

Ca10 (PO4)6+ 14H3PO4 10Ca (H2PO4)2(aq) + 2HF

Etape 2:une réaction entre le phosphate mono calcique formé et l’acide sulfurique pour
donner le gypse et l’acide phosphorique :

2Ca (H2PO4)6(aq) + 2H2SO4 + 4H2O 2CaSO4.2H2O + 4H3PO4 (aq)

Plusieurs réactions secondaires peuvent avoir lieu à cause des impuretés présentes dans le
phosphate:

Fe2O3 +3H2SO4 Fe2 (SO4)3+3H2O

Al2O3 +3H2SO4 Al2 (SO4)3+3H2O

Alors la réaction globale de production d’acide phosphorique s’écrit :

Ca10 (PO4)2 F2 + 10H2SO4 + 20H2O 10CaSO4.2H2O +6H3PO4+2H

La bouillie formé est compose de deux phases:

- Phase liquide : acide phosphorique.


- Phase solide : gypse ou phosphogypse.

La réaction étant exothermique, elle dégage de la chaleur ce qui exige la présence d’un
système de refroidissement par un système de ventilation qui permet l’extraction des gaz.

Ensuit à l’aide de l’eau industrielle et l’eau de mer en fait le lavage de cette gaz.
 Les pertes :

 Pertes de P2O5 inattaqueés : Du à un le temps de séjour insuffisant,


caractérisé par un phénomène d’enrobage (où blocage de réaction).La réaction
se produit à la surface à cause d’un excès d’acide sulfurique SO4 2-
.
 Pertes de P2O5 syncristalliseés : Lorsqu’ on a un défaut en ions SO4 2- une réaction
de substitution se produit entre ces ions et HPOpuisque ils ont les même formes
géométrique à l’échelle moléculaire encore même charge ionique.

Schéma de la cuve d’attaque

3-Section de filtration :
 Principe de fonctionnement : Avec cette section on assure la séparation
entre le liquide (solution d’acide phosphorique) et le solide (les cristaux de gypse).

Cette opération est réalisée sur un filtre à godets (filtre à 30 godets) rotatif et qui fonctionne

sous vide à partir de deux pompes à vide.

La filtration comporte 3phases :

a- La première phase : à ce niveau on récupère l’acide fort 28% qui est transféré

directement vers le stockage.

b- La deuxième phase : consiste au lavage du gâteau de gypse par l’acide faible pour la

récupération de l’acide moyen qui être recyclé par la suite vers la cuve d’attaque.

c- La troisième phase : consiste à un deuxième lavage du gâteau par l’eau process, on

obtient ainsi l’acide de faible qu’on utilise dans le premier lavage.


A ce niveau, le filtre subit d’autres étapes de nettoyage pour qu’il puisse reprendre un

nouveaucycle :

- Décharge du gâteau :le vide est cassé, la cellule.


- Lavage des toiles : les traces de gypse arroche à la toile sont éliminées par
pulvérisation d’eau industrielle.
- Remise en place des godets : la cellule reprend sa position horizontale, elle se
prête pour un nouveau cycle.

 Les pertes :
Lavable :Dû à une mauvaise filtration.

LavageToil BAV FILTRE BIRD


e
P.S Faible Séchage du
Fort
Décharge gâteau

Du gypse

Décharged
u gypse
Lavagede
Moyen la toile
Séchage P.S
du Fort
Faible
gâteau

Schéma de la boite à vide


4-concentration :
 Principe de fonctionnement :

La concentration c’est l’opération qui permet le passage de l’acide 28% à l’acide (54%), en
évaporant une quantité d’eau. Cette évaporation se fait suivant une boucle de circulation
forcée sous vide.

L’unité de concentration comporte trois lignes de production identique (A, B, C), chaque
ligne comporte principalement :

 Un échangeur tubulaire

 Un bouilleur

 Un filtre

 Un condenseur barométrique

 Une pompe de circulation

 Ballon à condensât

 Bac de garde

Echangeur tubulaire
 A l’aide d’une pompe de circulation, l’échangeur est alimenté d’acide 54% dans les
tubes et de vapeur à l’extérieur pour le chauffer : il assure l’échange de chaleur entre
l’acide phosphorique et la vapeur à basse pression.

 A la sortie de l’échangeur se fait l’injection de l’acide 28% en P2O5 .l’injection de


vapeur se fait perpendiculairement aux tubes à une température maximal 150°c.

 L’ébullition de l’acide se fait dans le bouilleur qui fonctionne sous vide (de -700 à-710
mm Hg à T=80°C).le vide est assuré par une chute d’eau de mer au niveau de
condenseur.

 Le filtre est utilisé pour retenir les particules solides contenues dans l’acide qui
peuvent obstruer l’échangeur, l’élimination se fait à travers un courant d’eau au
moment de lavage.

 Après le chauffage de tubes la vapeur sera condensée puis récupérée vers le service
utiliè.

Schéma de la ligne de concentration


5-stockage :
 Principe de fonctionnement :

Dans cette section l’objectif est de stocker les acides ainsi produits :

Stockage de l’acide 28% :


L’acide 28% doit être désaturé et clarifié avant de faire la concentration en acide 54 %.

 Désaturation :

Après filtration l’acide 28% est envoyé vers des bacs de Dé saturation, cette étape
consiste à refroidir l’acide par agitation a fin de crée une sursaturation des carbonates
de sulfate de calcium.

 Clarification : L’acide est envoyé à travers des pompes au décanteur pour le clarifier
(éliminer les matières solides) et le dépôt qui reste au fond va être recyclé vers la cuve
d’attaque à travers des pompes à boue.

L’acide ainsi stocké alimente les ateliers de DAP et les trois lignes de concentration.

Stockage de l’acide 54% :


L’acide 28% va subir la concentration en acide 54%.Après l’acide issu de trois lignes
de concentration est envoyé vers un bac de décantation puis vers un bac du passage .

Afin d’extraire vers l’unité DAP.