Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Sultan Moulay Slimane (USMS)

Faculté polydisciplinaire de Beni Mellal (FPBM)


Module : Économie monétaire et financière
Semestre : S3
Pr. AZDOD MOHAMED
Travaux Dirigés (Révision globale)

DOSSIER N°1 :
Économie du troc et économie monétaire

Dans une économie imaginaire, les agents économiques résidents échangent 300 produits (biens
différents).
Travail à faire :
1. Dans une économie du troc, calculez le nombre total des prix relatifs. Commentez.
2. Donnez deux autres inconvénients au système du troc.
3. Si la société fixe un bien comme monnaie-marchandise, calculez le nombre total des prix relatifs
dans ce cas.
4. Dans une économie monétaire moderne, quel est le nombre de prix dans cette économie ?
(On ne considère pas la monnaie comme un bien échangeable contre lui-même)
5. Présentez puis expliquez :
a. Les caractéristiques de la monnaie,
b. Les fonctions de la monnaie.

DOSSIER N°2 :
Agrégats monétaires et système bancaire

1. Expliquez les différences entre : Les agrégats monétaires M et les agrégats de placements
liquides PL.
2. Expliquez pourquoi les encaisses des institutions financières ne doivent pas être comptabilisées
dans le calcul de la masse monétaire.
3. Concentration du système bancaire marocain :
a. Expliquez le phénomène de concentration du système bancaire marocain (secteur des
banques conventionnelles) ;
b. Montrez les avantages et les inconvénients de cette concentration.

Page 1 sur 2
DOSSIER N°3 :
Agrégats, création et politique monétaires
Document n°1 : Agrégats monétaires au Maroc (Source : site officiel de Bank Al-Maghrib)
AGRÉGATS DE MONNAIE
Septembre 2019
(Encours en Millions de DH)
Circulation fiduciaire 249 725
Monnaie scripturale 629 880
M1 879 605
Placements à vue 164 531
M2 1 044 136
Autres actifs Monétaires 298 305
M3 1 342 441

Document n°2 : Extrait du rapport de la politique monétaire


(Publié le 24/09/2019 par Bank Al-Maghrib)
Le Conseil de Bank Al-Maghrib a tenu le mardi 24 septembre sa troisième réunion trimestrielle de
l’année. Lors de cette réunion, il a analysé l’évolution récente de la conjoncture économique et les
projections macroéconomiques de la Banque pour les huit prochains trimestres. Sur la base de ces
évaluations, le Conseil a jugé que le niveau actuel du taux directeur de 2,25% reste approprié et a décidé
de le maintenir inchangé.
Par ailleurs, et au regard de la persistance de besoins importants de liquidité bancaire sur l’horizon de
prévision, le Conseil a décidé de réduire le taux de la réserve monétaire de 4% à 2%, permettant ainsi
une injection permanente d’un peu plus de 11 milliards de dirhams.
Le Conseil a noté qu’après s’être établie à 1,9% en 2018, l’inflation a nettement ralenti en 2019. Selon
les prévisions de Bank Al-Maghrib, elle devrait continuer à évoluer à des niveaux faibles au cours des
prochains mois pour ressortir à 0,4 % sur l’ensemble de l’année.

Travail à faire :
(Pour les calculs, retenez deux chiffres après la virgule)

1. Calculez, en %, le coefficient de détention de la monnaie fiduciaire au Maroc ;


2. Rappelez les facteurs qui déterminent ce coefficient,
3. Calculez le multiplicateur du crédit :
a. Avant la baisse du taux de la réserve monétaire obligatoire ;
b. Après la baisse du taux de la réserve monétaire obligatoire ;
4. Calculez le montant théorique additionnel des crédits qui seront distribués après la baisse du
taux de la réserve monétaire.
5. En déduisez la masse monétaire estimée après cette décision (toutes choses étant égales par
ailleurs).
6. Si une banque conventionnelle marocaine veut octroyer un crédit additionnel de 837 500 DH,
quelle sera la quantité de monnaie centrale nécessaire à détenir par cette banque ?
7. Comment peut-on caractériser la politique monétaire au Maroc en 2019 ?
8. Présentez d’autres instruments de la politique économique monétaire.

Page 2 sur 2