Vous êtes sur la page 1sur 6

V.4.

FERRAILLAGE DES POUTRES :

V.4.1. INTRODUCTION :

Les poutres sont des éléments structuraux horizontaux qui permettent de


transférer les charges aux poteaux, elles sont sollicitées par des moments de flexion et des
efforts tranchants.
Le ferraillage des poutres est donné par l’organigramme de la flexion simple (voir annexe).
On fait le calcul pour les deux situations suivantes :
 Situation durable : 1,35G+1,5Q

-Béton :  b  1,5 ; f c28  25MPa ;  b  14,17 MPa

-Acier :  qs  1,15 ; f e  400MPa ;  s  348MPa

 Situation accidentelle : G+Q+E

-Béton :  b  1,15 ; f c28  25MPa ;  b  18,48MPa

-Acier :  s  1 ; f e  400MPa ;  s  400MPa

V.4.2. RECOMMANDATION DU RPA99 VERSION 2003 :

1- Le pourcentage total minimum des aciers longitudinaux sur toute la longueur de la


poutre est de 0,5% en toute section.
2- Le pourcentage total maximum des aciers longitudinaux est de :
 4% en zone courante.
 6% en zone de recouvrement.
3- La longueur minimale de recouvrement est de 50Ø en zone III.
4- L’ancrage des armatures longitudinales supérieures et inférieures dans les poteaux de
rive et d’angle doit être effectué avec des crochets à 90°.
Poutres principales

Poutre secondaires

Dans notre cas, nous allons ferrailler poutres les plus sollicités. Le ferraillage sera fait pour
une situation accidentelle (le cas la plus défavorables).

Les poutres en travée seront ferraillées pour une situations durables transitoire et en appui
pour une situation accidentelle.

Présentation des efforts internes :

Section (𝒄𝒎𝟐 ) Combinaisons


Poutres principale 30×50 𝑴𝒕𝒓𝒂𝒗é𝒆 [kN.m] 115.99 ELU
𝑴𝒂𝒑𝒑𝒖𝒊 [kN.m] 180.33 G+Q+E
Poutres secondaires 30×40 𝑴𝒕𝒓𝒂𝒗é𝒆 [kN.m] 82.2 ELU
𝑴𝒂𝒑𝒑𝒖𝒊 [kN.m] 120.83 G+Q+E
Exemple de ferraillage :
Ferraillage longitudinale d’une poutre dans le sens porteurs :
Ferraillage en travée : (situation durable )

B=50×30 𝑐𝑚2
𝑓𝑒 = 400𝑀𝑃𝐴
𝑀𝑈 = 115.99 KN. m

D’après le BAEL91 modifiée 99 :

d =0.9×0.5=0.45 m
𝑀𝑢
𝜇=𝑓 2 =0.1347
𝑏𝑢 𝑏𝑑
𝛼 = (1 − √1 − 2𝜇)⁄0.8 =0.18
𝑧 = 𝑑(1 − 0.4𝛼) =0.42 m
𝑀𝑈 0.115
𝐴𝑆 = = = 7.87 𝑐𝑚2
𝑧 × 𝑓𝑠 0.42 × 348

Ferraillage sur appui ( situation accidentelle ) :

𝑓𝑏𝑢 = 18.48𝑀𝑃𝐴
𝑀𝑈 = 180.33KN. m 1
𝑀𝑢
𝜇 = 𝑓 𝑏𝑑 2 =0.209
𝑏𝑢
𝛼 = (1 − √1 − 2𝜇)⁄0.8 =0.296
𝑧 = 𝑑(1 − 0.4𝛼) = 0.397 m
𝑀𝑈 0.18033
𝐴𝑆 = = = 13,05𝑐𝑚2
𝑧 × 𝑓𝑠 0.397 × 348

Vérification nécessaire pour les poutres :


Condition de non fragilité :

0.23𝑏𝑑𝑓𝑡28
𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 ≥
𝑓𝑒
0.23 × 0.3 × 0.45 × 2.1
𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 ≥
400
𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 = 1.63𝑐𝑚2 ...................................... (condition vérifiée )

Pourcentage d'acier exigé par le RPA99/version2003 :


Le pourcentage total minimum des aciers longitudinaux sur toute la longueur de la poutre est
de 0.5% en toute la section : 𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 ≥ 0.5%𝑏ℎ

𝐴𝑠,𝑚𝑖𝑛 ≥ 0.5% × 0.5 × 0.3 = 7.5𝑐𝑚2


Alors la section d'aciers à retenir est :
AS = 8.71 cm2
choix des barres : -6 HA14 (9.24𝑐𝑚2 ) en travée.
3HA20+2HA16 (13.44𝑐𝑚2 ) en appui
Armateurs Transversales :

𝑉𝑢,𝑚𝑎𝑥 = 127.79 KN
0.12779
𝜏𝑢,𝑚𝑎𝑥 = = 0.95𝑀𝑃𝑎
0.3 × 0.45
𝜏̅ = min(0.15𝑓𝑐8 ; 4𝑀𝑃𝑎) = 3.75𝑀𝑃𝑎 .....(Fissuration peu nuisible )
𝜏𝑢,𝑚𝑎𝑥 < 𝜏̅ ....... (Vérifiée)
L'espacement des cours d'armateurs transversaux ( RPA99/version2003 )
En zone nodale :
𝑆𝑡 ≤ 𝑚𝑖𝑛(ℎ⁄4 ; 12∅𝑙 ) → 𝑆𝑡 = 10𝑐𝑚
En zone courante :

𝑆𝑡 ≤ → 𝑆𝑡 = 20𝑐𝑚
2
-D'après le RPA99/version2003, la section minimale des armatures transversales :

𝑆𝑡 ≤ 𝑚𝑖𝑛(0.9𝑑; 40𝑐𝑚) Avec d=45cm


Donc : 𝑆𝑡 ≤ 40𝑐𝑚 ...... (Vérifiée)

-D'après le BAEL91modifié99 (article A.5.1,22):


𝐴𝑡 𝑓𝑒
𝑆𝑡 ≤
0.4𝑏
𝐴𝑡 ≥ 0.4𝑏𝑆𝑡 /𝑓𝑒

0.4 × 30 × 20
𝐴𝑡 = = 0.6 𝑐𝑚2
400

soit 1 cadre HA8+un entier HA8= 2.01 cm2

Résultats de ferraillage :
Pour le ferraillage on prend les poutres les plus sollicitées selon les deux sens porteur et non
porteur .
Les résultats sont présentés sur les tableaux suivants :

Section position M µ 𝑨𝒄𝒂𝒍 𝑨𝑹𝑷𝑨 Choix des 𝑨𝑺


𝟐 (KN.m) 𝟐 𝟐 barres
(𝒄𝒎 ) (𝒄𝒎 ) (𝒄𝒎 ) adopté
(𝒄𝒎𝟐 )
Poutres Travée 115.99 0.1347 7.87 7.5 6 HA14 9.24
principales Appui 180. 33 0.209 13,05 7.5 3HA20+2HA16 13.44
30×50
Poutres Travée 82 .2 0.095 5.53 6 6HA14 9.24
secondaires Appui 120.83 0.1403 8.36 6 6HA14 9.24
30×40
Les résultats de la vérification de la contrainte tangentielle sont représentés sur le
Tableau suivant :

Poutre principales Poutre secondaires


V [KN] 127 .79 105.45
𝝉 [𝑴𝑷𝒂] 0.95 0.78
𝝉̅ [𝑴𝑷𝒂] 3.75 3.75
𝝉 < 𝝉̅ vérifier vérifier

Vérification de l'influence de l'effort tranchant au voisinage des appuis :

Poutre principales :
Appuis de rive :

On doit vérifier que :


𝑉𝑢 𝛾𝑠
𝐴𝑠 ≥
𝑓𝑒
0.127×1.15
9.24 × 10−4 ≥ 400 = 3.65 × 10−4 ....... la condition est vérifiée.
Appui intermédiaire :
Puisque on a
1.15 𝑀𝑎
𝐴𝑠 ≥ (𝑉𝑢 + ) = −0.91 < 0 (𝑉𝑢 < 0 𝑒𝑡 𝑀𝑢 < 0 𝑝𝑟𝑖𝑠𝑒 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑠𝑜𝑛 𝑠𝑖𝑔𝑛𝑒 )
𝑓𝑒 0.9𝑑
Aucune vérification a faire

Poutre secondaire :
Appuis de rive :

On doit vérifier que :


𝑉𝑢 𝛾𝑠
𝐴𝑠 ≥
𝑓𝑒
0.105×1.15
9.24 × 10−4 ≥ 400 = 3 × 10−4 ....... la condition est vérifiée.
Appui intermédiaire :
Puisque on a
1.15 𝑀𝑎
𝐴𝑠 ≥ (𝑉𝑢 + ) = −0.55 < 0 (𝑉𝑢 < 0 𝑒𝑡 𝑀𝑢 < 0 𝑝𝑟𝑖𝑠𝑒 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑠𝑜𝑛 𝑠𝑖𝑔𝑛𝑒 )
𝑓𝑒 0.9𝑑
Aucune vérification a faire
Vérifications à l’ELS :

Section Positions 𝑴𝒔𝒆𝒓 𝑨𝑺 Y 𝝈𝒃 𝝈𝒃𝒄 vérification


𝒄𝒎𝟐 KN.m 𝒄𝒎𝟐 cm MPa MPa
30×50 Travée 83.14 9.24 17 7.73 15 vérifier
Appui 105.28 13.44 20 8.65 15 vérifier
30×40 Travée 32,6 9.24 15 4.47 15 vérifier
Appui 55,1 9.24 15 7.56 15 vérifier