Vous êtes sur la page 1sur 323

Mémento

2005 – 2006

1
Mémento
2005 – 2006

TABLE DES MATIERES

1. PRESENTATION DE L’ECOLE--------------------------------------------------------------------------------- 5
1.1. MESSAGE DU DIRECTEUR ------------------------------------------------------------------------------------- 5
1.2. CHARTE DE L’ECOLE D’INGENIEURS DE GENEVE --------------------------------------------------------- 6

2. ORGANISATION---------------------------------------------------------------------------------------------------- 7
2.1. MISSION STRATEGIQUE ---------------------------------------------------------------------------------------- 7
2.2. ORGANIGRAMME ------------------------------------------------------------------------------------------------ 8

3. FORMATION------------------------------------------------------------------------------------------------------- 10
3.1. CALENDRIER ACADEMIQUE---------------------------------------------------------------------------------- 10
3.2. MAITRE DE CLASSE ------------------------------------------------------------------------------------------- 11
3.2.1. Porte documents agenda de la classe----------------------------------------------------------- 12

3.3. ORGANISATION DES CLASSES ------------------------------------------------------------------------------ 13


3.4. TRAVAUX DIRIGES -------------------------------------------------------------------------------------------- 14
3.5. PERFECTIONNEMENT EN ANGLAIS ------------------------------------------------------------------------- 15
3.6. UNITE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE 1 ---------------------------------------------------------- 18
3.6.1. Filière architecture ------------------------------------------------------------------------------------ 18
3.6.2. Filière génie civil--------------------------------------------------------------------------------------- 20
3.6.3. Professeurs UER 1 ----------------------------------------------------------------------------------- 22
3.6.4. Fiches de cours UER 1 ------------------------------------------------------------------------------ 24

3.7. UNITE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE 2 ---------------------------------------------------------- 96


3.7.1. Filière génie chimique-------------------------------------------------------------------------------- 96
3.7.2. Filière génie mécanique ----------------------------------------------------------------------------- 98
3.7.3. Professeurs UER 2 ----------------------------------------------------------------------------------100
3.7.4. Fiches de cours UER 2 -----------------------------------------------------------------------------102

3.8. UNITE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE 3 ---------------------------------------------------------166


3.8.1. Filière microtechniques -----------------------------------------------------------------------------166
3.8.2. Filière physique appliquée -------------------------------------------------------------------------168
3.8.3. Filière électronique-----------------------------------------------------------------------------------170
3.8.4. Professeurs UER 3 ----------------------------------------------------------------------------------172
3.8.5. Fiches de cours UER 3 -----------------------------------------------------------------------------174

3.9. UNITE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE 4 ---------------------------------------------------------226


3.9.1. Filière informatique ----------------------------------------------------------------------------------226
3.9.2. Filière télécommunications ------------------------------------------------------------------------228
3.9.3. Professeurs UER 4 ----------------------------------------------------------------------------------230
3.9.4. Fiches de cours UER 4 -----------------------------------------------------------------------------232

2
Mémento
2005 – 2006

4. INFORMATIONS PRATIQUES, MARCHES A SUIVRE -------------------------------------------293


4.1. CHANGEMENT D’ADRESSE / TEL / E-MAIL ----------------------------------------------------------------293
4.2. CHANGEMENT DE CLASSE ----------------------------------------------------------------------------------293
4.3. CHANGEMENT DE FILIERE ----------------------------------------------------------------------------------293
4.4. ABANDON / REPRISE DES ETUDES------------------------------------------------------------------------294
4.5. ABSENCES / DEMANDES DE CONGE ----------------------------------------------------------------------294
4.6. TAXES SCOLAIRES -------------------------------------------------------------------------------------------294
4.7. CASIERS -------------------------------------------------------------------------------------------------------294
4.8. CARTE D’ETUDIANTS ----------------------------------------------------------------------------------------295
4.9. PHOTOCOPIEUSES-------------------------------------------------------------------------------------------295
4.10. SERVICE MILITAIRE ------------------------------------------------------------------------------------------295

5. INFORMATIONS GENERALES ET SERVICES ------------------------------------------------------297


5.1. SECRETARIAT ET RECEPTION HES-----------------------------------------------------------------------297
5.2. SERVICE FINANCIER -----------------------------------------------------------------------------------------297
5.3. SERVICE DES PRESTATIONS SOCIALES ------------------------------------------------------------------298
5.4. CENTRE INFORMATIQUE ------------------------------------------------------------------------------------299
5.5. BIBLIOTHEQUE -----------------------------------------------------------------------------------------------300
5.6. CAFETERIA ----------------------------------------------------------------------------------------------------300
5.7. PLANS DE SITUATION DES BATIMENTS ET DES ANNEXES ---------------------------------------------301

6. ANNEXES ---------------------------------------------------------------------------------------------------------303
6.1. REGLEMENT D’ETUDES DES FILIERES ARCHTECTURE, GENIE CIVIL, GENIE CHIMIQUE, GENIE
MECANIQUE, MICROTECHNIQUES, PHYSIQUE APPLIQUEE ET ELECTRONIQUE. ---------------------------303
6.2. REGLEMENT D’ETUDES DES FILIERES INFORMATIQUE, TELECOMMUNICATIONS ET ELECTRICITE
FORMATION EN EMPLOI ----------------------------------------------------------------------------------------------308
6.3. DIRECTIVES SUR L’ORGANISATION DU TRAVAIL DE DIPLOME ----------------------------------------313
6.4. DISPOSITIONS RELATIVES A L’UTILISATION DES EQUIPEMENTS INFORMATIQUES ----------------320
6.4.1. Utilisation des équipements informatiques ----------------------------------------------------320
6.4.2. Utilisation de la salle infothèque------------------------------------------------------------------321

6.5. REPERTOIRE --------------------------------------------------------------------------------------------------323

3
Mémento
2005 – 2006

4
Mémento
2005 – 2006

Afin de simplifier la lecture du présent document, seule la forme masculine


est employée. Il va de soi que cette forme englobe également le féminin.

1. PRESENTATION DE L’ECOLE

1.1. MESSAGE DU DIRECTEUR

L’Ecole d’ingénieurs de Genève, membre de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale,


offre à ses étudiants une formation de qualité leur permettant, après trois années, d’exercer
dans les meilleures conditions le métier qu’ils ont choisi.
Ce résultat est possible grâce à l’étroite collaboration que l’Ecole entretient avec les milieux
professionnels et les autres institutions de formation et de recherche.

Pour l’étudiant, accomplir des études à l’EIG implique un engagement personnel important et
une fréquentation assidue pendant toute la durée du cursus. C’est le prix à payer pour obtenir
un diplôme professionnel universitaire reconnu.

Dès la rentrée 2006, l’Ecole offrira des formations modularisées (crédits ECTS) permettant de
suivre la formation à temps plein ou à temps partiel et assurant, à ceux qui le désirent, une
certaine mobilité et le choix entre plusieurs orientations de fin de formation.

Parallèlement, l’Ecole d’ingénieurs de Genève développe ces activités de recherche appliquée


en regroupant l’ensemble de ses laboratoires et de ses compétences techniques au sein de
cinq instituts qui seront officiellement inaugurés au printemps prochain.
L’offre de formation continue et postgrade s’élargit également par l’introduction de nouveaux
cours et études dans le domaine des nano-micro-technologies ainsi que dans celui des
technologies de l’information et de la communication.

Le présent mémento donne une information complète sur l’organisation des études, complétée
par des renseignements pratiques utiles aux enseignants et aux enseignés. Ces informations
sont accessibles aussi via l’intranet du site www.eig.unige.ch.

La direction se réjouit de pouvoir accueillir plusieurs nouveaux professeurs qui rejoignent


l’équipe des enseignants. Elle leur souhaite la bienvenue à l’EIG ainsi qu’aux nouveaux
étudiants.

Excellente année académique 2005-2006 à tous les collaborateurs, professeurs,


assistants, étudiants, personnel administratif et technique.

Jean-Marie DURET
Directeur EIG

5
Mémento
2005 – 2006

1.2. CHARTE DE L’ECOLE D’INGENIEURS DE GENEVE

L'Ecole d'ingénieurs de Genève forme des ingénieurs en 3 ans (bachelor degree) et délivre un
diplôme eurocompatible permettant à l’étudiant:

de réussir son insertion professionnelle dans l'axe du métier choisi ;

de poursuivre sa formation, en vue de l'acquisition d'une spécialisation ;

de poursuivre sa formation, en vue de l'acquisition d'un titre supérieur


(master degree).

Grâce à un soutien pédagogique adapté aux besoins des étudiants et à un encadrement


approprié, l’Ecole d’ingénieurs de Genève favorise la réussite des jeunes ingénieurs.
Elle cherche à créer des conditions d’études conviviales et motivantes.

Elle s'efforce également de garantir un enseignement de qualité à la pointe de la technologie,


par le développement d'activités de recherche, de prestations de service et de
perfectionnement professionnel dans le cadre de ses laboratoires et ateliers.

Par sa collaboration avec des partenaires externes représentant les différents milieux de
l’économie et les centres de recherche, l'Ecole s'assure de rester en permanence informée des
évolutions dans le domaine de la pédagogie et de la science.

6
Mémento
2005 – 2006

2. ORGANISATION

2.1. MISSION STRATEGIQUE

L’Ecole d’ingénieurs de Genève concentre l'ensemble de ses activités autour de trois axes de
développement correspondant à trois domaines stratégiques de la Haute Ecole spécialisée de
Suisse occidentale, à savoir :

CONSTRUCTION ET ENVIRONNEMENT

TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION

L’Ecole dispose pour cela de quatre Unités d’Enseignement et de Recherche (UER)


composées de filières de formation délivrant des titres d’ingénieur ou d’architecte HES.

Unité d’enseignement et de recherche 1 : architecture et génie civil

Unité d’enseignement et de recherche 2 : génie mécanique et génie mécanique avec


orientation génie chimique

Unité d’enseignement et de recherche 3 1) : microtechniques

Unité d’enseignement et de recherche 4 : informatique et télécommunications

Par l’exploitation de projets de recherche transversaux l’Ecole s’efforce de maintenir, sur le site
de Genève, des compétences pluridisciplinaires afin d’assurer une offre de prestation équilibrée
et diversifiée par rapport à son environnement de proximité.

Dans la phase actuelle, en renforçant le partenariat avec les autres membres de la HES-SO,
l’EIG intensifie le développement de savoirs susceptibles, à plus long terme, de favoriser
l’émergence de compétences fortes et mieux ciblées qui serviront de base aux formations de
niveau master degree.

1)
Les étudiants, qui le souhaitent, peuvent poursuivre leurs études à partir du 3ème semestre en génie électrique dans
d’autres écoles de la HES-SO.
7
Mémento
2005 – 2006

2.2. ORGANIGRAMME

Chaque Unité d’Enseignement et de Recherche (UER) est placée sous la conduite d’un
responsable d’UER ou de filière.

Un responsable des activités de formation et un responsable des activités de recherche


coordonnent les actions et les projets au sein et entre les UER.

Les unités d’enseignement et de recherche bénéficient de l’appui de services de l’Ecole.

Les responsables d’unités ou de filière, les responsables de coordination ainsi que les chefs de
services constituent le conseil de direction sous la présidence du directeur de l’EIG.

Les organes d’information et de consultation régulièrement sollicités par la direction sont d’une
part le conseil HES de l’EIG, composé de représentants des milieux professionnels
correspondant aux domaines d’enseignement et de recherche de l’Ecole et d’autre part de la
commission mixte, constituée des représentants de cinq corps (enseignants, assistants,
étudiants, personnel administratif et technique, direction).

8
Mémento
2005 – 2006

Directeur de l’EIG
Jean-Marie Duret

Service administratif Service de


et l’information et de la Service qualité
financier communication

Philippe Treyer, directeur adjoint

UER 1 UER 2 UER 3 UER 4

Alain Burnier Vacant Gilles Triscone Jean-Pierre Fournier

Responsable de la coordination
des enseignements et des
admissions Informatique
Architecture Génie chimique
Daniel Dubois
Anne Dimitrov
∗ ∗ Microtechniques ∗
Génie civil Génie mécanique Télécommunications
Responsable de la coordination
de la recherche François
de Mestral
Roland Cochard

Pour contacter ces personnes, voir annexe 6.5


9
Mémento
2005 – 2006

3. FORMATION

3.1. CALENDRIER ACADEMIQUE

Type de semaine

DIPLÔMES HES
calendrier civil

calendrier civil
2ème année

3ème année
1ère année
semaines

semaines
Périodes

HES

HES

HES
HES
Evénements

du au
29.08.2005 03.09.2005 35 Lu 29 rentrée EET 05-06 UER1, UER2, UER3 35
05.09.2005 10.09.2005 36 Je 8 Jeûne genevois Examens UER4 36
12.09.2005 17.09.2005 37 37
5ème
19.09.2005 24.09.2005 38 Examens 38
période
26.09.2005 01.10.2005 39 Me 28 Forum HES-SO 05 Yverdon 5 39
selon plan
03.10.2005 08.10.2005 40 Activités pédagogiques 40
d'études
10.10.2005 15.10.2005 41 diverses 41

Travail de diplôme
17.10.2005 22.10.2005 42 vac Vacances des étudiants 42
24.10.2005 29.10.2005 43 Lu 24 rentrée HES 05-06 A 43
31.10.2005 05.11.2005 44 B 44
07.11.2005 12.11.2005 45 A 45
14.11.2005 19.11.2005 46 B 46
1
21.11.2005 26.11.2005 47 A 47
28.11.2005 03.12.2005 48 B 48
05.12.2005 10.12.2005 49 A 49

3ème semestre

5ème semestre
12.12.2005 17.12.2005 50 B déf. dipl. 50
19.12.2005 24.12.2005 51 A 1er semestre 51
26.12.2005 31.12.2005 52 52
vac
02.01.2006 07.01.2006 1 1
09.01.2006 14.01.2006 2 B 2
16.01.2006 21.01.2006 3 A 3
23.01.2006 28.01.2006 4 Me 25 cérémonie rem dipl HES B 2 4
30.01.2006 04.02.2006 5 A 5
06.02.2006 11.02.2006 6 B 6
13.02.2006 18.02.2006 7 A 7
20.02.2006 25.02.2006 8 vac 8
27.02.2006 04.03.2006 9 Ve 3 fin du semestre d'hiver HES B 9
06.03.2006 11.03.2006 10 Ve 10 fin des cours 3ème EET A 10
13.03.2006 18.03.2006 11 Examens matu tech B 11
20.03.2006 25.03.2006 12 Examens matu tech A 12
27.03.2006 01.04.2006 13 B 13
03.04.2006 08.04.2006 14 A 3 14
10.04.2006 15.04.2006 15 Vac Pâques dès je 13 B 15
2ème semestre

4ème semestre

6ème semestre

17.04.2006 22.04.2006 16 vac 16


24.04.2006 29.04.2006 17 A 17
01.05.2006 06.05.2006 18 B 18
08.05.2006 13.05.2006 19 Ve 12 portes ouv. instituts et labos A 19
15.05.2006 20.05.2006 20 B 20
22.05.2006 27.05.2006 21 Je 25 Ascension A 21
29.05.2006 03.06.2006 22 Ve 2 fin des cours EET B 22
4
05.06.2006 10.06.2006 23 Lu 5 Pentecôte A 23
12.06.2006 17.06.2006 24 B 24
19.06.2006 24.06.2006 25 A 25
26.06.2006 01.07.2006 26 Ve 30 fin du semestre d'été HES B 26
03.07.2006 08.07.2006 27 A 27
UER1: atelier projet interdisciplinaire UER1: atelier projet
10.07.2006 15.07.2006 28 B 28
17.07.2006 22.07.2006 29 29
24.07.2006 29.07.2006 30 Période réservée aux vacances des
VACANCES 30
31.07.2006 05.08.2006 31 collaborateurs DES 31
07.08.2006 12.08.2006 32 32
14.08.2006 19.08.2006 33 Reprise des activités ETUDIANTS 33
21.08.2006 26.08.2006 34 34
28.08.2006 02.09.2006 35 Lu 28 rentrée EET 06-07 Examens Examens 35
04.09.2006 09.09.2006 36 Ve 8 fin année HES 05-06 36
11.09.2006 16.09.2006 37 Semaine administrative 37
18.09.2006 23.09.2006 38 Lu 18 rentrée HES 06-07 A 38
25.09.2006 30.09.2006 39 B 39
02.10.2006 07.10.2006 40 A 40
09.10.2006 14.10.2006 41 B 41
diplôme 2006
3ème semestre

5ème semestre

16.10.2006 21.10.2006 42 1 42
1er semestre

23.10.2006 28.10.2006 43 43
30.10.2006 04.11.2006 44 44
06.11.2006 11.11.2006 45 45
13.11.2006 18.11.2006 46 46
20.11.2006 25.11.2006 47 47
27.11.2006 02.12.2006 48 48
2
04.12.2006 09.12.2006 49 déf. dipl. 49
11.12.2006 16.12.2006 50 50
18.12.2006 23.12.2006 51 Vacances des étudiants 51

10
Mémento
2005 – 2006

3.2. MAITRE DE CLASSE


Un professeur a été désigné comme maître de classe pour chaque classe. Le maître de classe
a pour mission de :

− Etablir le relais entre la direction et les étudiants de la classe en assurant notamment la


transmission des informations administratives qui leur sont destinées.
Ces dernières, généralement rédigées sous forme de notes de service, doivent
impérativement être portées à la connaissance de tous les étudiants dans les meilleurs
délais. Une copie doit rester à disposition dans le porte documents agenda de la classe.

− Désigner un étudiant responsable auquel il confiera le porte documents agenda de la


classe.

− Saisir dans le système informatique de l’école les notes et les relevés d’absences des
étudiants que les professeurs de la classe lui transmettent à chaque fin de période.

− Réceptionner les formulaires d’annonces d’absences et de demandes de congé des


étudiants ainsi que les éventuels justificatifs et certificats médicaux qui les accompagnent,
puis d’en informer les autres professeurs et la direction (art. 15 du règlement des études).

− Suivre l’évolution de chaque étudiant et du groupe-classe en maintenant des contacts


réguliers avec les autres collègues professeurs qui enseignent dans la classe.

− Etablir un dialogue chaque fois que nécessaire pour identifier les problèmes relationnels ou
pédagogiques qui peuvent apparaître en cours d’année et en informer la direction s’il
l’estime nécessaire.

− Etre à l’écoute des étudiants en difficulté en leur rappelant l’existence des différents
services de l’école.

− Rédiger un rapport semestriel à l’intention de la direction sur le fonctionnement de la classe


et le déroulement de la pédagogie durant le semestre écoulé (analyse nominative des cas
d’échec, problèmes et difficultés rencontrées par les étudiants et les professeurs,
suggestions de mesures correctives, etc.).

Les professeurs qui assurent la maîtrise des classes pour l’année académique 2005-2006
figurent dans le §3.3.

11
Mémento
2005 – 2006

3.2.1. Porte documents agenda de la classe

Un porte-documents avec fourres plastifiées est remis au maître de classe à la rentrée. Celui-ci
le confiera à un étudiant de la classe qui en sera responsable et devra le mettre à disposition
des professeurs ou des autres étudiants sur demande.

Ce porte-documents contient :

− un agenda de 8 pages couvrant l’année académique sur lequel doivent être notées les
échéances, les épreuves et autres événements ;

− le calendrier du découpage de l’année académique avec la numérotation des semaines, les


échéances des périodes et des semestres ;

− la liste de classe ;

− un organigramme de la division de la classe en sous-groupe ;

− les coordonnées (bureau/laboratoire, No de téléphone, horaire) pour contacter le maître de


classe ;

− des fourres transparentes de réserve pour insérer diverses communications et directives à


porter à la connaissance des étudiants.

12
Mémento
2005 – 2006

3.3. ORGANISATION DES CLASSES

ARCHITECTURE GENIE CIVIL


CE1A et CE1 B
1ère année
Ewa LOOTEN
CE2 A et CE2 B
2ème année
Nadine BOLLE
CE3 A et CE3 B
3ème année
Daniel CALDERON

GENIE MECANIQUE
GM1
1ère année
Bernard FAVIER
MCH2
2ème année
Bernard FAVIER
CH3 GM3
3ème année
Jacques PAINOT Martial RIEDI

MICROTECHNIQUES
MT1
1ère année
Pierre-André DUC
MT2
2ème année
Pierre-André DUC
MPE3
3ème année
Pierre-André DUC

TELECOMMUNICATIONS INFORMATIQUE
TI1 A
Jean-Paul THEUBET
1ère année
TI1 B
Elena BISSEGGER
TE2 IN2
2ème année
Bernard MORET Michel LAZEYRAS
TE3 IN3
3ème année
Gérald LITZISTORF Michel VINCKENBOSCH

13
Mémento
2005 – 2006

3.4. TRAVAUX DIRIGES

Les classes de 1ère année HES sont composées d'étudiants qui proviennent de multiples
horizons après des parcours de formation différents.
Un accompagnement est proposé afin de permettre à chacun de s'insérer dans les meilleures
conditions possibles et de s'adapter à des méthodes, des contenus, un rythme, un degré de
difficulté parfois différents de ceux rencontrés dans ses études précédentes.

Pour chacune des matières qui présentent généralement le plus de difficultés d'adaptation dans
les programmes de première année (mathématiques, physique,...), une séance supplémentaire
de deux périodes consécutives a été aménagée dans l'horaire hebdomadaire.
Durant ces périodes, le professeur en charge de la matière enseignée sera disponible pour
conduire une pédagogie différenciée selon les besoins qu'il identifiera chez les étudiants ou en
réponse des demandes émanant de ceux-ci.

Les étudiants pourront par exemple :

− Travailler à la résolution de séries d'exercices supplémentaires en bénéficiant de l'appui du


professeur ;
− Poser des questions et demander des éclaircissements sur des passages mal assimiliés du
cours ;
− Rafraîchir des notions supposées maîtrisées mais un peu rouillées ;
− Travailler en groupe restreint avec le professeur pour combler des lacunes graves qui
compromettent l'assimilation du cours.

Ces séances:

− permettront aussi parfois de réunir tous les étudiants des classes parallèles d'une même
unité pour effectuer les travaux de contrôle périodiques (épreuves) ;
− doivent venir en appui du cours et ne pas être utilisées pour prolonger l'enseignement
dispensé dans le cours et augmenter le volume de matière traitée.

Les étudiants seront informés en avance par le professeur du programme des séances, des
sujets traités, des objectifs et de la forme (exercices, cours d'appui, etc.).

14
Mémento
2005 – 2006

3.5. PERFECTIONNEMENT EN ANGLAIS

Afin d'encourager le développement de compétences linguistiques chez les étudiants et de leur


permettre de les valoriser, l'Ecole d'ingénieurs offre la possibilité de se présenter à des
examens officiels de certifications organisés intra-muros.

Pour l'instant les possibilités offertes sont les suivantes:

− London Tests of English1) (LTE) level 2; 3; 4; 5, une session d'examens par année, dans le
courant du mois de mai ;

− Test Of English for International Communication2) (TOEIC), une ou deux sessions


d'examens par année à des dates choisies par l’EIG.

Pour plus d’informations sur ces examens de certifications, les dates d’organisation des
examens et les modalités d’inscription, contacter les professeurs d’anglais, Mme Bideau, Mme
Martinet, Mme Niemann ou M. Oettli (voir §6.5).

1)
L’examen LTE est une certification proposée par l’institut Edexcel de Londres (www.edexcel-international.org).
2)
L’examen TOIC (www.toeic.ch) est organisé à l’EIG suite à la signature d’une convention de partenariat avec le
représentant en Suisse de l’organisme Educational Testing Service (ETS).

15
Mémento
2005 – 2006

16
Mémento
2005 – 2006

UNITE D’ENSEIGNEMENT

ET DE

RECHERCHE

17
Mémento
2005 – 2006

3.6. UNITE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE 1


Responsable: M. Alain BURNIER

3.6.1. Filière architecture

Les études :

Le plan d’étude privilégie une ouverture métiers élargie avec le génie civil.

La première année est conçue pour acquérir une formation scientifique de base et pour parfaire
les connaissances en langues et en communication.

La deuxième année dispense un enseignement orienté vers la pratique professionnelle.

La troisième année marque la transition vers la vie professionnelle par l’acquisition de


connaissances techniques de niveau élevé.

Perspectives professionnelles et d’études :

L’architecte HES peut exercer son activité :

• en tant qu’architecte indépendant (inscrit au REG B) ;


• dans un bureau d’architecture, comme collaborateur ;
• dans des institutions et administrations gérant le domaine bâti ;
• dans une entreprise ;
• dans une société de service.

Il peut être amené à s’occuper de tâches variées allant de la conception de tout ou partie de
projets, de la mise en place du processus d’édification, jusqu’à la réalisation complète de
l’ouvrage, ainsi que la promotion et la vente de produits ou services.

La formation générale dispensée offre des potentialités au diplômé de développer ses


compétences, de se profiler au sein d’une équipe et d’assumer des fonctions de conception et
de gestion.

18
Mémento
2005 – 2006

Plan d’études :

Filière ARCHITECTURE
Degré 1 2 3
Périodes 1 2 3 4 WS 1 2 3 4 WS 1 2 3 4

Communication 8 8 8 8 8 4 4 4 4 0 2 2 2 2
Langue étrangère (anglais) ANG C 2 2 2 2 2 2 2 2
Communication COM C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Infographie, DAO * DAO L 4 4 4
Dessin et représentation visuelle * DRV L 4 4 4

Théorie et histoire 2 2 4 4 0 4 4 4 4 0 6 6 6 6
Voyage d'étude
Histoire (construction, arch. et génie civil) HCO C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Histoire urbanisme, urbanisme opérationnel URB C 2 2 2 2
Sauvegarde du patrimoine SDP C 2 2 2 2 2 2
Théorie de l'architecture TAR C 2 2 2 2

Sciences 8 8 8 8 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Mathématiques MTH C 4 4 4 4
PHY C 2 2 2 2
Physique
PHYL L
Chimie CHI C 2 2 2 2

Technique 0 0 0 0 0 8 8 8 8 8 2 2 2 2
Acoustique * ACO C 2 2 2 2 2
Eclairagisme * ECL C 2 2 2 2 2
Thermique du bâtiment * THE C 2 2 2 2 2
Installations techniques du bâtiment * INS C 2 2 2 2 2
Energie, installations et environnement EIE C 2 2 2 2

Atelier de projet 8 8 8 8 16 8 8 8 8 12 8 8 8 8
C 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Architecture * APR
A 7 7 7 7 16 7 7 7 7 12 7 7 7 7

Construction 8 8 6 6 16 10 10 8 8 12 6 6 6 6
EMA C 2 2
Connaissance matériaux, essais structures
EMAL L 2 2 2 2
SRM C 4 4 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Statique, mécanique des structures
SMRL L
C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Construction * CON
A 2 2 2 2 16 2 2 2 2 12 2 2 2 2

Economie et gestion 0 0 0 0 0 0 0 2 2 8 10 10 10 10
Droit de la construction DRC C 2 2
PDB C 2 4 4 2 2
Programmation du bâtiment *
PDBL L 2 2 2
Economie de la construction * ECC C 2 2 2 2 2
ECB C 2 2 2 2 2
Economie du bâtiment *
ECBL L 2 2 2 2

Total des périodes hebdomadaires 34 34 34 34 40 34 34 34 34 40 34 34 34 34

C : Cours
L : Laboratoire
A : Atelier
WS : Disciplines "workshop" en fin de semestre d'été évaluées dans le cadre de projet pluridisciplinaire (note combinée)

* Disciplines évaluées en workshop


Zones pointillées : Disciplines communes AR et GC
Zones ombrées : Disciplines principales
Zones encadrées : Disciplines soumises à examens

19
Mémento
2005 – 2006

3.6.2. Filière génie civil

Les études :

L’enseignement dispensé se caractérise par une grande proximité avec le monde


professionnel.

La première année est conçue pour acquérir une formation scientifique de base et pour
satisfaire les connaissances en langues et communication.
L’étude des sciences de l’ingénieur est en outre abordée.

La deuxième année dispense un enseignement orienté vers la profession dans ses


développements techniques et technologiques.

La troisième année marque la transition vers la vie professionnelle par l’acquisition de


connaissances techniques de niveau élevé.
Les démarches acquises sont mises en œuvre dans le cadre de projets concrets.

L’enseignement, fortement structuré, se déroule essentiellement en classes. Les étudiants sont


astreints à un contrôle continu de leurs études ainsi qu’à des travaux de contrôles.

Perspectives professionnelles et d’études :

L’ingénieur en génie civil peut exercer son activité :

• dans un bureau d’études :


Planification, conception, dimensionnement, gestion et exécution de projets courants,
conservation de constructions existantes.
• dans une entreprise (entreprise du bâtiment, du génie civil, de constructions métalliques,
de construction bois, etc.) :
Soumissions, installations de chantier, programmation et conduite des travaux, etc.
• dans les services techniques des administrations publiques.
• dans les industries de fabrication et de négoce de matériaux.
• dans la recherche et le développement :
Entreprises, instituts, HES ou EPF, laboratoires d’essais.

20
Mémento
2005 – 2006

Plan d’études :

Filière GENIE CIVIL


Degré 1 2 3
Périodes 1 2 3 4 WS 1 2 3 4 WS 1 2 3 4

Communication 8 8 4 4 0 4 4 4 4 0 2 2 2 2
Langue étrangère (anglais) ANG C 2 2 2 2 2 2 2 2
Communication COM C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Infographie, DAO DAO L 4 4

Théorie et histoire 2 2 2 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Voyage d'études
Histoire (construction, arch. et génie civil) HCO C 2 2 2 2

Sciences 10 10 10 10 0 8 8 0 0 0 0 0 0 0
Mathématiques MTH C 4 4 4 4 4 4
PHY C 2 2 2 2 2 2
Physique
PHYL L 2 2
Chimie CHI C 2 2 2 2
Informatique, algorithmique ALG C 2 2
Ecologie et environnement ECC C 2 2

Technique 6 6 2 2 16 2 2 2 2 8 0 0 0 0
Acoustique * ACO C 2 2 2 2 2
Eclairagisme * ECL C 2
Thermique du bâtiment * THE C 2
Installations techniques du bâtiment * INS C 2
Géologie de l'ingénieur GEO C 4 4
TOP C 2 2
Topographie *
TOPL L 2 2 16

Atelier de projet 0 0 0 0 16 0 0 0 0 16 0 0 12 12
Projet global APR 3 3
Orientation aménagements A 3 3
Orientation circulation et transports * A 16 3 3
Orientation technologie des ouvrages * A 16 3 3

Aménagements, circulation et transports 2 2 4 4 8 4 4 8 8 0 8 8 2 2


Voies de circulation et transports * VCT C 2 2 2 2 8 4 4 4 4 a
HYD C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 a
Hydraulique
HYDL L 2 2 2 2 2 2

Construction - Technologie des ouvrages 6 6 12 12 0 16 16 20 20 8 14 14 10 10


EMA C
Connaissance matériaux, essais structures
EMAL L 2 2 2 2
GEF C 2 2 2 2 2 4 4 4 4
Géotechnique et fondations *
GEFL L 2 2
Structures béton armé, précontraint * BAR C 2 2 2 2 4 4 2 4 4 2 2 b
Structures métalliques, mixtes * SME C 2 2 2 2 4 4 2 2 2 2 2 b
Structures bois, mixtes * CBO C 2 2 2 2 4 4 2 2 2 2 2 b
SRM C 4 4 6 6 6 6 2 2
Statique, mécanique des structures
SMRL L 4 4

Economie et gestion 0 0 0 0 0 0 0 0 0 8 10 10 8 8
Droit de la construction DRC C 2 2
Programmation du bâtiment * PDB C 2 4 4
Mise en œuvre * MEO L 2 2 2 2 2
ECC C 2 2 2 2 2
Economie de la construction *
ECCL L 2 2 2 2 2

Total des périodes hebdomadaires 34 34 34 34 40 34 34 34 34 40 34 34 34 34

C : Cours
L : Laboratoire
A : Atelier
WS : Disciplines "workshop" en fin de semestre d'été évaluées dans le cadre de projet pluridisciplinaire (note combinée)

* Disciplines évaluées en workshop


Zones pointillées : Disciplines communes AR et GC
Zones ombrées : Disciplines principales a: Examen dans une discipline à choix sur deux
Zones encadrées : Disciplines soumises à examens b: Examen dans une discipline à choix sur trois L'examen est obligatoire pour la discipline de diplôme

21
Mémento
2005 – 2006

3.6.3. Professeurs UER 1

Acoustique CE Robert BEFFA


Anglais CE Christine BIDEAU
Joëlle MARTINET
Renate NIEMANN
Max OETTLI
Atelier de projets AR Olivier AUBARET
Marc BRUNN
Laurent CHENU
Massimo LOPRENO
Alain LOUIS
Claude ZUBER
Atelier de projets GC Pierre-André DUPRAZ
Christophe HAENGGELI
Charles JAUSSI
Michel NOVERRAZ
Franco TUFO
Chimie CE Patrick RAETZO
Communication CE Daniel CALDERON
Ewa LOOTEN
Connaissance des matériaux, essais des structures GC Michel NOVERRAZ
Connaissance des matériaux, essais des structures CE Michel NOVERRAZ
Claude ZUBER
Construction AR Olivier AUBARET
Alain BURNIER
Pascale LORENZ
Alain LOUIS
Michel VINCENT
Claude WILLEMIN
Dessin, représentation visuelle AR Max OETTLI
Michel VINCENT
Droit de la construction CE Olivier MORAND
Eclairagisme AR Simon SIMOS
Ecologie et environnement GC Charles JAUSSI
Economie de la construction CE Roland MANTILLERI
Economie du bâtiment AR Frank MOOR

22
Mémento
2005 – 2006

Energie, installations et environnement AR Reto CAMPONOVO


Géologie de l’ingénieur GC Jacques JENNY
Géotechnique et fondations GC Charles JAUSSI
Vacant
Histoire (construction, architecture et génie civil) CE Nadine BOLLE
Histoire (construction, architecture) AR Nadine BOLLE
Histoire de l’urbanisme et urbanisme opérationnel AR Marc BRUNN
Hydraulique, constructions hydrauliques GC Charles JAUSSI
Infographie, DAO AR Robert BEFFA
Simon SIMOS
Infographie, DAO GC Pierre-André DUPRAZ
Alexandre GNAEGI
Informatique, algorithmique GC Carlos RODRIGUEZ
Installations techniques du bâtiment AR Reto CAMPONOVO
Mathématiques CE Souhail MOUHANNA
Mathématiques GC Souhail MOUHANNA
Mise en œuvre GC Pierre-André DUPRAZ
Physique CE Céline GRANGE
Physique GC Céline GRANGE
Programmation du bâtiment CE Michel VINCENT
Sauvegarde du patrimoine AR Nadine BOLLE
Statique, mécanique des structures CE Pierre-André DUPRAZ
Alexandre GNAEGI
Statique, mécanique des structures AR Alexandre GNAEGI
Statique, mécanique des structures GC Pierre-André DUPRAZ
Alexandre GNAEGI
Structures béton armé, précontraint, mixtes GC Michel NOVERRAZ
Structures bois, mixtes GC Pierre-André DUPRAZ
Markus MOOSER
Structures métalliques GC Thierry DELEMONT
Alexandre GNAEGI
Théorie de l’architecture AR Robert RUATA
Thermique du bâtiment AR Reto CAMPONOVO
Topographie GC Christophe HAENGGELI
Voies de circulation et transports GC Charles JAUSSI
Franco TUFO

23
Mémento
2005 – 2006

3.6.4. Fiches de cours UER 1

Titre : ACOUSTIQUE
Enseignant(s) : ROBERT BEFFA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Génie civil 2 2 2 2 2 2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Le cours d'acoustique s'adresse aux étudiants de 2ème année HES, ceux-ci provenant de multiples
horizons et ayant des cursus de formation divers. Il n'a pas la vocation de former des acousticiens, mais
vise plutôt à mettre en relation notions d'architecture, de construction et d'urbanisme acquises en les
confrontant aux objectifs environnementaux découlant de l'application de la LPE (OPB, norme SIA181
principalement) ainsi que de définir les éléments constructifs pouvant influencer l'ambiance sonore dans
les espaces construits. Il est fondé sur des séquences d'exercices, travaux du type: interrogation écrite
(3x par ans avec examen) si possible: 1 travail d'analyse basé sur un thème traité à l'atelier.

CONTENU
Généralité et terminologie :
− Son, physiologie, perception, niveaux sonores, puissance acoustique, sources, addition et multiplication des
valeurs logarithmiques. (dB), Propagation en champ libre, en champ diffus: dispersion, diffraction, réflexion,
absorption.
Bruit de l’environnement :
− O.P.B. bases légales, aspects légaux, environnement, niveaux d'évaluation Lr, Degrés de sensibilité DS,
valeurs limites VLI-VP-VA,.Principes pour un aménagement du territoire prenant en compte les nuisances
acoustiques, Lutte contre le bruit "à la source", urbanisme et bruits, typologie, ouvrages de protection: routes,
CFF, industrie, aviation, tir ; écrans acoustiques, calculs méthode de meakawa + exercices.
Acoustique architecturale :
− NORME SIA181 (travail si possible basé sur le thème de l'atelier d'architecture) terminologie, sensibilité au bruit
(affectation des locaux), degrés de nuisances, détermination des exigences réglementaires, types de bruits:
nuisances extérieures, isolation des bruits aériens, transmission des bruits de chocs, installations techniques ;
− Bruits Aériens: éléments de construction "monocouches": loi de masse, Dntw & R'w, calculs des indices
d'affaiblissements (R'w selon tableau SIA181) exercices; éléments de construction "multi-couches": théorie,
caractéristiques, aspects constructifs, exercices, calculs, expériences au laboratoire ;
− Bruits de Chocs: théorie, Lntw & ∆Lw, connaissance des détails constructifs adaptés ;
− Bruits solidiens: types de structures différentes, expériences au laboratoire chapes flottantes, connaissance des
détails constructifs ;
− Bruits des Installations techniques: théorie, système masse-ressort, principes de dimensionnement des appuis
élastiques, bruits des installations: chauffage, sanitaire, ventilation, ascenseur.
Acoustique des lieux d’écoute :
− Acoustique des salles, formes, effets liés à la géométrie: échos, réflexions, diffusion, focalisation. choix des
revêtements et des matériaux: coefficients α, expériences au laboratoire, loi de Sabine, Intelligibilité,
Détermination du Tr souhaitable pour une affectation donnée, exemples Genevois + étrangers, résonance, calcul
d'un Tr (avant-projet) calculs pour un avant projet de salle.

Cours en classe, démonstration au laboratoire, visites, exercices intégrés et travaux pratiques en


FORME DE L’ENSEIGNEMENT groupes en classe et en laboratoire.
SUPPORT DE COURS Support de cours polycopié, extraits de l'OPB et extraits de la norme SIA.
BIBLIOGRAPHIE LIGNUM vol.4 "Bases physiques / Acoustique",B. Braune. Elément 30 "Protection contre le bruit.
FORME DU CONTROLE CONTINU Les travaux sont en principe des travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports.
Préalable requis Bases physiques acoustique, ondes. Notions constructive de base.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Application des règlements de construction (dossier autorisation de
Préparation pour
construire).

24
Mémento
2005 – 2006

Titre : ANGLAIS I
Enseignant(s) : CHRISTINE BIDEAU, JOËLLE MARTINET, RENATE NIEMANN, MAX OETTLI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Favoriser l’acquisition par les étudiants des outils de communication nécessaires pour évoluer
efficacement dans le milieu professionnel.
Faire acquérir aux étudiants de capacités suffisantes dans le domaine de l’anglais technique et courant
pour qu’ils soient à même de comprendre des textes, de la documentation, de traduire et surtout de
s’exprimer en anglais.
Encourager les étudiants à se présenter à des examens officiels attestant leur niveau de maîtrise de la
langue anglaise.

CONTENU

− Révision pratique de la grammaire de base ;


− Elargissement du champs lexical de base ;
− Exercices d’écoute et de prise de notes en anglais ;
− Analyse et résumé des textes techniques, de conférences ;
− Exercices de lecture : repérage de l’information et des mots-clefs, étude de l’articulation de textes ;
− Rédaction de lettres, de mémos, de résumés, de CV, etc.
− Exercices d’expression orale : social English, exposés, communications téléphoniques ;
− Elargissement de la culture générale en traitant de sujets variés : sciences, technique, éthique ;
− Etude de la société anglo-saxonne par le biais d’œuvres littéraires ;
− Préparation en vue d’une certification académique.

CERTIFICATION

Possibilité de se présenter à des examens de certification :

1. LTE (London Tests of English) level 2; 3; 4; 5 en mai à l’EIG,


2. TOEIC (Test Of English for International Communication) une ou deux sessions par année organisées
à l’EIG.

Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupe; utilisation de labo audio et
FORME DE L’ENSEIGNEMENT informatique.
SUPPORT DE COURS New Success at First Certificate, chapitres 1 à 5 et vocabulaire.
BIBLIOGRAPHIE New success at First Certificate, Oxford University Press.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, exposés.
Préalable requis Maîtrise de l'anglais de base, niveau pré-intermédiaire.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Les cours nécessitant une documentation rédigée en anglais.

25
Mémento
2005 – 2006

Titre : ANGLAIS II
Enseignant(s) : CHRISTINE BIDEAU, JOËLLE MARTINET, RENATE NIEMANN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Favoriser l’acquisition par les étudiants des outils de communication nécessaires pour évoluer
efficacement dans le milieu professionnel.
Faire acquérir aux étudiants des capacités suffisantes dans le domaine de l’anglais technique et courant
pour qu’ils soient à même de comprendre des textes, de la documentation, de traduire, et surtout, de
s’exprimer en anglais.
Encourager les étudiants à se présenter à des examens officiels attestant leur niveau de maîtrise de la
langue anglaise.

CONTENU

− Révision ponctuelle de la grammaire ;


− Elargissement du champ lexical de base ;
− Exercices d’écoute et de prise de notes en anglais ;
− Analyse et résumé des textes techniques, de conférences ;
− Exercices de lecture : repérage de l’information et des mots-clefs, étude de l’articulation de textes ;
− Rédaction de lettres, de mémos, de résumés, de CV, etc.
− Exercices d’expression orale : social English, exposés, communications téléphoniques ;
− Elargissement de la culture générale en traitant de sujets variés : sciences, technique, éthique ;
− Etude de la société anglo-saxonne par le biais d’œuvres littéraires ;
− Préparation en vue d’une certification académique.

CERTIFICATION

Possibilité de se présenter à des examens de certification :

1. LTE (London Tests of English) level 2; 3; 4; 5 en mai à l’EIG,


2. TOEIC (Test Of English for International Communication) une ou deux sessions par année organisées
à l’EIG.

Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupe; utilisation de labo audio et
FORME DE L’ENSEIGNEMENT informatique.
SUPPORT DE COURS New Success at First Certificate, chapitres 6 à 10 et vocabulaire.
BIBLIOGRAPHIE New success at First Certificate, Oxford, University Press.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, exposés.
Préalable requis Maîtrise de l'anglais de base, niveau intermédiaire.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Les cours nécessitant une documentation rédigée en anglais.

26
Mémento
2005 – 2006

Titre : ATELIER DE PROJETS I


Enseignant(s) : LAURENT CHENU, MASSIMO LOPRENO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 1 1 1 1
(heures hebdo.)
1
Architecture Travaux pratiques 7 7 7 7 16
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apprentissages de la méthode du projet, de l'élaboration d'un concept et acquisition de savoir et savoir-


faire de base, par une pédagogie d'approfondissement progressif de globalités complexes identifiées :
− Initiation théorique et pratique à la méthode de travail pour l'élaboration du projet, définie comme
"processus cyclique et réitératif de réduction d'incertitude par prise de décisions cohérentes orientées
vers un but unique" ;
− Acquisition de savoir et de savoir-faire de base par l'exercice des aptitudes de prise de décisions,
analyse/synthèse, raisonnement/intuition, gestion du temps, travail graphique et en maquettes
d'étude à différentes échelles ;
Acquisition de savoirs de base, soit de connaissances techniques et constructives, formelles et
géométriques, recours aux exemples et références, utilisation des moyens de représentation et de
communication graphique, verbaux, oraux, et maquettes ;
− Elaboration de concepts par analyse, synthèse et composition, selon une logique de l'anticipation des
interdépendances et conséquences des choix et décisions relatifs au contexte, usage, matériaux,
construction, formalisation, dimensionnement, échelle, expression, etc.

CONTENU

L’année scolaire comporte trois exercices de projet faisant l’objet de séquences liées à l’avant-projet, au
projet ainsi qu’au développement constructif.

Les thèmes développés seront choisis en fonction des objectifs généraux qui pour la première année
sont d’abord la consolidation et l’homogénéisation des pré-requis de base dans le domaine du projet
d’architecture, soit :
− La lecture d’un site (orientation, vent, soleil, vue(s), topographie, accès…) permettant l’implantation
d’un bâtiment simple ;
− Les modes d’agrégation d’espaces différenciés ;
− L’étude des activités fondamentales de l’habitat.

Pour chaque séquence, un programme de travail détaillé avec apports théoriques et documentaires ad
hoc sera remis.
Durant le workshop, un travail pluridisciplinaire sera développé.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Apports théoriques et exercices pratiques en atelier, travaux individuels et en groupes de 2.
SUPPORT DE COURS Programmes de séquences, documents d'appui, plans, matériel pour maquettes d'études.
BIBLIOGRAPHIE Documentation spécialisée et compléments nécessaires remis par les enseignants.
FORME DU CONTROLE CONTINU Critiques indivuelles hebdomadaires et critiques finales collectives en fin de séquences.
ère
Préalable requis Conditions d'admission en filière architecture HES, 1 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Atelier de projets, 2 année.

27
Mémento
2005 – 2006

Titre : ATELIER DE PROJETS II


Enseignant(s) : OLIVIER AUBARET, MARC BRUNN, MASSIMO LOPRENO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 1 1 1 1
(heures hebdo.)
2
Architecture Travaux pratiques 7 7 7 7 12
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
L'enseignement du projet d'architecture vise à poser la problématique du projet dans son rapport étroit
avec :
− l'analyse du lieu et du contexte environnant ;
− la réflexion sur le programme, les paramètres fonctionnels et les modes de vie ;
− les processus constructifs, la connaissance des matériaux et leur mise en œuvre ;
− les préoccupations liées au développement durable.

Il se relie aux autres disciplines du bâtiment, telle l’ingénierie, la physique du bâtiment, la connaissance
des réseaux et des appareillages, etc.
La formation vise toujours à s’inscrire dans une logique d’acquisition de savoir-faire professionnel.
La référence à des réalisations similaires, locales ou internationales, permet d’éclairer les démarches.
L’atelier de projet est aussi le lieu où sont stimulés l’imaginaire et la créativité des étudiants par la
mobilisation de toutes les formes de la communication et de la représentation (dessins, croquis,
maquettes, schémas…)

CONTENU
− L'enseignement théorique représente environ une heure de cours ou d’interventions diverses
hebdomadaires.
− Il traite de la question du projet, dans le rapport entre le programme, le lieu, et la formalisation
(systèmes constructifs, choix de matériaux et mise en œuvre).
− En relation avec un des exercices de l’année, sont abordées les questions relatives à la typologie du
thème concerné.
− L'année scolaire comporte trois exercices de projet faisant l'objet de séquences liées à l’avant-projet,
au projet, ainsi qu’au développement constructif et technique.
Exercice n° 1 :
− Projet d’une petite habitation individuelle sur un site donné.
Exercice n° 2 :
− Projet de rénovation-transformation d’une ferme en logement.
Exercice n° 3 :
− Projet de construction de logements pour étudiants dans un tissu urbain à Genève.

Durant le workshop, un thème de projet pluridisciplinaire sera développé conjointement avec la filière du
génie civil.

L'étudiant développe son travail de projet, en atelier, au moyen de croquis, de dessins et de


FORME DE L’ENSEIGNEMENT maquettes.
SUPPORT DE COURS Chaque exercice fait l'objet d'un programme spécifique distribué à tous les étudiants.
BIBLIOGRAPHIE Bibliographie en rapport avec les thèmes abordés, documents, recherche d'exemples.
FORME DU CONTROLE CONTINU Critiques hebdomadaires à la table, critiques finales et évaluations en fin de périodes.
ère
Préalable requis Voir fiche de 1 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Atelier de projets, 3 année.

28
Mémento
2005 – 2006

Titre : ATELIER DE PROJETS III


Enseignant(s) : ALAIN LOUIS, CLAUDE ZUBER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 1 1 1 1
(heures hebdo.)
3
Architecture Travaux pratiques 7 7 7 7
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
L'enseignement du projet d'architecture vise avant tout à développer l'imagination des étudiants et à leurs
permettre d'acquérir des savoir-faire professionnels. La priorité est donnée aux détails de construction et
à leur mise en œuvre comme composants de l'expression architecturale.
L’exercice n° 1, du premier semestre, se développera autour d’un thème commun réunissant les filières
architecture EIG, architecture du paysage EIL et architecture d’intérieur HEAA, tout en conservant les
profils spécifiques. Seules les critiques intermédiaires et la critique finale seront partagées, l’objectif étant
un élargissement des connaissances de la pratique de « l’ autre ».

Périodes 1 & 2 - Exercice n° 1 :


− Traiter un problème d'organisation spatiale simple dans un bâtiment existant.
− Opérer des choix constructifs en rapport avec la rénovation d'un bâtiment.
− Adopter de nouveaux matériaux dans l'élaboration d'un projet de transformation.
− Etre critique face aux nouvelles exigences techniques appliquées à un bâtiment ancien.

Périodes 3 & 4 - Exercice n° 2 :


− Apprendre à lire et à interpréter le territoire dans lequel s'insère un nouveau bâtiment.
− Savoir mettre en relation un système porteur avec un programme donné de locaux.
− Intégrer de nouvelles technologies dans la conception d'une construction.
− Prendre en compte la notion de texture et de couleur dans l'expression architecturale.

CONTENU
L'enseignement théorique représente une heure de cours hebdomadaire. Il traite de la morphologie et de
la typologie de bâtiments en rapport avec les thèmes traités : Logements et équipements publics.
Tous les étudiants travaillent individuellement. L'année scolaire comporte un exercice par semestre
faisant chacun l'objet de deux séquences : avant-projet et projet, développement constructif et technique.

Périodes 1 & 2 - Exercice n° 1 :


La création de logements à des prix avantageux dans des usines ou des entrepôts abandonnés a
augmenté ces dernières années. L'exercice proposé s'inscrit dans cette problématique et porte sur la
requalification d'un ancien bâtiment d'activités artisanales transformé en habitation.

Périodes 3 & 4 - Exercice n° 2 :


Certaines zones résidentielles sont aujourd'hui urbanisées par la construction de logements collectifs
créant ainsi de nouveaux besoins en équipements publics. L'exercice proposé s'inscrit dans ce
développement récent de la ville et porte sur le projet d'un demi-groupe scolaire pour 120 élèves en
périphérie.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Dans le cadre de l'atelier, l'étudiant développe son travail au moyen de dessins et de maquettes.
SUPPORT DE COURS Chaque exercice fait l'objet d'un programme spécifique distribué à tous les étudiants.
BIBLIOGRAPHIE P. von Meiss, " De la forme au lieu" presse polytechnique romande 1986 et ouvrages spécifiques.
FORME DU CONTROLE CONTINU Critiques à la table toutes les semaines, critiques finales et évaluations en fin de périodes.
Théorie de l'architecture, histoire de la construction et de l'architecture,
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS sauvegarde du patrimoine, construction, physique du bâtiment, DAO.
Préparation pour Travail de diplôme.

29
Mémento
2005 – 2006

Titre : ATELIER DE PROJETS I


Enseignant(s) : CHRISTOPHE HAENGGELI, CHARLES JAUSSI, FRANCO TUFO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
1
Génie civil Travaux pratiques 16
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

En prolongement des cours théoriques, les étudiants sont confrontés à un projet d’aménagement routier.

Ce projet est le noyau autour duquel s’articule le module du workshop.

Il s’appuie principalement sur les disciplines suivantes :


− Topographie ;
− Aménagements (voies de circulation).

CONTENU

L’organisation du travail est la suivante :


− Travail par groupes de 2 étudiants de la filière génie civil.

Sur la base d’un programme clairement défini, l’étudiant est amené à développer un projet commun
comportant :
− une analyse rapide d’objets similaires ;
− une analyse globale du site. Elaboration de variantes ;
− un projet définitif d’une variante avec analyse de quelques éléments déterminants de l’ouvrage ;
− la présentation et la défense orale du projet.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Dans le cadre de l'atelier, l'étudiant développe son travail au moyen de dessins et de maquettes.
SUPPORT DE COURS Chaque exercice fait l'objet d'un programme spécifique distribué à tous les étudiants.
BIBLIOGRAPHIE Documentation de la bibliothèque, documents spécifiques remis par les enseignants.
FORME DU CONTROLE CONTINU Critiques à la table, critiques finaleset évaluation en fin de périodes.
Préalable requis Cours théoriques dans les domaines concernés, DAO.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour 2 année.

30
Mémento
2005 – 2006

Titre : ATELIER DE PROJETS II


Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUPRAZ, PASCALE LORENZ, MICHEL NOVERRAZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Génie civil Travaux pratiques 16
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

En prolongement des cours théoriques, les étudiants en architecture et en génie civil développent
ensemble, un projet dans le domaine du bâtiment.

Ce projet est le noyau autour duquel s’articule le module du workshop.


Il s’appuie principalement sur les disciplines suivantes :
− Technique ( acoustique, éclairagisme, thermique du bâtiment, installations techniques du bâtiment) ;
− Economie et gestion ;
− Construction ;
− Géotechnique et fondations ;
− Structures en béton armé, précontraint et mixtes ;
− Structures bois et mixtes ;
− Structures métalliques et mixtes.

CONTENU

L’organisation du travail est la suivante :


− Travail par groupes de 2 à 3 étudiants (en fonction des effectifs des différentes filières) réunissant un
ou deux étudiants de la filière architecture et un ou deux étudiants de la filière génie civil.

Sur la base d’un programme clairement défini, l’étudiant est amené à développer un projet commun
comportant :
− un avant projet, avec recherche de variantes, est développé conjointement par des étudiants en
génie civil et des étudiants en architecture ;
− le fil conducteur est la structure, élément déterminant du projet ;
− un projet définitif d’une variante avec analyse de quelques éléments déterminants de l’ouvrage ;
− la présentation et la défense orale du projet.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Dans le cadre de l'atelier, l'étudiant développe son travail au moyen de dessins et de maquettes.
SUPPORT DE COURS Chaque exercice fait l'objet d'un programme spécifique distribué à tous les étudiants.
BIBLIOGRAPHIE Documentation de la bibliothèque, documents spécifiques remis par les enseignants.
FORME DU CONTROLE CONTINU Critiques à la table, critiques finales et évaluation en fin de périodes.
Préalable requis Cours théoriques dans les domaines concernés, DAO.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour 3 année.

31
Mémento
2005 – 2006

Titre : ATELIER DE PROJETS III


Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUPRAZ, CHARLES JAUSSI, FRANCO TUFO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 3 3
(heures hebdo.)
3
Génie civil Travaux pratiques 9 9
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

En prolongement des cours théoriques, les étudiants sont confrontés à un projet global où ils doivent
justifier de leurs choix (matériaux, variantes, mise en œuvre…).
Le travail est individuel.

L’organisation est proche de celle du diplôme. Les enseignants sont à disposition pour répondre aux
questions et pour orienter le candidat.
− Un premier objectif de ces ateliers est de vérifier l’autonomie de l’étudiant et leur capacité
d’intégration des divers enseignements reçus pendant les 3 années du cursus HES.
− Un autre objectif peut être le développement de quelques exercices courts, en communs entre les
architectes et ingénieurs.

CONTENU

Que ce soit, d’une part dans l’orientation technologie des ouvrages et d’autre part dans l’orientation
aménagements, circulation et transports, l’organisation du travail est la suivante :

Sur la base d’un programme clairement défini l’étudiant est amené à développer un projet individuel
comportant :
− l’analyse d’objets similaires ;
− un avant-projets avec pré-dimensionnements sommaires et/ou analyse globale du site. Elaboration
de variantes ;
− un projet définitif d’une variante avec analyse de quelques éléments déterminants de l’ouvrage ;
− la présentation et défense orale du projet.

Les thèmes choisis sont en général assez polyvalents pour permettre une étude prévoyant l’utilisation de
plusieurs matériaux de base (béton armé, bois, métal) et/ou variantes d’aménagements.
Les travaux en atelier sont complétés par des apports théoriques spécifiques ou des activités en
laboratoires.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Dans le cadre de l'atelier, l'étudiant développe son travail au moyen de dessins et de maquettes.
SUPPORT DE COURS Chaque exercice fait l'objet d'un programme spécifique distribué à tous les étudiants.
BIBLIOGRAPHIE Documentation de la bibliothèque, documents spécifiques remis par les enseignants.
FORME DU CONTROLE CONTINU Critiques à la table, critiques finaleset évaluation en fin de périodes.
Préalable requis Cours théoriques dans les domaines concernés, DAO.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme.

32
Mémento
2005 – 2006

Titre : CHIMIE
Enseignant(s) : PATRICK RAETZO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Mise à niveau en fonction de l’hétérogénéité des étudiants.


Connaissance de base en chimie minérale et organique.
Applications concrètes de la chimie en construction et environnement. Rôle de la chimie dans la
fabrication des matériaux.

CONTENU

Périodes 1 & 2 :
− Introduction : matière, états de la matière, réaction chimique. Atome : les modèles de l’atome selon
Dalton, Rutherford, Bohr et Schrödinger ;
− Radioactivité : Types de rayonnements, transmutations, la désintégration, activité, dose et datations.
Le radon ;
− Structure électronique : nombres quantiques et configuration électronique ;
− Classification périodique selon Mendeleïev ;
− Liaisons chimiques : covalence, liaison dative, électrovalence, liaisons métalliques et liaisons faibles ;
− Nomenclature de la chimie minérale ;
− Relations quantitatives : masse atomique, masse molaire, stoechiométrie des équations chimiques ;
− Etats de la matière : gaz, liquide et solide.

Périodes 3 & 4 :
− Réactions chimiques : précipitation, neutralisation, l’oxydoréduction ;
− Notions de pH. Dureté de l’eau ;
− Chimie organique : nomenclature des fonctions, substitution, addition et polymérisation ;
− Applications pratiques : Caractéristiques écologiques des matériaux de construction. Détérioration
des bâtiments ;
− Les matériaux : métaux, liants, bétons, plastiques, composites ;
− Corrosion, dégradation et protection des matériaux ;
− Travaux de présentation par les étudiants.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec démonstartions et exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié, objectifs bien définis, exercices, démonstrations et CD-rom.
BIBLIOGRAPHIE Cours de chimie physique de Paul Arnaud (Dunod). Les matériaux PPUR.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, présentations orales.
Préalable requis Mathématiques de base (algèbre, fonction exponentielle).
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Applications technologiques en génie civil et architecture.

33
Mémento
2005 – 2006

Titre : COMMUNICATION I
Enseignant(s) : EWA LOOTEN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les principales techniques de communication nécessaires pour les études et pour la future
carrière d’ingénieur :
− Savoir poser des questions pertinentes afin de réunir, de clarifier et de conformer les informations ;
− Savoir rédiger un rapport et un mémoire de qualité ;
− Etre capable de faire un exposé performant, de convaincre et de défendre une idée ;
− Comprendre et appliquer les règles élémentaires du travail en groupe.

CONTENU

Singularités du langage oral / écrit


Structuration de l’exposé (techniques de l’exposé, de l’explication, de la conférence)
Recherche et critique de l’information
Rédaction partielle des rapports
Argumentation, effets persuasifs

Relation de l’orateur avec le public


Travail de groupe, prévention des conflits
Langage non-verbal (gestes, attitudes)

Choix, préparation et utilisation des images


Maîtrise des moyens audiovisuels

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours et exercices pratiques en classe. Moyens audiovisuels. Vidéoscopie.


SUPPORT DE COURS Cours, exercices divers.
BIBLIOGRAPHIE Renée Simonet "Comment réussir un exposé oral", Dunod 2000.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exposés notés, exercices non-notés ( évaluation de la participation).
Préalable requis Aucun.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour La plupart des cours, diplôme.

34
Mémento
2005 – 2006

Titre : COMMUNICATION II
Enseignant(s) : DANIEL CALDERON

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Mieux maîtriser l'expression orale et écrite. Enrichir sa culture générale.


Développer la capacité d'analyse et l'esprit de synthèse.
Élargir le champ de ses références culturelles
Mieux comprendre les liens de l'architecture avec la culture, l'art et la société.
Savoir rédiger et mettre en pages des documents de qualité.

CONTENU

− Ouverture thématique, littéraire et culturelle, sur le monde d'aujourd'hui et la vie professionnelle des
futurs architectes.
− Encouragement à l'expression et à la créativité.
− La technique du texte argumentatif, la réflexion sur les problèmes de société et l'approche des grands
thèmes liés à l'architecture sont au centre de l'enseignement.
− Rédaction de rapports et dossiers.
− Lecture de textes.
− Introduction à l'analyse de l'image.

Cours magistraux.Travail en groupes. Moyens audiovisuels.


FORME DE L’ENSEIGNEMENT Exposés d'élèves, débats. Collaboration avec d'autres enseignements. Déplacements, visites.
SUPPORT DE COURS Photocopies.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, présentations orales, dossiers, rapports , participation aux cours.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

35
Mémento
2005 – 2006

Titre : COMMUNICATION III


Enseignant(s) : DANIEL CALDERON

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Génie civil 3 2 2 2 2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Meilleure maîtrise de l'expression orale, sensibilisation à la communication.


Mieux comprendre les liens de l'architecture avec la culture et la société.
Préparer à la communication dans la vie professionnelle.
L'un des objectifs visés est la préparation à la défense des travaux de diplômes.

CONTENU

− Entraînement à l'expression orale par des exercices progressifs et des exposés.


− Approche des nouveaux moyens de communication, et gestion de l'information.
− Bases théoriques et pratiques de la communication. Approche psychologique du monde du travail.

Cours magistraux. Travail en groupes. Moyens audiovisuels / caméra vidéo.


FORME DE L’ENSEIGNEMENT Exposés d'élèves. Intervenants extérieurs. Déplacements, visites.
SUPPORT DE COURS Photocopies.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Présentations orales, contrôles écrits, rapports , participation aux cours.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

36
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MATERIAUX, ESSAIS DES STRUCTURES I


Enseignant(s) : MICHEL NOVERRAZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
1
Génie civil Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Réalisation de structures utilisant les principaux matériaux de la construction, et étude de leur


comportement sous charge jusqu’à la rupture.

CONTENU

Connecteur bois-béton :
− Essai réalisé par groupe de deux étudiants ;
− Réalisation de cubes de béton et essai de rupture ;
− Réalisation d’une éprouvette bois-béton de type « push-out » pour tester différents types de
connecteurs ;
− Mise ne charge et mesures des déplacements relatifs entre le bois et le béton jusqu’à la rupture de la
liaison ;
− Rédaction d’un rapport avec les données du connecteur, les caractéristiques du béton, la mise au net
du relevé des mesures et la description du mode de rupture.

Arc en briques :
− Essai réalisé par groupe de deux étudiants ;
− Réalisation d’éprouvettes de mortier ;
− Essai en flexion et en compression des éprouvettes de mortier ;
− Réalisation d’un muret en briques ;
− Essai en compression du muret en briques ;
− Réalisation d’un arc en briques d’une portée de l’ordre de 1.30 mètres ;
− Mise en en charge et mesures de déplacements horizontaux et verticaux de l’arc jusqu’à la rupture ;
− Rédaction d’un rapport avec les caractéristiques du mortier et des briques, la mise au net du relevé
des mesures et la description du mode de rupture.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Travaux pratiques en groupes au laboratoire.


SUPPORT DE COURS Polycopiés avec description des essais, planning et table des matières du rapport.
BIBLIOGRAPHIE Normes SIA 162 et 164 (béton et bois).
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports.
Préalable requis Isostatique, calcul des contraintes avec flexion composée.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours de construction.

37
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MATERIAUX, ESSAIS DES STRUCTURES II


Enseignant(s) : MICHEL NOVERRAZ, CLAUDE ZUBER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2
(heures hebdo.)
2
Architecture Génie civil Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)
Architecture 2 2

OBJECTIFS
Durant les périodes 1 et 2, les étudiants des filières architecture et génie civil sont regroupés pour :
− réaliser des éléments de structure utilisant les principaux matériaux de construction ;
− construire, casser et comprendre.

Durant les périodes 1 et 2 pour les cours et 3 et 4 pour le laboratoire, seuls les étudiants de la filière
architecture sont concernés par la conception d'un objet industriel de petite dimension (Le dessin est fait
autour d'une mécanique de "poivrier Peugeot"), comprendre et réaliser les différentes étapes qui
conduisent à l'existence d'un objet concret.
A petite échelle ce thème reproduit les conditions réelles de la pratique professionnelle, les jeux et
chemins, de la création à la réalisation, tant sur le plan de la codification nécessaire des dessins, pour la
compréhension par l'exécutant externe à l’école (artisan) du volume dessiné (information technique), que
sur un plan économique (maîtrise des coûts) et constructif (connaissance et choix des matériaux).
L'étudiant, dans cet exercice, paye l'exécution de son dessin (apprentissage du rapport économique
existant entre le choix des formes, les matériaux et leur mise en oeuvre). Il entreprend la recherche de
partenaires (entreprises, artisans) pour l’exécution de son prototype.

CONTENU
Périodes 1 & 2 :
Série d’essais sur des éléments de constructions mis en œuvre par les étudiants.

Périodes 3 et 4 :
Le projet central du cours (donnée sous forme d’atelier de construction-projet) est accompagné de visites
d’entreprises spécialisées (fabrique de wagons Bombardier, fonderie industrielle, ateliers de
galvanoplastie, électrolyse etc.).
Un rapport de technique présentant l’objet est demandé, il relate les choix et renoncements (les
incompatibilités, la résistance, les défauts majeurs, les qualités, le recyclage, etc. ; des différents
matériaux (verre, bois, plastiques, peintures, traitement de surface, etc.) utilisés pour la réalisation de son
dessin.

L’exercice est individuel.

La réalisation du rapport technique fait l’objet d’une concertation entre les étudiants pour la présentation
finale (mise en page, ordre des informations, échantillons, etc.), afin de générer un cahier de référence et
d’adresses commun.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours et travail pratique, visites d'entreprises, travail de recherches individuel.
SUPPORT DE COURS Documents spécifiques, protocoles d'essais
BIBLIOGRAPHIE Normes SIA 162 et 164 (béton et bois), documentation technique
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports, réalisation finale.
Préalable requis Isostatique, calcul des contraintes, construction, DAO.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours de construction, gestion des choix, travail de projets.

38
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION I
Enseignant(s) : PASCALE LORENZ, CLAUDE WILLEMIN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Architecture Travaux pratiques 2 2 2 2 16
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Le cours a pour objectif général la consolidation et l’homogénéisation des pré-requis de base dans le
domaine de la construction, soit :
− mettre à niveau les pré-requis ;
− apprendre à manier des éléments de base de la construction traditionnelle et/ou courante ;
− mettre en relation ces éléments de construction entre eux ;
− développer une méthode de conception et de contrôle tridimensionnel du détail constructif ;
− sensibiliser l’étudiant au rapport entre une étude de détail et l’aspect architectural correspondant ;
− mettre en relation un dessin de construction avec les phases de mise en œuvre auxquelles il
correspond.
Le cours s’appuie principalement sur un thème, le pavillon, lequel se développe par exercices successifs
avec une gradation de la complexité. Celle-ci se fait, d’une part par apports d’éléments constructifs
nouveaux qui s’additionnent ou se modifient et d’autre part par un contexte différent.

CONTENU
Les matériaux : caractéristiques et expression.
Les systèmes structurels basiques :
− Le mur / Le poteau ;
− La dalle / La poutraison ;
− Hiérarchisation : Portée et travée ;
− Le contreventement.
Les enveloppes :
− Les matériaux : caractéristiques et expression ;
− Les différents types d’enveloppes et leurs composantes (les différentes couches) ;
− Enveloppes horizontales, verticales (porteuses, non porteuses), enterrées ;
− Continuité et discontinuité entre plan vertical et plan horizontal/oblique ;
− Les ouvertures ;
− Le rapport au sol.
Les réseaux :
− L’évacuation des eaux usées ;
− L’évacuation des eaux claires ;
− Le drainage.
Les partitions intérieures :
− Les cloisons ;
− Les portes.

Apports théoriques suivis d'exercices sous forme de dessins et de maquettes. Corrections. Visites
FORME DE L’ENSEIGNEMENT de chantiers et d'entreprises.
SUPPORT DE COURS Prise de notes, références de documentations techniques ciblées (papier + internet).
BIBLIOGRAPHIE Documentation diverse, ouvrage "Bâtir" de R. Vittone.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices réguliers et progressifs sur un même thème: Le pavillon.
Connaissance de base (matériaux) et compréhension de systèmes et sous-
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS systèmes constructifs simples.
ère ème
Préparation pour APR de 1 année et cours de construction de 2 année.

39
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION II
Enseignant(s) : OLIVIER AUBARET, PASCALE LORENZ, MICHEL VINCENT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Architecture Travaux pratiques 2 2 2 2 12
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Comprendre la construction dans la relation entre les constituants (structure, enveloppe, réseaux et
installations, partitions et finitions) et les matériaux (avec leur logique propre de mise en œuvre).
Démontrer le rapport qui s'instaure entre le choix des matériaux, leur mise en œuvre et l'expression
architecturale.
Diverses relations sont établies entre le cours théorique, les exercices pratiques, la visite de réalisations
ou de chantiers en cours, ainsi que l'atelier de projet d'architecture.

CONTENU
Le cours de construction est fondé sur l'interaction entre les apports théoriques et les travaux pratiques.
Une série de quatre séquences d'exercices "gradués" permet aux étudiants de développer et d'aborder
concrètement les relations évoquées ci-dessus, en particulier la question du rapport entre structure,
enveloppes (notamment isolation thermique et étanchéité), réseaux et installations (CVSE), et partitions
et finitions.
− Une analyse constructive détaillée d'une réalisation suisse contemporaine permet de mettre en
évidence les "composantes technologiques", et le lien entre les solutions constructives et l'expression
architecturale ;
− L'étude d'une construction modeste existante (villa) sert de support à un projet d'agrandissement qui
pose les problèmes de la cohérence constructive et de la relation entre le neuf et l'existant ;
− Le choix du système porteur vertical (ex: double mur en brique TC, le porteur en BA avec isolation
périphérique, le mur porteur en plots silico-calcaires apparents, la brique TC isolante, système
modulaire…) permet d'étudier les effets déterminants sur d'autres éléments (toiture, ouvertures,
divisions intérieures) ;
− Une attention particulière sera apportée à l'étude des continuités de l'enveloppe, du sous-sol à la
couverture (horizontale ou inclinée) du bâtiment, ainsi qu'à l'existant ;
− L'étude portera aussi sur les réseaux et canalisations nécessaires à la récupération et l'évacuation
des eaux claires (pluviales, terrain) ;
− Le développement sera amené jusqu'aux détails au 1:20e et 1:10e, notamment par l'étude d'une salle
de bain complète. Les réseaux sanitaires (alimentation, évacuation), de chauffage, de ventilation et
d'électricité seront développés, ainsi que les appareils (choix de modèles et installation), et les
finitions (ex: carrelages / faïences / peintures) ;
− Enfin, tout au long des études constructives, une attention sera accordée aux questions de
l'économie des moyens, de la conformité aux normes et des intentions de mise en œuvre (succession
de tâches).

Les acquis constructifs seront utilisés en lien avec le projet dans le cadre d'un travail commun pendant le
workshop, dont le programme sera défini ultérieurement.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, ateliers, visites.


SUPPORT DE COURS Documents, dossiers, textes.
BIBLIOGRAPHIE Bibliographies, manuels, documents.
FORME DU CONTROLE CONTINU Critiques collectives et à la table, affichages, corrections des rendus, dossiers de corrections.
ère
Préalable requis Voir fiches de 1 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour La 3 année.

40
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION III


Enseignant(s) : ALAIN BURNIER, ALAIN LOUIS

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Architecture Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Le cours accompagné d’exercices individuels ciblés traîte de la méthode et de la démarche constructive
amenant à la mise en forme d’éléments constructifs. Sont pris en compte, d’une part l’intention
architecturale (le donné à voir) et d’autre part les caractéristiques des différents matériaux ou
composants (quoi) et leur mise en œuvre (comment).
− Comprendre et faire la synthèse ainsi que le transfert des connaissances interdisciplinaires dans la
mise en place de principes constructifs clairement exprimés ;
− Travailler sur les « coutures », interfaces entre différents sous-systèmes constructifs ;
− Aborder certaines problématiques de rénovation-transformation d’éléments constructifs ;
− Par les exercices, maîtriser les outils de communication liés aux différentes phases de construction
en ayant comme fil conducteur le détail, porteur des intentions architecturales.

CONTENU
Les éléments d’enveloppes et les relations entre systèmes et sous-systèmes constructifs :
− Les ouvertures (baies, fenêtres, occultations, …) ;
− Les façades légères ;
− Les toitures horizontales ;
− Les prolongements extérieurs (balcon, lucarne, …).
Les équipements et installations :
− Les réseaux des fluides, les installations, les équipements et leurs relations à la structure porteuse, à
l’enveloppe, aux partitions, à l’usage et à l’expression architecturale.
Les éléments du second-œuvre :
− La serrurerie ;
− Les cloisons et menuiseries intérieures ;
− Les couches de finition : Chapes, enduits, peintures, …
Quelques cas de pathologie significatifs :
− Evaluation de défauts constructifs et de pathologies courantes ;
− Mesures préventives.
Matériaux, technologie et mise en œuvre :
− Approfondissement de systèmes et sous-systèmes constructifs ainsi que de certains composants de
la construction (recherche individuelle).
Analyse d’exemples:
− Etude de réalisations significatives permettant d’identifier clairement la relation entre les choix
architecturaux et les choix constructifs (recherche individuelle).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours théoriques en classe avec exercices intégrés faits en atelier. Visites de chantiers.
SUPPORT DE COURS Prise de notes, documents de référence , fiches techniques.
BIBLIOGRAPHIE Ouvrage "Bâtir" de R. Vittone.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices.
ème
Préalable requis Voir fiche de 2 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Atelier de projet d'architecture et travail de diplôme.

41
Mémento
2005 – 2006

Titre : DESSIN ET REPRESENTATION VISUELLE


Enseignant(s) : MAX OETTLI, MICHEL VINCENT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
1
Architecture Travaux pratiques 4 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Le cours de représentation visuelle s'adresse aux étudiants de 1ère année HES, ceux-ci provenant de
multiples horizons et ayant des cursus de formation divers. Il n'a pas la vocation d'être un cours de
dessin, de photo ou de CAO, mais vise plutôt à mettre en relation les techniques couramment utilisées de
représentation en architecture. Il est fondé sur des séquences d'exercices, axés sur un thème unique,
servant de support à des travaux individuels permettant de développer la maîtrise d'outils de
représentation et leur mise en relation en vue de présentations. Les travaux exécutés pendant le cours
font en principe l'objet d'une synthèse et d'une exposition.

CONTENU
Structure
Le cours de représentation visuelle est réparti en plusieurs séquences parallèles, organisées de manière
à traiter succinctement les domaines suivants:
− Relevés et photos, dessin technique ;
− Traitement informatique de l'image, et images de synthèse ;
− Dessin et couleur (crayon), éventuellement: techniques mixtes (encre, peinture...) ;
− Maquette en "2D" (bas relief) ;
− Développement CAO, document explicatif, synthèse: assemblage et présentation.

Thème annuel
Chaque année, un thème est retenu comme "fil conducteur" du cours. Le thème retenu pour 2004-2005
est la fenêtre, comme élément fondamental de l'architecture, traité comme un objet technique (relevés,
détails, projet de modification) et stylistique (rapport de la partie au tout). Comme modèle, les travaux des
étudiants de l'école polytechnique de Lausanne, réalisés entre 1991 et 1996, dirigés par M. Arduino
Cantafora et assistés par M. Claude Zuber, seront présentés aux étudiants.

Modalités
Succession de séquences en parallèle:
1 - relevés et photos de modèles dans le quartier proche de l’EIG, réalisation d'une planche de photos ;
2 - planche de croquis "in situ" ;
3 - études de détails et dessin technique manuel, plan - coupe – élévation ;
4 - reprise des travaux photographiques et traitement des images par l'informatique ;
5 - représentation réaliste (du modèle existant) à l'aide de moyens simples et manuels (crayons couleur) ;
6 - développements avec le dessin assisté par ordinateur (modélisation 2D et 3D) ;
7 - confection d'une "maquette 2D", avec plan, coupe, élévation ;
8 - réalisation d'une planche explicative du projet de modification / transformation de la fenêtre d'origine.

Remarques : Une attention particulière sera apportée à l'utilisation des techniques de représentation en
lien avec le projet.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes.
SUPPORT DE COURS Polycopié du programme et transparents (exemples et éléments de cours).
BIBLIOGRAPHIE A. Cantafora & C. Zuber, travaux EPF-L 1991; M.C. Escher, "Ten schools", Techniche grafiche…
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux pratiques notés, présentation finale (exposition + rapport).
Préalable requis Formation de base en dessin d'observation et maîtrise de DAO.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour (éléments pour rendus et présentation diplôme HES).

42
Mémento
2005 – 2006

Titre : DROIT DE LA CONSTRUCTION


Enseignant(s) : OLIVIER MORAND

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Familiarisation à l’environnement légal et réglementaire de la profession.


Savoir où trouver les textes réglementaires et normatifs en relation avec les divers domaines concernés
par l’acte de bâtir.

CONTENU

− Introduction, origine et nécessité des lois et règlements.


− Organisation légale et réglementaire : Etat, Canton, Commune, Quartier, Association, Droit privé, etc.
− Approche systématique par domaines : Aménagement du territoire, Protection des sites et du
patrimoine, Démolition, Construction, Sécurité, Protection civile, Logement, Travail, Enfance, Energie
et environnement, etc.
− Exercice pratique "demande d'autorisation de construire": Sur la base d'un projet, les étudiants
exécutent, par groupes auprès des services concernés, toutes les démarches administratives pour
produire les pièces requises pour un permis de construire à Genève. Dix thèmes sont retenus:
Cadastre et Registre foncier, Aménagement et PLQ: plan d'ensemble, extrait cadastral, état des
contenances, attestation de propriété, servitudes, plan localisé de quartier.
Sécurité incendie & ascenseurs: vérification de la conformité du projet et formulaires.
Assainissement: recherche des plans de réseaux publics, vérifications et calcul des taxes
d'épuration.
Domaine public: plan d'installation de chantier, et gestion des déchets, formulaire.
Sécurité civile: conformité des abris aux normes et approbation des plans.
Energie: formulaire de concept énergétique et approbation des calculs par le ScanE.
Services Industriels & Swisscom: demandes de renseignements.
Office cantonal du logement: plan financier.
Police des constructions: vérification de la conformité du projet en matière de lois sur les
constructions, sécurité et salubrité. Formulaire de demande d'autorisation et de démolition.

− Logement: notions des droits et obligations des parties, bail à loyer, résiliation, augmentation de
loyer, état des lieux, travaux, défauts, etc.
− Coopératives d'habitations: principes des associations sans buts lucratifs, constitution,
fonctionnement, droit de superficie, etc.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Théorie, exercices pratique sur exemples ou projets d'étudiants.


SUPPORT DE COURS Documents d'appuis: Recueil systématique de lois, extraits.
BIBLIOGRAPHIE Lois et Règlements d'application, Code des obligations.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux de recherche, Rapports.
Préalable requis Connaissances suffisantes du français pour comprendre des textes de lois.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme HES.

43
Mémento
2005 – 2006

Titre : ECLAIRAGISME
Enseignant(s) : SIMON SIMOS

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Génie civil 2 2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apprendre les notions fondamentales d’éclairagisme, pouvoir analyser les éléments d’appréciation
lumineuse d’un espace.
Comprendre la stratégie du projet d’éclairage : être capable de maîtriser et d’intégrer dans la conception
architecturale les aspects liés à la lumière naturelle et artificielle.
Appréhender le coût initial mais aussi les coûts énergétiques et de maintenance des installations en
relation avec la lumière, comprendre les implications de la conception d’éclairage dans les autres corps
de métier du bâtiment et inversement.

CONTENU

− Notions fondamentales concernant la perception de la lumière, les grandeurs photométriques, les


couleurs, les contrastes.
− L’éclairage naturel (lumière directe, lumière diffuse, facteur de lumière du jour, systèmes
d’ouvertures).
− L’éclairage artificiel (sources lumineuses, types de luminaires, systèmes de commande des
luminaires).
− Approfondissement des connaissances théoriques acquises dans le domaine de l’éclairage naturel et
artificiel par l’analyse d’exemples présentés par le professeur et par des travaux pratiques effectués
par les étudiants, individuellement et en groupe (recherche et analyse critiques des projets présentés
dans les revues d’architecture, présentation de ces analyses en classe, développement individuel
d’un sujet restreint et précis faisant l’objet d’un rapport)
− Intégration des notions d’éclairagisme dans le contexte plus large de la complexité de la construction
d’un bâtiment.

Cours en classe, avec travaux individuels et en groupe, travaux pratiques en groupe en utilisant les
FORME DE L’ENSEIGNEMENT différents dispositifs du laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "RAVEL, Eléments d'Eclairagisme".
BIBLIOGRAPHIE Recommandations ASE, Recommandations AFE, magazines d'architecture.
FORME DU CONTROLE CONTINU Examen oral, travaux écrits avec rapport, individuels ou en groupe.
Préalable requis Physique, mathématiques, construction.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Le projet d'architecture.

44
Mémento
2005 – 2006

Titre : ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT


Enseignant(s) : CHARLES JAUSSI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

La présentation des notions et des phénomènes écologiques doit permettre à l'étudiant :

− de comprendre la complexité du milieu dans lequel il vit et il travaille;


− d'être capable d'insérer des ouvrages de génie civil dans l'environnement;
− de mieux comprendre les écologues et autres spécialistes de l'environnement lors d'une collaboration
dans le cadre d'un projet de génie civil.

CONTENU

Autoécologie :
Notion de biosphère, origine et évolution de la biosphère, notions d'écosystème, de biocénose et de
biome, flux d'énergie dans la biosphère, origine et évolution de l'atmosphère, structure et composition de
l'atmosphère, climats dans la biosphère.

Facteurs écologiques :
Notions de facteur écologique et de facteur limitant, lois du minimum et de tolérance, facteurs
climatiques, action des facteurs énergétiques, hydrologiques et mécaniques, facteurs abiotiques en
milieu aquatique, facteurs édaphiques et biotiques, facteurs intraspécifiques et interspécifiques.

Synécologie :
Structure et organisations des biocénoses, niche et équivalence écologiques, flux d'énergie et cycles de
matière, photosynthèse et respiration, chaînes et réseaux trophiques, cycles biogéochimiques, notions de
production primaire, de productivité et de pyramide écologique, productivité des écosystèmes,
développement et évolution des écosystèmes, notions de succession écologique et de climax,
successions autogéniques et allogéniques, stratégies adaptatives et démographiques.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe, illustré de diapositives et de vidéos.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Ecologie générale Parties A, B et C".
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
ère ème
Préalable requis Physique et chimie 1 et 2 HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme HES en génie civil.

45
Mémento
2005 – 2006

Titre : ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION I


Enseignant(s) : ROLAND MANTILLERI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2
(heures hebdo.)
2
Génie civil Travaux pratiques 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Le cours Economie de la construction est un module d'une vingtaine d'heures dont la moitié est
commune aux étudiants des filière architecture et génie civil.
Il est destiné à servir d'introduction générale aux questions d’économie qui seront étudiées en 3ème
année, avec comme objectif principal une sensibilisation dans l'approche de l’économie et de la gestion.

CONTENU

− Une introduction générale permettra d'identifier l'importance de toutes les actions / décisions qui
permettront de répondre aux vœux émis par le maître de l’ouvrage, ceci avec un niveau de qualité
maximum pour un coût global optimum.

− Un accent particulier sera mis sur la partie mise en soumission des ouvrages et sur les outils à
disposition pour la réaliser. Les éléments suivants seront présentés en particulier :
Structuration d’une soumission ;
Introduction au CAN ;
Conditions particulières et conditions générales, métré descriptif ;
Eléments à prendre en compte dans la description d’un article du métré descriptif.

− Mise en pratique de la partie théorique sous la forme d’un complément au travail d’atelier de projet
pluridisciplinaire développé en commun par les étudiants des deux filières.

Remarque : Ce cours sera présenté en commun avec celui de mise en œuvre.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercice.


SUPPORT DE COURS Fiches de cours.
BIBLIOGRAPHIE Documentation SIA, CRB.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
ème
Cours 2 d'aménagement, circulation et transport, technologie des
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ouvrages.
ème
Préparation pour Economie de la construction de 3 année.

46
Mémento
2005 – 2006

Titre : ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION II


Enseignant(s) : ROLAND MANTILLERI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Génie civil 3 2 2 2 2
Génie civil Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
L’objectif est de retracer toutes les actions / décisions qui permettront de répondre d’une manière parfaite
au M.O. avec un niveau de qualité maximum pour un coût global optimum.
Les différents chapitres intègrent également des notions liées à l’économie, comme les intérêts
intercalaires, les frais d’entretien, la recherche du système le plus économique à qualité égale, de penser
à une l’utilisation future des ouvrages (transformation, entretien).
Le cours est donné en commun aux étudiants des filières architecture et génie civil.
Les exercices pratiques sont réservés aux étudiants de la filière génie civil. (les exercices pratiques pour
les étudiants de la filière architecture sont donnés dans le cadre des cours « Economie du bâtiment » ).

CONTENU
− Introduction (Architecture -Economie – Ingénierie, notions fondamentales, ordres de grandeur…).
− Les acteurs de la construction (les acteurs, les façons de collaborer, les principaux modes
d'organisation).
− Les coûts de construction (Indice du coût de la construction, la maintenance des ouvrages, le
financement…).
− Le plan financier (le plan financier OFL…).
− L’estimation sommaire des coûts (estimation sommaire des coûts pour un bâtiment et le génie
civil…).
− Les prestations et honoraires (le rôle de l’ingénieur civil, calcul honoraires et frais, taris temps - coût -
autres).
− La rémunération de l’entrepreneur (les différents prix, facturation de l’entreprise…).
− L’avant-métré, métrés (symboles et unités de mesure, mode de métré, calcul des quantités, marges,
avant-métrés).
− Le descriptif (les différents descriptifs, la composition d’un article de soumission…).
− Le devis général.
− CFC et CFE – Code des frais de construction, code des frais par éléments.
− L’optimisation des coûts.
− Les appels d’offres (mandats privés - publics, composition d’une soumission, ouverture des offres,
contrôle et comparaison des offres, proposition d’adjudication…).
− CAN (structuration des chapitres CAN, la description des ciments…).
− Le contrat d’entreprise (les particularités du contrat d’entreprise…).
− Le contrôle des coûts.
− Exercices ciblés basés sur des exemples pratiques illustrant les tâches de l’ingénieur en matière
d’économie de la construction.
− Ils sont tirés en général de projets en cours ou de projets majeurs plus anciens mais illustrant
particulièrement bien le domaine traité.
Le contenu et l’organisation annuelle des cours se font en collaboration avec les cours "Economie du
bâtiment" et de "Mise en œuvre".
FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises.
Polycopié sous forme de fiches et documentation sur les sujets traités émannent de projets
SUPPORT DE COURS pratiques.
BIBLIOGRAPHIE Normes SIA 118, Documentation de la SSE, SIA, CRB.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Constructions en bois - Construction métallique - Construction en béton.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Economie de la construction I.
Préparation pour Travail de diplôme.

47
Mémento
2005 – 2006

Titre : ECONOMIE DU BATIMENT I


Enseignant(s) : FRANK MOOR

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Le cours "Economie du bâtiment" est un module d'une dizaine d'heures, destiné à servir d'introduction
générale aux questions d’économie du bâtiment qui seront étudiées en 3ème année.
Il s'adresse aux étudiants de la filière architecture, avec comme objectif principal une sensibilisation dans
l’approche de l’économie et de la gestion ainsi que l’acquisition des notions de bases nécessaires à
l’élaborations des soumissions.

CONTENU

Périodes 3 & 4 :
Notion de contrat d’entreprise selon le Code des Obligations.
Formes d’adjudications : à forfait, global ou montant résultant.
Avant métré, métré contradictoire.
Conditions générales Norme SIA 117 et 118.
Conditions particulières au maître de l’ouvrage (exemples).
Conditions spécifiques aux travaux, conditions, recommandations, prescriptions et mode de métré SIA.
Subdivision des tâches par corps d’états.
Code des frais de construction CFC.
Rédaction de description sur la base détails constructifs.
Rédaction d’une soumission complète.
Introduction aux outils informatiques et catalogues des articles normalisés CAN.

Période "Workshop" :
− Une introduction générale permettra de mettre en avant l’importance de la détermination des coûts de
la construction et de leur suivi.
− Un accent particulier sera mis sur les notions de bases déterminant le plan financier.
− Introduction et exercice du calcul des surfaces et volumes de référence selon les normes SIA en
vigueur.
La base utilisée sera le travail de projet pluridisciplinaire développé avec les étudiants de la filière
génie civil.

Ce cours accompagné d’exercices sera présenté en commun avec ceux d’économie de la construction et
de programmation du bâtiment.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices pratiques sur exemple ou projet d'étudiants.
Fiches de cours. Documents d'appuis: Extraits des normes SIA, Séries de prix, Formulaires
SUPPORT DE COURS imprimés et informatiques.
BIBLIOGRAPHIE Documentation SIA, CRB, C.O.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, execrices notés.
ème
Préalable requis Cours 2 d'aménagement, circulation et transport, technologie des ouvrages.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Economie du bâtiment II, Diplôme HES.

48
Mémento
2005 – 2006

Titre : ECONOMIE DU BATIMENT II


Enseignant(s) : FRANK MOOR

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2
(heures hebdo.)
3
Architecture Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

− Calcul du cube SIA. Connaissance des plans comptables usuels tels que CE, CFC et CFE.
Détermination du coût de construction d'un ouvrage. Capacité à établir un plan financier en
dégageant le rendement brut et net d'une opération immobilière. Connaissances analytiques
suffisantes pour mettre en rapport les coûts de construction avec les options architecturales et
constructives.
− Maîtrise suffisante de l'outil informatique, soit: logiciel de bureautique courante (Excel) et application
spécifique (Architecte 4).

CONTENU

− Introduction (Architecture -Economie – Ingénierie, notions fondamentales, ordres de grandeur…).


− Introduction sur la base d'un plan financier usuel OFL / GE : Généralité et définition de tous les
composants qui constituent les variables interactives d'un plan financier. (Terrain, Frais d'acquisition,
Droits de mutation, Démolition, Equipements, Coût de construction, Fonds propres, Hypothèque et
rang hypothécaire, Frais financiers, Etat locatif, Charges d'exploitation, Rendement brut, Rendement
net, Subventions).
− Etude de la norme SIA 116, calcul du cube SIA.
− Plans comptables usuels: CE, CFC, CFE. Comparaisons, avantages, inconvénients et limites
d'utilisation.
− Détermination des coûts de construction par Eléments à l'aide de prix indicatifs de construction (PIC).
− Analyse comparative de variantes (Projets d'étudiants sur un même programme). Incidences
morphologiques sur les coûts.
− Calcul de prix détaillé d'Eléments sur la base d'articles normalisés ou non, et de prix de série (Série
de prix vaudoise) ou d'offres d'entreprises.
− Etablissement de plans financiers sur la base d'exemples et de projets d'étudiants.
− Mise en pratique sur outils informatiques en laboratoire.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Théorie, exercices pratiques sur la base d'exemples ou de projets d'atelier.
Documents d'appuis: Extraits de normes SIA, série de prix vaudoise, formulaires imprimés et
SUPPORT DE COURS informatiques.
BIBLIOGRAPHIE CRB, normes SIA, lois et règlements d'application.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoire, rapports.
Préalable requis Construction.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme.

49
Mémento
2005 – 2006

Titre : ENERGIE, INSTALLATIONS ET ENVIRONNEMENT


Enseignant(s) : RETO CAMPONOVO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apporter aux étudiants les connaissances fondamentales, indispensables à la compréhension et à la


maîtrise des phénomènes énergétiques et environnementaux dans le domaine de la construction.

Par rapport aux nouvelles problématiques environnementales et de société, les élèves sont tout d’abord
sensibilisés en matière d’environnement et de développement durable, exposés également sous l’angle
socioculturel.

CONTENU

1. Introduction – systématique d’analyse :


Rappel des notions de base des cours de thermique du bâtiment et d’installations techniques du
bâtiment des périodes 1, 2, 3 et 4. Compléments et conclusion des derniers chapitres.
Enchaînement avec l’analyse thermique et technique d’une construction : relevés, diagnostic, calculs,
solutions, synthèse. Intégration à l’amont des notions, claire définition des objectifs visés, formulation.

2. Bilans énergétiques – méthodes et moyens informatiques :


Pratique avec logiciels du bilan thermique selon SIA 380/1:2001 (DIAS ou LESOSAI). Principales
grandeurs intervenant (U, DJ, dT, G, SRE, …). Autre logiciel complémentaire : LESOKAI. Pratique de
ces derniers, exercices et projets concrets. Logiciels de calcul des ponts thermiques KOBRA.
Pratique de ce dernier. Autres logiciels plus avancés : THERM, HEAT.
Indications sur les méthodes et les outils dynamiques (voir projet Ra&D) tels SUNREL, ECOTEC (ev.
DOE2, TRNSYS).

3. Projet de construction :
L’énergie, les techniques CVSE et l’environnement sont intégrés dans les ateliers de projets de
construction. Partie très pratique et interactive de travail avec les étudiants.

4. Le concept énergétique :
Du plan localisé de quartier, du bâtiment, des matériaux (énergie grise), de la déconstruction.

5. Architecture climatique :
Bases de projet, dispositifs.

6. Eco bilans :
Principes, méthode et données disponibles (SIA D093/D164, SNARC, éco-devis).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours frontal avec exemples pratiques intégrés. Interaction importante avec l'enseigné.
SUPPORT DE COURS Fiches de cours par thème. Nombreux transparents en complément. Prise de notes individuelle.
BIBLIOGRAPHIE Nombreux ouvrages spécialisés nationaux et internationaux.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices individuels ou en groupe notés. Rapports thématiques individuels ou en groupe notés.
ème
Cours THE et INS de 2 année.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Cours projet et construction.Français.
Préparation pour Projets de construction énergétiquement et environnementalement viables.

50
Mémento
2005 – 2006

Titre : GEOLOGIE DE L'INGENIEUR


Enseignant(s) : JACQUES JENNY

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 4 4
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Bases de géologie, hydrogéologie et géophysique pour que l'Ingénieur soit à même de dialoguer avec le
géologue, comprendre ses rapports et ses méthodes de travail.

CONTENU

Introduction et but du cours.


Géologie générale.
Géologie historique et méthodes géologiques.
Minéraux et roches.
Géodynamique externe.
Géodynamique interne.
Eléments de géologie régionale.
Hydrogéologie.
Géologie appliquée.
Annexes, règlement SIA 104.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Préalable requis Logarithme et trigonométrie.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Mécanique des sols, Géotechnique et fondation, Structures.

51
Mémento
2005 – 2006

Titre : GEOTECHNIQUE ET FONDATIONS I


Enseignant(s) : VACANT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Donner une formation de base dans le domaine de la mécanique des sols.


Les travaux pratiques (TP) servent à déterminer les caractéristiques géotechniques des sols à utiliser
dans les calculs.

CONTENU

− Introduction :
Généralités, méthodologie, historique.

− Distribution des pressions, tassements :


Généralités, déformabilité des sols, répartition des contraintes pour une charge concentrée et une
charge uniformément répartie, contraintes dues au poids propre des terres, calcul des tassements
classiques et selon Kany, détermination des contraintes selon Newmark, tassements admissibles.

− Portance des fondations superficielles :


Types de fondations, développement des zones plastiques, poinçonnement d'un massif de sol,
méthode de Terzaghi, autres sollicitations, contrainte et charge admissible.

− Stabilité des talus :


Généralités, schématisation de l'analyse de stabilité, types de mouvements de terrain, massif
triangulaire, méthode de Biarez, de Fellenius, de Krey, de Bishop simplifiée et de Janbu, méthode
des coins.

− Poussée des terres :


Généralités, coefficients de poussée et de butée, théories de la poussée des terres, poussée et butée
des terres selon Rankine, influence des surcharges partielles et locales, théories de Coulomb-
Poncelet et de Caquot-Kérisel, méthode de Cullman, ligne de terrain brisée.

− Influence de l’eau sur le sol et les ouvrages :


Généralités, eau au repos et en mouvement, réseau d'écoulement, phénomènes d'instabilité.

Cours en classe avec exercices intégrés, travaux pratiques (TP) et exercices par groupes ou
FORME DE L’ENSEIGNEMENT individuels.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Mécanique des sols et fondations Première partie".
BIBLIOGRAPHIE Documents spécifiques.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports de TP et exercices notés.
ère
Préalable requis Mathématiques et géologie 1 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Géotechnique et fondations 3 année.

52
Mémento
2005 – 2006

Titre : GEOTECHNIQUE ET FONDATIONS II


Enseignant(s) : CHARLES JAUSSI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
3
Génie civil Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Donner une formation de base dans le domaine des fondations.
Les travaux pratiques (TP) servent à déterminer les caractéristiques géotechniques des sols à utiliser
dans les calculs.

CONTENU

− Mur de soutènement :
Généralités, types de murs, dimensionnement d'un mur, portance du sol de fondation, sécurités au
renversement et au glissement, stabilité générale du terrain, mur en équerre, dispositions
constructives.
− Palplanches :
Généralités, matériaux et genres de construction, battage et arrachage, calcul des rideaux de
palplanches, rideau encastré libre en tête, rideau libre en tête chargé par une force horizontale,
rideau ancré ou étayé sur un rang, distribution de la poussée des terres.
− Fouille à sec :
Généralités, fouilles talutées et étayées, parois clouées, épinglées et mixtes, poussées sur les
blindages de fouilles, soulèvement du fond de fouille, reprises en sous-œuvre.
− Fouilles en dessous du niveau de l’eau :
Généralités, abaissement de la nappe, fouille blindée avec pompage simple, système Wellpoint,
pieux jointifs et sécants, parois moulées, injections, congélation des sols, ancrages.
− Fondations superficielles :
Généralités, types de fondations, semelles isolées et filantes, grillage de semelles, radiers,
dimensionnement d'une fondation, pressions de contact entre sol et fondation, théories du premier et
du second ordre.
− Fondations profondes :
Généralités, puits, classification des pieux, caractéristiques des pieux, force portante des pieux,
tassement d'un pieu.
− Amélioration du sol :
Généralités, comportement des sols fins, méthodes d'amélioration des sols fins, méthodes de calcul
et de contrôle, domaines d'application des méthodes, comportement des sols grenus, méthodes
d'amélioration des sols grenus, méthodes de calcul et de contrôle, domaines d'application des
méthodes, amélioration des sols particuliers.
− Travaux pratiques :
Poids spécifique, limites d'Atterberg, granulométrie des fines, perméabilité, oedomètre, compactage
et cisaillement.
FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Mécanique des sols et fondations Deuxième partie".
BIBLIOGRAPHIE Documents spécifiques.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits et exercices notés.
ème
Préalable requis Géotechnique et fondations 2 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme.

53
Mémento
2005 – 2006

Titre : HISTOIRE (CONSTRUCTION, ARCHITECTURE ET GENIE CIVIL) I


Enseignant(s) : NADINE BOLLE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Favoriser le dialogue et encourager la collaboration entre ingénieurs et architectes.


Donner des points de repères communs aux architectes et aux ingénieurs au travers de l’histoire de
l’architecture et de la construction, des références et un vocabulaire communs au travers d’analyses
d’exemples.
Apprendre à voir en décrivant des œuvres d’architecture pour apprendre à imaginer et créer au travers
d’un découpage qui emploie des concepts utiles au projet.
Le cours suit la chronologie de l’histoire de l’architecture et de la construction.

CONTENU

− Histoire de l’architecture et enseignement.


− Repères chronologiques : exemples.
− La production architecturale de la fin du XVIIIe.
− Progrès de la technique, matériaux nouveaux.
− Séparation entre architectes et ingénieurs.
− Exemple : Sainte-Geneviève, 1774-1793, Soufflot.
− Le courant « pré-rationaliste ».
− Le mouvement néo-gothique.
− L’éclectisme :
Exemples : Bibliothèque Sainte-Geneviève 1843-1850, Labrouste ; Saint-Eugène 1855,
Boileau ;Bibliothèque nationale 1862-1868, Labrouste ; Fabrique de chocolat Menier 1869-1872,
Saulnier ;

− Architecture de fer "architecture des ingénieurs".


Exemples : les ponts métalliques.

− Autres matériaux : le béton, le verre.


− Ingénierie et architecture : les expositions universelles.
Exemples : Paris 1889, la Tour Eiffel, la halle des machines, Dutert et Contamin.

− Les nouveaux programmes : bâtiments du pouvoir, lieux de divertissement, de travail, d’échanges.


− Ecole de Chicago : quelques exemples.
FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, présentation d'exemples par les étudiants, visites.
SUPPORT DE COURS Fiches de cours, supports audiovisuels (diapositives, acétates).
BIBLIOGRAPHIE K. Frampton, "Histoire critique de l'architecture moderne" Paris 1985.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, présentations orales et écrites.
Préalable requis Aucun.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Atelier de projets architecture, cours de 2 année.

54
Mémento
2005 – 2006

Titre : HISTOIRE (ARCHITECTURE) II


Enseignant(s) : NADINE BOLLE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Donner des points de repères au travers de l’histoire de l’architecture et de la construction, des


références et un vocabulaire communs au travers d’analyses d’exemples.
Apprendre à voir en décrivant des œuvres d’architecture pour apprendre à imaginer et créer au travers
d’un découpage qui emploie des concepts utiles au projet.
Le cours suit la chronologie de l’histoire de l’architecture et de la construction. Il s’inscrit dans la
continuité du cours de 1ère année.

CONTENU

Le cours comprend deux parties. L’une s’étend d’octobre à Pâques, l’autre de Pâques aux vacances
d’été. Ponctuellement, des apports peuvent être faits en relation avec le travail d’atelier.

Première partie :
− La ville moderne et ses problèmes : circulation, transport, production. L’idéologie des architectes.
Exemples : Maison Tassel, 1893, Horta, station de métro, Karlplatz 1898, Wagner, Majolika Haus,
1898 Wagner, projet de cité industrielle 1901-1904, Garnier. AEG, 1908-1909, Behrens.
− Wright, les maisons de la Prairie : exemple.
− Mouvements avant la 1ère guerre mondiale, jusqu’en 1923 : les "ismes" de l’art. Le rapport entre
intellectuel et la métropole. Exemples: le futurisme et l’expressionisme.
− L’influence de F.L. Wright en Europe : maison Henny 1914, R. Van t’Hoff.
− De Stijl : manifeste 1918, Van Doesburg : "vers une architecture plastique", 1923.
− Rietveld : les meubles 1918-1923, la maison Schröder 1924.
− De Stjil, Le Corbusier et le Bauhaus.
− Recherche d’une definition de l’architecture moderne vers un style : Maison Savoie 1928, Le
Corbusier, Maison Tugendhadt 1930, Mies van der Rohe.

Deuxième partie :
Cette partie est réservée à la préparation du voyage d’étude sous forme de cours, recherches en
bibliothèque, présentations d’exemples par les étudiants et préparation de la brochure de voyage.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, présentations d'exemples par les étudiants, visites.


SUPPORT DE COURS Fiches de cours, supports audiovisuels (diapositives, acétates).
BIBLIOGRAPHIE K. Frampton, "Histoire critique de l'architecture moderne" Paris 1985 et ouvrages spécifiques.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, présentations orales et écrites.
ère
Préalable requis Voir fiche de 1 année, théorie de l'architecture.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Préparation pour ème
Atelier de projets d'architecture, cours de 3 année.

55
Mémento
2005 – 2006

Titre : HISTOIRE (ARCHITECTURE) III


Enseignant(s) : NADINE BOLLE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Donner des points de repères au travers de l’histoire de l’architecture et de la construction, des


références et un vocabulaire communs au travers d’analyses d’exemples.
Apprendre à voir en décrivant des œuvres d’architecture pour apprendre à imaginer et créer au travers
d’un découpage qui emploie des concepts utiles au projet.
Le cours suit la chronologie de l’histoire de l’architecture et de la construction, en privilégiant "l’actualité"
des exemples. Il s’inscrit dans la continuité du cours de 2ème année.
Quelques cours sont réservés à un apport éventuel dans le cadre du travail d’atelier.

CONTENU

Le cours comprend deux parties. L’une s’étend d’octobre à Pâques, l’autre de Pâques aux vacances
d’été.

Première partie :
− "Expressionnisme versus rigorisme": fabrique Hoechst 1920-25, Behrens, Chile haus 1923, Höger,
Gut Garkau 1923,Häring, Weissenhof 1927, Scharoun.
− Alto : contexte architectural.
− Aalto : le rapport avec le passé, la nature, le rationalisme et le fonctionnalisme : bibliothèque Viipuri,
1927-35, sanatorium Païmo, 1929-1933, villa Mairea 1937-1939, maison expérimentale 1953.
− Aalto et le logement : Sunila 1935-1939, Kauttua 1938-1940, Interbau 1957, Neue Vahr 1958, Espoo
1962, Porvoo 1966, Schönbühl, 1966.
− Mies van der Rohe aux Etats-Unis : la recherche d’un espace universel, module, système porteur,
enveloppe.
− IIT 1939-1964, villa Farnsworth 1945-1950, Lake Shore Drive 1950-1951, Crown Hall 1952-1956,
Seagram 1958.
− Critique du style international : Johnson, la maison de verre 1949.
− Kahn, "une monumentalité énigmatique": exemples: Art gallery, 1952, maisons Esherick 1959 et
Fisher 1960, Salk Institute 1959, laboratories de recherches médicales, 1962.

Deuxième partie:
Sous forme de cours, recherches en bibliothèque, presentations d’exemples par les étudiants : actualités
suisses.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, présentations d'exemples par les étudiants, visites.


SUPPORT DE COURS Fiches de cours, supports audiovisuels (diapositives, acétates).
BIBLIOGRAPHIE K. Frampton, "Histoire critique de l'architecture" et ouvrages spécifiques.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, présentations orales et écrites.
ème
Préalable requis Voir fiche de 2 année, théorie de l'architecture.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Atelier de projets d'architecture et travail de diplôme.

56
Mémento
2005 – 2006

Titre : HISTOIRE DE L'URBANISME ET URBANISME OPERATIONNEL


Enseignant(s) : MARC BRUNN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Aperçu du développement historique de la ville, de courants et de réalisations de l’urbanisme.


Approche de thèmes et d’instruments d’analyse de l’urbanisme contemporain.
Relations entre les problématiques de l’urbanisme et de l’architecture.

CONTENU

1. Introduction :
− Définitions de l’urbanisme ;
− Caractéristiques d’un tissu bâti (ville, banlieue, village) au travers de l’analyse d’exemples genevois.

2. Histoire du développement urbain :


− L’Antiquité (Grèce, l’empire romain) ;
− La cité médiévale, les villes-neuves ;
− Renaissance et Baroque; la "ville idéale" ;
− La ville classique; exemples genevois (Carouge, Versoix) ;
− Naissance et développement de la ville industrielle ;
− Les courants critiques : progressistes, culturalistes, naturalistes ;
− Le Mouvement moderne : Charte d’Athènes; cités-jardins; modèles "urbains" ;
− Villes de l’après-guerre : banlieues, grands-ensembles, villes-nouvelles, mégalopoles.

3. Thématiques et instruments de l’urbanisme opérationnel :


− Concepts et méthodes d’analyse d’entités territoriales (exemples genevois) ;
− Des interrogations de la fin du siècle : espace public, formes urbaines; évolutivité ;
déplacements et réseaux ;
développement durable; paysage et patrimoine ;
gestion et démocratie; intégration sociale; financement.
− Concepts et options du plan directeur cantonal ;
− Exemples d’études d’urbanisme et de PLQ.

Remarques :
− Nombreuses références à des exemples genevois (réalisations et études); visites; apports
extérieurs ;
− Relation souhaitée avec les travaux de projet d’architecture de 3ème année (analyse du territoire,
types urbains).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours et présentation en classe, travaux écrits(en groupe), visites commentées, apports extérieurs.
SUPPORT DE COURS Documentation remise aux étudiants.
BIBLIOGRAPHIE Textes fournis, références bibliographiques.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices de réflexion.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme.

57
Mémento
2005 – 2006

Titre : HYDRAULIQUE, CONSTRUCTIONS HYDRAULIQUES I


Enseignant(s) : CHARLES JAUSSI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Donner une formation de base dans les domaines de l'hydrostatique des liquides réels et de l'hydrologie
générale.

CONTENU

Hydrostatique :
− Propriétés physiques des liquides :
Généralités : masse volumique, viscosité, tension superficielle et capillarité, pression statique, module
d'élasticité cubique.
− Equations fondamentales :
Equation d'équilibre, pression hydrostatique.
− Poussée hydrostatique sur les surfaces :
Poussée sur les surfaces planes et courbes.
− Translation et rotation de liquides :
Mouvements vertical et horizontal, rotation d'un liquide.
− Poussées et flottaisons :
Principe d'Archimède, équilibre des corps immergés et flottants.

Hydrologie :
− Introduction :
Définition et divisions de l'hydrologie, but et utilité de l'hydrologie.
− Cycle hydrologique :
Composantes du cycle hydrologique, répartition des eaux, bilan hydrologique.
− Précipitations :
Formes et types de précipitations, mesure des précipitations, réseaux et régimes pluviométriques,
analyse des pluies sur un bassin versant, analyse des averses.
− Evaporation :
Evaporation des nappes d'eau et au-dessus du sol, appareils pour la mesure de l'évaporation,
évaluation de l'évapotranspiration.
− Ecoulement :
Mesure et détermination des débits, courbe de tarage, présentation des débits, courbes des débits
cumulés et des débits classés, courbe de distribution des fréquences.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopiés "Hydrostatique" et "Hydrologie générale".
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Préalable requis Algèbre, physique élémentaire, statique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Hydraulique et laboratoire d'hydraulique 2 HES.

58
Mémento
2005 – 2006

Titre : HYDRAULIQUE, CONSTRUCTIONS HYDRAULIQUES II


Enseignant(s) : CHARLES JAUSSI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Génie civil Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Donner une formation de base dans le domaine de l'hydrodynamique des liquides réels.

CONTENU
Cours :
Période 1 :
− Généralités : Introduction, classification des écoulements.
− Equations fondamentales : Introduction, principe de continuité, théorèmes de l'énergie et des
quantités de mouvement.
Période 2 :
− Ecoulement en charge : Pertes de charge linéaires et singulières, calcul des conduites et réseaux,
calcul des réseaux maillés.
− Applications du théorème d’Euler : Rappel, action d'un jet sur une plaque.
Période 3 :
− Ecoulement à surface libre- régime uniforme : Classification des écoulements, équations
fondamentales, pertes de charge, sections de débit maximum, énergie spécifique, courbes E(t) et
Q(t).
− Ecoulement par les orifices : Orifices et déversoirs, écoulement à travers les vannes.
Période 4 :
− Ecoulement par les déversoirs : Déversoirs en mince paroi, à crête arrondie, à seuil épais, à seuil
normal, noyés.
− Ecoulement à surface libre :Régime varié - Ecoulements graduellement variés, écoulements
brusquement variés, singularités.

Laboratoire :
Période 1 :
Hydrostatique :
− Mesures de viscosités. Effet de la capillarité. Paradoxe hydrostatique. Poussée sur une surface
plane.
Période 2 :
− Etalonnage et utilisation de manomètre. Mesure de pressions différentielles. Rotation de masses
liquides. Stabilité des corps flottants.
Période 3 :
Hydrodynamique :
− Ecoulement à travers un orifice. Etude d’un Venturi. Régimes d’écoulement en charge, perte de
charge dans une conduite. Réaction d’un jet.
Période 4 :
− Etude de déversoirs rectangulaires et triangulaires. Ecoulements à surface libre en canal
rectangulaire.
FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.
SUPPORT DE COURS Cours polycopiés "Hydrodynamique".
BIBLIOGRAPHIE Carlier, Giles, cours "manuscrit" R.H.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
ère
Préalable requis Période 1: algèbre et hydraulique 1 HES; Période 3: Dérivées et intégrales.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Cours et laboratoire d'hydraulique 3 année.

59
Mémento
2005 – 2006

Titre : HYDRAULIQUE, CONSTRUCTIONS HYDRAULIQUES III


Enseignant(s) : CHARLES JAUSSI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Génie civil Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Expérimentation dans les domaines de l’hydrodynamique des liquides réels, de l’hydrologie et de la


gestion des eaux pluviales.

CONTENU

Cours :

Hydraulique, construction hydraulique

Période 1 & 2 :
− Hydrologie :Infiltration d’un sol. Mesure et calcul de l’infiltration. Stockage d’eau de surface et d’eau
souterraine. Relations pluies - débits. Hydrogramme de ruissellement et unitaire. Estimation des
débits de crues.

Période 3 & 4 :
− Réseaux d’assainissement : Assainissement des agglomérations. Exigences légales. Hydrologie
urbaine. Calcul et projet de réseaux d’assainissement. Méthode rationnelle. Ouvrages spéciaux et de
relèvement.- Soutien aux projets.

Laboratoire :

Période 1 & 2 :
− Courbes de remous. Ressauts hydrauliques. Hyétogramme d’une averse. Hydrogramme de
ruissellement en résultant.
− Similitudes hydrauliques. Maquettes hydrauliques. Participation aux services aux tiers.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopiés "Hydrodynamique".
BIBLIOGRAPHIE Carlier, Giles, cours "manuscrit" R.H.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
ère
Préalable requis Période 1: algèbre et hydraulique 1 HES; Période 3: Dérivées et intégrales.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme.

60
Mémento
2005 – 2006

Titre : INFOGRAPHIE, DAO, CAO


Enseignant(s) : ROBERT BEFFA, SIMON SIMOS

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
1
Architecture Travaux pratiques 4 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apprendre les notions de base et d’organisation d’un dessin réalisé au moyen du Dessin Assisté par
Ordinateur (DAO), pouvoir comprendre la manière dont un dessin se modifiera tout au long du processus
d’élaboration d’un projet d’architecture.

Apprendre à modéliser un objet en trois dimensions et à produire et à compléter tous les plans, coupes,
élévations et perspectives à partir de ce « modèle ». Concevoir une mise en page graphique d’un projet
(Echelle : 1/100 ou 1/50).

CONTENU

− Présentation du système et du logiciel («Archicad» ou «Autocad»). Présentation de la manière


d’organiser un dessin en DAO (calques, blocs, objets répétitifs).
− Barres d’outils, menus déroulant, types de coordonnées, zones d’informations.
− Enregistrements, sauvegardes, hiérarchie et structure pour l’organisation des fichiers et des
répertoires.
− Utilisation intensive des outils de dessin (lignes, murs, dalles, portes, fenêtres, objets).
− Organisation au moyen des calques, étages, type d’informations en utilisant une structure logique.
− Opérations plus complexes, telles qu’insertions d’autres dessins, transfert de fichiers entre différents
programmes de CAO.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Travaux à rendre au bout de plusieurs leçons.


SUPPORT DE COURS Aide en ligne (Acrobat pdf) du programme de DAO utilisé.
BIBLIOGRAPHIE Manuel "Autocad" et "Architectural desktop" (+ Cours ADT).L'Univers Autocad 2002 ed. Univers .
FORME DU CONTROLE CONTINU Contrôle des travaux rendus sur papier et à l'écran.
Préalable requis Dessin, construction.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Modélisation, édition de plans 2D et 3D.
Préparation pour
(Projets d'architecture et de construction).

61
Mémento
2005 – 2006

Titre : INFOGRAPHIE, DAO, CAO


Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUPRAZ, ALEXANDRE GNAEGI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
1
Génie civil Travaux pratiques 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître un logiciel de dessin spécifique au génie civil (Cadwork).


Savoir dresser les plans et les listes des matériaux propres aux disciplines du génie civil.

CONTENU

− Présentation du logiciel Cadwork.


− Dessins 2D, organisation des layers, mise en page.
− Dessins 3D, transferts en 2D, shading.
− Plans d’armature avec listes d’armature.
− Introduction au module route.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Exemples types accompagnés de la théorie correspondante en salle de DAO.


SUPPORT DE COURS Mode d'emploi intégré dans Cadwork.
BIBLIOGRAPHIE Norme SIA 400.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices notés.
Préalable requis Dessin technique manuel, connaissances du système d'exploitation Windows.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Confection des documents techniques demandés dans les différents cours de
Préparation pour
génie civil.

62
Mémento
2005 – 2006

Titre : INFORMATIQUE, ALGORITHMIQUE


Enseignant(s) : CARLOS RODRIGUEZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apporter les notions fondamentales de l’informatique, en particulier développer des algorithmes pour
résoudre diverses classes de problèmes et les mettre en pratique en utilisant un langage de
programmation séquentiel.

Exercices pratiques avec le langage de programmation interprété Visual Basic pour le tableur MS-Excel,
permettant à l'élève de mettre facilement en œuvre les concepts et les outils pour résoudre quelques
types de problèmes en relation avec la formation d’Ingénieur Civil.

CONTENU

Introduction:
− Types d'architectures des machines (mono et multiprocesseurs), notion de base telles que :
processeur, mémoire vive, disque et périphériques.
− Systèmes d’exploitation et environnement de programmation.

Outils:
− Apprentissage des formules avancées du tableur MS-Excel.
− Interfaçage des outils de programmation avec les outils du tableur.

Programmation :
− Constantes, variables, affectation, séquences d’instructions, itérations, tests, fonctions, procédures,
modules de librairie.
− Structures de données : tableaux mono et multidimensionnels (y compris les tableaux dynamiques),
enregistrements, tableaux d’enregistrements.

− Les exercices sont choisis dans le domaine des problèmes à résoudre par des Ingénieurs Civils :
résultantes de forces, centre de gravité, équilibre d’une poutre isostatique, résolution de systèmes
d’équations linéaires.
− Programme de résolution d’un système hyperstatique de treillis. Stabilité de talus. Application de la
méthode de Cross pour des poutres continues à plusieurs travées.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques.


SUPPORT DE COURS Notes de cours personnelles développées pour ce cours.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports de laboratoires.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

63
Mémento
2005 – 2006

Titre : INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BATIMENT


Enseignant(s) : RETO CAMPONOVO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Génie civil 2 2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apporter aux étudiants les connaissances fondamentales, indispensables à la reconnaissance et à la


compréhension du fonctionnement des principales installations techniques du bâtiment (chauffage,
ventilation, sanitaire, électricité). Approche historique de l’évolution des installations. Connaître les
principales conditions constructives et réglementaires nécessaires à leur intégration dans le bâtiment.

CONTENU

1. Introduction – Historique :
Attitudes, les origines de la ventilation, les grands bâtiments. Les machines à habiter. Bâtiment
interactif versus exclusif. Interdépendance entre bâtiment et installations.

2. Systèmes de chauffage :
Chauffage individuel électrique, bois, gaz, mazout ; intégration dans l’habitat, avantages
inconvénients. Chauffage central : principe et systèmes. Agents énergétiques mazout, gaz, bois,
autres. Production (transformation). Distribution, typologie des réseaux, vase expansion pompes.
Comptage de l’énergie (DIFC). Régulation : principe et systèmes. Emission de chaleur : principe et
systèmes. L’eau chaude sanitaire : besoins, techniques de production et distribution.

3. Ventilation et conditionnement d’air :


Les exigences de ventilation, hygiène et confort. Renouvellement de l’air. Principe et systèmes de
ventilation: naturelle, simple flux (naturelle ou mécanique), double flux. Installations de climatisation et
rafraîchissement.

4. Installations sanitaires :
Alimentation en eau potable : réseau domaine public, domaine privé. Tarifs : fourniture et épuration.
Locaux sanitaires. Réseau de distribution dans l’immeuble, salles d’eau et équipements sanitaires.
Eaux usées et réseau d’évacuation. Installations d’extinction du feu.

5. Installations électriques :
Alimentation électrique : réseau public, alimentation immeuble. Système de tarification : énergie,
puissance. Locaux électriques. Réseau de distribution dans l’immeuble, équipement électrique (prise,
interrupteur, éclairage). Autres réseaux : informatique, télévision.

6. Divers systèmes techniques et réalisations particulières :


Pompes à chaleur, cogénération, pile à combustible, installations solaires actives, réseaux de
quartier. Exemples de réalisations et concepts techniques particuliers.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours frontal avec exemples pratiques intégrés.


SUPPORT DE COURS Fiches de cours par chapitre. Nombreux transparents en complément. Prise de notes individuelles.
BIBLIOGRAPHIE Nombreux ouvrages spécialisés nationaux et internationaux.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits individuels, exercices notés, rapports thématiques en groupe.
Préalable requis Notions de construction et projet. Rédaction en français.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets de construction techniquement et énergétiquement viables.

64
Mémento
2005 – 2006

Titre : MATHEMATIQUES I
Enseignant(s) : SOUHAIL MOUHANNA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Mettre à la disposition des futurs architectes et ingénieurs en génie civil des outils mathématiques qui leur
seront utiles dans l'exercice de leur profession.

CONTENU

− Révision, consolidation et approfondissement des notions relatives aux fonctions numériques réelles,
fonctions usuelles, limites, continuité, dérivées, différentielles, primitives, intégrales définies et
indéfinies.
− Applications: vitesse, accélération, variations des fonctions, maximum, minimum, construction
graphique, aires, volumes, moments d'inertie, centre de gravité, etc.
− Notions de calcul des probabilités.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices.


SUPPORT DE COURS Notes manuscrites prises par les élèves, soutenues par des photocopies et séries d'exercices.
BIBLIOGRAPHIE Ouvrages de mathématiques destinés à l'enseignement technique.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Conditions d'admission HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Utilisation des outils mathématiques dans les branches professionnelles.

65
Mémento
2005 – 2006

Titre : MATHEMATIQUES II
Enseignant(s) : SOUHAIL MOUHANNA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 4 4
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Mettre à la disposition des futurs ingénieurs en génie civil des outils mathématiques qui leur seront utiles
dans l'exercice de leur profession.

CONTENU

− Fonctions de plusieurs variables, lignes et surfaces de niveau, dérivées partielles, différentielles


totales, intégrales multiples et curviligne…
− Applications: aires, volumes, moments d'inertie, centre de gravité, etc.
− Notions relatives aux équations différentielles.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices.


SUPPORT DE COURS Notes manuscrites prises par les étudiants, soutenues par des photocopies et séries d'exercices.
BIBLIOGRAPHIE Ouvrages de mathématiques destinés à l'enseignement technique.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
ère
Préalable requis Programme de 1 année HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Utilisation deas outils mathématiques dans les branches professionnelles.

66
Mémento
2005 – 2006

Titre : MISE EN OEUVRE I


Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUPRAZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Génie civil Travaux pratiques 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Le cours de mise en œuvre fait partie d’un module, destiné à servir d’introduction générale aux questions
traitées dans le cours correspondant de 3ème année.

Il a pour objectif principal, une sensibilisation dans l’approche de l’économie et de la gestion.

CONTENU

− Une introduction générale permettra d’identifier tous les champs d’actions et de décisions qui auront
une incidence sur le processus d’exécution.

− Un accent particulier sera mis sur la partie "convention d’utilisation".


Les éléments suivants seront présentés en particulier :
Organisation des tâches de l’ingénieur, selon la nouvelle norme SIA 260 ;
Eléments à intégrer dans la convention d’utilisation ;
Plans d’utilisation et de sécurité.

− Mise en pratique de la partie théorique, sous forme d’un complément au travail d’atelier de projet
pluridisciplinaire développé en commun avec les étudiants de la filière d’architecture.

Ce cours sera présenté en commun avec celui d’économie de la construction.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercice.


SUPPORT DE COURS Documents spécifiques.
BIBLIOGRAPHIE Normes SIA.
FORME DU CONTROLE CONTINU Intégration des connaissances dans le projet pluridisciplinaire. Rapports écrits.
ème
Cours de 2 année dans le domaine de la technologie des ouvrages et de
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS l'aménagement, circulation et transports.
Préparation pour Mise en oeuvre II.

67
Mémento
2005 – 2006

Titre : MISE EN OEUVRE II


Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUPRAZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Génie civil Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Montrer tous les champs de décisions qui ont une incidence sur le processus d'exécution d’un ouvrage.
La mise en œuvre ne commence pas avec l’ouverture du chantier. Elle est intimement liée aux décisions
prises en amont (implantation, forme, mode de construction, matériaux, détails…).
Au niveau du chantier, elle couvre tous les contacts préalables à l’exécution de l’ouvrage.

CONTENU

− Introduction.
− La définition d'un ouvrage.
− Les données de base, environnement du projet.
− Les conventions d’utilisation, Plan d'utilisation, Plan de sécurité.
− La conception d'un ouvrage, bâtiment et travaux publics.
− L’installation de chantier, signalisation, grue et matériel de levage (utilisation du logiciel " Méthocad").
− La gestion des déchets.
− Les principes et méthodes de terrassement, Engins de chantier.
− Les travaux spéciaux, fondation profondes, soutènements, remplacement de mauvais terrain.
− Le béton - Fourniture, composition, fabrication, pathologie, gestion et optimisation des trains de
banches, utilisation du logiciel "Méthocad").
− Le bois – Fourniture, délais, teneur en eau, conception, pathologie, traitements de protection.
− Le métal – Fourniture, délais, traitements de surface, armature collée.
− L’eau, étanchéité, méthodes de protection, détails d'exécution, drainage.
− La protection incendie.
− La rénovation (analyse structurelle).

Le contenu et l’organisation annuelle des cours se font en coordination avec les cours "Economie de la
construction" et "Programmation du bâtiment I et II".

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises, visite de chantier.


SUPPORT DE COURS Polycopié MEO sous forme de fiches.
BIBLIOGRAPHIE Documentation d'entreprises, de matériaux et de matériel, cours de M. Croci-Torti et R.H.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Constructions en bois.Construction métallique.Construction en béton.
Préalable requis ème ème
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Module de sensibilisation de 5 période de 2 année.
Préparation pour Travail de diplôme.

68
Mémento
2005 – 2006

Titre : PHYSIQUE I
Enseignant(s) : CELINE GRANGE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apprentissage des lois et principes fondamentaux de la physique, nécessaires à la compréhension des


techniques de l’ingénieur. Développement des facultés d’analyse nécessaires à la compréhension de ces
phénomènes.

CONTENU

Thermique :
− Notions de température et de chaleur ;
− Chaleur massique, échanges thermiques et équilibre thermique ;
− Transfert de chaleur (conduction, convexion, rayonnement) ;
− Dilatation thermique ;
− Changement de phase.

Optique :
− Nature de la lumière ;
− Principe de Fermat, lois de la réflexion et de la réfraction, miroirs ;
− Décomposition de la lumière ;
− Lentilles convergentes et divergentes, image d’un objet (nature et sens) ;
− Oeil et instruments d’optique.

Hydrodynamique :
− Equation de continuité, théorème de Bernoulli ;
− Viscosité, lois de Stockes et de Hagen-Poiseuille ;
− Ecoulement turbulent, nombre de Reynolds, perte de charges.

Electricité :
− Notions d’électrostatique, charge électrique et force électrique, potentiel ;
− Courant, tension, énergie, puissance électrique (effet Joule) ;
− Résistance électrique et loi d’Ohm ;
− Circuits électriques, générateurs et récepteurs, lois de Kirchhoff.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié du professeur.
Physique Générale (Giancoli); Fundamentals of Physics (Halliday-Resnick); University Physics
BIBLIOGRAPHIE (Young-Freedman), Cours de physique (Monard).
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits (1 par période).
Préalable requis Programme de physique et de mathématique de la maturité.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours d'ingénieurs et d'architectes.

69
Mémento
2005 – 2006

Titre : PHYSIQUE II
Enseignant(s) : CELINE GRANGE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
2
Génie civil Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apprentissage des lois et principes fondamentaux de la physique, nécessaires à la compréhension des


techniques de l’ingénieur. Développement des facultés d’analyse nécessaires à la compréhension de ces
phénomènes.

Analyse des phénomènes physiques par le biais des travaux pratiques. Acquisition d’une méthode de
travail scientifique.

CONTENU

Ondes :
− Grandeurs caractéristiques des ondes (période, fréquence, longueur d’onde, vitesse de
propagation) ;
− Etude mathématique d’une onde progressive, équation d’onde ;
− Interférence d’ondes (interférences constructives et destructives, ondes stationnaires) ;
− Son : nature, intensité, instruments à corde et à vent, effet Doppler, mur du son.

Electromagnétisme :
− Notions de magnétisme, champ et force magnétique ;
− Mouvement d’une particule chargée dans un champ magnétique et applications ;
− Magnétisme du courant, force électromagnétique, moteur ;
− Loi d’induction, transformateur, génératrice, déphasage courant-tension.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés. Travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié du professeur.
Physique Générale (Giancoli); Fundamentals of Physics (Halliday-Resnick); University Physics
BIBLIOGRAPHIE (Young-Freedman), Cours de physique (Monard).
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits (1 par période), évaluation en laboratoire, rapports.
Préalable requis Programmes de physique et de mathématique de la maturité, Physique I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours d'ingénieurs et d'architectes.

70
Mémento
2005 – 2006

Titre : PROGRAMMATION DU BATIMENT I


Enseignant(s) : MICHEL VINCENT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 2
(heures hebdo.)
2
Architecture Travaux pratiques 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Le cours "Programmation du bâtiment I'" est un module d'une vingtaine d'heures, destiné à servir
d'introduction générale aux questions de planification de chantier qui seront étudiées en 3ème année.

Il s'adresse aussi bien aux étudiants de la filière architecture qu’aux étudiants de la filière génie civil,
ayant avant tout un but de sensibilisation et d'approche.

CONTENU

Une introduction générale permettra d'identifier l'importance d'une planification rigoureuse dans les
activités de construction, en lien avec les responsabilités des professionnels du bâtiment et du génie civil
(maître d'ouvrage, architectes, ingénieurs, entreprises, fournisseurs et sous-traitants).

Le lien sera établi avec les aspects légaux et normatifs, en particulier:


− les contrats SIA et les responsabilités des intervenants ;
− les normes du CRB: nomenclature des travaux, libellés de soumissions ;
− les informations des milieux professionnels: séries de prix ;
− les références: documentation suisse du bâtiment, etc.

Exercice :

Un petit objet construit dont le thème sera identique à celui développé durant l’atelier de projets servira
de support à un travail d'analyse:
− éléments constructifs (structure, enveloppe…) et corps de métiers concernés ;
− éléments fondamentaux de l'enchaînement des tâches.

Des extraits d'un film vidéo sur la réalisation d'un ensemble d'immeubles à la Servette seront utilisés
comme support à la compréhension du déroulement d'un chantier urbain.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Apports théoriques, exemples, exercices.


SUPPORT DE COURS Documents d'appui polycopiés.
BIBLIOGRAPHIE (module d'introduction / sensibilisation: pas de bibliographie).
FORME DU CONTROLE CONTINU 1 travail écrit noté (analyse d'enchaînement de tâches).
ère ème
Préalable requis Cours de construction de 1 et 2 années; notions de 'métré-devis'.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours de Programmation du bâtiment II.

71
Mémento
2005 – 2006

Titre : PROGRAMMATION DU BATIMENT II


Enseignant(s) : MICHEL VINCENT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Génie civil Cours 4 4
(heures hebdo.)
Architecture 3 2 2
Architecture Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
La première partie du cours s’adresse aux étudiants des filières architecture et génie civil.
II suit l’introduction générale donnée en 2ème année (workshop) et traite des méthodes de planification
employées concernant les bâtiments comme les ouvrages d’art :
− Enchaînement des opérations ;
− Planning ;
− Réseaux de tâches ;
− Relations Temps – Ressources – Coûts.

La deuxième partie du cours s’adresse aux étudiants de la filière architecture uniquement :


− Présentation d’un programme informatisé de planification des tâches (Microsoft-Project) ;
− Introduction à l’utilisation et développements sur la base de projets individuels.

CONTENU
1ère partie du cours :
− Introduction, généralités sur les méthodes, les buts et les moyens de planification.
− Connaissance de l’enchaînement des opérations de chantier, des fondations aux finitions.
− Les intervenants du bâtiment et leurs rôles : Mandat, contrat, planification, délais, …
− Diagramme de Gantt et des méthodes de chemin critique (CPM, PERT, Potentiels).
− Mise en relation entre TEMPS, RESSOURCES et COUTS. Décrire et quantifier pour planifier.
− Méthode rapide d’analyse des coûts et durées pour la confection d’un premier diagramme de Gantt
avec durées approximatives.
− Passage du diagramme de Gantt au réseau de tâches (de type potentiel, avec « vignettes ») : Tâches
élémentaires antécédentes et descendantes avec liens, durées, chemin critique, marges libres et
totales …
− Constitution et utilisation de graphes, « fusions » de graphes, contraintes verticales et contraintes de
moyens, courbes de charges et « lissage », …
− Production de diagrammes de Gantt à partir des méthodes à chemin critique (réseaux) : Corrections,
adaptabilité, optimalisation.
− Exercices sur les réseaux (graphes répétitifs) et les contraintes verticales (techniques et « métiers »)

2ème partie du cours :


− Les plannings informatisés.
− La gestion des projets selon la méthode « PERT » (type potentiels)
− Pour tout type de projet, l’utilisateur sera amené à trouver des réponses sur les modifications de
durées, l’impact de retards sur certaines tâches, la durée totale en fonction d’une modification de
calendrier, la consommation de ressources matérielles, le coût total et le coût par périodes de
projet…
erè
1 partie: cours en classe avec exercices intégrés.
FORME DE L’ENSEIGNEMENT 2
ème
partie: cours et laboratoires (informatique), exercices développés.
SUPPORT DE COURS Polycopié "Introduction aux méthodes informatisées de programmation du bâtiment".
BIBLIOGRAPHIE "Conduire son chantier" (Moniteur), "série de prix vaudoise", CRB-CFC-CAN-CFE, normes SIA.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits notés, rapports et analyses sur la base de projets individuels, . . .
Opérations de construction, notions de métré-devis, cours de "Mise en oeuvre
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS "(théorie), connaissances Excel et Word.
Préparation pour Travail de diplôme.

72
Mémento
2005 – 2006

Titre : SAUVEGARDE DU PATRIMOINE I


Enseignant(s) : NADINE BOLLE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Le cours ne vise pas à donner des solutions à des problèmes techniques rencontrés dans la restauration,
mais à faire prendre conscience de la complexité du problème. Pour comprendre que les choix à opérer
ne sont pas une affaire de goût personnel, pour acquérir une position claire et consciente, il est
nécessaire de comprendre quelles ont été historiquement les attitudes des hommes vis-à-vis de leur
monument.

Le cours comporte une quinzaine de leçons au deuxième semestre et se poursuit l’année suivante. Il
comporte plusieurs parties :
− Une partie théorique : introduction à la problématique de la restauration/réhabilitation à travers l’étude
de l’histoire de la restauration ;
− Analyse d’exemples récents ;
− Visites d’exemples, éventuellement 1 journée comme cela a été le cas pour Lyon, Neuchâtel et La
Chaux-de-Fonds.

Eventuellement, apport en relation avec le travail d’atelier comme cela a été le cas pour la maison rurale.

CONTENU

Définitions : monument, œuvre d’art, restauration.


Attitudes des hommes vis-à-vis de leurs monuments jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.
Exemples au XVIème, XVIIème, XVIIIème.
Révolution française, vandalisme et conservation.
Le changement d’usage.
Début du XIXe, Italie : exemples de restaurations des monuments antiques.

Dans le cadre du voyage d’études, études d’exemples de restauration/réhabilitation, présentations des


exemples par les étudiants.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, visites.


SUPPORT DE COURS Fiches de cours, supports audiovisuels (diapositives, acétates).
G. Ceschi, "Teoria e storia del restauro" éditions Bulzoni 1970, F. Choay, "L'allégorie du
BIBLIOGRAPHIE patrimoine".
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, présentations orales, rapports écrits.
Préalable requis Histoire de la construction et de l'architecture.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Atelier de projets d'architecture, cours de 3 année.

73
Mémento
2005 – 2006

Titre : SAUVEGARDE DU PATRIMOINE II


Enseignant(s) : NADINE BOLLE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Le cours est la continuation de celui de l’année précédente. Il comporte plusieurs volets : théorie et
histoire de la restauration, analyses et visites d’exemples, exercice.
Des cours sont réservés à un apport en relation avec le travail d’atelier : transformation en logements
d’un ancien bâtiment industriel ou d’une ferme et réhabilitation.

CONTENU

Théorie et histoire de la restauration :


Viollet-Le-Duc et les restaurations du moyen-Age ; Extrait de texte
Exemples : Sainte-Madeleine de Vézelay, le problème de l’unité de style, Notre-Dame de Paris, le
problème de l’ajoût et de l’unité de style, Sain-Sernin, le problème de la dérestauration.
L’influence de Viollet-Le-Duc : les restaurations de la seconde moitié du XIXe en Italie
Ruskin ; Extrait de texte
Exemple : Eglise à Gnosca, T. Carloni
L’exaltation de la ruine : Casa minima à Gambarogno 1998, B.+ F. Buzzi, Maison Communale à S.
Fernando 1999, S. Madridejos + C. Sancho, Musée du vin à Penafiel, R. Valle
Boïto ; Extrait de texte
Exemple: vieille pinacothèque 1957, H. Döllgast
Giovannoni : du bâtiment isolé à l’échelle urbaine, extrait de texte
Exemple : Plecnik, promenades urbaines, Lubljana 1926 – 1956
Charte italienne sous le fascisme, Charte d’Athènes, Charte de Venise, Charte de 1972 (ensembles,
quartiers, villes)
Exemples à Bologne, à Barcelone
Destructions arbitraires, exemples à ne pas suivre
Questions en cours :
− Apport en relation avec le travail d’atelier : transformation en logements d’un ancien bâtiment
industriel ou d’une ferme et réhabilitation
Le changement d’affectation ; présentation de la brochure « Des usines au logement », H. Rüsterholz ;
« Nouvelles affectations pour bâtiments anciens », A. Corboz ; visite du Musée d’Art Moderne (Mamco);
présentations d’exemples par les étudiants en portant une attention particulière au traitement des
ouvertures :
− Visites d’exemples : à définir.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, visites.


SUPPORT DE COURS Fiches de cours, supports audiovisuels (diapositives, acétates).
G. Ceschi, "Teoria e storia del restauro" éditions Bulzoni 1970, F. Choay, "L'allégorie du
BIBLIOGRAPHIE patrimoine".
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, présentations orales, rapports écrits.
ème
Préalable requis Voir fiche de 2 année, histoire de la construction et de l'architecture.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Atelier de projets d'architecture, aborder le thème de la restauration-
Préparation pour ème
réhabilitation.Voir fiche de 2 année.

74
Mémento
2005 – 2006

Titre : STATIQUE, MECANIQUE DES STRUCTURES I


Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUPRAZ, ALEXANDRE GNAEGI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 4 4 2 2
(heures hebdo.)
Génie civil 1 4 4 6 6
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Calcul des structures isostatiques:


− Réactions d'appuis ;
− Efforts intérieurs ;
− Contraintes et déformations élastiques.

CONTENU

Récapitulation des connaissances de base :


− Classification des forces ;
− Définition de la force, addition de forces, moment d’une force, couple de forces ;
− Réduction de forces ;
− Conditions d’équilibre ;
− Liaisons et forces de liaison ;
− charges équivalentes.

Systèmes plans composés de barres :


− Sollicitation d’une section transversale, efforts intérieurs, diagrammes ;
− Calcul des déformations élastiques à l'aide de l'analogie de Mohr.

Treillis plans :
− Efforts normaux, calcul des déformations à l'aide du principe des travaux virtuels.

Forces de frottement

Câbles

Introduction à la résistance des matériaux, théorie d'élasticité :


− Caractéristiques des surfaces planes ;
− Principe de Bernoulli-Navier, diagrammes σ-ε, loi de hooke, principe d’équivalence ;
− Bases du dimensionnement des éléments de structure ;
− Contraintes normales ;
− Contraintes tangentielles.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés. Essais en laboratoire sur maquettes.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié H.Wust, prof.EIG, "Statique et mécanique des matériaux", tableau noir.
BIBLIOGRAPHIE PPUR "Introduction à l'analyse des structures".
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Préalable requis Mathématiques, trigonométrie, équations linéaires, intégrales.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème ème
Préparation pour Cours SRM 2 et 3 année, cours de structures spécifiques.

75
Mémento
2005 – 2006

Titre : STATIQUE, MECANIQUE DES STRUCTURES II


Enseignant(s) : ALEXANDRE GNAEGI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître les différentes sollicitations agissant sur une structure.

Connaître les charges définies par les normes SIA 260/261.

Savoir estimer les charges qui sollicitent une structure.

Connaître les caractéristiques des matériaux de construction.

Savoir modéliser une structure.

Acquérir des méthodes de prédimensionnement.

Utiliser les notions acquises en structure pour le projet d’architecture.

CONTENU

− Principes de calculs des systèmes statiquement indéterminés (poutres continues, cadres). Résolution
des problèmes statiques à l’aide de formulaires.

− Etude des déformations dans une structure.

− Actions sur les structures : poids propre, charges utiles, neige, vent, séisme. Descente des charges.
Sécurité structurale, aptitude au service. Plan d’utilisation.

− Principes de contreventement : pour des halles, pour des immeubles.

− Analyses de structures existantes.

− Prédimensionnement des éléments de structure : semelles, radier, murs, voiles, piliers, sommiers,
tous les types de dalles.

− Préfabrication des éléments de construction (notions).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés, visites de chantiers.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié, transparents, tableau noir.
BIBLIOGRAPHIE Construire en béton de R.Walther; normes SIA; construire parasismique de M.Zacek.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Systèmes isostatiques; savoir résoudre des systèmes statiquement
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS déterminés.
Préparation pour 3ème HES, travail pluridisciplinaire architecte-ingénieur génie civil, diplôme.

76
Mémento
2005 – 2006

Titre : STATIQUE, MECANIQUE DES STRUCTURES II


Enseignant(s) : ALEXANDRE GNAEGI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 6 6 2 2
(heures hebdo.)
2
Génie civil Travaux pratiques 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Objectif commun aux trois modules concernant la statique :


Modélisation des structures constituées de barres, détermination des efforts, des contraintes et des
déformations des éléments qui les composent.
Approfondissement des connaissances acquises dans le cours de statique et utilisation de logiciels
relatifs à la modélisation et au calcul statique par éléments finis des structures.

CONTENU

En cours :
Contraintes:
− Contraintes normales (sections non homogènes) ;
− Contraintes tangentielles (sections non homogènes).
Problèmes d’instabilité :
− Flambage ;
− Déversement ;
− Voilement.
Structures hyperstatiques :
− Calcul élastique par la méthode des forces ;
− Calcul élastique par la méthode des déplacements ;
− Calcul plastique.
Précontrainte

Au laboratoire :

Calcul statique:
− Utilisation de logiciels professionnels pour la modélisation et le calcul statique par éléments finis des
structures ;
− Elaboration d’outils de calcul et de dimensionnement d’éléments de structure à l’aide d’un tableur et
de logiciels simplifiés.
Essais sur modèles :
− Formations du mécanisme de ruine d’une poutre en acier ;
− Oscillation des structures.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises.


SUPPORT DE COURS Polycopié Statique ( H.WUST), Feuilles Excel Statique (H. WUST), Logiciel MAPS.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Cours de mathématique, Module N°1.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Module N°3.

77
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES BETON ARME, PRECONTRAINT, MIXTES I


Enseignant(s) : MICHEL NOVERRAZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Comprendre le comportement des structures en béton au stade de service et à l'état de ruine.


Savoir concevoir les structures courantes.

CONTENU

Introduction :
− Élaboration des projets, aperçu historique, types de structures, critères de dimensionnement, action
sur les structures.

Matériaux:
− Béton: composition, essais, propriétés ;
− Aciers: types, propriétés.

Détails de construction généraux:


− Coffrage : exigences, types, tolérances ;
− Armatures passives : fourniture, façonnage, mise en place, jonctions ;
− Béton: transport, mise en place, cures, adjuvants.

Principes de la précontrainte:
− Principe, degré de précontrainte, méthodes et systèmes de précontrainte, détails de construction.

Bases générales de la flexion:


− Valeurs de calcul des résistances, diagrammes σ − ε idéalisés, lois fondamentales.

Eléments soumis à l’effort normal:


− Traction: résistance ultime, fissuration et armature minimale ;
− Compression: éléments trapus, schéma d’armature des colonnes.

Eléments soumis à la flexion simple:


− Poutres et dalles unidirectionnelles à l’état de service : déformations instantanées et de longue durée,
fissuration et armature minimale ;
− Rupture: moments ultimes, types de rupture, taux d’armature limite ;
− Dalles aux appuis linéaires : interaction entre l’armature de flexion et la résistance aux efforts
tranchants ;
− Modélisation des poutres, vérifications, schéma d’armature.
FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié, tableau noir.
BIBLIOGRAPHIE Normes SIA 260/261/262, PPUR TGC7 & 8 et "Béton armé, synthèse pour architectes".
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Systèmes isostatiques : efforts intérieurs, contraintes, déformations
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS élastiques.
ème ème
Préparation pour Cours BAR 2 et 3 année.

78
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES BETON ARME, PRECONTRAINT, MIXTES II


Enseignant(s) : MICHEL NOVERRAZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 4 4 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Comprendre le comportement des structures en béton au stade de service et à l’état de ruine.


Savoir concevoir les structures courantes.

CONTENU

Eléments soumis à l’effort tranchant et à la torsion :


− Dalles aux appuis linéaires : Interaction entre l’armature de flexion et la résistance aux efforts
tranchants ;
− Modélisation des poutres, vérifications, schémas d’armatures ;
− Torsion uniforme au stade I, modélisation au stade II, sollicitations combinées : Calcul par parois
efficaces, détails constructifs.

Eléments soumis à la flexion composée et à la flexion oblique.


Stade élastique : Vérification des contraintes, tables et calculs approximatifs.
Résistance à la rupture des sections : courbes d’interaction NR - MR, évolution de la rigidité flexionnelle en
fonction de l’effort normal. Abaques.

Colonnes élancées.
Rappel des bases théoriques du flambage élastique.
Particularités des colonnes en béton armé.
Colonnes élancées : théorie du 2ème ordre.
Dimensionnement pratique : Méthodes selon la norme SIA.

Dalles.
Théorie d'élasticité : équation de Lagrange, calcul approximatif par la méthode des poutres croisées,
tables de Bares, surfaces d’influence pour les charges concentrées, programmes sur ordinateurs.
Calcul plastique : lignes de rupture, méthode simplifiée, moments d'armature.
Détails de construction, schémas d’armature.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopiés, tableau noir.
BIBLIOGRAPHIE Normes SIA 260/261/262, PPUR TGC 7 & 8 et "Béton armé, synthèse pour architectes".
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Préalable requis Systèmes isostatiques: Efforts intérieurs, contraintes, déformations élastiques.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Cours BAR 3 année.

79
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES BETON ARME, PRECONTRAINT, MIXTES III


Enseignant(s) : MICHEL NOVERRAZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 4 4 2 2
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

− Comprendre le comportement des structures en béton au stade de service et à l’état de ruine.


− Savoir concevoir les structures courantes.

CONTENU

Planchers-dalles et dalles champignons :


Théorie d’élasticité : calcul approximatif des moments fléchissant selon la méthode des bandes
croisées, tables (Bares, Thürlimann), déformations ;
Mécanismes de rupture globaux et locaux, poinçonnement ;
Détails de construction, schémas d’armature.
Poutres cloisons :
Théorie d'élasticité : fonction d'Airy, tables (Bares, Leonhardt), programmes sur ordinateurs ;
Dimensionnement basé sur la théorie de plasticité : modèles treillis, schémas d’armature.
Fondations :
Dimensionnement des armatures et vérifications des sections : semelles isolées, semelles filantes,
radiers, murs de soutènement ;
Détails constructifs et schémas d’armature.
Structures précontraintes :
Rappel des principes, technologie, tracés de câble, forces de déviation, balancement des charges,
pertes de précontrainte ;
Vérifications de l’aptitude au service et de la sécurité structurale ;
Efforts locaux, armatures passives complémentaires, schémas d’armature.
Ponts :
Aperçu historique, composantes, comparaison des différents types de ponts ;
Conception d’un pont, influence des différentes méthodes de construction sur la conception, détails
de construction et leur importance vis-à-vis de la durabilité d’un pont ;
Éléments préfabriqués ;
Avantages et inconvénients, typologie des structures préfabriquées.
Éléments porteurs standards et éléments particuliers :
Détails constructifs, joints.
Modélisation des structures en béton :
Passage de la structure réelle au modèle de calcul, principe des simplifications ;
Stabilité globale, contreventements ;
Descente des charges.
FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.
SUPPORT DE COURS Cours polycopiés, tableau noir.
BIBLIOGRAPHIE Normes SIA 260/261/262, PPUR TGC 7 & 8 et "Béton armé, synthèse pour architectes".
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Systèmes hyperstatiques: Efforts intérieurs, contraintes, déformations
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS élastiques.
Préparation pour Diplôme.

80
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES BOIS, MIXTES I


Enseignant(s) : MARKUS MOOSER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Objectif commun aux trois modules concernant les structures en bois :


− Maîtrise des bases théoriques de dimensionnement pour la conception et la vérification de structures
en bois.

Module N° 1 :
− Connaissance du matériau, Dimensionnement des éléments en section.
− Sensibilisation au matériau bois et inscription du matériau dans les principes du développement
durable.
− Avantages et inconvénients du matériau (Résistance mécanique, résistance aux attaques
biologiques, capacité d’isolation, influences de l'humidité, protection incendie).
− Comportement structurel : Modes de dimensionnement en sections.
− Comportement structurel : Principe de dimensionnement des assemblages.

CONTENU

Module N° 1 :
− Introduction - Diapo sur la construction en bois.
− Glossaire des mots technique.
− La forêt et l’exploitation forestière en suisse et dans le monde - Classification des essences - Triage
visuel- Altérations – Défauts.
− Matériaux dérivés du bois.
− Densité - Teneur en eau - Variation hygroscopique.
− Protection du bois.
− Mode de métré.
− Normes SIA 164 – 160, évolution des normes vers SIA 265 et 260 / EC5.
− Contrainte nominale/admissible/de dimensionnement - Coefficients correcteurs.
− Eléments tendus, comprimés, flexion monoaxiale, biaxiale, Poutre Gerber, Pannes croisées.
− Eléments fléchis et tendus, fléchis et comprimés.
− Poutres à sections variables, courbes.
− Stabilisation.
− Assemblages généralité - démarche de dimensionnement.
− Série d'exercices "vérification de systèmes statiques courants utilisés en construction en bois".

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises, visite de chantier.


Polycopié "Construction en bois" M. Dupraz et M. Mooser
SUPPORT DE COURS SIA 260, 265,TCB 1, TG Bois EPFL.
BIBLIOGRAPHIE Normes internationales, documents Lignum, documents d'entreprises spécialisées sur le bois.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, Projets.
Cours de Statique, Physique
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Norme SIA 160 / 260 (à créer).
Préparation pour Module N°2.

81
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES BOIS, MIXTES II


Enseignant(s) : MARKUS MOOSER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 4 4 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Objectif commun aux trois modules concernant les structures en bois :


− Maîtrise des bases théoriques de dimensionnement pour la conception et la vérification de structures
en bois.

Module N° 2 :
− Assemblages 1. et 2.

Comportement structurel :
− Dimensionnement des assemblages.
− Intégrations des connaissances sous formes d’exercice faisant intervenir la conception, la recherche
des actions et le dimensionnement en section et des assemblages.

CONTENU

Module N° 2 :
− Assemblage bois- bois – Embrèvement.
− Assemblage broches, boulons, boulons ajustés.
− Assemblages clous, clous striés, vis.
− Assemblage du commerce - TCB 2.
− Série d'exercices "vérification d'assemblages complexes".
− Série d'exercices "vérification de systèmes statiques courants utilisés en construction en bois".

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises, visite de chantier.


Polycopié "Construction en bois" M. Dupraz et M. Mooser
SUPPORT DE COURS SIA 260, 265,TCB 1, TG Bois EPFL.
BIBLIOGRAPHIE Normes internationales, documents Lignum, documents d'entreprises spécialisées sur le bois.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Module N°1. Statique. Connaissance des logiciels statique (Statique labo).
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Module N°3.

82
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES BOIS, MIXTES III


Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUPRAZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Objectif commun aux trois modules concernant les structures en bois :


− Maîtrise des bases théoriques de dimensionnement pour la conception et la vérification de structures
en bois.

Module N° 3 :
− Problèmes particuliers – chapitres choisis.

− Intégrations des connaissances sous formes de petits projets faisant intervenir la conception, la
recherche des actions et le dimensionnement en section et des assemblages.

− Etude de cas particuliers (Triangulés bois-bois, bois-acier, Parois, Planchers caisson...).

CONTENU

Module N° 3 :
− Taches de l'ingénieur civil / méthode de dimensionnement.
− Recherche de formes / Prédimensionnement de structures.
− Analyse du coût - Etude et principes d'optimisation de systèmes porteurs.
− Recherche et analyse d'élancements.
− Etude de cas particuliers : (Choix de deux thèmes avec les étudiants en début d’année).
Systèmes triangulés en bois et/ou bois-acier ;
Parois stabilisantes ;
Plancher caisson ;
Assemblages à la traction - étude comparative ;
Plancher mixtes.

− Métré, devis estimatif, et série de prix.

* Examen au choix; une branche entre structures en béton, bois et métal (branche de diplôme
obligatoire).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises, visite de chantier.


Polycopié Construction en bois M. Dupraz et M. Mooser.
SUPPORT DE COURS SIA 160, 164, 260, 265,TCB 1, TG Bois EPFL.
BIBLIOGRAPHIE Normes internationale, documents Lignum, documents d'entreprises spécialisée sur le bois.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Module N°1 et 2, Statique, Connaissance des logiciels statique (Statique
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS labo), DAO.
Préparation pour STR - Diplôme en construction bois.

83
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES METALLIQUES, MIXTES I


Enseignant(s) : ALEXANDRE GNAEGI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Objectif commun aux trois modules concernant les structures en acier :


− Maîtrise des bases théoriques et pratiques nécessaires pour la conception et la vérification des
structures en acier.

CONTENU

Elaboration des aciers :


− Elaboration de l’acier.
− Produits des aciéries.

Caractéristiques des aciers :


− Essais (traction, dureté, résilience, etc.).

Principes de dimensionnement :
− Sécurité structurale (plan de sécurité).
− Aptitude au service (plan d’utilisation).
− Sécurité à la fatigue.

Résistances ultimes :
− Méthodes de calcul (PP, EP, EE, EER).
− Traction, compression, flexion, cisaillement, torsion.

Eléments de structure :
− Poutres à âmes pleines.
− Poutres à âmes ajourées.
− Poutres à treillis.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises.


Polycopié Structures en acier (H.WUST)
SUPPORT DE COURS SIA 260, 263, Documents SZS, TG Structures métalliques EPFL.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Cours de Statique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Module N°2.

84
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES METALLIQUES, MIXTES II


Enseignant(s) : THIERRY DELEMONT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 4 4 2
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Objectif commun aux trois modules concernant les structures en acier :


− Maîtrise des bases théoriques et pratiques nécessaires pour la conception et la vérification des
structures en acier.

CONTENU

Résistances ultimes :
− Sollicitations composées.

Eléments de structure :
− Pannes de toitures.
− Filières de façades.
− Portiques.
− Poutres de roulement de ponts roulants.
− Contreventements.
− Moyens d’assemblage.
− Boulons.
− Soudures.
− Assemblages type.
− Assemblages sommiers-solives.
− Assemblages sommiers-poteaux.
− Angles de cadres.
− Nœuds de treillis.
− Pieds de poteaux.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises.


Polycopié Structures en acier (H.WUST).
SUPPORT DE COURS SIA 260, 263, Documents SZS, TG Structures métalliques EPFL.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Cours de Statique. Structures en acier - Module N°1.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Module N°3.

85
Mémento
2005 – 2006

Titre : STRUCTURES METALLIQUES, MIXTES III


Enseignant(s) : THIERRY DELEMONT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Objectif commun aux trois modules concernant les structures en acier :

− Maîtrise des bases théoriques et pratiques nécessaires pour la conception et la vérification des
structures en acier.

CONTENU

Eléments de structure :
− Poutres mixtes.

Conception des structures :


− Bâtiments à un seul étages (halles, entrepôts, …).
− Bâtiments à plusieurs étages.
− Passerelles, ponts.

Projet :
− Conception, dimensionnement et plans d’ensemble et de détails d’un bâtiment en acier.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercises.


Polycopié Structures en acier (H.WUST).
SUPPORT DE COURS SIA 260, 263, Documents SZS, TG Structures métalliques EPFL.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, travail de semestre.
Cours de Statique.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Structures en acier - Module N°2.
Préparation pour

86
Mémento
2005 – 2006

Titre : THEORIE DE L'ARCHITECTURE I


Enseignant(s) : ROBERT RUATA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Introduction aux notions et concepts de base de l’architecture considérée du point de vue morphologique
et dans ses rapports au contexte naturel et anthropique.

Apprentissage de l’utilisation de ces notions et concepts comme instruments d’analyse de l’architecture


contemporaine.

CONTENU

Introduction :
De la faiblesse actuelle de la théorie en architecture.

Comment définir l’architecture?:


Quelques définitions de l’architecture. La transformation de l’espace naturel en espace anthropique.
L’architecture comme moyen de contrôle du milieu physique, cadre des activités humaines, expression
de significations sociales, production symbolique. Variations de l’architecture dans le temps et dans
l’espace, l’architecture « avec » et « sans » architectes illustrées par trois exemples : la yourte kazakhe,
la maison mozabite et la maison Farnsworth.

Architecture et géométrie :
La géométrie comme principe et la géométrie comme instrument de composition et contrôle. Les formes
géométriques de base et leur compénétration. Tracés régulateurs, systèmes modulaires, symétries.
L’organisation géométrique des formes complexes.

Architecture et typologie :
Différentes utilisations de la notion de typologie. Une typologie basée sur les propriétés associatives des
bâtiments (isolés, de tête, entre mitoyens, d’angle). Rapports entre types de bâtiments et formes
urbaines.

Architecture et matière: structures, matériaux et enveloppes :


Architecture du mur et architecture du trilithe : structures massives, à ossature, à pans de mur et mixtes.
Rapports entre types de structure et types d’enveloppe. Le trou dans le mur. Structures massives et à
ossature dans « les 5 points d’une architecture nouvelle » de Le Corbusier et Pierre Jeanneret.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours ex cathedra.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié et recueil d'illustrations.
BIBLIOGRAPHIE Donnée au fur et à mesure dans le polycopié, en entier à la fin du cours de deuxième année.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices notés.
Préalable requis Aucun.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours de deuxième année.

87
Mémento
2005 – 2006

Titre : THEORIE DE L'ARCHITECTURE II


Enseignant(s) : ROBERT RUATA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Introduction aux notions et concepts de base de l’architecture considérée du point de vue morphologique
et dans ses rapports au contexte naturel et anthropique.
Apprentissage de l’utilisation de ces notions et concepts comme instruments d’analyse de l’architecture
contemporaine.
Suite du cours de première année.

CONTENU

L’architecture dans son contexte : généralités


Contexte, environnement, territoire, paysage, nature, site et lieu : définitions et exemples. Le territoire
comme processus : lecture d’un cas, la formation-transformation du quartier des Pâquis. Site et lieu :
comment la bonne architecture transforme le site en lieu.

L’architecture dans son contexte : le rapport au sol.


L’adhérence constructive au sol, l’ancrage au sol, l’architecture souterraine, l’architecture posée sur le sol
(soubassement, piédestal, socle, plinthe), l’architecture sur les sites en pente.

L’architecture dans son contexte : le rapport à l’horizon.


La façade comme projection géométrique de l’espace intérieur, comme projection publique du type et
comme élément du paysage. La fenêtre comme source de lumière et comme cadre de la vision.

L’architecture dans son contexte : le rapport au ciel.


Le rapport direct et le rapport indirect, le ciel « occupé », le ciel artificiel, le rapport au ciel chez F. L.
Wright et chez Le Corbusier.

L’architecture comme un tout : récapitulation des cours de première et de deuxième année à travers
l’analyse approfondie d’un exemple particulièrement significatif, le couvent de la Tourette de Le
Corbusier.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours ex cathedra.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié et recueil d'illustrations.
BIBLIOGRAPHIE Donnée au fur et à mesure, en entier à la fin du cours.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices notés.
Préalable requis Le cours de première année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Atelier de projet

88
Mémento
2005 – 2006

Titre : THERMIQUE DU BATIMENT


Enseignant(s) : RETO CAMPONOVO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Architecture Cours 2 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Génie civil 2 2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Apporter aux étudiants les connaissances fondamentales, indispensables à la compréhension et à la
maîtrise des phénomènes énergétiques et environnementaux dans le domaine de la construction.

Par rapport aux nouvelles problématiques environnementales et de société, les élèves sont tout d’abord
sensibilisés en matière d’environnement et de développement durable, exposés également sous l’angle
socioculturel.

CONTENU
1. Introduction - Energie, bâtiment, environnement, développement durable.
Energie primaire, secondaire, finale: transformation, rendement, exergie. Analyse des bilans
énergétiques des principaux Pays. Environnement: lien entre bâtiment et construction.
Développement durable: définition, aspects socioculturels, transposition pratique dans les projets de
construction. Contexte de la physique du bâtiment dans la construction. Implication de l’architecte.

2. Le confort dans l’habitat.


Bilan thermique du corps humain, influence du métabolisme et de l’habillement. Seuil de confort.
Equation de Fanger et autres paramètres influençant le confort.

3. Transmission de chaleur.
Conduction, convection, rayonnement. Caractéristiques hygrothermiques des matériaux. Calcul du
coefficient U: théorie et pratique. Application du coeff. U dans les éléments de construction
(homogènes et inhomogènes) du bâtiment.
Ponts thermiques: isothermes, lignes de flux, thermographie.

4. Eau et humidité : diffusion de vapeur.


L'eau et l'humidité dans le bâtiment: diffusion de vapeur. Calcul de condensation: méthode de Glaser.
Application pratique de la méthode de Glaser. Analyse du comportement hygrothermique des murs
anciens.

5. Eléments de construction transparents.


Vitrages et fenêtres: physique de la fenêtre (U, g, T), déperditions, gains, bilan. Pratique de la
fenêtre: cadres, exécution, choix.

6. Bilans énergétiques
Introduction à l’analyse énergétique: l'indice de dépense d'énergie et les typologies de constructions.
Le bilan selon SIA 380/1. Minergie, maison passive.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours frontal avec exemples pratiques intégrés. Interaction importante avec l'enseigné.
SUPPORT DE COURS Fiches de cours par thème. Nombreux transparents en complément. Prise de notes individuelle.
BIBLIOGRAPHIE Nombreux ouvrages spécialisés nationaux et internationaux.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices individuels ou en groupe notés. Rapports thématiques individuels ou en groupe notés.
Préalable requis Physique de base, notions de construction et projet.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets de construction énergétiquement et environnementalement viables.

89
Mémento
2005 – 2006

Titre : TOPOGRAPHIE
Enseignant(s) : CHRISTOPHE HAENGGELI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Génie civil Travaux pratiques 2 2 16
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître la terminologie spécialisée.


Connaître les instruments usuels, leurs défauts et leur précision.
Savoir utiliser les points de base de la mensuration officielle pour le relevé, l'implantation et la
détermination altimétrique.
Savoir acquérir les données topométriques dans le terrain.
Savoir traiter les données topométriques à l’aide d’un tableur.
Juger de la précision et de la fiabilité des processus mis en œuvre.
Réaliser un plan topographique de manière autonome, pour servir de base à un projet de génie civil.

CONTENU

− Campagne topographique comme examen de fin de 1ère année:


Relevé topographique pour le projet d’une route, piquetage d’une polygonale,
mesurespolygonométriques, levé tachéométrique.
Résolution sur un tableur de la polygonale 3D d’ordre quelconque et application aux données de la
campagne, résolution sur un tableur du levé tachéométrique et application aux données de la
campagne, création du modèle numérique de terrain, recherche d’un tracé routier avec une
contrainte de pente maximale, production documentaire (plan à courbes de niveaux, profil en long,
profils en travers, rapport) et défense du projet.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe, exercices pratiques, en groupes, in situ, en fonction de la météorologie.
SUPPORT DE COURS Fiches mémoires photocopiées et distribuées en cours.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports d'exercices pratiques notés.
La trigonométrie, les systèmes de coordonnées,
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Excel et Autocad ou Cadwork.
Préparation pour Suite du cursus.

90
Mémento
2005 – 2006

Titre : VOIES DE CIRCULATION ET TRANSPORTS I


Enseignant(s) : CHARLES JAUSSI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 2 2 2 2 8
(heures hebdo.)
1
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître la terminologie spécialisée.


Connaître les facteurs déterminants pour l'étude d'un tracé routier ou ferroviaire.
Acquérir les compétences nécessaires pour relever, analyser, adapter et implanter une géométrie
routière, (conjointement avec le cours de topographie).
Connaître un outil informatique pour l'étude des projets.

CONTENU

− Introduction et généralités.
− Eléments géométriques d’un tracé.
− Résolution des problèmes géométriques liés aux tracés à l’aide d’un tableur.
− Correction d’un tracé d’après relevé dans le terrain.
− Facteurs déterminants pour l’étude d’un tracé.
− Classification des voies de circulation.
− La vitesse, paramètre déterminant.
− Le profil géométrique normal.
− Formation sur un logiciel de tracé routier.
− Etude d’un projet : Situation, profil en long, profil en travers, profils normaux, calcul des quantités,
perspectives.
− Génération et comparaison des variantes.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe, exercices pratiques.


SUPPORT DE COURS Polycopié.
BIBLIOGRAPHIE LAVOC "Conception des voies de circulation" de A.-G. Dumont et M. Tille, octobre 2002.
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports d'exercices pratiques notés.
Préalable requis Physique: Energie cinétique et travail; Excel; Cadwork 2d et 3d.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

91
Mémento
2005 – 2006

Titre : VOIES DE CIRCULATION ET TRANSPORTS II


Enseignant(s) : FRANCO TUFO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 4 4
(heures hebdo.)
2
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

La mobilité quaotidienne ne cesse de s’accroître et pose des problèmes aussi divers que ceux des
nuisances environnementales, de la sécurité routière, de l’encombrement de l’espace public et de la
sédentarisation.

Les objectifs du cours sont de:


− Apporter à l’étudiant la connaissance des implicationsde la mobilité sur la société ;
− Apporter un éclairage multimodal de la mobilité (la voiture, les transports collectifs, la marche, les
deux-roues) ;
− Connaître les prinicpes de dimensionnement des infrastructures de transports (giratoire, carrefour à
feux, etc.).

CONTENU

Le cours se base essentiellement sur trois volets structurants :


− L’introduction aux transports ;
− Le dimensionnement des infrastructures de transports ;
− La gestion et la régulation du trafic.

Le transport c’est quoi ? A quoi cela sert-il de planifier les transports ? Comment et qui s’occupe de
cela ? L’introduction aux transports doit permettre à l’étudiant de répondre à ces questions, mais aussi de
se familiariser avec un certain vocabulaire.

Le dimensionnement des infrstructures de transports est essentiel à la science de l’ingénieur transports. Il


doit connaître les principaux ratios, les ordres de grandeur. Le but de ce cours est d’apporter à l’étudiant
la capacité de projeter des aménagements routiers, des espaces publics. Ce cours n’aborde pas les
aspects d’infratsurtures routières ou de tracé routier qui sont traités dans un autre module.

La gestion des flux de trafic est au cœur des préoccupations dans le pays oú la grande majorité du
réseau est construite. Pour l’essentiel, il s’agit donc d’avoir les compétences requises pour en assurer la
meilleure gestion possible. Ce cours permet à l’étudiant de dimensionner un carrefour à feux, de vérifier
la capacité d’un carrefour giratoire, de tester des carrefours en cédez-le-passage.

Le cours est dispensé sous forme de présentations avec une petite pratique aussi souvent que
FORME DE L’ENSEIGNEMENT possible.
SUPPORT DE COURS Les documents présentés en cours sont polycopiés et mis à disposition des étudiants.
BIBLIOGRAPHIE Divers cahiers TEA EPF.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Cours voies de circulation et transports I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours voies de circulation et transports III.

92
Mémento
2005 – 2006

Titre : VOIES DE CIRCULATION ET TRANSPORTS III


Enseignant(s) : FRANCO TUFO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie civil Cours 4 4
(heures hebdo.)
3
Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

La mobilité quaotidienne ne cesse de s’accroître et pose des problèmes aussi divers que ceux des
nuisances environnementales, de la sécurité routière, de l’encombrement de l’espace public et de la
sédentarisation.
Les objectifs du cours sont de:
− Apporter à l’étudiant la connaissance des implicationsde la mobilité sur la société ;
− Apporter un éclairage multimodal de la mobilité (la voiture, les transports collectifs, la marche, les
deux-roues) ;
− Connaître les prinicpes de dimensionnement des infrastructures de transports (giratoire, carrefour à
feux, etc.).

CONTENU
Le cours se base essentiellement sur cinq volants structurants :
− Les grandes manifestations ;
− Introduction aux modes doux ;
− Les transports publics ;
− Introduction aux études d’impact ;
− Les politiques de stationnement.
Les événements sportifs, culturels prennent une importance grandissante dans l’activité urbaine
demandant une appréciation particulière et une bonne prise en compte des phénomènes.
Le cours présentera les principaux aspects.
Les mobilités douces (marche et vélo) doivent jouer un rôle important dans la mobilité quotidienne. Le
cours donnera les principales informations en lien avec ces mobilités.
Les transports collectifs sont une réelle alternative à la voiture. Comment dimensionne-t-on une ligne de
bus ? Quelle est sa capacité ? Comment fait-on un horaire ? Le cours donnera les principes généraux.
La mobilité occasionne des impacts sur l’environnement. Dans le cadre de la réalisation de nouvelle
infrastructure, une étude d’impacts est généralement nécessaire. L’étudiant sera familiarisé avec les
principes qui régissent une telle étude.

Le staionnement joue un rôle déterminant dasn le politiques urbaine en matière de mabilité. L’étudiant
sera familiarisé avec les notions de l’offre, de la demande, du taux de rotation, de l’occupation, etc.

Le cours est dispensé sous forme de présentations avec une petite pratique aussi souvent que
FORME DE L’ENSEIGNEMENT possible.
SUPPORT DE COURS Les documents présentés en cours sont polycopiés et mis à disposition des étudiants.
BIBLIOGRAPHIE Divers cahiers TEA EPF.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Cours voies de circulation et transports II.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Le travail de diplôme dans cette discipline.

93
Mémento
2005 – 2006

94
Mémento
2005 – 2006

UNITE D’ENSEIGNEMENT

ET DE

RECHERCHE

95
Mémento
2005 – 2006

3.7. UNITE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE 2

3.7.1. Filière génie chimique


Responsable: Anne DIMITROV

Les études :

L’ingénieur HES en génie chimique participe à la conception, la réalisation et l’exploitation


d’installations de transformation de la matière. Il s’occupe par exemple, du transfert des
procédés du laboratoire à leur réalisation à l’échelle industrielle.
Le domaine des technologies environnementales (traitement de l'air, de l'eau, des sols ainsi que
la valorisation des déchets) est favorisé.

Le plan d'études privilégie une ouverture métiers élargie, avec une approche pluridisciplinaire
des matières enseignées.

La première année est axée sur l'acquisition des connaissances scientifiques fondamentales.

La deuxième année aborde les techniques de l'ingénieur.

En troisième année, l'étudiant se spécialise dans un domaine spécifique.

Cette formation permet de se profiler au sein d’une équipe, dans des fonctions de conception et
de gestion. Après quelques années de pratique, le diplômé peut assumer de manière
indépendante toutes les phases d’un projet industriel.

Perspectives professionnelles et d’études :

L’ingénieur HES en génie chimique est un généraliste polyvalent. Il peut orienter ses activités
professionnelles dans des domaines très variés tels que :
• engineering, planification et construction d'installations ;
• gestion, exploitation et maintenance d'équipements ou d'unités de production ;
• marketing-vente ;
• développement et mise au point de procédés ou encore les domaines de la sécurité et
de l'hygiène de travail.

96
Mémento
2005 – 2006

Plan d’études :

Filière GENIE CHIMIQUE


Degré 3
Périodes 1 2 3 4

Disciplines générales 2 2 2 2
Langue étrangère (anglais) ANG C
Communication COM C 2 2 2 2
Disciplines scientifiques 4 4 2 2
MTH C
Mathématiques
MTHL L
PHY C
Physique
PHYL L
CHO C 2 2
Chimie organique et industrielle
CHOL L 2 2
Méthodes analytiques MTA C 2 2
Disciplines techniques 4 4 6 6
Construction CAO CAO L
CMA C
Connaissance des matériaux
CMAL L
ELA C
Electrotechnique appliquée
ELAL L
MFL C
Mécanique des fluides
MFLL L
THD C
Thermodynamique
THDL L
Résistance des matériaux RMA C
RAU C 4 4 4 4
Réglage automatique
RAUL L 2 2
Disciplines de la spécialité 24 24 22 22
Génie chimique GCH C 2 2 2 2
Génie chimique GCH C 2 2 2 2
Génie chimique GCHL L 8 8
PLC C 4 4 2 2
Plannification et construction
PLCL L 2 2 2 2
BIA C 2 2
Biologie appliquée et biotech.
BIAL L 2 2
ENV C 2 2 2 2
Environnement
ENVL L
Assurance qualité et sécurité ASQ C 2 2
Informatique appliquée (Labview) INAPL L
Eco-conception et PLM PLM C
Gestion de projets GPR C 2 2
Projet de semestre PRJ L 8 8

Total des périodes hebdomadaires 34 34 32 32

C : Cours
L : Laboratoire

Zones ombrées : Disciplines principales


Zones encadrées : Disciplines soumises à examens

97
Mémento
2005 – 2006

3.7.2. Filière génie mécanique


Responsable: François de MESTRAL

Les études :

L’enseignement dispensé se caractérise par une grande proximité avec le monde


professionnel.

La première année est conçue pour acquérir une formation scientifique de base et pour
satisfaire les connaissances en langues et communication.
L’étude des sciences de l’ingénieur est en outre abordée.

La deuxième année dispense un enseignement orienté vers la profession dans ses


développements techniques et technologiques.

La troisième année marque la transition vers la vie professionnelle par l’acquisition de


connaissances techniques de niveau élevé.
Les démarches acquises sont mises en œuvre dans le cadre de projets concrets.

L’enseignement, fortement structuré, se déroule essentiellement en classes. Les étudiants sont


astreints à un contrôle continu de leurs études ainsi qu’à des travaux de contrôles.

Perspectives professionnelles et d’études :

De nos jours, l’ "intelligence" dans un système mécanique joue un rôle fondamental. Pour cela,
l’incorporation d’éléments électroniques, informatiques et de nouveaux matériaux dans les
produits conduit à une approche mécatronique pour la conception de produits, de systèmes
mécaniques et de lignes de production.

Dans le secteur industriel, l’ingénieur mécanicien joue un rôle polyvalent qui lui permet
d’assurer la recherche, le développement et la gestion du cycle de vie des produits, la conduite
de projets, la vente ou le management dans des domaines aussi variés que :

• la construction de machines, robotique ;


• les techniques aérospatiales, médicales ou automobiles ;
• les technologies des matériaux (métalliques, polymères, composites, céramiques) ;
• les moteurs et les machines thermiques ;
• l’automatisation des systèmes (mécanique, pneumatique, hydraulique et aérotechnique).

Dans les services, il :

• est ingénieur de projets ou d’exploitation ;


• est ingénieur de recherche dans les entreprises, instituts, HES ou EPF, laboratoires
d’essais, etc.
• enseigne dans le domaine technique et la formation professionnelle.

98
Mémento
2005 – 2006

Plan d’études :

Filière GENIE MECANIQUE


Orientation CH
Degré 1 2 2 3
Périodes 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4

Disciplines générales 5 5 5 5 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2

Langue étrangère (anglais) ANG C 3 3 3 3 2 2 2 2 2 2 2 2


Communication COM C 2 2 2 2 2 2 2 2

Disciplines scientifiques 12 12 12 12 6 6 6 6 8 8 12 12 0 0 0 0

MTH C 5 5 5 5 4 4 4 4 4 4 4 4
Mathématiques
MTHL L 1 1 1 1
PHY C 4 4 4 4 2 2 2 2 2 2 2 2
Physique
PHYL L 2 2 2 2
CHO C 2 2
Chimie organique et industrielle
CHOL L 2 2 2 2
Méthodes analytiques MTA C 2 2

Disciplines techniques 16 16 19 19 26 26 26 26 17 17 13 13 10 10 10 10

Construction CAO CAO L 3 3 3 3 4 4 4 4 3 3 3 3 2 2 2 2


CMA C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Connaissance des matériaux
CMAL L 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
ELA C 2 2 2 2 2 2 2 2 3 3
Electrotechnique appliquée
ELAL L 1 1
MFL C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Mécanique des fluides
MFLL L 1 1 1 1
THD C 4 4 2 2 4 4
Thermodynamique
THDL L 2 2
Mécanique MEC C 2 2 2 2 2 2 2 2
Connaissance des machines CDM C 3 3 2 2 2 2
Techniques de fabrication TFAL L 2 2 2 2 2 2
Résistance des matériaux RMA C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Conception de machines CMH C 2 2 2 2
CAU C 2 2
Commande automatique
CAUL L 2 2
Techniques de mesure TDM C 2 2
Métrologie dimensionnelle MTRL L 2 2 2 2

Disciplines de la spécialité 0 0 0 0 2 2 4 4 10 10 10 10 21 21 21 21

GCH C 2 2 2 2
Génie chimique
GCHL L
PLC C 2 2 2 2
Plannification et construction
PLCL L
BIA C 2 2
Biologie appliquée et biotech.
BIAL L
ENV C 2 2
Environnement
ENVL L 2 2
Informatique appliquée (Labview) INAPL L 2 2
Aérotechnique AER C 3 3 3 3
Eléments finis EFIL L 2 2 2 2
Energétique appliquée ENR C 4 4 4 4
RAU C 2 2 2 2
Réglage automatique
RAUL L 2 2
Technique des fluides TFL C 2 2 2 2
Vibrations VIB C 2 2
ROB C 2 2
Robotique
ROBL L 2 2
Eco-conception et PLM PLM C 2 2 2 2 2 2 2 2
Gestion de projets GPR C 2 2
Projet de semestre PRJ L 4 4 4 4

Total des périodes hebdomadaires 33 33 36 36 36 36 38 38 37 37 37 37 33 33 33 33

C : Cours
L : Laboratoire

Zones ombrées : Disciplines principales


Zones encadrées : Disciplines soumises à examens

99
Mémento
2005 – 2006

3.7.3. Professeurs UER 2

Aérotechnique GM Michel PERRAUDIN


Anglais MCH Christine BIDEAU
Joëlle MARTINET
Renate NIEMANN
Max OETTLI
Assurance qualité et sécurité CH Stephan FAVRE
Biologie appliquée et biotechnologie CH Rudolf BIJLENGA
Chimie organique CH Martina ZSELY SCHAFFTER
David PEDUZZI
Commande automatique GM Martial RIEDI
Communication MCH Daniel CALDERON
Ewa LOOTEN
Conception de machines GM Christian FLEURY
Connaissance des machines GM Hervé COATTRENEC
Connaissance des matériaux MCH François DE MESTRAL

Eva MOSER
Eric ROSSET
Michel AMEZ-DROZ
Gregory ISCHI
Connaissance des matériaux GM François DE MESTRAL

Construction CAO GM Albert BESSAT


Michel DEGEN
Pascal DUTOIT
Construction CAO CH Michel DEGEN
Eric VITTECOQ
Eco-conception et PLM GM Jacques RICHARD
Electrotechnique appliquée MCH José BOIX
Electrotechnique appliquée GM José BOIX
Eléments finis GM Michel DEGEN
Energétique appliquée GM Jean-Bernard MICHEL
Environnement CH Anne DIMITROV
Jacques PAINOT
Génie chimique CH Anne DIMITROV
Stephan FAVRE
Jacques PAINOT

100
Mémento
2005 – 2006

Gestion de projets MCH Jean-Bernard MICHEL


Informatique appliquée (Labview) CH Pierre SCHULZ
Mathématiques MCH Henryk LIMON
Souhail MOUHANNA
Mécanique GM Jean PRENAT
Eric VITTECOQ
Mécanique des fluides MCH Michel MARCE
Pierre SCHULZ
Méthodes analytiques CH Dominique ROBIN
Métrologie dimensionnelle GM Jacques RICHARD
Physique MCH Bernard FAVIER
Planification et construction CH Stephan FAVRE
Patrick RAETZO
Projets CH Voir fiches des disciplines concernées
Projets GM Voir fiches des disciplines concernées
Réglage automatique CH Pierre SCHULZ
Réglage automatique GM Martial RIEDI
Résistance des matériaux GM Hervé COATTRENEC
Résistance des matériaux CH Hervé COATTRENEC
Robotique GM Martial RIEDI
Techniques de fabrication GM Jacques RICHARD
Techniques de mesure GM Michel PERRAUDIN
Techniques des fluides GM Michel MARCE
Thermodynamique CH Patrick HAAS
Thermodynamique GM Patrick HAAS
Vibrations GM Michel DEGEN

101
Mémento
2005 – 2006

3.7.4. Fiches de cours UER 2

Titre : AEROTECHNIQUE
Enseignant(s) : MICHEL PERRAUDIN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 3 3 3 3
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Etablir les équations propres au domaine ; présenter les phénomènes rencontrés en aérodynamique,
particulièrement ceux liés à la compressibilité (onde de choc, détente Prandtl-Meyer). Présenter les
phénomènes engendrés par l’interaction entre un gaz et un solide, les phénomènes généraux
(turbulence, décollement, transition).
Présenter les divers moyens d’essais (souffleries). Etablir les équations du mouvement d’un mobile dans
l’air, les résoudre dans des cas simples. Donner les principes de la propulsion et présenter les principaux
dispositifs propulseurs.

CONTENU

− Généralités.
− L’air.
− Les équations générales.
− L’aérodynamique.
− Les moyens d’essais.
− La mécanique du vol.
− La propulsion.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE Aérodynamique expérimentale, Rebuffet.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Mécanique des fluides, calcul différentiel.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

102
Mémento
2005 – 2006

Titre : ANGLAIS I
Enseignant(s) : CHRISTINE BIDEAU, JOËLLE MARTINET, RENATE NIEMANN, MAX OETTLI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 3 3 3 3
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Favoriser l’acquisition par les étudiants des outils de communication nécessaires pour évoluer
efficacement dans le milieu professionnel.
Faire acquérir aux étudiants des capacités suffisantes dans le domaine de l’anglais technique et courant
pour qu’ils soient à même de comprendre des textes, de la documentation, de traduire et surtout de
s’exprimer en anglais.
Encourager les étudiants à se présenter à des examens officiels attestant leur niveau de maîtrise de la
langues anglaise.

CONTENU

− Révision pratique de la grammaire de base ;


− Elargissement du champ lexical de base ;
− Exercices d’écoute et de prise de notes en anglais ;
− Analyse et résumé de textes techniques, de presse, etc.
− Exercices de lecture : repérage de l’information et des mots-clefs, étude de l’articulation de textes ;
− Rédaction de lettres, de mémos, de résumés, de CV, etc.
− Exercices d’expression orale : social English, exposés, communications téléphoniques ;
− Elargissement de la culture générale en traitant de sujets variés : sciences, technique, éthique ;
− Etude de la société anglo-saxonne par le biais d’œuvres littéraires ;
− Préparation en vue d’une certification.

CERTIFICATION

Possibilité de se présenter à des examens de certification :

1. LTE (London Tests of English) level 2; 3; 4; 5 en mai à l’EIG;


2. TOEIC (Test Of English for International Communication) une ou deux sessions par année organisées
à l’EIG.

Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupe; utilisation de labo audio et
FORME DE L’ENSEIGNEMENT informatique.
SUPPORT DE COURS New Success at First Certificate, chapitres 1 à 5 et vocabulaire.
BIBLIOGRAPHIE New success at First Certificate, Oxford University Press.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, exposés.
Préalable requis Maîtrise de l'anglais de base, niveau pré-intermédiaire.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Les cours nécessitant une documentation rédigée en anglais.

103
Mémento
2005 – 2006

Titre : ANGLAIS II
Enseignant(s) : CHRISTINE BIDEAU, JOËLLE MARTINET, RENATE NIEMANN, MAX OETTLI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Favoriser l’acquisition par les étudiants des outils de communication nécessaires pour évoluer
efficacement dans le milieu professionnel.
Faire acquérir aux étudiants de capacités suffisantes dans le domaine de l’anglais technique et courant
pour qu’ils soient à même de comprendre des textes, de la documentation, de traduire et surtout de
s’exprimer en anglais.
Encourager les étudiants à se présenter à des examens officiels attestant leur niveau de maîtrise de la
langues anglaise.

CONTENU

− Révision pratique de la grammaire ;


− Elargissement du champ lexical de base ;
− Exercices d’écoute et de prise de notes en anglais ;
− Analyse et résumé des textes techniques, de conférences ;
− Exercices de lecture : repérage de l’information et des mots-clefs, étude de l’articulation de textes ;
− Rédaction de lettres, de mémos, de résumés, de CV, etc.
− Exercices d’expression orale : social English, exposés, communications téléphoniques ;
− Elargissement de la culture générale en traitant de sujets variés : sciences, technique, éthique ;
− Etude de la société anglo-saxonne par le biais d’œuvres littéraires ;
− Préparation en vue d’une certification académique.

CERTIFICATION

Possibilité de se présenter à des examens de certification :

1. LTE (London Tests of English) level 2; 3; 4; 5 en mai à l’EIG;


2. TOEIC (Test Of English for International Communication) une ou deux sessions par année organisées
à l’EIG.

Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupe; utilisation de labo audio et
FORME DE L’ENSEIGNEMENT informatique.
SUPPORT DE COURS New Success at First Certificate, chapitres 6 à 10 et vocabulaire.
BIBLIOGRAPHIE New success at First Certificate, Oxford.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, exposés.
Préalable requis Maîtrise de l'anglais de base, niveau intermédiaire.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Les cours nécessitant une documentation rédigée en anglais.

104
Mémento
2005 – 2006

Titre : ASSURANCE QUALITE ET SECURITE


Enseignant(s) : STEPHAN FAVRE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir le réflexe « SAFETY FIRST » lors de la conception, l’organisation et la réalisation d’un projet. Il
convient de préciser que ce réflexe ne concerne pas seulement les 3 points susmentionnés mais toute
activité de l’ingénieur ;
Etre capable d’identifier les risques, de les évaluer et de prendre les mesures qui s’imposent pour les
rendre acceptables ;
Connaître les différentes classifications des produits dangereux, des zones de dangers, ainsi que les
tests de sécurité et écotoxicologiques sur les produits chimiques ;
Connaître et savoir appliquer les concepts de l’assurance qualité ;
Connaître les lois, les ordonnances, les prescriptions, les normes en matière d’assurance qualité, de
sécurité et d’hygiène de travail.

CONTENU

Bases légales, contexte médiatique, classification des produits et des zones de dangers.
Limites d’inflammabilité, points d’éclair, points d’autoinflammation, classification en zones de danger
(normes ATEX).
Electricité statique, formation de charges électrostatiques dans les installations de génie chimique et
inertage des installations.
Précautions à prendre lors des manipulations de liquides inflammables.
Explosions des poudres, manipulations et précautions à prendre lors des manipulations de matières
pulvérulentes.
Problèmes de sécurité spécifiques aux appareils de génie chimique (broyeurs, séchoirs).
Analyses de risques et d’impacts (méthodes inductives, intuitives et déductives).
Hygiène de travail, bases légales, lois, responsabilités. Détections et évaluation des nuisances,
assainissement et contrôle.
Tests de sécurité sur les produits chimiques (décomposition thermique, combustibilité, explosibilité,
sensibilité aux chocs).
Interprétations des tests de sécurité.
Tests écotoxicologiques (dégradabilité, effets écotoxicologiques)
Evaluation des dangers potentiels et mesures correctives.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Exercices en groupe et individuel. Participation à des actions AQ réelles.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

105
Mémento
2005 – 2006

Titre : BIOLOGIE APPLIQUEE ET BIOTECHNOLOGIE I


Enseignant(s) : RUDOLF BIJLENGA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir et développer les structures mentales nécessaires à la compréhension et à l’utilisation à bon


escient des phénomènes naturels du monde de la biologie moderne (biologie moléculaire et cellulaire,
microbiologie) ;
Enseigner quelques principes et lois de la biologie moderne. Etablir des liens entre les expériences
fondamentales et les applications technologiques modernes.

CONTENU

Cours d’introduction à la biologie moderne : L’origine de la vie et la biodiversité. L’unité de la vie : la


cellule (procaryote et eucaryote) ; sa structure et sa fonction. Les organismes des bio-industries : les
levures, les bactéries et les virus. Le codage et le transfert de l’information génétique.
L’écologie et les micro-organismes de l’environnement. Les techniques de laboratoire : stérilisation et
désinfection, microscopie optique, centrifugation, électrophorèse et cryogénation.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe, exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié, transparents, séquences video, CD-rom.
BIBLIOGRAPHIE Microbiologie de Prescott et al. (de Boeck), Microbial biotechnology de Glazer & Nikaido (Freeman)
FORME DU CONTROLE CONTINU Tests écrits, exercices notés, tests en laboratoire, rédaction de rapports d'expériences.
Préalable requis Physique et chimie de base, fonction exponentielle, esprit d'observation.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Applications biotechnologiques en génie chimique.

106
Mémento
2005 – 2006

Titre : BIOLOGIE APPLIQUEE ET BIOTECHNOLOGIE II


Enseignant(s) : RUDOLF BIJLENGA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2
(heures hebdo.)
3
Génie chimique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir et développer les structures mentales nécessaires à la compréhension et à l’utilisation à bon


escient des phénomènes naturels du monde de la biologie moderne (biologie moléculaire et cellulaire,
microbiologie). Enseigner quelques principes et lois de la biologie moderne. Etablir des liens entre les
expériences fondamentales et les applications technologiques modernes.
Au laboratoire, il s’agit d’acquérir une méthode de travail scientifique par le biais d’une formulation claire
des hypothèses et du but recherché, d’une organisation optimale des mesures, d’une exploitation et
d’une interprétation réaliste des mesures faites (statistiques) et d’une discussion suivie d’une conclusion
synthétique.
Le cours expose et explique, le laboratoire montre, démontre et applique à des fins utiles en technologie.

CONTENU

Périodes 1 & 2 : Laboratoire de microbiologie appliquée :


Fabrication et stérilisation de milieux de cultures, boîtes de Pétri.
Comptage et croissance de levures et de bactéries (microscopie optique et spectrophotométrie).
Aérobiocollection de micro-organismes sur différents milieux de culture et identification partielle.
Croissance en bioréacteur.
Coloration Gram.
Titration de bactériophages.
Electrophorèse en SDS-polyacrylamide de protéines.

Périodes 3 & 4 : Cours de microbiologie appliquée :


Valorisation des résultats de laboratoire.
Historique et domaine de la microbiologie.
Etude de la structure microbienne : microscopie et préparation des échantillons.
La nutrition. La croissance. Le métabolisme : l’énergie et les enzymes.
Le contrôle des micro-organismes par les agents physiques et chimiques.
Les micro-organismes, acteurs de l’environnement..
Les micro-organismes dans les milieux marins, dulçaquicoles et terrestres.
Applications à l’environnement.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe, exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié, transparents, séquences video, CD-rom.
BIBLIOGRAPHIE Microbiologie de Prescott et al. (de Boeck), Microbial biotechnology de Glazer & Nikaido (Freeman)
FORME DU CONTROLE CONTINU Tests écrits, exercices notés.
Préalable requis Physique et chimie de base. Biologie appliquée.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Applications biotechnologiques en génie chimique.

107
Mémento
2005 – 2006

Titre : CHIMIE ORGANIQUE ET INDUSTRIELLE II


Enseignant(s) : MARTINA ZSELY-SCHAFFTER, DAVID PEDUZZI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2
(heures hebdo.)
2
Génie chimique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Savoir identifier une substance organique obtenue par synthèse d’après ses caractéristiques
spectroscopiques ;

Etre capable d’exécuter une synthèse suivant un protocole de la littérature.

CONTENU

Synthèses à plusieurs étapes illustrant la réactivité des différents groupements fonctionnels.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Ttravaux pratiques en groupes au laboratoire.


SUPPORT DE COURS Polycopié de protocoles.
BIBLIOGRAPHIE -
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en laboratoire, rapports, interrogation orale.
Préalable requis Cours de chimie organique CH1; laboratoire de chimie organique CH1.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

108
Mémento
2005 – 2006

Titre : CHIMIE ORGANIQUE ET INDUSTRIELLE III


Enseignant(s) : MARTINA ZSELY-SCHAFFTER, DAVID PEDUZZI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2
(heures hebdo.)
3
Génie chimique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Cours :
Acquérir les notions de chimie organique industrielle et des procédés chimiques unitaires.

Laboratoire :
Etre capable de trouver le mode opératoire d’une synthèse dans la littérature, l’exécuter et déterminer
l’identité et la pureté du produit formé.

CONTENU

Cours :
Chimie organique industrielle :
Matières premières, pétrochimie et carbochimie. Les polymères.
Etudes des procédés unitaires : halogénation, nitration, saponification….
Procédés industriels des produits de base.
Produits fonctionnels : parfums, arômes, additifs alimentaires et cosmétiques, industrie pharmaceutique,
colle et adhésifs.
Poudres, explosifs et propergols. Pesticides.

Laboratoire :
Synthèse d’un produit d’importance industrielle (médicament, colorant, parfum) en plusieurs étapes.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Polycopié, exposés.
BIBLIOGRAPHIE Chimie industrielle, Rerrin & Scharff, éd. Masson.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports, interrogation orale.
Préalable requis Cours de chimie oraganique CH1; labo de chimie organique CH2.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

109
Mémento
2005 – 2006

Titre : COMMANDE AUTOMATIQUE


Enseignant(s) : MARTIAL RIEDI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Mécanique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apporter au futur ingénieur, les outils de base lui permettant de réaliser tout ou partie d'un d’une
commande séquentielle (démarrage de machine cycle d’assemblage, transfert de pièces, etc.)

− Distinguer un automatisme de commande combinatoire et un automatisme de commande


séquentielle ;
− Savoir résoudre ces problèmes par l'utilisation de méthodes appropriées ;
− Connaître et appliquer une méthode d'analyse et de résolution de commandes séquentielles avec
plus de quatre entrées et plus de trois sorties ;
− Connaître et appliquer une méthode d'analyse et de résolution des états successifs de marche-arrêt
d'une machine automatique ;
− Connaître l'architecture et les principes de fonctionnement des automates programmables
industriels ;
− Résoudre des exercices de commandes à plusieurs entrées et sorties, tirées de la pratique
industrielle (Cycle à plusieurs vérins, chargeurs/déchargeurs, palettiseurs, cycles de machines-outils,
etc.).

CONTENU

− Introductions aux automatismes (rappels de base) :


Opérations et symboles de base, tables de vérité, tableaux de Karnaugh
Application à des exemples

− Automatismes de séquence :
Méthodes de résolutions de problèmes séquentiels: par mémoires, par séquenceurs, par chronologie
des cycles, par GRAFCET ou méthode d'analyse et de résolution de commandes séquentielles.
Application à des exemples

− Emploi des automates programmables industriels (API):


Architecture générale, types de programmation, opérations de bases, utilisation de compteurs et de
temporisations dans la résolution de problèmes séquentiels.
Application à des exemples.

− Introduction au "GEMMA":
Notions de base & philosophie, principes & applications à un exemple.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Automatismes et automatique séquentielle " J.Y. Fabert.
BIBLIOGRAPHIE Automatique, Foulard & Coll; Automates programmables industriels, Humblot.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés en laboratoires, rapports d'expériences.
Cours de logique EET, algèbre de Boole, technologie des vérins et des
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS distributeurs électropneumatiques.
Préparation pour Réglage automatique, robotique, projets.

110
Mémento
2005 – 2006

Titre : COMMUNICATION I
Enseignant(s) : EWA LOOTEN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les principales techniques de communication nécessaires pour les études et pour la future
carrière d’ingénieur :

− Savoir poser des questions pertinentes afin de réunir, de clarifier et de conformer les informations ;
− Savoir rédiger un rapport et un mémoire de qualité ;
− Etre capable de faire un exposé performant, de convaincre et de défendre une idée ;
− Comprendre et appliquer les règles élémentaires du travail en groupe ;
− Savoir diriger une réunion, établir un climat de confiance, écouter et améliorer les performances d’un
groupe ;
− Etre capable d’évaluer une situation, d’identifier et de traiter un problème de façon efficace.

CONTENU

Singularités du langage oral / écrit


Structuration de l’exposé ( techniques de l’exposé, de l’explication, de la conférence)
Recherche et critique de l’information
Rédaction partielle des rapports
Argumentation, effets persuasifs

Relation de l’orateur avec le public


Travail de groupe, prévention des conflits
Langage non-verbal (gestes, attitudes)

Choix, préparation et utilisation des images


Maîtrise des moyens audiovisuels

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours et exercices pratiques en classe. Moyens audiovisuels. Vidéoscopie.


SUPPORT DE COURS Cours, exercices divers.
BIBLIOGRAPHIE Liste remise aux étudiants.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exposés notés, exercices non-notés.
Préalable requis Aucun.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour La plupart des cours, diplôme.

111
Mémento
2005 – 2006

Titre : COMMUNICATION II
Enseignant(s) : DANIEL CALDERON, EWA LOOTEN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Renforcer les principales techniques de communication nécessaires pour les études et pour la future
carrière d’ingénieur :

Etre capable de faire un exposé performant, de convaincre et de défendre une idée ;


Comprendre et appliquer les règles élémentaires du travail en groupe ;
Savoir diriger une réunion, établir un climat de confiance, écouter et améliorer les performances d’un
groupe ;
Etre capable d’évaluer une situation, d’identifier et de traiter un problème de façon efficace.

CONTENU

Rappel des principales techniques de l’exposé.


Présentation par les étudiants de leurs projets de semestre. Réponse aux questions.
Critique détaillée des présentations, y compris des supports visuels.

Techniques de l’argumentation.

Travail de groupe (dynamique du groupe, motivation, conflits).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours et exercices pratiques en classe. Jeux de rôle. Vidéoscopie (si moins de 15 étudiants).
SUPPORT DE COURS Cours, exercices divers, moyens "audiovisuels".
BIBLIOGRAPHIE Liste remise aux étudiants.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exposés notés, exercices non notés (évaluation de la participation).
ère
Préalable requis Contenu du cour de 1 année (prise de parole en public).
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Défense du diplôme.

112
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONCEPTION DE MACHINES


Enseignant(s) : CHRISTIAN FLEURY

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir une vue d’ensemble des différents procédés de fabrication de composants mécaniques.
Connaître les caractéristiques, les contraintes et les domaines d’utilisation de chaque procédé.
Savoir identifier un procédé par observation visuelle d’un composant.
Etudier la constitution et les caractéristiques des machines travaillant par enlèvement de copeaux.
Identifier et connaître les différentes fonctions de la machine.
Savoir calculer les fonctions essentielles en vue d’atteindre les performances demandées en termes de
précision, de rigidité et de stabilité dimensionnelle.

CONTENU

Les fonctions essentielles de la machine :

− La broche et ses roulements : raideurs de la broche et des roulements, distance optimum entre
paliers, précharge des roulements, exemple de dimensionnement d’une broche ;
− Le serrage de l’outil ;
− La mise en rotation de la broche : diagramme couple-vitesse et puissance-vitesse, rapports de
transmission ;
− L’entraînement des axes : caractéristiques du système moteur d’axe - vis-écrou, raideurs axiales et
de torsion, inerties rapportées, exemple de dimensionnement d’un axe ;
− Les glissières : charges admissibles, frottement, centre de frottement, effet des écarts géométriques
sur la précision de la machine ;
− Les systèmes de mesure : classification, systèmes usuels ;
− Les structures : rigidité, importance de la forme, effet des gradients de température, matériaux
utilisés ;
− Les fonctions hydrauliques : lubrification centralisée, guidages hydrostatiques.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Machines-outils", R. Jaques, édition EIG.
BIBLIOGRAPHIE Taschenbuch für den Maschinenbau, normes ISO, divers documents de fournitures industrielles.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits périodiques.
Préalable requis Pratique acquise au laboratoires de techniques de fabrication et de mesure.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

113
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MACHINES I


Enseignant(s) : HERVE COATTRENEC

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 3 3
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Avoir une vue d’ensemble des diverses fonctions rencontrées le plus couramment dans la construction
mécanique.
Connaître les organes permettant de remplir ces fonctions. En connaître les caractéristiques et les
propriétés.
Savoir calculer leurs dimensions et leurs performances.

CONTENU

Contact et glissement : Pression de contact, frottement de glissement ou de roulement, lubrification

Organes d’étanchéité : Etanchéité statique, étanchéité dynamique en translation et en rotation

Assemblages démontables : Goupilles, clavettes, éléments cannelés

Engrenages : Roues cylindriques à denture droite et hélicoïdale, roues coniques à denture


droite, vis tangente et roue

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Connaissance des machines", Hervé Coattrenec, édition EIG.
BIBLIOGRAPHIE Eléments de machines, Nicolet, Trottet, édition SPES.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Algègre, trigonométrie, dessin technique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Cours techniques de 3 année.

114
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MACHINES II


Enseignant(s) : HERVE COATTRENEC

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Avoir une vue d’ensemble des diverses fonctions rencontrées le plus couramment dans la construction
mécanique.
Connaître les organes permettant de remplir ces fonctions. En connaître les caractéristiques et les
propriétés.
Savoir calculer leurs dimensions et leurs performances.

CONTENU

Organes de guidage : Guidages rotatifs, paliers lisses et paliers à roulements

Eléments filetés : Théorie du filetage, vis d’assemblage, vis de transport

Ressorts : Ressorts de traction et de compression, ressorts de flexion, ressorts de


torsion

Assemblages fixes : Soudure, frettage, rivetage

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Connaissance des machines", Hervé Coattrenec, édition EIG.
BIBLIOGRAPHIE Eléments de machines, Nicolet, Trottet, édition SPES.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Algègre, trigonométrie, dessin technique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Cours techniques de 3 année.

115
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MATERIAUX I


Enseignant(s) : FRANÇOIS DE MESTRAL, ERIC ROSSET

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Mécanique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les notions fondamentales permettant de comprendre et prévoir le comportement des matériaux,
dans les étapes de mise en forme et lors de l’utilisation finale.
Les concepts de bases partant des concepts atomiques, cristallographiques, permettent de structurer la
compréhension des mécanismes dictant la réponse matériau à des sollicitations mécaniques et physico-
chimiques. Les métaux sont introduits.

CONTENU

Méthodes de caractérisation des matériaux :


− Contraintes et déformation ;
− Caractérisation des propriétés mécaniques ;
− Caractérisation de la microstructure.

Cohésion et rigidité des matériaux :


− Modèles atomistiques ;
− Types de liaisons.

Architecture atomique :
− Notions de cristallographie ;
− Structure des solides cristallins ;
− Défauts dans les cristaux.

Propriétés physiques :
− Thermiques, électriques et magnétiques.

Matériaux sous contraintes :


− Matériaux à comportement fragile ;
− Matériaux à comportement ductile ;
− Ténacité.

Mécanismes de dégradation :
− Corrosion ;
− Tribologie.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, exercices et travaux pratiques. Visites d'usines, travaux semestriels.
SUPPORT DE COURS Projection beamer du livre de références, des figures, de clip vidéo selon les chapitres choisis.
BIBLIOGRAPHIE "des Matériaux", Baïlon, Dorlot, presses internationales polytechniques (achat obligatoire).
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, élaborations de rapports et présentations orales.
Préalable requis Conditions d'admission HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Connaissance des matériaux II.

116
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MATERIAUX II


Enseignant(s) : FRANÇOIS DE MESTRAL, EVA MOSER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Génie chimique Mécanique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les notions fondamentales permettant de comprendre et prévoir le comportement des matériaux,
dans les étapes de mise en forme et lors de l’utilisation finale. Les concepts de bases partant des
concepts atomiques, cristallographiques, permettent de structurer la compréhension des mécanismes
dictant la réponse matériau à des sollicitations mécaniques et physico-chimiques. Les principes
permettant de modifier cette réponse des matériaux sont expliqués. Les polymères, les nanomatériaux,
les matériaux vitreux et les céramiques sont introduits. Plusieurs famille d’alliages métalliques sont
étudiées.

CONTENU

Mélanges et comportement :
− Diagramme d’équilibre binaire ;
− Transfert et mouvement des atomes ;
− Introduction à la solidification.
Modification des propriétés mécaniques :
− Métaux : écrouissage, affinage, solutions solides, durcissement structural ;
Les traitements thermiques :
− Cinétique des transformations de phase ;
− Diagrammes TTT et TRC ;
− Transformation martensitique et revenu, recuits, vieillissements.
Alliages métalliques :
− Les aciers, y compris les aciers inoxydables ;
− Alliages d’aluminium, cuivreux.
Polymères :
− Architecture ;
− Classification (élastomère, thermoplastiques, thermodurcissable).

Introduction aux :
− Nanomatériaux ;
− Céramiques ;
− Matériaux vitreux.

La microscopie électronique à balayage et les techniques d’analyse associées.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, exercices et travaux pratiques. Visites d'usines, travaux semestriels.
SUPPORT DE COURS Projection beamer du livre de références, des figures, de clip vidéo selon les chapitres choisis
BIBLIOGRAPHIE des Matériaux", Baïlon, Dorlot, presses internationales polytechniques (achat obligatoire)
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, élaborations de rapports et présentations orales.
Préalable requis Connaissance des matériaux I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Connaissance des matériaux III, diplôme.

117
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MATERIAUX III


Enseignant(s) : FRANÇOIS DE MESTRAL

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Maîtriser la compréhension des propriétés physiques et mécaniques des matériaux pour être à même de
choisir le matériau le mieux adapté à chaque application, en fonction de critères tels que :

− La tenue mécanique (déformation, fragilité, fatigue, etc.) ;


− Les techniques de mise en forme (forgeage, usinage, soudage, etc.) ;
− Les propriétés physiques particulières (conductibilité électrique ou thermique, magnétisme, section de
capture des électrons, etc.) ;
− La résistance à la corrosion ou aux agressions de l’environnement ;
− La résistance de la surface au frottement, roulement, érosion, etc.
− Les traitements de surface pour améliorer cette résistance ;
− Le prix de la matière, mais également des procédés de réalisation de la pièce.

CONTENU

Rappel sur les notions de liaison et de cristallographie


Comprendre l'origine de la résistance d'un matériau. Comprendre pourquoi certaines propriétés ne
peuvent pas être modifiées.
Etre à l'aise avec la description des monocristaux et l'indexation des plans et directions compactes

Les matériaux sous contraintes : l'élasticité puis la plasticité


Comprendre ce qui dicte le comportement élastique des matériaux cristallins, des polymères et
des composites. Comprendre les mécanismes de la déformation plastique, les dislocations et les
systèmes de glissement

Introduction à la mécanique de la rupture : la propagation d'une fissure et son calcul


Savoir caractériser un matériau et calculer une pièce face à la rupture et non pas face à la
déformation plastique.

La fatigue des matériaux


Comprendre les mécanismes de base de la fissuration et rupture par fatigue, notion
d’endommagement.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Copie des transparents projetés, à compléter en classe.
BIBLIOGRAPHIE "des Matériaux", Baïlon, Dorlot, presses internationales polytechnique.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
ère ème
Préalable requis Connaissance des matériaux 1 et 2 .
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme, vie professionnelle.

118
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION CAO I


Enseignant(s) : ALBERT BESSAT, MICHEL DEGEN, PASCAL DUTOIT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
1
Mécanique Travaux pratiques 3 3 3 3
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

L’étudiant doit connaître les commandes de base du logiciel Pro/ENGINEER et sa philosophie de


conception. Il est capable de modéliser à l'aide du système des pièces intégrant les fonctionnalités de
base et d’en créer les plans de fabrication.
Comprendre le fonctionnement d'un mécanisme en lisant un dessin d'ensemble. Savoir en tirer une pièce
et en faire un dessin de fabrication complet, selon les normes, sur Pro/ENGINEER en tenant compte de
ses fonctions.
Sensibiliser les étudiants aux différents modes de fabrication et à leurs coûts.
Concevoir, sur un mécanisme existant, des modifications plus ou moins importantes.
Savoir présenter des solutions sous forme de croquis.

CONTENU

Formation de base, sur Pro/ENGINEER :


modélisation paramétrée de pièces 3D ;
esquisse et contraintes dimensionnelles, fonctions de base, modifications, mise en plan.

Analyser un système technique mécanique et décrire son fonctionnement.


Introduction des différents types de liaisons.
Règles de la conception.
Choix et montages des éléments standards de base.
Exercices sur les différents procédés de fabrication : par exemple modifier une pièce fraisée en pièce
moulée.
Rédaction de rapports de conception.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe de CAO avec exercices intégrés en groupes.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié pour Pro/ENGINEER, cours polycopiés en fonction des sujets développés.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux notés, exercices notés, rapports.
Préalable requis Dessin technique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Cours de construction CAO de 2 année.

119
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION CAO II


Enseignant(s) : ALBERT BESSAT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Mécanique Travaux pratiques 4 4 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

L’étudiant doit être capable avec le module Mechanism du logiciel Pro/ENGINEER de créer et analyser le
comportement cinématique et dynamique d’un mécanisme.
Savoir concevoir un mécanisme.
Etre capable de contrôler par le calcul le dimensionnement du mécanisme et sait établir un rapport
structuré.
Etre capable de travailler en groupe.
Savoir utiliser des catalogues.
Savoir établir avec la CAO (logiciel Pro/ENGINEER) les plans nécessaires.

CONTENU

Formation sur le module Mechanism comportant :


l’assemblage par liaison ;
l’établissement de moteurs ;
la création d’analyses de mouvement ;
l’établissement des résultats.

Définir le processus de conception d’un mécanisme depuis les données de base jusqu’à la mise en
fabrication.
Conception des pièces en fonction des efforts qu’elles subissent et selon le mode de fabrication retenu.
Recherche et évaluation des solutions.
Rédaction de rapports de conception.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe de CAO avec exercices intégrés en groupes.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié pour Pro/ENGINEER, cours polycopiés en fonction des sujets développés.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux notés, exercices notés, rapports.
ère
Préalable requis Construction CAO de 1 année, connaissance des machines.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Cours de construction CAO de 3 année.

120
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION CAO III


Enseignant(s) : ALBERT BESSAT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Mécanique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

L’étudiant doit être capable de :

Développer un système technique tout en respectant son cahier des charges, son cycle de vie, ainsi
que les normes ;

Savoir l’élaborer de l’avant-projet aux détails ;

Il doit être capable d'analyser le comportement cinématique et dynamique de mécanismes afin de


les optimiser ;

Utiliser les outils XAO pour étudier, développer, simuler, construire, dimensionner et documenter un
système technique.

CONTENU

Utilisation de méthodes et d’outils de construction :

− Recherche d’information, environnement, analyse de structure, calculs d’éléments de machines,


normes, etc.

− Utilisation d’outils XAO de conception ;

− Simulations cinématiques, dynamiques, (module Mechanism, éléments finis) ;

− Notions d’industrialisation par une sensibilisation sur les coûts par les choix de fabrication ;

− Introduction de délais pour des étapes précises du projet.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe de CAO avec exercices intégrés en groupes.


SUPPORT DE COURS Cours polycopiés en fonction des sujets développés.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux notés, exercices notés, rapports.
ème
Préalable requis Construction CAO de 2 année, connaissance des machines.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

121
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION CAO


Enseignant(s) : MICHEL DEGEN, ERIC VITTECOQ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Génie chimique Travaux pratiques 3 3 3 3
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
L’étudiant doit connaître les commandes de base du logiciel Pro/ENGINEER et sa philosophie de
conception. Il est capable de modéliser à l'aide du système des pièces intégrant les fonctionnalités de
base et d’en créer les plans de fabrication.
Comprendre le fonctionnement d'un mécanisme en lisant un dessin d'ensemble. Savoir en tirer une pièce
et en faire un dessin de fabrication complet, selon les normes, sur Pro/ENGINEER en tenant compte de
ses fonctions.
Sensibiliser les étudiants aux différents modes de fabrication et à leurs coûts.
Concevoir, sur un mécanisme existant, des modifications plus ou moins importantes.
Savoir présenter des solutions sous forme de croquis.
Savoir concevoir un mécanisme.

CONTENU
Formation de base, sur Pro/ENGINEER :
modélisation paramétrée de pièces 3D ;
esquisse et contraintes dimensionnelles, fonctions de base, modifications, mise en plan.
Analyser un système technique mécanique et décrire son fonctionnement.
Introduction des différents types de liaisons.
Règles de la conception.
Choix et montages des éléments standards de base.
Exercices sur les différents procédés de fabrication : par exemple modifier une pièce fraisée en pièce
moulée.
Rédaction de rapports de conception.
Formation sur le module Mechanism comportant :
l’assemblage par liaison ;
l’établissement de moteurs ;
la création d’analyses de mouvement ;
l’établissement des résultats.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe de CAO avec exercices intégrés en groupes.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié pour Pro/ENGINEER, cours polycopiés en fonction des sujets développés.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux notés, exercices notés, rapports.
Préalable requis Dessin technique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours de plannification et construction en génie chimique.

122
Mémento
2005 – 2006

Titre : ECO - CONCEPTION ET PLM


Enseignant(s) : JACQUES RICHARD

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Comprendre l’approche cycle de vie d’un produit (PLM) et pouvoir analyser son impact sur
l’environnement.
Connaître les normes, directives et règlements environnementaux orientés produits.
Etre capable d’identifier les aspects environnementaux significatifs pour en minimiser les conséquences
dès la conception d’un produit.
Etre capable d’engager une démarche d’éco-conception, (PLM) et de mettre en oeuvre une méthodologie
efficace.
Comprendre et savoir appliquer les outils et les méthodes de conception d’un produit en tenant compte
de l’aspect environnemental.

CONTENU

Définitions et normes.
Les étapes principales du cycle de vie d’un produit et les axes majeurs à intégrer dans la conception
(matières premières, énergies, processus de fabrication, déchets, pollution de l’air, pollution de l’eau,
pollution du sol). Les liens avec les besoins du client.
Les relations contraintes-bénéfice dans l’Eco-conception (impact sur les coûts du produit).
Problèmes potentiels.
Eco-profils, diagnostic d’une entreprise, mise en place d’indicateurs.
L’innovation et l’éco-conception.
Exemples de démarches prometteuses.
Etudes de cas pratiques.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours frontal classique avec en plus une pédagogie basée sur des études de cas.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU
Préalable requis Accompagnement pour les cours CAO.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Cours de la spécialité en GM3 (comception de machines, tech. de fabr).

123
Mémento
2005 – 2006

Titre : ELECTROTECHNIQUE APPLIQUEE I


Enseignant(s) : JOSE BOIX

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Faire acquérir aux futurs ingénieurs en génie chimique des notions de base en électrotechnique au sens
large du terme. Dans la mesure du possible les exemples d’application seront orientés sur des notions de
mesures électriques de phénomènes liés au domaine d’étude.
Ces notions devront leur permettre de traiter seul ces cas simples et de pouvoir dialoguer avec des
spécialistes du domaine électrique pour résoudre des problèmes plus difficiles.

CONTENU
1) Notions de base :
− Révision des notions de courant, tension, puissance, énergie et les lois de Kirchhof ;
− Eléments de schématique.

2) Domaine du courant continu :


− Simplification de schéma, sources DC idéales et réelles, Théorèmes de Thévenin et de
superposition ;
− Résistivité, mesures de températures, de contraintes, pont de mesure ;
− Appareils de mesures pour le DC (influence des caractéristiques sur la précision des mesures) ;
− Diodes en DC (caractéristiques, limites d’emploi, chute de tension, pertes et échauffement) ;
− Eléments condensateurs en DC, circuit RC, fonctionnement en transitoire ;
− Circuit magnétique, selfs, inductivité alimentée en DC, électro-aimant, relais, retards à
l’enclenchement et au déclenchement, rebonds de contacts, corrections des imperfections (circuit
diode et RC).

3) Courant alternatif monophasé :


− Signaux sinusoïdaux (valeur efficace, de crête, puissance active, réactive et apparente,
déphasage, facteur de puissance en relation avec les éléments R, L et C ;
− Signaux alternatifs non sinusoïdaux, harmoniques, P, Q, S, D et facteur de puissance ;
− Appareils de mesures numériques et analogiques pour l’AC. Appareils RMS et TRMS (impédance
interne, bande passante, chute de tension). Influence des caractéristiques des appareils sur la
précision des mesures.

Remarques :
Cours donné en commun avec les GM2.
En fin d’année, le cours polycopié concernant les systèmes sinusoïdaux triphasés, sera fourni aux
élèves à titre d’information.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices et démonstrations des phénomènes.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE Traité d'électricité, vol1 Introduction à l'électrotechnique PPUR et Electrotechnique Th Wildi.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Notions d'électricité (physique). Calcul différentiel, intégral et complexe.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets de semestre et diplôme.

124
Mémento
2005 – 2006

Titre : ELECTROTECHNIQUE APPLIQUEE II


Enseignant(s) : JOSE BOIX

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 3 3
(heures hebdo.)
3
Mécanique Travaux pratiques 1 1
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Faire acquérir aux futurs ingénieurs mécaniciens des notions de base en électrotechnique au sens large
du terme. Dans la mesure du possible les exemples d’application seront orientés sur des notions de
mesures électriques de phénomènes liés au domaine de la mécanique.
Ces notions devront leur permettre de traiter seul des cas simples et de pouvoir dialoguer avec des
spécialistes du domaine électrique pour résoudre des problèmes plus difficiles.

CONTENU

Cours théoriques:
Révision de la théorie des circuits monophasés
a) Le transformateur monophasé, fonctionnement idéal, valeurs nominales et notions de chutes de
tension.
b) Systèmes d'entraînement à vitesse variable ( 1ère partie) :
b1) Généralités, notion de quadrant (fonctionnements moteur / génératrice et sens de rotation).
b2) La machine DC, principe, types d'excitation, équations de base, tension induite, couple
électromagnétique, diagramme des pertes, régime permanent, réglage de vitesse, démarrage,
régime transitoire.

c) Système triphasé: champ tournant, ondulation de la puissance, couplages étoile et triangle, économie
de transport, définition et méthodes de mesure des puissances apparente, active et réactive.
d) Systèmes d'entraînement à vitesse fixe et variable (2ème partie) :
d1) Machine asynchrone (principalement à cage d'écureuil), principes de fonctionnement,
caractéristiques en régime permanent, méthodes de démarrage.
d2) Ensemble machine asynchrone et convertisseur de fréquence, caractéristiques de
fonctionnement, influence sur le réseau.

Travaux pratiques:
a) Première période: Manipulations de base d'un oscilloscope et de ces accessoires, mesure de
température au moyen de Pt 100, mesures de vitesse numérique et analogique, relais
électromagnétiques (retards, rebonds) application des circuits RL , RC et à diode.
b) Deuxième période: Mesures de signaux périodiques sinusoïdaux et non-sinusoïdaux, mesures d'un
réseau monophasé avec transformateur ( tension, courant, puissance et facteur de puissance),
entraînement avec un moteur DC, mesures d'un réseau triphasé avec machine asynchrone.

Cours en classe avec exercices intégrés, démonstration des phénomènes et travaux pratiques en
FORME DE L’ENSEIGNEMENT groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE Traité d'électricité, vol 1, Introduction à l'électrotechnique PPUR et Electrotechnique Th Wildi.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports de laboratoire.
ème
Préalable requis Cours d'électrotechnique des 3 et 4 semestres.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets de semestre et diplôme.

125
Mémento
2005 – 2006

Titre : ELEMENTS FINIS


Enseignant(s) : MICHEL DEGEN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Mécanique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

L'étudiant possède d'une part, quelques bases théoriques de la méthode des éléments finis et, d'autre
part, les connaissances pratiques liées aux méthodes computationnelles utilisées pour calculer et
optimiser des pièces complexes et de voir les limites et les contraintes de ces méthodes.
Il sait interpréter des simulations numériques en comparaison.

CONTENU

Introduction à la théorie de l'élasticité


Matrice de rigidité et de déformation
Analyse des déformations

Critères de Von Mises et de Tresca


Critère de rupture

Eléments Finis théorie et applications sur le logiciel proMechanica


Idéalisation des poutres
Idéalisation coque
Idéalisation solide
Idéalisation des appuis et des symétries
Etude des limites des hypothèses, critères de convergence
Optimalisation automatique

Modélisation vibratoire
Etude de fréquence propre et modes propres
Etude de cas réel

Simulation cinématique et dimensionnement statique

Calcul thermique

Programmation dans la CAO proEngineer


Conception automatisée

Fabrication de bibliothèques
Macro

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours avec ordinateur avec exercices sur le logiciel pro/Mechanica.
SUPPORT DE COURS Cours polycopiés.
BIBLIOGRAPHIE Divers.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux notés, exercices notés, rapports.
ère ème ère
Préalable requis Résistance des matériaux 1 et 2 année , CAO 1 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

126
Mémento
2005 – 2006

Titre : ENERGETIQUE APPLIQUEE


Enseignant(s) : JEAN-BERNARD MICHEL

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Installations de production et de transformation de l’énergie :


− Connaître et savoir calculer les caractéristiques de ces installations ( ou machines) ;
− Etre au courant de l’état actuel de la technique et des cycles de transformations utilisés et utilisables.
Combustion :
− Savoir calculer une combustion avec les vecteurs énergétiques actuels ;
− Assimiler les notions de pollution et les mesures de celle-ci.
Mélange gaz-vapeur ; air humide :
− Assimiler et calculer les transferts de masse et d’énergie qui s’effectuent dans l’air ;
− Calcul des besoins en climatisation et en traitement d’air.
Transmission de chaleur :
− Avoir des notions assez précises des phénomènes de transmission de la chaleur ;
− Savoir les calculer et les utiliser ; -calcul des échangeurs de chaleur.
Notions d’énergies renouvelables :
− Calculs des besoins de chauffage et des équipements de production de chaleur.

CONTENU

− Installations de production d’énergie. Vapeur, Gaz, Combinées, CCF, Frigorifiques.


Calcul des différents cycles utilisés, caractéristiques, état de l’art, limites, développements etc.
− Combustion. Introduction aux problèmes de l’énergie en général.
Combustibles, réactions chimiques, calcul du coefficient d’air, réglage, rendements, polluants,
mesure des émissions, aperçu des installations de chauffage, etc.
− Mélange gaz-vapeur – Air humide – Installations de climatisation.
Humidité relative et absolue, enthalpie, diagramme de Mollier, calculs de différentes transformations,
séchage.
− Transmission de chaleur.
Calcul de transmission par conduction, par convection, par rayonnement, transmission complexe,
problèmes d’isolation, régimes transitoires, lois du rayonnement, caractéristiques des surfaces,
capteurs solaires, échangeurs de chaleurs, calculs par NTU et par température moyenne log.
− Energies renouvelables, cours introductif sur le solaire, l’éolien et la géothermie.
Chauffage, calculs des besoins, notions des installations courantes, gestion de l’énergie.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours avec exercices en classe.


SUPPORT DE COURS Polycopié.
BIBLIOGRAPHIE Fundamentals of heat and mass transfer ( Incropera-DeWitt) Revues, Normes etc.
FORME DU CONTROLE CONTINU Epreuves notés.
Préalable requis Cours de GM2.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

127
Mémento
2005 – 2006

Titre : ENVIRONNEMENT I
Enseignant(s) : ANNE DIMITROV, JACQUES PAINOT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2
(heures hebdo.)
2
Génie chimique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Etre capable d’identifier les effets sur l’environnement d’un produit, d’une installation ou d’un projet.
Etre capable de proposer des solutions techniques permettant de limiter ces effets.
Connaître et comprendre les lois (physiques, chimiques, biologiques) et les équilibres régissant les cycles
de la matière.
Connaître les différents agents polluants et leur mode d’action.
Connaître les concepts de filières de traitement et de recyclages (aspects techniques, énergétiques et
économiques).
Connaître les normes et prescriptions en vigueur.
Connaître, comprendre et maîtriser les différents procédés de traitement de l’air, des eaux et des déchets
(aspects techniques, énergétiques et économiques).
Savoir conduire une analyse de risques.

CONTENU

Contexte général, (statistique, écologie et économie, relations publiques, éco-bilans )


Lois, ordonnances, normes et prescriptions.
Evaluation et mesures des risques.
Les méthodes d’analyse et les tests écotoxicologiques.
Procédés de traitement des eaux usées
Procédés de traitement de l’air
Protection des sols.
Procédés de traitement et de valorisation des déchets.
Procédés de purification de l'eau. (potable et pure)
Développement durable.

Cours théorique. Exercices en gr et ind. Participation à des travaux de recherche appl.Etude de


FORME DE L’ENSEIGNEMENT documents industriels. Travaux pratiques de laboratoire.
SUPPORT DE COURS
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits. Exposés.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

128
Mémento
2005 – 2006

Titre : ENVIRONNEMENT II
Enseignant(s) : ANNE DIMITROV, JACQUES PAINOT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Etre capable d’identifier les effets sur l’environnement d’un produit, d’une installation ou d’un projet.
Etre capable de proposer des solutions techniques permettant de limiter ces effets.
Connaître et comprendre les lois (physiques, chimiques, biologiques) et les équilibres régissant les cycles
de la matière.
Connaître les différents agents polluants et leur mode d’action.
Connaître les concepts de filières de traitement et de recyclages (aspects techniques, énergétiques et
économiques).
Connaître les normes et prescriptions en vigueur.
Connaître, comprendre et maîtriser les différents procédés de traitement de l’air, des eaux et des déchets
(aspects techniques, énergétiques et économiques).
Savoir conduire une analyse de risques.

CONTENU

Contexte général (statistique, écologie et économie, relations publiques, éco-bilans).


Lois, ordonnances, normes et prescriptions.
Evaluation et mesures des risques.
Les méthodes d’analyse et les tests écotoxicologiques.
Procédés de traitement des eaux usées.
Procédés de traitement de l’air.
Protection des sols.
Procédés de traitement et de valorisation des déchets.
Procédés de purification de l'eau (potable et pure).
Développement durable.

Cours théorique. Exercices en gr et ind. Participation à des travaux de recherche appl.Etude de


FORME DE L’ENSEIGNEMENT documents industriels. Travaux pratiques de laboratoire.
SUPPORT DE COURS
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits. Exposés.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

129
Mémento
2005 – 2006

Titre : GENIE CHIMIQUE II


Enseignant(s) : JACQUES PAINOT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les connaissances en génie chimique (opérations unitaires et procédés) nécessaires à la


conception et au dimensionnement d’installations industrielles touchant principalement les technologies
environnementales et l’industrie chimique.
Savoir préparer et conduire des essais pilotes en mettant en œuvre les méthodes d’analyses adéquates,
être capable d’en tirer des résultats utiles industriellement (extrapolation) et de les discuter.

CONTENU

Cours :
Bilans et similitudes.
Procédés de séparation mécanique: broyage, sédimentation, fluidisation, transport pneumatique,
filtration, séparation par membranes.
Systèmes d’agitation et de mélange.
Transferts de chaleur en régime permanent, conduction, convection, rayonnement.
Transfert de chaleur lors de l’évaporation, ébullition à convection libre ou forcée, évaporation des
solutions aqueuses, séchage.
Transfert de chaleur lors de condensation.
Distillation: calculs des colonnes, (Fenske, UnderWood, Mac Cabe-Thiele, Ponchon-Savarit).
Distillation en charge, en continu, extractive, azéotropique, entraînement à la vapeur.
Extraction solide-liquide, liquide-liquide, supercritique.
Théorie des transferts, diffusion, modèle des 2 films, équations de flux.
Procédés de sorption, (absorption, adsorption).
Cristallisation.

Travaux pratiques de laboratoire sur des pilotes semi-industriels :


En CH 2 : broyage, transport pneumatique, filtration, osmose inverse, échange d'ions, dissolution de gaz
dans les liquides, échanges de chaleur, évaporation en couche mince, distillation transmenbranaire,
similitudes des agitations.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours théoriques avec exercices. Etudes pilotes en laboratoires.


SUPPORT DE COURS Cours polycopiés, utilisation de normes et d'abaques.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits. Exposés. Rapports d'études pilotes. Interrogations.
Préalable requis Mécanique des fluides. Mathématiques.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme

130
Mémento
2005 – 2006

Titre : GENIE CHIMIQUE III


Enseignant(s) : ANNE DIMITROV, STEPHAN FAVRE, JACQUES PAINOT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
3
Génie chimique Travaux pratiques 8 8
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les connaissances en génie chimique (opérations unitaires et procédés) nécessaires à la


conception et au dimensionnement d’installations industrielles touchant principalement les technologies
environnementales et l’industrie chimique.
Savoir préparer et conduire des essais pilotes en mettant en œuvre les méthodes d’analyses adéquates,
être capable d’en tirer des résultats utiles industriellement (extrapolation) et de les discuter.

CONTENU

Cours :
Bilans et similitudes.
Procédés de séparation mécanique: broyage, sédimentation, fluidisation, transport pneumatique,
filtration, séparation par membranes.
Systèmes d’agitation et de mélange.
Transferts de chaleur en régime permanent, conduction, convection, rayonnement.
Transfert de chaleur lors de l’évaporation, ébullition à convection libre ou forcée, évaporation des
solutions aqueuses, séchage.
Transfert de chaleur lors de condensation.
Distillation: calculs des colonnes, (Fenske, UnderWood, Mac Cabe-Thiele, Ponchon-Savarit).
Distillation en charge, en continu, extractive, azéotropique, entraînement à la vapeur.
Extraction solide-liquide, liquide-liquide, supercritique.
Théorie des transferts, diffusion, modèle des 2 films, équations de flux.
Procédés de sorption, (absorption, adsorption).
Cristallisation.

Travaux pratiques de laboratoire sur des pilotes semi-industriels :


En CH 3 : perméation gazeuse, évaporateur multi-effets, rectification, absorption de gaz, extraction
liquide-liquide, solide-liquide, hydrogénation, purification de "biogaz" (H2S).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours théoriques avec exercices. Etudes pilotes en laboratoires.


SUPPORT DE COURS Polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits. Exposés. Rapports d'études pilotes. Interrogations.
Préalable requis Mécanique des fluides. Mathématiques. Méthodes analytiques.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

131
Mémento
2005 – 2006

Titre : GESTION DE PROJETS


Enseignant(s) : JEAN-BERNARD MICHEL

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Mécanique Cours 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Notions d’organisation et de gestion d’entreprise.


Etre capable de clarifier et de d’établir les objectifs d’un projet et préparer un cahier de charge.
Etre capable de tracer les grandes lignes des tâches à mettre en œuvre dans un projet, répondant aux
objectifs visés.
Etre capable de gérer des projets complets, terminés dans les délais, dans les limites budgétaires et
produisant les résultats escomptés.
Connaître et savoir appliquer les moyens informatiques habituellement utilisés pour gérer un projet.
Savoir identifier les ressources nécessaires aux objectifs d’un projet.
Apprendre à établir et à maintenir de bonnes relations humaines et à gérer les performances pendant la
réalisation d’un projet.
Etre capable de conclure un projet en informant les autres personnes des idées-clés découvertes au
cours de sa réalisation et pouvant être appliquées à d’autres projets.

CONTENU

Différentes formes d’organisation de projets et structures de travail.


Planification des délais et des horaires de d’exécution.
Tableaux Gantt, plans réseaux PERT et CPM, analyses des temps, marges des activités, ressources.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours polycopié, transparents.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Cours plannification et construction pour CH3.
Préparation pour
Projets de semestre pour CH3 et GM3.

132
Mémento
2005 – 2006

Titre : INFORMATIQUE APPLIQUEE (LABVIEW)


Enseignant(s) : PIERRE SCHULZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Génie chimique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître et être capable d’utiliser de façon efficace le logiciel "LABVIEW" fréquemment utilisés par les
ingénieurs travaillant dans l’industrie chimique.

CONTENU

Présentation générale du logiciel - Objets du panneau avant


Création de VI et de sous VI
Conception des programmes (tâches)
Boucles - Registres à décalage - Charts
Choix - Séquences - Sélections
Graphiques
Tableaux
Chaînes de caractères
Les clusters
Nœuds de propriété
Variables locales et globales
Acquisition de données digitales et analogiques
Acquisition continue en temps réel sur carte PCI – MIO
Acquisition sur port série et parallèle
Enregistrement et représentation graphique en temps réel
Les fichiers
Options VI
Sémaphores, occurrence, reentrant VIs
Importation d'images - Animation et création d'objets
Création d’éléments de contrôle et d'indicateurs

Laboratoire :
Acquisition de données analogiques (sonde de température)

Travail des étudiants sur PC, cours donné au projecteur,


FORME DE L’ENSEIGNEMENT travaux pratiques individuels ou en groupes, exercices intégrés.
SUPPORT DE COURS CD ROM du cours.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Faire une programmation sous Labview.
Préalable requis Aucun.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

133
Mémento
2005 – 2006

Titre : MATHEMATIQUES I
Enseignant(s) : HENRYK LIMON, SOUHAIL MOUHANNA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 5 5 5 5
(heures hebdo.)
1
Mécanique Travaux pratiques 1 1 1 1
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir l’outil mathématique général indispensable à la formation des ingénieurs et utilisé dans les
disciplines scientifiques techniques.
Acquérir les connaissances et les outils mathématiques nécessaires et utilisés dans les applications
professionnelles de l’ingénieur.
Connaître et savoir appliquer les éléments principaux de statistique et de probabilité de façon à être
capable de tirer l’information essentielle relative à des mesures expérimentales sur des installations
pilotes.
Connaître un logiciel de mathématique, à savoir Maple, pour la solution de problèmes traités
théoriquement.

CONTENU

Etude de quelques fonctions à valeurs complexes (puissance, racines nième, exponentielle complexe
d’une variable réelle).
Calcul différentiel et intégral, équations différentielles du premier ordre, équations différentielles linéaires
du 2ème ordre à coefficients fonctionnels, équations différentielles linéaires du 2ème ordre à coefficients
constants. Système d’équations différentielles.
Intégrales multiples.
Intégrales de lignes et de surface.
Analyse vectorielle.
Eléments d’algèbre linéaire.

Cours et exercices. Exploitation du logiciel Maple.


FORME DE L’ENSEIGNEMENT Travaux personnels et de groupes. Exposés progressifs.
SUPPORT DE COURS
BIBLIOGRAPHIE Piskunov: Calcul Differentiel, vol I et II, Demidovitch: Récueil d'exercices.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits et oral.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

134
Mémento
2005 – 2006

Titre : MATHEMATIQUES II
Enseignant(s) : SOUHAIL MOUHANNA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
Mécanique 2 4 4 4 4

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Mettre à la disposition des futurs ingénieurs en génie chimique et génie mécanique des outils
mathématiques qui leur seront utiles dans l'exercice de leur profession.

CONTENU

− Révision, consolidation et approfondissement des notions acquises en 1ère année.

− Transformation de Laplace, Séries et Transformation de Fourier, Transformées en Z.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices.


SUPPORT DE COURS Notes manuscrites prises par les élèves, soutenues par des photocopies et séries d'exercices.
BIBLIOGRAPHIE Ouvrages de mathématiques destinés à l'enseignement technique.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
ère
Préalable requis Programme de 1 année HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Utilisation des outils mathématiques dans les branches professionnelles.

135
Mémento
2005 – 2006

Titre : MECANIQUE I
Enseignant(s) : ERIC VITTECOQ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Maîtriser le calcul vectoriel.


Connaître les notions de liaison avec et sans frottement.
Comprendre le passage de systèmes 2D aux systèmes 3D.
Pouvoir dimensionner un système réticulé.
Pouvoir résoudre tous les problèmes d’équilibre isostatique de systèmes indéformables.

CONTENU

Calcul vectoriel (propriétés, opérations, applications..).


Notions générales (force, moment, couple..).
Statique analytique du solide indéformable (conditions d’équilibre, exemples..).
Frottement (sec, mixte, cône de frottement, applications..).
Statique graphique (polygone dynamique et funiculaire, conditions d’équilibre, exemples..).
Centre de gravité (définition, détermination, applications..).
Systèmes réticulés (définition, équilibre, efforts internes...).
Travaux virtuels (théorème, exemples d’application..).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours rédigé sur certains chapitres.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Bases mathématiques.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Cours de mécanique de 2 année (cinématique et dynamique).

136
Mémento
2005 – 2006

Titre : MECANIQUE II
Enseignant(s) : JEAN PRENAT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Au terme de cet enseignement, l’étudiant devrait reconnaître les mouvements, être capable de les décrire
(équations, trajectoire, vitesse, accélération) de les composer ou de les décomposer. Il doit aussi être
capable d’exploiter la cinématique graphique.

Les applications concrètes ne sont pas oubliées.

Il prend ensuite en compte les forces en jeu et doit ainsi savoir poser puis résoudre les équations de la
dynamique. Des applications pratiques sont données en exemples.

CONTENU

Cinématique du point matériel : Définition.


Trajectoire, vitesse et accélération : Coordonnées générales, coordonnées polaires, cylindriques,
sphériques.

Cinématique du corps solide : Définition, repérage de la position d'un solide : Angle d'Euler,
Equiprojectivité des vitesses, Centre instantané de rotation, applications.

Composition de mouvements : Composition des vitesses, des accélérations, applications.

Dynamique du point matériel : Lois de Newton, Travail et énergie, étude d’exemples.

Dynamique du solide : Lois de Newton, Moment d'inertie, Travail et énergie, étude d’exemples.

Etude des chocs : Equations fondamentales, Choc élastique, choc mou, Applications.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Prises de notes en cours.
BIBLIOGRAPHIE Guide de la mécanique, J-L. Fanchon, Nathan; Mécanique … différents auteurs classiques.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
ère
Préalable requis Méca 1 (Stat.), notions élément. géométrie, de trigono, calcul vector. et diff.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Rés. mat., calc. structures, vibrations, énergét., aérotech.,techn. fluides.

137
Mémento
2005 – 2006

Titre : MECANIQUE DES FLUIDES I


Enseignant(s) : MICHEL MARCE, PIERRE SCHULZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Mécanique Travaux pratiques 1 1 1 1
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître les caractéristiques et le comportement des fluides.


Comprendre les phénomènes liés en particulier à la viscosité et à la compressibilité.
Maîtriser l’équilibre des fluides au repos.
Connaître et comprendre les écoulements des fluides dans des conduites ou des géométries
particulières.
Appliquer les équations fondamentales de la mécanique aux milieux fluides.
Etre capable d’évaluer la dissipation et les pertes dans les canaux industriels.
Pouvoir effectuer les mesures de paramètres caractéristiques en laboratoire.
Tester des machines de type industriel sur des bancs d’essai.

CONTENU

Propriétés des fluides (densité, tension superficielle et de vapeur, lois de transformation...).


Viscosité et rhéologie (définition, mesures, classification des fluides, étude de l’air et de l’eau...).
Statique des fluides (notion de pression et mesures, relations d’équilibre, applications…).
Equilibre des corps flottants (loi d’Archimède, équilibre en translation et rotation, métacentre...).
Cinétique des fluides (trajectoires et lignes de courant, notion de débit et mesures...).
Equations générales (conservation de la masse et de l’énergie, composition de vitesses...).
Ecoulements uniformes (régimes, distribution de vitesses, pertes de charge régulières...).
Ecoulements variés (types de singularité, exemples, pertes de charge singulières...).

Travaux pratiques :
Mesures des propriétés physiques des fluides (masse volumique, densité, viscosité…).
Mesures de pression et de débit.
Mesures de pertes de charge régulières et singulières.
Mesures de forces sur des obstacles (plaques, profils...).
Relevé des caractéristiques d’une pompe type centrifuge.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en laboratoire, rapports, …
Préalable requis Bases de mathématiques et de calcul vectoriel.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Mécanique des fluides de 2 année.

138
Mémento
2005 – 2006

Titre : MECANIQUE DES FLUIDES II


Enseignant(s) : MICHEL MARCE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître le comportement des liquides et des gaz dans des écoulements spécifiques.
Connaître et maîtriser les écoulements des fluides dans des conduites ou des géométries données.
Pouvoir appliquer les équations fondamentales de la mécanique aux milieux fluides.
Etre capable d’évaluer la dissipation et les pertes dans les canaux industriels.
Connaître le domaine d’application des fluides.
Maîtriser le comportement de circuits complexes en régime stationnaire.
Pouvoir choisir et installer correctement tout type de pompes.

CONTENU

Cinétique des fluides (trajectoires, vitesses, débit et sa mesure..).


Equations générales (conservation de la masse et de l’énergie, composition de vitesses..).
Ecoulements uniformes (régimes, distribution de vitesses, pertes de charge régulières..).
Ecoulements variés (types de singularité, exemples, pertes de charge singulières..).
Etude des circuits en régime permanent (point de fonctionnement, stabilité, installation de pompes..).
Généralités sur les pompes (paramètres caractéristiques, classification, domaine d’utilisation..).
Caractéristique hauteur-débit d’une pompe (théorique et réelle, pertes, adaptation de la courbe..).
Cavitation dans les pompes (origine, NPSH requis et disponible, précautions à prendre..).
Pompes centrifuges (fonctionnement, relation hauteur-débit, technologie, utilisation..).
Pompes volumétriques (fonctionnement, relation pression-débit, technologie, utilisation..).
Pompages difficiles (fluides très visqueux ou corrosifs, à basse ou haute température…).
Applications particulières de la mécanique des fluides au génie chimique (transport, centrifugation..).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, épreuves, examen récapitulatif.
ère
Préalable requis Mécanique des fluides de 1 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et diplôme.

139
Mémento
2005 – 2006

Titre : MECANIQUE DES FLUIDES II


Enseignant(s) : MICHEL MARCE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître le comportement des liquides et des gaz dans des écoulements spécifiques.
Etudier qualitativement et quantitativement le mouvement relatif d’obstacles dans le milieu fluide.
Comprendre l’intérêt de la similitude et l’importance de l’expérimentation dans les écoulements
complexes.
Prévoir les forces exercées par un fluide sur une enveloppe fixe ou mobile.
Maîtriser le comportement des circuits en régime permanent et transitoire.

CONTENU

Ecoulement dans des géométries particulières (orifice, ajutage, tuyère, blocage sonique..) .
Ecoulement autour d’obstacles (sphère, cylindre, corps profilés, portance, traînée, effet Magnus..).
Similitude des écoulements visqueux (équation de Navier-Stockes, critère de Mach, Reynolds, Froude..).
Poussées statique et dynamique (surface fixe, en mouvement, théorème des impulsions..).
Etude des circuits ramifiés et maillés (point de fonctionnement, stabilité, installation de machines..).
Ecoulement non-stationnaires (équations et solutions, résolution graphique de Bergeron..).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, épreuve récapitulative.
ère
Préalable requis Mécanique des fluides de 1 année, thermodynamique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Techniques des fluides.

140
Mémento
2005 – 2006

Titre : METHODES ANALYTIQUES


Enseignant(s) : DOMINIQUE ROBIN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître les principales méthodes d’analyses appliquées industriellement et les principaux


constructeurs d’appareils, principalement dans les domaines touchant l’air, l’eau le sol et la gestion des
déchets.
Etre capable de choisir une méthode d’analyse adaptée à un problème donné.
Etre capable d’organiser un plan d’analyse selon les normes et rédiger un rapport de mesures et
d’interprétation des résultats.

CONTENU

Méthodes optométriques (émission de flamme, absorption atomique, fluorescence atomique, turbidité,


néphélémétrie).

Méthodes électrochimiques (titrages ampérométriques, potentiométriques, polarométriques,


conductimétriques), réactions électrochimiques, courbes intensité-potentiel.

Méthodes par séparation (extraction, précipitation, GC, GCMS, HPLC, chromatographie couche mince.

Exemple d’analyses spécifiques à la gestion de l’environnement (dichromates, chlorures, sulfates,


métaux lourds dans les eaux). Analyse de la composition de déchets, sols (dioxines, furanes).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié, documents de fournisseurs.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Préalable requis Chimie de base.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

141
Mémento
2005 – 2006

Titre : METHODES ANALYTIQUES


Enseignant(s) : DOMINIQUE ROBIN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître les principales méthodes d’analyses appliquées industriellement et les principaux


constructeurs d’appareils, principalement dans les domaines touchant l’air, l’eau le sol et la gestion des
déchets.
Etre capable de choisir une méthode d’analyse adaptée à un problème donné.
Etre capable d’organiser un plan d’analyse selon les normes et rédiger un rapport de mesures et
d’interprétation des résultats.

CONTENU

Méthodes optométriques (émission de flamme, absorption atomique, fluorescence atomique, turbidité,


néphélémétrie).

Méthodes électrochimiques (titrages ampérométriques, potentiométriques, polarométriques,


conductimétriques), réactions électrochimiques, courbes intensité-potentiel.

Méthodes par séparation (extraction, précipitation, GC, GCMS, HPLC, chromatographie couche mince.

Exemple d’analyses spécifiques à la gestion de l’environnement (dichromates, chlorures, sulfates,


métaux lourds dans les eaux). Analyse de la composition de déchets, sols (dioxines, furanes).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié, documents de fournisseurs.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés.
Préalable requis Chimie de base.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

142
Mémento
2005 – 2006

Titre : METROLOGIE DIMENSIONNELLE


Enseignant(s) : JACQUES RICHARD

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Mécanique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître les références métrologiques internationales et nationales.


Comprendre les processus physiques utilisés en mesure dimensionnelle.
Savoir mesurer des éléments de forme standard, des états de surface.
Savoir analyser et interpréter les résultats.

CONTENU

Références et organisation de normalisation.


Bases de métrologie, unités, normes et étalons, normalisation DIN et ISO.
Mesures de dimensions, traitement des écarts, incertitudes de mesure.
Mesures de formes simples.
Mesures des états de surfaces.
Mesures 3D.
Numérisation 3D.
Contrôle, assurance qualité (normes ISO 9000).

Remarque:
Quelques modifications du contenu sont possibles en cours d'année afin d'actualiser le cours.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours avec travaux pratiques de laboratoire intégrés,exploitation de visites d'ateliers.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports écrits, présentations et interrogations orales.
Préalable requis Physique de base, trigonométrie, algèbre, statistique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

143
Mémento
2005 – 2006

Titre : PHYSIQUE I
Enseignant(s) : BERNARD FAVIER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
1
Mécanique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir et développer les structures mentales nécessaires à la compréhension et à l’utilisation à bon


escient des phénomènes naturels du monde de la physique. Enseigner les principes, les lois et les
théorèmes de la physique classique (newtonienne). Etablir des liens entre la théorie et les expériences
fondamentales avec les applications technologiques modernes.
Au laboratoire, il s’agit d’acquérir une méthode de travail scientifique par le biais d’une formulation claire
des hypothèses et du but recherché, d’une organisation optimale du dispositif expérimental et des
mesures, d’une exploitation et d’une interprétation réaliste des mesures faites (statistiques) et d’une
discussion suivie d’une conclusion synthétique.
Le cours expose et explique, le laboratoire montre, démontre et applique à des fins utiles en technologie.

CONTENU

Périodes 1 & 2 - Mécanique :


Révision mathématique du calcul vectoriel.
Cinématique des mouvements rectiligne et dans un plan.
Dynamique d’une particule (lois de Newton, lois de force, forces de frottement et forces d’inertie).
Travail, énergie et conservation de l’énergie.
Conservation de la quantité de mouvement et [collisions].

Périodes 3 & 4 - Mécanique et électricité :


Cinématique et dynamique de rotation d’un solide.
Conservation du moment cinétique.
Equilibre des solides.
Charge, loi de Coulomb et champ électrique.
Théorème de Gauss.
Potentiel électrique.
[Applications pratiques : condensateurs, courant et résistance, circuits et force électromotrice].
Remarque. Les contenus entre crochets ne sont souvent pas abordables par manque de temps.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec démonstrations et exercices integrés. Travaux en groupe au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Livres de physique de Resnick et Halliday: Mécanique, Electricité et magnétisme, Ondes et optique
BIBLIOGRAPHIE Resnick & Halliday (Interéditions), Giancoli (de Boeck), Hecht (de Boeck), Tipler (Worth).
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports d'expériences.
Préalable requis Algèbre, trigonométrie, géométrie analytique, calcul des dérivées et primitives
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Applications technologiques en génie chimique et mécanique.

144
Mémento
2005 – 2006

Titre : PHYSIQUE II
Enseignant(s) : BERNARD FAVIER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Mécanique 2 2 2 2 2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir et développer les structures mentales nécessaires à la compréhension et à l’utilisation à bon


escient des phénomènes naturels du monde de la physique.
Enseigner les principes, les lois et les théorèmes de la physique classique (newtonienne).
Etablir des liens entre la théorie et les expériences fondamentales avec les applications technologiques
modernes.

CONTENU

Périodes 1 & 2 - Magnétisme :


Champ magnétique.
Théorème d’Ampère.
Loi d’induction (Lenz).[Applications pratiques : Inductance, oscillations électromagnétiques, courants
alternatifs].
Equations de Maxwell.

Périodes 3 & 4 - Ondes :


Mouvement ondulatoire.
Le son.
Nature et propagation de la lumière, effet Doppler.
Réflexion et réfraction.
Les lentilles et les instruments d’optique
[Interférence. Diffraction. Polarisation].

Remarque :
Les contenus entre crochets ne sont souvent pas abordables par manque de temps.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec démonstartions et exercices intégrés. Travaux en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Livres de physique de Resnick et Halliday: Mécanique, Electricité et magnétisme, Ondes et optique
BIBLIOGRAPHIE Resnick & Halliday (Interéditions), Giancoli (de Boeck), Hecht (de Boeck), Tipler (Worth).
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Algèbre, trigonométrie, géométrie analytique, calcul des dérivées et primitives.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Cours physique I (mécanique et électricité).
Préparation pour Applications technologiques en génie chimique et mécanique.

145
Mémento
2005 – 2006

Titre : PLANIFICATION ET CONSTRUCTION I


Enseignant(s) : PATRICK RAETZO

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Etre capable de choisir un matériau en fonction des conditions de travail physique et chimique d’un
équipement.

Comprendre et savoir appliquer les équations de calcul des appareils de génie chimique.

Connaître et savoir utiliser les normes de construction ainsi que les règles de calcul. (utiliser les outils de
DAO professionnels).

Etre capable de créer les schémas de procédé d’une installation en fonction d’un cahier de charge.

CONTENU

Critères de choix des matériaux, rappel des propriétés des principaux matériaux utilisés en génie
chimique.

Bases de calculs des appareils, obligation de contrôle, catégories de conception, contraintes admissibles,
facteurs de sécurité et de soudures, températures et pressions de calcul.

Calcul des éléments d’appareillage, corps cylindriques, coniques et fonds bombés, brides, parois planes
avec et sans ancrage, calculs des supports d’appareils.

Etude des normes de construction ASIT, ISO, AD-Merckblatt.

Spécifications des machines, appareils et systèmes normalisés.

Symboles, schémas de procédé.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Vidéos et conférences et études de cas pratiques.


SUPPORT DE COURS Cours polycopiés, normes, tables et tableaux.
BIBLIOGRAPHIE Normes ASIT.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux pratiques et projets de semestre.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

146
Mémento
2005 – 2006

Titre : PLANIFICATION ET CONSTRUCTION II


Enseignant(s) : STEPHAN FAVRE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 4 4 2 2
(heures hebdo.)
3
Génie chimique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Etre capable de concevoir une installation de production en fonction d’un cahier de charge.
Connaître et savoir utiliser les normes de construction ainsi que les règles de calcul des appareils et des
tuyauteries. (utiliser les outils de DAO professionnels).
Connaître et savoir utiliser la symbolisation normalisée et savoir établir les schémas-type utilisés dans les
projets. Savoir choisir les différents appareils normés généralement utilisés dans l’industrie chimique.
Etre capable d’établir le lay-out d’une installation répondant aux exigences de qualité de production, de
sécurité, d’hygiène de travail et d’esthétique requises par le cahier de charge et la déontologie
professionnelle.
Connaître les différentes règles et procédures en relation avec l’exploitation des appareils pour l’industrie
chimique, de la biotechnologie et des procédés liés à la protection de l’environnement.
Savoir planifier la réalisation d’une installation de façon à respecter les exigences de qualité,
économiques et les délais.
Etre capable de choisir un concept d’automatisation et d’instrumentation pour une nouvelle unité de
production.
Savoir calculer le coût nécessaire à l’investissement et à l’exploitation d'une installation et évaluer sa
rentabilité.

CONTENU

Organisation, planification et conduites des projets: schéma de base, de procédés, P+I, isométries,
organisation des projets, planification, réseaux PERT, contexte légal, procédures et autorisations,
normes, communication et relations humaines dans les projets, spécifications des machines, appareils et
systèmes normalisés.
Calculs des vannes de réglage et des circuits de tuyauterie, pertes de pertes de charge, optimisation des
vitesses d'écoulements, réseaux de distribution de vapeur et des fluides caloporteurs.
Aspect économique: estimation du coût d'une installation de production et des frais d'exploitation,
rentabilité, financement.
Conception des systèmes de mesure de commande et de régulation: symboles, schémas de procédé,
schémas fonctionnels, concepts et architecture de l'automatisation d'une installation, automates et
systèmes de supervision.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Vidéos et conférences et études de cas pratiques.


SUPPORT DE COURS Cours polycopiés, normes, tables et tableaux.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux pratiques et projets de semestre.
ème
Cours de planification et construction de 2 année.
Préalable requis ème
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Cours de gestion de projets de 3 année.
Préparation pour Diplôme.

147
Mémento
2005 – 2006

Titre : PROJET DE SEMESTRE


Enseignant(s) : RUDOLF BIJLENGA, ANNE DIMMITROV, STEPHAN FAVRE, EVA MOSER,
JACQUES PAINOT, PATRICK RAETZO, PIERRE SCHULZ, MARTINA ZSELY-SCHAFFTER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Génie chimique Travaux pratiques 8 8
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir une vue d'ensemble des différents procédés de fabrication.


Connaître les caractéristiques, les contraintes et les domaines d'utilisation de chaque procédé.
Savoir s’organiser dans la réalisation d’un travail et appliquer les différentes disciplines enseignées à un
sujet particulier, orienté dans l’option professionnelle choisie (travail interne à l’école ou travaux en liaison
avec la R&D).
Prendre conscience des différentes facettes du travail de l’ingénieur dans un projet.

CONTENU

Les sujets des travaux de semestre sont choisis par les professeurs en fonction de propositions du
secteur industriel, des activités des laboratoires, des prestations pour des tiers ou des travaux de R&D.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Travaux personnels ou par groupes de 2 étudiants.


SUPPORT DE COURS
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Présentation orale et défense du travail.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Préparation pour Diplôme.

148
Mémento
2005 – 2006

Titre : PROJET DE SEMESTRE


Enseignant(s) : VOIR FICHES DES DISCIPLINES CITEES CI-DESSOUS

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Mécanique Travaux pratiques 4 4 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Mettre l’étudiant dans une situation proche de celle du travail industriel lui permettant de :
− appliquer une méthode de travail de manière autonome ;
− rassembler et utiliser sur un même sujet ce qu’il a appris et rechercher ce qui lui manque encore ;
− conduire un projet, issu des besoins formulés par l’industrie, qu’il a lui-même choisi, voire proposé ;
− établir des contacts avec le monde industriel, dans la mesure du possible.

CONTENU

L’étudiant choisit de développer son projet dans une des disciplines suivantes :
Aérotechnique : Détermination des caractéristiques aérodynamiques, du comportement ou des
propriétés d’écoulements autour de mobiles ou d’obstacles divers. Rétroconception.
Automatique : Etude d’un assemblage robotisé, étude et relevé de caractéristiques d’un système
réglé ou d’organes de réglage, recherche de solutions pour automatiser des procédés
de fabrication ou d’assemblage avec si possible réalisation d’une simulation prototype
en utilisant les moyens du laboratoire.
Conception CAO : Etude complète d’un projet avec simulation complexe, approfondissement des
méthodes, mise en œuvre avancée des outils de CAO et d’éléments finis, ouverture
vers la FAO et les tests de prototypes. Rétroconception.
Fabrication FAO : Etude de réalisation de mécanismes et mise en fabrication sur machines CNC
(gammes, conception de montages pour prise de pièce, usinage de pièces prototype,
contrôle dimensionnel), rétroconception, étude et application de la méthode SMED.
Energétique : Etude et réalisation de cycles thermodynamiques à basse température pour pompes
et moteurs, recherche de solutions et de composants pour ces réalisations,
conception des montages d’essais et des pièces adéquates, réalisation de systèmes
énergétiques, récupération et recyclage d’énergie.
Hydraulique : Relevé de caractéristiques de machines et de vannes hydrauliques, étude de roues à
eau, travail sur stand de coups de béliers, calcul de régimes transitoires, visualisation
et mesures en bassin de carène.
Matériaux : Expertise de matériaux métalliques, polymères ou céramiques, mesure de propriétés
particulières (fatigue, fissuration, relaxation, usure, etc.), maîtrise des moyens
nécessaires, y compris leur développement.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Suivi hebdomadaire individualisé des travaux.


SUPPORT DE COURS En fonction du projet.
BIBLIOGRAPHIE En fonction du projet.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exposé oral, rapport écrit.
Préalable requis Matière des cours des semestres précédents dans la branche choisie.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme.

149
Mémento
2005 – 2006

Titre : REGLAGE AUTOMATIQUE


Enseignant(s) : PIERRE SCHULZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
3
Génie chimique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Régulation :
Connaître les principes de base de la régulation linéaire et des outils mathématiques habituellement
utilisés (fonctions de transfert, systèmes intégrateurs, 1er ordre, 2ème ordre, linéarisation, stabilité).
Etre capable de mettre en équation et d’étudier la stabilité des boucles de régulation avec différents
modes d’action (P, PI, PD, PID). Savoir réaliser, utiliser et optimiser des boucles de régulation.
Etude de la réponse à un échelon des boucles de régulation.
Comprendre et savoir appliquer les notions de réponses harmoniques.
Connaître le principe d'une régulation en logique floue.

Logique :
Maîtriser l’établissement des fonctions d’un circuit logique et savoir les simplifier. Maîtriser la méthode de
simplification des tables (Tables de Karnaugh).
Comprendre et savoir faire un schéma (logique symbolique).
Maîtriser l’établissement des fonctions des systèmes à commandes séquentielles (Méthode d'Huffmann).
Connaître les régulations à signaux échantillonnés et en comprendre le fonctionnement.
Connaître et maîtriser le Grafcet.
Connaître et maîtriser l'utilisation des automates programmables.

CONTENU
Régulation :
Grandeurs et organes intervenant dans une régulation, modèles mathématiques des systèmes
intégrateurs.
1er ordre et 2e ordre. Linéarisation, schémas fonctionnels et fonctions de transfert.
Etudes des modes d’actions des régulations P, PI, PD et PID. Etude de la stabilité, critères de stabilité
de Nyquist.
Analyse harmonique, exemples de réponses harmoniques, diagrammes de Black.Choix des régulateurs.
(Introduction aux systèmes échantillonnés. Acquisition de données sur cartes A/D.)
Systèmes logiques.
Systèmes combinatoires: établissement et simplification des fonctions logiques, combinaisons de n
variables, tables de vérité, tables de Karnaugh. Notion sur les systèmes de numération.
Systèmes séquentiels asynchrones: méthode d'Huffmann, aléas dans les systèmes asynchrones.
Représentation par Grafcet. Les convertisseurs A/D et D/A.

Laboratoire :
Travaux de laboratoire sur installations pilotes.
Utilisation des automates programmable.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours théorique avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Systèmes asservis" , "Logique séquentielle" , "Logique floue".
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Transformées de Laplace
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

150
Mémento
2005 – 2006

Titre : REGLAGE AUTOMATIQUE


Enseignant(s) : MARTIAL RIEDI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Mécanique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Apporter au futur ingénieur, les outils de base lui permettant de réaliser tout ou partie d'un automatisme
que ce soit le maintien d'une grandeur physique (position, vitesse, température, pression, etc.) en
présence de perturbations ou le suivi automatique des variations d'une grandeur de consigne (trajectoire,
etc.)
Distinguer un réglage de maintien ou asservissement et un réglage de consigne ou pilotage
Savoir construire une boucle de régulation et distinguer le schéma physique du schéma fonctionnel
Savoir réduire un schéma fonctionnel
Etablir les fonctions de transferts d'éléments de machines simples
Avoir des notions sur les principaux organes de réglage(servocommandes électrohydrauliques,
électromécaniques) et être à même d'établir leur fonction de transfert simplifiée.
Connaître les modes classiques de réglage: P, P+I, P+D, P+I+D et savoir les appliquer à bon
escient.
Déterminer les conditions de stabilité et connaître au moins deux méthodes utilisées
Connaître les approches mathématiques courantes de résolution analytique des problèmes de
réglage
Savoir déterminer les paramètres de réglage, connaître le principe des méthodes d'optimalisation
couramment utilisées, déterminer la qualité du régime transitoire d'une régulation et en évaluer la
précision.
Connaître le principe de fonctionnement des régulateurs numériques.
Appliquer la méthode du réglage pseudo-continu pour ces systèmes.

CONTENU
− Introduction, définitions, rappel des outils mathématiques. Exemples de fonction de transfert ;
− Boucle de réglage, notions de rétro-action, définitions: schéma physique, schéma fonctionnel,
nomenclature du cours de réglage, réduction des schémas fonctionnels, application à des systèmes ;
− Modes classiques de correcteurs: P, P+I P+D, P+I+D avec exemples d'applications ;
− Servocommandes électrohydrauliques: notions de bases et caractéristiques simplifiées, recherche
des fonctions de transferts par modélisation mathématique et identification expérimentale ;
− Stabilité des systèmes réglés par le critère de Routh-Hurwitz ;
− Méthodes de détermination des paramètres de réglage, critères de choix ;
− Qualité du régime transitoire d'une régulation. Evaluation de la précision d'une régulation ;
− Etude d'une boucle de réglage au moyen de l'analyse harmonique ;
− Etude de la stabilité du système par le critère de Niquist simplifié à partir de la boucle ouverte ;
− Introduction au réglage par des régulateurs à commande numérique par microprocesseurs:
Principe de fonctionnement, échantillonnage, numérisation, notions de temps réel, décalage, filtrage.
Méthode de résolution "pseudo-continue"; domaine d'application; exercices d’application.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Réglage automatique"
BIBLIOGRAPHIE Automatique, Foulard & Coll; La régulation industrielle, Flaus; Automatismes et automatique.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Dynamique du point matériel, algèbre des polynomes, calcul différentiel,
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS transformée de Laplace, analyse harmonique.
Préparation pour Diplôme.

151
Mémento
2005 – 2006

Titre : RESISTANCE DES MATERIAUX


Enseignant(s) : HERVE COATTRENEC

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître, mettre en évidence et calculer les contraintes et déformations des matériaux sous diverses
sollicitations simples.
Savoir établir des contraintes composées et effectuer des calculs de dimensionnement avec les critères
de rupture.
Etre capable de calculer les moments d'inertie de surfaces simples et les grandeurs annexes.
Connaître les appuis des poutres et tracer les diagrammes de T et de M.
Savoir analyser les forces et moments pour le contrôle des éléments filetés.
Calculer les contraintes dans des cylindres à parois minces ou à parois épaisses et dans des cylindres
frettés.
Savoir calculer la résistance des soudures.

CONTENU

Introduction à la résistance des matériaux.


Traction et compression. Applications : théorie du filetage et vis d’assemblage.
Traction et compression dues à des causes indirectes. Applications : cylindres et frettage.
Cisaillement. Applications : clavettes, soudures.
Moment statique et d’inertie de surface.
Torsion circulaire. Applications : Arbres de machines et ressorts.
Notions de statique dans les poutres.
Flexion des poutres droites. Application : dents d’engrenages.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Guide de mécanique, J.-L Fanchon, Cours, cours polycopiés en fonction des sujets développés.
BIBLIOGRAPHIE Guide de mécanique, J.-L Fanchon, éditions Nathan.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux notés, exercices notés.
Préalable requis Bases de statique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Plannification et construction en génie chimique.

152
Mémento
2005 – 2006

Titre : RESISTANCE DES MATERIAUX I


Enseignant(s) : HERVE COATTRENEC

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Savoir reconnaître les différents cas de charge rencontrés et calculer les contraintes dans les pièces.
Savoir calculer les dimensions adéquates des pièces en fonction des efforts qu’elles subissent ainsi que
les coefficients de sécurité.
Etre capable de calculer les déformations des pièces dans leur utilisation.

CONTENU

Définition de la résistance des matériaux :


− Les hypothèses et les limites d’utilisation, connections avec les autres cours.

Définition de base :
− Module d'élasticité ;
− Coefficient de Poisson ;
− Contrainte ;
− Déformations absolue et relative.

Traction simple : Contraintes de traction et déformation, diagramme


− Tube à paroi mince, contrainte thermique, concentration de contraintes.

Cisaillement pur : Définition, Contraintes


− Découpe de tôles, clavette, goupille, concentration de contraintes.

Torsion pure : contraintes, déformation, moment d'inertie central, concentration de contraintes


− Arbre à sections variable et chargements multiples.

Centre de gravité et moments d'inertie axiaux :


− Définition intégrale, méthode de calcul par addition de surfaces élémentaires, par ordinateur.

Flexion : Rappel de statique, contrainte, fibre neutre, concentration de contraintes


− Diagramme des moments fléchissant ;
− Diagramme des efforts tranchants ;
− Répartition des contraintes sur la longueur de la poutre à section variable ;
− Equation différentielle de la déformée, calcul, application et exemples pratique.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices.


SUPPORT DE COURS Guide de Mécanique JL Fanchon, Cours, cours polycopiés en fonction des sujets développés.
BIBLIOGRAPHIE Guide de Mécanique JL Fanchon.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux notés, exercices notés.
Préalable requis Bases de statique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS ème
Préparation pour Résistance des matériaux de 2 année.

153
Mémento
2005 – 2006

Titre : RESISTANCE DES MATERIAUX II


Enseignant(s) : HERVE COATTRENEC

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

L’étudiant sait calculer des pièces complexes subissant des efforts multiples et variés.
Il sait calculer et analyser les contraintes multiples agissant dans différentes directions.
L’étudiant est capable de calculer les déformations des pièces dans leur utilisation courante.

CONTENU

Rappel de résistance des matériaux.


Systèmes statiquement indéterminés :
− Traction ;
− Flexion méthode intégrale et additive.

Contraintes de cisaillement en flexion.


Flexion déviée :
− Déplacement de la ligne neutre.

Noyau central, rayon de giration.


Addition de contraintes :
− Etude des efforts combinés ;
− Contraintes totales sur un cube élémentaire.

Cercle de Mohr critère de rupture, contrainte de Von Mises.


Calcul de fatigue. Définition, diagramme de Haigh, diagramme de Voeller.
Critères de rupture de Von Mises et de Tresca :
− Critère de rupture ;
− Contrainte équivalente.

Le flambage. Quelques méthodes de calcul.


Le déversement latéral des poutres.
Contraintes dans les tubes à parois épaisses.
Introduction à la théorie de l'élasticité. Matrice de rigidité et de déformation.
Analyse des déformations, les jauges de contrainte.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices.


SUPPORT DE COURS Guide de Mécanique JL Fanchon, Cours, cours polycopiés en fonction des sujets développés.
BIBLIOGRAPHIE Guide de Mécanique JL Fanchon.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux notés, exercices notés.
ère
Préalable requis Résistance des matériaux de 1 année statique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Elément finis.

154
Mémento
2005 – 2006

Titre : ROBOTIQUE I
Enseignant(s) : MARTIAL RIEDI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Sensibiliser le futur ingénieur aux techniques récentes de productions automatisées et souples dans les
domaines touchant à la manipulation d'objets (assemblage, chargement/déchargement de machine,
transfert de produits, palettisation, etc.).

Lui faire comprendre les implications qu'une telle automatisation induit sur la conception et la fabrication
d'un produit.

Lui proposer une méthodologie de travail.

CONTENU

Définition d’un robot industriel.

Connaissance de la morphologie des machines.

Connaissance des principaux types d'actionneurs et de capteurs utilisés en robotique.

Etablissement du cahier des charges d'un préhenseur.

Distinction entre les différents éléments d'une installation robotisée (manipulateur, CN, environnement).

Détermination des différents types de trajectoires possibles.

Notions de commande d'axes numériques.

Mise en œuvre d’une méthodologie permettant d’aborder l’automatisation d’un processus simple, depuis
l’établissement du cahier des charges jusqu’à la réalisation de solutions simples.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Introduction à la robotique ".
BIBLIOGRAPHIE "Robotique", Coiffet.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, interrogations orales, exercices notés.
Commande séquentielle, techniques de fabrication, bases d'informatique,
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS programmation structurée.
Préparation pour Réglage automatique, exercices de laboratoire, Projets et travail de diplôme.

155
Mémento
2005 – 2006

Titre : ROBOTIQUE II
Enseignant(s) : MARTIAL RIEDI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Mécanique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Sensibiliser le futur ingénieur aux techniques récentes de productions automatisées et souples dans les
domaines touchant à la manipulation d'objets (assemblage, chargement/déchargement de machine,
transfert de produits, palettisation, etc.).

Lui faire comprendre les implications qu'une telle automatisation induit sur la conception et la fabrication
d'un produit.

Lui proposer une méthodologie de travail.

CONTENU

Apprentissage de la commande d'un robot.

Connaissance des possibilités de déplacement des axes de robots en fonction des machines disponibles
au laboratoire.

Exercices simples de prise & dépose de pièces.

Mise en œuvre pratique d’une méthodologie permettant d’aborder l’automatisation d’un processus
simple, depuis l’établissement du cahier des charges jusqu’à la réalisation de solutions simples.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Introduction à la robotique "; manuels techniques des machines.
BIBLIOGRAPHIE "Robotique", Coiffet.
FORME DU CONTROLE CONTINU Interrogations orales, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Commande séquentielle, Réglage automatique, Techniques de fabrication.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

156
Mémento
2005 – 2006

Titre : TECHNIQUES DE FABRICATION I


Enseignant(s) : JACQUES RICHARD, JEAN-PIERRE HORVATH

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Mécanique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître des procédés de fabrication par enlèvement de matière (fraisage, tournage, EDM, etc.), par
déformation de matière ou par addition de matière.
Comprendre les processus physiques d’enlèvement de ces procédés.
Comprendre le fonctionnement d’une machine-outil.
Elaborer et analyser des processus de fabrication.

CONTENU

Principales machines-outil : fraiseuses, tours, machines d’électro-érosion.


Emboutissage, matriçage.
Stéréolithographie (SLA, SLS, LOM, FDM).
Formation de copeau, outils de coupe, usinage classique et UGV.
Mesure physique et analyse des efforts de coupe.
Principes de fonctionnement d’une machine-outil à commande numérique, qualité d’usinage, tolérances.
Notion de gamme d’usinage, FAO, choix de processus de fabrication.
Notion de flux de données (bureau d’étude – bureau des méthodes – atelier), notions de PLM (Product
Lifecycle Management).
Copiage, reverse-engineering.
Contrôle qualité.

Remarque:
Quelques modifications du contenu sont possibles en cours d’année afin d’actualiser le cours.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours avec travaux pratiques de laboratoire intégrés, exploitation de visites d'ateliers.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports écrits, présentations et interrogation orales.
Préalable requis Physique de base, trigonométrie, algèbre.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

157
Mémento
2005 – 2006

Titre : TECHNIQUES DE FABRICATION II


Enseignant(s) : JACQUES RICHARD, JEAN-PIERRE HORVATH

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Mécanique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Approfondir la connaissance des procédés de fabrication par usinage conventionnel (enlèvement de


copeaux) et non conventionnel (EDM, Laser,…).
Approfondir la connaissance des procédés de fabrication par moulage ou déformation de matière.
Savoir élaborer ou analyser et optimiser des processus de fabrication.

CONTENU

Compléments sur l’usinage par enlèvement de copeaux.


Compléments sur l’usinage EDM et l’usinage par Laser.
Emboutissage, matriçage.
Copiage, reverse-engineering.
Elaboration de plan d’expérience.
Notions de PLM (Product Lifecycle Management).

Remarque:
Quelques modifications du contenu sont possibles en cours d'année afin d'actualiser le cours.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours avec travaux pratiques de laboratoire intégrés,exploitation de visites d''entreprises.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports écrits, interrogations orales et écrites.
Préalable requis Physique de base, trigonométrie, algèbre, TFAL I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

158
Mémento
2005 – 2006

Titre : TECHNIQUES DE MESURE


Enseignant(s) : MICHEL PERRAUDIN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

A l’issue de ce cours, les étudiants devront être capables de choisir la chaîne de mesure adaptée au
problème auquel ils sont confrontés. Ils pourront de même définir le système d’acquisition adéquat, puis
ces mesures acquises, en avoir une bonne critique, les qualifier puis en faire des analyses éclairées.

L’application est faite dans le cadre des projets, comprenant une grande part expérimentale, que les
étudiants effectuent dans les différents laboratoires de la filière.

CONTENU

− Les senseurs : principes de fonctionnement ; choix du principe / choix du capteur ; capteurs absolus,
relatifs, différentiels ; gamme de mesure et sensibilité, dynamique du capteur.

− L’électronique de conditionnement : alimentation courant / tension ; amplificateur de charge ;


sensibilité.

− Notion de traitement du signal (dans le contexte de l'acquisition de données) : différents types de


signaux ; échantillonnage; le repli de spectre ; numérisation ; analyse de Fourier ; estimation de la
DSP ; filtrage.

− Incertitudes de mesures : rappels de probabilités ; moyenne, écart-type, durée de mesure ;


compositions des erreurs ; fonction de répartition, densité de probabilité ; distribution normale, de
Student ; estimateurs robustes ; histogrammes.

− Modélisation des mesures : corrélation entre deux variables aléatoires ; régression de première et
seconde espèce ; les modèles : méthode des moindres carrés, méthode du chi-carré ; effets
périodiques ; mesures douteuses ; validation du modèle; qualité de l'ajustement.

− Grandeurs de référence et étalonnages : grandeurs de référence et étalon de transfert (pour les


grandeurs de la mécanique); étalonnage et acquisition numérique.

− Le comptage en acquisition numérique : signaux et encodeurs, signaux tachymètriques ; capteurs de


proximité ; capteurs tachymétriques ; temps réel, horloge interne.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe, exercices et travaux pratiques dans les différents laboratoires, en projets.
SUPPORT DE COURS Quelques chapitres polycopiés, notes de cours, documents techniques.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU
Préalable requis Electronique, électrotech., TEI, calcul diff. et matriciel, régl. automatique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets - Travaux pratiques de diplôme.

159
Mémento
2005 – 2006

Titre : TECHNIQUE DES FLUIDES


Enseignant(s) : MICHEL MARCE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître le domaine d’application des fluides.


Connaître et comprendre le fonctionnement des machines transformatrices d’énergie.
Savoir distinguer les turbomachines et les machines volumétriques.
Pouvoir choisir et installer correctement ces machines.
Maîtriser les performances théorique et réelle d’une pompe.
Connaître et comprendre les transmissions hydrauliques de puissance.

CONTENU

Généralités sur les machines fonctionnant avec un fluide (chute, débit, puissance, rendement...).
Equations générales (énergie, continuité, Euler, composition de vitesses...).
Cavitation dans les pompes (origine, NPSH requis et disponible, précautions à prendre...).
Caractéristique hauteur-débit d’une pompe (théorique, pertes, hauteur réelle, rognage...).
Machines volumétriques (fonctionnement, caractéristique pression-débit, technologie, utilisation...).
Turbomachines (fonctionnement, caractéristique hauteur-débit, technologie, utilisation...).
Transmissions de puissance (hydrostatique et hydrocinétique, caractéristiques, utilisation...).
Applications particulières (amortisseur, paliers, pompages difficiles...).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Dessins techniques, documentation industrielle.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
ère ème
Préalable requis Mécanique des fluides de 1 et 2 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

160
Mémento
2005 – 2006

Titre : THERMODYNAMIQUE
Enseignant(s) : PATRICK HAAS

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Génie chimique Cours 4 4
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître et comprendre les différentes notions de la thermodynamique afin de prévoir et calculer les
évolutions d’un système (machine thermique ou milieu réactionnel).
Savoir poser et calculer les bilans énergétiques et entropiques pour des systèmes fermés et pour des
systèmes ouverts.
Acquérir les notions de thermodynamique chimique permettant de calculer les énergies dans les
réactions chimiques et de prévoir leur évolution vers l’équilibre.
Savoir utiliser les tables et les différents diagrammes thermodynamiques.

CONTENU

Premier principe, énergie interne, enthalpie, chaleur et travail lors de transformations.


Deuxième principe, entropie, transformations réversibles et irréversibles.
Fonctions thermodynamiques, les différents cycles et les machines thermiques.
Energies mises en jeu dans les réactions chimiques.
Energie libre et spontanéité de réactions chimiques, potentiel chimique, constantes d’équilibres.
Les diagrammes thermodynamiques.
Règle des phases, variance, degré de liberté, diagrammes binaires et ternaires.
Energie des surfaces, tension superficielle, mouillabilité, bulles et gouttes, capillarité.
Fonctions thermodynamiques de mélanges idéals et réels, grandeurs molaires partielles.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours ex-cathedra.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Chimie générale.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

161
Mémento
2005 – 2006

Titre : THERMODYNAMIQUE
Enseignant(s) : PATRICK HAAS

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 4 4 2 2
(heures hebdo.)
2
Mécanique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître les fonctions d’état et le calcul des transformations. Savoir calculer les bilans énergétiques.
Transformation de chaleur en travail, calcul des efficacités, des rendements et des pertes.
Notions d’irréversibilité, deuxième principe, calcul des variations d’entropie.
Calcul pratique des transformations et des cycles effectués avec les différents fluides.

CONTENU

Les fluides, états de la matière, fonctions d’état. Définition et mesure de la température. Définition et
calcul du travail des différentes forces.
Premier principe, définition de la chaleur, de l’énergie interne, de l’enthalpie, de l’état total, cinétique et
statique, bilans d’énergie.
Deuxième principe, réversibilité, pertes, efficacités, rendements, relations de Carnot et de Clausius.
Notions d’entropie, évolution des systèmes, calcul des variations de l’entropie.
Diagrammes thermodynamiques, cycles de référence des différentes machines thermiques.
Machines frigorifiques, législation.

Les travaux pratiques sont conduits de manière à mettre en pratique les notions acquises dans les cours
théoriques.
Ils portent sur les essais de compression de l’air avec mise en évidence des différentes pertes et des
bilans d’énergie réels.
La détermination du blocage sonique en écoulement adiabate et non adiabate.
Mesure des rendements et des bilans.
Mise en évidence de cycles thermodynamiques de pompes thermiques.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices et travaux pratiques au laboratoire.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Thermodynamique I". http://eig.unige.ch/cmefe, page "enseignement".
Fundamentals of thermodynamics. Sonntag. Borgnakke. VanWylen. Cours de Physique classes
BIBLIOGRAPHIE terminales.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports de laboratoire.
ère ère
Préalable requis Physique et Mécanique des fluides 1 année. Mathématiques 1 année.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Le cours d'énergétique et d'aérodynamique de GM3.

162
Mémento
2005 – 2006

Titre : VIBRATIONS
Enseignant(s) : MICHEL DEGEN

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Mécanique Cours 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Ce cours a pour objectif de donner aux étudiants les bases théoriques de mécanique vibratoire des
systèmes discrets linéaires.
L'étudiant doit être capable de construire des machines et des systèmes en tenant comptes des
phénomènes vibratoires propres ou de ceux induits par l'environnement ; phénomènes et systèmes
décrits à l'aide de modèles simples.

CONTENU

Module III.1 Systèmes à 1 degré de liberté :


− régime libre conservatif et dissipatif de l'oscillateur élémentaire ;
− régime forcé harmonique ;
− frottement de Coulomb, résonance et battement ;
− vibrations engendrées par l'appui ;
− instruments de mesure et méthodes expérimentales de mesure de l'amortissement ;
− régime forcé périodique, séries de Fourier, réponse impulsionnelle et indicielle ;
− régime forcé quelconque, intégrale de convolution, méthode numérique de résolution.

Module III.2 Systèmes à n degrés de liberté :


− systèmes à 2 degrés de liberté, valeurs propres et vecteurs propres ;
− analyse modale de systèmes à n degrés de liberté (avec ou sans amortissement) en régime libre ou
forcé ;
− atténuation des vibrations et des chocs ;
− introduction à la programmation avec MATLAB.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Calcul différentiel, séries de Fourier, dynamique vue en physique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour

163
Mémento
2005 – 2006

164
Mémento
2005 – 2006

UNITE D’ENSEIGNEMENT

ET DE

RECHERCHE

165
Mémento
2005 – 2006

3.8. UNITE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE 3


Responsable : M. Gilles TRISCONE

3.8.1. Filière microtechniques

Les études :

Les études HES en microtechniques dispensent des connaissances scientifiques et techniques


étendues et confèrent aux diplômés des compétences sociales, méthodologiques et
personnelles.

Elles mènent à une formation orientée vers la pratique sanctionnée par un diplôme
universitaire.

La durée de la formation est de 3 ans, suivie d'un travail de diplôme d'une durée de 10 à 12
semaines où les étudiants travaillent seuls ou en groupes. Les sujets sont généralement
proposés par l'industrie.

Perspectives professionnelles et d’études :

L’ingénieur HES en microtechniques est un généraliste. Ses compétences multiples lui


permettent d’établir des liens entre les domaines techniques les plus divers.

Le début dans la pratique professionnelle, après l’obtention du diplôme, se fait souvent dans le
cadre d’activités de développement ou par la réalisation de projets.

Ses compétences multidisciplinaires lui permettent d'occuper des postes à responsabilité :


- Chefs de projets ;
- Chef de groupe et de département.

Ainsi il peut accéder rapidement à des fonctions de cadre dans l’entreprise.

Le diplôme d’ingénieur HES ouvre également l’accès à des études plus avancées (par exemple
les études menant au Master) dans les hautes écoles spécialisées, les universités ou les écoles
polytechniques.

166
Mémento
2005 – 2006

Plan d’études :

Filière Microtechniques
Orientation CIS MS PA
Degré 1 2 3 2 3 2
Périodes 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4

Disciplines générales 6 6 4 4 2 2 0 0 0 0 2 2 2 2 0 0 0 0 2 2 2 2 0 0
Langue étrangère (anglais) ANG C 2 2 4 4 2 2 2 2 2 2
Communication COM C 4 4 2 2 2 2

Disciplines scientifiques 14 14 17 17 8 8 8 8 0 0 0 0 12 12 8 8 0 0 0 0 12 12 8 8
MTH C 6 6 5 5 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4
Mathématiques
MTHL L 2 2
PHY C 6 6 4 4 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Physique
PHYL L 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
ALG C 2 2 2 2 2 2
Algorithmique
ALGL L 2 2 2 2 2 2

Disciplines techniques 12 14 14 10 20 20 20 20 16 16 10 10 20 20 24 24 19 19 15 15 16 16 20 20
Théorie des circuits TDC C 4 4 4 4
SLO C 2 2 2
Systèmes logiques
SLOL L 2 2
NIQ C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Electronique
NIQL L 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
SNU C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Systèmes numériques
SNUL L 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
SAS C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Systèmes asservis
SASL L 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Eléments de construction EDC C 2 2 2 2 2 2 2 2
Mécanique industrielle MIN C 4 4
Construction CAO CAO L 2 2 2 2 2 2 2 2 4 4 2 2 2 2 2 2
CMA C 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Connaissance des matériaux
CMAL L 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Traitement analogique du signal TAS C 2 2 2 2
Traitement numérique du signal TNS C 3 3 3 3
Informatique appliquée (Labview) INAPL L 2 2 2 2
Option générale OPT C 4 4 4 4

Disciplines de la spécialité 0 0 2 2 4 4 10 10 17 17 19 19 2 2 4 4 11 11 15 15 6 6 8 8
ISU C 2 2 2 2
Ingénierie des surfaces
ISUL L 2 2 2 2
Biocompatibilité BIOC C 2 2
MIC C 2 2 2 2 4 4 3 3 3 3 2 2 4 4 3 3 3 3 2 2 4 4
Microtechnique
MICL L 2 2 2 2 2 2 2 2
Construction horlogère COHL L 2 2 2 2 4 4 4 4
Microtechnique horlogère MHOL L 4 4
ROB C 2 2
Robotique
ROBL L 2 2
MEL C 2 2 2 2
Microélectronique
MELL L 4 4 4 4
Physique chapitres choisis PHCC C 4 4 2 2
Radioécologie REC C 2 2
Projet PRJ L 4 4 4 4

Total des périodes hebdomadaires 32 34 37 33 34 34 38 38 33 33 31 31 36 36 36 36 30 30 32 32 36 36 36 36

Appui, travaux dirigés C 6 6 6 6 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2

C : Cours
L : Laboratoire
CIS : Microtechniques orientation conception et ingénierie des surfaces
MS : Microtechniques orientation microsystèmes
PA : Microtechniques orientation physique appliquée

Zones ombrées : Disciplines principales


Zones encadrées : Disciplines soumises à examens

167
Mémento
2005 – 2006

3.8.2. Filière physique appliquée

Les études :

Les études HES en physique appliquée dispensent des connaissances scientifiques


approfondies et une formation technique polyvalente, complétées par la maîtrise des
techniques de communication et la connaissance de l'anglais.

La formation est orientée vers la pratique, néanmoins sanctionnée par un diplôme universitaire.

La durée de cette formation est de 3 ans, suivie d'un travail de diplôme d'une durée de 10 à 12
semaines où les étudiants travaillent seuls ou en groupes. Les sujets sont généralement
proposés par l'industrie.

Perspectives professionnelles et d’études :

L’ingénieur HES en physique appliquée peut être engagé-e dans diverses activités industrielles
et de laboratoires de recherche pour:

• concevoir, réaliser et mettre en oeuvre des systèmes de détection et de mesure de


grandeurs physiques. Cette activité couvre tout l'éventail depuis les capteurs, les
transducteurs, le conditionnement, la transmission et le traitement des signaux jusqu'au
traitement informatisé des données et à l'imagerie ainsi que les systèmes de commandes
électroniques d’actuateurs ;
• prendre une part active dans les domaines de la radio protection, de la production
d'énergie, du stockage et/ou de retraitement des combustibles nucléaires, de la datation
isotopique, de l'imagerie médicale, de l'analyse par activation neutronique ou encore de
la médecine nucléaire ;
• collaborer avec des milieux professionnels différents (physiciens, chimistes, médecins,
etc.) pour fournir l'assistance technique nécessaire à la réalisation de la partie
expérimentale de projets de recherche.

Le diplôme d’ingénieur HES ouvre également l’accès à des formations post-grades dans les
hautes écoles spécialisées, les universités traditionnelles ou les écoles polytechniques.

168
Mémento
2005 – 2006

Plan d’études :

F iliè r e P h y s iq u e a p p liq u é e
D e g ré 3

P é r io d e s 1 2 3 4

D is c ip lin e s g é n é r a le s 0 0 2 2
L a n g u e é tr a n g è r e ( a n g la is ) ANG C
C o m m u n ic a tio n COM C 2 2

D is c ip lin e s s c ie n tifiq u e s 0 0 0 0
M TH C
M a th é m a tiq u e s
M THL L
PHY C
P h y s iq u e
PHYL L
ALG C
A lg o r ith m iq u e
ALG L L

D is c ip lin e s t e c h n iq u e s 15 15 11 11
N IQ C 2 2 2 2
E le c tr o n iq u e
N IQ L L 2 2 2 2
SNU C
S y s tè m e s n u m é r iq u e s
SNUL L
SAS C
S y s tè m e s a s s e r v is
SASL L
CMA C 2 2 2 2
C o n n a is s a n c e d e s m a té r ia u x
CMAL L 2 2 2 2
T r a ite m e n t a n a lo g iq u e d u s ig n a l TAS C
T r a ite m e n t n u m é r iq u e d u s ig n a l TNS C 3 3 3 3
In fo r m a tiq u e a p p liq u é e ( L a b v ie w ) IN A P L L
O p tio n g é n é r a le OPT C 4 4

D is c ip lin e s d e la s p é c ia lit é 17 17 19 19
AVI C 2 2 2 2
A c o u s tiq u e e t v ib r a tio n s
A V IL L 3 3
S im u la tio n S IM C 2 2 2 2
T r a ite m e n t d 'im a g e s T IM C 2 2 2 2
M IC C
M ic r o te c h n iq u e
M IC L L
P h y s iq u e c h a p itr e s c h o is is PHCC C
R a d io é c o lo g ie REC C
PNU C 4 4 2 2
P h y s iq u e n u c lé a ir e
PNUL L 3 3 2 2
CNU C 2 2 1 1
C h im ie n u c lé a ir e
CNUL L 2 2 1 1
P r o je t PRJ L 4 4

T o ta l d e s p é r io d e s h e b d o m a d a ir e s 32 32 32 32

C : C o u rs
L : L a b o r a to ir e

Z o n e s o m b r é e s : D is c ip lin e s p r in c ip a le s
Z o n e s e n c a d r é e s : D is c ip lin e s s o u m is e s à e x a m e n s

169
Mémento
2005 – 2006

3.8.3. Filière électronique

Les études :

L’enseignement dispensé se caractérise par une grande proximité avec le monde


professionnel.

La première année est conçue pour acquérir une formation scientifique de base et pour parfaire
les connaissances en langues et communication. L’étude des sciences de l’ingénieur y est en
outre abordée.

La deuxième année dispense un enseignement orienté vers la profession dans ses


développements techniques et technologiques.

La troisième année marque la transition vers la vie professionnelle par l’acquisition de


connaissances techniques de niveau élevé. Les démarches acquises sont mises en œuvre
dans le cadre de projets concrets.

L’enseignement, fortement structuré, se déroule essentiellement en classes. Les étudiants sont


astreints à un contrôle continu de leurs études ainsi qu’à des travaux personnels.

Perspectives professionnelles et d’études :

Dans le secteur industriel, l’ingénieur œuvre dans la recherche et le développement, la direction


de projet, la vente ou le management des produits suivants :

• Les circuits électroniques (imprimés ou intégrés) ;


• Les instruments de mesure ;
• Les installations d’acquisition ou de traitement de données ;
• Les équipements de télécommunications ;
• Les installations et équipements audio et vidéo ;
• Les machines automatiques destinées à la production.

Dans les services, il :

• est ingénieur de projet ou d’exploitation ;


• enseigne dans le domaine technique et la formation professionnelle.

170
Mémento
2005 – 2006

Plans d’études :

Filière Electronique
Degré 3
Périodes 1 2 3 4

Disciplines générales 0 0 2 2
Langue étrangère (anglais) ANG C
Communication COM C 2 2

Disciplines scientifiques 0 0 0 0
MTH C
Mathématiques
MTHL L
PHY C
Physique
PHYL L
MatLab MTBL L
ALG C
Algorithmique
ALGL L

Disciplines techniques 19 19 15 15
Théorie des circuits TDC C
SLO C
Systèmes logiques
SLOL L
NIQ C 2 2 2 2
Electronique
NIQL L 2 2 2 2
SNU C 2 2 2 2
Systèmes numériques
SNUL L 2 2 2 2
SAS C 2 2 2 2
Systèmes asservis
SASL L 2 2 2 2
Traitement analogique du signal TAS C
Traitement numérique du signal TNS C 3 3 3 3
Option générale OPT C 4 4

Disciplines de la spécialité 14 14 18 18
AVI C 2 2 2 2
Acoustique et vibrations
AVIL L
Programmation concurente et temps réel PRT L 2 2 2 2
MEL C 2 2 2 2
Microélectronique
MELL L 4 4 4 4
TLT C 2 2 2 2
Télématique
TLTL L 2 2 2 2
Projet PRJ L 4 4

Total des périodes hebdomadaires 33 33 35 35

C : Cours
L : Laboratoire

Zones ombrées : Disciplines principales


Zones encadrées : Disciplines soumises à examens

171
Mémento
2005 – 2006

3.8.4. Professeurs UER 3

Acoustique et vibrations MP Antoine PITTET


Algorithmique MT Nabil ABDENNADHER
Anglais MT Christine BIDEAU
Joëlle MARTINET
Renate NIEMANN
Max OETTLI
Biocompatibilité MP Rudolf BIJLENGA
Chimie nucléaire PA Frédéric JAQUENOD
Communication MP Gaetan DERACHE
Ewa LOOTEN
Connaissance des matériaux MP Marc JOBIN
Eric ROSSET
Construction CAO MT Vincent BEUX
Pierre ISELI
Construction horlogère MT Vincent BEUX
Electronique MT José BOIX
Jean-Luc BOLLI
Jean-Pierre FALK
Karl JAUCH
Maurizio TOGNOLINI
Electronique MT Maurizio TOGNOLINI
Electronique MPE Maurizio TOGNOLINI
Eléments de construction MT Vincent BEUX
Horlogerie (cours à option) MT Daniel PONT
Informatique appliquée (Labview) MT Pierre SCHULZ
Ingénierie des surfaces MT Erich BERGMANN
Marc JOBIN
Eric ROSSET

172
Mémento
2005 – 2006

Mathématiques MT Jean ELIEZ


Jean-Paul THEUBET
Matlab MT Jean-Marc ALLENBACH
Michel KOCHER
Maurizio TOGNOLINI
Mécanique industrielle MT Pierre ISELI
Méthodes d’optimisation (cours à option) MPTI Paul ALBUQUERQUE
Michel VINCKENBOSCH
Microélectronique MEL Jean-Luc BOLLI
Microtechnique MT Philippe PASSERAUB
Martina ZSELY SCHAFFTER
Microtechnique horlogère MT Daniel PONT
Optoélectronique (cours à option) MPE Karl JAUCH
Physique MT Pierre-André Duc
Antoine PITTET
Physique, chapitres choisis MT José Alberty
Pierre-André Duc
Antoine Pittet
Gilles Triscone
Physique nucléaire PA Gilles TRISCONE
Programmation concurrente et temps réel EL Carlos RODRIGUEZ
Radio écologie PA Gilles TRISCONE
Robotique MT Martial RIEDI
Simulation PA José ALBERTY
Systèmes asservis MT Daniel ETIENNE
Systèmes asservis MPE Jean-Marc ALLENBACH
Systèmes logiques MT Hubert SITBON
Daniel ETIENNE
Systèmes numériques MPE René BEUCHAT
Télématique EL Bernard MORET
Théorie des circuits MT Ioana DOROBANTU
Traitement analogique du signal MT Michel KOCHER
Maurizio TOGNOLINI
Traitement d’images PA Michel KOCHER
Traitement numérique du signal MPE Michel KOCHER
Maurizio TOGNOLINI

173
Mémento
2005 – 2006

3.8.5. Fiches de cours UER 3

Titre : ACOUSTIQUE ET VIBRATIONS


Enseignant(s) : ANTOINE PITTET

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Physique appliquée Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Electronique 3 2 2 2 2
Physique appliquée Travaux pratiques 3 3
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Formation théorique et pratique dans le domaine de l’acoustique, des vibrations et des ultrasons; mise en
applications de modèles correspondants.
Application des techniques de l’ingénieur à la conception et réalisation de dispositifs électroacoustiques
mettant en œuvre des transducteurs sonores, ultrasonores ou accéléromètres.
Le laboratoire a pour objectifs d’illustrer le cours, de permettre aux étudiants d’appliquer les
connaissances théoriques acquises et de mettre en pratique des techniques de mesure propres aux
domaines de l'acoustique, des vibrations et ultrasons.

CONTENU

Vibrations et ondes: ce chapitre est en partie un rappel de notions fondamentales de vibration et ondes
mécaniques.
Audition et psychoacoustique: introduction à la compréhension des mécanismes de l’audition, ainsi
qu’une description des limites de l’audition humaine.
Fondements d’acoustique physique: équations de l’acoustique linéaire, ondes planes et sphériques,
puissance et intensité acoustique.
Propagation, rayonnement et sources idéales: propagation d’ondes en conduits, espaces clos et ondes
stationnaires, sphère pulsante, monopôle et dipôle acoustique, rayonnement du piston circulaire.
Systèmes mécaniques et acoustiques: systèmes à constantes localisées, composants mécaniques,
impédance mécanique, description en circuits et analogie électrique.
Les transducteurs: on décrit ici les mécanismes physiques de transformation d’énergie électrique en
énergie acoustique, à savoir les conversions électrodynamiques, électrostatique, électromagnétique,
magnétostrictive et piézo-électrique.
Le haut-parleur électrodynamique: paramètres du haut-parleur électrodynamique, étude du haut-parleur
seul, schéma équivalent électrique, modélisation.
Chapitres choisis: ultrasons, capteurs de vibrations, analyse des vibrations…

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Acoustique Appliquée", A. Pittet.
BIBLIOGRAPHIE Electroacoustique, Mario Rossi Vol. 21 traité d’électricité, presses polytechniques romandes.
FORME DU CONTROLE CONTINU Epreuves, rapports notés de travaux de laboratoire, interrogations orales de laboratoire.
Préalable requis Physique I & II, Mathématiques I & II, Traitement numérique du signal.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

174
Mémento
2005 – 2006

Titre : ALGORITHMIQUE I
Enseignant(s) : NABIL ABDENNADHER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Microtechnique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître les principes de programmation algorithmique avec le langage C/C++. Savoir s’y retrouver dans
les paquetages et les API pour construire ses propres classes. Implémenter une interface homme-
machine simple. Approcher la problématique de la concurrence pour rendre actif un ou plusieurs objets
avec les threads.

CONTENU

Aperçu langage C/C++ /


Typage, constantes littérales, variables et portée de visibilité, fonction, paramétrage des fonctions,
opérateurs (arithmétiques, logiques, bits), précédence, instructions de bases et particularités
(continue, break, exit, return), données dimensionnées, données en agrégat.

Objets C/C++/
Constructeur, new, héritage, instance, méthode de classe, méthode d'instance, objet, String, private,
protected, public, surcharge, this, throw, try catch, variable de classe, variable d'instance.

Threads/
Bloquer (block), états d’un thread, handle, notification, runnable, signalisation, thread, états et
transitions

Concurrence/
Objets passifs et objets actifs, implantation de l’activité (par héritage et par interface), diagramme
d’états, transitions d’état, cycle de vie d’un thread, priorité.

Streams/
Flux caractères et octets, reader, writer.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, présentations et exercices de laboratoires.


SUPPORT DE COURS Livre, présentations dias.
BIBLIOGRAPHIE http://eig.unige.ch/~wirz.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travail écrit, Tests et suivi de l aboratoire.
Préalable requis Notions basiques générales d'informatique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour C/C++ et Algorithmique II.

175
Mémento
2005 – 2006

Titre : ALGORITHMIQUE II
Enseignant(s) : NABIL ABDENNADHER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Microtechnique PA Cours 2 2
(heures hebdo.)
2
Microtechnique MS Microtechnique PA Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Offrir une bonne maîtrise du langage C/C++ pour un ingénieur devant affronter différents environnements
de développements sur différentes plates-formes.

CONTENU

Concepts généraux du langage C/C++. Types de données. Constantes symboliques. Syntaxe ANSI.

Appels de fonctions. Compilation, exécution. Usage des librairies standards : stdlib, stdio, math.

Opérateurs : arithmétiques, logiques, binaires et sizeof. Expressions, combinaison variables et


opérateurs. Affectation dans une expression. Prototypage des fonctions. Passage d'arguments à une
fonction. Le tableau comme extension d’un type de base.

Contrôle de flux structuré: if-else, switch, for, while, do, return et ?...
Liste et bloc d’instructions. Récursivité.

Les chaînes de caractères. Fonctions travaillant sur les chaînes de caractères. Passage de tableaux en
paramètre. Manipulation de tableaux par indice et par pointeur.

Pointeurs sur types de données simples. Les l-values. Passage de pointeurs en paramètre. Les pointeurs
void pour les fonctions. Les fonctions de fonctions.

Création et utilisation d'objets C/C++ complexes : structures, unions, champs de bits. Pointeurs sur
structures et unions. Passage de ces objets ou de leur adresse en paramètre. Structures imbriquées.

Fonctions de la librairie standard. Allocation dynamique de mémoire, utilisation pratique de malloc,


realloc, calloc, free. Listes chaînées.

La fonction main () et ses arguments. Gestion d'entrées/sorties ; scanf et printf et leurs formatages.

Les fichiers : ASCII, binaires, accès caractère par caractère, notion d'enregistrement, conversions de
format.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Tirés à part.
BIBLIOGRAPHIE http://eig.unige.ch/~wirz
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports.
Préalable requis Algorithmique I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Développement de systèmes numériques.

176
Mémento
2005 – 2006

Titre : ANGLAIS I
Enseignant(s) : CHRISTINE BIDEAU, JOËLLE MARTINET, RENATE NIEMANN, MAX OETTLI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2 4 4
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Amener les étudiants à acquérir les outils de communication nécessaires pour évoluer efficacement dans
leur milieu professionnel.
Faire acquérir aux étudiants des capacités suffisantes dans le domaine de l’anglais technique et courant
pour qu’ils soient à même de comprendre des textes, de la documentation, de traduire et surtout de
s’exprimer en anglais.
Encourager les élèves à se présenter à des examens officiels attestant leur niveau de maîtrise de la
langue anglaise.

CONTENU

Révision pratique de la grammaire de base ;


Elargissement du champ lexical de base ;
Exercices d’écoute et de prise de notes en anglais ;
Analyse et résumé des textes techniques, de conférences ;
Exercices de lecture: repérage de l’information et des mots-clefs ;
Rédaction de lettres, de mémos, de résumés, de CV, etc.
Exercices d’expression orale: social English, exposés, communications téléphoniques ;
Elargissement de la culture générale en traitant de sujets variés: sciences, technique, éthique ;
Etude de la société anglo-saxonne par le biais d’œuvres littéraires ;
Préparation en vue d’une certification.

CERTIFICATION

Possibilité de se présenter à des examens de certification :

1. LTE (London Tests of English) level 2; 3; 4; 5 en mai à l’EIG,


2. TOEIC (Test Of English for International Communication) une ou deux sessions par année organisées
à l’EIG.

Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupe; utilisation de labo audio et
FORME DE L’ENSEIGNEMENT info.
SUPPORT DE COURS New success at First Certificate, chapitres 1 à 5 et vocabulaire.
BIBLIOGRAPHIE New Sucess at First Certificate, Oxford University Press.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, exposés.
Préalable requis Maîtrise de l'anglais de base, niveau pré-intermediaire.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Les cours nécessitant une documentation rédigée en anglais.

177
Mémento
2005 – 2006

Titre : ANGLAIS II
Enseignant(s) : CHRISTINE BIDEAU, JOËLLE MARTINET, RENATE NIEMANN, MAX OETTLI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Amener les étudiants à acquérir les outils de communication nécessaires pour évoluer efficacement dans
leur milieu professionnel.
Faire acquérir aux étudiants des capacités suffisantes dans le domaine de l’anglais technique et courant
pour qu’ils soient à même de comprendre des textes, de la documentation, de traduire et surtout de
s’exprimer en anglais.
Encourager les élèves à se présenter à des examens officiels attestant leur niveau de maîtrise de la
langue anglaise.

CONTENU

Révision ponctuelle de la grammaire ;


Elargissement du champ lexical de base ;
Exercices d’écoute et de prise de notes en anglais ;
Analyse et résumé de textes techniques, de conférences ;
Exercices de lecture: repérage de l’information et des mots-clefs ;
Rédaction de lettres, de mémos, de résumés, de CV, etc.
Exercices d’expression orale: social English, exposés, communications téléphoniques ;
Elargissement de la culture générale en traitant de sujets variés: sciences, technique, éthique ;
Etude de la société anglo-saxonne par le biais d’œuvres littéraires ;
Préparation en vue d’une certification.

CERTIFICATION

Possibilité de se présenter à des examens de certification :

1. LTE (London Tests of English) level 2; 3; 4; 5 en mai à l’EIG,


2. TOEIC (Test Of English for International Communication) une ou deux sessions par année organisées
à l’EIG.

Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupe; utilisation de labo audio et
FORME DE L’ENSEIGNEMENT info.
SUPPORT DE COURS New success at First Certificate. Chapitres 6 à 8 et vocabulaire.
BIBLIOGRAPHIE New Success at First Certificate, Oxford University Press.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, exposés.
Préalable requis Maîtrise de l'anglais de base, niveau intermediaire.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Les cours nécessitant une documentation rédigée en anglais.

178
Mémento
2005 – 2006

Titre : BIOCOMPATIBILITE
Enseignant(s) : RUDOLF BIJLENGA

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique CIS Cours 2 2
(heures hebdo.)
Microtechnique MS Physique appliquée 3 2 2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apprendre quelques bases sur la structure et la fonction du vivant.


Apprendre quelques principes d’organisation du vivant au niveau moléculaire, cellulaire et de l’individu.
Sensibilisation et familiarisation de l’interaction entre les matériaux et la matière vivante.

CONTENU

1. Introduction : Le milieu biologique, Exigences pour l’utilisation de matériaux dans les milieux
biologiques et dans les techniques environnementales, Aperçu historique.
2. Biologie cellulaire : Les procaryoters. Les eucaryotes. Le système immunitaire. Les réactions
tissulaires. La toxicité. Tests de biocompatibilité.
3. Les biofilms: Biofilms. Biofouling. Surfaces de matériaux et stérilité.
4. Matériaux utilisés : en biotechnologie : Les systèmes biotechniques. Les souches microbiennes. Les
matériaux.
5. Biomatériaux : Exigences mécaniques. Interfaces implant/tissus vivants.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE Traité des matériaux 7 de Rainer Schmidt, 1999 PPUR, Lausanne ISBN 2-88074-403-2.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, présentations.
Préalable requis Chimie de base.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme.

179
Mémento
2005 – 2006

Titre : CHIMIE NUCLEAIRE


Enseignant(s) : FRÉDÉRIC JAQUENOD

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Physique appliquée Cours 2 2 1 1
(heures hebdo.)
3
Physique appliquée Travaux pratiques 2 2 1 1
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Les étudiants devront acquérir de solides notions théoriques et pratiques de chimie générale et plus
particulièrement de la chimie du cycle du combustible nucléaire des réacteurs à eau légère.
Ils devront dans ce cadre tout d'abord être capables de comprendre les mécanismes chimiques et
nucléaires entrant en jeu.
Ils devront se familiariser ensuite avec les procédés de la chimie utilisés.
Ils devront enfin pouvoir préparer et réaliser des expériences au laboratoire aussi bien dans le domaine
des faibles quantités (par exemple environnementales) que jusqu'aux quantités pilote de laboratoire
(exemples : industrie nucléaire, industrie chimique, industrie minière).

CONTENU

Rappel de chimie :
− éléments, nomenclature (minérale et organique), formules, réactions ;
− oxydo-réduction et couple acide-base ;
− stoechiométrie ;
− liaisons ioniques, covalentes, diagramme de Lewis, structure moléculaire (RPEV), hybridation des
orbitales ;
− cinétique chimique, catalyse, thermodynamique chimique ;
− équilibre chimique (constante d’équilibre, principe de Le Chatelier, calcul du pH).

Procédés physico-chimiques de séparation :


− précipitation, décantation, filtration et centrifugation ;
− distillation ;
− échange d'ions ;
− extractions liquide-liquide.

Cycle du combustible des réacteurs à eau légère :


− minerais, concentration, conversion, enrichissement, fabrication, retraitement et élimination des
déchets.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié 2004 de Jean-Claude Jaccard & Frederic Jaquenod.
BIBLIOGRAPHIE "Les Techniques de l'ingénieur", Génie Nucléaire.
FORME DU CONTROLE CONTINU TEpreuves écrites et orales, présentations, travaux en laboratoire suivis de rapports.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

180
Mémento
2005 – 2006

Titre : COMMUNICATION I
Enseignant(s) : EWA LOOTEN, GAETAN DERACHE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 4 4
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les principales techniques de communication nécessaires pour les études et pour la future
carrière d’ingénieur:

− Savoir poser des questions pertinentes afin de réunir, de clarifier et de conformer les informations ;
− Savoir rédiger un rapport et un mémoire de qualité ;
− Etre capable de faire un exposé performant, de convaincre et de défendre une idée ;
− Comprendre et appliquer les règles élémentaires du travail en groupe.

CONTENU

Singularités du langage oral / écrit


Structuration de l’exposé (techniques de l’exposé, de l’explication, de la conférence)
Recherche et critique de l’information
Rédaction partielle des rapports
Argumentation, effets persuasifs

Relation de l’orateur avec le public


Travail de groupe, prévention des conflits
Langage non-verbal (gestes, attitudes)

Choix, préparation et utilisation des images


Maîtrise des moyens audiovisuels

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours et exercices pratiques en classe. Moyens audiovisuels. Vidéoscopie.


SUPPORT DE COURS Cours, exercices divers.
BIBLIOGRAPHIE Liste remise aux étudiants.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exposés notés, exercices non-notés ( évaluation de la participation).
Préalable requis Aucun.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour La plupart des cours, diplôme.

181
Mémento
2005 – 2006

Titre : COMMUNICATION II
Enseignant(s) : EWA LOOTEN, GAETAN DERACHE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2
(heures hebdo.)
Electronique Physique appliquée 3 2 2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Renforcer les principales techniques de communication nécessaires pour la fin des études et pour la
future carrière d’ingénieur :

− Etre capable de faire un exposé performant, de convaincre, de défendre une idée et de répondre aux
questions.

− Comprendre et appliquer les règles élémentaires du travail en groupe.

− Savoir diriger une réunion, établir un climat de confiance, écouter et améliorer les performances d’un
groupe.

− Etre capable d’évaluer une situation, d’identifier et de traiter un problème de façon efficace.

CONTENU

Rappel des principales techniques de l’exposé.


Présentation par les étudiants de leurs projets de semestre. Réponse aux questions.
Critique détaillée des présentations, y compris des supports visuels.

Techniques de l’argumentation.

Travail de groupe (dynamique du groupe, motivation, conflits).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours et exercices pratiques en classe.Jeux de rôles. Vidéoscopie.


SUPPORT DE COURS Cours, exercices divers.
BIBLIOGRAPHIE Liste remise aux étudiants.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exposés notés, exercices non-notés.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Etudes HES.

182
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MATERIAUX I


Enseignant(s) : MARC JOBIN, ERIC ROSSET

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Microtechnique PA Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Microtechnique CIS 2 2 2 2 2
Microtechnique MS Microtechnique PA Travaux pratiques 2 2 2 2
Microtechnique CIS (heures hebdo.) 2 2 2 2

OBJECTIFS

Acquérir les notions fondamentales permettant de comprendre et de prévoir le comportement des


matériaux dans des conditions réelles d’utilisation. Etre capables de choisir le matériau le mieux adapté.
Etudier les principales propriétés mécaniques des métaux et alliages, des polymères.
Apprendre au laboratoire l’utilisation des principaux outils de mesure des propriétés des matériaux.

CONTENU

Structure atomique et liaisons interatomiques:


− structure atomique ;
− liaisons atomiques dans les solides.
Structure des solides cristallins:
− structures cristallines ;
− directions et plans cristallographiques ;
− matériaux cristallins et non cristallins.
Défauts dans les solides cristallins:
− défauts ponctuels, non ponctuels ;
− examen microscopique des matériaux.
Propriétés mécaniques des métaux:
− déformation élastique et plastique.
Diagrammes d’équilibre:
− déformations et concept fondamentaux ;
− diagrammes d’équilibre, système Fe-C.
Alliages métalliques:
− mise en forme ;
− alliage à base de fer, alliages non ferreux.
Corrosion et dégradation des matériaux:
− métaux, polymères.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés; travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Projection PC avec beamer du livre, des figures et des compléments, clips vidéo.
BIBLIOGRAPHIE "Science des matériaux", William D. Callister Jr, Modulo, 2001, ISBN 2-89113-687-x.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports, exposés.
Préalable requis 1ère HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Connaissance des matériaux II.

183
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONNAISSANCE DES MATERIAUX II


Enseignant(s) : MARC JOBIN, ERIC ROSSET

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique CIS Physique appliquée Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Microtechnique CIS Physique appliquée Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Etudier les principales propriétés mécaniques des métaux et alliages, des polymères.
Apprendre au laboratoire l’utilisation des principaux outils de mesure des propriétés des matériaux.
Etudier la diffusion, les mécanismes de durcissement, les modes de défaillance, l’utilisation des
transformations de phases et des traitements thermiques. Les structures, propriétés et fabrication des
céramiques.

CONTENU
Diffusion :
− Mécanismes de diffusion, diffusion en régime stationnaire et non stationnaire.
Rupture, fatigue et fluage :
− Mécanique de la rupture ;
− Phénomène de fatigue, fluage.
Structures et propriétés des céramiques :
− Structures et diagramme d’équilibre, propriétés mécaniques ;
− Quelques utilisations des céramiques.
Structures des polymères :
− Chimie des polymères, cristallisation.
Propriétés et application des polymères :
− Propriétés thermomécaniques ;
− Fonctionnalisation des polymères, applications.
Composites :
− Renforcement par particules et par fibres, structures composites.
Propriétés électriques :
− Conductibilité et modèles des bandes ;
− Résistivité des métaux et des alliages, semi-conducteurs, diélectriques, ferro- et piezoélectriques.
Propriétés thermiques :
− Chaleur spécifique, conductivité thermique, effets thermo-électriques.
Propriétés magnétiques :
− Type de magnétismes, ferromagnétisme ;
− Application des matériaux magnétiques durs et mous.
Propriétés optiques :
− Interaction lumière-matière, photoconductivité ;
− Utilisation des lasers.
Choix des matériaux et conception : exemples illustratifs.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés: travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Projection PC avec beamer du livre, des figures et des compléments, clips vidéo.
BIBLIOGRAPHIE "Science des matériaux", William D. Callister Jr, Modulo, 2001. ISBN 2-89113-687-x.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports, exposés.
Préalable requis Connaissance des matériaux I, Physique I & II.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

184
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION CAO I


Enseignant(s) : VINCENT BEUX, PIERRE ISELI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
1
Microtechnique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Maîtriser un logiciel de CAO 3D paramétré.


Construire et modéliser des pièces de mécanismes microtechniques.
Etudier et utiliser les éléments microtechniques de base.
Dimensionner des assemblages de mécanismes microtechniques.

CONTENU

Maîtrise du logiciel CAO 3D paramétré :


− modélisation de pièces 3D ;
− création d'assemblage 3D ;
− réalisation de mise en plan des pièces et assemblages 3D.

Lecture et compréhension de dessin d'ensemble.

Connaissance des éléments microtechniques de base :


− éléments de machines ;
− éléments d'assemblages ;
− éléments de guidages ;
− éléments d'étanchéité ;
− analyse et calculs de ces éléments.

Etablissement de rapports de travail.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques.


SUPPORT DE COURS Notes personnelles et support du logiciel.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices Notés, Rapports.
Préalable requis Conditions d'admission HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Etudes HES.

185
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION CAO II


Enseignant(s) : PIERRE ISELI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Microtechnique CIS Microtechnique MS Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir et appliquer les règles de base de la conception de produits microtechnique.


Connaître les notions de base de conception des pièces déformées à froid et des pièces moulées.
Construire des produits microtechnique pensés selon un type de fabrication.
Appliquer concrètement les connaissances théoriques et technologiques.

CONTENU

CAO :
− modélisation de mécanismes ;
− acquisitions de fonctions avancées du logiciel de CAO.

Construction microtechnique :
− démarche de projet, cahier des charges ;
− analyse d'un système microtechnique et description de son fonctionnement ;
− construction de mécanismes complets (comparateur, réducteur, bras manipulateur… ) ;
− justification des choix, calculs et dimensionnement des composants ;
− technologie de fabrication :
découpage ;
pliage ;
emboutissage ;
moulage (matières plastiques).

− définition, Assemblage et Fabrication ;


− rédaction de rapports de conception ;
− présentation de son travail.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié / Notes personnelles.
BIBLIOGRAPHIE Pierre Iseli.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices notés, rapports.
Préalable requis Mécanique industrielle, Microtechnique I, Construction CAO I et Horlogère I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Construction CAO III, Construction horlogère II.

186
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION CAO III


Enseignant(s) : PIERRE ISELI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Microtechnique CIS Travaux pratiques 4 4 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir et appliquer une méthodologie de construction.


Construire et modéliser des systèmes microtechnique.
Appliquer concrètement les connaissances théoriques.
Réaliser des projets industriels.
Présenter son travail au travers d'un rapport et d'une présentation orale.

CONTENU

CAO :
− maîtrise avancée d'un logiciel CAO 3D ;
− utilisation d'outils CAO (selon le temps disponible).

Construction microtechnique :
− conduite d’un projet, de la détection du besoin jusqu’à sa mise en production :
projeter (analyse du besoin) ;
concevoir (recherche de solutions) ;
construire (construire la solution retenue) ;
élaborer (optimisation des composants).

− techniques d'analyse ;
− contrôle des coûts ;
− calculs, dimensionnement et analyse des coûts ;
− techniques de fabrication et d’assemblage ;
− rédaction de rapports techniques et présentation de projets.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Méthodologie de construction".
BIBLIOGRAPHIE Pierre Iseli.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercices notés, Rapports, …
Préalable requis Construction horlogère II, Construction CAO II, Microtechnique II.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

187
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION HORLOGERE I


Enseignant(s) : VINCENT BEUX

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique CIS Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apprendre à conduire une étude.


Construire un mouvement mécanique simple.
Approfondir les connaissances sur le logiciel CAO Pro Engineer.
Appliquer concrètement les connaissances théoriques.

CONTENU

Conduite d'une étude :


− identification des étapes en fonction du cahier des charges ;
− construction (selon la théorie et passage en modélisation sur logiciel) ;
− rédaction de rapports techniques.

Construction d'un mouvement mécanique simple paramétré :


− calcul et dimensionnement du mouvement en fonction du cahier des charges ;
− construction de références 2D paramétrables en fonction des données ;
− modélisation 3D du mouvement complet.

Approfondissement des connaissances du logiciel CAO Pro Engineer :


− apprendre et appliquer les notions de relations sur le logiciel ;
− utiliser la résolution d'équation afin de modéliser des éléments et des assemblages paramétrés,
paramétrer les modélisations réalisées (dimension, matière, etc.) ;
− introduction des fonctions d'analyse du logiciel (Inertie, masse, volume, etc.).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques.


SUPPORT DE COURS Notes personnelles et support du logiciel.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports techniques et évaluations en laboratoire.
Eléments de construction , Microtechnique horlogère, CAO I, Mécanique
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Industrielle.
Préparation pour Construction corlogère II, Construction CAO III.

188
Mémento
2005 – 2006

Titre : CONSTRUCTION HORLOGERE II


Enseignant(s) : VINCENT BEUX

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique CIS Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir et appliquer une méthodologie de construction.


Construire et modéliser des produits dans l'habillement horloger.
Approfondir les connaissances sur le logiciel CAO Pro Engineer.
Appliquer concrètement les connaissances théoriques.
Réaliser des projets industriels.

CONTENU

Méthodologie de construction :
− analyse du besoin et définition du cahier des charges ;
− recherche et choix de solutions ;
− construction (selon théorie et modélisation sur logiciel) ;
− rédaction de rapports techniques et présentation de projets.

Construction et modélisation de produits dans l'habillement horloger :


− dimensionnement et calcul d'un habillement horloger en fonction du cahier des charges ;
− modélisation 3D de l'habillage sur le logiciel CAO ;
− réalisation de plans d'études en tenant compte de la fabrication et de l'assemblage.

Approfondir les connaissances sur le logiciel CAO Pro Engineer :


− modélisation en utilisant les fonctions surfaciques du logiciel ;
− développement des notions d'analyse sur le logiciel (transmission de force, couple) ;
− introduction à la simulation de mécanismes horlogers.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques.


SUPPORT DE COURS Notes personnelles et support du logiciel.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports et présentations orales de projet, évaluations en laboratoire.
Construction horlogère I, Microtechnique horlogère, Eléments de construction,
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS CAO I & II.
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

189
Mémento
2005 – 2006

Titre : ELECTRONIQUE I
Enseignant(s) : JEAN-LUC BOLLI, JEAN-PIERRE FALK

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2
(heures hebdo.)
1
Microtechnique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Maîtriser les notions fondamentales des circuits électriques.


Acquisition d’un vocabulaire de base propre à l’électronique.
Connaissance des composants de base de l’électronique, de leurs principales caractéristiques et des
montages élémentaires.
Assimilation de la notion de modèle d’un composant réel.
Initiation à la mesure de circuits au moyen de laboratoires.

CONTENU

Introduction :
Technologies, terminologie, conventions de notation.

Composants passifs :
Résistance, condensateur, bobine d’inductance. Technologies de fabrication, caractéristiques et
modèles.

L’amplificateur opérationnel (AO) :


Introduction, montages élémentaires.

Diodes:
Caractéristiques en régime statique, modèle grand signal et linéarisé. Diodes Zener, Schottky, LED,
etc. Circuits à diodes simples, redresseurs, limiteurs, etc.

Transistors bipolaires et FETs :


Caractéristiques en régime statique, modèle grand signal et linéarisé. Montages de base et
polarisation. Portes logiques élémentaires.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec séries d'exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Polycopié "Electronique I", Dubois; copie des présentations.
BIBLIOGRAPHIE Horowitz & Hill " The Art of Electronics"; Sedra & Smith, "Microelectronic circuits"
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en classe notés, laboratoires.
Préalable requis Conditions d'admission HES.Théorie des circuits.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Electronique II.

190
Mémento
2005 – 2006

Titre : ELECTRONIQUE II
Enseignant(s) : JEAN-LUC BOLLI, KARL JAUCH, MAURIZIO TOGNOLINI, JEAN-PIERRE FALK

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Microtechnique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Analyser et concevoir des circuits comprenant des amplificateurs opérationnels (AO).

Connaître les principales limitations des AO réels.

Réaliser des montages fonctionnels par le moyen des laboratoires.

CONTENU

Montages de base avec AO idéal :


Amplificateurs, intégrateurs, différentiateurs, etc.

AO Réel :
Structure interne simplifiée d’un AO : paire différentielle, miroir de courant, push-pull ;
Impédance d’entrée et de sortie, tension d’offset et courant d’entrée, effet du gain fini, limites liées à
l’alimentation.

Comportement dynamique :
Quadripôles, fonction de transfert et transformée de Laplace, diagramme de Bode ;
Comportement fréquentiel et stabilité des montages avec AO ;
Modélisation comportementale.

Introduction aux autres types d’AO :


AO à transconductance, AO à transimpédance, amplificateurs d’instrumentation, amplificateurs de
courant…

Oscillateurs :
Oscillateurs sinusoïdaux, oscillateurs à quartz.

Montages non linéaires :


Comparateurs, limiteurs, redresseurs, détecteurs de crête, fonctions logarithmique et exponentielle,
multiplication.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec séries d'exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Electronique II".
BIBLIOGRAPHIE Horowitz & Hill " The Art of Electronics"; Sedra & Smith, "Microelectronic circuits"
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en classe notés, laboratoires-test.
Préalable requis Electronique I, Théorie des Circuits, Mathématiques I, Physique I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Electronique III.

191
Mémento
2005 – 2006

Titre : ELECTRONIQUE III


Enseignant(s) : MAURIZIO TOGNOLINI, JOSE BOIX

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Electronique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Microtechnique CIS Physique appliquée 3 2 2 2 2
Microtechnique MS Electronique Travaux pratiques 2 2 2 2
Microtechnique CIS Physique appliquée (heures hebdo.) 2 2 2 2

OBJECTIFS

Acquérir la connaissance des systèmes et des procédés les plus courants dans l’électronique actuelle.
Savoir appliquer les acquis des deux années précédentes et développer une vue interdisciplinaire des
problèmes.

Acquérir le savoir faire nécessaire pour le développement et le test de circuits électroniques.

CONTENU

Cours :

− Choisir et savoir mettre en œuvre les comparateurs intégrés réels pour réaliser des bascules
monostables et des oscillateurs à relaxation.
− Choisir et savoir mettre en œuvre des interrupteurs et multiplexeurs analogiques actifs intégrés,
fonction d’échantillonnage.
− Choisir et utiliser les convertisseurs A/D D/A afin de réaliser un traitement de signal adéquat.
− Dimensionner et réaliser des filtres analogiques actifs d’ordre supérieur à 2.
− Le bruit dans les circuits électroniques, théorie et applications.
− Introduction aux alimentations à découpage du premier ordre.
− Dimensionner des systèmes à verrouillage de phase (PLL) et utiliser cette fonction pour différents
domaines d’application.

.
Laboratoire :
Travaux pratiques de laboratoire suivant le cours et labo test individuel pour l’évaluation.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec séries d'exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Electronique III"et dossiers annexes.
BIBLIOGRAPHIE Horowitz & Hill " The Art of Electronics"M.Declercq "Circuits et Systèmes Electroniques" EPFL.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en classe notés, laboratoire de test.
Electronique II, Mathématiques II, Théorie des Circuits,
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS Traitement Analogique du Signal.
Préparation pour Projet de diplôme et de semestre, cours de traitement numérique du signal.

192
Mémento
2005 – 2006

Titre : ELEMENTS DE CONSTRUCTION


Enseignant(s) : VINCENT BEUX

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Microtechnique CIS 2 2 2 2 2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Maîtriser les éléments constitutifs d'une montre mécanique simple.


Amener les connaissances de base dans les domaines suivants:
− dimensionnement des éléments d'un mouvement mécaniques simple ;
− éléments de construction de l'habillement horloger ;
− mécanique rationnelle ;
− résistance des matériaux ;
− fabrication.

CONTENU

Montre Mécanique:
− principe de fonctionnement d'une montre mécanique ;
− analyse des organes composant une montre bracelet.

Eléments de construction horlogère:


− calcul et dimensionnement des éléments d'un mouvement mécanique simple ;
− constitution et dimensionnement de l'habillement horloger ;
− normalisation ;
− règles de construction.

Mécanique rationnelle:
− rappel des notions (statique, cinématique, frottement) ;
− analyse de mécanisme horloger.

Résistance des matériaux:


− ressorts utilisés dans l'horlogerie ;
− calcul de pression.

Fabrication:
− processus de fabrication ;
− connaissance des moyens industriels dans le domaine horloger.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés, applications pratiques.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE Vincent Beux.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Construction CAO I, Mécanique industrielle.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Microtechnique horlogère, Construction horlogère.

193
Mémento
2005 – 2006

Titre : HORLOGERIE
Enseignant(s) : DANIEL PONT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
3 (heures hebdo.)
Microtechnique CIS Travaux pratiques 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Approfondir les connaissances dans les domaines de la microtechnique horlogère soit:


− la nomenclature et le fonctionnement des complications (date, chronographe, remontoir automatique
etc..) de la montre mécanique ;
− la montre auto-quartz ;
− les influences extérieures qui agissent sur le bon fonctionnement d’une montre ;
− l'isochronisme et le facteur de qualité de l'oscillateur.

Appliquer et assimiler, à l’aide d’exercices pratiques, les connaissances acquises en théorie.

CONTENU

Exercices pratiques :
− démontages et remontage de diverses complications mécaniques de la montre bracelet.

Exercices de laboratoire.

Environnement de la montre :
− influence de la température sur la marche et l'amplitude ;
− influence de l'accélération ;
− déformation du boîtier et de la glace en fonction de la pression extérieure.

La montre mécanique, tests de laboratoires :


− rendement du mécanisme de remontoir automatique ;
− influence de la mise en fonction d'une complication sur l'amplitude du balancier ;
− tests de l'isochronisme ;
− étude et expérience sur l'oscillateur (balancier, spiral), courbe d'amortissement et facteur de qualité.

La montre électronique avec moteur pas à pas :


− rendement du système de recharge, par micro génératrice, d'un accumulateur pour montre à quartz ;
− impulsions moteur asservie en fonction du couple.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours théoriques et travaux pratiques en groupes au laboratoire.


SUPPORT DE COURS Divers photocopies, énoncés avec théorie sur les travaux de laboratoire à effectuer.
BIBLIOGRAPHIE Théorie d'horlogerie FET. Théorie générale de l'horlogerie Léopold Defossez tomes 1 et 2.
FORME DU CONTROLE CONTINU Rapports.
Préalable requis Microtechnique horlogère.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

194
Mémento
2005 – 2006

Titre : INFORMATIQUE APPLIQUEE (LABVIEW)


Enseignant(s) : PIERRE SCHULZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
2
Microtechnique MS Microtechnique PA Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître et être capable d’utiliser de façon efficace le logiciel LABVIEW fréquemment utilisés par les
ingénieurs.

CONTENU

Présentation générale du logiciel - Objets du panneau avant.


Création de VI et de sous VI.
Conception des programmes (tâches).
Boucles - Registres à décalage – Charts.
Choix - Séquences – Sélections.
Graphiques.
Tableaux.
Chaînes de caractères.
Les clusters.
Attribute nodes.
Variables locales et globales.
Acquisition de données digitales et analogiques.
Acquisition continue en temps réel sur carte PCI – MOI.
Acquisition sur port série et parallèle.
Enregistrement et représentation graphique en temps réel.
Les fichiers.
Options VI.
Sémaphores, occurrence, reentrant Vis.
Importation d'images - Animation et création d'objets
Création d’éléments de contrôle et d'indicateurs.
Construire une application.
Exercices.

Exercices pratiques:
Acquisition de données digitales et analogiques ( Mesure de température, mesure de force,…)

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Travaux pratiques en groupes au laboratoire et exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS CD ROM du cours.
BIBLIOGRAPHIE National Instruments.
FORME DU CONTROLE CONTINU Exercice d'acquisitions de données , faire un petit programme sous Labview.
Préalable requis Aucun.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Etude HES.

195
Mémento
2005 – 2006

Titre : INGENIERIE DES SURFACES


Enseignant(s) : ERICH BERGMANN, MARC JOBIN, ERIC ROSSET

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique CIS Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Microtechnique MS Physique appliquée 3 2 2 2 2
Microtechnique CIS Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les bases de l’ingénierie des surfaces au moyen de chapitres choisis. La pluridisciplinarité
exposée s’articule sur trois axes : analyses et technologie des surfaces, introduction à la
nanotechnologie, introduction à la tribologie systémique.

CONTENU
1. Analyse des Surfaces :
Topographie, spectroscopies.

2. Traitements de surfaces :
Procédés thermiques, mécaniques, diffusionnels. Techniques de revêtements.

3. La technologie du nanomètre

4. Les nano-matériaux :
Propriétés physiques des nano-matériaux, Production, Interaction de nano-matériaux avec les
surfaces, Nano-matériaux composites.

5. Les microscopes à sondes locales :


STM, AFM, Nano-lithographie, Nano-manipulation.
6. Les nano-systemes :
MEMS et NEMS, Puits quantiques et laser, Composant à effet de surface.
7. Tribologie systémique :
Formalisme, Exemple de mise en œuvre.

8. Les surfaces tribologiques :


Propriétés physico-chimiques, Mythes et réalités.
9. L’environnement :
Analyse de l’environnement, fonctionnement tribologique.
10. Tribologie classique et systémique :
Tribologie prédictive : comment ? Tribologie expérimentale et durable.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupe au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Livre "Analyse et Technologie des Surfaces", Cours polycopié "Introduction à la nanotechnologie.
Analyse et Technologie des Surfaces, Mathieu, Bergmann, Gras, PPUR 2003, ISBN 2-88074-454-
BIBLIOGRAPHIE 7
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoire, rapports, présentations.
Préalable requis Cours CMA I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

196
Mémento
2005 – 2006

Titre : MATHEMATIQUES I
Enseignant(s) : JEAN ELIEZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 6 6 5 5
(heures hebdo.)
1
Microtechnique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Acquérir les méthodes mathématiques utilisées dans l’enseignement technique supérieur. Savoir utiliser
les logiciels MatLab et Maple.

CONTENU
Révision et approfondissement de notions acquises dans les études antérieures (dérivées et
différentielles, formule des accroissements finis, primitive, développement en série de Taylor,
développements limités, fonctions hyperboliques (et réciproques), intégration (technique simple)).
Nombres complexes :
− représentations cartésienne et polaire ;
− opérations ;
− formule de De Moivre ;
− transformations complexes du plan: inversion et similitude ;
− diagramme de Bode.
Equations différentielles du premier ordre :
− équations différentielles homogènes ;
− équations différentielles à variables séparables ;
− équations différentielles linéaires ;
− équations différentielles exactes ;
− méthodes numériques (Euler, Runge-Kutta).
Equations différentielles du second ordre à coefficients constants :
− équations différentielles homogènes et inhomogènes ;
− méthodes numériques (Euler, Runge-Kutta).
Analyse vectorielle :
− fonctions de plusieurs variables ;
− dérivées partielles et directionnelles ;
− gradient (expression en coordonnées cartésiennes, cylindriques et sphériques) ;
− intégrale curviligne.
Intégration multiple :
− intégrale double ;
− Changement de variables. Jacobien d’une transformation.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS
Piskounov- Analyse- Ed.Mir, Demidovich_Exercices-Ed.Mir, Thuiller et Belloc-Analyse 1&2-
BIBLIOGRAPHIE Ed.Masson.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Conditions d'admission HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour 2ème année HES.
197
Mémento
2005 – 2006

Titre : MATHEMATIQUES II
Enseignant(s) : JEAN ELIEZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Acquérir les méthodes mathématiques utilisées dans l’enseignement technique supérieur. Dans la
mesure du possible, des exercices sont effectués à l'aide des logiciels Maple et Matlab.

CONTENU
Transformée de Laplace:
− original ;
− linéarité de la transformation ;
− transformée des dérivées d’une fonction ;
− transformation de la primitive d’une fonction ;
− transformation de Laplace inverse ;
− résolution des équations différentielles linéaires à coefficients constants à l’aide de la transformation
de Laplace ;
− fonction de transfert ;
− fonctions « spéciales » et leurs transformées (Heaviside, Dirac, …) ;
− lien entre le lieu des pôles de la fonction de transfert et le comportement asymptotique des solutions
de l’équation différentielle ;
− théorèmes de la valeur initiale et de la valeur finale ;
− produit de convolution et sa transformée de Laplace.

Analyse de Fourier:
− fonctions périodiques, produit scalaire, norme, espace L2 ;
− bases orthonormées de fonctions périodiques ;
− séries de Fourier réelles ;
− séries de Fourier complexes ;
− fonctions apériodiques ;
− transformées de Fourier complexes ;
− application de la théorie de Fourier à la résolution des équations différentielles linéaires du premier et
du deuxième ordre à coefficients constants avec second membre ;
− produit de convolution et sa transformée de Fourier ;
− analyse de Fourier discrète (DFT et DCT).

Théorème de Shannon, recouvrement.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS
Piskounov- Analyse- Ed.Mir, P. Henrici, R. Jeltsch,
BIBLIOGRAPHIE Komplexe Analysis für Ingenieure Band 1, Band 2.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Mathématiques I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour 3ème HES.
198
Mémento
2005 – 2006

Titre : MECANIQUE INDUSTRIELLE


Enseignant(s) : PIERRE ISELI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 4 4
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître le domaine d’application de la statique.


Savoir identifier et calculer les forces, les moments, les couples agissant sur un solide.
Connaître les méthodes de résolution de la statique plane (conditions d’équilibre, isolement d’un solide).
Savoir distinguer entre la mécanique du solide indéformable et celle des corps déformables.

Connaître le domaine d’application de la résistance des matériaux.


Comprendre les hypothèses de base.
Etudier les principaux cas de sollicitation et comprendre les équations les décrivant.
Savoir calculer les contraintes et les déformations de cas de charge simples.

CONTENU

Statique.
Calcul vectoriel (propriétés, opérations, applications).
Notions générales (force, moment, couple).
Résultante, polygone des forces, statique graphique.
Genre de liaisons mécaniques.
Frottement, conditions d’adhérence, de glissement, cône de frottement, arc-boutement.
Exercices de représentation de forces et moments sur des mécanismes courants.

Résistance des matériaux.


Notions générales (domaine d’application, notion de poutre, déformations, efforts intérieurs).
Hypothèses fondamentales, principes de calcul.
Traction et compression, notion de contrainte, d’allongement spécifique, loi de Hooke.
Cisaillement, déformations transversales, angle de glissement.
Torsion, contraintes, déformations, moment quadratique polaire, module de torsion.
Flexion, contraintes, déformations, moment quadratique axial, module de flexion.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE Guide de mécanique, Jean-Louis Fauchon, éditions Nathan.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Conditions d'admission HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Construction horlogère, Microtechnique I & II.

199
Mémento
2005 – 2006

Titre : METHODES D'OPTIMISATION


Enseignant(s) : PAUL ALBUQUERQUE, MICHEL VINCKENBOSCH

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Informatique Télécommunications Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Physique appliquée Microtechnique MS 3 2 2 2 2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Connaître et comprendre quelques techniques d'optimisation importantes et maîtriser leur application à


des cas réels.

Les techniques d'optimisation sont des outils indispensables pour l'ingénieur. Leur champ d'application
s'étend de la finance à l'ingénierie en passant par les sciences pures. Un domaine d’application très en
vogue actuellement est celui de la bio-informatique. Ces techniques permettent souvent d'obtenir une
bonne solution en un temps raisonnable à des problèmes complexes tels que l'extraction de
connaissances à partir d'une base de données (data mining), l'apprentissage automatique (machine
learning) ou l'optimisation combinatoire. Citons comme exemples pratiques: la reconnaissance de
formes, l'établissement d'horaires ou la génération évolutive de programmes.

L'enseignement se fera en résolvant des problèmes pratiques. Les notions théoriques utiles, seront
introduites à mesure de la mise en œuvre de chaque méthode.

CONTENU

Introduction
Recherche locale et recherche globale
Recherche aléatoire (méthode de Monte-Carlo)
Méthode du polytope de Nelder-Mead
Méthode du recuit simulé
Méthode de recherche tabou
Algorithmes génétiques
Programmation génétique
Réseaux de neurones
Algorithmes de fourmis

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Modules de travaux pratiques précédés d'une description de la méthde.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "méthodes d'optimisation".
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Evaluation des travaux pratiques. Travail écrit.
Préalable requis Algorithmique, notions de Programmation Orientée Objet.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Travail de diplôme et la suite.

200
Mémento
2005 – 2006

Titre : MICROELECTRONIQUE
Enseignant(s) : JEAN-LUC BOLLI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Electronique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3
Microtechnique MS Electronique Travaux pratiques 4 4 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

− Distinguer les différents types de circuits intégrés (IC) : leurs technologies, leurs domaines
d’applications, leurs méthodes de conception. L’analogique, le numérique, les circuits mixtes.

− Comprendre le fonctionnement des cellules de base constituant un IC.

− Etre capable de concevoir une fonction électronique simple au moyen des cellules de base.

− Au moyen des laboratoires, savoir réaliser des circuits en utilisant les outils CAO : schéma,
simulation, layout, vérification.

CONTENU

Introduction: le vocabulaire de la microélectronique.

Les transistors MOS et bipolaires: caractéristiques, modèles simples, modèles Spice, layout.
Procédés de fabrication CMOS et BiCMOS.
Numérique:
− méthodologie de conception de circuits numériques
− cellules de base : portes logiques, buffer, bascules…
− transitoires de commutations et perturbations

Analogique:
− les amplificateurs de base
− le bruit dans les IC
− les cellules analogiques de base : miroir de courant, paire différentielle, charge active, structure
cascode, références de tension et de courant…
− amplificateurs et comparateurs
− sélections de cellules particulières

Modèles avancés de transistors.


Layout et encapsulation.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Copie des présentations.
BIBLIOGRAPHIE Sedra&Smith: Microelectronic circuits, Oxford; Razavi: Design of Analog CMOS IC, Mc Graw Hill.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en classe notés, laboratoires.
Préalable requis Electronique I, II; Théorie des circuits.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

201
Mémento
2005 – 2006

Titre : MICROTECHNIQUE I
Enseignant(s) : PHILIPPE PASSERAUB

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Ce cours vise à initier le futur ingénieur aux éléments de bases des systèmes microtechniques, à leurs
méthodes de conception, ainsi qu’à leurs domaines applications.
A la fin de ce cours, l’étudiant sera capable de :
− Comprendre le rôle et les défis principaux des microtechniques dans le développement industriel et
économique.
− Identifier un système microtechnique, connaître la terminologie associée, décrire son fonctionnement
général et être capable de reconnaître ses éléments de base.
− Comprendre les principes fondamentaux des systèmes de mesure et leurs caractéristiques
métrologiques.
− Lire et comprendre un descriptif technique d’un capteur, d’un actionneur, ou d’un autre composant
microtechnique typique afin d’identifier un composant approprié.

CONTENU

Introduction :
− définitions, contexte historique, géographique et économique ;
− principales organisations, manifestations et publications en microtechniques ;
− grands axes de recherches et d’applications, exemples.

Systèmes microtechniques :
− notions de systèmes, sous-systèmes, flux d’énergie et d’information ;
− méthode de description ;
− notions de composants de base, de transducteurs et d’interfaces ;
− notions de microsystèmes et de systèmes asservis.

Capteurs et actionneurs :
− notions et principes de base des systèmes de mesure ;
− caractéristiques métrologiques des capteurs (statiques et dynamiques) ;
− caractéristiques des actionneurs et éléments d’entraînement ;
− exemples d’application des capteurs et actionneurs en microtechniques.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Copies des présentations et photocopies.
Recherche en microtechniques: réalités et perspectives, collection du livre vert. Les capteurs en
BIBLIOGRAPHIE instrumentation industrielle, Georges Asch, éd. Dunod.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en classe notés.
Préalable requis Conditions d'admission HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Microtechnique II, Construction, Robotique , Systèmes asservis.

202
Mémento
2005 – 2006

Titre : MICROTECHNIQUE II
Enseignant(s) : PHILIPPE PASSERAUB, MARTINA ZSELY SCHAFFTER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2 4 4
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Ce cours vise à former le futur ingénieur à l’analyse des systèmes microtechniques, à leurs méthodes de
conception et de fabrication, ainsi qu’à leurs domaines applications.
A la fin de ce cours, l’étudiant sera capable de :
− comprendre le rôle, l’enjeu et les défis de la miniaturisation des systèmes microtechniques dans
l’application des sciences pour la réalisation d’objectifs industriels, commerciaux et en sciences de la
vie ;
− savoir analyser les effets physiques de la miniaturisation d’un système microtechnique. Savoir
également identifier les limites physiques dans une technologie donnée ;
− expliquer les technologies de miniaturisation et d’intégration de systèmes microtechniques, les
procédés de base de la microfabrication ;
− donner et détailler des exemples d’applications de systèmes microtechniques.

CONTENU
Introduction :
− notions de marketing, de cycle de vie de produits, de technologies et d’innovation ;
− buts de la miniaturisation.
Lois de similitude :
− buts, définitions, et méthode ;
− effets de la miniaturisation sur les divers systèmes et principes de transduction.
Microsystèmes :
− matériaux et procédés de micro-usinage, prototypage, services MPW et production ;
− microactionneurs ;
− microcapteurs (avec rappel sur les caractéristiques métrologiques et principes de transduction) ;
− microrésonateurs ;
− micro-optique ;
− microsource d’énergie et microgénérateurs d’énergie ;
− microfluidique ;
− microrobotique ;
− exemples de produits.
Eléments de base et d’applications en microtechniques au service des sciences du vivant.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


SUPPORT DE COURS Copies des présentations et photocopies.
Guide pratique des capteurs (Ichinose), Recherche en microtechniques: réalités et perspectives,
BIBLIOGRAPHIE collection du livre vert. Les capteurs en instrumentation industrielle, Georges Asch, éd. Dunod.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en classe notés, rapport/présentations.
Préalable requis Microtechnique I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Microtechnique III.

203
Mémento
2005 – 2006

Titre : MICROTECHNIQUE III


Enseignant(s) : PHILIPPE PASSERAUB

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique CIS Microtechnique MS Cours 3 3 3 3
(heures hebdo.)
3
Microtechnique CIS Microtechnique MS Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Ce cours vise à compléter la formation de base de l’ingénieur en microtechnique en le préparant aux


tâches de R+D dans des domaines multidisciplinaires.
A la fin de ce cours, l’étudiant sera capable de :
− expliquer le rôle, les enjeux et les défis d’un ingénieur multidisciplinaire dans un contexte industriel ou
économique réel, ainsi que dans un contexte d’applications scientifiques et biomédicales ;
− analyser un système microtechnique jusqu’à ses composants élémentaires, en déduire sa structure
et d’appliquer des méthodes de conception de produits et systèmes microtechniques ;
− définir, sélectionner et savoir mettre en oeuvre les éléments clés d’un système microtechnique dans
différentes applications et domaines (capteurs, actionneurs, et leur interface électronique) ;
− expliquer la notion de propriété intellectuelle, utiliser des méthodes simples pour évaluer l’originalité
d’une idée et pour la protéger.

CONTENU

Introduction :
− notions de propriété intellectuelle, d’éthique en sciences appliquées, de gestion du savoir et de
créativité ;
− notions de gestion d’innovation, de technologies, et de carrière d’ingénieurs,

Capteurs, actionneurs et autres éléments fonctionnels de base:


− tests et caractérisation des paramètres techniques ;
− études de principes physiques pour capteurs et actionneurs (résistif, inductif, capacitif,
piézoélectrique, optique, magnétique), interfaces électroniques ;
− exemples d’applications.

Quelques méthodes de conception de systèmes microtechniques pour un domaine d’application donné.


Exemples d’instrumentation biomédicale et scientifique.
Systèmes microtechniques extraits des évolutions récentes du tissu régional.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Copies des présentations et photocopies.
BIBLIOGRAPHIE Medical Instrumentation: Application and Design, Webster, éd. Wiley.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en laboratoires, rapports.
Préalable requis Microtechnique II.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

204
Mémento
2005 – 2006

Titre : MICROTECHNIQUE HORLOGERE


Enseignant(s) : DANIEL PONT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
2 (heures hebdo.)
Microtechnique CIS Travaux pratiques 4 4
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Amener les connaissances indispensables dans les domaines de la microtechnique horlogère soit:
− la nomenclature et le fonctionnement de la montre mécanique ;
− la nomenclature et le fonctionnement de la montre à quartz avec moteur pas à pas et affichage
analogique ;
− les influences extérieures qui agissent sur le bon fonctionnement d’une montre et étudier les
dispositifs de protection ;
− déterminer les défauts d’engrènement, les rendements et les pertes de moments de force des divers
mécanismes qui constituent un mouvement de montre ;
− appliquer et assimiler, à l’aide d’exercices pratiques, les connaissances acquises en théorie.

CONTENU

Etude théorique du fonctionnement de la montre sans complication.


Le test de chronométrie, définition.
Exercices pratiques :
− démontages et remontages de divers calibres ;
− les appareils de base qui permettent de tester le bon fonctionnement d'une montre.
Exercices de laboratoire.
Environnement de la montre :
− influence du champ magnétique ;
− influence de la température ;
− étanchéité ;
− essais aux chocs.
La montre mécanique, tests de laboratoires :
− l’organe moteur ;
− le rouage ;
− l’oscillateur (le réglage).
La montre électronique avec moteur pas à pas :
− la consommation moyenne ;
− la marche instantanée ;
− la forme de l’impulsion moteur.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours théoriques et travaux pratiques en groupes au laboratoire.


SUPPORT DE COURS Divers photocopies, énoncés avec théorie sur les travaux de laboratoire à effectuer.
BIBLIOGRAPHIE Théorie d'horlogerie FET, Théorie générale de l'horlogerie Léopold Defossez tome 1 et 2.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports.
ère
Préalable requis 1 année en filière de microtechnique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Construction horlogère II.

205
Mémento
2005 – 2006

Titre : OPTOELECTRONIQUE
Enseignant(s) : KARL JAUCH

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Physique appliquée Cours 4 4
(heures hebdo.)
Electronique 3 4 4

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

En optique :
Les étudiants devront acquérir (ou revoir) les notions de l'optique géométrique; et ensuite les appliquer
pour calculer les systèmes optiques utilisant des sources et des détecteurs pour la transmission de
l'information autant par méthodes infrarouges que par fibres optiques.

En fibres optiques :
Les étudiants devront acquérir les notions sur la construction des fibres et de la propagation de la lumière
guidée dans les fibres multi- et monomodes. Ils apprendront à calculer les pertes ainsi que les limitations
inhérentes aux fibres: longueurs d'ondes, bande passante, pertes, dispersion, ainsi que la mise en
oeuvre pratique (épissures et connectique). Ils apprendront à se servir d'un réflectomètre.

CONTENU

Optique :
La lumière (lois d'optique, polarisation, cohérence).
Sources et détecteurs.
Photométrie et radiométrie.
Modulation de la lumière.
Supports de l'information optique.
Holographie et lumière cohérente.

Fibres optiques :
Optique géométrique de la lumière guidée (multi- et monomode, polarisation).
Émission et réception des signaux optiques dans les fibres.
Amplification et modulation dans les fibres.
Mise en oeuvre des fibres (épissures et connectique, construction des câbles).
Réflectométrie (théorie et travaux pratiques).
Applications des fibres optiques (transmission, capteurs, cryptographie).

Cours et exercices en classe (2 h/sem pendant les périodes 1 & 2 )


FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours et projets individuels (2 h/sem par semaine pendant les périodes 3 & 4).
SUPPORT DE COURS Cours polycopié du professeur.
BIBLIOGRAPHIE Livres d'optique.
FORME DU CONTROLE CONTINU Epreuves et projets notés.
Préalable requis Optique géométrique, bruit de fond, statistique et amplis-op.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Télécommunications (transmissions optiques).

206
Mémento
2005 – 2006

Titre : PHYSIQUE I
Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUC, ANTOINE PITTET

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 6 6 4 4
(heures hebdo.)
1
Microtechnique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Cours :
Formation et acquisition de connaissances en physique générale nécessaires à la compréhension
des techniques de l'ingénieur.
Pratique des bases mathématiques de l’ingénieur.

Travaux pratiques :
Vérification des lois fondamentales et méthodologie de la mesure. Rédaction de comptes-rendus et
présentations orales.

CONTENU

Mécanique :
− Calcul vectoriel et statique ;
− Cinématique et dérivées ;
− Dynamique du point matériel ;
− Dynamique de système de particules ;
− Dynamique du solide indéformable.

Electrodynamique :
− Electrostatique ;
− Magnétostatique ;
− Loi d'induction ;
− Magnétisme dans la matière.

Hydrodynamique :
− Rappel d’hydrostatique ;
− Description cinématique d’Euler et de Lagrange ;
− Equation de Bernoulli ;
− Fluides visqueux.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Notes de cours et exercices corrigés.
Giancoli: Physique générale, vols.1+2; Alonso & Finn: Physique générale, vols.1+2;
BIBLIOGRAPHIE Berkeley:Physique
FORME DU CONTROLE CONTINU Epreuves, rapports notés de travaux de laboratoire, intérrogations orales.
Préalable requis Conditions d'admission HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour 2ème HES, filière MT.

207
Mémento
2005 – 2006

Titre : PHYSIQUE II
Enseignant(s) : PIERRE-ANDRE DUC, ANTOINE PITTET

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Microtechnique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Cours :
Formation et acquisition des connaissances en physique générale nécessaires à la compréhension des
techniques de l’ingénieur.

Travaux pratiques :
Vérification des lois fondamentales et méthodologie de la mesure.

CONTENU

Périodes 1 & 2 :
− Oscillations libres à un degré de liberté ;
− Oscillations libres à deux degrés de liberté ;
− Oscillations forcées à un degré de liberté ;
− Applications mécaniques et électriques ;

− Ondes à une dimension, équation de d’Alembert ;


− Ondes dispersives et non dispersives, relation de dispersion ;
− Ondes non dispersives sur une corde et ondes acoustiques ;
− Ondes non dispersives dans une ligne électrique ;
− Impédance d’onde, problèmes de réflexion.

Périodes 3 & 4 :
− Oscillations de systèmes à plusieurs degrés de liberté ;
− Chaîne mono et diatomique et relation de dispersion ;

− Ondes dispersives dans une ligne électrique ;


− Phénomènes d’interférence et ondes stationnaires ;
− Ondes électromagnétiques ;
− Optique physique.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec séries d'exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Notes de cours.
BIBLIOGRAPHIE Alonso et Finn, cours de physique de Berkley, cours de physique de Feynman.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en laboratoires, rapports de travaux pratiques.
Préalable requis Physique I et Mathématiques I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour 3ème année HES.

208
Mémento
2005 – 2006

Titre : PHYSIQUE, CHAPITRES CHOISIS


Enseignant(s) : JOSE ALBERTY, PIERRE-ANDRE DUC, ANTOINE PITTET, GILLES TRISCONE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique PA Cours 4 4 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Compléter la formation en physique générale II afin de permettre aux étudiants d’acquérir les
connaissances et méthodes de la physique.
Préparation indispensable aux cours spécialisés de dernière année.

CONTENU

Périodes 1 & 2 :
− Eléments de physique statistique ;
− Introduction à la dynamique de Lagrange ;
− Introduction à la relativité restreinte.

Périodes 3 & 4 :
− Introduction à la mécanique quantique ;
− Introduction à la thermodynamique :
diagrammes de phase ;
défauts ponctuels et alliages ;
déformations élastiques et plastiques, dislocations.

− Optique physique.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec démonstrations expérimentales et séries d'exercices intégrés.
SUPPORT DE COURS Notes de cours.
BIBLIOGRAPHIE Alonso et Finn, cours de physique de Berkley, cours de physique de Feynman, …
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Physique I et Mathématiques I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour 3ème année HES.

209
Mémento
2005 – 2006

Titre : PHYSIQUE NUCLEAIRE


Enseignant(s) : GILLES TRISCONE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Physique appliquée Cours 4 4 2 2
(heures hebdo.)
3
Physique appliquée Travaux pratiques 3 3 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Les objectifs de ce cours sont de donner des compétences aux étudiants en physique nucléaire dans les
domaines de la radioactivité et de la neutronique. Un accent particulier est porté sur les diverses
méthodes de la mesure de l'activité et des limites de détection ainsi que sur le fonctionnement des
réacteurs nucléaires. Quatre séances de travaux pratiques sur le réacteur expérimental Crocus de l'EPFL
sont organisées.
Durant la dernière année académique, les étudiants vont visiter des sites nucléaires comme l'Institut Paul
Sherrer (PSI), le CERN, la visite de la centrale nucléaire de Gösgen, etc.

CONTENU

Etude approfondie en physique nucléaire dans le domaine de la radioactivité:


− Activité, loi de décroissance radioactive, filiation, datation, etc. ;
− Désintégrations β-, β+, α, capture électronique, émission γ, conversion interne ;
− Interactions des rayonnements avec la matière ;
− Méthodes de détections et analyse du signal :
détecteurs Geiger-Müller;
chambres d'ionisation;
compteurs proportionnels;
détecteurs à scintillation;
détecteurs HPGe γ et X;
scintillation liquide ("efficiency tracing", CIEMAT-NIST);
spectrométrie α.

Eléments de neutronique:
− Activation;
− Fission; exemple de l'uranium-235;
− Cinétique des milieux multiplicateurs (réacteurs). Criticité, réactivité, équation de Nordheim;
− Antiréactivité, empoisonnement;
− Diffusion neutronique. Buckling factor, condition de criticité. Applications simples;
− Milieu purement diffuseur, réflexion neutronique;
− Sécurité des réacteurs;
− Philosophie de la sécurité.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Eléments de physique nucléaire" disponible sur le site intranet de l'UER3.
BIBLIOGRAPHIE Physique nucléaire, D. Blanc. Radiation detection and measurement, G.F. Knoll.
FORME DU CONTROLE CONTINU Epreuves écrites et orales, présentations, travaux en laboratoire suivis de rapports.
Préalable requis Mathématiques I & II, Radio écologie.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme. Expert en radioprotection.

210
Mémento
2005 – 2006

Titre : PROGRAMMATION CONCURRENTE ET TEMPS REEL


Enseignant(s) : CARLOS RODRIGUEZ

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Cours
(heures hebdo.)
3
Electronique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Apporter les notions fondamentales ainsi que les outils nécessaires à la compréhension et la résolution
des problèmes posés par les systèmes concurrents. C'est-à-dire l'accès simultané par plusieurs tâches à
des ressources critiques.

Formation en laboratoire avec le langage de programmation ADA, permettant à l'élève de mettre en


œuvre les concepts et les outils pour résoudre quelques types de problèmes impliquant la concurrence et
le temps réel.

CONTENU

Introduction: types d'architectures des machines (mono et multiprocesseurs), notion de tâches, noyaux
temps réel, notion de zones critiques, exclusion mutuelle, gestion des ressources et du temps.
Techniques de programmation défensive dans des milieux agressifs.
Outils: mécanismes d'exclusion mutuelle par attente active, verrous et sémaphores, paradigmes
producteurs-consommateurs et lecteurs-rédacteurs.
Tâches: création de tâches et de types de tâches, ainsi que leur création dynamique. Les différents états
d'une tâche: élaboration, activation, suspension et terminaison. Diagramme d'états-transitions.
Objets et types protégés: mécanismes des verrous, fonctions, procédures, entrées protégées par des
gardes, familles d'entrées.
Communication synchrone: les rendez-vous, le modèle client-serveur.
Les exercices sont effectués avec le langage Ada 95. L'accent est mis sur les aspects concurrents et
temps réel par l'utilisation de simulateurs, par exemple un simulateur de maquettes de trains permettant
un contrôle visuel immédiat d'une mauvaise gestion des zones critiques (par exemple la collision de deux
trains empruntant le même aiguillage).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS "Programmation concurrente et temps réel avec Ada 95", Luigi Zaffalon, Pierre Breguet.
BIBLIOGRAPHIE Presses Polytechniques et Universitaires Romandes. Collection Informatique, 1999.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, rapports de laboratoires.
Préalable requis Programmation concurente et temps réel I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

211
Mémento
2005 – 2006

Titre : RADIOECOLOGIE
Enseignant(s) : GILLES TRISCONE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique PA Cours 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Donner aux étudiants les compétences en radioprotection opérationnelle. Comprendre le principe


d'optimisation de la radioprotection (ALARA) et savoir le mettre en œuvre. Ce cours n'est pas destiné aux
seuls spécialistes et peut être suivi par tous les étudiants intéressés par la radioprotection.

CONTENU

Eléments de physique nucléaire:


− Notions fondamentales de radioactivité;
− Désintégrations β-, β+, α. Capture électronique, émission γ, conversion interne;
− Interaction des rayonnements avec la matière.

Action biologique des radiations.

Radioprotection opérationnelle:
− Quantification du risque en radioprotection, notion de dose équivalente, notion de détriment;
− Principes de radioprotection;
− Grandeurs fondamentales;
− Grandeurs dosimétriques opérationnelles;
− Grandeurs d'appréciation, limites secondaires et valeurs directrices;
− Dosimétrie.

Loi sur la radioprotection (LRaP).

Ordonnance sur la radioprotection (ORaP).

Ordonnance sur l'utilisation des sources radioactives non scellées.

Ordonnance sur la dosimétrie individuelle.

Transport de sources radioactives.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés.


Cours polycopié "Eléments de physique nucléaire" disponible sur le site intranet de l'UER3, LRaP,
SUPPORT DE COURS ORaP.
BIBLIOGRAPHIE Biophysique, François Grémy. Abrégé de biophysique des radiations, G.G. Poretti.
FORME DU CONTROLE CONTINU Epreuve écrite.
Préalable requis
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Physique nucléaire, Expert en radioprotection.

212
Mémento
2005 – 2006

Titre : ROBOTIQUE
Enseignant(s) : MARTIAL RIEDI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique CIS Cours 2 2
(heures hebdo.)
3
Microtechnique CIS Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Ce cours est un cours d’introduction qui vise à :

Sensibiliser le futur ingénieur aux techniques récentes de productions automatisées et souples dans
les domaines touchant à la manipulation d'objets (assemblage, chargement/déchargement de
machine, transfert de produits, palettisation, etc.) ;
Lui faire comprendre les implications qu'une telle automatisation induit sur la conception et la
fabrication d'un produit ;
Lui proposer une méthodologie de travail.

CONTENU

− Définition d’un robot industriel ;


− Connaissance de la morphologie des machines ;
− Connaissance des principaux types d'actionneurs et de capteurs utilisés en robotique ;
− Etablissement du cahier des charges d'un préhenseur ;
− Distinction entre les différents éléments d'une installation robotisée (manipulateur, CN,
environnement) ;
− Détermination des différents types de trajectoires possibles ;
− Notions de commande d'axes numériques ;
− Mise en œuvre d’une méthodologie permettant d’aborder l’automatisation d’un processus simple,
depuis l’établissement du cahier des charges jusqu’à la réalisation de solutions simples.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Introduction à la robotique ".
BIBLIOGRAPHIE Robotique, Coiffet.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Commande séquentielle, réglage automatique, techniques de fabrication.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Diplôme.

213
Mémento
2005 – 2006

Titre : SIMULATION
Enseignant(s) : JOSE ALBERTY

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Physique appliquée Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Introduction à la simulation numérique de systèmes physiques. Applications très générales.

CONTENU

Brève introduction aux langages de programmation symbolique et numérique :


− Notions de langage Mathematica ;
− Notions de langage Matlab.

Simulation de processus aléatoires:


− Chemins au hasard en 1D et en 2D ;
− Chemins au hasard exclusifs ;
− Interactions entre spins en 1D et en 2D.

Introduction au calcul des variations et aux méthodes des différences finies et des éléments finis.

Systèmes dynamiques déterministes (sans bruit) :


− Oscillateur forcé et amorti ;
− Oscillateurs couplés.

Systèmes élastiques et hydrodynamiques :


− Ondes élastiques transversales et longitudinales ; ondes de volume et de surface (Rayleigh) ;
− Simulation d’objets en soufflerie (2D et 3D).

Systèmes discrets coopératifs (automates cellulaires; modélisation de quelques systèmes biologiques) :


− Simulations d’avalanches ;
− Milieux excitables: propagation de potentiels neuronaux, réactions chimiques oscillatoires.

Systèmes électrostatiques, magnétostatiques et phénomènes d’induction :


− Equation de Laplace ; études des conditions de frontière ;
− Equation de Poisson : Conditions de frontières ; sources ponctuelles et distribuées ;
− Equations de diffusion et équation de la chaleur.

Systèmes ondulatoires ; ondes acoustiques et électromagnétiques (EM) :


− Equation d’Helmholtz : conditions de frontière non-radiatives ;
− Radiation EM d’un corps simple : vecteurs E, H et vecteur de Poynting.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et pratique sur PC.
SUPPORT DE COURS Notes de cours.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Tests en laboratoire, rapports.
Préalable requis Mathématiques I & II, Physique I & II.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

214
Mémento
2005 – 2006

Titre : SYSTEMES ASSERVIS I


Enseignant(s) : DANIEL ETIENNE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Microtechnique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Les étudiants devront faire preuve des capacités suivantes:


− approche systémique des problèmes ;
− conception d'une installation complète ;
− collaboration pluridisciplinaire ;
− maîtrise du fonctionnement et des limitations des composants.

L'étudiant sera capable de concevoir et dimensionner un asservissement sur un processus linéaire en


faisant appel à des techniques analogiques, avec des régulateurs classiques. Avant cela il aura su
analyser le système pour en établir un modèle mathématique.
Il sera capable de valider son dimensionnement en simulation et ensuite de maîtriser la réalisation d'une
installation concrète.

CONTENU

Principe de la boucle de réglage.


Modélisation.
Fonction de transfert et modèle d’état.
Dynamique des systèmes du 1er et 2e ordre.
Stabilité des systèmes linéaires:
− pôles et zéros dans Evans ;
− réponse harmonique dans Nyquist et Bode.

Dimensionnement de régulateurs
L’exemple du PLL.
Initiation à Matlab et Simulink

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Systèmes Asservis" (vol 1 ), Site internet "http://eig.unige.ch/~allenbach".
BIBLIOGRAPHIE PPUR: H. Bühler, L. Maret; HD: Gassmann, HBJ: C.T.Chen.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Mathématique, Physique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Systèmes asservis II, projets.

215
Mémento
2005 – 2006

Titre : SYSTEMES ASSERVIS II


Enseignant(s) : JEAN-MARC ALLENBACH, DANIEL ETIENNE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Electronique 3 2 2 2 2
Microtechnique MS Electronique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Les étudiants devront faire preuve des capacités suivantes :


− approche systémique des problèmes ;
− conception d'une installation complète ;
− collaboration pluridisciplinaire ;
− maîtrise du fonctionnement et des limitations des composants.

L'étudiant sera capable de concevoir et dimensionner un asservissement sur un processus linéaire en


faisant appel à des techniques analogiques, avec des régulateurs classiques. Avant cela il aura su
analyser le système pour en établir un modèle mathématique. L'étudiant sera capable de concevoir et
dimensionner un asservissement sur un processus linéaire en faisant appel à des techniques
échantillonnées, avec des régulateurs classiques ou d'état, en étant sensible aux problèmes de
robustesse. Il fera appel à ses capacités à programmer des systèmes devant calculer en temps réel. Il
pourra choisir l'architecture d'un microsystème ( P ou DSP) adaptée au cas à traiter, y implanter les
algorithmes d'application et pourra calculer les interfaces électroniques. Dans la conception d'un
téléréglage, il saura tenir compte des implications et contraintes de la télécommunication. Il sera capable
de valider son dimensionnement en simulation et ensuite de maîtriser la réalisation d'une installation
concrète.

CONTENU

Réglage échantillonné.
Fonction de transfert en S et en Z.
Stabilité des systèmes linéaires:
− pôles et zéros dans le plan Z ;
− réponse harmonique échantillonnée dans Nyquist.

Dimensionnement des régulateurs échantillonnés.


Réglage par variables d’état.
Dimensionnement des régulateurs d’état.
Calcul temporel par la matrice eAT.
Réglage par logique floue.
Réglage robuste.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Systèmes Asservis" (vol 1 à 7), Site internet "http://eig.unige.ch/~allenbach".
BIBLIOGRAPHIE PPUR: H. Bühler, R. Longchamp; HD: H. Gassmann, HBJ: B.C. Kuo.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Systèmes asservis I, Mathématique, Physique.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

216
Mémento
2005 – 2006

Titre : SYSTEMES LOGIQUES


Enseignant(s) : HUBERT SITBON, DANIEL ETIENNE

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2 2
(heures hebdo.)
1
Microtechnique Travaux pratiques 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Le but est de familiariser l'étudiant avec les composants matériels logiques et numériques des systèmes
de traitement de l'information: portes, verrous, bascules, registres, compteurs, circuits arithmétiques,
circuits programmables (PAL, GAL, FPGA). De lui enseigner l'usage des modes de représentation des
systèmes combinatoires et séquentiels: algèbre de Boole, tables de vérité, diagrammes de décision
binaire, tables d'états, graphes des états.
D'étudier la représentation binaire des nombres et les opérations arithmétiques binaires. De lui apprendre
des méthodes d’analyse et de synthèse pour l’utilisation des systèmes combinatoires et séquentiels.
Enfin d’utiliser les logiciels de navigation pour la simulation.

CONTENU

Fonctions logiques combinatoires et séquentielles: (20%).


Systèmes et circuits logiques séquentiels: (40%).
− Circuits asynchrones et synchrones ;
− Exemples de circuits séquentiels (diviseurs, compteurs, registres à décalage) ;
− Machines d'état (MEALY & MOOR) ;
− Analyse et synthèse des circuits séquentiels.

Circuits programmables (PAL, GAL, FPGA): (30%).


− Matrice et/ou, macro cellule, termes produits ;
− Edition, compilation de programme (schéma, table, waveform).

Choix technologique par professeur: (10%).


− Méthode de synthèse d’Huffmann / Mc. Cluskey ;
− Systèmes de transmission élémentaire ;
− Systèmes synchrones multiclock ;
− Edition de programme en VHDL ;
− Altera (Max + plusII) ;
− LabVIEW ;
− etc.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe avec exercices intégrés et travaux pratiques en groupes au laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Site internet "http://eig.unige.ch/~sitbon"
BIBLIOGRAPHIE D.Mange ;Analyse et synthèse de systèmes logiques. Logique sequentiel Y. Crévits.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, exercices notés, tests en laboratoires, rapports, …
Préalable requis Conditions d'admission HES.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Systèmes numérique I & II.

217
Mémento
2005 – 2006

Titre : SYSTEMES NUMERIQUES I


Enseignant(s) : RENE BEUCHAT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
2
Microtechnique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
Ce cours, complété par des laboratoires pratiques, permet de comprendre les bases d'un système
informatique embarqué basé principalement autour d'un microcontrôleur.
L'étudiant sera amené à découvrir les composants de base tels qu'un microprocesseur, de la mémoire,
des interfaces programmables, la programmation de base en C et quelques notions d'assembleur.
Le lien entre le matériel et le logiciel est principalement traité par de nombreux exemples pratiques.
L'interfaçage de capteurs/actionneur tels que des moteurs, capteurs odométriques, caméra linéaire,
capteurs de distance, etc. est traité en cours et mis en œuvre lors des laboratoires pratiques.
Une application réelle mettant en œuvre un petit robot mobile permet d'appuyer les notions théoriques
vues au cours.

CONTENU
− Nombres et caractères vus par un ordinateur, bases, opérations, conversions de bases.
− Rappel sur la logique de base, portes, registres, éléments combinatoires et séquentiels.
− Modèle simplifié d'un système informatique, étude des composantes de base :
Processeur ;
Mémoires (volatiles (SRAM, DRAM), non volatiles (ROM, EEPROM)) ;
Interfaces d'entrées-sorties ;
Bus d'interconnexion ;
Décodage d'adresses, sélection des unités.
− Un processeur particulier est utilisé comme exemple (ARM ou 68000).
− Etude des microcontrôleurs, cas particulier le 68HC12 et ses interfaces internes.
− Etude d'interfaces programmables de base :
Port parallèle ;
Convertisseur A/D ;
Timer ;
PWM ;
Interfaces série (asynchrone, synchrone, i2c).
− Programmation des interfaces, interruptions.
− Exemples d'applications.

Laboratoire :
Le premier semestre est principalement dédié à l'apprentissage de la matière avec exercices et
laboratoires formels. Des rapports réguliers sont demandés.
Le second semestre est dédié à un projet de gestion d'un robot mobile par FPGA. Cette partie est
réalisée par groupes de 2 étudiants. Un rapport final, une présentation orale et une démonstration seront
effectués.
Les exercices seront programmés principalement en C, avec compréhension de l'assembleur généré.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours/exercices en classe, travaux pratiques au laboratoire en groupes.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié, ppt.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, présentation orales de projets, travaux de laboratoires.
Préalable requis Systèmes logiques.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Systèmes numériques II.

218
Mémento
2005 – 2006

Titre : SYSTEMES NUMERIQUES II


Enseignant(s) : RENE BEUCHAT

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Electronique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Physique appliquée Microtechnique CIS 3 2 2 2 2
Microtechnique MS Electronique Travaux pratiques 2 2 2 2
Physique appliquée Microtechnique CIS (heures hebdo.) 2 2 2 2

OBJECTIFS

Après avoir acquis les bases fondamentales d'un système informatique embarqué lors du cours
"systèmes numériques I", ce cours permet de mettre en œuvre des éléments plus complexes et de
réaliser en logique programmable FPGA interfaces particulières et spécialisées, ainsi qu'une architecture
spécifique à l'application désirée. La porte est ouverte à la conception d'un circuit intégré particulier.
Le langage VHDL sera enseigné et utilisé pour réaliser diverses interfaces associées à un processeur.

Une application réelle mettant en œuvre un petit robot mobile permet d'appuyer les notions théoriques
vues au cours. Des interfaces pour une caméra et transmission radio seront réalisées.

CONTENU

− Processeur RISC 32 bits (ARM) ;


− Logiques programmables complexes (CPLD, FPGA) ;
− Processeur hardcore (ex. ARM) / softcore (ex. NIOS et/ou microblaze) ;
− Méthodologie de conception pour FPGA ;
− Outils de conception pour FPGA (HDL Designer / Xilinx ISE / Quartus) ;
− VHDL pour synthèse et simulation ;
− Conception d'un système informatique avec processeur, mémoire et interfaces spécifiques sur une
FPGA ;
− Interfaçage du contrôle d'un moteur (PWM) ;
− Contrôle d'un circuit caméra CMOS ;
− Contrôle d'un émetteur/récepteur RF ;
− Exemples d'applications.

Laboratoire :
Le premier semestre est principalement dédié à l'apprentissage de la matière avec exercices et
laboratoires formels. Des rapports réguliers sont demandés.
Le second semestre est dédié à un projet de gestion d'un robot mobile par FPGA. Cette partie est
réalisée par groupes de 2 étudiants. Un rapport final, une présentation orale et une démonstration seront
effectués.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours/exercices en classe, travaux pratiques au laboratoire en groupes.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié, ppt.
BIBLIOGRAPHIE
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, présentation orales de projets, travaux de laboratoires.
Préalable requis Systèmes logiques, Systèmes numériques I.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et Diplôme.

219
Mémento
2005 – 2006

Titre : TELEMATIQUE
Enseignant(s) : BERNARD MORET

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Electronique Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Physique appliquée Microtechnique 3 2 2 2 2
Electronique Travaux pratiques 2 2 2 2
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Ce cours à pour but de permettre aux étudiants d’acquérir les connaissances nécessaires à la
compréhension et d’être capable d’effectuer les calculs inhérents aux différents problèmes de la
télématique.

CONTENU

Interfaces de terminaux numériques :


Interface V24/V28 ;
Autres interfaces.

Numérisation des signaux :


Echantillonnage direct et avec maintien ;
Filtrage.

Modulation numérique de signaux analogiques :


MIC ;
PDH ;
SDH ;
Delta ;
Codages à basse vitesse.

RNIS :
Bus S ;
Alimentation ;
Accès au bus ;
Signalisation.

Vidéo :
Numérisation vidéo ;
Compression d’images fixes et mobiles.

Réseaux de transmission de données :


Modèle ISO ;
Protocoles de transmission ;
LAN-WAN.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours en classe evaec exercices intégrés et travaux pratiques en groupe en laboratoire.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié.
BIBLIOGRAPHIE Multiple : voir polycopié.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits, tests en laboratoires.
Préalable requis Télétransmission.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

220
Mémento
2005 – 2006

Titre : THEORIE DES CIRCUITS


Enseignant(s) : IOANA DOROBANTU

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique Cours 4 4 4 4
(heures hebdo.)
1

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

Fournir les connaissances de base dans le domaine des circuits électriques. Ce cours représente un outil
de travail pour tout ingénieur.

Inculquer les méthodes de travail fondamentales dans le domaine des circuits électriques: modéliser les
composants de base, mettre en équations les circuits, résoudre les équations et faire une analyse critique
des résultats.

CONTENU

Eléments passifs et actifs de circuit :


− Résistance, capacité, inductance propre et mutuelle ;
− Sources indépendantes et dépendantes de courant et de tension.

Méthodes d’analyse des circuits électriques résistifs :


− Lois de Kirchhoff, réductions successives, théorèmes de Thévenin et de Norton, méthodes
systématiques de mise en équations des circuits: les méthodes des courants fictifs de mailles et des
potentiels de nœuds, principe de superposition.

Circuits électriques en régime transitoire :


− Equation différentielle du circuit, conditions initiales, régimes libres et forcés.

Circuits électriques en régime permanent sinusoïdal :


− Grandeurs périodiques, période, fréquence, valeur moyenne, valeur efficace, grandeurs sinusoïdales
et leurs caractéristiques : valeur de crête (amplitude), pulsation, fréquence, phase initiale (phase à
l’origine) ;
− Déphasage aux bornes d’un circuit en régime sinusoïdal ;
− Représentation complexe des grandeurs sinusoïdales, valeurs instantanées et efficaces complexes
(phaseurs), impédance et admittance complexes, calcul des circuits en régime sinusoïdal ;
− Puissances active, réactive, apparente, complexe, facteur de puissance ;
− Schémas équivalents série et parallèle, angle de pertes, facteur de qualité ;
− Résonances série et parallèle, bande passante, fréquences de coupure ;
− Transfert maximum de puissance (impédance de charge adaptée au générateur).

Systèmes triphasés.

Sources triphasées symétriques, charges triphasées, puissances dans les systèmes triphasés.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours, exercices et corrigés en classe, démonstrations expérimentales.


SUPPORT DE COURS Support de cours : Cours de théorie des circuits électriques de Ioana Dorobantu.
BIBLIOGRAPHIE Traité d’Eléctricité, vol.1, EPFL.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Calcul matriciel, calcul difféfrentiel et intégral, nombres somplexes.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Electronique I & II, Microtechnique I, II & III, Systèmes asservis I & II.

221
Mémento
2005 – 2006

Titre : TRAITEMENT ANALOGIQUE DU SIGNAL


Enseignant(s) : MICHEL KOCHER, MAURIZIO TOGNOLINI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Microtechnique PA Cours 2 2
(heures hebdo.)
2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

L'importance des signaux dans le monde industriel augmente sans cesse en volume et en résolution. En
parallèle, l'approche de modélisation d'un processus physique prend de plus en plus d'ampleur. Or, une
modélisation n'est crédible que si elle ne correspond à la réalité. Le traitement de signal est alors
indispensable dans la phase de validation du modèle. Les domaines industriels dans lesquels le
traitement du signal est présent sont notamment la métrologie, le contrôle de qualité, le traitement du son
et de la parole, le codage et la synthèse vocale, le biomédical et l’aérospatial.

L'objectif de ce cours est de fournir aux étudiants les méthodes fondamentales d'analyse des signaux
dans le cas continu (dit aussi analogique). Ce cours a une forte connotation mathématique et est un
complément aux chapitres traitant des séries de Fourier, transformée de Fourier et transformée de
Laplace.

Après avoir suivi ce cours, un étudiant doit être capable d'analyser un problème de traitement du signal,
de concevoir une méthode mathématique de résolution de ce problème et de l'appliquer par simulation
(Matlab) et du point de vue matériel en électronique analogique.

CONTENU

Introduction et définition: valeur moyenne, efficace, impulsion gaussienne, sinus cardinal, impulsion de
Dirac.
Classification des signaux.
Représentation vectorielle des signaux.
Signaux déterministes: rappel transformée de Fourier, signaux à énergie finie, signaux à puissance finie,
signaux périodiques, représentations spectrales. Fonctions d’auto corrélation d’intercorrélation,
convolution. Analyse spectrale.

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours théorique, exercices résolus à l'aide de l'outil MATLAB.


SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Traitement numérique des signaux: Daniel Dubois, Michel Kocher.
BIBLIOGRAPHIE Théorie et traitement des signaux. Frédéric de Coulon.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Mathématiques II.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour 3ème HES.

222
Mémento
2005 – 2006

Titre : TRAITEMENT D'IMAGES


Enseignant(s) : MICHEL KOCHER

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Physique appliquée Cours 2 2 2 2
(heures hebdo.)
Electronique Microtechnique MS 3 2 2 2 2

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS
L'ingénieur dispose actuellement d'une vaste panoplie de capteurs 2D et 3D (camera CCD, scanner,
rayon X, IRM, échographie par ultra-son, PET, etc.). Ces capteurs sont largement utilisés dans le
contrôle industriel de qualité, dans la physique (chambre à bulles, cyclotron, plasma, etc.) dans la télé
mesure (image satellite) et dans les biosciences (médecine, biologie, etc.).
L'objectif de ce cours est de fournir aux étudiants les méthodes fondamentales d'analyse d'image au
moyen de la morphologie mathématique. Ce paradigme a été inventé à l'école des mines de Paris dans
les années 1960 par l'équipe de Jean Serra. C'est une approche rigoureuse et robuste du problème
d'analyse d'image et les paramètres liés au traitement ont tous une nature morphologique (ils ne
dépendent que de la forme des objets à étudier).
Dans le cadre de ce cours, l'étudiant sera confronté à des problèmes concrets d'analyse d'image et les
projets proposés sont tous en relation avec des partenaires industriels (Charmilles-Technologies, Nestlé,
MetroLab, HCUG).
Après avoir suivi ce cours, un étudiant doit être capable d'analyser un problème de traitement d'image de
manière morphologique, de concevoir une méthode mathématique de résolution de ce problème et de
l'appliquer par simulation (Matlab et toolbox SDC) à des images réelles.

CONTENU
Introduction à la morphologie mathématique (toolbox SDC, aide en ligne tutorial, applications, liste
d'images).
Notions de base (morphologie ensembliste et numérique, opérateurs de base, géométrie discrète,
propriétés algébrique et topologique des transformations morphologiques).
Erosion et dilatation (élément structurant, érosion, dilatation, transformée de distance, gradient,
covariogramme)
Ouverture et fermeture (ouverture et fermeture morphologique et algébrique, résidu, enveloppe convexe,
granulométrie, gradient multi-échelle).
Hit or Miss (famille d'éléments structurant, alphabet de Golay, amincissement, épaississement, squelette,
contour).
Opérateurs connexes (distance Euclidienne et géodésique, dilatation et érosion géodésique,
reconstruction par érosion et dilatation, extremum régional, extremum régional étendu, dynamique d'un
extremum régional, imposition d'un extremum).
Filtrage morphologique (filtre linéaire invariant par translation LTI, propriétés algébrique et topologique
des filtres morphologiques, ouverture-fermeture, fermeture-ouverture, filtre ASF, ouverture et fermeture
par reconstruction, ouverture et fermeture connexe, détection de pics et de creux, filtre ASF par
reconstruction, pyramide de zone plate, filtre auto-dual, centre, nivellement).
Segmentation (ligne de partage des eaux avec et sans marqueur, généralisation en 3D).

FORME DE L’ENSEIGNEMENT Cours théorique, exercices résolus à l'aide de l'outil MATLAB et du toolbox SDCP.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Traitement d'image par Morphologie Mathématique".
BIBLIOGRAPHIE Michel Kocher.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Mathématiques I & II, langage Matlab.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

223
Mémento
2005 – 2006

Titre : TRAITEMENT NUMERIQUE DU SIGNAL


Enseignant(s) : MICHEL KOCHER, MAURIZIO TOGNOLINI

Examen
Filière(s) Oblig. Option Degré Périodes 1 2 3 4 5
annuel
Microtechnique MS Cours 3 3 3 3
(heures hebdo.)
Physique appliquée Electronique 3 3 3 3 3

Travaux pratiques
(heures hebdo.)

OBJECTIFS

L'importance des signaux dans le monde industriel augmente sans cesse en volume et en résolution. En
parallèle, l'approche de modélisation d'un processus physique prend de plus en plus d'ampleur. Or, une
modélisation n'est crédible que si elle correspond à la réalité. Le traitement de signal est alors
indispensable dans la phase de validation du modèle. Les domaines industriels dans lesquels le
traitement du signal est présent sont notamment la métrologie, le contrôle de qualité, le traitement du son
et de la parole, le codage et la synthèse vocale. L'objectif de ce cours est de fournir aux étudiants les
méthodes fondamentales d'analyse de ces signaux dans le cas discret. Ce cours a une forte connotation
mathématique.
Après avoir suivi ce cours, un étudiant doit être capable d'analyser un problème de traitement du signal,
de concevoir une méthode mathématique de résolution de ce problème et de l'appliquer par simulation
(Matlab, Signal Processing toolbox, Filter Design toolbox DSP blockSet) et en temps réel sur PC ou sur
une carte à DSP.

CONTENU

Signaux et systèmes discrets (Transformée de Fourier, transformée en z, système dynamique linéaire et


invariant par translation, équation aux différences, fonction de transfert isomorphe, pôles et zéros de la
fonction de transfert, réponse impulsionnelle, convolution).
Echantillonnage et quantification (théorème d'échantillonnage, bruit de quantification, quantificateur de
Max-Loyd, quantificateur vectoriel, méthodes de reconstruction).
Filtres RIF et RII (spécificité RIF et RII, phase linéaire, retard de groupe, filtre à phase minimum).
Structures des filtres RIF et RII (RIF symétrique, anti-symétrique, RII à forme directe et transposée, filtre
en treillis AR et MA).
Quantification des coefficients (effet d'arrondi, cycle limite, instabilité).
Synthèse de filtres numériques (type du filtre passe-bas, passe-haut, passe-bande et coupe-bande,
gabarit de filtrage).
Synthèse de filtre RIF (méthode des fenêtres et de Remez).
Synthèse de filtre RII (transformation bilinéaire, méthode de Butterworth, de Tchebychev I et II et
elliptique).
Filtre de lissage de Savitzky-Golay (approximation polynomiale, estimation de dérivée d'ordre n).
Traitement de signal statistique (corrélation, analyse spectrale).
Application des concepts enseignés dans le domaine du traitement du son (traitement en temps réel sur
PC et sur carte à DSP).

Cours théorique, exercices résolus à l'aide de l'outil MATLAB et application des concepts
FORME DE L’ENSEIGNEMENT enseignés par traitement du son en temps réel sur PC et DSP.
SUPPORT DE COURS Cours polycopié "Traitement numérique des signaux".
BIBLIOGRAPHIE Daniel Dubois, Michel Kocher.
FORME DU CONTROLE CONTINU Travaux écrits.
Préalable requis Mathématique discrète, analyse complexe, langage Matlab, DSP.
LIAISON AVEC D’AUTRES COURS
Préparation pour Projets et travail de diplôme.

224
Mémento
2005 – 2006

UNITE D’ENSEIGNEMENT

ET DE

RECHERCHE

225
Mémento
2005 – 2006

3.9. UNITE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE 4


Responsable : M. Jean-Pierre FOURNIER

3.9.1. Filière informatique


Les études :

Les études HES en informatique dispensent des connaissances techniques et confèrent aux
étudiants une compétence sociale, méthodologique et personnel.

Elles mènent à une formation orientée vers la pratique sanctionnée par un diplôme de Haute
école. Les diplômés :

• disposent d’une large et solide compétence en informatique, tout particulièrement dans


les domaines du logiciel, des systèmes d’information, des systèmes temps réel, du
matériel et des réseaux informatiques ;
• sont aptes à soutenir leur effort d’actualisation de leur savoir et de s’approprier les
nouvelles connaissances de manière indépendante ;
• pensent de manière analytique et interdisciplinaire, saisissent les interactions complexes,
cherchent à résoudre les problèmes en proposant des solutions innovantes et adaptées à
la situation, peuvent évaluer et tester des variantes de solution de manière critique ;
• maîtrisent l’application de méthodes efficaces pour résoudre les problèmes notamment
par l’introduction de technologies récentes ;
• possèdent une bonne culture générale ;
• recherchent la coopération et le partenariat, ainsi que le consensus, sont ouverts aux
critiques et disposent d’une grande ténacité ;
• savent se comporter avec succès face aux changements et aux situations nouvelles.

Perspectives professionnelles et d’études :

De par les connaissances de base solides et élargies qu’ils ont acquises, les ingénieurs HES en
informatique peuvent être engagés, grâce à leurs aptitudes et compétences, à répondre au plus
large spectre des activités industrielles (développement et réalisation de projets dans les
domaines du logiciel et des réseaux, mise en œuvre d’installations complexes, enseignement,
direction technique).

Les domaines typiques pour une activité spécialisée sont les techniques de l’information et des
télécommunications, le développement d’applications informatiques dans un environnement
technique industriel, les systèmes d’information, les installations d’acquisition et traitement des
données, l’automatisation de processus.

Après l’obtention du diplôme, les débuts dans la pratique professionnelle se font souvent au
travers d’activités dans le développement ou la réalisation de projets.

La formation de généraliste offre des potentialités à se développer, à se profiler au sein de


l’entreprise, et à assumer des fonctions managériales.

226
Mémento
2005 – 2006

Plan d’études :

Filière INFORMATIQUE
Degré 1 2 3
Périodes 1 2 3 4 5 1 2 3 4 5 1 2 3 4

Disciplines générales 5 5 5 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Langue étrangère (anglais) ANG C 3 3 3 3


Communication COM C 2 2 2 2

Disciplines scientifiques 19 19 18 18 0 13 13 8 8 0 2 2 0 0

MTH C 7 7 5 5 4 4 4 4 2 2
Mathématiques
MTHL L 2 2
PHY C 4 4 4 4 2 2 1 1
Physique
PHYL L 2 2 2 2 1 1 1 1
ALG C 2 2 2 2 1 1
Algorithmique
ALGL L 4 4 3 3 3 3
Informatique théorique ITH C 2 2 2 2

Disciplines techniques 9 9 7 7 0 20 20 19 19 0 18 18 16 16

Théorie des circuits TDC C 4 4


NIQ C 2 2 2 2 2 2
Electronique
NIQL L 2 2 2 2
SLO C 2 2 2 2
Systèmes logiques
SLOL L 1 1 1 1
SNU C 2 2 2 2 2 2 2 2
Systèmes numériques
SNUL L 2 2 2 2 3 3 3 3
Traitement analogique du signal TAS C 2 2
Traitement numérique du signal TNS C 3 3 3 3
PTR C 2 2 2 2
Progr. concurrente et temps réel
PTRL L 4 4 3 3
Systèmes d'exploitation SYE C 2 2
TLI C 4 4 2 2
Téléinformatique
TLIL L 2 2
RPI C 4 4 2 2
Réseaux et protocoles industriels
RPIL L 2 2 2 2
Systèmes asservis SASL L 2 2 2 2 2 2 2 2
Option générale OPT C 2 2 2 2

Disciplines de la spécialité 0 0 6 6 0 0 0 8 8 0 15 15 19 19

MAB C 2 2
Machines abstraites
MABL L 4 4
POO C 1 1 1 1
Programmation orientée objet
POOL L 2 2 2 2
BDD C 1 1
Bases de données
BDDL L 2 2
TCP C 1 1 1 1
Techniques de compilation
TCPL L 1 1 3 3
GLO C 2 2 2 2
Génie logiciel
GLOL L 2 2 4 4
SYR C 1 1
Systèmes récatifs
SYR L 3 3
SDI C 1 1
Systèmes distribués
S