Vous êtes sur la page 1sur 16

L’E Q U I L I B R E EN

PROTHESE

PARTIELLE AMOVIBLE

Dr FARHAT Insaf -Année 2010-2011


2. PRINCIPE :
opposer à ces forces développées pendant la
mastication une résistance de valeur > ou au
moins égale.

F masticatoires

R des surfaces d’appui


B. L A STABILISATION :

1. DEFNITION:

La stabilisation est définie par E. Batarec comme :

« l’ensemble des forces axiales qui s’opposent


aux mouvements de translation horizontale
ou de rotation de la prothèse »
F stablisatrices

F déstabilisantes

F déstabilisantes = F stabilisantes
a. LA TRANSLATION:
 LA TRANSLATION HORIZONTALE:
La translation horizontale correspond à un déplacement
latéral de la prothèse
L

Vue
occlusale

Les facteurs anatomiques favorables à la stabilisation sont:


-les crêtes : hautes avec des versants obliques.
-Les dents : les lignes du plus grand contour constituent
l’appui dentaire du bord prothétique
 LA TRANSLATION VERTICALE:

Vue vestibulaire

La translation verticale correspond au tassement de la selle


sur la crête : c’est la sustentation qui s’oppose à ce
mouvement
 LA TRANSLATION SAGITTALE :

Elle correspond à un déplacement sagittal de la prothèse

Ant
• post

Vue vestibulaire

La translation sagittale dépend de la mobilité dentaire.


Elle est limitée par le recouvrement de la tubérosité et
l’éminence piriforme et le point de contact des dents
bordant l’édentement.
b) LA ROTATION
 LA ROTATION DISTALE VERTICALE:
C’est une rotation dans le plan sagittal qui correspond à
l’enfoncement distal de la prothèse,

Enfoncement de la prothèse
 LA ROTATION SAGITTALE

Elle correspond à un mouvement de bascule de la


prothèse autour de l’axe de la crête provoqué par un
déséquilibre occlusal lors du mouvement de latéralité.
Rotation autour de l’axe de la crête
Rotation autour de l’axe de la crête
 LA ROTATION HORIZONTAL :

La rotation dans le plan horizontal c’est une rotation


latérale de la prothèse. Elle est provoquée par les forces
occlusales à direction diagonale et dépend de la
résistance desmodontale et du relief des crêtes
c. L A RETENTION :

1. DEFNITION:

La rétention est définie par E. Batarec (1989) comme:

« l’ensemble des forces axiales qui s’opposent à


l’éloignement de la prothèse de ses surfaces
d’appui »
MERCI

Centres d'intérêt liés