Vous êtes sur la page 1sur 18

Les configurations simples

Elles sont relativement simples à repérer sur vos écrans. Cependant, leur taux de réussite est
variable en fonction de l’unité de temps choisie. En unité horaire ou journalière, elles peuvent
être le résultat d’un bruit de marché ou d’une réaction épidermique ne permettant la poursuite
logique du mouvement.

Sur des unités de temps longues (hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle), les configurations
simples ont une meilleure efficacité parce que M. le Marché a le temps d’intégrer les
nouvelles.

Chandelier n°1 : Le marteau


Le marteau est souvent annonciateur d’un retournement à la hausse. D’un point de vue
graphique, il est souvent caractérisé par une bougie en forme d’un carré et une mèche basse.
N’attachez pas trop d’importance sur sa couleur selon la situation du marché.
Il apparait souvent après plusieurs séances de baisse ou dans un marché excessivement
baissier.

Comment faut-il l’interpréter ? Les investisseurs émettent quelques doutes sur la poursuite de
la baisse du cours de l’action. Après un nouveau plus-bas, ils estiment que le cours est
attractif pour diverses raisons. Ils soutiennent l’action sur ce niveau avec des volumes
importants si possible.

Si vous cherchez une confirmation du marteau, vous devez attendre une ou deux séances
haussières pour agir sérieusement. Dans la pratique, ce serait plus fiable qu’il apparait sur un
niveau de support majeur.
Marteau sur Casino, unités hebdomadaires
Chandelier n°2 : Le pendu
Le pendu est souvent annonciateur d’un retournement à la baisse. D’un point de vue
graphique, il ressemble au marteau. Sauf qu’à la différence, vous le retrouvez dans un sommet
de marché ou sur une résistance majeure. N’attachez pas trop d’importance sur sa couleur
selon la situation du marché.

Comment faut-il l’interpréter ? Les investisseurs émettent des doutes sur la poursuite de la
hausse du cours de l’action. Après un nouveau plus-haut, ils estiment que rien ne justifient
d’acheter et cherchent des prétextes à la baisse. Prendre des bénéfices ne fait pas de mal.

Si vous cherchez une confirmation du pendu, vous devez attendre une ou deux séances
baissières pour agir sereinement. Dans la pratique, ce serait plus fiable qu’il apparait sur un
niveau de résistance majeur.
Pendu sur l’action Danone, unités hebdomadaires
Chandelier n°3 : Le doji
Le doji est un chandelier japonais matérialisée par l’absence de corps. Le cours d’ouverture
est égal à celui de clôture. Vous le retrouvez un peu partout. Dans une tendance en cours ou
sur une action peu liquide, il est souvent générateur de faux signaux. Mais quand ça marche,
c’est un signe précurseur d’un retournement de tendance. Pour savoir si ça va à la hausse ou à
la baisse, vous devez analyser l’évolution graphique de l’action en question.

Sachez qu’il existe trois types de doji : longues jambes, pierre tombale et dragon.

Comment faut-il
l’interpréter ? Si je fais une analogie à un sport collectif, c’est match nul et peu importe le
score. Je pense qu’il est plus pertinent de le voir sur un support ou résistance majeur, ou
encore dans un vrai creux ou sommet de marché.
Si vous cherchez à vérifier la fiabilité d’un doji, ce serait plus sage d’attendre une ou deux
séances en fonction de la tendance que vous voyez. Deux bougies bleues pour la hausse. Deux
bougies rouges pour la baisse.
Doji baissier sur l’action Arcelor, unités hebdomadaires

Doji haussier sur l’action Essilor, unités hebdomadaires

Les trois premières configurations simples que je vous ai listées sont celles ayant un impact
important sur la psychologie des marchés.

Ceci dit, rien ne vous empêche de vous intéresser à d’autres configurations du même acabit.
Même si elles ont une influence faible sur l’évolution du cours de l’action.

Chandelier n°4 : Le marubozu


C’est une bougie bleue sans mèches. Le cours le plus haut de la séance correspond au cours
de clôture. Le cours le plus bas à celui de l’ouverture. Si la hauteur de son corps est
importante, regardez attentivement s’il est apparait dans la continuité d’une tendance.

Lorsque vous voyez une action dans une tendance haussière, le marubozu ferait qu’affirmer
un signal positif.

Chandelier n°5 : Le morubozu


C’est une bougie rouge sans mèches. En quelque sorte, c’est l’inverse du marubozu. le cours
le plus haut de la séance correspond au cours d’ouverture. Le cours le plus bas à celui de
clôture. Si la hauteur importante, regardez attentivement s’il apparait dans la continuité d’une
tendance.

Lorsque vous voyez une action dans une tendance baissière, le morubozu ferait qu’affirmer un
signal négatif.

Chandelier n°6 : L’opening yang bozu


C’est une bougie bleue qui laisse à désirer. Certes, les acheteurs remportent une bataille mais
pas forcément la guerre. La mèche basse d’une longueur non négligeable indique que les
vendeurs ont aussi leur mot à dire. Au regard de la tendance de fond, le rêve d’une poursuite
de la hausse peut prendre du plomb dans l’aile ou nécessite une respiration salutaire à la
baisse.
Chandelier n°7 : L’opening yin bozu
C’est une bougie rouge qui n’augure rien de bon. Surtout que mèche basse montre que les
vendeurs voulaient enfoncer le clou. Même si des acheteurs se sont manifestés pendant un
moment de la séance, la baisse a de fortes chances de se poursuivre. Encore faut-il analyser
avec recul la tendance du cours de l’action.

Chandelier n°8 : Le closing yang bozu


C’est une bougie bleue avec une mèche haute. Vous risquez de vous réjouir en voyant ce
chandelier japonais. Pourquoi ? Parce que les acheteurs l’emportent haut la main sur les
vendeurs. De plus, ses derniers risquent de se racheter pour combler leurs pertes. Ce qui peut
expliquer la formation de la mèche haute.
En tout cas, la poursuite de la hausse a de fortes chances de continuer. Dans une tendance
haussière affirmée, c’est encore mieux.

Chandelier n°9 : Le closing yin bozu


C’est une bougie rouge avec une mèche haute. Malgré des velléités acheteuses à un moment
de la séance, les vendeurs ont gardé la main.

En tout cas, les acheteurs risque de ne pas appuyer sur le champignon.

Les configurations double


Passons à présent aux configurations à deux bougies. Elles représentent mieux le sentiment
profond du marché. Lorsqu’elles apparaissent sur des unités longues, c’est souvent
annonciateur d’une poursuite ou retournement de tendance.

Chandelier n°10 : L’avalement


Un avalement est composé d’une petite bougie suivie d’une grande bougie qui doit l’englober
dans sa totalité. Quel que soit le mouvement de marché, il doit être composé de deux bougies
de couleurs différentes.

L’avalement baissier se forme suite à un mouvement haussier significatif. En règle générale,


vous arrivez à un sommet de marché. Si cela se confirme sur vos écrans, vous avez de fortes
chances d’assister à un retournement baissier de l’action.
D’un point de vue graphique, cela commence par une petite bougie bleue, puis suivie d’une
grande bougie rouge qui l’englobe totalement.
La petite bougie bleue vous montre que les investisseurs ne sont pas emballés propulser le
cours à la hausse lors des prochaines séances. Séance suivante, la grande bougie rouge qui la
suit confirme cette hypothèse et englobe la petite bougie bleue avec des volumes conséquents.
Pour valider définitivement l’avalement baissier, vous devez attendre une ou deux bougies
rouges avec des niveaux de clôture inférieurs avant de vendre à découvert ou shorter.

Avalement baissier sur l’action Klepierre, unités hebdomadaires


Avalement haussier sur l’action Unibail-Rodamco, unités hebdomadaires

L’avalement haussier se forme suite à un mouvement baissier significatif. En règle générale,


vous arrivez à un creux du marché. Si cela se confirme sur vos écrans, vous avez de fortes
chances d’assister à un retournement haussier de l’action.
D’un point de vue graphique, cela commence par une petite bougie rouge, puis suivie d’une
grande bougie bleue qui l’englobe totalement.
Avalement haussier sur l’action Goldman Sachs, unités hebdomadaires

Avalement haussier sur l’action Johnson & Johnson

La petite bougie rouge montre que les vendeurs à découvert commencent à avoir des
difficultés à enfoncer le clou. Séance suivante, la grande bougie bleue qui la suit, confirme
cette hypothèse et englobe la petite bougie rouge avec des volumes conséquents. Pour valider
définitivement l’avalement haussier, vous devez attendre une ou deux bougies bleues avec des
niveaux de clôture supérieurs avant d’agir à l’achat.

Chandelier n°11 : Le harami


Tout comme l’avalement, le harami est composé de deux bougies à la différence que c’est une
grande bougie qui est suivie d’une petite bougie. Quel que soit le mouvement de marché, il
doit être composé de deux bougies de couleurs différentes.

Le harami haussier se forme suit un mouvement baissier important. En règle générale, il


vous indique que la baisse de l’action arrive à sa fin. Si cela confirme sur vos écrans, vous
avez de fortes chances d’assister à un retournement haussier de l’action.
D’un point de vue graphique, vous le remarquerez par une grande bougie rouge qui englobe
totalement la petite bougie bleue.

La grande bougie rouge montre que les vendeurs à découvert ont le sentiment d’avoir la
mainmise. Cependant, ils commencent à douter. Les acheteurs surgissent lentement mais
sûrement avec une petite bougie bleue lors de la séance suivante. Pour valider définitivement
le harami haussier, vous devez attendre une ou deux bougies bleues avec des niveaux de
clôture supérieurs avant d’envisager un achat.

Le harami baissier se forme suite à un mouvement haussier important. En règle générale, il


vous indique que la hausse de l’action manque de carburant. Si cela se confirme sur vos
écrans, vous avez de fortes chances d’assister à un retournement baissier de l’action.
D’un point de vue graphique, vous le remarquerez par une grande bougie bleue qui englobe
totalement la petite bougie rouge.
La grande bougie bleue montre que les acheteurs ont le sentiment d’avoir la mainmise.
Cependant, ils commencent à douter. Les vendeurs à découvert font leur apparition avec une
petite bougie rouge. Pour valider le harami baissier, vous devez attendre une ou deux bougies
rouges avec des niveaux de clôture inférieurs pour vendre à découvert ou shorter.

Chandelier n°12 : La pénétrante baissière


C’est une structure à deux chandeliers japonais. Honnêtement, je n’ai pas le réflexe pour
repérer sur les écrans. Et pourtant, je le devrais parce que c’est généralement une
configuration de retournement de tendance ou une consolidation à la baisse.

À quoi ça ressemble ? Les deux chandeliers sont de couleurs différentes. Le première est un
chandelier bleu relativement grand. Il est suivi par un chandelier rouge un peu plus grand. Son
cours d’ouverture doit être supérieur à celui de la séance précédente. Puis son cours de clôture
doit se situer en-dessous de la moitié du corps du chandelier bleu.

Pour valider définitivement cette configuration, il serait sage pour vous, d’attendre une ou
deux chandeliers rouges supplémentaires avec des niveaux de clôture inférieurs pour prendre
une position vendeuse.
Chandelier n°13 : La pénétrante haussière
C’est la structure inverse de la pénétrante baissière. Elle signale généralement un
retournement de la tendance ou une consolidation à la hausse.

À quoi ça ressemble ? Les deux chandeliers sont de couleurs différentes. Le première est un
chandelier rouge relativement grand. Il est suivi par un chandelier bleu un peu plus grand. Son
cours d’ouverture doit être inférieur à celui de la séance précédente. Puis son cours de clôture
doit se situer en-dessus de la moitié du corps du chandelier rouge.

Pour valider définitivement cette configuration, il serait sage pour vous, d’attendre une ou
deux chandeliers bleues supplémentaires avec des niveaux de clôture supérieurs pour prendre
une position acheteuse.

Chandelier n°14 : La ligne de séparation


Elle est composée d’une bougie rouge suivie d’une bougie bleue avec le même niveau de
cours d’ouverture. Ou inversement. Lorsque vous la voyez sur vos écrans, elle apparait
souvent après un creux ou sommet de marché ou en cours d’une tendance.

Qu’est-que cela nous indique ? La ligne de séparation est du style « un coup je m’en vais et le
prochain je reviens ». Au bout du compte, elle ne fait que renforcer la tendance en cours. Puis
ce serait souhaitable que le corps des deux bougies soient importants pour la pertinence de
cette configuration double.
Ah, j’ai oublié de vous dire une chose. Une bougie rouge suivie d’une bougie bleue, c’est la
hausse qui l’emporte à condition qu’une ou deux bougies . Pour la baisse, vous avez bien
compris que c’est de l’autre sens.

Chandelier n°15 : La ligne de poussée


Elle est composée d’une bougie bleue suivie d’une bougie rouge. Ou inversement. Il existe
deux lignes de poussée : une à la hausse et une à la baisse.

La ligne de poussée haussière verra la clôture de la seconde bougie rouge au-dessus de la


moitié du corps de la première bougie bleue. Quant à son ouverture, elle doit se faire au-
dessus de la moitié du corps de la bougie bleue.

Comme l’adjectif l’indique, elle annonce une poursuite probable de la hausse. Un ou deux
bougies

La ligne de poussée baissière verra la clôture de la seconde bougie bleue en-dessous de la


moitié du corps de la première bougie rouge. Quand à son ouverture, elle doit se faire en-
dessous de la moitié du corps de la bougie rouge.

Pour que ces structures soient validées pour de bon, vous devez avoir une ou bougies bleues
au-dessus pour la ligne de poussée haussière. Une ou deux bouges rouges en-dessous pour la
ligne de poussée baissière.
Les configurations triple
D’après des études américaines, figurez-vous que les configurations à trois bougies possèdent
les meilleurs pourcentages de réussite, puis sont très puissantes en termes de sentiment de
marché.

Chandelier n°16 : Les étoiles


Les étoiles sont composées de trois bougies. La première et la troisième ont un grand corps de
couleur différente. La deuxième qu’on appellera l’étoile est le sommet de la structure. Des
gaps peuvent se former : un entre la première bougie et la seconde et un autre entre la seconde
et la troisième. Il existe deux types d’étoiles à connaître : l’étoile du matin et du soir.

L’étoile du soir prend forme suite à un mouvement haussier. En règle générale, il indique un
retournement baissier de l’action. Au niveau graphique, elle est composée par un premier gap
entre la grande bougie bleue et l’étoile (bleue ou rouge) et un deuxième entre l’étoile et la
grande bougie rouge.

En termes de signaux techniques, l’étoile signifie que les acheteurs hésitent à poursuivre la
hausse. Malgré un gap à la hausse, son corps est moitié moindre par rapport à la première.
Lors de la séance suivante, la grande bougie rouge confirme cette probabilité avec un gap
baissier. La validation de l’étoile du soir sera actée par une ou deux bougies rouges avec des
niveaux de clôture inférieurs.
Étoile du soir sur l’action Engie, unités hebdomadaires

L’étoile du matin prend forme suite à un mouvement baissier. En règle générale, il indique
un retournement baissier de l’action. Au niveau graphique, elle est composée par un premier
gap entre la grande bougie rouge et l’étoile (rouge ou bleue) et un deuxième entre l’étoile et la
grande bougie bleue.

En termes de signaux techniques, l’étoile signifie que les vendeurs hésitent d’enfoncer le clou
à la baisse. Malgré un gap à la baisse, son corps est moitié moindre par rapport à la première.
Lors de la séance suivante, la grande bougie bleue confirme cette probabilité avec un gap
haussier. La validation de l’étoile du matin sera actée par une ou deux bougies bleues avec des
niveaux de clôture supérieurs.

À noter que l’absence de gap ne remet pas en cause la configuration de l’étoile.


Chandelier n°17 : Bébé abandonné
C’est une configuration qui ressemble à l’étoile du soir ou du matin. Sauf que la seconde
bougie est doji et les gaps sont obligatoires. La mèche du doji ne doit pas dépasser les plus-
bas de la première et troisième bougie.
Le bébé abandonné haussier arrive généralement suite à un mouvement baissier. Un premier
chandelier japonais rouge est suivi d’un doji avec la présence d’un gap baissier. S’ensuit un
troisième chandelier bleu avec un gap haussier.

Les vendeurs semblent avoir la main avec la grand chandelier rouge et le gap baissier lors de
la séance suivante. Mais elle se solde par un doji qui marque une indécision dans leur esprit.
Le grand chandelier bleu suivant le confirmera. Si c’est encore le cas lors des prochaines
séances, les vendeurs risquent de se racheter fortement pour couvrir leurs pertes. Comme
l’adjectif l’indique, c’est une figure de retournement à la hausse.

Le bébé abandonné baissier arrive généralement suite à un mouvement haussier. Un premier


chandelier japonais bleu est suivi d’un doji avec la présence d’un gap haussier. S’ensuit un
troisième chandelier rouge avec un gap baissier.

Les acheteurs semblent avoir la main avec la grand chandelier bleu et le gap haussier lors de
la séance suivante. Mais elle se solde par un doji qui marque une indécision dans leur esprit.
Le grand chandelier rouge suivant le confirmera. Si c’est encore le cas lors des prochaines
séances, les vendeurs reprennent la main. Comme l’adjectif l’indique, c’est une figure de
retournement à la baisse.

Chandelier n°18 : Les trois soldats bleus


C’est une configuration qui intervient dans un creux de marché ou une tendance haussière.
Elle est composée par trois chandeliers japonais consécutifs de couleur bleu. Sur chaque
chandelier, le cours d’ouverture et de clôture sont font toujours au plus haut.
Elle vous indique un renforcement du mouvement en cours. Pour valider cette hypothèse,
vous devez faire preuve de patience en attendant une ou deux chandeliers bleus
supplémentaires.
Chandelier n°19 : Les trois corbeaux rouges
C’est une configuration qui intervient dans un sommet de marché ou une tendance baissière.
Elle est composée par trois chandeliers japonais consécutifs de couleur rouge. Sur chaque
chandelier, le cours d’ouverture et de clôture sont font toujours au plus bas.
Elle vous indique un renforcement du mouvement en cours. Pour valider cette hypothèse,
vous devez faire preuve de patience en attendant une ou deux chandeliers rouges
supplémentaires.

Apprendre les chandeliers japonais, c’est bien mais il


faut aller plus

Vous aimerez peut-être aussi