Vous êtes sur la page 1sur 2

Transfert de cotes 1/2

1/ Définition

À partir de la cotation fonctionnelle du dessin de définition, les cotes de fabrications sont déterminées par le
bureau des méthodes (BM) soit directement, soit indirectement qui nécessite un calcul appelé : « transfert de
cotes ».

♦ Exemple

Soit à réaliser un axe épaulé, les cotes fonctionnelles du dessin


de définition à respecter suivant l’axe oz sont A = 60 ± 0,15 et B = 35 ± 0,2.
La cote A est réalisée directement à l’aide de la cote machine Cm2.
La cote B (cote condition n’apparait pas dans les cotes de fabrication)
est réalisée indirectement à l’aide de cote machine Cm1 ; un transfert
est donc nécessaire.

2/ Etude du transfert de cotes

♦ Calcul de Cm1

On appliquant les règles relatives à une somme vectorielle


(B = vecteur résultant, Cm1 et Cm2 = vecteurs composants),
On trouve les relations suivantes à respecter :
- B max = A max – Cm1 min. (1)
- B min = A min – Cm1 max. (2)
- Tolérance de la cote condition = somme des
tolérances des cotes composantes. (3)

▪ La cote condition B peut être prise indifféremment au maximum (application de la relation (1)) ou au
minimum (application de la relation (2)).
▪ La tolérance de Cm1 est déterminée à l’aide de la relation (3).

♦ Calcul de Cm1 à l’aide des relations (1) et (3) :

(1) : B max = A max – Cm1 min


35,2 = 60,15 – Cm1 min
Cm1 min = 60,15 - 35,2
Cm1 min = 24,95
(3) : Tolérance B = Tolérance A + Tolérance Cm1
0,4 = 0,3 + Tolérance Cm1
Tolérance Cm1 = 0,1
+ 0,1
Cm1 = 24,95 0

♦ Calcul de Cm1 à l’aide des relations (2) et (3) :

(1) : B min = A min – Cm1 max


34,8 = 59,85 – Cm1 max
Cm1 max = 59,85 – 34,8
Cm1 max = 25,5
(3) : Tolérance Cm1 = 0,1
0
Cm1 = 25,05 - 0,1

1éreSTM Productique : Transfert de cotes Lycée d'Excellence de Ben Guerir E.P


2/2

2/ Méthode vectorielle simplifiée

Cette méthode est surtout intéressante lorsqu’il y a un grand nombre de chaines ou un nombre important de
composantes dans une même chaine. Elle évite de poser les équations (1) ou (2) ; les calculs étant
méthodiquement effectués à l’aide d’un tableau.

♦ Détermination de Cm1 en prenant la cote condition B minimale.

(2) : B min = A min – Cm1 max


B min + Cm1 max = A min

- De l’examen de l’égalité (2), on tire la règle suivante :


Si la cote condition est minimale, les composantes de même sens
que la condition sont minimales et les cotes composantes de sens
opposé sont maximales.

* Exploitation du tableau

- La somme de chaque colonne étant égale, on obtient par soustraction


la cote Cm1 max cherchée :
Cm1 max = Amin - B min.
- Le calcul de la tolérance de Cm1 s’effectue en appliquant la règle (3) :
Tolérance B = tolérance Cm1 + tolérance A.
- De l’examen de l’égalité (2), on tire les règles suivantes :
La valeur de la cote condition minimale doit être inscrite dans la
même colonne que les cotes composantes maximales.

La somme des cotes inscrites dans la colonne des cotes minimales est égale à la somme des cotes inscrites
dans la colonne des cotes maximales (cote condition minimale incluse).

♦ Application

- Calcul de Cm1 en prenant la condition au minimum - Calcul de Cm1 en prenant la condition au maximum
Soit 34,8 et elle est placée dans la colonne max. Soit 35,2 et elle est placée dans la colonne min.

0 + 0,1
Cm1 = 25,05 - 0,1 Cm1 = 24,95 0

1éreSTM Productique : Transfert de cotes Lycée d'Excellence de Ben Guerir E.P

Vous aimerez peut-être aussi