Vous êtes sur la page 1sur 12

Table des matières

Introduction ............................................................................................................................................ 2
I- La détection électrique d’une solution aqueuse: .............................................................. 3
I.1. La détection :....................................................................................................................... 3
I.2. La concentration de conductivité ....................................................................................... 3
II- Aspect de fonctionnement ..................................................................................................... 4
II.1. Principe de base .................................................................................................................. 4
II.2. Principe globale................................................................................................................... 4
II.3. schéma ................................................................................................................................ 5
II.4. Avantages ............................................................................................................................ 5
II.5. Inconvénients ...................................................................................................................... 6
III- Réalisation ............................................................................................................................. 6
III.1. Les composants du circuit .................................................................................................. 6
III.2. Simulation via le logiciel Proteus ISIS ................................................................................ 7
III.3. La réalisation en pratique ................................................................................................... 7
Conclusion ............................................................................................................................................... 9
Webographie ......................................................................................................................................... 10

Table des illustrations


Figure 1: schéma de principe de base ..................................................................................................... 4
Figure 2:circuit du capteur de nieau ....................................................................................................... 5
Figure 3: simulation de circuit de capteur de niveau par Proteus ISIS .................................................... 7
Figure 4 : le circuit réalisé sur la plaque d'essai ...................................................................................... 7
Figure 5: le niveau de l'eau en état bas ................................................................................................... 8
Figure 6 : le niveau de l'eau à l'état intermédiaire................................................................................. 8

1
Introduction

Il est bien connu que les capteurs transforment une grandeur


physique en grandeur électrique, dans ce rapport, nous nous intéresserons
à un capteur qui détecte le niveau d'une solution aqueuse conductrice
dans un réservoir et la transforme en signal électronique ; ce signal sera
affiché directement sur place ou intégré dans une commande du process
ou un système de contrôle, sache qu’une commande de commutation peut
mettre en marche ou arrête des dispositifs de remplissage comme
les convoyeurs à bande ou des pompes.
Généralement la détection de niveau se fait par plusieurs méthodes
(hydrostatiques, acoustiques, par absorption de rayon gamma, électriques
… etc.). La nôtre fait partie de celles électriques, ce sont des méthodes
employant des capteurs spécifiques, c’est-à-dire traduisant directement le
niveau en signal électrique. Leur intérêt réside dans la simplicité des
dispositifs et la facilité de leur mise en œuvre.
Dans le développement de ce sujet nous commencerons par
l’explication de la conductivité d’une solution aqueuse ; et nous verrons par
la suite une interprétation théorique de l’aspect de fonctionnement du
capteur, ses avantages et inconvénients, ses composantes et ses
procédures de la réalisation.

2
I- La détection électrique d’une solution
aqueuse:
I.1. La détection :
De point de vue électrique il est possible de détecter la présence d’une solution aqueuse grâce
à ses propriétés chimiques :

 Une « solution aqueuse », c’est de l’eau contenant une ou plusieurs substances dissoutes.
 L’eau pure (distillée) n’est pratiquement pas conductrice du courant électrique.
 Les solutions aqueuses doivent contenir des ions (particules chargées) pour être conductrices.
Les solutions qui ne contiennent que des molécules ne sont pas conductrices.
 Dans les solutions aqueuses, le courant électrique est dû à un déplacement d’ions.
 Les ions positifs se déplacent dans le sens du courant (vers la borne -) et les ions négatifs dans
le sens contraire (vers la borne +).

Dans une solution aqueuse ionique, les ions de charge électrique positive se déplacent vers
l’électrode de charge électrique négative (Cathode), et les ions négatifs se déplacent dans le sens
contraire (vers la borne positive : Anode).

C’est ce mouvement à double sens qui constitue le courant électrique dans un liquide.

Solution de Chlorure de Sodium

I.2. La concentration de conductivité


La conductivité électrique est fortement dépendante du nombre d'électrons disponibles pour
participer au process de conduction.

La conductivité est définie comme le rapport entre la densité de courant (J) et l’intensité du champ
électrique (e)
𝐽
𝑆=
𝑒

3
La plupart des métaux sont des conducteurs d’électricité extrêmement bon, du fait du
nombre important d’électrons libres pouvant être excité dans une couche énergétique vide et
disponible.

Dans l’eau et les matériaux ioniques et liquides, du fait que le courant électrique est
transporté par les ions de la solution, la conductivité augmente lorsque la concentration des ions
augmente.

Donc, puisque la conductivité des solutions aqueuses est généralement faible, nous allons
adopter un transistor sensible à cette conductivité même si elle est faible ; notre choix est tombé sur
le transistor BC548 dont ses caractéristiques sont données à l’annexe.

Dans le chapitre suivant nous abordons le montage convenable pour la réalisation d’un
capteur de niveau efficace.

II- Aspect de fonctionnement


II.1. Principe de base
Le schéma ci-dessous représente l’idée de base de principe de détection de niveau.

Figure 1: schéma de principe de base

Si l’interrupteur SW1 fermé la Led s’allume, au contraire s’il est ouvert le transistor est à l’état bloqué
alors la Led sera éteinte du fait de l’absence de courant IC.

II.2. Principe globale


Une sonde (électrode, simple tige métallique d'axe vertical isolée de la masse du réservoir) a son
extrémité inférieure toujours immergé dans le liquide.

Lorsque le niveau monte, ce liquide arrive en contact avec l’extrémité de la deuxième sonde située
plus haut le circuit électrique est alors fermé, un courant sous très basse tension passant entre deux
électrodes. Cette variation de résistance du milieu passe de l’état d’isolant à (gaz ou vapeur) à l’état
conducteur (liquide) produit une variation de tension détectée par le circuit électronique (figure 2) qui

4
change l’état d’un contact ou d’un signal de sortie (Rappelons que nous pouvons exploiter ce signal de
sortie à plusieurs fins).

Il est simple de placer plusieurs détections de niveau (très basse, basse, haute, très haute…) en utilisant
plusieurs sondes (électrodes) de longueurs différentes.

On remplace parfois l’électrode la plus longue dont d’extrémité doit toujours être plongé dans le
liquide par la masse du réservoir s’il est en métallique.

Une électrode peut aussi être montée horizontalement si on dispose d’un piquage latéral sur le
réservoir.

On utilise un courant sous faible tension pour éviter tout risque d’électrocution (le fait de faire passer
dans un organisme vivant une décharge électrique) et sous faible intensité pour qu’il n’y ait pas
d’électrolyse (décomposition chimique d’un certains corps composés en fusion ou en solution obtenue
par le passage d’un courant électrique) du liquide dont on mesure le niveau.

II.3. schéma

Figure 2:circuit du capteur de nieau

II.4. Avantages
 Simplicité
 Coût moins élevé
 Indépendance par rapport aux caractéristiques physiques du produit (en particulier la
masse volumique)

5
 Les détecteurs sont donc des systèmes en général d'un coût moins élevé que celui des
dispositifs de mesure continue mais fiables car la sécurité des personnels et des
installations repose souvent sur eux.

II.5. Inconvénients
 Ne convient qu’avec les liquides et à condition qu’ils soient inducteurs (eau, acide,
solutions).
 Peu corrosifs (sinon, remplacer périodiquement les électrodes, leur cout étant faible).
 Peu chargés de particules susceptibles de se déposer.
 L’eau pure, l’eau sucrée ou l’huile contiennent des molécules : ce ne sont pas des
solutions conductrices.

III- Réalisation
Avant de passer à la réalisation de circuit en pratique on simule le fonctionnement de ce circuit à l’aide
d’un logiciel de simulation pour vérifier la validité de montage et pour éviter tout risque de
détérioration d’un composant ou de tout le circuit.

III.1. Les composants du circuit

fils transistor résistance 220 ohm


nombre :3 nombre : 6

les Leds: Buzzer:un modèle


électrique émettant un Batterie: 9V
* vert
* rouge son

6
III.2. Simulation via le logiciel Proteus ISIS
La conductivité de l’eau sera représentée par un interrupteur

Figure 3: simulation de circuit de capteur de niveau par Proteus ISIS

Résultat :

Le circuit fonctionne sans erreurs

III.3. La réalisation en pratique


Dans cette étape nous choisissons de mettre en pratique ce montage à l’aide d’une plaque d’essai. Les
images suivantes montrent le fonctionnement de capteur de niveau à après plusieurs tests sans
problèmes.

Figure 4 : le circuit réalisé sur la plaque d'essai

7
Figure 5: le niveau de l'eau en état bas

Figure 6 : le niveau de l'eau à l'état intermédiaire

8
Conclusion

Le fait d’aborder le sujet « Capteur de niveau » dans le cadre du mini


projet, nous a permis de développer une méthodologie rigoureuse et
efficace de travail, de s’adapter à la démarche du projet, ses
contraintes et difficultés et de mettre en pratique les connaissances
acquises pendant la période de formation comme les cours appris en
commun.
Pour clore, ce mini projet a été pour nous un complément à notre
formation, dans ce sens, nous souhaitons en perspective que cette
expérience sera enrichissante sur les deux plans théorique et pratique
par la réalisation de ce capteur de niveau.

9
Webographie
 http://pccollege.fr/
 http://fr.wikipedia.org/
 http://www.academie-en-ligne.fr/
 http://www.lenntech.fr/
 http://fr.wikiversity.org/
Instrumentation CIRA chapitre IV : capteurs de
niveau.

10
Annexe

11
12

Vous aimerez peut-être aussi