Vous êtes sur la page 1sur 56

Table de matiere

l. Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

1.1. Principe générale de l’onduleur multi-niveaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

1.2. Onduleur de tension à diode de blocage. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2

1.3. Les avantage et les inconvénients des onduleurs multi-niveaux. . . . . 2

1.4. Commande (MLI) . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3

1.5. resultat de simulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

2. onduleur à deux niveaux de tension. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

- simulation(TP1) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

3. onduleur à trois niveaux de tension. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16

- simulation(TP2). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .19

4. onduleur à cinq niveaux de tension. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..29

- simulation(TP3). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32

5. onduleur à sept niveaux de tension. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42

- simulation(TP4). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46

0
1. Les onduleurs multi-niveaux
Les onduleurs multi niveaux permettent d’augmenter le niveau de la tension de sortie des
convertisseurs statiques au-delà des limites des semi-conducteurs. Pour les réaliser ou doit
disposer de plusieurs sources de tension continue obtenu à l’aide d’un diviseur capacitif des
tensions .
En générale, ces onduleurs sont utilisés pour l’entraînement des moteurs asynchrones de grande
puissance, et pour l’entraînement des moteurs qui tournent à vitesse très élevée.
1.1. Principe générale de l’onduleur multi-niveaux
Le principe général du comportement multi-niveaux lié aux nombre des semi conducteurs dans un
bras et le nombre de générateurs de tension d’alimentation ainsi que les porteuses utilisées. La
figure illustre comment travailler les convertisseurs multi-niveaux.
En général, les convertisseurs multi niveaux permet de synthétiser la tension de sortie à plusieurs
niveaux de tension discrets

.
Les Différents topologie des onduleurs multi niveaux
Parmi les différentes topologies des onduleurs multi-niveaux, on peut présenter trois topologies de
base :
la topologie à diode de blocage
la topologie à condensateur flottant
la topologie en cascade

1
1.2. Onduleur de tension à diode de blocage
Cette structure a été introduite par A. Nabae et H.Akagi
en 1981. L’objectif était de réduire l’amplitude des
harmoniques injectés par l’onduleur dans la charge pour
des applications de type alimentation de moteur .

1.3.1. Les avantage des onduleurs multi-niveaux


L’augmentation du nombre de niveaux de l’onduleur
fait diminuer forcément la distorsion
harmonique totale.
L’augmentation de tension de sortie permet d’augmenter la puissance de convertisseurs sans
augmente le courant.
L’augmentation de la fréquence apparente de sortie une dynamique du système plus élevée.
A conséquence de l’augmentation des niveaux, les éléments filtrages sont plus réduit et moins
couteux.
1.3.2 Les inconvénients des onduleurs multi-niveaux
L’augmentation des niveaux de tension grandis la structure de contrôle et devient plus
complexe.
Les problèmes de déséquilibre de tension des condensateurs.
La réalisation des multi-niveaux nécessite de grande nombres des composent et ça coûte.
* Le domaine d’utilisation des onduleurs multi-niveaux
La plupart des applications des onduleurs triphasés autonome de tension se résume aux :
commandedes moteurs alternatifs, filtre actif, système d’alimentation sans interruption
(ASI)…etc.
* Les commandes associées à l’onduleur
Plusieurs stratégies sont possibles, à faible fréquence ils sont commandés à plein d’onde, et pour
une fréquence élevée, ils sont commande en modulation de largeur d’impulsion (MLI). Cette
dernière permet de régler à la fois l’amplitude et la fréquence en gardant la source continue
constante dont le principe est basée sur la bande de réglage r et taux modulation m des tensions de
sortie.

2
1.4.Commande à modulation de largeur d’impulsion (MLI)
Le principe de la commande à modulation de largeur d’impulsion est réalisé par la comparaison
d’une onde modulante basse fréquence (dite tension de référence) avec une onde porteuse haute
fréquence de forme triangulaire. Les instants de commutation sont déterminés par les points
d’intersections entre la porteuse et la modulante, la fréquence de commutation des interrupteurs
est fixée par la porteuse . La figure illustre le principe de cette technique.

En triphasé les trois références (modulantes) sinusoïdales sont données pars :

Vue que à la sortie de l’onduleur, la tension n’est pas de forme purement sinusoïdale, donc elle
comporte des harmoniques, seules responsables des parasites ce qui engendre des pertes
supplémentaires. La commande MLI sert à remédie ces problèmes grâce à ces avantages tel que :
Variation de la fréquence et l’amplitude de la tension de sortie.
Elimination de certaines harmoniques de tension.
La stratégie MLI est caractérisée par les paramètres suivant :
L’indice de modulation « m » qui est l’image du rapport de fréquence de la porteuse fp sur la
fréquence de référence f :

Le coefficient de réglage « r » qui est l’image du rapport des amplitudes de tension de la


Référence V𝑚𝑟é𝑓 sur la tension de la porteuse V𝑚𝑝 :

La commande de modulation de largeur d’impulsion se décompose en deux types principaux :


Modulation sinusoïdale (MLI).
Modulation vectorielle (SVM).

3
resultats de simulation :
THDI en fonctione de m :

THDI en fonctione de niveau

4
2-l’onduleur à deux niveaux

1 Structure
La figure présente La structure d’un onduleur de tension à deux niveaux à base des
interrupteurs IGBT. Les potentiels de tension aux bornes de A, B et C prendre les deux
valeurs
( +Uc,-Uc ), l’amplitude de la tension aux bornes de chaque semi-conducteur est limitée à la
demi tension .

2.Les différentes configurations d’un bras d’onduleur à deux niveaux


Pour simplifier le modèle précédent, on remplace chaque paire transistor-diode par un seul
interrupteur bidirectionnel supposé idéal comme la figure .

3.Fonction de conversion
Pour éviter le court-circuit des sources de tension par conduction de plusieurs interrupteurs
d’un onduleur triphasé à deux niveaux en mode commandable, on définit la commande
complémentaire
suivante :

Avec :𝐵𝑘𝑠 , commande de base du transistor Tks d’un bras k. avec k =1, 2,3

5
simulation(TP1) :
Schéma de l'onduleur :-

Discrete,
Ts = 5e-005 s.

powergui

g
C

C
T1

g
C
T2 T3

m
E

m
E
T1

T1'
A A
T2
B B
T2' C C
M
T3

T3'
Commande MLI

T3'
g

g
C

C
g
C

T1' T2'
m

m
E

E
m
E

Schéma de commande MLI :-

V réf 1

Si ne Wave

1
Repeati ng Rel ay T1
Sequence3
NOT 2
T 1'
Logi cal
Operator

Scope3

3
T2
Si ne Wave1

NOT 4
T 2'
Logi cal
Rel ay1 Operator1
V p

5
T3
Si ne Wave2

6
Rel ay2 T 3'
V p NOT

Logi cal
Operator2

6
THDI et THDV pour les différents fréquences de porteuse

Les tensions simple (Vn) et Les courants In :-

Ub1: charge triphasé Ub2: charge triphasé

200 200

0 0

-200 -200

0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06


Ub3: charge triphasé Ib1: charge triphasé
50
200

0 0

-200
-50
0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06
Ib2: charge triphasé Ib3: charge triphasé
50 50

0 0

-50 -50
0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06

Signals des porteuses

7
F=300hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=6 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

8
F=750hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=15 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

9
F=1000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=20 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

10
F=1500hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=30 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

11
F=2000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=40 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

12
F=3000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=60 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

13
F=4000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=80 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

14
FF=5000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=100 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

15
4-Onduleur à trois niveaux de type NPC
1 Structure
L’idée de base de l’onduleur NPC est l’obtention d’une tension de sortie à trois niveaux par la
superposition de deux interrupteurs élémentaires alimenté chacun par une source de tension
continue distincte.
La figure 1 représente la structure topologique d’un onduleur triphasé à trois niveaux.
Elle est composée de trois bras monophasés . A partir de la source principale de tension continu,
et à l’aide d’un diviseur de tension capacitif formé par les condensateurs de filtrage C1 e
C2 de même capacité, on obtient deux sources secondaires de tension continue délivrant chacune
une demi tension (E/2). Cette structure crée alors un point neutre (o) entre les deux condensateurs.
Ces derniers sont identiques de manières à éviter le déséquilibre de charge (C1=C2 c’est-à-dire
UC1=UC2).

figure 1 :

Chaque demi-bras de l’onduleur se compose de deux interrupteurs (Kij) en série avec leur point
commun relié par une diode de bouclage au point neutre des sources (o). Une diode en
antiparallèle est montée sur chaque interrupteur pour assurer la réversibilité des courants dans la
charge.
L’onduleur multi-niveaux de type NPC permet d’avoir une tension plus proche de la sinusoïde
que celle issue de l’onduleur classique à deux niveaux. Il permet également, par la mise en série
des interrupteurs, une meilleure maîtrise des contraintes en tension sur les composants.
Principe de fonctionnement
L’onduleur triphasé à trois niveaux est montré sur la figure 1, qui représente le schéma de
principe de l’une des topologies des onduleurs triphasés à structure NPC. Grâce à la symétrie de
ces derniers, on considère un seul bras dont la structure est représentée par la figure 2

16
figure 2 :

Il faut déterminer les valeurs que peut prendre la tension simple Vao entre la borne (a) de la charge
et le point neutre o. Cette tension est entièrement définie par l’état (0 ou 1) des quatre
interrupteurs Ka1, Ka2, Ka3 et Ka4 du bras.
Sur les 24 =16 configurations possibles, seules trois configurations sont mises en oeuvre. Toutes
les autres séquences ne sont pas fonctionnelles, et sont donc à éviter. En effet, elles provoquent,
soient, des court-circuit des sources de tension continue, soient, elles provoquent la déconnexion
de la charge.

Première configuration {1100}


Ka1, Ka2 sont passants et Ka3, Ka4 sont bloqués :

+𝐸
𝑉𝑎𝑜 = 2

Deuxième configuration {0110}


Ka2, Ka3sont passants et Ka1, Ka4sont bloqués :

𝑉𝑎𝑜 =0

17
Troisième configuration {0011}
Ka3, Ka4 sont passants et Ka1, Ka2 sont bloqués :

−𝐸
𝑉𝑎𝑜 =
2

Table de commutation de l’onduleur NPC 3 niveaux :

Forme d’onde de la tension de sortie d’un bras d’onduleur à trois Niveaux de type NPC :

La structure de l’onduleur à trois niveaux limite à E/2 la tension imposée à chaque interrupteur
lorsqu’il est bloqué, alors que dans la structure classique de l’onduleur, cette tension vaut la
tension continue complète E. C’est cette caractéristique de l’onduleur à trois niveaux qui permet
de monter en puissance, dans le cas des applications de forte puissance.
Donc, la tendance vers l’augmentation du nombre de niveaux est dictée par le besoin de tensions
plus élevées pour les applications de forte puissance. Ainsi que, plus le nombre de niveaux
augmente, la tension de sortie en forme d’escalier possède plusieurs paliers. Ceci permet de mieux
approcher la sinusoïde.

18
simulation(TP2)
Schéma de l'onduleur :-

Schéma de commande MLI :-

19
Signals des porteuses

Les tensions simple (Vn) et Les courants In :-


Ub1: Three-Phase Series RLC Branch Ub2: Three-Phase Series RLC Branch
500 500

0 0

-500 -500
0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06
Ub3: Three-Phase Series RLC Branch Ib1: Three-Phase Series RLC Branch
500
10
0 0
-10
-500
0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06
Ib2: Three-Phase Series RLC Branch Ib3: Three-Phase Series RLC Branch

10 10
0 0
-10 -10

0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06

20
THDI et THDV pour les différents fréquences de porteuse
F=300hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=6 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

21
F=750hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=15 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

22
F=1000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=20 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

23
F=1500hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=30 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

24
F=2000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=40 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

25
F=3000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=60 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

26
F=4000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=80 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

27
F=5000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=100 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

28
3-Onduleur à cinq niveaux de types NPC
1 Structure
La figure 1 représente la structure d’un bras d’onduleur de tension à cinq niveaux de type NPC.
Elle est constituée de quatre sources secondaires de tension continue de valeur E/4, de huit
interrupteurs à IGBT et de six diodes de bouclage.

figure 1

2-Principe de fonctionnement
Pour définir les séquences de fonctionnements de l’onduleur à cinq niveaux, définissant d’abord
les différents états que peu prendre la tension simple (la tension entre le bras de l’onduleur et le
point milieu fictif). Les états possibles d’un seul bras d’interrupteur est de 25=32 états que l’on
peut représenter par un quadruplet de 0 et 1.
Pour ce type d’onduleur, seules cinq configurations sont fonctionnelles. Elles sont décrites comme
Suit :
Première configuration {11110000}
+𝐸
Ka1, Ka2, Ka3 et Ka4 sont passants et Ka5, Ka6, Ka7 et Ka8 sont bloqués : 𝑉𝑎𝑜 = 2
Deuxième configuration {01111000}
+𝐸
Ka2, Ka3, Ka4, et Ka5 sont passants et, Ka6, Ka7, Ka8 et Ka1sont bloqués : 𝑉𝑎𝑜 = 4

29
Troisième configuration {00111100}
Ka3, Ka4, Ka5, et Ka6 sont passants et, Ka7, Ka8, Ka1 et Ka2sont bloqués : 𝑉𝑎𝑜 =0

Quatrième configuration {00011110}


−𝐸
Ka4, Ka5, Ka6, et Ka7 sont passants et, Ka8, Ka1, Ka2 et Ka3 sont bloqués : 𝑉𝑎𝑜 = 4

Cinquième configuration {00001111}


Ka5, Ka6, Ka7, et Ka8 sont passants et, Ka1, Ka2, Ka3 et Ka4sont bloqués :
−𝐸
𝑉𝑎𝑜 = 2

30
Table de commutation de l’onduleur NPC 5 niveaux :

Forme d’onde de la tension de sortie d’un bras d’onduleur à cinq niveaux de type NPC :

31
simulation(TP3)
Schéma de l'onduleur :-
1 In1

17 In17
9 In9
g

g
C

C
T14 T24 T34
E

E
10 In10 18 In18
2 In2
g

g
C

C
T13 11 In11 T23 19 In19 T33 Scope2
E

E
3 In3
g

g
C

C
T12 T22 T32
4 In4
E

E
12 In12
20 In20
g

g
C

C
T11 T21 T31
E

E
i A A

+
-
E1
Ian B B

C C

5 In5
13 In13 21 In21
Three-Phase
g

g
C

T' 11 T' 21 T' 31


E

6 In6 14 In14 22 In22


g

g
C

T' 12 T' 22 T' 32

-
15 In15
E

7 In7 23 In23

Van

v
g

g
C

T' 13 T' 23 T' 33 Scope3


E

8 In8 16 In16 24 In24


g

g
C

T' 14 T' 24 T' 34


E

Schéma de commande MLI :-

32
Signals des porteuses

Les tensions simple (Vn) et Les courants In :-

Ub1: Subsystem/Three-Phase Ub2: Subsystem/Three-Phase


1000 1000

0 0

-1000 -1000
0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06
Ub3: Subsystem/Three-Phase Ib1: Subsystem/Three-Phase
1000
20

0 0

-20
-1000
0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06
Ib2: Subsystem/Three-Phase Ib3: Subsystem/Three-Phase

20 20

0 0

-20 -20

0 0.02 0.04 0.06 0 0.02 0.04 0.06

33
THDI et THDV pour les différents fréquences de porteuse
F=300hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=6 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

34
F=750hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=15 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

35
F=1000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=20 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

36
F=1500hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=30 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

37
F=2000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=40 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

38
F=3000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=60 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

39
F=4000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=80 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

40
F=5000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=100 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

41
5-Onduleur à sept niveaux de type NPC

1 Structure
L’analyse de l’onduleur à sept niveaux se fait de façon similaire à l’onduleur à cinq niveaux. La
figure 1 représente la structure d’un bras d’onduleur de tension à sept niveaux de type NPC. Elle
est constituée de six sources secondaires de tension continue de valeur E/6, de douze interrupteurs
à IGBT et de dix diodes de bouclage.

2-Principe de fonctionnement
Une analyse topologique d’un bras de l’onduleur montre sept configurations possibles pour ce
dernier. Elles sont décrites comme suit :

Première configuration {111111000000}


Ka1, Ka2, Ka3, Ka4, Ka5 et Ka6 sont passants et Ka7, Ka8, Ka9, Ka10, Ka11 et Ka12 sont bloqués
+𝐸
𝑉𝑎𝑜 = 2
Deuxième configuration {011111100000}
Ka2, Ka3, Ka4, Ka5, Ka6 et Ka7 sont passants et Ka8, Ka9, Ka10, Ka11, Ka12 et Ka1 sont bloqués
+𝐸
𝑉𝑎𝑜 = 3

Troisième configuration {001111110000}


Ka3, Ka4, Ka5, Ka6, Ka7 et Ka8 sont passants et Ka9, Ka10, Ka11, Ka12, Ka1 et Ka2 sont bloqués
+𝐸
𝑉𝑎𝑜 = 6
Quatrième configuration {000111111000}
Ka4, Ka5, Ka6, Ka7, Ka8 et Ka9 sont passants et Ka10, Ka11, Ka12, Ka1, Ka2 et Ka3 sont bloqués
𝑉𝑎𝑜 = 0

42
43
Cinquième configuration {000011111100}
−𝐸
Ka5, Ka6, Ka7, Ka8, Ka9 et Ka10 sont passants et Ka11, Ka12, Ka1, Ka2, Ka3 et Ka4 sont bloqués : 𝑉𝑎𝑜 =
6
Sixième configuration {000001111110}
−𝐸
Ka6, Ka7, Ka8, Ka9, Ka10 et Ka11 sont passants et Ka12, Ka1, Ka2, Ka3, Ka4 et Ka5 sont bloqués : 𝑉𝑎𝑜 =
3
Septième configuration {000000111111}
−𝐸
Ka7, Ka8, Ka9, Ka10, Ka11 et Ka12 sont passants et Ka1, Ka2, Ka3, Ka4, Ka5 et Ka6 sont bloqués : 𝑉𝑎𝑜=
2

44
Table de commutation de l’onduleur NPC 7 niveaux :

Tensions simples d’un onduleur triphasé de type NPC à sept niveaux :

45
simulation(TP4)
Schéma de l'onduleur :

Schéma de commande MLI :-

46
Signals des porteuses

47
THDI et THDV pour les différents fréquences de porteuse
F=300hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=6 :-
A)THDI:-

B)THDV:

48
F=750hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=15 :-
A)THDI:-

B)THDV:

49
F=1000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=20 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

50
F=1500hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=30 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

51
F=2000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=40 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

52
F=3000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=60 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

53
F=4000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=80 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

54
F=5000hz / Vp=500v / Vm=400v / E=400v / m=100 :-
A)THDI:-

B)THDV:-

55