Vous êtes sur la page 1sur 1

Un Etat de droit garant de l’intérêt général menant une

action publique territorialisée basée sur la cohérence,


la transparence, l’efficacité et l’évaluation systématique
La question de la gouvernance institutionnelle fait l’objet d’une prise
de conscience collective
et partagee, aussi bien des pouvoirs publics, des elus territoriaux, que
des differents corps
intermediaires representant les acteurs et les citoyens (partis politiques,
organisations
syndicales, secteur prive, societe civile…). L’importance de cet aspect
decoule du fait qu’il
impacte directement le niveau de confiance, de credibilite et de notoriete
dont jouissent les
differentes institutions constitutionnelles de l’Etat vis-a-vis du citoyen
en particulier a l’heure
actuelle, ou les tensions sociales et les signes de mecontentement se
multiplient.
Ainsi, l’Etat se doit de fonctionner selon des regles de gouvernance
claires et transparentes,
privilegiant les demarches alliant l’effectivite et la credibilite, dans
une temporalite unifiee et
protegee des aleas de la conjoncture politique pour garantir une pleine
adhesion, la confiance
et l’appropriation des citoyens. La transparence, la reddition des comptes
et le respect des
droits et interets des citoyens sont autant d’imperatifs incontournables
pour eriger un Maroc
prospere et solidaire.
Dans cette perspective, le Maroc devra opter pour la realisation de sept
objectifs stratégiques :
è Renforcer et delimiter les responsabilites pour rendre effective la
reddition des comptes ;
è Assurer la continuite de la mise en oeuvre des politiques publiques de
long terme ;
è Viser l’efficience de l’action publique ;
è Asseoir l’efficience des moyens d’execution ;
è Evaluer l’action publique ;
è Faire adherer les citoyens ;
è Ouvrir l’acces aux donnees publiques (open data) pour consacrer le droit
d’acces a
l’information.
Des actions opérationnelles decoulent de chaque objectif strategique.