Vous êtes sur la page 1sur 25

PAROISSE SAINT JOSEPH DES EPINETTES

GROUPE OUTRE MER


CANTIQUES :
AN NOU CHANTÉ NOËL.................................................................2
VENEZ DIVIN MESSIE.....................................................................2
LES TEMPS MARQUÉS....................................................................3
NAISSEZ..............................................................................................3
SOUVENEZ VOUS - EN....................................................................4
JOSEPH MON CHER FIDÈLE.........................................................5
SATAN CREVE...................................................................................6
LES ANGES DANS NOS CAMPAGNES.........................................7
NOËL, NOËL A L’EMMANUEL......................................................7
DITES NOUS AIMABLE DIEU........................................................8
AMOUR HONNEUR LOUANGES...................................................9
POUR UN MAUDIT PECHE...........................................................10
OH ! LA BONNE NOUVELLE........................................................10
QUAND JESUS NAQUIT.................................................................11
DANS LE CALME DE LA NUIT....................................................11
VOISIN...............................................................................................13
MICHAUT VEILLAIT.....................................................................14
UN ENFANT VIENT DE NAÎTRE.................................................15
LES CHŒURS ANGELIQUES.......................................................16
OH ! MIRACLE D’ AMOUR...........................................................17
QUAND JESUS NAQUIT A NOËL.................................................18
ALLEZ MON VOISIN......................................................................19
ALLONS -Y DONC...........................................................................20
HONORE............................................................................................22
RITOURNELLE................................................................................23
LA JOIE DE VIVRE.........................................................................24
LAMBADA NOËL............................................................................25
-2-
AN NOU CHANTÉ NOËL
Manmaille-la pran cantique la Refrain :
Pou nou sa chanté Noël NOEL
Mélons nos voix et nos cœurs Qui ça ou poté ban nou ?
Et chantons à l’unisson NOEL
Seul bagag nou ni pou nou Vini soulagé nou !
Cé Noël pays nou a NOEL
Pendan dé z’yeu nou ouvè Vini pou guéri nou !
An nou chanté Noël NOEL
Vini pou sauvé nnou !
NOEL
Vini éclairé nou !
NOEL
Vini fortifié nou !
Pour nous le Groupe Outre Mer NOEL
Périod’ Noël la sacré Vini pou béni nou !
Pass’ nou ni la foi en Dieu NOEL
Nou ka fè kon les aïeux Vini pou purifié nou !
Noël pou nou cé la vie
Noël pou nou cé la joie
Piss’ ti Jésu ké vini
An nou chanté Noël

VENEZ DIVIN MESSIE


Venez divin messie 2) Ah! Descendez, hâtez vos pas
Sauver nos jours infortunés Secourez-nous, ne tardez pas
Venez source de vie Sauvez les hommes du trépas,
Venez, venez, venez Voyez couler nos larmes
Grand Dieu si vous nous pardonnez
Nous n’avons plus de larmes,
Venez, venez, venez

3) Ah! Désarmez votre courroux ! 4) Que nos soupirs soient entendus


nous soupirons à vos genoux les biens que nous avons perdus
Seigneur nous n’espérons qu’en vous Ne nous seront-ils point rendus ?
Pour nous livrer la guerre Seigneur, vos saints oracles
Tous les enfers sont déchaînés ; A tous les siècles étonnés
Descendez sur la terre Promirent ces miracles !
Venez, venez, venez Venez, venez, venez

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


-3-
5) Si vous venez en ces bas lieux 6) Ah! puissions nous chanter un jour
Nous nous verrons victorieux Dans votre bienheureuse cour
Fermer l’enfer, ouvrir les cieux Et votre gloire et votre amour
Nous l’espérons sans cesse C’est là l’heureux présage
Les cieux nous furent destinés ! De ceux que vous prédestinez
Tenez votre promesse Donnez nous en un gage !
Venez, venez, venez Venez, venez, venez

LES TEMPS MARQUÉS


Refrain
Les temps marqués par nos prophètes,
Bientôt Seigneur, vont s’accomplir,
Ne tardez pas, le ciel s’apprête
Et n’attend que vous pour s’ouvrir

1) Le pêché règne sur la terre, 2) Suspendez de votre colère


Partout on proscrit la vertu Seigneur les justes châtiments
Votre secours est nécessaire Un père est-il donc si sévère
Notre courage est abattu Qu’il ne pardonne à ses enfants ?
3) Au milieu de la nuit funeste
Où le crime nous a réduits
Que votre lumière céleste
Eclaire notre esprit séduit
4) Notre perte est inévitable 5) Tendez une main secourable
Si vous différez de venir, A tous les mortels abattus
Bientôt dans l’abîme effroyable Montrez-vous Seigneur, favorable
Le démon va nous engloutir Bientôt fleuriront les vertus (bis)

6) Cieux répandez votre rosée ! 7) Tressaillez, peuple de la terre


La terre pour briser nos fers Il va naître un Rédempteur !
Va de ce doux suc arrosé, Mais aussi dans, ce tendre père,
Donner le juste à l’univers Craignez de trouver un vengeur

NAISSEZ
Naissez, l'amour vous y convie, 2) Le ciel est sensible à nos larmes
Naissez pour changer nos destins Le ciel nous accorde un sauveur
(bis) La charmante paix succède à nos larmes
Le jour fortuné comble notre bonheur
1) Grand Emmanuel, divin fils de Marie Le ciel est sensible à nos larmes
Venez réparer les pertes des humains. Le ciel nous accorde un sauveur
Naissez, l'amour vous y convie,
Naissez pour changer nos destins.

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


-4-
3) Il naît ce messie adorable 4) Pour nous, jusqu'à nous il s'abaisse,
Il naît ce grand Dieu fait enfant Pour nous, il s'immole aujourd'hui.
Peut-il ô mortel, se rendre plus aimable Chantons à jamais l'excès de sa tendresse,
Pour nous racheter, il se livre en naissant Et que tous les cœurs brûlent d'amour pour lui.
Il naît ce messie adorable Pour nous, jusqu'à nous il s'abaisse,
Il naît ce grand Dieu fait enfant Pour nous, il s'immole aujourd'hui.

Cé pas lanmou ka condui moin


Cé moin ka condui lanmou moin (Bis)
Jeune gens pa fè bagay kon
sa (Bis)
Pas laissé lanmou condui zot
Cé pas lanmou ka condui moin
Cé moin ka condui l’anmou moin
(Bis)

SOUVENEZ VOUS - EN
1) O Dieu qu’elle nouveauté 2) Dieu créa l’homme parfait
Gabriel a apporté Le faisant à son portrait
Il dit que le tout puissant Il l’aima si tendrement
Souvenez-vous-en (bis) Souvenez-vous-en (bis)
Sans plus de retardement Qu’il traita à tout moment
Pour nous, il doit se faire enfant Avec lui fort librement
3) Mais le démon envieux 4) Par cet infidélité
De le savoir si heureux Lui fit ravir sa beauté
Par un fin dégustement Et cet objet si charmant
Souvenez-vous-en (bis) Souvenez-vous-en (bis)
Lui fit malicieusement Devint par ce changement
Passer son mécontentement La haine tout puissant

5) Mais le dieu plein d’amitié 6) C’est dans ce temps bienheureux


Me pris si fort en pitié Que doivent s’ouvrir les cieux
Qu’une vierge naissant Pour donner à tout vivant
Souvenez-vous-en (bis) Souvenez-vous-en (bis)
Se fit paisible et souffrant L’homme juste, innocent
Pour partager son tourment Pour le raccommodement
7) Courrez promptement pêcheur 8) Dans cet état malheureux
Recevoir votre sauveur Il est pourtant Roi des cieux
Il est né si pauvrement La terre et le firmament
Souvenez-vous-en (bis) Souvenez-vous-en (bis)
Qu’une étable seulement Les trônes pareillement
Doit être son logement Sont soumis à cet enfant

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


-5-
9) Offrons lui donc à ce vainqueur
L’hommage de notre cœur
Puisqu’il dit en soupirant
Souvenez-vous-en (bis)
Que c’est lui seul dans ce temps
Qui peut le rendre content

JOSEPH MON CHER FIDÈLE


Marie : Joseph : Les voisins de Bethléem :
1) Joseph, mon cher fidèle, 2) Dans ce triste équipage, 3) Dans toute la bourgade,
Cherchons un logement, Marie allons chercher, On craint trop les dangers,
Le temps presse et m'appelle Par tout le voisinage, Pour donner la passade
A mon accouchement. Un endroit pour loger. A des gens étrangers,
Je sens le fruit de vie, Ouvrez, voisin la porte, Au logis de la lune,
Ce cher enfant des cieux, Ayez compassion Vous n'avez qu'à loger,
Qui d'une sainte vie, D'une vierge qui porte Le chef de la commune
Va paraître à nos yeux. Votre Rédemption. Pourrait bien se venger.
Marie : Les voisins de Bethléem : Joseph :
4) Ah ! Changez de langage, 5) C'est quelque stratagème 6) O ciel quelle aventure,
Peuple de Bethléem, On peut faire la nuit, Sans trouver un endroit,
Dieu vient chez nous pour gage, Quelque tour de bohème, Dans ce temps de froidure,
Hélas ! Ne craignez rien. Quand le soleil ne luit. Pour coucher sous un toit.
Mettez-vous aux fenêtres, Sans voir ni clair, ni lune, Créature barbare,
Ecoutez ce destin, Les méchants font leurs coups, Ta rigueur te fait tort,
Votre Dieu, votre Maître, Gardez votre infortune, Ton cœur déjà s'égare
Va sortir de mon sein. Passants, retirez-vous ! En ne plaignant mon sort.
Marie : Joseph : Marie :
7) Puisque la nuit s'approche 8) Que ferons-nous Marie, 9) Le ciel, je vous assure,
Pour nous mettre à couvert, Dans un si méchant lieu, Pourra nous secourir,
Ah ! Fuyons ce reproche, Pour conserver la vie Je porte bon augure,
J'aperçois au désert Au petit Enfant-Dieu ? Sans crainte de périr.
Une vieille cabane, Le monarque des anges J'entends déjà les anges
Allons mon cher époux, Naîtra dans un bercail Qui font d'un ton joyeux,
J'entends le bœuf et l'âne Sans feu, sans drap, sans langes Retentir les louanges,
Qui nous seront plus doux. Et sans palais royal. Sous la voûte des Cieux.
Joseph : Marie : Joseph :
10) Trop heureuse retraite, 11) J'entends le coq qui chante, 12) Vers Joseph votre père
Plus noble mille fois, C'est l'heure de minuit, Nourrisson plein d'appas,
Plus riche et plus parfaite O ciel ! Un dieu m'enchante, Du sein de votre mère
Que le louvre des rois ! Je vois mon sacré fruit, Venez entre mes bras !
Logeant un Dieu fait homme, Je pâme, je meurs d'aise, Ah ! Que je vous caresse,
L'auteur du paradis, Venez mon bien-aimé ! Victime des pêcheurs,
Que le prophète nomme Que je vous serre et baise ! Mêlons, mêlons sans cesse,
Le Messie promis. Mon cœur est tout charmé. Nos soupirs et nos pleurs.

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


-6-
Ritournelle :

A foss’ Joseph té boulé (ter)


Joseph dômi derô
(Bis)

Henriette man zakari, mété man gaston derô (ter)


Mété man gaston déwô, pass dé pié ï ka dépassé

Rhum blanc-an moin péké bouè-ou encô (ter)


Moin péké bouè-ou encô, pass ou ka brilé gôge moin
Adèle voyé d’lo, voyé d’lo
Pendant manman-ou pas là : voyé d’lo
Pendant papa-ou pas là : voyé d’lo
Pendant ti-frè-ou pas là : voyé d’lo etc...

SATAN CREVE
Satan depuis cinq mille ans Il n’avait que trop régné
Plus fin qu’Adam et Eve Sans nous donner de trêve
Voit le terme de son temps Mais Jésus ayant daigné
Et je crois dans ces avents, Naître en ce temps désigné,
Qu’il crève (ter) Qu’il crève (ter)
Les saints pères sont ravis Afin que Jésus aussi
Leur prison sera brève Avec eux nous enlève
Ils auront le paradis Venons saintement aussi
Et Satan déchu tandis, N’ayant de Satan souci
En crève (ter) Il crève (ter)
L’arbre du fruit défendu Le pêché ferma le ciel
Pousse une bonne sève La grâce nous relève
Jésus en descendu Chantons de bon cœur Noël
Et le Démon confondu Pendant que Satan cruel
En crève (ter) En crève (ter)

Qu’il crève, qu’il crève, qu’il crève et crève encore (bis)

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


-7-
LES ANGES DANS NOS CAMPAGNES
1) Les anges dans nos campagnes 2) Bergers, pour qui cette fête ?
Ont entonné l'hymne des cieux, Quel est l'objet de tous ces chants ?
Et l'écho de nos montagnes, Quel vainqueur, quelle conquête
Redit ces chants mélodieux : Mérite ces chants triomphants.

GLoria in excelsis Deo (bis) GLoria in excelsis Deo


(bis)
3) Ils annoncent la naissance 4) Allons tous de compagnie
Du saint Rédempteur d'Israël, Sous l’humble toit qu’il s’est choisi
Et plein de reconnaissance, Voir l’adorable Messie,
Chantent en ce jour solennel : Auquel nous chanterons aussi :

GLoria in excelsis Deo (bis) GLoria in excelsis Deo (bis)

5) Tous Dociles à leur exemple


Seigneur, nous viendrons désormais
Au milieu de votre temple,
Dire en publiant vos bienfaits :

GLoria in excelsis Deo


(bis)

Et l’écho, Et l’écho (bis)


Et l’écho de nos montagnes
Redit ces chants, redit ces chants
Mélodieux, mélodieux
redit ces chants mélodieux

NOËL, NOËL A L’EMMANUEL


Refrain :
Noël ! Noël !
A l’Emmanuel (bis)

Quel doux mystère Sainte merveille Dans une étable


Quel chant joyeux Debout bergers Jésus est né
Paix sur la terre Prêtez l’oreille L’homme coupable
Et dans les cieux Aux messagers Est pardonné

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


-8-
Quoi ! sous ces langes Tant de faiblesse De l’humble crèche
Un enfant – Dieu Va me grandir La nudité
Le roi des anges Tant de détresse Si haut me prêche
Gît en ce lieu ? Va m’enrichir La pauvreté

Viens, par tes larmes O tendre Mère Guide ma vie


O doux sauveur Et ton doux fils De Bethléem
Viens par tes charmes Je vois un frère A la patrie
Ravir mon cœur Que je bénis Jérusalem

O cité sainte
Qu’il sera doux
En ton enceinte
De chanter tous !

DITES NOUS AIMABLE DIEU


Dites-nous aimable Dieu Pourquoi sous l’humanité
Qui vient de naître en ces lieux Cacher la divinité?
Est-ce pour briser nos chaînes A votre adorable image
Et pour partager nos peines L’homme a t’il fait quelque outrage ?
(bis) (bis)

Ces liens et ces drapeaux Je vois votre humanité


Nous retracent tous nos maux Qui confond ma vanité
Notre liberté perdue nous Je ne puis jamais descendre
Sera t’elle rendue ? Vous venez pour me l’apprendre
(bis) (bis)

Je vous conte ces douleurs Songez ô divin enfant


Ces croix, ces soupirs, ces pleurs Que vous êtes triomphant
C’est pour plaindre ma misère A quoi bon verser des larmes ?
Est t’il plus tendre père ? Tout l’enfer vous rend les armes
(bis) (bis)

Notre sort était affreux Vous nous sauvez de la mort


Mais vous le rendez heureux Vous nous conduisez au port
Nous avions tous fait naufrage Vous aller finir vos plaintes
Vous avez calmé l’orage Vous allez bannir nos craintes
(bis) (bis)

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


-9-
Qu’on ne chante désormais
Que les douceurs de la paix
Plus d’alarme, plus de guerre
Puisque vous calmez la terre
(bis)

AMOUR HONNEUR LOUANGES


Refrain :
Amour honneur louanges,
Au dieu sauveur dans son berceau
Chantons avec les anges
Un cantique nouveau

Si cet enfant verse des pleurs Si notre cœur est dans l’ennui
C’est pour attendrir nos douleurs Nous ne devons chercher qu’en lui
Et mettre fin à nos malheurs Et notre force et notre appui
Chargé de notre enfance Loin de nous les alarmes
Il calme les courroux des cieux Le trouble et les soucis fâcheux
La paix par sa naissance Un jour si plein de charme
Va régner en tous lieux Doit combler tous nos vœux

Amour … Amour …
Quand il nous voit près de périr Ne craignons plus le noir séjour
Pour nous, lui même, il veut s’offrir Ce dieu qui naît pour notre amour
Et par sa mort veut nous guérir Nous ouvre la céleste cour
A l’ardeur qui le presse Le démon plein de rage
Joignons nos généreux efforts A beau frémir dans les enfers
Et que de sa tendresse De son dur esclavage
Tout suivre les transports Nous briserons les fers

Amour … Amour …
Sortons des ombres de la nuit
Suivons cet astre qui reluit
Au vrai bonheur il nous conduit
Entrons dans la carrière
Partout il porte ses ardeurs
Sa brillante lumière
Enchante tous les cœurs

Amour …

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 10 -
POUR UN MAUDIT PECHE
Pour un maudit péché (aïe yaye yaye)
L’auteur de la nature
Pour un maudit pêché
Jésus Christ est couché
Tout nu dessus la dure
Ah ! qu’il me fait pitié
Dedans une masure
Caché !
Ce petit Dieu d’amour Il naît dans un recoin Il n’a pas de berceau
Se charge de nos peines Du débris d’une étable Le poupon de Marie
Ce petit Dieu d’amour Il naît dans le recoin Il n’a pas de berceau
Viens nous donner le jour Sur la paille et le foin Cet innocent agneau
Et soulager nos chaînes Sa bonté charitable Il commence une vie
Ayons donc du retour Le réduit à ce point Entre deux animaux
Pour un Dieu qui nous aime Qu’il veut ce fils aimable Languissante et suivie
Toujours ! Nos soins ! De maux !

Trois mages de d’Orient Il attache ses yeux Il adore l’enfant,


Apprenant la nouvelle Dessus l’aimable face Puis il salue la mère
Trois mages de d’Orient Il attache ses yeux Il adore l’enfant
Ont porté leurs présents En dépit des envieux Qui vient donner son sang
L’un lui offre la myrrhe Dessus la belle glace Il apaise son père
L’un l’or, l’autre l’encens De ce miroir précieux Que le pêché d’Adam
Et tous ensemble adorent Qui nous fait voir la grâce Avait mis en colère
L’enfant Des cieux Longtemps

Tous ces bergers de peur Les pasteurs d’alentour


De ne pouvoir y être Fon entre eux une bande
Tous ce bergers de peur Les pasteurs d’alentour
De ne voir ce sauveur Viennent faire leur cour
Accourent en lui portant En même temps que l’ange
Ce qu’ils ont de meilleur Leur a dit à le séjour
Mais le premier lui laisse Chimel sans plus attendre
Son cœur Y court

OH ! LA BONNE NOUVELLE
Oh ! la bonne nouvelle Tous les bergers en fête Pour Joseph qui admire
Qu'on vient nous annoncer ; Ont quitté leurs troupeaux Ce prodige nouveau,
D’une mère vierge, Chantant des chansonnettes Il ne peut que nous dire :
Un sauveur nous est né. Dessus leurs chalumeaux. Voyez comme il est beau.

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 11 -
Nous verrons cette mère, Soyons de la partie
Belle comme le jour, Allons rendre nos vœux
Qui sur son sein le serre Au beau fils de Marie
Dans des transports d'amour. Qui est le Roi des cieux.

Bon, bon, bon, bon, bon,bon


bon, bon, bon, bon, bon accourons-y vite,
Bon, bon, bon, bon, bon,bon
bon, bon, bon, bon, bon accourons-y donc. (Bis)

QUAND JESUS NAQUIT

1) Quand jésus naquit du sein Pour aller chercher les bergers


De la Vierge sa Mère L’un vole, l’autre trotte
Plusieurs anges ayant eu dessein Dans les champs et dans les vergers
D’annoncer ce mystère On les trouva par botte
Tombé, tombé, tombé, tombé,tombé Qui faisaient la la la la la la la
Tombé du ciel en terre (Bis) Qui faisaient la ribotte (Bis)

Margot porta Des écus neufs Bien bonjour Monsieur Saint Joseph
Toinon une layette Et la Vierge Marie
Et moi je lui portai trois œufs Bien bonjour Mon seigneur Jésus
Dit la grosse Pierrette Le chef d’œuvre de vie
Pour faire une o, une o, une o, une o Et bonjour la la la la la la la
Pour faire une omelette (Bis)Bonjour la compagnie (Bis)

DANS LE CALME DE LA NUIT

Dans le calme de la nuit Je n'entendais qu'à demi


S'est entendu un grand bruit (Bis) Car j'étais tout endormi. (Bis)
Une voix Cependant,
Plusieurs voix Ce doux chant
Plus angéliques qu'humaines M'a fait ouvrir les oreilles,
Une voix Cependant,
Plusieurs voix Ce doux chant
Rendant gloire au Roi des rois. M'a fait lever promptement.

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 12 -
Plus en plus je m'approchais, J'ai couru dans les hameaux
Et mieux en mieux j'entendais, (Bis) Tête nue et sans chapeau (Bis)
Oh ! Le chant, Tout dormait
Ravissant ! Et ronflait
Je n'ai ouï de voix pareille, Dans un repos bien tranquille
Oh ! Le chant, Tout dormait
Ravissant, Et ronflait
M'écriais-je hautement. Et personne ne m'entendait.

Sus, levez-vous compagnons, Aussitôt fait comme on dit


L'autre nuit nous dormirons? (Bis) Et les grands et les petits (Bis)
Dépêchez, Me suivant
Et sortez, En sortant
Venez avec moi entendre, Ils ont ouï la musique
Dépêchez, Me suivant
Et sortez En sortant
Et tous ravis vous serez. Ils admirent ce beau chant.

L'ange qui si bien chantait Allons voir ce bel enfant,


Clairement nous instruisait (Bis) Pasteur, dit-il promptement (Bis)
Cette nuit, Sans douter,
A minuit, Ni errer,
Est né le Sauveur des hommes, Croyons à cette nouvelle,
Cette nuit, Sans douter,
A minuit, Ni errer,
Sur le foin il est réduit. Allons vite l'adorer.

De cet oracle divin, Il était ce beau poupon


Ayant appris le chemin (Bis) En pitoyable façon (Bis)
Le suivant De grand froid
Promptement Il tremblait
Ayant trouvé le Messie A peine avait-il des langes
Le suivant De grand froid
Promptement Il tremblait
Avons adoré l'enfant. Sa pauvre Mère en pleurait

Gloria in excelsis deo (ritournelle après chaque couplet)


Glo o o o o o
O o o o ria
In excelsis deo…

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 13 -
VOISIN
Voisin d'où venait ce grand bruit, Quoi donc Collin, ne sais-tu pas,
Qui m'a réveillé cette nuit Qu'un Dieu vient de naître ici-bas,
Et tous ceux de mon voisinage ? Qu'il est logé dans une étable ?
Vraiment j'étais bien en courroux Il n'a ni lange et ni drapeau,
D'entendre par tout le village : Et dans cet état misérable,
Sus, sus, bergers (bis) réveillez-vous, On ne peut voir (bis) rien de plus beau,
Sus, sus, bergers (bis), réveillez-vous. On ne peut voir (bis) rien de plus beau.

Il t'a dit, voisin qu'en ces lieux, Plusieurs déjà s'y sont rendus,
Voudrait bien s'abaisser un Dieu, Quelques-uns en sont revenus
Pour qui n'est rien trop magnifique ; En disant que c'est le Messie,
Les anges vous l'ont fait savoir Que c'est l'aimable Sauveur,
Par cette charmante musique Qui suivant notre prophétie,
Qui s'entendit (bis), hier au soir, Nous doit causer (bis) tant de bonheur,
Qui s'entendit (bis), hier au soir. Nous doit causer (bis) tant de bonheur.

Allons donc, bergers, il est temps, Sans plus tarder, allons donc tous,
Allons lui porter nos présents Allons saluer à genoux
Et lui faire la révérence, Notre seigneur et notre Maître,
Voyez comme Jeannot y va, Et dans cet adorable jour,
Suivons-le tous en diligence, Où pour nous l'amour l'a fait naître
Et nos troupeaux (bis) laissons-les là, Allons pour lui (bis) mourir d'amour,
Et nos troupeaux (bis) laissons-les là. Allons pour lui (bis) mourir d'amour.

Après avoir fait nos présents, Ah ! Collin que dis-tu donc là ?


Avec nos petits compliments, Il ne faut pas faire cela
Autour de lui tout en cadence, J'aimerais mieux perdre la vie,
Nous lui souhaiterons le bonsoir, Restons toujours dans ce saint-lieu,
Et lui ferons la révérence : Tenons-lui toujours compagnie
Adieu poupon (bis) jusqu'au revoir, Et ne disons (bis) jamais adieu,
Adieu poupon (bis) jusqu'au revoir. Et ne disons (bis) jamais adieu.

Pour moi, je suis plutôt d'avis, Je vais faire de mon mieux


De retirer ce petit fils Pour retirer en ces lieux
De l'étable en ma maisonnette Jésus, Joseph et Marie,
Où j'ai préparé sur deux bancs Quand ils seront tous trois chez moi,
Un lit en forme de couchette Ma maison sera plus jolie
Et des linceuls (bis) qui sont tout blancs, Que le palais (bis) des plus grands rois,
Et des linceuls (bis) qui sont tout blancs. Que le palais (bis) des plus grands rois.

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 14 -
Dès aujourd'hui dans ce dessein, Catherine piquant, diab’la dèyè to
Sans attendre jusqu'à demain, Chandèl coulé ,congné to to to (bis)
Je vais quitter ma bergerie Ou kay passé bô la cuisine-la
Et j'abandonne mon troupeau Ou kay trouvé dé môsso ban-nan-ne
Pour mieux garder, toute ma vie, Ou kay trouvé môsso lan mori
Dans ma maison (bis) ce seul agneau, Si ou pa ni assé, ou-a bouè bouillon-a
Dans ma maison (bis) ce seul agneau. Allo blo blo blo (ter)
Lanné ta la pas lanné passé (ter)

MICHAUT VEILLAIT
Michaud veillait (bis) Au bruit qu'il fut (bis)
La nuit dans sa chaumière, Les pasteurs de Judée,
Près du hameau (bis) Tout en sursaut (bis)
En gardant son troupeau, Vinrent retrouver Michaud
Le ciel brillait (bis) Auquel il dit (bis)
D'une vive lumière, La Vierge est accouchée
Il se mit à chanter : Sur l'heure de minuit
Je vois, je vois, (Bis) Voilà, voilà ce que l'ange a prédit. (Bis)
L'étoile du berger.
Je vois je vois (bis)
Je vois je vois (bis) (Bis)
l’étoile du berger

Un pauvre toit (bis) Sa mère était (bis)


Servait de couverture Assise près de la crèche .
A la maison (bis) L'âne mangeait (bis)
De ce Roi de Sion ; Et le Bœuf réchauffait ;
Le vent sifflait (bis) Joseph priait (bis)
D'une horrible froidure, Sans chandelle ni mèche.
Au milieu de l'hiver, Dans ce triste appareil
Il vient, il vient, (Bis)
Jésus, Jésus (Bis)
Pour nous tirer des fers; Brillait comme un soleil.

Fasse Seigneur (bis), Ritournelle :


Que votre sainte enfance Moin dans l’église, man ka gadé
Nous place aux cieux (bis) Delphin ka gadé moin
Parmi les bienheureux ! Moin la savan-ne, man ka gadé
Ah ! Quel bonheur ! (bis) Delphin ka gadé moin
Si dans votre souffrance Moin au marché, man ka gadé
Nous pouvons mériter Delphin ka gadé moin
Un bien, un bien Allé Delphin allé allé lavé
(Bis) (Bis)
Que l'on ne peut ôter. Figui filleul fan-me ou

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 15 -
O périnelle oh ! A pa d’aut ki compè Michaud
Moin lé bombé ho ! Ki di Saint Joseph pas papa bon Dié
Moin lé bombé, pays a A pa d’ot qui compè Michaud
Pas bon pou moin chè Ki di parole la pou fè nou la peine
(bis)
Piment ou a ba moin piment Eti-ou janmin ouè sa
Ah citron ou a ba moin citron Eti-ou janmin ouè sa
A kaille missié Henri Tô Eti-ou janmin ouè sa
Colibri cassé can-nari Colibri cassé can-nari (bis)
A kaille missié Henri Tô
Colibri cassé can-nari

UN ENFANT VIENT DE NAÎTRE

1) Un enfant vient de naître 2) A voir ce roi des anges


Qui commande en tous lieux Chacun serait trompé
Pasteur, il est le maître De lambeaux et de langes
De la terre et des cieux Il est enveloppé
Il est dans une crèche Pour soulager sa peine
Ce lieu n’est pas bien loin Pour adoucir ses maux
Sur de la paille sèche Il se sert de la laine
Et sur un peu de foin De deux vils animaux

3) Près de cette demeure 4) Ayant fait son message


Dormaient quelques bergers Cet ange disparut
Un ange à la même heure Pour aller au village
D’un vol des plus légers Plus d’un pasteur courut
Fend l’air et les réveilles Ils vont droit à l’étable
Et leur dit : à l’instant Chercher un nouveau-né
Venez voir la merveille A sa vue adorable
Que l’univers attends Chacun s’est prosterné

5) Que faisiez-vous Marie


Quand vous les voyiez tous
Laisser la bergerie
A la merci des loups ?
Vous-vous disiez vous même
Comme à tous les chrétiens
Que pour le bien suprême
On quitte tous les biens

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 16 -
Ritournelle :

Allé man kalalou Allé man di riz dou


Allé man di riz dou Allé man kalalou
Crié moin Bélévan Allé vié chal pompier
Crié moin têt mouton Ki inmé femm bétché
Ou a ba moin lagen moin Neg’ la comparaison
Cé lagen moin moin lé Nou kay débatché li
Ou a ba moin lagen moin Neg’ la comparaison
Cé lagen moin moin lé Nou kay débatché li

Sur l’air du tra la la


Sur l’air du tra la la
Sur l’air du tra et ridéra et tra la la

LES CHŒURS ANGELIQUES


Les chœurs angéliques
Ont chanté Noël
Mêlons nos cantiques
Aux accents du ciel
Noël ! Noël !
Chantons tous Noël !

Quel amour extrême Dans la pauvre étable Rempli de tendresse


Notre Dieu lui même Le Dieu charitable Il nous tend sans cesse
Se fait l’un de nous Pour nous vint souffrir Ses deux petits bras
Il n’est que tendresse A la sainte table Et sa voix si belle
Aimable faiblesse D’un pain délectable Toujours si belle
Pour nous sauver tous Il vient nous nourrir Ah ! Ne tardez pas !

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 17 -
OH ! MIRACLE D’ AMOUR

1)O miracle d'amour, 2) Bethléem est le lieu 3) Sur l'heure de minuit,


Mystère impénétrable, Destiné par son père, L'auteur de la nature
Un Dieu naît en ce jour, Il y naît ce grand Dieu Ce souverain naquit.
Tout nu, tout misérable, Sujet à nos misères, L'ange nous en assure
Tremblant de froid Et sans drapeau, Allons bergers, allons
Sans feu, sans bois. Et sans berceau, chanter,
Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël.
Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis)

Mais ce qui me surprend, On dit que cet enfant Je vais dire à Margot
D'apprendre une nouvelle, Abattra nos idoles Qu’elle couvre au plus vite
Qu'après l'enfantement, Quand il sera plus grand. Qu’elle réveille Jacquot
La mère soit Vierge, Il les rendra frivoles Pour aller en visite
L'ange l'a dit, Qu'il doit briser Au nouveau né
Cela suffit, A tous nos fers. Et l’adorer

Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël.
Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis)

Lève-toi Jeanneton Pierrot va préparer Voici le gros Michaud


Que ta sœur te conduise De poulets quatre paires Qui suit la voix de l’ange
Va-t’en voir ce poupon Un chapon des plus gras Il s’en va sans chapeau
Fais-lui quelques chemises Pour offrir à la Mère Il apporte des langes
De Lucaman De cet enfant Et un agneau
Qui soit tout blanc Qu’on dit charmant De son troupeau

Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël.
Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis)

Mon cœur est le présent Venez tous, suivez-moi Claudine d’où viens-tu ?
Seul digne de lui plaire Et que chacun s’apprête Tu paraît plus qu’aimable
Je l’apporte à l’enfant Venez voir ce grand Roi Apprends-nous qu’as tu vu ?
A Joseph, à la Mère Portez votre musette Est-il vrai qu’en étable
Ils le prendront Un violon Un Dieu soit né
L’accepteront Un tympanon L’as tu trouvé ?

Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël.
Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis)
J’ai vu ce beau poupon Il paraît plus charmant Nous voici tous Seigneur
J’ai vu ce grand mystère Cette beauté suprême Hommes et femmes et filles
Il est plus que mignon Que l’autre en naissant Pour vous offrir nos cœurs
J’ai vu sa sainte Mère Je sens que mon cœur l’aime Nos biens et nos familles
Elle m’a promis Car sa douceur Tout est à vous
Son paradis Charme mon cœur Tout vient de vous

Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël. Chantons Noël, Noël, Noël.
Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis) Crions, vive le Roi des rois (bis)

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 18 -

QUAND JESUS NAQUIT A NOËL


1) Quand dieu naquit à Noël 2) L’un apportait un agneau
Dans la Palestine Avec un grand zèle
On vit ce jour solennel L’autre un peu de lait nouveau
Une joie divine Au fond d’une écuelle
Il n’était ni petit ni grand Et sous ses pauvres habits
Qui n’apportât son présent Cachait un peu de pain bis
Et no, no, no, no Pour la, la, la, la
Et n’offrit, frit, frit Pour la sain, sain, sain
Et no no et et frit frit Pour la la pour la sain
Et n’offrit sans cesse Pour la Sainte Vierge
Toute sa richesse (bis) Et Joseph concierge

3) Ce bon père putatif 4) Il ne fut pas jusqu’aux rois


De Jésus son maître Du rivage Maure
Que le pasteur plus chétif Qui joints au nombre de trois
Désirait connaître Ne vinssent encore
D’un air obligeant et doux Ces bons princes d’Orient
Recevant le don de tous Offrirent le priant
Sans cé, cé, cé, cé L’en ,l’en, l’en, l’en
Sans ré, ré, ré, ré Cens, cens, cens, cens
Sans cé, cé, sans ré, ré L’en, l’en, l’en, cens, cens, cens
Sans cérémonie L’encens et la myrrhe
Pour le fruit de vie (bis) Et l’or qu’on admire (bis)

5) Quoi qu’il n’en eût pas besoin 6) Plaise à ce divin enfant


Jésus notre maître Nous fait la grâce
En prit avec un grand soin Dans un séjour triomphant
Pour faire connaître D’avoir une place
Qu’il avait des qualités Si nous y sommes jamais
Par ces dons représentés Nous goûterons une paix
D’un vrai, vrai, vrai, vrai De lon, lon, lon, lon
D’un roi, roi, roi, roi De gue, gue, gue, gue
D’un vrai, vrai, d’un roi, roi De lon, lon, de gue gue
D’un vrai roi de gloire De longue durée
)En qui l’on doit croire (bis) Dans cet empyrée (bis)

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 19 -
ALLEZ MON VOISIN
Promptement levez-vous, Veillant sur mon troupeau
Mon voisin Mon voisin
Le Sauveur de la terre Autour de ce village,
Est enfin parmi nous, J'entends un air nouveau
Mon voisin Mon voisin
Envoyé par son père, Et du plus doux langage
Mon voisin. Mon voisin.
Refrain :
Allez mon voisin, allez ! Allez ! (bis)
Allez mon voisin, à la crèche mon voisin ! Refrain : Allez mon voisin
Rempli d'étonnement Dans l'admiration
Mon voisin Mon voisin
Je laisse ma houlette, Entrant dans l'étable
Pour voir le Dieu naissant, J'adore ce poupon
Mon voisin Mon voisin
Accomplir le prophète, Qu'est Jésus ineffable
Mon voisin. Mon voisin.
Refrain : Allez mon voisin Refrain : Allez mon voisin
Après quelques moments, Je ne suis point trompeur,
Mon voisin Mon voisin
Ayant fait ma prière, Les choses sont certaines
Je porte mes présents, Notre divin Sauveur
Mon voisin Mon voisin
A l'enfant, à la mère, Finit toutes nos peines,
Mon voisin. Mon voisin.
Refrain : Allez mon voisin Refrain : Allez mon voisin

Mon Dieu manque de tout, Choisissez le meilleur


Mon voisin Mon voisin
Portez-lui quelque chose, De votre bergerie,
S'il souffre c'est pour nous Donnez-le de bon coeur,
Mon voisin Mon voisin
Nous en sommes la cause A Joseph et Marie,
Mon voisin. Mon voisin.
Refrain : Allez mon voisin Refrain : Allez mon voisin

9) L’enfer est confondu


Mon voisin
Le ciel à la victoire
Du Messie attendu
Mon voisin
Chantons, chantons la gloire
Mon voisin
Refrain : Allez mon voisin

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 20 -
ALLONS -Y DONC

1) Deux bergers s’entre disant 2) Courons adorer l’enfant


Courons adorer l’enfant Allons y donc gaiement
Qui vient de naître vraiment C’est le dieu du firmament
Pour finir notre misère Le créateur de la terre

Refrain :
Allons-y donc z’y z’y mon compère
Allons y donc gaiement
3) C’est le dieu du firmament 4) Portons-lui quelques présents,
Allons y donc gaiement Allons-y donc gaiement,
Portons lui quelques présents Et faisons-lui compliment,
Afin qu’il nous soit prospère Nous ferions mal de nous taire.

Refrain : Allons-y donc, etc… Refrain : Allons-y donc, etc…

5) Et faisant lui compliment 6) Sur son saint avènement


Allons y donc gaiement Allons y donc gaiement
Sur son saint avènement Lui demander humblement
Qui nous est si salutaire D’un cœur droit pur et sincère

Refrain : Allons-y donc, etc… Refrain : Allons-y donc, etc…

7) Lui demander humblement 8) Un parfait amendement


Allons y donc gaiement Allons y donc gaiement
Un parfait amendement Il est doux il est clément
Du mal qu’on a pu lui faire Il est bon et débonnaire

Refrain : Allons-y donc, etc… Refrain : Allons-y donc, etc…

9) Il est doux il est clément 10) Il nous aime tendrement


Allons y donc gaiement Allons y donc gaiement
Il nous aime tendrement Pour réussir sûrement
Puisqu’il s’est fait notre frère Adressons nous à sa Mère

Refrain : Allons-y donc, etc… Refrain : Allons-y donc, etc…

11) Pour réussir sûrement


Allons-y donc gaiement
Promettons-lui fermement
De l’aimer comme un bon père

Refrain : Allons-y donc, etc…

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 21 -

11) Pour réussir sûrement


Allons y donc gaiement
Permettons lui fermement
De l’aimer comme un bon père

Refrain : Allons-y donc, etc…

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 22 -

HONORE
Honoré, Honoré, cochon a ka krié,
alé filé zouti’w, Noël la ka rivé (ter)

Honoré, Noël ka rivé Honoré,


Est-ce ou songé paré costar Honoré,
Gilet épi pantalon Honoré,
Soulié ki kaï cordonnier Honoré,
Est-ce ou songé mété rhum lan Honoré,
Pa ni la fête sans carburant Honoré,
Honoré, il lè pou désann’ Honoré,
Si ou lé tout bagail bien pann’ Honoré,

Refrain : Honoré, Honoré, etc.

Honoré, Noël la ka rivé


Est-ce ou songé prié bon Dié
Pou mandé santé et travail
Pou cé mamaille la réussi
Honoré en noël créole
C’est la fête épi la priè
Cloch la sonné à la volée
Desormè c’est pou nou chanté

Honoré, Honoré, cochon a ka krié,


allé filé zouti’w, Noël la ka rivé (ter)

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 23 -
RITOURNELLE

Avant Jézi té né, Mari té ja di nou


Pa oublié rhum la et pi citron vert la
(bis)

Si lé moin vini ouè à tout momen


Ba moin bagaille la a tout moment
(bis)

Rhum dans ver, voici la coup Rhum dans ver (bis)


Veri vera, veri, vera
(Bis)
Voici la coup Rhum dans ver

Rhum dans bouche Bouchi, boucha (bis)


Rhum dans goge Gogi, goja (bis)
Rhum dans ventre Venti, venta (bis)
Rhum dans piss Pissé rhum lan (bis)
Rhum dans tèr Téré rhum la (bis)

En tésson difé pri dans ma goge


Il faudrait du rhum pour l’arroser

Moin pa mandé wè cochon salé ou


Moin pa mandé wè poi d’angol ou
Moin pa mandé wè yann saint martin ou
Sé bouteille là an lé en lè tab la

Aye si ou wè moin mô téré moin dgèl en ba tono à

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 24 -
LA JOIE DE VIVRE

An vendredi aprè midi


Mwen té couché dan kaban-n’ mwen
Ti sè mwen an ka krié mwen
I ka di mwen difé ki pri
Lè mwen sôti alé gadé
Pou mwen pé wè sa ka passé
Lé mwen rivé ti bri pli lwen
La perception té ka brilé
(Bis)

Krié Marin
Marin pas ka répon-n
Krié François
I di - i pa ka vini
Rivièr’- Pilot’
Tout’ tiotri bouché
Si sé pa té komin’ Vauclin
Tout’ Saint-Esprit té kaill brilé
(Bis)

La joie de viv’ sé an ti société


Kè nou formé i pa ni bien lontan
Nou ka brè wonm’ sé pou nou amizé nou
Si nou boulé nou boulé, si nou tchinbé nou tchinbé

La joie de viv’ , la joie de viv’


La joie de viv’ , la joie de viv’
La joie de viv’ , la joie de boir’
La joie de viv’, la joie de boir’
La joie de boir’ , la joie de boulé
La joie de boir’ , la joie de boulé
La joie de boulé, de woulé atè
La joie de boulé, de woulé atè
De woulé atè, trinnin toupatou
De woulé atè ,trinnin toupatou
Trinnin toupatou, tombé dan kannal
Trinnin toupatou, tombé dan kannal

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes


- 25 -
LAMBADA NOËL
Adaptation Créole de Mister LOF et Loulou BOISLAVILLE

MANMAILL’ LA DOUBOUT’
POU NOU SA CHANTE AN BEL’ NOËL
MANMAILL’ LA LEVE
POU NOU SA KRYE JOYEUX NOËL !

AN NOU BAY LA VOIX


BATT’ LAN MAIN SAN RÉTÉ
SE NOËL KA VINI
AN NOU PROFITÉ
SOUCOUE CHACHA A
BATT’ TAMBOU ET TI-BOIS
MI NOËL ZA RIVE
AN NOU CHANTÉ SA

CHANTE NOËL !…CHANTE NOËL !


DANSE NOËL !… DANSE NOËL !…
CRIE NOËL !…CRIE NOËL!
JOYEUX NOËL!…JOYEUX NOËL !…

LA LA LA LA LA ETC…

CHAUD! VIAN-NE COCHON A


ZA PARE EPI YANME SASA-A
CHAUD! POIS D’ANGOL- LA
ZA CREVE ADAN CAN-NA-RI A

SHRUBB LA ZA SEVI
PATE A KA VINI
BOUDIN A KA BOUILLI
ASSOU DIFE A
TAMBOU KA ROULE
LA LINE LAN KA KLERE
SE NOËL ME ZANMI
AN NOU BAY LA VOIX

CHANTE NOËL !…CHANTE NOËL !


DANSE NOËL !… DANSE NOËL !…
CRIE NOËL !…CRIE NOËL!
JOYEUX NOËL!…JOYEUX NOËL !…

Chanté Noël - Paroisse Saint Joseph des Epinettes