Vous êtes sur la page 1sur 36

Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

1 / 36
Documents de référence

Description des conduites et des flux associés au circuit gaz

PFD Circuit gaz


Schéma de tuyauterie et d'instrumentation gaz procédé
PID Schéma de tuyauterie et d'instrumentation circuit soufre
Autres Four de combustion - image prélevée du DCS
Schéma général gaz/acide/vapeur - image prélevée du DCS
Stockage de soufre - image prélevée du DCS
Tour de soufflage et turbosoufflante - image prélevée du DCS
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

2 / 36
Révisions

PA 21-03-2012 Pour révision client ZZ SM

PB 18-06-2012 Mise à jour générale PC JH SC

00 10-07-2012 Émis au client ZZ/PC SC SC

01 04-12-2012 Mise à jour selon les commentaires du client PC SC

02 07-01-2013 Mise à jour selon les commentaires du client ZZ SC SC


Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

3 / 36
Circuit gaz - Rôle
L'atelier sulfurique est divisé en plusieurs circuits. Le circuit gaz couvre le stockage de soufre, la combustion, la conversion et une
partie de l'absorption.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

4 / 36
Circuit gaz - Rôle
Les étapes mentionnés précédemment sont présentées plus en détail ci-dessous.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

5 / 36
Circuit gaz - Localisation
Les principaux équipements du circuit de gaz sont identifiés dans l'image ci-dessous.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

6 / 36
Circuit gaz - Stockage du soufre liquide
Les équipements de la zone de stockage de souffre liquide permettent de stocker le soufre, de le maintenir à l'état liquide et de
l'alimenter aux fours de combustion.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

7 / 36
Circuit gaz - Stockage du soufre liquide
Le soufre arrivant au port (unité 63) est acheminé à l'unité de stockage principale (unité 51). Par la suite, cette unité alimente l'unité
de stockage du soufre liquide (unité 11).
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

8 / 36
Circuit gaz - Stockage du soufre liquide
Le soufre liquide utilisé par les six ateliers sulfurique est donc alimenté via deux conduites aux deux bacs de stockage de soufre
(11IR01/02).
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

9 / 36
Circuit gaz - Chemisage des conduites
Pour empêcher la solidification du soufre liquide dans les conduites, toutes les conduites transportant du soufre liquide sont
maintenues à haute température. À cette fin, elles possèdent un chemisage de vapeur alimentée en vapeur BP (4,5 bar) à 155°C. Le
condensat est récupéré par des purgeurs de vapeur situés sur ces conduites.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

10 / 36
Circuit gaz - Bacs de stockage
Les bacs de stockage de soufre (diamètre de 32 m, hauteur de virole de 11 m et capacité unitaire de 15 000 tonnes) sont de type bac
vertical et cylindrique à toiture conique et sont faits en acier au carbone.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

11 / 36
Circuit gaz - Bacs de stockage
Chaque bac de stockage est muni de 22 serpentins à vapeur qui maintiennent le soufre liquide à environ 140°C pour éviter sa
solidification dans le bac. Les serpentins sont chauffés avec de la vapeur basse pression (BP) à 4,5 bar et 155°C.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

12 / 36
Circuit gaz - Bacs de stockage
Les bacs de stockage sont munis d'un évent pour évacuer les vapeurs et prévenir une augmentation de pression dans cet équipement.
Chaque conduite d'évent possède un chemisage de vapeur pour empêcher la solidification de gouttes de soufre liquide dans la
conduite et prévenir ainsi un bouchage. La vapeur utilisée est la même vapeur basse pression (BP) alimentée aux serpentins.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

13 / 36
Circuit gaz - Fosse de pompage
Des bacs de stockage de soufre, le soufre liquide est acheminé par gravité à la fosse de pompage de soufre (11IR03). La fosse est
munie de neuf pompes (11P01 à 11P09) verticales immergées, dont trois sont en réserve. Ces pompes alimentent le soufre liquide
aux six fours de combustion (pression minimale de pompage de 15 bar).
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

14 / 36
Circuit gaz - Fosse de pompage
Le tableau ci-dessous indique les unités alimentées par chacune des pompes.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

15 / 36
Circuit gaz - Fosse de pompage
La fosse de pompage (5 m x 12 m et profondeur de 2,15 m) est faite de béton semi-enterrée et divisée en deux compartiments. Les
parois intérieures et le fond de la fosse sont revêtus de briques anti-acide, d'une épaisseur de 65 mm.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

16 / 36
Circuit gaz - Fosse de pompage
La fosse de pompage est munie de quatre serpentins à vapeur (deux par compartiment) pour éviter la solidification du soufre. Tout
comme les bacs de stockage, les serpentins de la fosse sont chauffés avec de la vapeur basse pression (BP).
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

17 / 36
Circuit gaz - Fosse de pompage
La fosse de pompage est également munie de deux évents chemisés localisés sur le toit de la fosse, pour évacuer les gaz générés
dans l'équipement.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

18 / 36
Circuit gaz - Vapeur d'étouffement
Le soufre liquide s'enflamme et brûle facilement en présence d'une source de chaleur. Pour étouffer tout début d'incendie, de la
vapeur d'étouffement est alimentée dans la fosse (ou les bacs de stockage) lorsqu'un incendie est détecté. La vapeur alimentée
déplace l'air présent au-dessus du soufre liquide, privant ainsi le soufre de l'oxygène dont il a besoin pour brûler.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

19 / 36
Circuit gaz - Vapeur d'étouffement
La vapeur d'étouffement est alimentée aux deux bacs de stockage de soufre (11IR01/02) et à la fosse de pompage (11IR03). À l'aide
des vannes, il est possible d'alimenter la vapeur à l'équipement désiré. Dans le cas d'un incendie, la vapeur est alimentée à quatre
points dans chacun des équipements mentionnés précédemment.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

20 / 36
Circuit gaz - Combustion du soufre
La combustion du soufre est une étape intermédiaire à la production d'acide sulfurique. Lors de cette étape, du soufre liquide est brûlé
afin de produire du dioxyde de soufre qui sera converti en trioxyde de soufre dans l'étape suivante.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

21 / 36
Circuit gaz - Combustion du soufre
Le soufre liquide est alimenté au four de combustion (JF01) avec un approvisionnement continu d'air frais pour produire du dioxyde
de soufre (SO2) gazeux.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

22 / 36
Circuit gaz - Combustion du soufre
L'air ambiant fournit l'oxygène (O2) nécessaire à la réaction de combustion du souffre.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

23 / 36
Circuit gaz - Filtre à air
L'air est d'abord alimenté à un filtre à air (JS01) qui élimine la majorité des impuretés solides entraînées par l'air avant d'être
alimenté à la tour de séchage (JD01). Ces impuretés peuvent causer l'encrassement du catalyseur du convertisseur situé en aval.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

24 / 36
Circuit gaz - Tour de séchage
L'air est ensuite alimenté à la tour de séchage (JD01) qui élimine l'humidité de l'air ambiant avant son alimentation au four de
combustion. Toute humidité présente dans les gaz alimentés au convertisseur réagirait avec le trioxyde de soufre (SO3) produit dans
les équipements en aval de la conversion, créant des vapeurs d'acide qui endommageraient le catalyseur et qui entraîneraient la
corrosion des équipements et des conduites.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

25 / 36
Circuit gaz - Tour de séchage
L'acide sulfurique à 98,5% (produit en aval des équipements de combustion et de conversion) alimente la tour de séchage (JD01) et
circule à contre-courant de l'air ambiant propre. L'acide sulfurique étant hygroscopique, il absorbe toute l'humidité présente dans l'air.
L'acide sulfurique sortant de la tour à 98,1% est dirigé vers le bac de circulation d'acide (JR01).
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

26 / 36
Circuit gaz - Turbosoufflante
L'air filtré, asséché par l'acide sulfurique circulant dans la tour de séchage, est aspiré par la turbosoufflante (JC01) située en aval de la
tour de séchage. Cette turbosoufflante fournit environ 211 000 m³/h d'air sec au four de combustion.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

27 / 36
Circuit gaz - Four de combustion
La majorité de l'air, nommé air primaire, alimente la boîte à vent du four de combustion. L'air, contenant de l'oxygène, doit être
alimenté au four en excès car il participera non seulement dans la réaction de combustion, mais aussi dans la réaction de conversion
pour produire du SO3.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

28 / 36
Circuit gaz - Four de combustion
Une partie de l'air primaire alimenté au four peut être utilisée pour purger les visières des brûleurs de soufre et la visière de la
chambre de combustion, afin de faciliter l'inspection de l'opération du four.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

29 / 36
Circuit gaz - Four de combustion
Le reste de l'air, nommé air secondaire, est aussi alimenté au four de combustion, en aval de l'air de combustion primaire. L'air
secondaire est utilisé pour protéger les briques dans la chambre de combustion, ainsi que pour homogénéiser les gaz de combustion.
Le débit d'air secondaire vers le four peut aussi être ajusté par un registre (HSV608J) sur la conduite d'air.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

30 / 36
Circuit gaz - Combustion du soufre
La réaction de combustion du soufre est illustrée ci-dessous. Cette réaction étant exothermique, elle produit une quantité importante
de chaleur.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

31 / 36
Circuit gaz - Four de combustion
Le débit de soufre liquide alimenté aux brûleurs est ajusté de sorte que les gaz de combustion, évacués à l'autre extrémité du four,
possèdent une teneur en dioxyde de soufre (SO2) d'environ 12%vol et une teneur en oxygène (O2) d'environ 9%vol. Ceci est obtenu
en régulant la température des gaz à la sortie du four.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

32 / 36
Circuit gaz - Four de combustion
Le tableau ci-dessous illustre la variation du pourcentage de SO2 en fonction de la température à la sortie du four pour une
température fixe à l'entrée du four. Plus la température à la sortie du four est faible, moins de SO2 est formé.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

33 / 36
Circuit gaz - Chaudière de récupération
Le soufre et l'air sont donc alimentés au four où la réaction de combustion du soufre a lieu pour produire du SO2. Cette réaction étant
exothermique, les gaz de combustion (aussi appelés "gaz de procédé") sont très chauds (près de 1 180°C). Une partie de cette
importante quantité de chaleur est récupérée par la chaudière de récupération de chaleur (JV01) afin de produire de la vapeur.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

34 / 36
Circuit gaz - Chaudière de récupération
Cette récupération de chaleur permet de refroidir les gaz de procédé sortant du four de combustion (JF01) à la température requise
pour l'alimentation au convertisseur (JK01). Avant d'être alimentés au convertisseur, les gaz passent par le filtre à gaz (JS02) et le
surchauffeur (JE16).
La chaudière sera étudiée davantage dans les modules de description liés au circuit énergétique.
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

35 / 36
Circuit gaz - Chaudière de récupération
De plus, afin de maintenir la température appropriée à l'entrée du convertisseur (JK01, non illustrée ci-dessous), une autre stratégie
est utilisée. Une petite portion des gaz de procédé sortant du four de combustion est bypassée afin de maintenir une température de
420°C à l'entrée du convertisseur (JK01). La température de ce flux est régulée par la vanne de dérivation (HSV603J).
Circuit gaz - Procédé détaillé - Partie 1

36 / 36
Circuit gaz - Filtre à gaz
Les gaz sortant de la chaudière sont acheminés au filtre à gaz (JS02). Ce filtre est muni de deux couches et élimine toutes les
impuretés du gaz afin d'éviter l'encrassement du catalyseur du convertisseur situé en aval. Par la suite, les gaz sont acheminés vers le
convertisseur JK01 via le surchauffeur JE16. Cette partie du procédé sera expliquée en détail dans la deuxième partie de ce module.