Vous êtes sur la page 1sur 2

La Francophonie roumaine : passé, présent, avenir

(la publication des actes du colloque)

Les articles doivent nous parvenir au plus tard le 1er juin 2015. Les textes reçus
après cette date ne seront pas retenus. Les articles seront envoyés aux adresses :
lidiacotea@gmail.com, ileanamihaila59@gmail.com.

Normes de rédaction

A4, Times New Roman, 12, interligne simple, langue du document : le français
Style « normal » et sans actualisation automatique des styles
Alignement : « justifié »

Notes de bas de page, de 1 à n, police 10. Toujours mettre un point à la fin de la note.

Œuvres primaires : prénom de l’auteur, nom en minuscules, titre en italiques, nom et prénom
de l’éditeur, lieu, maison d’édition, année, pagination.

Ex. : Chrétien de Troyes, Conte du Graal, éd. Charles Méla, Paris, Presses Universitaires de
la Sorbonne, 1980.

Livre : prénom de l’auteur, nom en minuscules, titre en italiques, lieu, maison d’édition,
année, pagination (p. et non pas pp.).

Ex. : Marie-Claude Hubert, Langage et corps fantasmé dans le théâtre des années cinquante.
Ionesco – Beckett – Adamov, Paris, Librairie José Corti, 1987.

Article : prénom de l’auteur, nom en minuscules, titre de l’article entre guillemets et


caractères droits, titre de la revue en italiques, tomaison, année, pagination.

Ex. : Eugène Anitchkoff, « Galaad du Lancelot-Graal et les Galaad de la Bible », Romania,


53, 1927, p. 388-400.

Article dans un volume collectif : prénom et nom de l’auteur en minuscules, titre de l’article
entre guillemets et en caractères droits, titre du volume en italiques, directeurs (initiale du
prénom et nom en minuscules), lieu, maison d’édition, année, pagination.

Ex. : Samia Kassab-Charfi, « La voix off de la Francophonie », Francophonies d’Europe, du


Maghreb et du Machrek, dir. M. Quaghebeur, Bruxelles, Peter Lang, 2013, p. 209-216.

Renvois à un ouvrage cité : initiale du prénom de l’auteur, nom en minuscules, premier mot
du titre, op. cit, pagination. (Même chose pour les articles, mais en remplaçant le op. cit. par
un art. cit. Même chose pour les éditions, mais en mettant éd. cit., sans mentionner l’auteur)

Exemple :

M.-C. Hubert, Langage…, op. cit., p. 2.


S.-K. Charfi, « La voix … », art. cit., p. 210.
Conte du Graal…, éd. cit., p. 3, v. (vers) 300.

1
op. cit. s’utilise si vous revenez sur un travail déjà cité, à quelques notes de distance. On met
alors le nom de l’auteur et le premier mot du titre. Si la citation de la meme œuvre apparaît
dans la note suivante, on met Ibidem, p. XXX.

Exemple :

note 1 : Olivier Bessard-Banquy, Le Roman ludique : Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint,


Éric Chevillard, Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2003, p. 210.
note 2 : Bruno Blanckeman, Les Fictions singulières. Étude sur le roman français
contemporain, Paris, Prétexte éditeur, 2002, p. 29.
note 3 : Ibidem, p. 50.
note 4 : O. Bessard-Banquy, Le Roman…, op. cit., p. 98.

Les citations des œuvres étudiées et des ouvrages critiques seront saisies en caractères
droits, entre guillemets. Si elles sont supérieures à quatre lignes, elles seront saisies en police
11, en retrait de 2 cm, précédées et suivies d’un interligne et sans guillemets (le retrait est à
réaliser à l’aide de la règle de la barre d’outils et non à l’aide des tabulations).
Les citations en langue autre que le français seront saisies en italiques, sans guillemets
dans tous les cas.

Votre texte ne devra pas excéder 20 pages standard (2.000 caractères/page – espaces,
notes, titres et intertitres compris).