Vous êtes sur la page 1sur 3

Le béton armé

est le terme commun donné à un élément (ou une dalle) en béton qui contient des armatures en acier
(généralement sous la forme de barres d'acier) pour augmenter la résistance de la structure. Le matériau
qui résulte de la combinaison du béton et des barres d'armature est appelé béton armé. Pendant la
construction, l'acier d'armature est d'abord placé dans le coffrage, sous forme de cage en acier
préfabriquée ou de barres d'armature en acier qui sont fixées ensemble et câblées sur place. Le béton
est ensuite coulé dans le coffrage et vibré à l'aide de dispositifs adéquats afin de garantir un haut niveau
de collaboration entre les deux matériaux.

Figure 1: Poutre rectangulaire en béton avec armature en acier est un exemple


d'un élément en béton armé

Pourquoi le renforcement dans le béton est-il important?


L'un des principaux inconvénients du béton est sa très faible résistance à la traction qui est pratiquement
dépassée à de faibles niveaux de charge. Il en résulte une fissuration des surfaces en béton qui, à son tour,
entraîne des problèmes esthétiques (grande déviation des poutres ou des dalles) pour l'état limite de service
ainsi que des problèmes d'intégrité structurelle à l'état limite ultime. En revanche, l'acier d'armature a une
résistance à la traction assez élevée et une loi de comportement symétrique en traction et
compression. Cependant, une barre d'armature seule soumise à une compression échoue prématurément en
raison du flambage. Pour ces raisons, l'utilisation d'armatures dans une section RC conduit à un
comportement structurel efficace, car l'armature en acier fonctionne efficacement sous tension et le béton
fonctionne efficacement en compression et confine l'armature de compression.
Figure 2: Poutre continue à 3 travées sous une charge uniforme: (a) Diagramme
du moment de flexion et (b) Emplacements principaux des armatures.

Il est important de noter que la collaboration entre le béton et l'acier d'armature est
facilitée par le fait que les deux matériaux ont le même coefficient de dilatation
thermique, ce qui signifie que la variation de température ne provoque pas de
contraintes internes supplémentaires dans l'interface béton-armature.

Où le béton armé est-il utilisé?

De nos jours, le béton armé est couramment utilisé dans la construction moderne,
principalement pour les bâtiments et les ponts. Ces projets peuvent inclure une grande
variété de membres, tels que:

 Éléments de type plaque:  plaques horizontales (dalles, dalles de tablier de


pont et dalles de fondation de radeau) ou verticales (par exemple, murs de
cisaillement et murs de noyau autour des escaliers ou des ascenseurs)
 Éléments de type ligne:  tels que des poutres, des colonnes ou des pieux.
Les éléments de type plaque à chargement vertical offrent rigidité et résistance dans
plus d'une direction dans le plan de l'élément, tandis que les éléments de type ligne
confèrent résistance et rigidité principalement dans une direction.

Quels sont quelques exemples (coupes transversales) de béton armé?


Les sections transversales des éléments linéaires verticaux tels que les colonnes et les
piles ont une géométrie assez simple (le plus souvent carrée, rectangulaire ou
circulaire - voir la figure 2) dictée par le fait que ces éléments doivent offrir une
résistance égale ou similaire dans toutes les directions horizontales. De plus, de telles
configurations géométriques conduisent à des coûts réduits liés au coffrage. Les
sections transversales des poutres utilisées dans les projets de construction ont
généralement une forme rectangulaire, tandis que les sections transversales des
poutres de pont ont principalement une forme en I afin de réduire le poids et de
permettre le placement des tendons de post-tension.
 

Figure 3: Sections typiques en béton armé