Vous êtes sur la page 1sur 4

Calcul différentiel et intégral appliqué aux techniques, A.

Ross 

01
Auto-évaluation

Taux de variation
Solutions

Répondre dans la colonne de droite en utilisant les


notations appropriées. 1. a) ∆ v =
10 − 4 m s
= 0, 6 m s2 .
∆ t [ 0;10 ] 10 − 0 s
1. Le graphique suivant représente la vitesse en
mètres par seconde d’un mobile en fonction du Le taux de variation est de 0,6 mètre par seconde
temps t. par seconde, soit 0,6 m/s2. C’est l’accélération du
mobile durant cet intervalle de temps, le mobile
v(t) se déplace donc à une vitesse constante.
12 (10; 10) (20; 10)
∆v 10 − 10 m s
= 0 m s2 .
Vitesse (m/s)

b) =
8 ∆ t [10;20 ] 20 − 10 s

4
Le mobile accélère et l’accélération moyenne
(50; 2) est de 0 m/s2. Le mobile se déplace donc à une
vitesse constante, son accélération est nulle.
10 20 30 40 50 t
Temps (s) ∆v 6 − 10 m s
= = −0, 4 m s2 .
c) ∆ t [ 20;30 ] 30 − 20 s
a) Trouver le taux de variation moyen dans Le mobile décélère et l’accélération moyenne est
l’intervalle [0; 10]. Quelle est la signification de –0,4 m/s2. L’accélération est négative, cela
physique de ce taux de variation? signifie que la vitesse diminue en moyenne de
b) Trouver le taux de variation moyen dans l’in- 0,4 m/s par seconde.
tervalle [10; 30]. Quelle est la signification
∆v 2−6 m s
physique de ce taux de variation? d) = = −0, 2 m s2 .
c) Trouver le taux de variation moyen dans l’in- ∆ t [ 20;30 ] 50 − 30 s
tervalle [20; 30]. Quelle est la signification Le mobile décélère et l’accélération moyenne est
physique de ce taux de variation? de –0,2 m/s2. L’accélération est négative, cela
d) Trouver le taux de variation moyen dans l’in- signifie que la vitesse diminue en moyenne de
tervalle [30; 50]. Quelle est la signification 0,2 m/s par seconde.
physique de ce taux de variation? e) Le graphique représente la vitesse. Celle-ci
e) Dans quel(s) intervalle(s) de temps la vitesse est donc constante lorsque le graphique est
est-elle constante? horizontal, soit durant l’intervalle [10; 20].
f) Dans quel(s) intervalle(s) de temps la vitesse f) La vitesse est croissante lorsque son taux de
est-elle croissante? décroissante? variation est positif, soit durant l’intervalle [0;
g) Dans quel(s) intervalle(s) de temps l’accéléra- 10]. La vitesse est décroissante lorsque son taux
tion est-elle constante? nulle? de variation est négatif, soit durant l’intervalle
[20; 50].
g) L’accélération est constante lorsque la vitesse
est décrite par un segment de droite. Durant
l’intervalle [10; 20], l’accélération est de 0 m/s2
et durant l’intervalle [0;10], l’accélération est
 Auto-évaluation 01 - solutions

2. Un projectile est lancé verticalement vers


le haut et sa position par rapport au sol ∆h h(5) − h(0) m
est décrite par : 2. a) =
∆ t [ 0;5 ] 5−0 s

Air Lévis
h(t) = 392t – 4,9t2 m
où t est le temps mesuré en secondes. 1837, 5 − 0
= = 367, 5 m s.
a) Calculer son taux de variation moyen 5
durant l’intervalle [0; 5]. Quelle est
l’interprétation physique de ce taux Ce taux de variation est la vitesse moyenne du
de variation? projectile durant l’intervalle de temps [0; 5]. Il
b) Calculer son taux de variation moyen durant est positif, car le projectile s’élève dans les airs, il
l’intervalle [35; 45]. Quelle est l’interprétation s’éloigne du point de référence. Cette ascension
physique de ce taux de variation? est, en moyenne de 367,5 m par seconde durant
c) Calculer son taux de variation moyen durant l’intervalle [0; 5]
l’intervalle [50; 65]. Quelle est l’interprétation ∆h h(45) − h(35) m
b) =
physique de ce taux de variation? ∆ t [ 35;45 ] 45 − 35 s
d) En complétant le tableau suivant, estimer le taux 7717, 5 − 7717, 5
de variation ponctuel du projectile à t = 10 s. = = 0 m s.
10
Interpréter le réultat selon le contexte.
Ce taux de variation est la vitesse moyenne du
ESTIMATION DU TAUX PONCTUEL projectile durant cet intervalle de temps. Il est
∆t
∆h
∆t
∆h nul ce qui signifie qu’en moyenne, le projectile
∆t ∆t est arrêté durant cet intervalle de temps.
–0,5 [9,5; 10] 296,45 m/s 0,5 [10; 10,5] 291,55 m/s
.
–0,1 [9,9; 10] 294,49 m/s 0,1 [10; 10,1] 293,51m/s
∆h h(65) − h(50) m
–0,01 [9,99; 10] 294,049 m/s 0,01 [10; 10,01] 293,951 m/s c) =
∆ t [ 50;65 ] 65 − 50 s
4777, 5 − 7350
e) En complétant le tableau suivant, estimer le taux = = −171, 5 m s .
15
de variation ponctuel du projectile à t = 40 s.
Interpréter le réultat selon le contexte.
Ce taux de variation est la vitesse moyenne du
projectile durant cet intervalle de temps. Il est
ESTIMATION DU TAUX PONCTUEL
négatif car le projectile retombe.
∆h ∆h
∆t ∆t ∆t ∆t
–0,5 [39,5; 40] 2,45 m/s 0,5 [40; 40,5] –2,45 m/s d) Les calculs permettent d’estimer que le taux
de variation instantané est d’environ 294 m/s à
–0,1 [39,9; 40] 0,49 m/s 0,1 [40; 40,1] –0,49 m/s
t = 10 s. Le projectile tend à s’élever de 294 m
–0,01 [39,99; 40] 0,049 m/s 0,01 [40; 40,01] –0,049 m/s
par seconde, dix secondes après le lancement.

e) Les calculs permettent d’estimer que le taux


de variation instantané est d’environ 0 m/s à
t = 40 s. Le projectile semble vouloir s’arrêter,
quarante secondes après le lancement. Il devrait
amorcer sa descente par la suite.

Calcul différentiel et intégral appliqué aux techniques, A. Ross 

3. À partir du graphique ci-dessous : 3. a) Ce rapport est la pente de la sécante passant par


les points (–6; f(–6)) et (–3; f(–3)). À partir du
f(x)
quadrillage, on obtient :
∆y 4−0 4
= = .
∆ x [ −6;−3] −3 − (−6) 3
Le rapport est positif, ce qui indique que la
fonction est, en moyenne, croissante dans cet
x intervalle.
b) Ce rapport est la pente de la sécante passant par
les points (–3; f(–3)) et (0; f(0)).
∆y 0−4 4
= =− .
∆ x [ −3;0 ] 0 − (−3) 3

a) Que représente par rapport à cette courbe le Le rapport est négatif, ce qui indique que la
rapport : fonction est, en moyenne, décroissante dans cet
∆y f (−3) − f (−6) intervalle.
= . c) Cette limite représente le taux de variation ponc-
∆ x [ −6;−3] –3 − (−6)
tuel de la fonction au point (0; 0). En traçant
Évaluer ce rapport. Quelle information ce approximativement la tangente à la courbe, elle
rapport donne-t-il sur la courbe? semble passer par les points (–1; 3) et (2; –5).
b) Que représente par rapport à cette courbe le La pente de cette tangente est environ –8/3.
rapport : f(x)
∆y f (0) − f (−3) (–1; 3)
= .
∆ x [ −3;0 ] 0 − (−3)
x
Évaluer ce rapport. Quelle information ce (2; –5)
rapport donne-t-il sur la courbe?
c) Par rapport à cette courbe, estimer et interpréter
la limite :
f (0 + ∆ x) − f (0) d) Cette limite représente le taux de variation
lim . ponctuel de la fonction au point (6; 0).En traçant
∆ x→ 0 ∆x
approximativement la tangente à la courbe, elle
d) Par rapport à cette courbe, estimer et interpréter
semble passer par les points (4; –6) et (6; 0). La
la limite :
pente de cette tangente est environ 0.
f (6 + ∆ x) − f (6)
lim . f(x)
∆ x→ 0 ∆x
e) Déterminer les intervalles de croissance et de
(6; 0)
décroissance de la fonction.
x
f) Déterminer dans quel intervalle le taux de
variation ponctuel est positif, négatif.
g) Déterminer en quels points le taux de variation (4; –6)
ponctuel est nul.
h) Déterminer dans quel intervalle la tangente est e) La fonction est croissante quand la valeur des
au-dessus de la courbe et dans quel intervalle images augmente lorsque x s’accroît et elle
elle est sous la courbe. est décroissante dans le cas contraire. Elle est
i) Déterminer dans quel intervalle le taux de donc croissante dans ]–∞; –3[ ∪ ]3; ∞[ et
variation est croissant, décroissant. décroissante dans ]–3; 3[.
 Auto-évaluation 01 - solutions

f(x)

Croissante Décroissante Croissante


f) Le taux de variation ponctuel est positif lorsque
la fonction est croissante et négatif lorsqu’elle
est décroissante.
g) Le taux de variation ponctuel est nul lorsque
la tangente à la courbe est horizontale, soit aux
points (–3; 4) et (3; –6).
f(x)

h) La tangente est au-dessus de la courbe dans


l’intervalle ]–∞; 0[ et elles sous la courbe dans
l’intervalle ]0; ∞[.
f(x)
0

+

x
– +

i) En considérant les tangentes à la courbe dans


l’intervalle ]–∞; 0[, on constate que la valeur de
la pente est d’abord positive, puis elle diminue
et s’annule à (–3; 4) pour devenir négative par
la suite. Le taux de variation ponctuel est donc
décroissant dans cet intervalle.
Dans l’intervalle ]0; ∞[, la pente de la tangente
est d’abord négative et s’accroît, elle devient
nulle en (3; –6) puis devient positive en aug-
mentant à mesure que x s’accroît. Le taux de
variation ponctuel est donc décroissant dans cet
intervalle.