Vous êtes sur la page 1sur 4

Outre la transmission de chaînes de télévision classiques, les

services interactifs suivants sont également fournis par IPTV :


1) Video on Demand : livraison individuelle de contenu vidéo à
un abonné. Il permet aux utilisateurs de regarder n'importe quel
film à partir de la bibliothèque multimédia du serveur VoD.
2) Near Video on Demand : il s'agit d'un service vidéo à la carte
destiné à plusieurs utilisateurs abonnés au service nVoD. Le
calendrier de diffusion du contenu est préalablement compilé et
les abonnés peuvent consulter le calendrier et regarder le
contenu en fonction de leur intérêt.
3) Time-shifted TV : La télévision décalée dans le temps permet
aux abonnés de regarder les émissions en direct plus tard afin de
pouvoir les lire et reprendre à leur convenance. L'option de
rembobinage est également fournie pour les programmes
télévisés
4) TV on Demand (TVoD) : les chaînes de télévision
sélectionnées sont enregistrées afin de pouvoir les regarder à
tout moment.
5) Live Television : avec ou sans interactivité ajoutée aux
émissions télévisées actuellement diffusées.

6) catch-up TV

Catch-up TV sont des programmes qui sont mis à disposition en


ligne par les chaînes de télévision - comme la BBC, ITV et
Channel 4 - afin que vous puissiez les regarder quand vous le
souhaitez.
une « qualité de service » aussi bonne que la télévision diffusée
par câble, par satellite ou sur les ondes.
La latence et la perte de paquets sont déjà des problèmes pour
les téléphones VoIP et ils deviennent beaucoup plus
problématiques lorsque la vidéo de qualité radiodiffusion est
ajoutée dans le flux. Comme l’IPTV utilise des formats vidéo
compressés tels que MPEG2 et MPEG4, la perte de paquets a un
effet beaucoup plus grave que sur les flux vidéo ou audio non
compressés : plus le taux de compression est élevé, plus l’effet
que chaque paquet perdu a sur l’image que vous voyez est
important.

Dans cette section, nous présentons les principaux composants


du L’architecture IPTV et nous donnons un exemple. Ensuite
nous discuter des mécanismes de restauration, et nous mettons
en évidence les avantages de l’application de la protection contre
l’approche pour IPTV.

2.1 Architecture IPTV


Une architecture IPTV comprend principalement :
• Un super Head end (SHE):
Le SHE est situé dans le réseau central, appelé également
dorsale IPTV, il recueille le contenu télévisé des réseaux de
télévision, comme satellites et distributions off-air. Après la vidéo
le traitement, le codage et la gestion, le SHE distribue le contenu
télévisé à l'aide de routeurs IP plusieurs hubs vidéo (VHO).
• video hub office (VHO) :
Un VHO reçoit le Contenu IPTV transmis par le SHO via les
routeurs de dorsale IPTV. Ensuite, il combine ce contenu avec la
télévision locale et la vidéo contenu à la demande (VoD). Les
routeurs SHE et les routeurs VHO et les liens qui les relient
former l'épine dorsale IPTV. Chaque VHO à son tour dessert une
zone métropolitaine en transmettant les tente à plusieurs bureaux
de service vidéo (VSO)

• Vidéo Service Office (VSO) :

Un VSO contient le routeur d’agrégation qui regroupent le trafic


de boucle locale des abonnés, c’est-à-dire des abonnés
numériques locaux multiplexeurs d'accès à la ligne d'écriture
(DSLAM).

Figure 1 Exemple d'une architecture IPTV


Un exemple simplifié d’une architecture IPTV est illustré dans la
Fig. 1. Dans cet exemple, la super tête end (SHE) rassemble le
contenu de la chaîne nationale le contenu de la chaîne hertzienne
et internationale de satellites. Ensuite, il envoie ce contenu à
plusieurs vidéos bureaux pivots (VHO) utilisant la multidiffusion IP
et couche DWDM sous-jacente. La multidiffusion IP est très
importante important d'économiser la bande passante du réseau
car il permet à un paquet pour traverser un lien une fois pour
atteindre plusieurs destinations.
Dans l'exemple, nous n'avons pas représenté l'IP traversé
routeurs qui connectent le SHE à chaque VHO. Une maison avec
un téléviseur et un boîtier d'installation est illustré à la Fig. 1. Le le
boîtier d'installation est connecté via une passerelle résidentielle
à un DSLAM, connecté à son tour à un bureau de service vidéo.
Spécifique à la source de multidiffusion indépendante du
protocole Le mode (PIM-SSM) est largement déployé pour la
vidéo IPTV distribution dans la dorsale IPTV. Un arbre de
multidiffusion est calculé par ce protocole sur la base du routage
formation fournie par le Interior Gateway Protocol (IGP). L'arbre
de multidiffusion est utilisé pour fournir des tentes de la SHE à
chaque VHO. Chaque chaîne de télévision est affecté à un
groupe de multidiffusion unique. Le service IPTV nécessite une
bande passante élevée e contraintes strictes de qualité de
service. En particulier,
IPTV est très sensible à la perte de paquets, car on a perdu le
paquet pourrait perturber la qualité vidéo. Le retard et la gigue
est également critique pour la qualité de l'IPTV un service.