Vous êtes sur la page 1sur 8

Introduction

Les antennes peuvent servir à émettre ou à recevoir un signal sur différentes fréquences. Certaines
antennes sont même capables de fonctionner dans les deux sens, en émission et en réception. Il existe
plusieurs modèles d’antenne, chacune avec des spécificités qui lui sont propres. L’élément qui marque
le plus leurs différences, c’est leur forme.

Les systèmes sans fil utilisent un réseau d’antennes relais pour acheminer les services vers les
téléphones mobiles et autres appareils sans fil. Les antennes relais envoient des signaux radio de
faible puissance aux téléphones mobiles, en reçoivent de ces mêmes téléphones, et assurent la liaison
avec le réseau téléphonique principal. Un réseau mobile est généralement configuré en réseau
cellulaire.

vous voulez acheter une antenne afin de bénéficier d’une couverture 2G, 3G ou 4G digne de ce nom.
Mais face à l’énorme choix qui s’offre à vous, difficile de trancher. Plusieurs éléments essentiels
caractérisent une antenne. Ces différents aspects revêtiront une importance relative à la fonction de
l’antenne (toit, bateau, camping-car) : le diagramme de rayonnement, la polarisation, le gain. De plus,
l’utilisation que vous vous voulez en faire déterminera le type d’antenne, ainsi que sa taille.
Les antennes utilisent en GSM

1- Les Antennes omni-directionnelles:


Une antenne au sol est dite omnidirective (omnidirectionnelle) si elle rayonne de la même façon dans
toutes les directions horizontales (ou presque).

Les antennes omnidirectionnelles sont aussi appelées antenne de type «micro-cellules » (zones de
couverture).

Elles ont l’aspect d’une tige verticale, également appelé le « brin ». On les pose sur les façades, les
toits et dans des zones à forte densité d’utilisation de mobiles (gares, centres commerciaux, etc.).
Elles sont utilisées pour augmenter la capacité du réseau et ainsi préserver ledit « macro-
cellulaire ».

Ils ont un diagramme de rayonnement semblable. Ces Antennes fournissent un diagramme de


rayonnement horizontal de 360 degrés. Celles-ci sont utilisées quand la couverture est requise dans
toutes les directions (horizontalement) à partir de l'antenne avec des degrés divers de couverture
verticale. La polarisation est l'orientation physique de l'élément sur l'antenne qui émet réellement
l'énergie RF. Une antenne omni-directionnelle, par exemple, est habituellement une antenne
polarisée verticale.

Ce schéma montre une antenne omnidirectionnelle typique ('Svenska Antennspecialisten V06/24 ').
Un dispositif intéressant de ce genre d'antenne est que bien qu'ils rayonnent dans chacun des 360
degrés (horizontal), ils fournissent seulement une bonne qualité de signa aux clients qui sont dans un
angle de +/ 20º dans le plan vertical. Ceci signifie que l'antenne, une fois montée en haut d’une tour,
ne pourrait pas atteindre des clients juste en dessous de la laquelle elle se trouve.

Cette antenne est utilisée avec notre GSM modem/DATA/GPRS n°6535 et l’une de nos stations
météo Vantage Pro2 lorsqu'elle est installée sur un site éloigné.

 Le grand avantage de ces antennes est qu’elles captent le signal d’où qu’il vienne. Il n’y a donc

pas obligation pour vous de savoir où se trouve l’antenne relais. Elles sont souvent utilisées en

zone urbaine où les obstacles sont plus nombreux (murs, arbres, bâtiments hauts) pour

l’extérieur. A l’intérieur, les stocks de produits ou rayonnages dans les entrepôts sont autant de

barrières à la bonne réception du signal.

 Autre atout : l’installation de ce type d’antenne est simple et rapide. Elle est conseillée

lorsque vous avez plusieurs opérateurs à couvrir et que leurs antennes relais ne se trouvent

pas dans les mêmes directions. Vous devez également pouvoir respecter la distance

minimale entre l’antenne intérieure et l’antenne extérieure, à savoir environ dix mètres.

 Les antennes omnidirectionnelles offrent un gain variant de 2 dBi (il s’agit alors d’un

simple dipôle h/2) à 11 dBi. Dans ce dernier cas, l’ouverture verticale à 3 dB est de 6’5”’

la hauteur de 3 mètres pour GSM 900 et de 1’6 mètres pour DCS 1800.

Polarisation, rayonnement et gain :

-Le gain pour l’antenne omnidirectionnelle est le plus souvent exprimé en DBi (décibel isotrope). Il
ne dépend pas seulement de sa forme, de sa dimension ou de sa constitution, mais aussi de la qualité
de son installation et même de son vieillissement ! Le gain est le rapport entre une antenne de
référence, le plus souvent une antenne isotrope et la puissance rayonnée par l’antenne. On peut
considérer malgré tout que plus l’antenne sera grande plus le gain sera élevé.
-Le diagramme de rayonnement pour une antenne omnidirectionnelle est par définition de 360°.

-La polarisation d’une antenne définit le sens des ondes, du champ électrique qu’elle reçoit ou émet.
On parle de polarisation linéaire (lorsque le champ rayonné garde une destination constante),
et circulaire (lorsque le champ décrit un cercle).

Les avantages de l’utilisation d’une antenne omnidirectionnelle:

Différente d’une antenne directionnelle, une antenne omnidirectionnelle est très facile à poser.
L’utilisateur n’a qu’à respecter les 360 degrés par rapport au plan horizontal et le tour est joué. Il est
même posé de mettre une antenne wifi omnidirectionnelle à l’envers, et cela, en se basant du plafond
situé à l’intérieur de la maison. Il n’est pas, en effet, rare de trouver une antenne d’extérieur qui est
directement liée aux points d’accès non filaire.
Avec ce type de matériel, installer une antenne est donc devenue un jeu d’enfants. Il est même
possible de bénéficier d’un gain omnidirectionnel à partir d’une antenne terrestre isotrope. Pour ce
faire, il n’y a rien de plus simple. Il suffit de veiller à ce que les lobes d’énergie soient orientés sur les
parties intérieures et extérieures. Afin d’aboutir à un effet de crêpe, vous pouvez faire une légère
pression au niveau des extrémités du ballon de votre antenne satellite. Grâce à ce mode d’installation,
vous pouvez vous attendre à une bonne réception ainsi qu’à de longues distances de transmissions.
2- Les Antennes directionnelles:

Une antenne est directive quand elle concentre l'énergie qu'elle rayonne dans une direction de l'espace.

Une antenne directionnelle ou a faisceau directionnel est une antenne qui émet ou reçoit un signal
plus intense dans une ou plusieurs directions permettant d'accroître le rendement et réduit les
interférences provenant de sources non désirées. Les antennes directionnelles comme antennes Yagi-
Uda fournissent des performances accrues par rapport aux antennes à dipôles quand une plus grande
concentration de rayonnement dans une certaine direction est souhaitée. On aussi antennes
directionnelles comme antennes Parabolique.

L’utilité des antennes relais est de couvrir un territoire donné afin d’avoir accès à un réseau pour
pouvoir téléphoner et accéder à internet sans coupure. En effet, plus l’antenne est efficace, plus le
territoire qu’elle couvre est grand, donc moins il en faut. Le territoire couvert par chaque antenne est
appelé “cellule”, d’où le terme de téléphone “cellulaire”. Les antennes relais sont constituées d’une ou
plusieurs antennes en hauteur permettant l’émission et la réception d’ondes radio, d’un boîtier
d’allimentation et d’un abris sécurisé ou d’une armoire technique.

le principe de base du ces antennes :

Il est celui des émetteurs - récepteurs. Les antennes captent le champ de radio-fréquence généré par
les voix durant les appels mobiles. Ce champ de signal électromagnétique est ensuite transformé par le
relais en signal électrique afin d’être transporté dans des câbles. Les antennes relais ont une puissance
électrique appliquée maximum de 10 à 40 W.

 Avec les antennes directionnelles, vous pouvez détourner l'énergie RF dans une direction
particulière à des distances plus lointaines.

-Polarisation :

Des largeurs de faisceau sont définies en plans horizontaux et verticaux. La largeur de faisceau est
la séparation angulaire entre les points de demi-puissance (points 3dB) dans le diagramme de
rayonnement de l'antenne dans n'importe quel plan. Par conséquent, pour une antenne vous avez la
largeur de faisceau horizontale et la largeur de faisceau verticale.
-Gain :
Quand le gain d'une antenne directionnelle augmente, l'angle du rayonnement diminue
habituellement. Ceci fournit une plus grande distance de couverture, mais avec un angle réduit de
couverture.
-Diagramme de rayonnement :
La zone de couverture ou le diagramme de rayonnement est mesuré(e) en degrés. Ces angles sont
mesurés en degrés et sont appelés des largeurs de faisceau.
3- Les Antennes sectorielles:

Les antennes à couverture sectorielle sont largement utilisées dans les systèmes de communications
sans fil. Les antennes de ce type se classent habituellement en fonction de leur ouverture ou largeur
horizontale à mi-puissance dans le diagramme de rayonnement qui présente typiquement un angle
d’ouverture à mi-puissance large en azimut et pincé en élévation, comme l’illustre la figure 1.20.
L’autre grandeur caractéristique de ce type d’antennes est son gain.

Normalement, une antenne sectorielle a un gain plus élevé qu'une antenne omnidirectionnelle
(dans la gamme de 10 à 19 dBi) dans un secteur réduit.

Elle est typiquement employée pour servir une aire de 68 kilomètres. Une valeur commune pour
une antenne sectorielle est un gain 14dBi pour une largeur de faisceau 90º horizontale et un 20º pour
la largeur de faisceau verticale.

 Des gains plus élevés dans des antennes sont obtenus en rétrécissant la largeur de faisceau du
rayonnement horizontal.
-Polarisation :

Des antennes sectorielles peuvent être trouvées avec lapolarisation verticale ou horizontale selon
les techniques de construction utilisées.
-diagramme de rayonnement sectoriel:

Le rayonnement horizontal prouve que la majeure partie de l'énergie est rayonnée vers l’avant de
l'antenne. Une partie très petite de l'énergie est perdue derrière l'antenne sectorielle. Le modèle
vertical de polarisation est très semblable à une antenne omnidirectionnelle où la largeur de faisceau
est très étroite et l'aire de service n'est normalement pas plus grande que 20º.

-Le gain :
- une antenne sectorielle a un gain plus élevé qu'une antenne omnidirectionnelle (dans la gamme
de10 à 19 dBi) dans un secteur réduit. Elle est typiquement employée pour servir une aire de 68
kilomètres.
- Une valeur commune pour une antenne sectorielle est un gain 14dBi pour une largeur de faisceau
90º horizontale et un 20º pour la largeur de faisceau verticale.
 Typiquement, une antenne sectorielle est montée en haut d'une haute tour, légèrement
incliné vers le bas afin de pouvoir servir le secteur juste audessous d'elle.

Les antennes directionnelles et sectorisées Souvent utilisées pour les transmissions


microondes ou les stations de base pour la téléphonie mobile (ex. couverture radio d’une vallée).

Vous aimerez peut-être aussi