Vous êtes sur la page 1sur 1

TP 1 : Dureté des matériaux et influence des traitements thermiques

Objectifs :
• Comprendre la notion de dureté
• Découvrir les différents appareillages de mesure de dureté et effectuer quelques essais
• Réaliser des traitements thermiques de revenu et voir leur influence sur la dureté

Echantillons
Aciers 2 petits cylindres d’acier au carbone C35 et C80 trempés à l’eau
1 gros cylindre d’acier faiblement allié 25 Cr Mo 4 trempé à l’eau
1 plaquette d’acier fortement allié dit « maraging » X2 Ni Co Mo Ti 18-8-5 trempée à l’eau
Alliages de cuivre 1 parallélépipède de cuivre
1 plaquette d’alliage cupro-béryllium à 2% de Be trempée à l’eau puis revenue
Alliage d’aluminium 1 plaque d’aluminium

Notion de dureté

Lisez la documentation concernant la notion de dureté des matériaux.

1) Citez deux méthodes de mesure de la dureté.


2) Décrivez l’essai Vickers en vous aidant d’un dessin. Expliquez en particulier comment on calcule la dureté. Que signifie
chacun des éléments du terme « HV10 » ?
3) Décrivez l’essai Rockwell en vous aidant d’un dessin. Expliquez en particulier comment on calcule la dureté. Que signifie
chacune des lettres du terme « HRC » ?

Mesure de la dureté

4) Polissez les 7 échantillons :


• pour les gros échantillons : avec la polisseuse et les disques de papier abrasif de grains 120, 240 et 400,
• pour les plaquettes : avec les bandes de papier abrasif de grains 240, 400 et 600,
nettoyez-les à l’alcool puis mesurez leur dureté HV10 (une mesure par face) avec le duromètre Wolpert.
Faites un tableau récapitulatif des résultats.
5) Pour l’aluminium et l’acier 25 Cr Mo 4, mesurez la dureté HV10 avec les 3 duromètres suivants (une mesure par face) :
Wolpert, Franck et Krautkramer. Comparez grâce à un tableau les mesures obtenues. Quelle est la précision de chaque
instrument ? Décrivez les avantages et inconvénients de chacun des trois appareillages.
6) Mesurez la dureté Rockwell C des échantillons d’aciers C35 et maraging (une mesure par face). Les valeurs obtenues sont-
elles cohérentes avec les mesures de dureté Vickers ?

Influence des traitements thermiques sur la dureté

• Austénitisation et trempe : les 2 aciers C35 et maraging ont été déjà austénitisés dans un four à 850°C pendant 15 min puis
trempés à l’eau.
• Revenu : Effectuez le revenu des 2 aciers disposés dans une nacelle commune dans le four à 550°C durant 30 min.
• Polissage et nettoyage : voir ci-dessus.
• Mesure de dureté : Mesurez pour les 2 aciers après revenu la dureté HV10 avec le duromètre Wolpert et la dureté HRC.

7) D’après la nomenclature des aciers, donnez la composition chimique des 2 aciers.


8) Faites un schéma des 2 traitements thermiques subis par ces aciers sur une courbe temps - température.
9) Faites un tableau résumant les duretés HV10 et HRC de ces 2 aciers après trempe et après revenu.
10) Quelle a été l’influence du revenu sur chacun des deux aciers ? Conclusion.
11) Quelle particularité de l’acier maraging pourrait être à l’origine de la variation de dureté observée lors du revenu ?

Analyse des résultats

12) Classez les 7 échantillons de métaux dont vous disposez suivant leur dureté. Quelle est à votre avis l’origine des différences
de dureté entre ces métaux ?
13) Quelle est l’origine de la différence de dureté observée entre le cuivre et l’alliage cupro-béryllium ?
14) Quelle est l’origine de la différence de dureté observée entre les aciers C35 et C80 ?