Vous êtes sur la page 1sur 14

Université Des Sciences et de La Technologie Houari

Boumediene
Faculté d’Electronique et Informatique

Master 2 R&T
Module :
Télévision
Codage Numérique
vidéo

Dr. Badreddin KOUSSA


Promo : 2018-2019 1
Les valeurs numériques

15 x 15 pixels

2
Les valeurs numériques d’une image en couleur

+
Débit résultant pour 1080p
D=3x8x25x1080x1920=1,2 Gbit/s

3
Le sous échantillonnage de la chrominance
Rappel : de RVB à YUV :
Y = 0,299⋅R + 0,587⋅V + 0,114⋅B
U = 0,492⋅(B − Y) = −0,147⋅R − 0,289⋅V + 0,436⋅B
V = 0,877⋅(R − Y) = 0,615⋅R − 0,515⋅V- 0,100⋅B

4
Pourquoi compresser ?
Exemple :

Format vidéo SD-SDI HD-SDI UHD-SDI


Débit 270 Mbit/s 1,5 Gbit/s 6 Gbit/s

En DVB-T, un canal de 8 MHz ➔ 19,2 Mbit/s

Comment compresser ?

5
Exploiter la redondance
• Redondance spatiale
Les régions dont les images se composent sont homogènes

• Redondance temporelle
Les images dont une séquence se compose sont similaires les unes aux
autres
Un codeur performant doit éliminer les deux types de redondance

6
Notion de Bloc

7
Notion du bloc
• L’efficacité du codage dépend de la taille des blocs (pour MPEG, les blocs sont
à 16x16)
• Plus la taille est grande, les erreurs (résidus) des blocs deviennent
importants.
• Plus la taille est petite, le nombre de blocs en mouvement est important
• Vecteurs de mouvement (Motion vectors)
• Calculer le vecteur déplacement entre les blocs appariés
• Ce vecteur est utilisé par le décodeur pour retrouver l’emplacement du bloc
sur la frame n à partir du bloc sur la frame précédente (n-1)
• Le vecteur mouvement est nul pour un background statique, mais ceci n’est
pas toujours vrai.

8
GOP ( Group of Pictures)

• La frame I marque toujours le début de GOP


• Contient plusieurs frame P et B

9
• Les frames de type I
 Pour ce type de frame, seule la redondance spatiale est utilisée pour la
compression .
 Les frames de type I sont insérées périodiquement dans la séquence des
frames prédites.

• Les frames de type P


 Elles sont codées en utilisant la redondance temporelle en les comparant
avec la frame précédente.

• Les frames de type B (Bidirectionnelle)


 Elles sont codées en utilisant la redondance temporelle en les comparant
avec la frame précédente et suivante (I,P) ou (P,P).

10
• La compression temporelle
Exploitation de la redondance temporelle entre frames adjacentes dans une vidéo
mais non identiques
• La compression par compensation de mouvement
consiste à :
• La vidéo est en réalité un fond statique (background) et un ensemble de d’objets en
mouvement (foreground)
• Coder la première frame et l’utiliser comme référence
• Diviser la prochaine frame en blocs et comparer chacun d’eux avec le bloc
correspondant dans la frame de référence.
• Coder les différences entre les blocs
• Continuer avec les autres frames

11
• La compression spatiale
• Elle utilise sur les images la technique propre à la norme JPEG:
• Divise la vidéo en frames et applique la compression JPEG sur
chaque image (JPEG motion)
• Ne prend pas en considération la corrélation qui existe entre les
différentes frames
• La redondance temporelle n’est pas prise en compte
• Simple et facile à implémenter

12
Type d’algorithmes de compression
 Algorithmes sans perte (lossless)
➢Reconstruction parfaite
➢Basés sur la redondance statistique
➢Faible taux de compression

 Algorithmes avec perte (lossy)


➢Image reconstruite 6= image originale
➢Basés sur la quantification
➢Redondance psychovisuelle : “visually lossless”
➢Taux de compression élevé

13
14

Vous aimerez peut-être aussi