Vous êtes sur la page 1sur 5

LYCEE JEAN BAPTISTE POQUELIN

72 rue Léon Désoyer


78100 ST Germain-en-Laye
Tél : 01.30.87.44.00
Fax : 01.39.73.21.65

CONVENTION DE STAGE
La convention est établie entre LE LYCEE J.B. POQUELIN de St Germain-en-Laye représenté par le Proviseur, Monsieur de
Trogoff, l’organisme d’accueil précisé en fin de convention et le stagiaire ou son représentant légal si celui-ci est mineur.
• Vu la loi n°2006-396 du 31 mars 2006 pour l‘égalité des chances, modifiée par la loi n°2011-893 du 28 juillet 2011
• Vu la loi n° 2014-788 du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du
statut des stagiaires
• Vu le code du travail, notamment les articles L 4111-1 à L 4111-5 et L 4153-1 à L 4153-9, le code de l’éducation,
notamment ses articles L.331-1 à 15, L.611-2, D.337-4, R.421--9
• Vu le code de la sécurité sociale et notamment l’article L.412-8
• Vu le décret n° 2014-1420 du 27 novembre 2014 relatif à l’encadrement des périodes de formation et milieu professionnel
et des stages
• Vu les bulletins officiels n°33 du 14 septembre 2006 et n°2 du 8 janvier 2009
• Vu la délibération du conseil d’administration du Lycée en date du 12 novembre 2018 approuvant ladite convention

TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

Article 1 : OBJET DE LA CONVENTION L’élève demeure, durant ces périodes de formation en milieu
La présente convention a pour objet la mise en œuvre, professionnel, sous statut scolaire. Il reste sous la
au bénéfice de l’élève du Lycée JB Poquelin, des responsabilité du chef d’établissement scolaire.
périodes de formation en milieu professionnel réalisées Il ne peut prétendre à aucune rémunération de l’entreprise.
dans le cadre de son enseignement. Toutefois, il doit lui être alloué une gratification, facultative si
la durée du stage est au plus égale à deux mois consécutifs
Article 2 : ENGAGEMENT DES PARTIES et obligatoire pour une durée supérieure à deux mois
Les objectifs et modalités du stage sont consignés dans consécutifs ou non consécutifs (art.30 de la loi du 24
les dispositions pédagogiques. Les modalités de prise novembre 2009). La durée de stage sera calculée sur la base
en charge des frais afférents à cette séquence ainsi que de 7h de présence effective correspondant à 1 jour de stage
les modalités d’assurance sont définies dans les et 22 jours de présence effective correspondant à un mois.
dispositions financières. Le décret n°2008-96 du 31 janvier 2008 prévoit que le
Article 3 : DISPOSITIONS DE LA CONVENTION montant horaire de la gratification est fixé à 13,75% du
L’ensemble de la convention (c’est-à-dire les plafond horaire de la sécurité sociale et ce dès le 1er jour du
dispositions générales et les dispositions particulières) stage.
sera signé par : L’élève ne doit pas être pris en compte dans le calcul de
- Le Chef d’Établissement ; l’effectif de l’entreprise mais il doit être inscrit dans le registre
- Le professeur référent au sein de unique du personnel. Il ne peut participer aux éventuelles
l’établissement d’enseignement élections professionnelles.
- Le représentant de l’entreprise ou de Pour les stages de plus de deux mois, les stagiaires ont
l’organisme d’accueil de l’élève stagiaire ; accès au restaurant d’entreprise, ils ont droit aux tickets
- Le tuteur de stage au sein de l’entreprise ou restaurant et au remboursement des frais de transport dans
de l’organisme d’accueil les mêmes conditions que les salariés.
- L’élève stagiaire ou son représentant légal L’élève est soumis au respect du secret professionnel.
s’il est mineur approuvant le stage et les Article 6 : DUREE DU TRAVAIL
clauses de la convention En ce qui concerne la durée du travail, tous les élèves sont
La convention est adressée à la famille pour information. soumis à la durée hebdomadaire légale ou conventionnelle si
Elle sera établie en trois exemplaires remis à l’élève qui celle-ci est inférieure à la durée légale.
les soumettra à l’entreprise pour signature et les Dans l’hypothèse où l’élève majeur est soumis à une durée
transmettra ensuite au Chef d’Établissement. hebdomadaire modulée, la moyenne des durées de travail
L’établissement scolaire veillera avant le départ en hebdomadaire effectuées pendant la période en milieu
stage de l’élève qu’il a bien reçu les conventions dûment professionnel ne pourra excéder les limites indiquées ci-
signées et visées par les parties ci-dessus désignées. dessus.
En ce qui concerne le travail de nuit, seul l’élève majeur
Article 4 : FINALITE DE LA FORMATION EN MILIEU nommément désigné par le Chef d’Etablissement scolaire
PROFESSIONNEL peut être incorporé à une équipe de nuit.
La finalité des périodes de formation en milieu
professionnel est pédagogique. L’élève est associé aux Article 7 : DUREE ET HORAIRES DE TRAVAIL DES
activités de l’entreprise concourant directement à l’action ELEVES MINEURS
pédagogique. En aucun cas, sa participation à ces La durée de travail des élèves mineurs ne peut excéder
activités ne doit porter préjudice à la situation de l’emploi trente cinq heures par semaine, soit huit heures par jour.
dans l’entreprise. La présence sur le lieu de stage est interdite à l’élève de
moins de 16 ans entre 20 heures et 6 heures. Pour celui de
Article 5 : STATUT ET OBLIGATIONS DE L’ELEVE 16 à 18 ans, cette présence est interdite entre 22 heures et 6

1
heures. dommages qu’il pourrait causer pendant la durée de sa
Le repos hebdomadaire des élèves mineurs doit avoir période de formation en milieu professionnel dans l’entreprise
une durée minimale de deux jours, si possible ou à l’occasion de la préparation de celle-ci.
consécutifs (la période minimale de repos hebdomadaire
doit comprendre le dimanche). Article 13 : DEROULEMENT ET ENCADREMENT DES
Pour chaque période de 24 heures, une période STAGES A L’ETRANGER
minimale de repos quotidien doit être fixée à quatorze Ceux-ci doivent faire l’objet d’un échange préalable entre
heures consécutives pour les élèves de moins de seize l’établissement, le stagiaire et l’organisme d’accueil. Une
ans et à douze heures consécutives pour les élèves de fiche d’information présentant la règlementation du pays
seize à dix huit ans. d’accueil et précisant les droits et devoirs du stagiaire sera
Au-delà de quatre heures et demie de travail quotidien, annexée à la convention.
les élèves mineurs doivent bénéficier d’une pause d’au Les services consulaires français du pays concerné seront
moins trente minutes, si possible consécutives. informés par le chef d’établissement.
Les élèves ou étudiants devront prendre toutes les
Article 8 : SECURITE-TRAVAUX INTERDITS AUX dispositions pour obtenir du pays d’accueil le visa adapté à
MINEURS leur situation.
En application des articles D.4153-41 à D.4153-44 et
D.4153-46 du code du travail, l’élève mineur de quinze Article 14 : DEROULEMENT DE LA PERIODE DE
ans au moins, autorisé par l’inspecteur du travail à FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL
utiliser des machines ou produits ou à effectuer des L'entreprise d'accueil a l’obligation de fournir une attestation
travaux qui lui sont normalement interdits, ne doit utiliser de stage au stagiaire indiquant clairement le nombre de jours
ces machines, produits ou effectuer ces travaux en effectués.
entreprise qu’avec l’autorisation et sous le contrôle Le Chef d’Établissement et le représentant de l’entreprise
permanent du tuteur. d’accueil se tiendront mutuellement informés des difficultés
La demande de dérogation, où figure la liste des qui pourraient être rencontrées à l’occasion de la période de
machines, produits ou travaux dangereux, est signée par formation en milieu professionnel. Le cas échéant, ils
le chef d’entreprise et adressée à l’inspecteur du travail. prendront, d’un commun accord et en liaison avec l’équipe
pédagogique, les dispositions propres à résoudre les
Article 9 : SECURITE ELECTRIQUE problèmes d’absentéisme ou de manquement à la discipline.
L’élève ayant à intervenir, au cours de sa période de Au besoin, ils étudieront ensemble les modalités de
formation en milieu professionnel, sur/ou à proximité des suspension ou de résiliation de la période de formation en
installations et des équipements électriques, doit y être milieu professionnel.
habilité par le chef d’entreprise d’accueil en fonction de
la nature des travaux à effectuer. Cette habilitation ne Article 15 : DISPOSITIONS FINANCIERES
peut être accordée qu’à l’issue d’une formation à la Pour aider l’établissement à mieux gérer ses frais
prévention des risques électriques suivie par l’élève en d’organisation des périodes de formation en milieu
établissement scolaire, préalablement à sa période de professionnel, il est impératif que cette partie soit renseignée.
formation en milieu professionnel.
L’habilitation est délivrée au vu d’un carnet individuel de L’entreprise participe aux frais occasionnés par l’élève
formation établi par l’établissement scolaire qui certifie pendant la période de formation en entreprise :
que, pour les niveaux d’habilitation mentionnés, la Si oui :
formation correspondante a été suivie avec succès par - Frais de restauration, soit par repas :
l’élève. - Frais de transport, soit par jour :
- Frais d’hébergement, soit par nuit :
Article 10 : COUVERTURE ACCIDENTS DU TRAVAIL Référence : note de service n° 93-179 du 24 mars 1993
En application de l’article L.412-8 modifié du code de la relative au remboursement des frais d’hébergement, de
Sécurité Sociale, l’élève bénéficie de la législation sur restauration, de transport et d’assurance des élèves
les accidents du travail. stagiaires en entreprise.
En cas d’accident survenant à l’élève, soit en milieu
professionnel, soit au cours du trajet, la direction de la RESTAURATION
structure d’accueil : Les frais de restauration engagés lors de la période de stage
• doit contacter le jour même l’infirmière de ne donnent pas droit à remboursement de la part du lycée.
l’établissement d’enseignement ou le service
scolarité élèves TRANSPORT
• transmettre tous les renseignements permettant de Seul le prix du transport correspondant au coût
préciser les circonstances de l’accident ainsi que les supplémentaire occasionné par le stage est remboursé.
déclarations des témoins, afin que le lycée Aucun remboursement ne sera accordé si le stagiaire se
accomplisse les formalités nécessaires. déplace en voiture ou en deux roues.
Les modalités de remboursement seront communiquées au
Article 11 : AUTORISATION D'ABSENCE DU stagiaire, sur demande, avant son départ en stage.
STAGIAIRE DURANT LE STAGE EN ENTREPRISE
Toute autorisation d'absence du stagiaire au cours de ASSURANCES
son stage en entreprise devra être attestée par Le lycée a souscrit une assurance responsabilité civile –
l'établissement scolaire. défense, dommages aux biens assurés, indemnisation des
dommages corporels, recours – protection juridique et
Article 12 : ASSURANCES
assistance auprès de la Compagnie d’assurance M.A.I.F.
Le responsable légal de l’entreprise ou de
Immeuble Central Gare, 5 bis place Charles de Gaulle –
l’établissement d’accueil prend les dispositions
78180 Montigny le Bretonneux, Contrat n : 0904253R
nécessaires pour garantir sa responsabilité civile chaque
fois qu’elle peut être engagée.
Le Chef d’Établissement contracte une assurance
couvrant la responsabilité civile de l’élève pour les

2
TITRE II – DISPOSITIONS PARTICULIERES

LE LYCEE

Nom et adresse de l’établissement : LYCEE J.B. POQUELIN (N° 0782557F)


72 rue Léon Désoyer
78100 Saint Germain-en-Laye

Chef d’établissement : Monsieur de Trogoff

DDFPT : Christine Lassiette (ddfpt-ter@lycee-jbpoquelin.fr)

Enseignant(e) chargé(e) du suivi : MME BOMPA Virginie

Courriel et/ou téléphone : virginie.bompa@gmail.com

L’ORGANISME D’ACCUEIL

Dénomination :
Adresse :

Code postal : Ville :


Téléphone : Courriel :

Représenté par : Fonction :


Nom de l’assureur : N° de contrat :

Tuteur au sein de l’entreprise ou de l’organisme :


Nom :

Téléphone : Courriel :

Fonction dans l’organisme d’accueil :

LE STAGIAIRE

Nom : Prénom : Date de naissance :

Nom du responsable légal :


Adresse :

Code postal : Ville :


Téléphone : Courriel :

N° de Sécurité Sociale du stagiaire ou de son représentant légal :


(avoir une photocopie de la carte vitale ou de l’attestation de cette carte durant le stage).

Nom de l’assureur : N° du contrat :


DIPLÔME PREPARE : BTS CG (Comptabilité et Gestion)

DATES DU STAGE : du 25 novembre 2019 au 20 décembre 2019

HORAIRES

de à Durée journalière

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche et jours fériés


(cas très particuliers)

Durée hebdomadaire

Signataires de la présente convention de stage


Le Chef d’Établissement Le Chef d’Entreprise Le professeur référent
Par délégation, le DDFPT, Date, signature et cachet Date et signature
Date, signature et cachet

Le tuteur au sein de l’entreprise ou de l’organisme d’accueil Le Stagiaire et, pour les mineurs, son représentant légal
Date et signature Date et signature
Annexe pédagogique
1° Modalités de la concertation entre le(s) professeur(s) et le tuteur pour contrôler le déroulement de la
période :

L’enseignant référent ira visiter le stagiaire sur son lieu de stage après avoir pris rendez-vous avec le tuteur ou
téléphonera ou correspondra par mail avec le tuteur pour se tenir informé du travail du stagiaire.

2° Compétences à acquérir ou à développer en milieu professionnel pour cette période :

3° Activités prévues en milieu professionnel : sujet d’étude et techniques effectuées par le stagiaire

Le tuteur doit présenter à l’étudiant les activités qui seront réalisées sur le lieu de stage (cf : annexe 1 ou 2.
A partir de cette liste d’activités, l’étudiant repèrera les compétences du référentiel et renseignera le paragraphe ci-
dessus en lien avec son référent.

4° Travaux effectués, équipements ou produits utilisés soumis à la procédure de dérogation pour travaux
interdits aux mineurs (élèves bénéficiant de la dérogation prévue par le code du travail, cf. article 8 de la
convention) :

Les stages servent de support à la rédaction de l’ « analyse de l’organisation d’un processus » pour une épreuve
orale (épreuve E6). Cette étude doit permettre l’évaluation des compétences associées à ces activités. Par ailleurs,
le tuteur, représentant de l’organisation d’accueil, et l’équipe pédagogique accompagnent l’étudiant stagiaire pour
appréhender, mettre en œuvre et analyser les situations auxquelles il aura été confronté pendant le stage. Ils
aident l’étudiant à renseigner son portefeuille de compétences professionnelles à partir des situations
professionnelles vécues ou observées.
Le tuteur devra à la fin du stage compléter la grille d’évaluation des compétences. Cette grille sera prise en compte
pour évaluer l’étudiant pour deux autres épreuves orales ( E42 et E5).

5° Modalités d’évaluation de la période de formation en milieu professionnel, en référence au règlement


d’examen du diplôme préparé :

6° Montant (éventuel) de la gratification versée au stagiaire et modalité de versement :