Vous êtes sur la page 1sur 4

Introduction :

Les sols sont généralement désignés par leur pourcentages granulométrique


prédominant avec en objectifs les portions secondaires.
De nombreux essais ont étés effectués sur le sol pour mieux connaître ses propriétés
et c’est ce qui nous amène à parler de l’équivalant de sable.
Dans ce qui suis nous tenterons de définir le pourcentage d’impuretés contenue dans
un sol aux particules fines.
Il faut savoir que cet essai est normalisé (dans tout les laboratoires l’essai se
réalise dans les mêmes conditions) et pour suivre exactement ces procédures, il est
impératif de bien choisir l’échantillon et de veiller à se que le diamètre des grains ne
dépasse pas les 5 mm (en procédant par tamisage), et la masse de sable Ms=120g, t 1 =10
mn et t2=20 mn (les temps de repos nécessaire).

But de l’essai :
Cet essai se révèle très intéressant au laboratoire et sur chantier grâce à sa
simplicité, et rusticité, et son faible coût à pour but d’évaluer le pourcentage d’impureté
dans un sable entrant dans la composition des bétons.

MODE D’OPERATOIR :
Pour réaliser cet essai on procède les étapes suivantes :

1. Remplir les éprouvettes avec la solution lavant, jusqu’au premier trait (trait
inférieur ).
2. Verser soigneusement 120g du matériau (sable) préparé à l’aide de l’entonnoir,
et on élimine les bielles d’air en donnant des coups sec à la base de l’éprouvette.
3. On laisse la brise d’essai repose 10minutes.
4. Après le repos, on bouche l’éprouvette à l’aide d’un bouchant en caoutchouc,
puis on la fixe horizontalement sur la machine qui le fait 90cycles (allers retours
en 30 secondes).
5. Remettre l’éprouvette à la position verticale, et on enlever le bouchant et on le
rincer au dessus de l’éprouvette.

6. On descend le tub lavant dans l’éprouvette, rincer les parois, puis enfoncer le
tub lavant jusqu’au fond de l’éprouvette pour laver le sable, en le faisant
descendre et remonter lentement le tube laveur que l’on tourne entre les doigts,
ainsi remonter les éléments fins, fermer le robinet lorsque le niveau
du liquide (solution lavant ) atteint le trait supérieur, puis on laisse tout
reposent sans perturbation pendant 20 minutes.
7. On mesure à l’aide d’une règle les hauteurs h1 et h2
h1 : la hauteur entre le niveau supérieur du floculat et le fond de l’éprouvette.
h2 : hauteur entre le niveau de la couche inférieure et le de l’éprouvette.
Et on calcul ESV.
On détendant lentement le piston taré jusqu’à ce qu’il repose sur le sable sédiment,
puis on le fixe grâce au mon chant, et on retire, après on lit la hauteur h 2’ au niveau
supérieure du mon chant.

DIPOSITIF EXPERIMENTAL

amorçage piston entonnoir


taré

tuyau souple éprouvette

solution lavant
robinet
43c
m
tube laveur

perçage h2 h1

Machine à secouer les éprouvettes d'Es


EXPRESSIO N DES RESULTATS :
L’équivalent de sable d’une prise d’essai d’un échantillon mesure au piston est
2
h
ES= ×100
h1

9,5
ESV = ×100=81 ,19 %
L’équivalent de sable visuel est 11,7

L’équivalent de sable par piston :


Tout d’abord on va calculer h2’ par le piston sachant que la hauteur de l’éprouvette est
43 cm et la hauteur X=33,8 cm qui on a mesurée avec le piston donc
h ' =43−33 , 8=9,2 cm
2
9,2
ESP= ×100=78 ,63 %
Application numérique : 11, 7
ESV +ESP 81 ,19 %+78 ,63 %
ES= = =79 ,91 %
On déduit que : 2 2

Puisque : 70<ES=79,91%<80
Alors on peut dire que ce matériau on peut l’utiliser pour le béton mais
qu’exceptionnellement et à condition d’employer un ciment portland.

CONCLUSION :
D’après notre T.P. on peut dire que l’essai est très intéressant car il nous permit
d’avoir de précieuse information sur la qualité du matériau sableux et le pourcentage
d’impureté de ce matériau contient des particules fines ; car la présence d’éléments fins
peuvent modifier le comportement rhéologique du matériau.
Il peut servire dans de nombreux domaine
 Choix et contrôle des sols utilisables en stabilisation mécanique et
chimique.
 Choix et contrôle des sables à béton.
 Choix et contrôle des granulats pour enrobés hydrocarbonés.
L’essai effectuer sur les sables est très important car il nous permit de savoir le
taux de propreté de ses sables puisque ils rentrent dans la composions des bétons
hydrauliques et bitumineux , comme ils gèrent leurs résistance.