Vous êtes sur la page 1sur 2

ENSAM-Meknès

TD N°2 - Mécanique des Structures


(2019/2020)
BAHI / ElGadari

EXERCICE N° I :

Le portique plan représenté ci contre est constitué de


deux poutres de même inertie I et de même module
d’élasticité E. L'ossature est encastrée en 1 et articulée
en 4. Le nœud 2 est considéré comme rigide. Une force
F est appliquée au nœud 3 comme le montre la figure.

Sachant que ce portique est hyperstatique de degré 2 et


en utilisant la méthode des forces, déterminer les
réactions au niveau des liaisons 1 et 4.

F E
EXERCICE N° II :
15.3tm 15.3tm
Le portique plan représenté ci contre est constituée de EI L/2
poutres d’inerties différentes.
B 15.3tm
C 4m
Soit E leur module d’élasticité. L'ossature est encastrée 2EI
B C
en A et articulée en D. 2EI L/2
EI
4m
Les nœuds B et C sont considérés comme rigides. Une L EID
EI
force ponctuelle F est appliquée au nœud E comme le EI
D

montre la figure.
A
Sachant que ce portique est hyperstatique de degré 2, et
A L
en réalisant des coupures au niveau de l’articulation D :
4m

1. Donner la structure isostatique associée S0. Tracer les diagrammes du moment de flexion.
2. Déterminer les structures à charges unitaires Si. Tracer les diagrammes du moment de
flexion.
3. La méthode des forces consiste à résoudre le système matriciel suivants :

 .X    
ij i i0 en utilisant le tableau des intégrales de Mohr, déterminer les

composantes [ij].
4. Déterminez les réactions au niveau de l’appui D, déduire les actions de liaison en A.

1/2
ENSAM-Meknès
TD N°2 - Mécanique des Structures
(2019/2020)
BAHI / ElGadari

EXERCICE N° III :
Pour chacune des structures ci-dessous calculer les degrés d’hyperstaticité (global, externe et interne)

a) Treillis articulé en A, B et C b) 1 : articulation ; 2,3 : rigide

c) Encastré en A, articulé en C et appuis simple en D d) Treillis

e) 2,3 : articulation ; 1,4 : rigide


EXERCICE N° IV :
La poutre droite représentée sur la figure -3- est encastrée en 1
et repose sur un appui simple en 2 et 3. Soit EIZ la rigidité de
flexion linéique de la poutre. La poutre porte une force répartie
d’intensité linéique -2p entre les nœuds 1 et 2 et –p entre les
Figure -3-
nœuds 2 et 3 avec p > 0.
Sachant que cette structure est hyperstatique de degré 2 et en considérant les réactions surabondantes
celles au niveau des nœuds 2 et 3, déterminer toutes les forces de liaisons en utilisant :
1. la méthode des forces.

2. le théorème de Ménabréa.

2/2