Vous êtes sur la page 1sur 128

CYCLE DE FORMATION SUR

LES MARCHES PUBLICS

Master « comptabilité, contrôle et audit ».

Présenté par: Mr. Younes RIAHI


(Chef de service à la Trésorerie Générale du Royaume)
Présentation du Module
2

 Introduction générale:

 Pourquoi une formation sur les MP ?


 Les principes généraux de la commande publique;

 Une réglementation datant de plus d’un siècle;

 La réforme de 2013: contexte et enjeux;

 Les définitions de base en matière des MP;

 Champs d’intervention des MP;


Présentation du Module (Suite)
3

I- les différents types et les modes de passation


 Les différents types des MP:
 Selon leur mode d’exécution:
 Selon leur prix:

 Les différents modes de passation des MP:


 L’appel d’offres;
 Le concours;
 La procédure négociée;
 Les bons de commande.
 Le contrat d’architecte.
Présentation du Module (Suite)
4

II- l’exécution des MP.


 Les étapes d’exécution des MP:
 Commencement des prestations;
 Interruption des prestations;
 Règlement des prestations exécutées;
 Réception des prestations.
 Les événements exceptionnels dans le cycle de vie des MP:
 Les avenants;
 La résiliation;
 La sous-traitance.
Présentation du Module (Suite)
5

III- le contentieux et les voies de recours

 Le recours auprès du MO;

 Le recours devant la Commission des Marchés;

 Le contentieux judicaire en matière des MP.


Présentation du Module (Suite)
6

IV- Contrôle et Audit des MP

 Le contrôle administratif;

 Le contrôle interne dans la perspectif du CMD;

 Le contrôle juridictionnel de la Cour des Comptes.


7

Evaluation du module
8

Introduction générale
9

Pourquoi une formation sur les MP ?


Importance économique/perspectives professionnelles
10
Dissiper une Image négative
11

 Une image négative de la Sté Civile : sondage de


l’Economiste……
 Un besoin grandissant en matière de formation;
 Le manque de formation se reflète directement sur
la qualité de gestion des acheteurs publics;
 Vers l’élaboration d’une stratégie nationale de
formation en matière des MP;
Une réglementation datant du plus d’un siècle
12

 La réglementation marocaine remonte à 1907.


 Les réformes de 1965, 1976 et 1998
 Des réformes guidées par plusieurs principes:
 Renforcer la transparence;
 Élargir l’accès à la commande publique;

 Alignement sur les standards internationaux;

 Garantir l’efficacité de la dépense publique.


 Unnouveau décret en 2013: entrée en vigueur le
01/01/2014
La réforme de 2013: contexte et enjeux;

13

 Le pourquoi de la réforme
 Mettre en œuvre les principes de la constitution de 2011;

 Remédier aux insuffisances de la réglementation de 2007;

 Répondre aux attentes des acteurs de la commande publique et des


citoyens;

 Prendre en charge les recommandations et propositions des partenaires


internationaux.
La réforme de 2013: contexte et enjeux;
14

 Une nouvelle démarche:


 Une réforme largement concertée;

 Information et recueil des propositions (site web SGG) ;

 Progressivité et pragmatisme ;

 Réforme intégrée et globale:


 Dimension juridique;
 Dimension renforcement des capacités.
Les définitions de base en matière des MP
15

 Le MP: contrat à titre onéreux conclu entre, d'une part, un


maître d'ouvrage et, d'autre part, une personne physique ou
morale appelée prestataire de services ayant pour objet
l'exécution de travaux, la livraison de fournitures ou la
réalisation de prestations de services.
 Dérogations:
 Contrats de droit commun;
 Gestion déléguée;
 Cessions de biens entre service de l’Etat;
 Prestations effectuées entre services de l’Etat;
 Les marchés financés sur option.
Les définitions de base en matière des MP
les acteurs :
16

Maître d'ouvrage Signataire au nom du maître d’ouvrage :


autorité qui au nom de l’un des organismes l’ordonnateur, son délégué ou le sous
publics (Etat, CT, EP) passe le marché avec le ordonnateur désigné conformément à la
prestataire de services réglementation en vigueur.

Administration

Maître d'ouvrage délégué : Autorité compétente :


Administration publique, établissement public, l'ordonnateur ou la personne déléguée par lui
société d’Etat ou filiale publique auxquels sont pour approuver le marché ou toute autre
confiées certaines missions du maître personne habilitée à cet effet par un texte
d'ouvrage législatif ou réglementaire
Les définitions de base en matière des MP
les acteurs :
17

Groupement: Concurrent :
deux ou plusieurs concurrents qui toute personne physique ou morale qui
souscrivent un engagement unique propose une offre en vue de la conclusion
d'un marché

Prestataire :
entrepreneur, fournisseur
ou prestataire de services

Attributaire : Titulaire :
concurrent dont l'offre a été retenue avant attributaire auquel l'approbation du
la notification de l'approbation du marché marché a été notifiée.
Les définitions de base en matière des MP
les acteurs :
18

TGR ( décret 2-07-1235 du 5 kaada


1429 (4 novembre 2008)
Contrôle de régularité
Contrôle de validité Autorité Compétente
approbation

Entités de contrôle

IGF dahir 1-59-259 de 1960


IGAT (collectivité locales décret Cour des Comptes (Etat)
1994) Cours régionales des comptes (CT)
Inspections Générales de Ministères Loi : n° 62-99
Les définitions de base en matière des MP
19

 Marchés de travaux : ayant pour objet l'exécution de travaux relatifs notamment à


la construction, à la reconstruction, à la démolition, à la réparation...les marchés de
travaux comprennent également les prestations accessoires aux travaux tels que les
sondages, les forages…

 Marchés de fournitures : ayant pour objet l'achat ou la location avec option d’achat
de produits ou de matériels
 les marchés de fournitures courantes ayant pour objet l'acquisition par le
maître d'ouvrage de produits existant dans le commerce;
 les marchés de fournitures non courantes;
 les marchés de location avec option d’achat ;
 La notion de marchés de fournitures ne recouvre pas l’acquisition et la
location avec option d’achat relatives à des biens immobiliers.
Les définitions de base en matière des MP
20

 Marchés de services : ayant pour objet la réalisation de prestations de


services qui ne peuvent être qualifiés ni de travaux ni de fournitures.
 les marchés de prestations d'études et de maîtrise d'œuvre qui comportent le cas
échéant, des obligations spécifiques liées à la notion de propriété intellectuelle ;
 les marchés de location, sans option d’achat,
 les marchés portant sur les prestations d'entretien et de maintenance des
équipements, des installations et de matériel, de nettoyage et de gardiennage
des locaux administratifs et des prestations de jardinage ;
 les marchés portant sur les prestations de formation ;
 les marchés de prestations de laboratoires de bâtiment et travaux publics
relatives aux essais, contrôles de qualité des matériaux et essais géotechniques ;
 Les contrats portant sur les prestations architecturales (nouveau).
Les cahiers de charges
21
Champs d’intervention
22

Ministères Travaux Fournitures


• Ordonnateurs
• S ordonnateurs

Etablissement • A cratère
Publics administratif
P architecturales Services
Collectivités • Régions
Territoriales • Provinces
1350 • communes
Etudes
1

I- les différents types et les modes de


passation des MP
2

1- les différents types des marchés publics


Clauses obligatoires dans les MP.
3

 le mode de passation ;
 la référence expresse aux alinéas, paragraphes et articles du présent décret en
vertu desquels le marché est passé ;
 l'indication des parties contractantes, les noms et qualités des signataires agissant
au nom du maître d'ouvrage et du cocontractant ;
 l'objet et la consistance des prestations avec indication de la ou des préfectures ou
provinces ou localités du lieu d'exécution des prestations ;
 l'énumération par ordre de priorité des pièces incorporées au marché ;
 le prix, sous réserve des dispositions concernant les marchés à prix provisoires;
 le délai d'exécution ou la date d'achèvement du marché ;
 les conditions de réception et, éventuellement, de livraison des prestations ;
 les conditions de règlement conformément à la réglementation en vigueur ;
 les clauses de nantissement ;
 les conditions de résiliation;
 l'approbation du marché par l'autorité compétente.
1- Les différents types des MP
A- selon leur mode d’exécution
4

 Marchés-cadre;

 Marchés reconductibles;

 Marchés à tranches conditionnelles;

 Marchés allotis;

 Marchés de conception-réalisation;

 Les contrats d’architecte.


Les marchés-cadre
5

 Il peut être passé des marchés dits "marchés-cadre" lorsque la


quantification et le rythme d'exécution d'une prestation, ayant un
caractère prévisible et permanent, ne peuvent être entièrement
déterminés à l'avance ex: produits alimentaires, formation..;
 Les marchés-cadre ne portent que sur le minimum et le maximum des
prestations;
 les marchés-cadre comportent une clause de tacite reconduction. La
non reconduction est possible;
 Possibilité pour les des parties contractantes de demander qu'il soit
procédé à une révision des conditions d’exécution du marché;
 Par dérogation aux dispositions de l’alinéa 3 du paragraphe 1 du
présent article, le minimum et le maximum des prestations à réaliser
peuvent être réajustés en diminution ou en augmentation. (10% du
maximum des prestations en cas d'augmentation, et à 25% en cas
de diminution)
Les marchés reconductibles
6

 Il peut être passé des marchés dits "marchés reconductibles" lorsque


les quantités peuvent être déterminées, aussi exactement que
possible, à l'avance par le maître d'ouvrage et présentent un
caractère prévisible, répétitif et permanent. Ex: entretien matériel,
gardiennage, nettoyage …
 Les marchés reconductibles sont conclus pour une période
déterminée n’excédant pas l’année en cours.

 Ils comportent une clause de tacite reconduction. La non reconduction


est possible Pendant la durée du marché reconductible,

 Si le marché reconductible le prévoit, chacune des parties


contractantes peut demander qu'il soit procédé à une révision des
conditions d’exécution du marché.
Les marchés à tranches conditionnelles
7

 Il s’agit de marchés pour lesquels il est prévu une tranche ferme couverte par les
crédits disponibles et que le titulaire est certain de réaliser, et une ou plusieurs
tranches conditionnelles dont l'exécution est subordonnée d'une part, à la
disponibilité des crédits et d'autre part à la notification d'un ou plusieurs ordres de
service prescrivant son (ou leur) exécution, dans les délais prévus par le marché. Ex
: une autoroute.
 La tranche ferme et les tranche conditionnelles constituent chacune un ensemble de
prestations cohérent, autonome et fonctionnel.
 Ces marchés portent sur la totalité de la prestation et définissent la consistance, le
prix et les modalités d'exécution de chaque tranche.
 Lorsque l'ordre de service afférent à une ou plusieurs tranches conditionnelles n'a pu
être donné dans les délais prescrits, le titulaire peut à sa demande :

 soit bénéficier d'une indemnité d'attente si le marché le prévoit et dans les conditions qu’il
définit;
 soit renoncer à la réalisation de la ou des tranches conditionnelles concernées.
Les marchés allotis
8

 Les travaux, fournitures ou services peuvent faire l'objet d'un


marché unique ou d'un marché alloti; EX: cas médicaments, complexe
sportif.
 Le MO choisit entre ces deux modalités de réalisation des
prestations en fonction des avantages financiers ou techniques
qu'elles procurent ou lorsque l’allotissement est de nature à
encourager la participation des petites et moyennes entreprises;
 Le maître d'ouvrage peut le cas échéant, limiter le nombre de lots
pouvant être attribués à un même concurrent pour des raisons liées :

 à la sécurité de l'approvisionnement ;
 à la capacité des prestataires à réaliser le marché;
 au délai d’exécution ;
 au lieu d’exécution ou de livraison.
Les marchés conception-réalisation
(clefs en mains)
9

 Le marché de conception-réalisation est un marché unique passé


avec un prestataire et qui porte à la fois sur la conception du projet
et l’exécution des travaux;
 Lorsque la réalisation de projets d’infrastructure d’un type
spécifique ou des prestations particulières nécessitent des procédés
spéciaux et des processus de fabrication étroitement intégrés et
exigeant dès le départ l’association du concepteur et du réalisateur
de la prestation, le maître d’ouvrage peut recourir à des marchés
de conception-réalisation.
 Les marchés de conception-réalisation sont passés par voie de
concours tel que prévu au chapitre IV du présent décret.
 Le recours aux marchés de conception-réalisation est soumis à
l’autorisation préalable du Chef du gouvernement après avis de la
commission des marchés .
Les différents types des MP
B- selon leurs prix
10

 Marché à prix global;


 Marché à prix unitaires;
 Marché à prix mixtes;
 Marchés à prix au pourcentage;
 Marché à prix ferme ;
 Marché à prix révisable ;
 Marché à prix provisoire
Les différents types des MP
A- selon leurs prix
11

 Marché à prix global


 Le marché à prix global est celui dans lequel un prix forfaitaire
couvre l'ensemble des prestations qui font l'objet du marché.
 Marché à prix unitaires
 Le marché à prix unitaires est celui dans lequel les prestations sont
décomposées, sur la base d'un détail estimatif établi par le maître
d'ouvrage, en différents postes avec indication pour chacun d'eux du
prix unitaire proposé.
 Marché à prix mixtes
 Le marché est dit à prix mixtes lorsqu'il comprend des prestations
rémunérées en partie sur la base d'un prix global et en partie sur la
base de prix unitaires
Les différents types des MP
A- selon leurs prix
12

 Marchés à prix au pourcentage


 Le marché est dit « à prix au pourcentage » lorsque le prix de la prestation est
fixé par un taux à appliquer au montant hors taxes des travaux réellement
exécutés et régulièrement constatés. Cette forme de prix n’est applicable que
pour les prestations architecturales

 Marché à prix ferme :


 Le prix du marché est ferme lorsqu'il ne peut être modifié pendant le délai de
son exécution (sauf cas TVA).
 Pour les marchés portant sur l'acquisition de produits ou services dont les prix
sont réglementés, le maître d'ouvrage répercute la différence résultant de la
modification des prix desdits produits ou services intervenue entre la date de
remise des offres et la date de livraison sur le prix de règlement prévu au
marché.
 Les marchés de fournitures et de services autres que les études sont passés à
prix fermes/ marchés études – à 4 mois.
Les différents types des MP
A- selon leurs prix
13

 Marché à prix révisable :


 Le prix du marché est révisable lorsqu'il peut être modifié en
raison des variations économiques en cours d'exécution de la
prestation : Les marchés de travaux sont passés à prix
révisables/étude + de 4 mois possibilités.
 Les règles et conditions de révision des prix sont fixées par
arrêté du ministre chargé des Finances.

 Marché à prix provisoire :


 Le marché est passé à prix provisoire lorsque l'exécution de la
prestation doit être commencée alors que toutes les conditions
indispensables à la détermination d'un prix initial définitif ne sont
pas réunies en raison de son caractère urgent (marchés négocié)
14

2- les modes de passation des marchés


publics.
2- Les différents mode de passation :
A- l’Appel d’offres.
15

 Prédominance de l’AO comme mode de passation des


MP au Maroc
Le nombre des MP par mode de Le montant des MP par mode de
passation passation

4%
2%

Appel d'offres
Appel d'offres
Marché négocié
Marché négocié

98% 96%
AO : principes
16

 Un appel à la concurrence ;
 L'ouverture des plis en séance publique.
 L'examen des offres par une commission d'appel d'offres ;
 Le choix par la commission d'appel d'offres de l'offre la
plus avantageuse à proposer au maître d'ouvrage ;
 L'obligation pour le maître d'ouvrage qui procède à l'appel
d'offres de communiquer aux membres de la commission
d'appel d'offres le montant de l'estimation;
 L'appel d'offres peut être au "rabais ou à majoration" ou
"sur offres de prix".
 L’appel d’offres est ouvert, restreint ou avec présélection.
AO : principes
17

 Il ne peut être passé de marchés sur appel d'offres restreint


que pour les prestations qui ne peuvent être exécutées que
par un nombre limité de prestataires de services, et dont le
montant est inférieur à deux millions (2.000.000) de
dirhams.
 Le maître d’ouvrage doit consulter au moins trois (3)
concurrents susceptibles de répondre au mieux aux besoins
à satisfaire.
 Le recours à l’appel d’offres restreint donne lieu à
l’établissement par l’autorité compétente ou le sous
ordonnateur d’un certificat administratif explicitant les
raisons qui ont conduit au choix de cette procédure
(nouveau)
AO avec présélection
18

 Il peut être passé des marchés par appel d'offres


avec présélection lorsque les prestations objet du
marché nécessitent, en raison de leur complexité ou
de leur nature particulière, une sélection préalable
des concurrents dans une première étape avant
d'inviter ceux d'entre eux qui ont été admis à
déposer des offres dans une deuxième étape
 Étape une sélection des offres
 Étape deux examen des offres sélectionnées.
De la détermination des besoins à la fixation de l’estimation

• déterminer aussi exactement que possible les besoins à satisfaire, les spécifications
techniques et la consistance des prestations.
Détermination • référence à des normes marocaines homologuées ou, à défaut, à des normes internationales.
des besoins

• doivent être basées sur des caractéristiques portant sur la performance, la capacité et la
qualité .
• ne doivent pas mentionner de marque , de références au catalogue, appellation, brevet,
conception, type, origine ou producteurs particuliers
Spécifications • ne doit pas avoir pour effet de créer des obstacles à la concurrence.
techniques • La marque doit être mentionnée dans le marché.

• Etablie sur la base de la définition et de la consistance des prestations et des prix pratiqués
sur le marché en tenant compte de toutes les considérations notamment les conditions et le
délai d'exécution.
Estimation • Elle est consignée sur un support écrit et signé par le MO.
• une estimation pour chaque lot.
AO: qui peut participer ?
20

 Peuvent participer
 justifient des capacités juridiques, techniques et financières requises ;
 sont en situation fiscale régulière, pour avoir souscrit leurs déclarations et réglé les
sommes définitivement exigibles aux termes de la législation en vigueur ou, à
défaut de règlement, constitué des garanties jugées suffisantes par le comptable
chargé du recouvrement ;
 sont affiliées à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale ou à un régime particulier
de prévoyance sociale, et souscrivent de manière régulière leurs déclarations de
salaires et sont en situation régulière auprès de ces organismes.
 Ne sont pas admises à participer aux appels d'offres :
 les personnes en liquidation judiciaire ;
 les personnes en redressement judiciaire, sauf autorisation spéciale délivrée par
l'autorité judiciaire compétente ;
 les personnes ayant fait l'objet d'une exclusion temporaire ou définitive;
 les personnes qui représentent plus d’un concurrent dans une même procédure de
passation de marchés.
1 L’Appel d’Offres

Le déroulement de la procédure:
De la naissance du besoin à la
désignation d’un titulaire du marché
Préparation du dossier d’appel d’offres:
la traduction des besoins en CPS
ETAPE 1 PREPARATION DES DAO

Copie de l'avis d'appel d'offres; membres de la commission


Un exemplaire du cahier des prescriptions spéciales ; au moins huit (8) jours avant
Les plans et les documents techniques le cas échéant; l’envoi de l’avis pour
Le modèle de l'acte d'engagement; publication.
.
Les modèles du bordereau des prix et du détail estimatif;
Le modèle de la déclaration sur l'honneur prévue;
Le règlement de consultation signé par l'ordonnateur,
son délégué ou le sous ordonnateur

délai de huit (8) jours francs pour


faire part au maître d’ouvrage de
leurs observations

gratuitement à l’exception mise à la disposition des candidats avant


des la publication de l’avis d’appel d’offres tenir un registre
plans ou documents et dès la parution du premier avis d'appel •les noms des candidats
techniques+ téléchargeable d'offres et jusqu'à la date limite de •l’heure et date du retrait.
portail MP remise des offres.

Possibilité d’envoi par voie postale aux concurrents


qui le demandent par écrit à leur frais et à leurs risques et périls.
Si le DAO n’est pas remis au concurrent

le maître d’ouvrage est tenu de lui délivrer, le même jour, une attestation constatant
le motif de la non remise du dossier et indiquant le jour prévu pour son retrait permettant au
candidat la préparation de son dossier.
Une copie de ladite attestation est conservée dans le dossier du marché.

le concurrent peut saisir, par lettre recommandée avec


accusé de réception, l’autorité dont relève le maître
d’ouvrage concerné pour lui exposer les circonstances Inscrire le candidats dans le registre
de présentation de sa demande pour l'obtention d'un
dossier et la réponse qui lui a été faite.

ladite autorité ordonne au maître d’ouvrage :


Si la requête
est fondée •la remise immédiate du dossier d’appel d’offres
•Éventuellement le report de la date d’ouverture des plis si le délai restant ne
permet pas au candidat de préparer son dossier.
Le Règlement de consultation: document décisif

1. La liste des pièces à fournir par les concurrents

2. Les critères d’admissibilité des concurrents et d’attribution du marché.

-Ces critères doivent être objectifs, non discriminatoires et non disproportionnés par rapport à la
consistance des prestations et doivent avoir un lien direct avec l'objet du marché à conclure.
- Les critères d’admissibilité des concurrents peuvent être assortis de coefficients de pondération. Cette
pondération ne doit en aucun cas être un moyen pour restreindre la concurrence.
- les critères d’admissibilité des concurrents prennent en compte notamment :
- les garanties et capacités juridiques, techniques et financières ;
- les références professionnelles des concurrents, le cas échéant.

3) le nombre minimum ou maximum des lots pouvant être souscrits par un même concurrent, et le mode
d’attribution des lots,

4) les conditions dans lesquelles les variantes, par rapport à la solution de base , sont admises.

5) La ou les monnaies dans lesquelles le prix des offres doit être formulé et exprimé,

6) La ou les langues dans lesquelles doivent être établies les pièces contenues dans les dossiers

5
- la méthodologie proposée ;
les moyens humains et matériels à mettre en œuvre
Critères d’admissibilité
le chronogramme d’affectation des RH;
en cas d’offres techniques
le caractère innovant de l'offre ;
la qualité de l'assistance technique ;
le degré de transfert de compétences
les garanties offertes ;
Services le planning de réalisation proposé ;
l’expérience spécifique et le profil du personnel
les performances liées à la protection de l'environnement ;
le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique;
Travaux
Fournitures

- les moyens humains et matériels à affecter au chantier ; - les qualités fonctionnelles de la fourniture;
- l’expérience spécifique et le profil du personnel par rapport à la -les garanties offertes ;
nature des prestations -le service après-vente ;
- le planning de réalisation proposé ; -les moyens humains et matériels à mettre en
les méthodes et procédés de construction ; œuvre pour la réalisation de la prestation;
- les qualités esthétiques et fonctionnelles de la prestation; - les performances liées à la protection de
- les performances liées à la protection de l'environnement; l'environnement;
- le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité -le développement des énergies renouvelables
énergétique; et l’efficacité énergétique.
Publicité de l’AO
ETAPE 2 PUBLICITE DE L’APPEL D’OFFRE

1.Avis d’appel d’offre


2. Mode de publication
8

dans la langue de publication du journal,


•L'objet de l'appel d'offres,
•L'autorité qui procède à l'appel d'offres ;
• au minimum dans deux journaux à diffusion
•Lieu de retrait et de dépôt du DAO ;
nationale choisis par le maître d’ouvrage, dont
•Le lieu, le jour et l'heure fixés pour la tenue de la séance
l’un de ces journaux doit être en langue arabe
d'ouverture des plis
et l’autre en langue étrangère.
• la référence à l’article du règlement de la consultation qui prévoit la
liste des pièces justificatives que tout concurrent doit fournir ;
• Il peut être parallèlement porté à la connaissance
•Le montant en valeur du cautionnement provisoire,
des concurrents éventuels et, le cas échéant, des
• l’estimation du coût des prestations établie par le MO
organismes professionnels, par publication dans
•La (ou les) qualification (s) requise (s) et la (ou les)
le bulletin officiel des annonces légales, judiciaires
catégorie (s) exigées;
et administratives, par des publications spécialisées
•le (ou les) domaine (s) d’activité exigé;
ou par tout autre moyen de publicité notamment
•le lieu, le jour et l'heure limites pour la réception des
par voie électronique.
échantillons, prospectus et notices,
•La date de la réunion ou de la visite des lieux ;
•L’adresse électronique du site utilisé pour la publication de L’AO ; 3. Durée de publication
Date 2émé publication

Estimation
Lorsque le marché est alloti, les seuils 21 j min Travaux >63 Mdh HT 40 j min
fournitures et services >1.6Mdh
mentionnés sont appréciés au titre du
montant cumulé de l’ensemble des
lots. Date limite de réception des offres
Peut on apporter des modifications au DAO ?

9 Oui c’est possible à condition de respecter les dispositions suivantes:

 sans changer l'objet du marché.


 introduire des modifications dans le dossier d’AO qui nécessitent un délai
supplémentaire pour la préparation des offres ;
 redresser des erreurs manifestes constatées dans l’avis publié ;
 après publication de l’avis, le MO constate que le délai qui doit courir entre la
date de la publication et la séance d’ouverture des plis n’est pas conforme au
délai réglementaire
 Ces modifications doivent être communiquées à tous les concurrents
ayant retiré ou ayant téléchargé ledit dossier,
 mise à la disposition des autres concurrents
 modifications à l’intérieur du délai initial de publicité de l’avis.
 Lorsque les modifications nécessitent la publication d'un avis rectificatif
la séance d'ouverture des plis ne peut être tenue que dans un délai
minimum de dix (10) jours à compter du lendemain de la date de la
dernière publication de la modification sans que la date de la nouvelle
séance ne soit antérieure à celle prévue initialement.
 Nouveau: possibilité pour un concurrent de demander le report
Les concurrents peuvent ils demander des éclaircissements ?
10

 Oui
 Comment ?
 lettre recommandée avec accusé de réception
 fax confirmé
 courriel
 Quand ?
Au moins sept jours avant la date prévue pour l’ouverture des plis

NB: le MO doit répondre la Sté en question est informer l’ensemble des


concurrents le même jour et dans les mêmes conditions au moins
trois jours avant l’ouverture des plis.
Déroulement de la commission
D’appel d’offres
ETAPE3 Commission D’appel d’offres

Désigné par décision de


l’ordonnateur, son délégué
ou le SO

présence obligatoire présence facultative

dont un au (estimation
.
moins relevant Supérieure à
du service (50.000.000)
concerné par Dh TTC
la prestation

En cas d’absence
Déroulement de la séance NON d’un membre dont la présence OUI
est obligatoire report de la séance de 48 heures

- parapher les plis reçus à cheval sur les rabats


et sur les parties sur lesquelles ils s'appliquent ;
et doivent rester fermés et mis en lieu sûr
jusqu'à leur ouverture.
- Il demande au MO de convoquer les membres
absents, en précisant le lieu, la date et l’heure de En cas d’une nouvelle absence
12 d’un membre obligatoire
la reprise de la séance publique de l’OP.
Ouverture des plis des concurrents
ETAPE4
en séance publique

le président
remet aux membres de la commission
le support écrit contenant l’estimation
Les membres paraphent toutes les pages dudit support.

Ouverture de la séance

Si jour férié ou chômé


au jour et à l’heure fixés

Le président cite les journaux et les jour ouvrable suivant


références de publication au portail des à la même heure.
marchés et le cas échéant les
publications
dans lesquels l'avis d'appel d'offres a
été publié.
Bien fondé
Le président demande aux membres de
la commission de formuler leurs mettre fin à la procédure
observations sur les vices éventuels qui et avise à haute voix
entachent la procédure

13
Non fondé
Le président
invite les concurrents qui se sont rendus
dépose sur le bureau tous invite les concurrents présents qui compte que
les plis reçus n’auraient pas déposé leurs plis à les leurs dossiers sont incomplets à
remettre séance tenante produire les pièces manquantes
sous enveloppes fermées.

Le président ouvre les plis des concurrents et vérifie l’existence des


Deux ou (trois) enveloppes prévues par le règlement de consultaion.

1. ouvre ensuite l’enveloppe portant la mention « dossiers


administratif et technique ( éventuellement le dossier aditif)
2. vérifie l’existence des pièces exigées par le RC
3. dresse un état des pièces fournies par chaque concurrent.

fin de la séance publique

réunion à huis clos


(examen des dossiers administratifs et techniques)

dossier additif: toutes


- Dossier technique:
pièces
Dossier administratif: - Pour les prestations courantes, le
complémentaires
déclaration sur l'honneur dossier technique comprend une note
exigées par le
l’original du récépissé indiquant les moyens humains et
règlement de
du cautionnement provisoire. techniques.
consultation en
pour les groupements, une copie - Pour les autres prestations , en plus de
raison de
légalisée de la convention la note les attestations de références
l'importance ou de la
constitutive du groupement ou leur copies certifiées conforme.
14 complexité de la
- (Classification ou agrément)
prestation
 qui ne satisfont pas aux conditions requises ( Art 24)

 qui font l’objet d’une exclusion temporaire ou définitive;

 qui n’ont pas respecté les prescriptions de présentation de leurs dossiers ;

 qui n’ont pas présenté les pièces exigées;

 qui sont représentés par la même personne dans le cadre du marché ;

 Les concurrents dont les capacités financières et techniques sont insuffisantes

 qui ont produit le récépissé de cautionnement provisoire non original ou dont


l’objet n’est pas conforme à celui de l’AO, ou dont le montant est inférieur à la
somme demandée ou qui comporte des réserves ou des restrictions ;
Les offres retenues par la commission

Tous les soumissionnaires - des erreurs matérielles ou des discordances dans les pièces du
admissibles dossier administratif, elle admet l'offre du concurrent concerné, sous
réserve de l'introduction des rectifications nécessaires.

reprise De La séance publique

le président donne lecture de la liste des soumissionnaires admissibles


sans faire connaître les motifs des éliminations.

Le président rend, contre décharge, aux concurrents


écartés présents

 les dossiers administratifs

(à l’exception des éléments  Les enveloppes contenant


d’informations ayant été les offres techniques et
à l’origine de l’élimination) financières

 les échantillons, prospectus


notices et documents techniques,
16
le président ouvre, selon le cas, les enveloppes contenant les
prospectus, notices ou autres documents techniques et / ou les
enveloppes contenant les offres techniques des concurrents
admis. Il donne lecture des pièces contenues dans chaque
enveloppe.

Les membres de la commission paraphent les enveloppes


contenant les offres financières des concurrents à cheval sur
les rabats et sur les parties sur lesquelles ils s’appliquent.
Ces enveloppes doivent rester fermées et
mises en lieu sûr jusqu’à leur ouverture

Le président fixe en concertation avec la commission :


-la séance d’examen des échantillons, prospectus … ou l’offre
technique
- la date et l’heure de la reprise de la séance publique à
communiquer aux concurrents et au public présents et à afficher
dans les locaux du MO
réunion en séance publique
17
fin de la séance publique
Examen et évaluation
ETAPE 5
des offres techniques
A huit clos

 consulter tout expert ou technicien


 constituer une sous-commission
 demander par écrit à l’un ou à plusieurs
concurrents des éclaircissements

éliminer les soumissionnaires dont :


Non conformité aux spécifications Exigées par le RC
Non satisfaction aux critères éliminatoires

réunion en séance publique arrêter la liste des


18 soumissionnaires retenus
Examen des échantillons,
ETAPE 6 prototypes, prospectus, notices ou
autres documents techniques
exigés par le DAO ( à huit clos)

 consulter tout expert ou technicien


 constituer une sous-commission
 demander par écrit à l’un ou à plusieurs
concurrents des éclaircissements

arrêter la liste des concurrents dont les échantillons ,


prototype …sont à écarter avec indication
des insuffisances constatées

Arrêter la liste des concurrents dont les


réunion en séance publique échantillons, prospectus, notices ou autres
documents techniques répondent aux
19
spécifications exigées
réunion en séance publique

ETAPE 7 Ouverture des enveloppes


contenant les offres financières

le président donne lecture de la liste des soumissionnaires


admissibles et ceux non retenus sans énoncer
les motifs des éliminations.

Ouverture des enveloppes portant la mention « offre financière »


lecture de la teneur des actes d’engagement et des détail estimatifs.

Parapher
les actes d’engagement
le bordereau des prix et le détail estimatif
et la décomposition du montant global, le cas échéant.

20 fin de la séance publique


réunion à huis clos

ETAPE 8 Évaluation des offres


des concurrents à huis clos

consulter tout expert ou technicien qui


pourrait éclairer la commission sur des
points particuliers des offres présentées,
ou charger une sous-commission pour
analyser les offres présentées.

écarter les soumissionnaires dont les offres financières :


• ne sont pas conformes à l'objet du marché ;
• ne sont pas signées,
• expriment des restrictions ou des réserves ;
• présentent des différences dans les libellés des prix, l’unité de compte ou les quantités
par rapport aux données prévues dans le BPDE.

Vérification du résultat des opérations arithmétiques


rectification s'il y a lieu des erreurs matérielles évidentes
21
Classement des offres
en vue de proposer au
L’offre moins-disante La meilleure note
MO l’offre la plus
technico-
Avantageuse financière

Pour les marchés de travaux ;

Pour les marchés de services autres que ceux pour les marchés de
portant sur les études; services portant sur des
Pour les marchés de fournitures, en tenant prestations d’études
compte, le cas échéant, de la combinaison du prix
d’acquisition et l’évaluation monétaire du coût
d’utilisation et/ou de maintenance pendant une
durée déterminée ;

Dans le cas où plusieurs offres jugées les plus avantageuses sont tenues
pour équivalentes, tous éléments considérés, la commission, pour
départager les concurrents, procède entre eux à un tirage au sort.
vérification si l’offre du concurrent classé le premier
n’est pas anormalement basse ou excessive et ne comporte
pas un ou des prix excessifs ou anormalement bas

Calcul de l’offre basse ou excessive Décision de la


par rapport à l'estimation commission d’appel
d’offre

Services
OFFRE TRAVAUX FOURNITURES autre que
les études
 la commission d’AO demande
par écrit au concurrent
< de plus concerné les précisions qu’elle
20% < de plus 35% juge opportunes. Après avoir
vérifié les justifications
fournies, la commission est
fondée à accepter ou à rejeter
ladite offre

Offre > de plus 20% Offre rejetée


23
invite le concurrent ayant présenté l’offre la plus
avantageuse à :
• Produire les pièces du dossier administratif ( la
ou les pièces justifiant les pouvoirs, attestation
fiscale, CNSS, Registre du Commerce
• confirmer les rectifications des erreurs matérielles
relevées
•régulariser les discordances constatées entre les
dans un délai qui ne peut être diverses pièces de son dossier
inférieur à 7 jours à compter de la •justifier son offre lorsqu’elle est jugée
date de réception de la lettre anormalement basse ou le/ les prix unitaires s’ils
d’invitation sont jugés anormalement bas ou excessif

Le président de la commission suspend la séance et fixe la


date et l’heure pour poursuivre ses travaux ;
Les éléments de réponse du concurrent doivent être
produits dans un pli fermé.
Réunion de la commission

- s'assure de l’existence du support ayant servi de moyen


d’invitation du concurrent,
- procède à la vérification des pièces et de la réponse
reçues.

- ne répond pas dans le délai imparti ;


- ne produit pas les pièces exigées;
- ne confirme pas les rectifications des erreurs matérielles
proposer au maître demandées ;
d’ouvrage de retenir - ne régularise pas les discordances constatées entre les
l’offre du concurrent diverses pièces de son dossier;
- produit une offre financière signée par une personne non
habilitée à l’engager au regard de la ou des pièces
justifiant les pouvoirs conférés.
- ne justifie pas son offre anormalement basse ou les prix
la commission écarte son
jugés anormalement bas ou excessif;
offre

la commission invite, dans les mêmes conditions, le


AO infructueux.
concurrent dont l’offre est classée deuxième…
Article 42 : Appel d’offre infructueux

1. Aucune offre n’a été présentée ou déposée ;


2. Aucun concurrent n'a été retenu à l'issue de l'examen des dossiers administratifs et
techniques ;
3. Aucun concurrent n'a été retenu à l'issue de l'examen de l'offre technique ou des
échantillons ;
4. aucun concurrent n’a été retenu à l’issu de l’examen de l’offre financière
5. Aucune des offres ne lui paraît acceptable au regard des dispositions du présent décret
et des
critères fixés au règlement de la consultation

NB : la déclaration de l’appel d’offres infructueux pour le motif 1 ne peut justifier le recours


à la procédure négociée que dans le cas où, cet appel d’offres a été lancé une deuxième fois
et a été aussi déclaré infructueux .

26
réunion à huis clos

ETAPE 9 Procès-verbal de la séance


d'examen des offres

La commission d'appel d'offres dresse séance tenante le procès-verbal de chacune de ses


réunions et doit mentionner:

 l'estimation faite par le maître d'ouvrage


 les observations ou protestations présentées par les membres ou par les
concurrents
 le point de vue de la commission sur ces observations ou protestations
 les motifs d'élimination des soumissionnaires évincés
 les éléments précis pour retenir l’offre la plus avantageuse.

ne peut être ni rendu public ni communiqué aux soumissionnaires

Ce procès-verbal est signé, séance tenante, par le président


et par les membres de la commission

affichage d’un extrait du PV dans les locaux du maître d’ouvrage,


et son publication au portail des marchés de l’Etat pendant une période de 15j au moins
27
ETAPE 10 résultats de l’AO

1. informe le soumissionnaire retenu de l'acceptation de


son offre par:
• lettre recommandée avec accusé de réception,
• fax confirmé,
• voie électronique
• tout autre moyen approprié
Maître
d’ouvrage

2. avise les soumissionnaires éliminés du rejet de leurs offres:


Par lettre recommandée accompagnée des pièces de leurs
dossiers
• les motifs de leur éviction, par lettre recommandée.
• le récépissé du cautionnement provisoire

conservation des éléments ayant été à l’origine,


de l’élimination des concurrents à l’exception de caution
Provisoire et les échantillons ou prototypes qui doivent
être restitués aux concurrents éliminés dans un délai de 5j.
28
ETAPE 12 Annulation d’un appel d’offres

le stade de la procédure pour la conclusion du marché

Lorsque les données économiques ou techniques des prestations objet de


l’appel d’offres ont été fondamentalement modifiées ;

Lorsque des circonstances exceptionnelles ne permettent pas d’assurer


l’exécution normale du marché ;
Autorité
compétente Lorsque les offres reçues dépassent les crédits budgétaires alloués au
marché ;

Lorsqu’un vice de procédure a été décelé ;


décision signée par
l’autorité compétente En cas de réclamation fondée d’un concurrent.
mentionnant les motifs de
ladite annulation.
publiée dans le portail informer par écrit les concurrents et l’attributaire du marché
des marchés publics en précisant le ou les motifs d’annulation de l’appel d’offres.

communique une copie de la décision d’annulation aux


membres de la commission d’appel d’offres

29
1

Les marchés négociés


Marchés négociés

La procédure négociée est un mode de


passation des marchés en vertu duquel une
commission de négociation, choisit l'attributaire
du marché après consultation d’un ou plusieurs
concurrents et négociation des conditions du l'établissement, par l’autorité compétente ou
marché. par le SO d'un certificat administratif qui
justifie la passation du marché sous cette
forme

Ces négociations concernent notamment le prix,


le délai d'exécution et les conditions
Les prestations que les nécessités de la
d’exécution et de livraison de la prestation défense nationale ou de la sécurité publique
exigent qu'elles soient secrètes.

Elles ne peuvent porter sur l'objet et la


consistance du marché. autorisés, au cas par cas, par le Chef du
gouvernement sur rapport spécial de
l'autorité compétente intéressée ;
Marchés négociés

1- Sans publicité préalable et mise en concurrence

 nécessités techniques
1- publicité préalable et mise en concurrence
 les nécessités de la défense nationale ou de la sécurité
publique exigent qu'elles soient secrètes.
 Les prestations qui, ayant fait l'objet
d'une procédure d'appel d'offres déclarée  la fabrication est exclusivement réservée
infructueuse à des porteurs de brevets d'invention;

 extrême urgence impérieuse résultant de


les conditions initiales du marché ne circonstances imprévisibles
doivent subir aucune modification
 Les prestations urgentes qui intéressent
la défense du territoire,
la période entre la date où la procédure a été
 la sécurité de la population ou la sécurité des
infructueuse et la date de la publication de l'avis
circulations routières, aériennes ou maritimes
du marché négocié ne doit pas être > à 21 jours ;
 l’organisation de cérémonies ou visites officielles

 Les prestations que le MO fait exécuter  les prestations supplémentaires à confier à un


par des tiers dans les conditions prévues prestataire déjà attributaire d’un marché
par le marché initial, à la suite de la
défaillance de son titulaire
Marchés négociés
1- publicité préalable et mise en concurrence

avis d'appel à la concurrence, publié


dans:
- au moins un journal
L'avis de publicité : - dans le portail des marchés publics
- l'objet du marché ; - porté à la connaissance des
- le maître d’ouvrage ; 10 jours concurrents éventuels et, le cas
- l'adresse du MO et le bureau où l'on peut retirer le échéant, des organismes
dossier du marché ; professionnels, par des
- les pièces à fournir par les concurrents; publications spécialisées ou par
- l'adresse du MO et le bureau où les offres des tout autre moyen de publicité
concurrents sont déposées ou adressées ; notamment par voie électronique.
- le cas échéant, l’adresse du site électronique utilisé pour
la publication ;
- la date limite du dépôt des candidatures.

Le dossier du marché négocié comprend :


- copie de l’avis de publicité ; publié au portail des marchés
- le cahier de prescriptions spéciales ; Il est téléchargeable dudit portail
- les plans et les documents techniques, le cas échéant ; et mis à la disposition des
- le modèle de l’acte d’engagement ; concurrents dès la publication de
- le modèle de BPDE ou la décomposition des prix ; l’avis.
- les éléments composant l’offre technique, le cas échéant.
Marchés négociés

La commission de négociation : Les candidatures comprenant les dossiers


- désignée par l’AC ou le SO administratif et technique et le cas échéant le
- composée du président et de 2 représentants du MO. dossier additif sont transmises par tout moyen
Le MO peut faire appel à toute personne, expert ou permettant de déterminer de façon certaine la
technicien, dont il juge utile. date de leur réception et de garantir leur
confidentialité.

La commission de négociation examine les candidatures Le nombre de concurrents admis à négocier ne


reçues et arrête la liste des concurrents dont les capacités peut être inférieur à 3, sauf si le nombre des
juridiques, techniques et financières sont jugées suffisantes concurrents qui ont répondu favorablement
à présenter des offres n'est pas suffisant.

Il adresse également une lettre aux


Le MO adresse aux concurrents admis une lettre de concurrents évincés indiquant les motifs de leur
consultation en leur fixant une date limite de dépôt des éviction.
offres

Après réception des offres, la commission engage concomitamment les négociations avec les concurrents et
propose à l’AC d’attribuer un marché au concurrent ayant présenté l'offre la plus avantageuse.
Le concours

6
Le concours
7

 Le concours porte:
 soit sur la conception d'un projet ;
 soit à la fois sur la conception d'un projet et la réalisation de l’étude y afférente ;
 soit à la fois sur la conception d'un projet et la réalisation de l’étude y afférente et le suivi et le
contrôle de sa réalisation;
 Soit la conception et la réalisation du projet lorsqu’il s’agit d’un marché de conception-réalisation prévu
à l’article 10 ci-dessus.

 Les prestations qui peuvent faire l’objet de concours concernent notamment les domaines de
l’aménagement du territoire, de l’urbanisme ou de l’ingénierie sauf si le concours concerne
des prestations de conception-réalisation.
 Le concours est organisé sur la base d'un programme établi par le maître d'ouvrage.
 Le concours comporte un appel public à la concurrence; les concurrents désirant y participer
peuvent déposer une demande d'admission. Seuls sont admis à déposer des projets, les
concurrents retenus par le jury de concours à l’issue de la séance d’admission dans les
conditions fixées à l'article 71 ci-dessous.
 Les projets proposés par les concurrents retenus sont examinés et classés par un jury.
 Le concours comporte l'ouverture des plis en séance publique.
Le programme du concours
8

 Le programme du concours indique les besoins prévisionnels


auxquels doit répondre la prestation et fixe le maximum de la
dépense prévue pour l'exécution de ladite prestation.
 Il indique également les éléments suivants :
 l’énoncé de l’objectif recherché par le concours et l’exposé des aspects
principaux à considérer ;
 une définition des composantes du projet et de sa consistance ;
 Le programme du concours prévoit l’allocation de primes aux cinq (5) projets les
mieux classés parmi les projets retenus. Il fixe les montants de ces primes.
 Le montant de la prime allouée à l’attributaire du marché est déduit des sommes
qui lui sont dues au titre dudit marché. Cette disposition s’applique également à
l’attributaire du marché de conception réalisation.
9

LES PRESTATIONS PAR BON


DE COMMANDE
Les prestations par Bon de Commande

l'acquisition de fournitures et la réalisation de par type de budget


travaux ou services dans la limite de 200.000
dirhams TTC. Dans le cadre de prestations de selon des prestations
même nature de même nature

en fonction de chaque dans le cadre d'une


ordonnateur et SO année budgétaire
sauf pour les cas où celle-ci
n'est pas possible ou est
doivent faire l'objet d'une concurrence préalable incompatible avec la prestation.

consulter, par écrit, au moins trois concurrents et de le L’ordonnateur ou le SO , établit une note
justifier par au moins trois devis contradictoires justifiant ladite impossibilité ou
incompatibilité.
le relèvement de la limite de 200.000dh TTC sans
toutefois dépasser cinq cent mille 500.000 TTC par
décision du chef du gouvernement après avis de la
commission des marchés
Les prestations architecturales:
principal apport du nouveau
décret

11
Les prestations architecturales
12

 Définition: « c’est un contrat par lequel un


organisme public confie à un architecte la
conception et/ou le suivi de la construction ou
l’aménagement d’une construction. »

 L’architecte est rémunéré sur la base d’un


pourcentage à appliquer au montant des travaux
réalisés.
Les prestations architecturales:
Les Objectifs de la réforme

1 2 3

Unifier la Pallier aux Soumettre


réglementation limites du les PA aux
en matière de dispositif mêmes
marchès réglementant principes de
publics les contrats la réglementation
d’architectes en matière de
marchés publics
Les prestations architecturales
14

 Trois modes de passation

Consultations
architecturales
négociées

Consultations
architecturales
La CA: les modes de passation

Une mise en compétitivité ouverte à tous les


architectes

Le choix de l’architecte ayant présenté l’offre la plus


Consultation avantageuse sur la base d’un programme de
architecturale consultation, et aprés avis du jury de la consultation;
les projets dont le budget global prévisionnel des
travaux est inférieur à vingt millions (20.000.000) de
dirhams hors taxes.
La CA: les modes de passation
16

Une mise en compétitivité ouverte à tous les architectes

Le concours architectural est une procédure permettant


au maître d’ouvrage, après avis du jury de concours, de
choisir la conception d’un projet et de confier, à son
auteur, par la suite le suivi et le contrôle de son exécution;

 Le concours architectural est organisé sur la base d'un


Concours programme établi par le maître d'ouvrage;
architectural
 obligatoire pour les contrats de prestations
architecturales dont le budget global prévisionnel des
travaux relatifs au projet est égal ou supérieur à vingt
millions (20.000.000) de dirhams hors taxes;

Possibilité pour les projets dont le budget global


prévisionnel des travaux relatifs au projet est inférieur à
vingt millions (20.000.000) de dirhams hors taxes;
La CA: les modes de passation
17

 négocier les conditions du contrat avec un ou


plusieurs architectes dans les conditions prévues ci
après:

 une commission de négociation, choisit


Consultation
l'attributaire du contrat après consultation d’un ou
architecturale
négociée plusieurs concurrents et négociation des conditions
dudit contrat;

Etablissement, par l’autorité compétente ou par le


sous-ordonnateur, d'un certificat administratif visant
le chef d'exception qui justifie la conclusion du contrat
sous cette forme;
PA: modalités de publicité
18

 L’obligation de publier les avis d’appel à la concurrence:

dans le PMMP;
dans deux journaux à diffusion nationale au moins dont
l'un est en langue arabe et l'autre en langue étrangère
Publicité •Pour la consultation architecturale négociée: dans le PMMP et au
moins dans un journal à diffusion nationale.

 Délai de publicité:

•21 jours pour la consultation architecturale


•40 jours pour le concours
•10 jours au moins pour la consultation architecturale négociée.
Particularités
19

 laconsultation architecturale et le concours font l’objet


d’un programme .

Ce programme indique les besoins et la consistance


prévisionnels auxquels doit répondre le projet et fixe le
budget prévisionnel maximum prévu pour l'exécution des
Programme de
travaux à réaliser.
La consultation
Architecturale
Ce programme indique également l’énoncé des objectif
Et du concours
recherchés par la consultation ou le concours, une définition
détaillée des composantes de l’opération et une description
du contexte de l’intervention.

Pour le concours architectural, il prévoit l'allocation de


primes aux cinq (5) projets les mieux classés parmi les
projets retenus.
Modes de passation des PA
Dispositions communes à tous les modes de passation

président

Deux représentants du maître


d’ouvrage

Membres du Un représentant de la TGR

jury un architecte de l’administration désigné


par le maître d’ouvrage

un architecte représentant
ministère chargé de l’urbanisme
un représentant du département
ministériel concerné par le domaine
objet du concours
Modes de passation des PA

Dispositions propre à a consultation architecturale

Dossier administratif

Proposition technique
Contenu du
dossier présenté
par l’architecte proposition financiéres

Le concurrent architecte produit toutes les piéces du dossier


administratif au moment du dépôt de la consultation
architecturale
Modes de passation des PA
Dispositions propres à la consultation architecturale

Offre la pus avantageuse

10%
Evaluation Proposition
des propositions D’honoraires
des architectes
20 %
Estimation
sommaire
70 %
Proposition technique
Rémunération de l’architecte et contrat type

Rémunération de l’architecte

 Pour les prestations de construction de bâtiments:


les honoraires de l’architecte ne peuvent être
inférieurs à quatre (4%) pour cent ni supérieurs à
cinq (5 %) pour cent;
Les taux
appliqués  Pour les prestations d’entretien et de réparation de
bâtiments: le taux d’honoraire ne peut être inférieur
à trois (3%) pour cent ni supérieur à quatre (4%)
pour cent
 Les taux peuvent être modifiés par arrêté du chef
du gouvernement sur proposition du ministre
chargé des finances et après avis de la commission
des marchés.
Rémunération de l’architecte et contrat type

Rémunération de l’architecte

Application du pourcentage proposé au montant hors taxe des


travaux réellement exécutés, sans prendre en considération le
montant découlant de la révision des prix et toute indemnité ou
pénalité accordé au titulaire du marché des travaux:
Etudes d’esquisse : 5%
Base
de la fixation
Avant projet sommaire : 10%
des Honoraires Avant projet détaillé : 10%
d’architecte Permis de construire : 5%
Projet d’exécution : 10%
Dossier de consultation des entreprises: 10%
Suivi et contrôle des travaux : 35%
Réception provisoire: 10%
Réception définitive 5%
1 Partie II
L’exécution des MP et leur contrôle
Etapes préalables à l’exécution du MP
2

 Affichage des résultats et information des


concurrents;
 Signature du contrat de marché par le représentant
du titulaire;
 Approbation du marché;
 Enregistrement du marché.
Le commencement des prestations
3

 Le commencement des travaux intervient sur ordre de service du maître


d’ouvrage qui doit être donné dans un délais maximum de soixante (60)
jours qui suit la date de la notification de l’approbation du marché.

 L’entrepreneur doit commencer les travaux dans les délais fixés par l’ordre
de service du maître d’ouvrage.

 Lorsque l’ordre de service notifiant l’approbation du marché prescrit


également le commencement de l’exécution des travaux et sauf stipulation
différente du CPS, un délai du quinze (15) jours doit s’écouler entre la date
de notification de cet ordre de service et le commencement effectif du
délai contractuel d’exécution.
Le délai d’exécution
4

 Le CPS fixe, pour chaque marché, le délai d'exécution ou la


date d'achèvement des prestations .
 Le CPS peut fixer, éventuellement, dans le cadre du délai visé
à l'alinéa précédent, des délais partiels d'achèvement de
certains ouvrages pour lesquels une réception provisoire est
prévue CPS .
 Le délai d'exécution des travaux fixé par le CPS s'applique à
l'achèvement de tous les travaux prévus incombant à
l'entrepreneur
 Tout délai imparti par le marché au maître d'ouvrage ou à
l'entrepreneur commence à courir le lendemain du jour où s'est
produit l'acte ou le fait générateur du délai.
Le délai d’exécution
5

 Le délai est exprimé en jours ou en mois. Lorsque le délai est


fixé en jours, il s'entend en jours de calendrier et il expire à la
fin du dernier jour de la durée prévue. Lorsque le délai est
fixé en mois, il est compté de quantième à quantième. S'il
n'existe pas de quantième correspondant dans le mois où se
termine ce délai, celui-ci expire à la fin du dernier jour du
mois.
 Lorsque le dernier jour d'un délai est un jour déclaré férié ou
chômé, le délais est prolongé jusqu'à la fin du premier jour
ouvrable qui suit.
Les Ordres de service
6

 Les ordres de service sont écrits. Ils sont signés par le maître
d'ouvrage et ils sont datés, numérotés et enregistrés.
 Les ordres de service sont établis en deux exemplaires et
notifiés à l'entrepreneur ; celui-ci renvoie immédiatement au
maître d'ouvrage l'un des deux exemplaires après l'avoir signé
et y avoir porté la date à laquelle il l'a reçu.
 L'entrepreneur doit se conformer strictement aux ordres de
service qui lui sont notifiés.
 Les notifications peuvent être faites par courrier porté contre
récépissé ou par lettre recommandée avec accusé de
réception.
 Si l'entrepreneur refuse de recevoir notification des ordres de
service, il est dressé unPV de carence par le maître d'ouvrage.
Les Ordres de service
7

 En cas de groupement d'entreprises, les notifications sont


faites au mandataire qui a, seul, qualité pour présenter des
réserves au nom du groupement.

 Lorsque l'entrepreneur estime que les prescriptions d'un ordre


de service dépassent les obligations de son marché, il doit,
sous peine de forclusion, en présenter l'observation écrite et
motivée au maître d'ouvrage dans un délai de dix (10) jours à
compter de la date de notification de cet ordre de service. La
réclamation ne suspend pas l'exécution de l'ordre de service à
moins qu'il en soit ordonné autrement par le maître d'ouvrage.
Modèle ordre de service
8

 Royaume du Maroc Le……………


 Ministère de la santé
 Direction de …………..
 N°d’enregistrement …./2012
 Ordre de service de commencement
 de l’exécution des travaux.
 La société ………………….sise à …………………………..
 Titulaire du marché n° … ayant pour objet………………….
 Issu de l’A/O n°………………
 Visé le…………………
 Approuvé le…………….. , est invité à commencer l’exécution des travaux (la livraison de la fourniture) du marché susvisé à compter du j/m/a (ou
bien à compter du lendemain de la réception du présent ordre de service)
 Signature du maître d’ouvrage.

 Notification de l’ordre de service N° du…..

 Je soussigné M. (nom et qualité) déclare avoir remis à M. (nom et qualité)…agissant au nom de la société….l’ordre de commencement des travaux
N° du marché n°…..

Signature et cachet

 Reçu le

 Nom prénom
Les garanties du marché
9

 Le Cautionnement: A défaut de stipulations particulières


dans le CPS et, le montant du cautionnement définitif est fixé à
trois pour cent (3%) du montant initial du marché. Il doit être
constitué dans les trente (30) jours qui suivent la notification de
l'approbation du marché./Confiscation CP ou pénalités de 1%.
 Le cautionnement définitif reste affecté à la garantie des
engagements contractuels de l'entrepreneur jusqu'à la
réception définitive des travaux.
 Conformément à la législation et à la réglementation en
vigueur, le CPS peut, s'il y a lieu, dispenser les concurrents et
les titulaires de la constitution des cautionnements prévus par le
présent article.
Les garanties du marché
10

 La retenue de garantie: A défaut de stipulations différentes


du CPS , une retenue de garantie est prélevée sur les
acomptes délivrées à l'entrepreneur (10%)
 Toutefois, le paiement des acomptes pourra être effectué sans
retenue de garantie si le CPS le prévoit expressément.
 A défaut de stipulation particulière du CPS, la retenue de
garantie cesse de croître lorsqu’elle atteint sept pour cent (7%)
du montant initial du marché augmenté, le cas échéant, du
montant des avenants.
Ajournement des travaux
11

 Les ajournements des travaux sont prescrits par ordre de service motivé.
A- Ajournement pour moins d'une année :
 Lorsque le maître d'ouvrage prescrit l'ajournement des travaux pour moins
d'une année, soit avant, soit après un commencement d'exécution,
l'entrepreneur qui conserve la garde du chantier a droit à être indemnisé
des frais que lui impose cette garde et du préjudice qu'il aurait subi du fait
de cet ajournement, sans prétendre à la résiliation de son marché. Ce
préjudice doit être dûment constaté par le maître d'ouvrage au vu des
documents justificatifs présentés par l'entrepreneur.
 Si les travaux ont reçu un commencement d'exécution, l'entrepreneur peut
requérir qu'il soit
procédé immédiatement à la réception provisoire des ouvrages exécutés.
Ajournement des travaux
12

B- Ajournement pour plus d’une année:


 Lorsque le maître d'ouvrage prescrit l'ajournement des travaux
pour plus d'une année, soit avant, soit après un commencement
d'exécution, l'entrepreneur a droit à la résiliation de son
marché s'il la demande par écrit. En tout état de cause,
l'entrepreneur a droit à être indemnisé des frais que lui impose
la garde du chantier et du préjudice subi de cet ajournement.

 Il en est de même dans le cas d'ajournements successifs dont la


durée totale dépasse une année, même, dans le
Modification des quantités prévues
13

 Augmentation dans la masse des travaux:


 l'entrepreneur est tenu de mener à son terme la réalisation des
ouvrages faisant l'objet du marché, tant que l'augmentation de
la masse des travaux qui peut résulter de sujétions techniques
ou d'insuffisance des quantités prévues dans le marché
n'excède pas dix pour cent (10%) de la masse initiale des
travaux.
 Lorsque la valeur de la masse des travaux exécutés atteint le
montant initial du marché, l'entrepreneur doit arrêter les
travaux s'il n'a pas reçu un ordre de service lui notifiant la
décision du maître d'ouvrage de les poursuivre. Cette décision
n'est valable que si elle indique le montant limite jusqu'où les
travaux pourront être poursuivis.
Diminution dans la masse des travaux:
14

 Si la diminution dans la masse des travaux est supérieure à


vingt-cinq pour cent (25%) de la masse initiale, l'entrepreneur
a droit à être indemnisé en fin de compte du préjudice, dûment
constaté, qu'il a subi du fait de cette diminution au-delà de la
diminution limite de vingt-cinq pour cent (25%).
 Si le fait générateur ayant entraîné une diminution supérieure
à vingt-cinq pour cent (25%) est connu avant le commencement
des travaux, le marché peut être résilié à la demande de
l'entrepreneur. Dans le cas où l'entrepreneur ne demande pas
la résiliation du marché, il doit, s'il en est requis par le maître
d'ouvrage, signer un avenant fixant le nouveau montant du
marché et modifiant éventuellement le délai d'exécution.
Changement des les diverses natures d’ouvrage
15

 Dans le cas de travaux réglés sur la base de prix unitaires, lorsque par
suite d'ordres de service ou de circonstances qui ne sont ni de la faute ni du
fait de l'entrepreneur, l'importance de certaines natures d'ouvrages est
modifiée de telle sorte que les quantités exécutées diffèrent de plus de
trente pour cent (30%) en plus, ou de plus, ou de plus de vingt-cinq pour
cent (25%) en moins des quantités portées au détail estimatif du marché,
l'entrepreneur a droit à être indemnisé en fin de compte du préjudice,
dûment constaté, que lui ont causé ces changements.

 Les stipulations qui précèdent ne sont pas applicables aux natures


d'ouvrages pour lesquelles les montants des travaux figurant, d'une part, au
détail estimatif du marché et, d'autre part, au décompte définitif des
travaux sont l'un et l'autre inférieurs à cinq pour cent (5%) du montant du
marché.
Règlement du marché
16

 Les Décomptes provisoires


 Il est dressé mensuellement, ou à chaque fois qu'il est nécessaire, et à partir
des attachements ou des situations admis par le maître d'ouvrage un
décompte provisoire des travaux exécutés et des approvisionnements
réalisés valant procès-verbal de service fait et servant de base aux
versements d'acomptes à l'entrepreneur.
 Les décomptes provisoires sont établis dans un délai n'excédant pas un mois
après la date d'acceptation des attachements par l'entrepreneur ou des
situations par le maître d'ouvrage.
 Une copie de ce décompte est transmise à l'entrepreneur dans un délai
n'excédant pas quinze (15) jours à partir de la date de son établissement ;
lorsque le marché est nanti, cette copie doit être accompagnée d'une
attestation de droits constatés signée par le maître d'ouvrage
conformément à la réglementation en vigueur
Règlement du marché
17

 Les avances:
 Aucune avance ne peut être consentie à l'entrepreneur, sauf si
le CPC ou le CPS en prévoit. Dans ce cas, les avances ne
peuvent être faites à l'entrepreneur que dans les conditions
fixées par la réglementation en vigueur.
 Le remboursement des avances est effectué par déduction sur
les acomptes et le solde dus à l’entrepreneur, selon les
modalités qui sont prévues au cahier des prescriptions
communes ou au cahier des prescriptions spéciales, en
application de la réglementation en vigueur.
Réception des travaux
18

 Réception provisoire:
 Les ouvrages ne sont pas réceptionnés qu’après avoir subi, aux frais de
l’entrepreneur, les contrôles de conformité des travaux avec l’ensemble des
obligations du marché et, en particulier, avec les spécifications
techniques/possibilité de réception partielle.

 Délai de garantie:
 Le délai de garantie est, sauf stipulation contraire du CPS ou du CPC , égal à la
durée comprise entre la réception provisoire et la réception définitive. Pendant
le délai de garantie, l’entrepreneur est tenu à une obligation dite « obligation
de parfait achèvement ».

 Réception définitive:
 Sauf stipulation contraire du CPS ou du CPC , la réception définitive sera
prononcée un (1) an après la date du procès-verbal de la réception provisoire.
Durant cette période, l'entrepreneur est tenu à l'obligation de garantie
contractuelle . La RD marque la fin d’exécution du marché.
19

Les événements exceptionnels dans


le cycle de vie des MP
Les avenants :
20

 Définition: c’est un contrat additif à un marché constatant un accord de


volonté des parties, et ayant pour objet de modifier ou de compléter une
ou plusieurs stipulations de l’accord.

 Cas d’avenant:
 Constater des modifications: MO, raisons sociales du titulaire ou sa
domiciliation bancaire .
 Cession du marché;
 Décès du titulaire du marché;
 Changement des quantités pour le marché cadre;
 Travaux supplémentaires dans la limite de 10%......
La résiliation
21

 Définition: c’est l’acte par lequel il est mis fin au contrat. Elle est prise de plein
droit ou à l’initiative de l’Administration ou à la demande du titulaire.

 Différents cas de réalisation:


 Cas de force majeur ( plus de 60 jours)
 Ajournement des travaux ( plus d’une année)
 Cessation des travaux
 Décès de l’entrepreneur
 Liquidation judiciaire;
 Pénalité de retard ( plafond atteint)
 Mesures coercitives.

 Formalités:
 Mise en demeure;
 Décision de l’AC : indiquant la nature et le sort du CD et de la RG.
 Constations des réalisations.
La sous-traitance
22

 La sous-traitance est un contrat écrit par lequel le titulaire confie


l'exécution d'une partie de son marché à un tiers. Le titulaire
choisit librement ses sous-traitants sous réserve qu'il notifie au
maître d'ouvrage la nature des prestations qu'il envisage de
sous-traiter, ainsi que l'identité, la raison ou la dénomination
sociale et l'adresse des sous-traitants et une copie certifiée
conforme du contrat précité.
 Toutefois, le maître d’ouvrage peut prévoir dans le CPS une
clause en vertu de laquelle le titulaire du marché est tenu,
lorsqu’il envisage de sous-traiter une partie du marché, de la
confier à des prestataires installés au Maroc et notamment à des
petites et moyennes entreprises (nouveau)
La sous-traitance
23

 Les sous-traitants doivent satisfaire aux conditions requises des concurrents


prévues à l'article 24 ci-dessus. Le maître d'ouvrage peut exercer un droit
de récusation par lettre motivée
 Le titulaire demeure personnellement responsable de toutes les obligations
résultant du marché tant envers le maître d'ouvrage que vis-à-vis des
ouvriers et des tiers. Le maître d'ouvrage ne se reconnaît aucun lien
juridique avec les sous-traitants.
 La sous-traitance ne peut ni dépasser cinquante pour cent (50 %) du
montant du marché, ni porter sur le lot ou le corps d’état principal du
marché.
 Le CPS doit indiquer, parmi les composantes de la prestation, celles qui
constituent le corps d’état principal, ainsi que les prestations qui ne peuvent
faire l’objet de sous-traitance.
LES VOIES DE RECOURS
ETAPE 11
Réclamation des concurrents

- une des règles de la procédure de


passation des marchés n'a pas été
la commission des
25
respectée ; marchés conteste les motifs
- le dossier d’AO contient des clauses de l'élimination de son offre
discriminatoires ou des conditions
disproportionnées par rapport à l’objet
Maître d’ouvrage
du marché ;

respect des règles Motifs de l’élimination


de la procédure
Réponse du MO dans un délai de 5 jours
entre la date de la publication de l'avis d’AO et, au plus
tard, le 5 jour après l'affichage du résultat

5 jours
Ministre

un délai n’excédant pas 30 jours

•redressement des anomalies


•suspension de la procédure pour une durée max de 10j
•d’annulation de l’AO
•poursuivre la procédure pour des considérations urgentes d’intérêt général
LE CONTRÔLE DES MP AU
MAROC
I- le Contrôle des engagements des marchés

l’engagement est l’acte par lequel l’organisme Le contrôle des engagements de dépenses
public crée ou constate une obligation de nature intervient préalablement à tout
à entraîner une charge engagement.

L’ordonnateur Le comptable public

Allégements de droit commun

Contrôle modulé de la dépense

Contrôle modulé de la dépense avec


des allégements supplémentaires
Allégements droit commun le comptable public

les dépenses de biens et - la disponibilité des crédits;


services dont le montant est - l'exactitude des calculs;
inférieur ou égal à 20.000 DH - l'imputation budgétaire ;
(marché, BC, contrat. - le total de la dépense à laquelle l'administration
s'oblige pour toute l'année d'imputation ;
- la répercussion de l'engagement sur l'emploi total des
crédits de l'année en cours et des années ultérieures.

Fiche navette

les dépenses de biens et la régularité au regard des dispositions


services dont le montant est législatives et réglementaires d'ordre financier
supérieur à 20.000 DH
(marché, BC, contrat.

FD + pièces justificatives
Marchés:12 jours
BC et contrat : 5 jours
Contrôle modulé de la dépense

le comptable public
 les dépenses des biens et services ≤100.000 DH
 les marchés, les avenants et autres actes modificatifs y
afférents dont le montant pris séparément est
≤400.000 DH),
 les contrats d'architectes relatifs aux marchés cités
 les conventions et les contrats de droit commun dont le
montant est ≤ 200.000 DH). - la disponibilité des crédits;
- l'exactitude des calculs;
- l'imputation budgétaire ;

Fiche navette

la régularité au regard des dispositions


législatives et réglementaires d'ordre financier
 Dépense > aux seuils
 les marchés négociés quel qu'en soit le montant

FD + pièces justificatives
Marchés:10jours
BC et contrat : 4 jours
Contrôle modulé de la dépense
Allégements supplémentaires
le comptable public
 les marchés, les avenants et autres actes modificatifs y
afférents dont le montant pris séparément est ≤
1.000.000 DH),
 les contrats d'architectes relatifs aux marchés cités
 les conventions et les contrats de droit commun dont le
montant est ≤ 200.000 DH). - la disponibilité des crédits;

Fiche navette

la régularité au regard des dispositions


législatives et réglementaires d'ordre financier
 Marchés > 1.000.OOO
 les marchés négociés quel qu'en soit le montant
 les dépenses des biens et services quel qu’en soit le
montant

FD + pièces justificatives
Marchés:07jours
Autres :03jours
Le contrôle de paiement
31

 Qualité de l’ordonnateur
 Disponibilité des crédits,
 Exactitude du calcule de liquidation
 Visa préalable
 Production des PJ
 Caractère libératoire du règlement

 Délais: marchés 15 jours


32

DÉBAT
33 Infiniment merci

Vous aimerez peut-être aussi