Vous êtes sur la page 1sur 4

Remarques :

Plan qualité niveau C


N° DES NORMES DIAL LES ESSAIS
AG
But analyse granulométrique est l'opération consistant à étudier la répartition des différents
grains d'un échantillon, en fonction de leurs caractéristiques (poids, taille, ...)

Le nombre de tamis est choisi en fonction de la nature du matériau et de l'objectif recherché


Conventionnellement, le tamisage est terminé sur un tamis lorsque le matériau le traversant
en une minute est inférieur à 1/1000 de la masse totale sèche. (sols)
L’exécution du tamisage peut être considérée comme achevée lorsque le refus ne change pas de
plus de 1% en 1 min de tamisage. (granulats)

TENEUR EN EAU
Toutefois, dans certains essais (limites d'Atterberg, etc.) où la prise d'essai sur des éléments
inférieurs à 400 pm n'atteint pas la masse minimale du tableau 1, la teneur en eau est alors
déterminée sur la totalité de cette prise d'essai.
https://ft.univ-tlemcen.dz/assets/uploads/pdf/departement/gc/tp/teneur_en_eau.pdf
Méthodes:
1. Par étuvage
2. De la dessication au four à micro ondes
3. À la plaque chauffante ou panneaux rayonnants

DIVISEUR
- La largeur des couloirs doit être supérieure ou égale à 2D, D exprimé en millimètres est
la plus grande dimension spécifiée.
Assurer que le nombre de couloire est pair supérieur ou égale à 14 et que leur largeur et
identique

MICRO DEVAL
Séparer soigneusement les granulats retenus sur le tamis à 8 mm des billes d’acier. Pour
ce faire, il est possible de recueillir les granulats à la main ou de retirer les billes à l’aide d’un
aimant.

Bleu de méthylène
En effet, il est nécessaire de réduire les quantités de bleu injectées(5ml 2ml) car à ce stade de
l'essai la prise d’essai est en voie de saturation.
Dans tous les cas, le volume V de bleu doit être supérieur à 10 cm3= 10ml. Si le volume V est
inférieur à 10 cm3, l'essai doit être recommencé avec une prise d'essai de masse supérieure.

ES
Composants de la solution lavante

PS
Si PS>5%  - les matériaux sont concassés (fragmentation grossière)

-broyés (élaboration de petits granulats)

- criblés (au moyen de cribles : grilles mises en vibration)

- lavés (afin d’éliminer les éléments de pollution - argile - et les fines) ou dépoussiérés


( débourbés « boue ») et enfin stockés.

Masse vol en vrac


Le conteneur est metallique  si les granulats sont legers il peut etre non metallique pour que la
masse( granulats)> à masse (conteneur) ms il doit etre rigide et étanche

CA
L’essai doit être répété en utilisant une autre prise d’essai lorsque la somme des masses Ri
diffère de plus de 1% de la masse M0. (choufi lfiche d’essai)

Etude de formulation
3lach drna formulation à 350kg de ciment ????
3lach bassin d’eau hoa lli normalisé pour conserver le béton???
Cette conservation dans l’eau permet d’avoir une hydratation plus complète et une meilleure
reproductibilité de la résistance

Les méthodes: 1-Bolomey 2-Abrams 3-Faury 4-Valette 5-Joisel 6-Dreux-Gorisse


Formulation finale:
densité réelle(2427 kg/m3)= masse eprouvette (12865g) / volume cylindre (5.3 L)
correction granulats: Scorrigé = S+ (2427-2369)* S%
S% =44%
G1% = 23%
G2% = 33%

Résultats :
resist= charge/ surface mpa(24.8)= KN(438) / dizaine de cm2(177cm217.7)

D’où la nécessité d’une nouvelle composition donnant une résistance supérieure. Pour cela, on
effectue une correction de ciment après l’écrasement des éprouvettes.

Correction sur la quantité de ciment

La résistance obtenue à 28 jours (σ’28réelle) diffère de la résistance souhaitée (σ’28), il


convient donc, d’apporter une correction sur le dosage en ciment (Ccorrigé). Pour ensuite,
parvenir à la formulation la plus appropriée. On exprime alors en fonction des résultats
obtenus et souhaités, les équations résultantes de la formule de Bolomey :

σ’28réelle = G σ’c (Créel / Eréelle – 0,5) = 25MPa

σ’28 = G σ’c (Ccorrigé / Eréelle – 0,5) = 28.75MPa

G est un coefficient granulaire fonction de la qualité et de la dimension maximale des


granulats, déjà utilisé dans la méthode de formulation G= 0,5

En combinant ces deux équations on obtient la valeur de Ccorrigé = 388.7kg/m3.

L’ajout d’une quantité de ciment conduit à un retranchement d’une quantité de fines. Pour
garder la maniabilité du béton, on compense l’augmentation du volume absolu du ciment par
une diminution de celui de sable. D’où une ultime correction sur le dosage en sable en
retranchant 34kg/m3.
Alors la formulation devient :

S=808kg/m3 GI=440kg/m3 GII=641kg/m3 C=388,7kg/m3 E=184kg/m3

Problèmes rencontrés durant le stage ( nahla)

Vous aimerez peut-être aussi