Vous êtes sur la page 1sur 48

Etude d’orientations et schéma d’aménagement durable du

grand territoire de Roissy


Direction Régionale et Interdépartementale de
l’Equipement et de l’Aménagement d’Ile de France

Le scénario déjà joué

3 décembre 2010
GRAND ROISSY: LE SCENARIO DÉJÀ
JOUÉ ET LES PERSPECTIVES DE
TRAVAIL
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Un système territorial qui ne fait pas moteur
métropolitain
Roissy organise un système territorial
puissant:

•Un très forte concentration d’emplois: 125 000


emplois sur le cœur de Roissy.
Constat n°1

• Une croissance très rapide (voir ci-contre)

• Un bassin d’habitat large

• Un ajustement relatif du profil des emplois générés


par le pôle avec les qualifications des populations vivant
sur le territoire

• Une diffusions des actifs et des activités sur


l’ensemble du grand territoire  (activités logistiques,
activités liées au tourisme d’affaire,….)

• Une efficacité liée à un positionnement sur plusieurs


échelles métropolitaines
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Un système territorial qui ne fait pas moteur
métropolitain

• Les fonctions développées sur le


territoire sont majoritairement des
« fonctions support » à la métropole.
Constat n°1

• Les emplois « cadres fonctions


métropolitaines » sont peu
représentés.

• Ce constat peut cependant être


nuancé par les dernières tendances,
qui indiquent quelques « signaux
faibles » de diversification, et un
croissance des emplois CFM.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Un système territorial qui ne fait pas moteur
métropolitain
Scénario déjà joué des activités logistiques et
économiques
• Des projets de développement
économique qui vont
renforcer les fonctions
support sur le territoire
Constat n°1

(nombreux projets de
développement logistique).

• Un doublement des surfaces


logistiques autour de la
plateforme.

• Des projets de
diversification au sud.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU

La perspective  Faire du système Grand Roissy


un moteur métropolitain

La performance métropolitaine
du système, Défi n°1 :

Mettre en cohérence les stratégies de


développement pour combiner:
- l’excellence dans les fonctions support
- la diversification par le développement
des fonctions métropolitaines
supérieures.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Des risques de blocage croissants dans le fonctionnement
du système entre les différentes échelles

Infrastructures routières et PEB:

Un territoire à forte contraintes:


Constat n°2

• La plateforme aéroportuaire
mondiale génère des contraintes
significatives sur le plan urbain:
infrastructures lourdes et bruit.

• Ces contraintes sont d’autant plus


fortes qu’elles ne se superposent pas:
- PEB orienté est/ouest
- infrastructures orientées nord/sud
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Des risques de blocage croissants dans le fonctionnement
du système entre les différentes échelles

Une dynamique territoriale qui


accroit les risques de thrombose:

-Au sud: un développement urbain


Constat n°2

(ex: projet Europacity) concomitant à


un développement économique
(notamment logistique)
 Un risque d’accentuation des
difficultés d’accessibilité à la
plateforme aéroportuaire.

- Au nord: un développement
logistique concomitant à un
développement résidentiel lié à la
qualité environnementale
 un décalage qui s’incarne
symboliquement dans
l’entremêlement du PNR et de l’A1.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
La perspective  Prévenir les risques de blocage entre
les différentes échelles

L’efficacité fonctionnelle du système,


Défi n°2 :

Recombiner les contraintes et dégager de


nouvelles marges de manœuvres pour:
- permettre la valorisation urbaine du
Grand Roissy…
- … tout en garantissant l’efficacité de la
plateforme aéroportuaire (amélioration
des infrastructures, fluidification du trafic,
…)
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Un métabolisme urbain fragilisé
Constat n°3

• Entre 1990 et 2006, l’emploi a cru beaucoup


plus rapidement que la population. L’écart
s’est accentué sur la dernière période.

• Une panne résidentielle généralisée:


- au sud: un renouvellement urbain 1 pour 1
- à l’est et à l’ouest: la contrainte du PEB
- au nord: une saturation de la capacité
« naturelle » du marché libre
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Un métabolisme urbain fragilisé

• Le développement
Constat n°3

économique (zones
d’activités) s’effectue un peu
partout, sans cohérence et
sans optimisation de la
consommation foncière.

• Une artificialisation des


sols très rapide, même si
elle s’est ralentie par
rapport aux années 90.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
La perspective  Equilibrer le métabolisme
urbain

La qualité urbaine du système,


Défi n°3 :

Garantir la qualité urbaine:


- en favorisant la mixité des fonctions
urbaines
- en considérant les atouts paysagers
(espaces agricoles et naturels) comme
une valeur (qualité de vie, attractivité
pour les activités économiques haut de
gamme), et non comme de simples
réserves foncières.
LES PÉTALES: LE SCENARIO DÉJÀ
JOUÉ ET LES PERSPECTIVES
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
« La ville aéroportuaire »:
le scénario déjà joué

La fragmentation:
Pétale n°1

– Un développement économique
dynamique, mais pas de niveau
métropolitain.
– Des stratégies locales sans vision
commune.
– Un développement
démographique faible.
– Une centrifugation vers le Nord et
vers le Sud contrecarrée par les
projets de maillage TC?
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU

« La ville aéroportuaire »: la perspective

Le mot d’ordre: Intensité


Pétale n°1

Concevoir le développement de la ville aéroportuaire de manière


collective et cohérente, pour maximiser les performances des
infrastructures, faire monter en gamme le développement
économique, et fabriquer de la qualité urbaine.
AIL
DE TRAV
DOCUME NT
Pétale n°1 « La ville aéroportuaire »: la perspective

Accroches territoriales

Portes d’entrée Charles de Gaulle

Fonctions mondialisées

Fonctions métropolitaines

Fonction urbaines

Voirie structurante existante

Voirie structurante, TC en étude


AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
« La ville aéroportuaire »: les pistes de travail
1. Traiter la question de l’intensification urbaine et de la montée en
gamme dans la ville aéroportuaire.

2. Renforcer la dynamique résidentielle (notamment dans le secteur


du Bourget) pour assurer la montée en gamme du pétale.
Pétale n°1

3. Assurer la fonctionnalité du territoire en optimisant les


infrastructures existantes et en en développant de nouvelles.

4. Penser le développement de manière cohérente et équilibrée,


selon un principe de polycentrisme entre trois grands ensembles:
• la ceinture aéroportuaire: qualification des fonctions mondialisées
liées à la plateforme (logistique, affaires, commerce, etc…)
• l’espace central (ZAC Sud, PEIX, Gonesse,…): montée en gamme
vers des fonctions métropolitaines
• le secteur du Bourget: mixité des fonctions urbaines
AIL
DE TRAV
DOCUME NT
« La ville avant l’aéroport »:
le scénario déjà joué

Le dos à dos:

- Un pétale « à part »:


- du fait de sa vocation résidentielle
Pétale n°2

unique au sein du Grand Roissy


- et du fait de la nature de son tissu
économique, peu en relation avec celui
de la plateforme.

- Un dos à dos accentué par la structure


urbaine:
- une bande d’activités économiques
issues du desserrement de la plateforme
aéroportuaire.
- une mosaïque de quartiers de
logements collectifs des années 60/70 et
une mosaïque de quartiers pavillonnaires
denses.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
« La ville avant l’aéroport»: la perspective

Le mot d’ordre: Réciprocité


Pétale n°2

Concevoir un processus gagnant/gagnant, où le pétale 2


participe de l’attractivité résidentielle du Grand Roissy et
bénéficie en retour d’une diversification de ses activités, via
une ouverture vers la plateforme.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
« La ville avant l’aéroport»: la perspective
Pétale n°2

Accroches à Roissy / métropole

Axes de valorisation urbaine

Voirie structurante existante

Voirie structurante, TC en étude

Voirie structurante, TC tracé non arrêté


AIL
ME NT DE TRAV
DOCU

« La ville avant l’aéroport »: les pistes de travail


1. Ouvrir des « couloirs » sud/nord de déplacements vers
la ville aéroportuaire.

2. S'appuyer sur les projets de renouvellement urbain


(Blanc-Mesnil, Aulnay, Sevran…) pour réussir cette
Pétale n°2

ouverture.

3. Organiser la vitrine de l’aéroport le long de l’A 104, en


faisant évoluer cette voie.

4. A plus long terme, faire des futurs pôles gares des


points d’appui pour une diversification économique.

5. Contribuer à l'attractivité résidentielle du Grand Roissy


en s'appuyant sur la dynamique urbaine du faisceau
constitué par le canal de l’Ourcq et la RN3.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
« La ville contrariée? »: le scénario déjà joué

Le déblocage partiel:

-Dans les représentations: un développement


qui semble contrarié par les nuisances liées à
la proximité de l’aéroport et le déficit
d’accessibilité;
Pétale n°3

- Dans les faits: un blocage résidentiel, une


population « figée » et un redéveloppement
économique récent

- Une contrainte commune (le PEB), mais


un territoire hétérogène et centrifuge:
- Au nord-est, un territoire « cul de sac »
- Au nord-ouest, un territoire plus aisé,
avec un paysage de qualité
- Au sud, un jeu d’influences plus
ouvert, avec une polarisation croissante
par Plaine Commune et Paris.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU

« La ville contrariée? »: la perspective

Le mot d’ordre: Hybridité


Pétale n°3

Jouer la carte d’un développement métissé, fondé sur


de multiples ouvertures vers l’extérieur, un
développement économique et résidentiel, et une
valorisation de la zone de contact ville/nature.
AIL
DE TRAV
DOCUME NT
Pétale n°3 « La ville contrariée? »: la perspective

Accroches à la métropole

Pôle intermodal

Interpénétration ville-nature

Axe de valorisation urbaine

Zone urbaine libérée de la zone C du PEB avec

l’hypothèse d’une réduction de 10%

Zone C du PEB

Pôle urbain de la Tangentielle Nord

Voirie structurante existante


AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
« La ville contrariée? »: les pistes de travail

1. Tirer parti de l'ouverture vers le sud, tout en


maintenant la perspective, à moyen terme d’une
meilleure intégration vers Roissy,

2. Prendre appui sur la dynamique économique


Pétale n°3

pour enclencher une dynamique résidentielle, en


jouant sur l’adaptation de la réglementation du
PEB et l’amélioration de la qualité urbaine.

3. Participer au développement du Grand Roissy


en accueillant des équipements de niveau
métropolitain.

4. Organiser l’imbrication ville/nature entre la


zone dense et la zone non dense.
AIL
E NT DE TRAV
DOCUM
« Le territoire des expansions »:
le scénario déjà joué

La compatibilité par le zoning:


Pétale n°4 et 4 bis

- Le pétale le plus intégré au « système


Roissy », qui évolue d’un territoire
dortoir à un territoire mixte,
développant des fonctions productives.

- Des modalités de développement


potentiellement concurrentes:
- l’installation locale des fonctions
mondiales ( accueil résidentiel et
fonctions mondiales)
- Le développement logistique inséré
dans le Nord Ouest européen
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU

« Le territoire des expansions »: la perspective


Pétale n°4 et 4 bis

Le mot d’ordre: Sérénité

Installer les différentes fonctions économiques


sur le territoire, en travaillant à leur cohabitation
et à leur relation au paysage.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
« Le territoire des expansions »: la perspective
Pétale n°4 et 4 bis

Intensification urbaine adossée aux infrastructures

de transport

Economie présentielle

Continuité agricole et écologique à préserver

Hypothèse de gares futures

Zone C du PEB

Voirie structurante existante


AIL
E NT DE TRAV
DOCUM
« Le territoire des expansions »:
les pistes de travail

1. Organiser le développement de la grande


logistique à une échelle large, dans l'optique de
réduire sa consommation foncière et de le rendre
Pétale n°4 et 4 bis

compatible avec le maintien de la biodiversité.

2. Assurer la relance résidentielle par des projets


urbains d'envergure, et en s’appuyant sur
l’amélioration de l’accessibilité du territoire
(nouvelles gares RER B et D).

3. La qualité paysagère constitue l’atout premier


des territoires de ce pétale. Mais elle tend aussi à
devenir une contrainte pour son développement.
Comment réduire cette contradiction et trouver un
équilibre entre protection et valorisation des
continuités naturelles et agricoles ?
DOCUME NT DE TRAV
AIL
« Le territoire des interfaces »:
le scénario déjà joué

Le territoire traversé:

- Un développement récent mais


rapide, tendanciellement similaire à celui
Pétale n°5

du pétale 4, mais avec un potentiel de


développement économique moins haut
de gamme.

-Un territoire qui bouge par ses marges,


avec un cœur encore très agricole.

- Une situation d’interface entre Roissy


et Marne-la-Vallée, mais qui fabrique
aujourd’hui un « territoire traversé »
Une influence moindre de Meaux.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU

« Le territoire des interfaces »: la perspective

Visibilité, mot d’ordre n°5


Pétale n°5

Consolider la dynamique de développement, tant


économique que résidentielle, en la concentrant sur une
chaîne de pôles périphériques, en valorisant le cœur
vert, et en s’arrimant à Roissy et Marne-la-Vallée.
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
« Le territoire des interfaces »: la perspective

?
Pétale n°5

Hypothèse de gare future

Intensification urbaine adossée aux infrastructures de

transport

Système de bourgs et de villages à renforcer

Voirie structurante existante

Voirie structurante, TC en étude

Voirie structurante, TC tracé non arrêté


DOCUME NT DE TRAV « Le territoire des interfaces »:
AIL

les pistes de travail

1. Intégrer les projets de développement économique et


d’infrastructures de cette l'extrémité Est de la plateforme, dans
une vision cohérente globale d’intensification de la « ville
aéroportuaire ».
Pétale n°5

2. Passer d’un territoire « traversé » à un territoire « parcouru »


par la mise en cohérence du développement des activités
économiques avec le phasage de l’amélioration du maillage des
infrastructures de déplacement.

3. Optimiser l'utilisation résidentielle du territoire par une


organisation en couronne des périphéries, autour d’une série de
points d’appui (pôles gare,….).

4. Organiser le pétale autour d’un « cœur vert ».


AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Synthèse: les perspectives de travail pour les cinq
pétales
Les cinq pétales

Sérénité

Hybridité Visibilité

Intensité

Réciprocité
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Synthèse: Les perspectives de travail
pour le Grand Roissy
LES DÉTERMINANTS
STRUCTURANTS À L’ÉCHELLE DU
GRAND ROISSY
AIL
DE TRAV
DOCUME NT
Le rôle des futures infrastructures routières et
ferroviaires
Les projets sont très nombreux, à des horizons variables. Bon nombre
sont concurrents.

Hypothèses dominantes d’évolution:


Variable n°1

Quid pour
l’ensemble
des pétales?
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Les contraintes liées à l’aéroport
Les normes environnementales sont susceptibles d’évoluer avec les
technologies aéronautiques, mais les niveaux de tolérance aussi.

Hypothèses dominantes d’évolution:


Variable n°2

Quid pour les


pétales
3 et 5?
AIL
DE TRAV
DOCUME NT
La dynamique des grands équipements de
service et de commerce
De nouveaux pôles de commerces et de services sont annoncés
mais selon des logiques d’implantation bien différentes

Hypothèses dominantes d’évolution:


Variable n°3

Quid pour les


pétales
1 et 3?
AIL
DE TRAV
DOCUME NT
La nature des polarités nouvelles liées aux
infrastructures
Les infrastructures s’accompagnent de nouveaux points d’accès, de
nœuds ou de carrefours qui peuvent structurer le grand territoire ou au
contraire n’avoir qu’une fonction technique.
Hypothèses dominantes d’évolution:
Variable n°4

Quid pour
l’ensemble
des pétales?
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
L’orientation des fonctions agricoles
Le maintien d’espaces agricoles est souhaité par tous dans les discours,
mais dépend pour beaucoup de l’évolution de l’économie agricole.

Hypothèses dominantes d’évolution:


Variable n°5

Quid pour les


pétales
3, 4 et 5?
AIL
E NT DE TRAV
DOCUM
La poursuite du développement des activités
logistiques
L’avenir de la logistique est prometteur, mais de quelles logistiques
s’agira-t-il?

Hypothèses dominantes d’évolution:


Variable n°6

Quid pour le
pétales
1 et 4?
AIL
E NT DE TRAV
DOCUM
Le devenir des activités de production
Le grand territoire est encore très productif (PSA, …), mais cette donnée
est éminemment variable.

Hypothèses dominantes d’évolution:


Variable n°7

Quid pour le
pétales
1, 2 et 3?
AIL
E NT DE TRAV
DOCUM
Le type de gouvernance structurante
La gouvernance a horreur du vide. Il y a toujours une gouvernance,
même lorsqu’elle est invisible. Chantier en cours, à l’échelle de toute la
métropole.

Hypothèses dominantes d’évolution:


Variable n°8

Quid pour
l’ensemble
des pétales?
AIL
E NT DE TRAV
DOCUM
L’évolution sociologique en lien avec l’offre de
logements
La population résidente du grand territoire de Roissy est susceptible
d’évolutions contrastées.

Hypothèses dominantes d’évolution:


Variable n°9

Quid pour le
pétales
1, 2 et 3?
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
La suite du travail vers le scénario jouable

Les pétales Le Grand Roissy


La suite du travail

Le scenario Les pistes Les déterminants Les futurs Le scenario


déjà joué de travail structurants possibles jouable

Les ateliers Le séminaire Le séminaire


(novembre) du du
3 décembre 7 janvier
AIL
ME NT DE TRAV
DOCU
Le 7 janvier: mise en débat des 4 futurs possibles
Grand Paris
Métropole cardinale
La suite du travail

Futur possible Futur possible


A B
Grand Roissy Grand Roissy
Montée en Diversification
gamme des vers les
fonctions fonctions
support métropolitaines
Futur possible Futur possible supérieures
D C

Grand Paris
Métropole sidérale
DEBAT