Vous êtes sur la page 1sur 56

Qualité

Hauteur de la couche
La hauteur de la couche est l’un des paramètres les plus fréquemment modifiés. C'est l'épaisseur d'une
couche imprimée en millimètres. Avec une hauteur de couche plus fine, vous pouvez augmenter la qualité
de l'impression, ce qui permet d'obtenir une surface plus lisse et davantage de détails visibles dans la
direction Z (hauteur) du modèle. D'autre part, en utilisant des couches plus épaisses, vous pouvez réduire
considérablement le temps d'impression.

Le modèle de gauche a une hauteur de couche supérieure à celle du modèle de droite.

Le mode recommandé permet à l'utilisateur de choisir facilement une hauteur de couche compatible avec
le noyau d'impression actuel et la configuration du matériau. Le nombre d'options de hauteur de couche
disponibles diffère selon la configuration. Le mode personnalisé permet à l'utilisateur de personnaliser
complètement la hauteur de la couche.

Remarque: en mode personnalisé, choisissez une hauteur de couche proche de la hauteur de couche
personnalisée souhaitée. Le profil contient des paramètres dépendant de la hauteur des calques, tels
que les températures, pour assurer une impression de haute qualité.

Hauteur de la couche initiale


Ce paramètre définit la hauteur de la première couche de votre impression. La hauteur de la couche
initiale est généralement plus épaisse que la hauteur de la couche afin de créer une adhésion plus forte
avec la plaque de construction. Lorsque le modèle comporte beaucoup de détails sur la première couche,
sa qualité peut être diminuée en raison de l'épaisseur de la couche. Cette limitation peut être compensée
par le paramètre "expansion initiale de la couche initiale", qui se trouve dans la catégorie Shell.
Largeur de ligne
La largeur de ligne définit la largeur d'une seule ligne imprimée, qui doit être proche de la taille de la
buse. En fonction de la largeur de la ligne, le débit d'extrusion est ajusté, ce qui signifie qu'il calcule
automatiquement la quantité de matériau à extruder.

Exemple 1: réduisez légèrement la largeur de trait du mur extérieur pour permettre des détails plus nets
sur le modèle.

Exemple 2: une largeur de trait accrue du remplissage permet à celui-ci d'imprimer légèrement plus
rapidement.

Conseil: Si vous utilisez une taille de buse tierce non disponible, définissez une largeur de trait égale à
celle de la buse.

Le même
modèle avec des largeurs de trait de 0,25, 0,4 et 0,8 buses.

La largeur de ligne peut être définie individuellement pour tous les types de lignes disponibles :

 Largeur de la ligne de mur: La largeur d'une ligne de mur unique. La largeur de


trait des murs intérieurs et extérieurs peut être ajustée séparément.
 Largeur de trait de la peau de surface supérieure: cette largeur de ligne est
disponible uniquement si une peau de surface supérieure est utilisée.
 Largeur de ligne supérieure / inférieure: largeur de ligne avec laquelle les couches
supérieure et inférieure sont imprimées.
 Largeur de ligne de remplissage : La largeur de ligne de tous les matériaux de
remplissage.
 Largeur des lignes de jupe / bord: largeur des lignes de la jupe ou du bord.
 Largeur de ligne de support: La largeur de ligne des structures de support.
 Largeur de la ligne d'interface de support: largeur d'une seule ligne d'interface de
support.
 Largeur de la ligne de tour principale: largeur d'une ligne de tour principale unique.
 Largeur de ligne initiale: largeur des lignes du calque initial.
coque
Extrudeuse de paroi
Ce paramètre définit quelle extrudeuse doit imprimer les murs. Il peut être réglé séparément pour le mur
intérieur ou extérieur.

Exemple: utilisez deux couleurs du même matériau pour créer des contours sur des impressions 3D.

Épaisseur de la paroi et nombre de lignes de la paroi


Ce paramètre ajuste l'épaisseur des murs du modèle. Ultimaker Cura arrondit l'épaisseur du mur à une
multiplication de la largeur de la ligne. En général, une épaisseur de paroi de deux ou trois fois la largeur
de la ligne est suffisante. Une valeur plus élevée créera un modèle plus robuste et réduira les risques de
fuites, tandis qu'une valeur plus faible réduira considérablement le temps d'impression et les coûts du
filament.

Au lieu de définir une épaisseur en millimètres des murs, vous pouvez également définir un certain
nombre de murs. Lorsque vous définissez le nombre de lignes du mur, l’épaisseur du mur est calculée et
grisée.

Exemple: Une valeur de 1 mm donne trois murs de 0,35 mm = 1,05 mm. Le modèle de gauche a trois
murs, le modèle de droite a un seul mur.
Distance d’essuyage paroi extérieure
Au bout de chaque mur extérieur, un chemin court est parcouru sans extrusion. Cela réduit le joint lors du
déplacement du mur extérieur vers d'autres parties de l'impression 3D. Il est visible dans la vue des
couches par un déplacement court qui se déplace directement sur le mur extérieur.
Top surface skin
La peau de surface supérieure est la couche de peau la plus supérieure, qui peut être ajustée
séparément. Cela permet d’imprimer avec une qualité supérieure, ce qui donne un meilleur état de
surface. Il doit modifier les paramètres suivants:

Extrudeuse de couche extérieure de la surface supérieure

L'extrudeuse peut être réglée pour les couches de peau de la surface supérieure. La deuxième extrudeuse
peut contenir un noyau ou un matériau d’impression différent.

Couches extérieures de la surface supérieure

Ce paramètre définit combien de couches de toutes les couches de peau supérieures seront affectées par le
paramètre. Deux ou trois couches suffisent souvent pour améliorer la qualité de la surface.

Motif de peau de la surface supérieure et directions des lignes

Le motif peut être défini séparément pour obtenir un effet visuel différent. Si elle est définie sur des
lignes, l'angle des lignes peut également être défini pour un contrôle plus précis.

Vitesse d'impression de la surface supérieure

La vitesse peut être modifiée pour améliorer la qualité de la surface de l'impression. Imprimez-le à la
même vitesse que le mur extérieur pour obtenir un fini lisse.

Ce modèle a un motif de peau de surface supérieure de lignes horizontales.

Extrudeuse du dessus/dessous
Ce paramètre définit quelle extrudeuse doit imprimer les couches supérieure et inférieure. Différentes
couleurs ou tailles de buse peuvent être utilisées pour la deuxième extrudeuse.
Épaisseur du dessus/dessous
L'épaisseur supérieure / inférieure vous permet de définir l'épaisseur des couches supérieure et inférieure
imprimées de manière solide. Une valeur plus élevée garantit la fermeture complète de tous les espaces
vides des couches supérieure et inférieure. Toutefois, cela peut également augmenter le temps
d’impression et la quantité de filament utilisée.

Il est conseillé de toujours utiliser un multiple de la hauteur de la couche pour l’épaisseur du haut et du
bas. Cela signifie, par exemple, qu'avec une hauteur de couche de 0,15 mm, il est préférable de définir
l'épaisseur haut / bas sur 0,6 mm plutôt que sur 0,7 mm.

Le modèle de gauche a une épaisseur supérieure / inférieure de 1,4 mm, celle de droite, de 0,7 mm
seulement.
Épaisseur supérieure ou inférieure séparée
Vous pouvez également définir l'épaisseur des couches supérieure et inférieure séparément. Ceci est
particulièrement utile pour le dessus car vous aurez peut-être besoin de quelques couches pour le fermer
correctement et éviter le «coussinage». En utilisant moins de couches pour le bas, vous pouvez
économiser du matériel et du temps d'impression.

Nombre de couches supérieures / inférieures


Au lieu de définir une hauteur en millimètres pour les couches supérieures ou inférieures, vous pouvez
définir un nombre spécifique de couches. La hauteur résultante en millimètres sera calculée
automatiquement en fonction de la hauteur définie pour la couche. Exemple: Nombre de couches
supérieures 12 * 0,1 mm de hauteur = 1,2 mm d'épaisseur de couche supérieure.

Motif du dessus/dessous
Ultimaker Cura vous permet de choisir parmi différents modèles d’impression pour les couches
supérieure et inférieure. Ce sont les modèles disponibles:

 Concentrique: le motif est imprimé de l'extérieur vers le centre de l'impression.


 Lignes: Un motif imprimé en diagonale avec un déplacement se déplace sur la coque du modèle.
 Zig-zag: Motif imprimé en diagonale avec des connexions sur la coque du modèle.

Lignes, zigzag, concentrique et 'direction de ligne' avec valeur personnalisée [90]

Couche initiale du motif du dessous


Cela fait référence au motif de la couche qui est imprimé directement sur la plaque de construction. Il
peut être changé séparément. Utilisez cette fonctionnalité pour obtenir des modèles avec des visuels de
fond spécifiques.

Ligne du dessus/dessous
Ce paramètre vous permet de changer le sens dans lequel les lignes de la peau supérieure et inférieure
sont imprimées. Normalement, ils impriment en diagonale. C'est le plus rapide et utilise à la fois les
moteurs X et Y. Changer la direction peut avoir un effet visuel. Plusieurs nombres peuvent être entrés
pour changer le sens des lignes de chaque couche, par exemple: [90,0] crée une direction horizontale-
verticale.

Paroi intérieure
Ce paramètre compense la position du mur extérieur si la largeur de trait choisie est inférieure à la
buse. Par exemple: Une largeur de trait de 0,35 avec une buse de 0,40 mm laisse un espace de 0,05 mm
des deux côtés de la ligne imprimée. Une compensation de 0,025 est définie pour compenser la partie la
plus externe.
Extérieur avant les parois intérieures
Ce paramètre détermine quels murs sont imprimés en premier, les murs extérieurs ou intérieurs. Lorsque
cette option est activée, les murs extérieurs sont imprimés en premier et les dimensions XY sont plus
précises. L'inconvénient est que la qualité du surplomb est diminuée.

Alterner les parois supplémentaires


Ce paramètre ajoute un mur supplémentaire toutes les autres couches. De cette façon, le remplissage est
coincé entre les murs, ce qui donne des impressions plus résistantes. Par exemple, si vous définissez le
nombre de lignes murales sur deux murs et activez le remplacement de mur supplémentaire, il imprimera
deux murs sur des calques de nombres pairs et trois murs sur des calques de nombres impairs.

Compenser les chevauchements de paroi


Avec ce réglage, l'extrusion sur les pièces imprimées est réduite lorsque la tête d'impression doit passer
deux fois sur une zone mince. De cette façon, tous les murs sont imprimés sans que la pièce soit
extrudée. Le paramètre peut être activé séparément pour les murs extérieurs ou intérieurs.
Remplir les trous entre les parois
Pour des détails plus fins, l’imprimante peut avoir besoin d’imprimer des zones plus fines que la taille de
la buse. Cela peut se produire entre les murs extérieurs et intérieurs, où le modèle se termine par des
angles vifs. Cette option permet de combler ces espaces après l’impression des deux murs. L'illustration
montre une gouttelette qui doit être imprimée.

Remarque: voyez comment l’option des espaces de remplissage influe sur les déplacements. L’imprimante
doit revenir plus tard au trou pour le combler.

Filtrer les petits trous


Certains espaces entre les murs sont si petits que le trajet supplémentaire ne vaut pas l'extrusion
supplémentaire pour le compenser. Activez cette fonctionnalité pour combler ces minuscules lacunes de
toute façon, si nécessaire.

Imprimer parois fines


Ce paramètre permet d’imprimer des murs plus fins que la taille de la buse. Puisque la buse ne peut pas
physiquement faire cela, les chemins peuvent toujours être surextrudés s'ils sont activés, cependant, ils ne
seront pas complètement supprimés.
Horizontal expansion
L'expansion horizontale peut être bénéfique si la tolérance de l'impression est importante. En raison d'une
légère déformation du plastique, les dimensions réelles de l'impression peuvent ne pas correspondre
totalement aux dimensions du modèle numérique. En ajustant la valeur d'expansion horizontale, vous
pouvez compenser cette légère déviation. Une valeur plus élevée augmentera la taille X / Y du modèle,
tandis qu'une valeur négative diminuera la taille X / Y.

Ce modèle avec un trou de vis a été élargi de -0.1mm, 0mm, + 0.1mm

Expansion horizontale de la couche initiale


Cette fonction a exactement le même effet que l’agrandissement horizontal, à la différence qu’elle
s’applique uniquement au calque imprimé sur la plaque de construction. Cela peut aider à surmonter
l'extrusion sur la première couche, en augmentant la précision dimensionnelle. Une valeur de la moitié de
la largeur de ligne est conseillée.

Alignement de la jointure en Z
Ce paramètre vous permet de choisir le début de chaque nouvelle couche dans la direction Z et affecte
l’emplacement de la couture du modèle. Ceci est utile pour les modèles avec des couches égales
consécutives car la couture peut être visible. En modifiant l'alignement de la couture en Z, vous pouvez
réduire la visibilité de la couture. Les options disponibles sont:

 Spécifié par l'utilisateur: définissez une coordonnée pour les directions X et Y de la couture en
Z. Cette coordonnée est absolue par défaut. Exemple: X 100, Y 200 déplacent la couture vers le
centre, à l'arrière du modèle.
 Le plus court: le calque suivant commence à l'extrémité du calque précédent. C'est le moyen le
plus rapide d'imprimer, mais il crée également la couture la plus visible.
 Aléatoire: le calque suivant commence à un point aléatoire du calque précédent, ce qui élimine
les risques de couture. Le temps d'impression augmentera en raison des déplacements nécessaires.
 Le coin le plus net : Ceci place la couture dans le coin le plus net intérieur ou extérieur du modèle,
le cas échéant. C'est la meilleure méthode pour cacher complètement la couture.
Relatif à la jointure en Z
La couture en Z est masquée autant que possible par défaut. Cependant, pour certains projets, en
particulier ceux nécessitant un post-traitement, il peut être nécessaire d'exposer le joint pour le traitement
post-impression. Pour ce faire, vous pouvez ajuster les paramètres suivants:

 Aucun: la couture restera à l'emplacement d'alignement de la couture Z.


 Masquer la couture: La couture sera cachée autant que possible.
 Couture exposée : La couture sera exposée autant que possible.
 Masquer ou exposer: La couture sera masquée lorsque cela est possible et exposée lorsqu'il n'y a
pas d'autre option.

Ignorer les petits trous en Z


Ce paramètre permet de "corriger" les petits espaces entre les couches dans la direction Z d'un modèle. Si
vous la désactivez, les couches fusionneront en imprimant un remplissage entre le bas et le haut de
l’espace. Si vous désactivez ce paramètre, le problème ne sera pas comblé, mais le bas et le haut seront
affichés tels qu'ils apparaissent dans le modèle.

Nombre supplémentaire de parois extérieures


En utilisant ce paramètre, la partie la plus à l'extérieur du motif haut / bas sera remplacée par un certain
nombre de lignes concentriques. L'utilisation d'une ou deux lignes peut améliorer les toits qui
commencent avec un matériau de remplissage et leur confèrent une surface plus lisse et plus lisse.

Activer l’étirage
Le repassage est une technique par laquelle la buse se déplace sur la couche supérieure après
l’impression, pour repasser les couches supérieures sur une surface lisse. Les paramètres de repassage
peuvent être ajustés pour obtenir l’état de surface souhaité:

 Seulement couche supérieures : Ce paramètre appliquera le repassage uniquement à la dernière


couche imprimée.
 Motif d’étirage : Un modèle peut être choisi pour repasser.
 Interligne de l’étirage : Détermine l'espace entre chaque ligne.
 Flux d’étirage : Pendant le repassage, ce pourcentage de matériau est extrudé sur la dernière
couche.
 Insert d’étirage : Le repassage est appliqué à un décalage du bord extérieur du modèle dans la
direction XY.
 Vitesse, accélération et secousse: La vitesse de repassage peut être ajustée pour affiner le
processus.
Remplissage
Densité de remplissage
La densité de remplissage définit la quantité de plastique utilisée à l'intérieur de l'impression. Une densité
de remplissage plus élevée signifie qu'il y a plus de plastique à l'intérieur de votre impression, ce qui
donne un objet plus résistant. Une densité de remplissage d'environ 20% est utilisée pour les modèles
avec un objectif visuel, des densités plus élevées peuvent être utilisées pour les pièces d'utilisation finale.

Le modèle de droite a une densité de remplissage supérieure à celle du modèle de gauche.

Distance d’écartement de la ligne de remplissage


Au lieu de définir la densité de remplissage sous forme de pourcentage, il est également possible de
définir la distance de ligne. Cela détermine la distance entre chaque ligne de remplissage, ce qui a le
même effet que de modifier la densité de remplissage.

Modèle de remplissage
Ultimaker Cura vous permet de modifier le motif de la structure de remplissage imprimée, ce qui est
avantageux dans certains cas d'utilisation. Par exemple:

 Les remplissages 2D forts sont utilisés pour les impressions de tous les jours
 Les remplissages 2D rapides sont utilisés pour les modèles rapides mais faibles
 Les remplissages 3D sont utilisés pour rendre l'objet également résistant dans
toutes les directions
 Les remplissages concentriques 3D sont utilisés pour les matériaux flexibles

Les options de modèle suivantes sont disponibles:

 Grille: fort remplissage 2D


 Lignes: remplissage 2D rapide
 Triangles: fort remplissage 2D
 Tri-hexagone: fort remplissage 2D
 Cubic: fort remplissage 3D
 Cubique (subdivision): remplissage 3D puissant (cela permet d'économiser de la
matière par rapport à Cubique)
 Octet: fort remplissage 3D
 Quart cubique: fort remplissage 3D
 Concentrique: remplissage 3D flexible
 3D concentrique: remplissage 3D flexible
 Zig-zag: un remplissage en forme de grille, imprimant en continu dans une
direction diagonale
 Croix: remplissage 3D flexible
 Cross 3D : remplissage 3D flexible

Les motifs de remplissage sont affichés dans l'ordre de la liste ci-dessus

Ligne de remplissage
Les lignes de remplissage impriment généralement à un angle de 45 °. À cet angle, le moteur X et le
moteur Y fonctionnent ensemble pour obtenir une accélération maximale et une impulsion sur la couche
sans perte de qualité. Si les lignes doivent être imprimées dans une direction différente, vous pouvez le
définir ici à 0 ° pour la verticale et à 90 ° pour l’horizontale. Par exemple: [0,90] donne un motif haut /
bas horizontal-vertical.

Remplissage XY offset
Les motifs de remplissage sont centrés pour chaque modèle chargé. Pour déplacer le motif vers la gauche,
la droite, le haut ou le bas, vous pouvez utiliser un décalage X ou Y. Une valeur positive le déplace vers
le haut et la droite, tandis qu'une valeur négative le déplace vers le bas ou la gauche. Cela ne fonctionne
pas pour les types de remplissage concentriques.

Pourcentage de chevauchement du remplissage


Avec ce paramètre, vous pouvez contrôler le degré de chevauchement entre le remplissage et les murs. Il
peut être défini sous forme de pourcentage ou de valeur vraie. Une valeur plus élevée entraîne
généralement une meilleure liaison entre le remplissage et les murs. Toutefois, cela pourrait également
réduire la qualité visuelle de l’impression, car une valeur trop élevée pourrait conduire à une extrusion
excessive. La valeur par défaut dans Ultimaker Cura sera suffisante dans la plupart des cas.

Visualisation du recouvrement et de la distance de nettoyage

Chevauchement du remplissage (pourcentage)


Le chevauchement de peau fonctionne de la même manière que le chevauchement de remplissage, qui est
décrit en détail ci-dessus. Il peut être défini sous forme de pourcentage ou de valeur vraie. Le
chevauchement de la peau influence toutes les couches supérieures et inférieures d'une impression.

Distance de remplissage
Ce paramètre indique à l'imprimante de cesser l'extrusion à la fin de l'impression du remplissage avant de
commencer à imprimer les murs. L'imprimante produira encore un peu de filament en raison de la
pression dans la buse, mais en arrêtant l'extrusion plus tôt, vous réduirez la surextrusion sur la coque. Voir
l'image ci-dessus.

Épaisseur de la couche de remplissage


Étant donné que la hauteur de couche du remplissage n'est pas importante pour la qualité visuelle, vous
pouvez utiliser des couches plus épaisses sur le remplissage pour réduire le temps d'impression. Lorsque
vous ajustez ce paramètre, assurez-vous toujours qu'il s'agit d'un multiple de la hauteur du calque, sinon
Ultimaker Cura l'arrondira jusqu'à un multiple de la hauteur du calque. Cela signifie que vous pouvez, par
exemple, imprimer avec une épaisseur de remplissage de 0,2 mm alors que la hauteur de couche est de 0,1
mm. L’imprimante imprime d’abord les murs sur deux couches, puis une couche de remplissage plus
épaisse.
Étapes de remplissage progressif
Le remplissage progressif réduit la quantité de remplissage utilisée en diminuant le pourcentage de
remplissage dans les couches inférieures. Chaque étape de remplissage progressive divise le pourcentage
de remplissage par un facteur deux. Le résultat est un remplissage dense près des couches supérieures, ce
qui est essentiel, et un temps d'impression réduit.

Exemple: étapes de remplissage progressif = 2 et remplissage = 20% -> remplissage = 20% pour les 5
mm supérieurs, remplissage = 10% pour le reste de l'impression

Hauteur de l’étape de remplissage progressif


La hauteur de l'étape de remplissage graduel est la hauteur à laquelle le remplissage doit être réduit, tel
que calculé à partir des couches supérieures. De cette façon, les couches supérieures peuvent facilement
être fermées sans utiliser de remplissage supplémentaire lors de l'impression.

Imprimer le remplissage avant les parois


Lorsque ce paramètre est activé, le remplissage sera imprimé avant les murs. Cela se traduit par de
meilleurs surplombs, car les murs collent au remplissage déjà imprimé. Imprimer dans cet ordre peut
aussi avoir un inconvénient. Si le remplissage est imprimé avant les murs, il est possible que le
remplissage soit visible à travers les murs, entraînant une finition de surface plus rugueuse.

Zone de remplissage minimale


Ce paramètre permet d’imprimer de petites zones d’un même calque avec la peau au lieu du
remplissage. Prenez un toit plat avec une cheminée, par exemple, la cheminée est mince et fragile et peut
être imprimée solidement avec la peau.

La zone de remplissage minimale renforce les jambes de ce coupleur en le remplissant complètement de


peau

Angle de porte à faux de remplissage


La peau (couches supérieure et inférieure) d'un modèle est imprimée pour atteindre l'épaisseur minimale
définie dans le profil d'impression. Cependant, certains modèles nécessitent une géométrie interne plus
forte ou plus légère. Ces paramètres développent ou suppriment la peau horizontalement, où le
remplissage sera normalement imprimé. En augmentant légèrement cette valeur, les éléments de modèle
en saillie auront une meilleure adhésion au reste du modèle, ce qui le rend plus résistant ou plus léger. Les
surfaces plates avec des éléments saillants dans la direction Z auront une base plus solide, ce qui la rendra
plus robuste.

De gauche à droite; Un aperçu du modèle, expansion de la peau de 0,8 mm, aucune expansion ou
enlèvement de la peau, enlèvement de la peau de 0,8 mm

Largeur de retrait de la couche extérieure


C'est la largeur de la peau à enlever lors de l'application du retrait de la peau. Il peut être appliqué
individuellement sur les couches supérieure et inférieure.
Distance d’expansion de la couche extérieure
Cela fait référence à la distance à laquelle la peau sera étendue. Une valeur plus grande donne des
impressions plus longues, mais plus robustes. Une valeur inférieure n'augmentera que marginalement la
force.

Angle maximum de la couche extérieure pour l'expansion


Comme la peau est présente dans tout le modèle, il est inutile d’élargir toutes les zones. Au contraire,
seules les zones situées sous l’angle spécifié seront élargies. De cette manière, les surfaces plates avec des
éléments en saillie seront renforcées sans affecter le reste du modèle. Pour cela, 0 ° est horizontal (et
n’élargit rien), tandis que 90 ° est vertical et élargit tout.

Largeur minimum de la couche extérieure pour l'expansion


Ce paramètre empêchera les petites zones de peau (haut et bas) de s’étendre. Il est spécifiquement utilisé
pour cibler uniquement la résistance de grandes surfaces planes du modèle.
Matériau
Température d'impression par défaut
Il s’agit de la température d’impression des matériaux telle qu’elle se trouve dans le panneau des
matériaux, sans aucune correction de débit d’extrusion.

Température d'impression
Cela fait référence à la température de la buse pendant l'impression, y compris au taux d'extrusion
adapté. Chaque profil d'impression a une température d'impression légèrement différente pour créer le
meilleur résultat d'impression.

Température d'impression couche initiale


C'est la température d'impression de la couche qui adhère à la plaque de construction. L'impression à une
température légèrement plus chaude augmente l'adhérence entre la plaque de construction et le modèle.

Température d'impression initiale


Ce paramètre est utilisé uniquement dans les machines à double extrusion. Lors du changement de buses,
la buse inactive refroidit à la température de veille. Pendant le préchauffage, la buse est autorisée à
imprimer lorsque cette température est atteinte. La température est légèrement inférieure à la température
d'impression car le filament a déjà obtenu de la chaleur de la buse pendant une période plus longue.

Température d'impression finale


Ce paramètre est utilisé uniquement dans les machines à double extrusion. Lors du changement de buses,
la buse inactive doit refroidir. Juste avant le changement de buse, la buse est laissée à refroidir à cette
température tout en continuant l'extrusion. Cela évite des suintements excessifs en mode veille.
Modificateur de vitesse de refroidissement de l’extrusion
Le changement de température indique ici à quelle vitesse la buse refroidit lors de l'extrusion. La chaleur
supplémentaire perdue lors de l'extrusion du filament chaud est compensée par cette valeur.

Température du plateau par defaut


Ce paramètre définit la température du lit chauffé pendant le processus d'impression. Chaque matériau a
une température de plaque de construction idéale, qui est définie ici. Lorsque vous imprimez avec deux
matériaux différents, la température sera une moyenne des deux. Changer cette valeur est rare.

Température du plateau couche initiale


C'est la température de la plaque de construction lors de l'impression de la première couche. Une plaque
de construction légèrement plus chaude au cours de la couche réduit les risques de déformation.

Diamètre
Ce paramètre définit le diamètre du filament afin que Ultimaker Cura calcule correctement le débit
d'extrusion. Tous les filaments Ultimaker ont un diamètre de 2,85 mm, mais vous devrez peut-être
modifier ce paramètre lorsque vous utilisez des filaments d'autres fournisseurs.

Débit
Le flux est la quantité de matériau à extruder sur une période donnée et dépend du diamètre du filament et
de la vitesse d'impression. Le débit est toujours réglé sur 100%, ce qui signifie que la quantité de filament
extrudée correspondra à la quantité calculée. Ce paramètre n'est généralement pas modifié, car le calcul
est effectué automatiquement, mais il peut être utile lors de l'impression avec des matériaux
expérimentaux.

Il n'est pas conseillé d'augmenter le débit pour compenser une sous-extrusion. Cela ne fonctionnera que
temporairement et ne résoudra pas la cause sous-jacente.
Activer la rétraction
La rétraction est utilisée aux endroits d’une impression où l’imprimante doit effectuer un mouvement de
déplacement entre deux pièces imprimées. Sans rétraction, le matériau extrudé sera suspendu entre les
pièces. En utilisant la rétraction, on évite les «enfilages» (minces fils de plastique entre les pièces
imprimées), ce qui donne un modèle beaucoup plus propre. Faites preuve de prudence lorsque vous
utilisez des matériaux flexibles ou des modèles nécessitant beaucoup de rétractions, car cela peut
entraîner un meulage du filament.

Rétracter au changement de couche


Ce paramètre oblige l'imprimante à rétracter le filament avant de commencer à imprimer la couche
suivante.

Distance rétraction
C'est la distance en millimètres à laquelle le matériau est rétracté de la buse. Une longue rétraction crée
plus de stress sur le matériau, prend du temps et minimise les suintements. Une rétraction courte
augmente les chances de couler, mais maintient le matériau en sécurité et réduit le temps d'impression.

Vitesse de rétraction : rétracter et amorcer


Cela fait référence à la vitesse, en millimètres par seconde, à laquelle le matériau est rétracté et
apprêté. Une rétraction à haute vitesse minimise les suintements, mais peut provoquer un broyage du
matériau. Une rétraction à basse vitesse a plus de chance de couler, mais protégera le matériau.

Volume supplémentaire à l’amorçage


Il s'agit de la quantité supplémentaire de matériau extrudé après une rétraction pour compenser le
matériau suinté après un déplacement. Ce paramètre peut être utile, en particulier avec les filaments
souples, car ceux-ci nécessitent une pression supplémentaire pour imprimer correctement. En augmentant
la quantité supplémentaire de retrait, une pression supplémentaire est ajoutée, ce qui aide à compenser le
matériau.

Déplacement minimal de rétraction


Ce paramètre détermine la distance minimale que la tête d'impression doit parcourir avant qu'un
mouvement de rétraction ne soit initié. Avec les modèles à rétraction intensive, vous pouvez augmenter la
valeur, ce qui diminue le nombre de rétractions et réduit les possibilités de rectification. Toutefois, la
valeur ne doit pas être trop élevée, car cela pourrait entraîner la formation de chaînes et causer la
formation de «blobs» laids sur l’impression.
Ce gros plan d'une minuscule clôture montre des rétractions (en violet) sur le modèle de gauche. Le
modèle correct n'est pas autorisé à rétracter (en bleu) la courte distance entre les barres de garde-corps en
raison d'une restriction de déplacement minimale supérieure à la distance réelle.

Nombre maximal de rétractation


Le nombre maximal de rétractions définit le nombre maximal de rétractions sur une certaine longueur de
filament (voir la fenêtre Distance minimale d'extrusion). Toutes les rétractions au-dessus de cette valeur
seront ignorées. L'avantage de maximiser le nombre de rétractions est que cela réduit les possibilités de
meulage. Toutefois, pour les modèles comportant de nombreux trous (par exemple, une impression
voronoï), cela peut entraîner la formation de chaînes si la valeur est trop basse.
Coupe transversale du chargeur

Intervalle de distance minimale d'extrusion


C'est la longueur de filament sur laquelle le nombre maximal de rétractions est appliqué. Cette valeur
protège le nombre de rétractions sur le même filament.

Par exemple: Si vous définissez le nombre maximal de rétractations sur 25 et la fenêtre de distance
d'extrusion minimale sur 1,0 mm, le nombre maximal de rétractations par filament extrudé de 1,0 mm
sera atteint.

Température de veille
Cela fait référence à la température de la buse lorsqu'elle est en mode veille, pendant que la buse active
est en cours d'impression. La température de veille est suffisamment basse pour protéger le filament de la
dégradation ou de l’obstruction, mais suffisamment élevée pour permettre une impression rapide.

Distance de rétraction du changement de buse


C'est la longueur de la rétraction du filament lorsque la buse passe en mode veille. Cette valeur est
supérieure à la distance de retrait normale, car la buse sera en attente pendant une période plus longue.

Vitesse de rétraction du changement de buse


Cela fait référence à la vitesse de rétraction lorsque la buse passe en mode veille. Une vitesse de rétraction
plus élevée donne une meilleure impression, mais a plus de chance de causer le meulage des filaments.
La vitesse
Vitesse d'impression
La vitesse d'impression définit la vitesse (en mm / s) à laquelle la tête d'impression se déplace pendant
l'impression. Ultimaker Cura calcule le flux d'extrusion en fonction de ce paramètre. La vitesse
d'impression peut être visualisée par fonction dans la vue Calque> Avance .

Une vitesse d'impression plus élevée réduira le temps d'impression. N'oubliez pas que, si vous augmentez
la vitesse d'impression, vous devrez peut-être également augmenter la température pour vous assurer que
le filament est correctement fondu.

Bien que vous puissiez choisir une vitesse d'impression globale pour l'impression complète, il est
également possible d'utiliser différentes vitesses d'impression pour des parties spécifiques de l'impression:

Vitesse de remplissage: La vitesse à laquelle le matériau de remplissage est imprimé. Si la qualité visuelle
du remplissage n'est pas importante, vous pouvez utiliser une vitesse supérieure pour le
remplissage. Cependant, gardez à l'esprit que cela peut affecter la résistance de votre impression.

 Vitesse du mur extérieur: vitesse à laquelle les murs extérieurs sont


imprimés. Imprimer le mur extérieur plus lentement donne généralement une
meilleure finition de surface.
 Vitesse de paroi intérieure: La vitesse à laquelle les parois intérieures sont
imprimées.
 Vitesse supérieure / inférieure: vitesse à laquelle les couches supérieure et
inférieure sont imprimées. Une vitesse inférieure augmente la fiabilité de la
fermeture sur les couches supérieures, en particulier pour les impressions sur de
grandes surfaces.
 Vitesse de la peau de la surface supérieure : vitesse des couches de peau de la
surface supérieure. Ceux-ci doivent être activés dans la catégorie shell.
 Vitesse de remplissage du support: vitesse à laquelle les structures de support sont
imprimées. La qualité du support n’est généralement pas importante, une valeur
plus élevée peut souvent être utilisée ici.
 Vitesse d'interface de support: vitesse à laquelle les toits et fonds de support sont
imprimés. Étant donné que ceux-ci doivent adhérer correctement au modèle, ils
doivent être imprimés à une vitesse plus lente.
Cette image montre la visualisation des différentes vitesses d'impression par modèle

Vitesse de déplacement
Il s’agit de la vitesse à laquelle la tête d’impression se déplace sans extruder. Une vitesse de déplacement
plus élevée réduit les risques de suintement du filament de la buse, ce qui permet d'obtenir un objet plus
propre. Cependant, une vitesse plus élevée peut également amener la buse à heurter une pièce
précédemment imprimée, ce qui peut endommager l’impression en raison de la buse chauffée. Cela peut
être évité en utilisant Z-hop lors de la rétraction.

La vitesse de déplacement de la couche initiale diffère de celle du reste de l'impression pour assurer une
bonne adhérence avec la plaque de construction.

Vitesse d'impression de la couche initiale


Avec ce paramètre, vous pouvez spécifier la vitesse pour la première couche de l'impression. Par défaut,
une faible vitesse est utilisée pour la couche inférieure, de sorte que le matériau adhère bien à la plaque de
construction de la première couche.
Vitesse de la couche initiale
Avec ce paramètre, vous pouvez spécifier la vitesse de déplacement de la première couche sur
l'impression. Maintenez ce paramètre bas pour empêcher la buse de tirer l’impression de la plaque de
construction, en particulier lorsque vous travaillez avec des surfaces inférieures détaillées.

Vitesse d’impression de la jupe / bordure


Il est possible de régler la vitesse d'impression de la jupe ou du bord. Généralement, cela ressemble à la
vitesse de la couche initiale.

Vitesse Z maximale
Ce paramètre modifie la vitesse de tous les mouvements de la plaque de construction pendant
l'impression. Cela inclut tous les changements de couche et les sauts en Z. Normalement, la vitesse Z est
réglée au maximum et limitée par le micrologiciel de la machine.

Nombre de couches plus lentes


Ce paramètre définit le nombre de couches nécessaires pour atteindre la vitesse d'impression à partir de la
couche inférieure de l'impression. La vitesse sera linéairement inclinée par rapport au nombre de couches
spécifié, en fonction de la vitesse de la couche initiale et de la vitesse d'impression. Une valeur plus
élevée réduit les risques de déformation, mais peut également augmenter considérablement le temps
d'impression.

Dans l'exemple ci-dessus, le nombre de calques lents est fixé à quatre, ce qui signifie qu'après le
quatrième calque, les paramètres de vitesse d'impression définis seront utilisés.

Égaliser le débit de filaments


Ce paramètre permet d’imprimer des parois minces à une vitesse supérieure à la normale. De cette façon,
l'extrusion est abaissée sur la partie imprimée, ce qui la rend égale au volume à extruder.

Activer le contrôle de l'accélération


L'accélération est une partie très importante de l'impression. Comme dans une voiture, la tête
d'impression doit accélérer pour atteindre les vitesses indiquées ci-dessus. L'accélération réduit les
vitesses définies dans le micrologiciel, ce qui rend l'impression un peu plus lente, mais plus
précise. Désactivez le paramètre pour obtenir l’accélération maximale.
Ceci est une image théorique qui montre la différence entre vitesse, accélération et jerk

Activer le contrôle de saccade


La secousse définit la vitesse de la tête d'impression avant d'effectuer un arrêt brutal. Tout comme une
voiture, la tête d'impression doit s'arrêter complètement à certains endroits. C'est comparable au fait de
freiner dans une voiture. Lorsque vous faites cela à des vitesses élevées, vous vous sentez mal à l'aise. Les
paramètres de jerk réduisent les vitesses définies dans le microprogramme, ce qui rend l'impression un
peu plus lente, mais plus précise. Désactivez le paramètre pour obtenir le jerk maximum.
Déplacement
Mode de détours
Le peignage réduira le risque de défauts sur les surfaces extérieures de l'impression en recalculant tous les
déplacements de la buse pour rester dans le périmètre de l'impression. Cela se traduit par des distances de
déplacement plus grandes, mais avec un besoin réduit de retrait du matériau.

Si le peignage est désactivé, le matériau se rétracte et la tête d'impression se déplace en ligne droite
jusqu'au point suivant.

La
combinaison activée (à gauche) a des déplacements sans retrait dans les limites de l’impression. Le
peigne désactivé (à droite) a des mouvements de déplacement rétractés qui sortent des limites de
l’impression.

Éviter les pièces imprimées lors du déplacement


En activant ce paramètre, la tête d'impression évite les pièces imprimées lors de vos
déplacements. Lorsque le chemin le plus court d'un point à un autre de l'impression est obstrué, la tête
d'impression se déplace autour de celui-ci. Cela réduit la possibilité d'entrer en contact avec des parties du
modèle déjà imprimées, ce qui réduit également le risque de défauts de surface ou de mélange de
matériaux. Pour utiliser ce paramètre, vous devez d'abord activer le peignage.

Le déplacement dans les deux images commence et se termine exactement au même endroit. Eviter les
pièces imprimées est activé pour le modèle de gauche et désactivé pour le modèle de droite.
Démarrer les couches avec la même partie
Ce paramètre définit la distance (en mm) entre la buse et l’impression lorsque l’option Eviter les parties
déjà imprimées est activée. Plus la distance à éviter est grande, plus les chances de contact avec le modèle
imprimé sont réduites. Toutefois, une grande distance à éviter affectera de manière significative la
longueur des déplacements, affectant le temps d'impression et les risques de débordement.

X début couche
Ce paramètre définit la position la plus proche de ces coordonnées pour commencer le calque suivant. Le
paramètre est normalement défini dans le coin le plus à droite, car c'est là que se trouve la baie de
commutation de l'Ultimaker 3.

Remarque: ce paramètre est différent de celui de la couture en Z. Le paramètre d'alignement de la couture


en z ajuste uniquement la position de départ du mur extérieur, où ce paramètre commence normalement
lors du remplissage.

Décalage en Z lors d’une rétractation


Avec ce paramètre, la plaque de construction s'abaisse de la valeur définie lors du retrait, permettant ainsi
à la tête d'impression de se déplacer sur l'impression sans que la buse ne la touche. Cela empêche la buse
de heurter l’objet ou de laisser des “taches” ou des rayures sur la surface d’impression. Veuillez noter que
pour les impressions avec beaucoup de retraits / déplacements, cela peut augmenter le temps
d'impression.

Décalage en Z uniquement sur les pièces imprimées


La catégorie "Voyages" comprend l'option "Eviter les pièces imprimées". Lorsque cela est activé, la buse
évite ces pièces dans la mesure du possible afin de ne pas rayer la surface du modèle. Lorsqu'il n'y a
aucun moyen d'éviter la pièce, l'imprimante effectuera un saut Z lors du passage sur la pièce.

Hauteur du décalage en Z
Ce paramètre spécifie la hauteur (en mm) à laquelle tous les déplacements du saut Z sont effectués
pendant l'impression.

Décalage en Z après le changement d'extrudeuse


Cette fonction déclenchera un saut en Z lorsque la buse se déplacera vers la baie de commutation,
réduisant ainsi le risque que du matériel suinté vienne au contact du modèle imprimé.
Supports
Générer les support
Certains modèles ont des parties en surplomb, ce qui signifie que certaines parties du modèle flottent dans
les airs au moment où vous imprimez le modèle. Dans ce cas, vous devez imprimer une structure de
support sous le modèle pour empêcher le plastique de tomber. Ceci peut être réalisé en activant «Générer
du support».

Extrudeuse de support
Les machines à double extrusion offrent la possibilité de créer des supports solubles dans l’eau. Pour
utiliser cette fonctionnalité, vous pouvez spécifier quelles parties du support sont imprimées avec quel
extrudeur. Le réglage est divisé en:

 Soutenir l'extrudeuse
 Extrudeuse de support de première couche
 Soutien extrudeuse d'interface
 Extrudeuse de toit
 Extrudeuse de plancher de support

Positionnement des supports


Ce paramètre définit l'endroit où la structure de support est imprimée. Il contient les options suivantes:

 Toucher la plaque de construction: le matériau de support est uniquement imprimé


à partir de la plaque de construction
 Partout: le support est imprimé sous chaque partie nécessitant un support, ce qui
signifie qu'il peut également être placé sur ou à l'intérieur d'un modèle.

Ce modèle a des parties avec des surplombs. Le modèle de gauche a un support partout, alors que le
modèle de droite ne prend en charge que la plaque de construction

Angle de porte à faux de support


L'angle du porte-à-faux influence la quantité de matériau de support ajoutée. Un angle plus petit conduit à
plus de soutien. Par exemple, à une valeur de 0 °, tous les porte-à-faux sont pris en charge, alors qu’à 90
°, aucun matériau de support n’est ajouté.
Le modèle de gauche est affiché en mode plein. Les zones rouges indiquent la zone en surplomb qui a
besoin d'assistance. Le modèle au centre a un angle de dépassement de 70 °, tandis que celui de droite a
un angle de dépassement de 45 °.

Motif du support
Différents modèles sont disponibles pour l’impression de structures de support, ce qui permet d’obtenir
un support solide ou facile à retirer. Vous pouvez choisir parmi les motifs ci-dessous:

Relier les zigzags de zig-zags


Lorsqu'un motif de support en zig-zag a été sélectionné, ce paramètre devient visible. Il relie l'extrémité
des zig-zags, ce qui renforce la structure de support et augmente l'adhésion au plateau de construction de
la part de la structure de support.

Densité du support
Ceci définit la densité des structures de support. Plus la valeur sera élevée, plus le support sera renforcé,
mais il sera plus difficile de les supprimer et d’imprimer plus longtemps.

Ce modèle a un support triangulaire avec trois densités différentes: 15%, 30% et 45%
Distance Z des supports
Cela fait référence à la distance entre le haut et le bas de la structure de support par rapport au modèle. Ce
paramètre est divisé en distance supérieure et inférieure. La distance supérieure définit la distance entre le
haut du support et le bas du modèle et la distance inférieure se réfère à la distance entre le bas du support
et la partie supérieure du modèle.

Une petite distance entre la structure de support et certaines parties du modèle est nécessaire pour pouvoir
retirer facilement les supports une fois le modèle imprimé. Une valeur faible crée une surface plus lisse,
mais peut également rendre plus difficile le retrait correct du support.

Distance X/Y des supports


Sous ce paramètre, vous pouvez régler la distance entre la structure de support et le modèle dans les
directions X et Y. Une valeur plus élevée réduit les chances que la structure de support touche le
modèle. Cependant, cela crée également une plus grande distance entre le modèle et la structure de
support, ce qui peut avoir pour conséquence que des porte-à-faux plus petits ne sont pas totalement pris
en charge.

Le modèle de gauche a une distance de support X / Y de 0,7 mm, tandis que celui de droite en a un de 0,3
mm.
Priorité de distance des supports
Après le lancement d’Ultimaker PVA, la distance Z de support a été définie sur 0. Cette option introduit
un scénario dans lequel la distance X / Y compenserait l’APV du modèle, diminuant ainsi la qualité du
support. La priorité de distance d'assistance garantit que le PVA s'aligne parfaitement avec le
modèle. L'image ci-dessous montre la priorité lorsque X / Y annule Z, et lorsque Z annule X / Y.

Distance X/Y minimale des supports


Lorsque le Z annule la priorité de distance X / Y, comme indiqué ci-dessus, la distance X / Y peut forcer
le support à toucher le modèle. Pour assurer une distance de sécurité, la distance minimale de support X /
Y doit être conservée à tout moment.

Hauteur de la marche de support


Lorsque «Type de placement de support partout» est sélectionné, les structures de support sont imprimées
avec le modèle. Cette structure ne suit pas nécessairement les contours du modèle en douceur. Au lieu de
cela, le bas de la structure de support est constitué de petites marches en forme d'escalier. La modification
de la valeur de la hauteur des marches a une incidence sur la taille de ces marches. Une valeur faible se
traduira par un fond plus lisse du support et davantage de connexions entre le modèle et la structure de
support. Une valeur plus élevée facilite la suppression du support par la suite.

L'objet à gauche a une hauteur d'escalier de valeur élevée, le modèle à droite a une valeur inférieure
Largeur maximale de la marche de support
C'est la largeur maximale dans la direction X / Y où une marche d'escalier apparaît. Lorsqu'un avion ne
change pas de hauteur dans ces 5 millimètres, le support est traité comme un support régulier.

Distance de jointement des supports


La distance de jointure est la distance maximale entre les structures de support dans les directions X /
Y. Lorsque des structures distinctes sont plus proches que cette valeur, elles fusionnent. L'utilisation d'une
valeur élevée pour ce paramètre entraînera une fusion plus rapide des structures de support. Cela peut
aider à augmenter la stabilité et la résistance du support, en particulier lorsque les structures de support
sont très minces. Il est important de noter qu'une valeur élevée peut rendre les structures de support si
denses qu'il est difficile de les supprimer.

Le modèle de gauche possède des supports distincts, tandis que la valeur de distance de jonction de
support du modèle de droite provoque la fusion des supports.

Expansion horizontale des supports


En utilisant l'expansion horizontale, un décalage peut être appliqué aux structures de support dans les
directions X et Y. Des valeurs élevées élargiront les zones de support, résultant en un support plus
robuste. Les zones de support très fines peuvent être supprimées complètement en utilisant une valeur
négative. Le support latéral droit du modèle ci-dessous peut facilement être imprimé, même si la zone de
support est très fine.
L'expansion horizontale est désactivée sur le modèle de gauche, ce qui permet d'économiser du matériel et
de réduire le temps d'impression. Le modèle de droite a l'expansion horizontale activée, ce qui augmente
la résistance de la structure

Activer l'interface de support


Une interface de support génère une peau dense sur le toit et le sol de la structure de support sur laquelle
le modèle est imprimé. Cela permet de mieux supporter la couche inférieure de l'impression et d'obtenir
une surface plus uniforme. Il est important de se rappeler qu'un toit de support est plus difficile à enlever
qu'un support régulier. Par conséquent, le post-traitement peut nécessiter plus de travail, en particulier
lorsque vous utilisez des supports non solubles.

Ce modèle est découpé de deux manières différentes: dans l'exemple du milieu, l'interface de support est
activée, tandis que dans l'exemple de droite, l'interface de support est désactivée.

Les toits et les sols de support peuvent être configurés séparément et chacun a ses propres options:

 Épaisseur de l'interface de support : l'épaisseur de la ou des interfaces de support


 Résolution de l'interface de support: résolution résolue dans la direction Z, qui
détermine l'endroit où l'interface de support est imprimée
 Densité d'interface de support / distance de ligne: densité d'interface de la
structure de support
 Motif de toit de support: Motif déterminant le mode d'impression du toit de la
structure de support.
Utilisation de tours
En activant ce paramètre, les structures de support sont imprimées sous forme de tours renforçant de
minuscules zones en surplomb. Les tours de support ne sont imprimées que pour les zones de support plus
petites que le diamètre minimum défini. Toutes les zones de support supérieures à cette valeur utiliseront
un support régulier.

Pour améliorer la stabilité, les tours de support ont un diamètre supérieur à celui de la région qu'elles
supportent. Si nécessaire, le diamètre de la tour peut être modifié pour créer une tour de soutien plus
grande ou plus petite. Le diamètre de la tour diminue à proximité du porte-à-faux, formant un toit. Le
réglage de l'angle du toit de la tour définit le degré de netteté ou d'aplatissement du toit de la tour.
Refroidissement
Activer le refroidissement de l’impression
Avec ce paramètre, vous pouvez activer ou désactiver les ventilateurs de la tête d’impression pendant
l’impression. Les ventilateurs de la tête d'impression veillent à ce que le matériau soit correctement
refroidi avant l'impression de la couche suivante. Pour les calques avec un temps de calque court et ceux
avec ponts / surplombs, le refroidissement augmente la qualité d'impression.

Vitesse du ventilateur
Lorsque les ventilateurs de la tête d'impression sont activés, vous pouvez ajuster certains paramètres. L'un
d'eux est la vitesse du ventilateur - la vitesse à laquelle les ventilateurs tournent. Une vitesse plus élevée
permet un meilleur refroidissement et réduit les suintements, mais peut également augmenter le retrait du
matériau. C'est pourquoi la vitesse peut être différente pour différents matériaux. Les profils de matériau
prédéfinis sur Ultimaker contiennent déjà les valeurs par défaut des matériaux Ultimaker.

Ce paramètre est divisé en paramètres suivants:

 Vitesse normale du ventilateur: vitesse à laquelle le ventilateur tourne avant


d'atteindre un seuil. Lorsqu'un calque imprime plus vite que le seuil, la vitesse
augmente progressivement jusqu'à la vitesse maximale du ventilateur.
 Vitesse maximale du ventilateur: vitesse à laquelle le ventilateur tourne sur la
durée minimale de la couche. La vitesse du ventilateur augmente progressivement
entre la vitesse normale du ventilateur et la vitesse maximale du ventilateur une
fois le seuil atteint.

Présentation des combinaisons de paramètres de refroidissement courantes, projetées sur un modèle


pyramidal

Limite de vitesse régulière / maximale du ventilateur


Ce paramètre définit l’heure à laquelle le ventilateur bascule entre la vitesse de ventilation normale et la
vitesse de ventilation maximale. Les couches imprimant plus lentement que cette heure utilisent la vitesse
de ventilation normale. Pour des couches plus rapides, la vitesse du ventilateur augmente progressivement
vers la vitesse maximale du ventilateur.
Vitesse régulière du ventilateur en hauteur
C'est la hauteur à laquelle les ventilateurs vont atteindre leur vitesse maximale. Dans les couches
inférieures, la vitesse du ventilateur augmentera progressivement de zéro à la vitesse normale du
ventilateur.

Il est également possible de modifier ce paramètre en ajustant le numéro de couche auquel les ventilateurs
doivent fonctionner à pleine vitesse.

L'utilisation d'une valeur plus élevée augmente l'adhérence au lit, mais peut également entraîner un
suintement et une qualité d'impression réduite. Il est généralement suffisant d’imprimer avec les
ventilateurs complets à partir d’une hauteur de 0,5 mm.

Vitesse initiale du ventilateur


Ceci contrôle la vitesse du ventilateur sur la couche initiale uniquement, qui adhère à la plaque de
construction. La vitesse revient alors à la vitesse normale du ventilateur, ce qui est atteint une fois qu'il a
atteint la hauteur définie pour la vitesse normale du ventilateur.

Durée minimale d’une couche


Le temps minimum de calque détermine le temps nécessaire pour imprimer un calque. Si une couche
prend normalement moins de temps que la valeur définie, l’imprimante ralentit, de sorte que la durée
minimale de la couche est atteinte. Cela permet au matériau imprimé de refroidir correctement avant
d’imprimer la couche suivante.

Vitesse minimale
Il s’agit de la vitesse minimale à laquelle l’imprimante est forcée d’imprimer, malgré le ralentissement
jusqu'au temps de calque minimal. Lorsque l’imprimante ralentit trop, la pression dans la buse est trop
faible et la qualité d’impression est mauvaise.

Par exemple, si un temps de couche minimum de 5 secondes nécessite que l'imprimante imprime à une
vitesse de 8 mm / s, elle le fera uniquement si au moins 8 mm / s est défini comme vitesse minimale. Si la
vitesse minimale est réglée sur 10 mm / s, cela signifie que la vitesse d'impression ne sera pas inférieure à
10 mm / s et que la durée du calque changera en conséquence et sera alors inférieure à 5 secondes.

Relever la tête
En activant ce paramètre, vous permettez à la tête d'impression de s'éloigner de l'impression pendant
l'impression, à la vitesse minimale, mais lorsqu'elle n'a pas encore atteint le temps de calque minimal. La
tête d'impression attendra que le temps de couche minimum soit écoulé, puis reviendra à l'impression
pour continuer. Cela donne à l’imprimé suffisamment de temps pour refroidir à la vitesse minimale.
Adhérence du plateau
Activer la goutte de préparation
Ce paramètre concerne uniquement les machines à double extrusion. L’imprimante démarre normalement
avec une goutte de matière pour amorcer la buse. Désactivez ce paramètre pour utiliser la jupe ou le bord
pour amorcer la buse à la place.

Extrudeuse d'adhérence du plateau


Ce paramètre détermine quelle extrudeuse imprime la méthode d’adhérence de la plaque de construction
sélectionnée. Ce paramètre est uniquement disponible sur les machines à double extrusion.

Type d'adhérence du plateau


Il existe trois types d’adhérence de la plaque de construction: jupe, bord et radeau. Vous pouvez
également facilement désactiver les types d'adhérence en le réglant sur Aucun.

Ce modèle a les types d’adhérence de la plaque de construction de gauche à droite: jupe, bord et radeau

Bordure
Le bord ajoute une seule couche de surface plate autour de la base du modèle pour éviter les
déformations. Le bord est connecté au modèle et agrandit la surface inférieure. Cela augmente l'adhésion
sur la plaque de construction et, en cas de déformation, les angles du modèle risquent moins de se
recourber à cause du bord qui y est fixé.

Les matériaux présentant un potentiel élevé de retrait (par exemple, l'ABS) peuvent tirer avantage de
l'utilisation d'un bord. Les modèles avec une très grande base ou des pièces très minces au bas colleront
également mieux à la plaque de construction avec un bord.

Plusieurs options sont disponibles pour le réglage du bord:

 Longueur minimale du bord: La longueur en millimètres indique la quantité de


filament extrudé, quels que soient les autres réglages de bord.
 Largeur du bord: Ce paramètre ajuste la largeur du bord en millimètres.
 Nombre de lignes de bord: Ce paramètre remplace la largeur du bord, en
définissant la largeur par le nombre de lignes imprimées.
 Bordure uniquement à l'extérieur: ce paramètre garantit que les modèles
comportant des trous sur le calque initial, comme une forme de beignet, ont
uniquement un bord sur l'extérieur du modèle.

Radeau
Un radeau ajoute une grille épaisse avec un toit entre le modèle et la plaque de construction. Cela peut
être utile lorsque la surface inférieure d'un modèle n'est pas complètement plate ou présente une faible
adhérence à la plaque de construction. Un radeau garantit que le modèle collera mieux à la plaque de
construction.

Les options de radeau dans Ultimaker Cura sont vastes. Le radeau est divisé en trois parties: les couches
supérieures, les couches intermédiaires et les couches inférieures. L'image ci-dessous explique les
paramètres de radeau disponibles. Il est important de savoir:

 Superposition Z initiale: ce paramètre réduit toutes les couches du modèle, à


l'exception de la couche initiale, pour compresser la couche initiale contre le
radeau.
 Couche de base du radeau: cette couche doit être appuyée contre la plaque de
construction et a donc l’air démesurée.

Une visualisation des paramètres de radeau dans Ultimaker Cura

Le résultat final lors de l'impression avec le radeau tel que visualisé ci-dessus se terminera comme dans
l'image ci-dessous.

Le résultat du radeau imprimé


Jupe
Une jupe est une ligne imprimée autour de l'objet sur le premier calque, mais non connectée à l'objet. Cela
aide à amorcer la buse d'extrusion et peut constituer une vérification supplémentaire du nivellement du lit
avant le début de l'impression.

Si vous sélectionnez une jupe, vous pouvez ajuster les paramètres suivants:

 Nombre de lignes de jupe : nombre de lignes de jupe imprimées autour du modèle


 Distance de la jupe: La distance entre le modèle et la jupe
 Longueur minimale de la jupe: longueur totale de la jupe. Cela annulera le nombre
de lignes de jupe lorsque la longueur minimale n’est pas encore atteinte.
Double extrusion
Activer la tour primaire
Une tour prime est une impression supplémentaire créée sur la plaque de construction pour aider à
préparer la buse avant l'impression de la couche suivante. Il réduit les suintements, l'extrusion et améliore
la qualité d'impression globale. La tour principale a quelques paramètres qui peuvent être ajustés.

 Taille de la tour principale: taille dans la direction X / Y de la tour principale. Une


empreinte plus grande crée une tour prime plus stable
 Volume / épaisseur minimum de la tour principale : volume de la tour
principale. Le volume doit être suffisant pour que la buse s'amorce correctement
 Position X / Y de la tour prime : position de la tour prime vue depuis le point
d'origine dans Ultimaker Cura. Il est situé près de la baie de commutation par
défaut pour réduire le temps d'impression
 Flux de la tour principale : flux global de la tour principale. Ceci est réglé à 100%
par défaut

Cette image montre le comportement des paramètres ci-dessus

Essuyer le bec d’impression inactif sur la tour primaire


Après avoir imprimé la tour d’amorçage avec la buse active, la buse inactive s’efface sur la tour. Cela
nettoie la buse pour réduire le risque de suintement sur le modèle imprimé.

Essuyer la buse après le changement


Après un changement de buse, la buse active se déplace vers le remplissage d'une pièce imprimée et
s'essuie lentement dessus. Cela nettoie la buse avant de poursuivre le processus d'impression.
Premier volume de purge de la tour
Pour s'assurer que la tour principale est solide et capable de contenir tout le matériel suinté, la buse purge
un petit volume à l'intérieur de la tour. La tour agit comme une poubelle et collecte tout le matériel en
excès.

Activer le bouclier de suintage


Le bouclier de suintement est un mur large d'une couche, imprimé séparément, qui capte le suintement
des buses entrantes avant que chaque couche ne soit imprimée. Il est recommandé d'utiliser ce paramètre
uniquement lors de l'impression avec le kit expérimental à double extrusion Ultimaker Original. Il a deux
paramètres distincts qui peuvent être contrôlés:

 Angle du bouclier de suintage : Angle maximum du bouclier. C'est pour empêcher


le bouclier de s'effondrer
 Distance du bouclier: La distance entre le bouclier et le modèle. Ceci est utilisé pour
empêcher le bouclier de fusionner avec le modèle

Ce modèle est imprimé avec le bouclier anti-suif activé. Le bouclier doit être retiré à la fin de
l’impression pour révéler le modèle sous-jacent.
Corrections
Les paramètres ci-dessous peuvent être utilisés pour corriger les erreurs dans les modèles qui ne sont pas
correctement conçus pour l'impression 3D. Ces modèles ont généralement l’air attrayant dans la vue fixe,
mais s’ils présentent des défauts, ils sont souvent représentés par des zones rouges dans la vue par rayons
X.

Joindre les volumes se chevauchant


Si un modèle contient deux volumes qui interfèrent (comme s'ils étaient placés l'un par rapport à l'autre),
ce paramètre vous permet de résoudre ce problème. Les volumes superposés d'union reconnaîtront ces
interférences et tenteront de le découper en un seul volume.

Ces deux cubes se chevauchent et produisent une géométrie non valide par défaut. De gauche à droite:
vue solide, vue aux rayons X, désactivation des «volumes superposés d'union» et activation des «volumes
superposés d'union»

Supprimer tous les trous


Les modèles solides contenant des trous inutiles à l'intérieur peuvent être réparés en activant le paramètre
«Supprimer tous les trous». Ultimaker Cura ferme ensuite les trous pour le découpage en tranches et
veille à ce que l'intérieur soit correctement imprimé.

Ce cube est creux et prendra plus de temps à imprimer que de le rendre solide à cause des murs
supplémentaires. De gauche à droite: vue solide, vue aux rayons X, «Supprimer les trous désactivés» et
«Supprimer les trous activés»

Raccomodage
En l'absence de polygones dans la coque du modèle, Ultimaker Cura ne pourra pas découper le modèle
correctement. Dans ce cas, vous verrez des erreurs dans le shell et / ou des remplissages dans la vue des
couches. En activant la «couture extensive», les trous de la coque seront fermés pour pouvoir être
tranchés comme prévu.
Conserver les faces disjointes
Les modèles contenant des trous dans les angles sont ignorés par Ultimaker Cura. Il est impossible de
savoir à quoi devrait ressembler la géométrie manquante. Lorsque cette option est activée, Ultimaker
Cura connecte toutes les géométries voisines pour fermer le modèle.

Ce modèle manque de géométrie qui se connecte à plusieurs polygones voisins. Sans savoir que cela
devrait être un cube, Ultimaker Cura ne peut pas relier les faces et ne produit donc rien. De gauche à
droite: modèle solide, vue par rayons X et option «Conserver les visages déconnectés» activée

Chevauchement des mailles fusionnées


Ce paramètre crée un chevauchement lorsque les modèles fusionnés se rencontrent. Il en résulte une
légère surextrusion sur les zones de jonction, ce qui peut améliorer l’adhérence entre les deux
pièces. Maintenez ce paramètre bas, entre 0,0 et 0,2 mm, pour éviter une surextrusion excessive.

Supprimer l'intersection des mailles


Ultimaker Cura détecte si les maillages chargés sur le plateau de construction se chevauchent. Si tel est le
cas, Ultimaker Cura supprime partiellement l’un des maillages pour empêcher l’extrusion en double sur
ces pièces.

Alterner le retrait des maillages


Lorsque Ultimaker Cura détecte des maillages qui se chevauchent, il supprime normalement l’un des
maillages complètement. Avec cette option, les maillages sont alternativement imprimés couche par
couche, créant un mélange tissé des deux.
Modes spéciaux
Séquence d'impression
Lorsque plusieurs modèles sont placés sur la plaque de construction, vous pouvez définir l'ordre dans
lequel ils doivent être imprimés. Cette option est uniquement disponible sur les machines à extrusion
simples. Il y a deux options:

 Tout à la fois: tous les objets seront imprimés en même temps, ce qui signifie qu’il
imprimera un calque de chaque objet avant de passer au calque suivant.
 Un à la fois: les objets seront imprimés un à un. Ce mode ne peut être utilisé que si
les modèles sont plus petits que la hauteur du portique, qui correspond à la
distance entre la plaque de construction et la tige de la tête d'impression la plus
basse.

Moule
Le modèle sélectionné sera imprimé en négatif, entouré d'un mur, de sorte que vous pouvez utiliser
l'impression finie comme moule pour d'autres matériaux. Quelques options de paramètres sont
disponibles:

 Moule minimal avec: Ceci spécifie la largeur minimale du moule


 Hauteur du toit du moule: spécifie la hauteur du moule au-dessus des parties
horizontales de votre modèle
 Angle de moule: Il s’agit de l’angle maximal que le moule peut faire en dehors du
modèle. De cette façon, aucun support n'est nécessaire à l'extérieur du moule.

Ce modèle est découpé normalement et avec l'option de moulage activée

Mode de surface
En mode surface, l’imprimante n’imprimera que la surface XY du maillage (murs) au lieu du modèle
solide. Haut et bas, remplissage et supports ne sont pas générés dans ce mode. Cela s'appelait auparavant
«Ne suivez que la surface du maillage». En plus du «mode surface» et du «normal», un mode «les deux»
a maintenant été ajouté. Cela garantit que tous les volumes fermés sont imprimés normalement et que
toutes les géométries non structurées sont imprimées comme un seul mur.
Ce mode imprime un shell rapidement et efficacement. Il est souvent utilisé pour imprimer des bagues
rapides et d’autres modèles à coque simple.

Spiraliser le contour extérieur


En général, la phase Z monte de la hauteur du calque après l'impression d'un calque complet. Le mode
Spiralize adoucit le mouvement en Z sur le bord. Cela signifie que la phase Z descendra progressivement
sur toute l’impression, comme une spirale. Les objets solides sont transformés en impressions à paroi
unique avec un fond plein en utilisant cette option, ce qui est parfait pour imprimer des objets tels que des
vases, par exemple.
Expérimental
Les paramètres de cette catégorie sont expérimentaux et doivent être considérés avec soin avant
utilisation. Ils peuvent entraîner des échecs d'impression.

Support arborescent
Au lieu d'imprimer des supports en lignes droites à partir de la plaque de construction, nous pouvons
utiliser le support d'arborescence pour imprimer des structures arborescentes prenant en charge des
modèles. Ces supports sont creux et peuvent être conçus pour suivre différents angles. Les paramètres
suivants contrôlent la croissance des supports.

 Angle de branche de support d’arbre: angle de porte-à- faux maximum que les
branches peuvent utiliser pour imprimer latéralement
 Distance de branche d'arborescence: distance entre les extrémités des branches,
par exemple, l'endroit où elles touchent le modèle. Il est comparable à la densité de
support
 Diamètre de la branche de support de l'arbre: Le diamètre de la branche où il
touche le modèle
 Angle de diamètre de la branche de support de l'arbre: Angle de croissance de la
branche. Un angle plus grand augmente la largeur du bas de la branche
 Résolution de collision de support d'arborescence: La résolution XY pour vérifier le
modèle chargé et éviter les collisions
 Épaisseur de la paroi de support de l’arbre: L’épaisseur de la paroi extérieure des
branches de l’arbre

Tolérance à la découpe
La tolérance de découpage définit la manière dont les zones en pente sont découpées. Comme visible dans
l'image ci-dessous, un calque est découpé en 2D à une hauteur donnée. Cependant, en fonction de la
hauteur du calque, le calque est en réalité 3D. La couche peut être découpée de trois manières.

 Inclus: coupe la partie la plus à l'extérieur de la couche en incluant toujours le


modèle
 Milieu: tranche au milieu d'un calque. C'est le réglage standard
 Exclusif: découpez la partie la plus à l'intérieur du calque, ce qui permet au modèle
d'être plus grand que la coupe réelle
Top surface skin
La peau de la surface supérieure imprime un certain nombre de couches de peau. Pour activer ces options,
définissez d’abord un certain nombre de couches d’habillage de la surface supérieure, qui peuvent être
trouvées dans la catégorie Shell.

 Largeur de ligne des enveloppes de la surface supérieure: ajuste les largeurs de


trait de ces calques
 Motif de peau de la surface supérieure: ajuste le motif de ces couches
 Directions des lignes d'habillage de la surface supérieure: lorsque le motif est
défini sur un zig-zag ou des lignes, l'utilisateur peut régler la direction de la ligne en
degrés ici. Les directions multiples doivent être séparées par des virgules

Optimisation du déplacement de remplissage


Les déplacements des lignes de remplissage ne sont pas toujours idéaux. Ce paramètre permet une
optimisation réduisant les déplacements entre les lignes de remplissage. Toutefois, il est important de
noter que ce paramètre peut augmenter le temps d'impression lorsqu'il est utilisé sur des modèles
comportant de nombreuses coques distinctes.

Résolution maximalum
Ces paramètres définissent la résolution maximale pour chaque ligne imprimée horizontalement. Ceci est
utilisé pour supprimer les détails inutiles dans les courbes imprimées et les déplacements courbes, ce qui
réduit le fichier GCODE et réduit la charge de travail de la puissance de traitement de l'imprimante.

Démantèlement du supports en morceaux


Ce paramètre divise la prise en charge du motif zig-zag en structures distinctes en ajoutant de petits
espaces. Cela permet de retirer facilement les structures de soutien pièce par pièce. Cela n'affectera pas la
capacité de support de la structure de renforcement.
Activer le bouclier
Un pare-brise crée un mur épais d'une couche autour de l'objet, ce qui le protège des flux d'air
indésirables provenant de l'environnement. Les matériaux susceptibles de se déformer ou de se délaminer
facilement (par exemple, l'ABS) peuvent bénéficier de cette fonctionnalité.

Ce modèle de vase utilise un pare-brise pour empêcher la déformation

Il est possible de définir quelques paramètres de protection anti-brouillon.

 Distance X / Y du pare-brise: distance entre le pare-brise et l'objet


 Limite du pare-brise: permet à l’imprimeur d’imprimer le pare-brise à la hauteur de
l’objet ou à une hauteur limitée.
 Hauteur du pare-brise: hauteur à laquelle le pare-brise sera imprimé lorsque la
limite du pare-brise est définie sur «limitée».

Rendre le porte à faux imprimable


Ce paramètre convertit toutes les géométries ayant un dépassement supérieur à celui spécifié dans le
paramètre «angle de modèle maximal» en valeur définie ici. Lorsque vous utilisez ce paramètre, la forme
du modèle est modifiée et le modèle s'imprime différemment.

Activer la roue libre


Le cabotage remplace la dernière partie d'un chemin d'extrusion par un déplacement. De cette façon, une
surpression est libérée de la buse, ce qui réduit les risques de fuite de matière de la buse lors du
déplacement. Cependant, trop de roue libre peut entraîner une sous-extrusion lorsque la pression à
l'intérieur de la buse chute pendant le déplacement.
Lorsque la roue libre est activée, vous pouvez régler les paramètres suivants:

 Volume en roue libre : Le volume de matériau en roue libre


 Volume minimum avant la roue libre: volume minimum qu'un chemin d’extrusion
doit avoir avant de permettre la roue libre
 Vitesse de roue libre: La vitesse de la roue libre en tant que pourcentage de la
vitesse d'impression. La pression étant libérée par la buse, une valeur légèrement
inférieure à 100% est conseillée.

Alterner la rotation dans les couches extérieures


Habituellement, les couches supérieure et inférieure sont imprimées en diagonale et dans des directions
différentes pour chaque couche alternée. Avec une rotation alternée des peaux, la direction des couches
supérieure et inférieure bascule entre les deux directions diagonales et n'imprime que dans la direction X
ou Y. Cela aide à mieux fermer la couche supérieure et réduit les risques d’épaississement. Ce paramètre
ne fonctionne qu'avec des lignes et un motif bas / haut en zig-zag.
Rotation alternée de la peau visualisée

Etapes de remplissage en spaghettis


Imprimez le remplissage de temps en temps, afin qu'il se retrouve de manière chaotique dans le
modèle. Cela imprimera le remplissage plus rapidement, mais réduira également la stabilité du modèle.

Activer les supports coniques


C'est une fonctionnalité expérimentale qui crée des structures de support petites en bas et larges en
haut. L'utilisation d'un support conique peut économiser jusqu'à 50% du matériel de support. Il offre
également la possibilité d'imprimer une structure de support en surplomb sur votre modèle, afin de
supporter des pièces sur les surfaces supérieures du modèle, sans utiliser le support d'option tout au long
de l'impression.
Directives de conception
Concevoir des pièces à imprimer avec des matériaux techniques peut être plus difficile que d’utiliser des
matériaux tels que le PLA. Certains matériaux d'ingénierie ont tendance à se contracter, ce qui provoque
un gauchissement. Pour lutter contre cela, il existe des moyens d'optimiser la conception de votre modèle.

Un modèle bien conçu qui suit ces directives et utilise les profils recommandés par Ultimaker Cura aidera
à améliorer la fiabilité d'impression.

Le diagramme ci-dessous présente certaines fonctionnalités utiles qui fonctionnent bien pour les pièces
imprimées en 3D:

1. Nervure
2. Chanfrein
3. Soufflet
4. épaisseur du mur
5. Filet
6. Coins arrondis

Nervure. Une nervure est un type spécial de fonctionnalité extrudée qui ajoute un matériau d'une
épaisseur spécifiée dans une direction spécifiée entre le contour et une pièce existante. Non seulement il
relie la pièce à un mur pour le renforcer, mais il soutient également la pièce depuis la surface inférieure.

Chanfrein. Ceux-ci peuvent être ajoutés aux coins pour réduire les points de stress. En évitant les angles
vifs, vous réduisez le stress lors de l'impression.

Soufflet. Un gousset aide à soutenir une caractéristique de la pièce à partir de la surface


inférieure. Contrairement à une côte, elle diminue lorsque la hauteur en Z augmente.

Épaisseur du mur. En règle générale, les conceptions avec une épaisseur de paroi uniforme et constante
diminuent le risque de déformation ou de rétrécissement.
Filet. Semblables aux chanfreins, les congés réduisent les points de contrainte et l’accumulation de
contraintes lors de l’impression.

Coins arrondis. Celles-ci répartissent les contraintes dans le matériau sur l’ensemble du modèle, ce qui
améliorera la qualité de l’impression.

Le tableau ci-dessous présente les caractéristiques de conception de chaque matériau:

Beaux traits. x = y = 1,5 mm pour les fonctions où z = max. 3 cm (par exemple, une goupille de 3 cm devrait avoir un diamètre minimum de 1,5 mm. Pour une plus grande hauteur, le diamètre devrait être
augmenté).
Directives matérielles
La notification d'assistant de modèle 3D peut s'afficher lors de l'utilisation de l'un des matériaux suivants:
ABS, CPE +, PC ou PP. Ces matériaux ont un retrait relativement élevé et sont donc plus enclins à se
déformer et / ou à se délaminer que les autres matériaux Ultimaker. Pour éviter que ce type d'artefacts ne
se manifeste, le choix d'un autre matériau peut être une solution.

Ce tableau indique les matériaux qui constituent les meilleures alternatives à l’ABS, au CPE +, au PC et
au PP. Plus loin sur cette page, vous pouvez lire pourquoi ces matériaux peuvent être utilisés comme
alternative.

Remarque: Ces recommandations sont générales et peuvent ne pas s'appliquer à tous les modèles. Si
vous recherchez des propriétés très spécifiques, il est conseillé d'utiliser les feuilles de données pour
comparer les caractéristiques des matériaux.

ABS
Une bonne alternative à l'ABS est le PLA robuste. Alors que l'ABS est souvent utilisé pour ses propriétés
mécaniques, le PLA résistant présente des caractéristiques similaires, principalement en termes de
résistance aux chocs. De plus, Tough PLA offre une imprimabilité bien supérieure à celle de l’ABS, car il
est aussi facile à imprimer qu’un PLA normal.

Sachez que le PLA résistant a une résistance à la température inférieure à celle de l’ABS (60 ° C contre
85 ° C) et qu’il ne convient donc pas aux applications où la pièce imprimée est exposée à des
températures supérieures à 60 ° C.

CPE +
La meilleure alternative pour CPE + est généralement le CPE, car il s’agit du même type de
matériau. Cela signifie qu'ils sont à la fois résistants aux produits chimiques et résistants, et qu'ils ont une
bonne stabilité dimensionnelle. De plus, Tough PLA peut être utilisé comme alternative en raison de sa
résistance aux chocs et de sa facilité d'impression.

PC
Le matériau le plus semblable au PC en termes de propriétés mécaniques et de résistance est le CPE
+. Bien que CPE + puisse également rencontrer des difficultés lors de l’impression de gros modèles, il est
moins sujet au gauchissement que le PC. Cela signifie que la gravité des artefacts est généralement
inférieure et que CPE + peut être utilisé comme alternative au PC.

Cependant, étant donné que CPE + peut également rencontrer des difficultés lors de l’impression, il est
recommandé d’utiliser CPE ou TLP PLA si CPE + ne convient pas.

PP
Le PP est un matériau semi-flexible et partage cette caractéristique avec le nylon et le TPU 95A; où le
nylon est un peu moins flexible et le TPU 95A plus flexible. Pour cette raison, le Nylon et le TPU 95A
peuvent constituer de bonnes alternatives au PC. De plus, ces matériaux ont en commun une bonne
résistance à l'usure.

Pour des informations plus détaillées sur l’utilisation de chaque matériau, jetez un coup d’œil à notre Quel
matériau dois-je utiliser? page.

Directives d'impression
Bien que les profils dans Ultimaker Cura soient complètement optimisés pour les imprimantes et les
matériaux Ultimaker, ils peuvent nécessiter quelques ajustements dans des cas spécifiques. Parfois, des
déformations et des délaminages peuvent se produire malgré l'utilisation des profils par défaut, en raison
de la forme et de la taille du modèle et du choix des matériaux. Dans ces cas, et lorsque le changement de
conception et / ou de matériau est impossible, il est recommandé de consulter la vitesse du ventilateur et
la vitesse d'impression. Le réglage de ces paramètres selon les instructions ci-dessous peut aider à
améliorer la qualité d’impression.

Vitesse du ventilateur
Les ventilateurs situés sur les côtés de la tête d'impression refroidissent le matériau une fois celui-ci
déposé. Ceci est important car le calque doit se solidifier avant que le calque suivant ne soit imprimé
dessus. Cependant, un refroidissement excessif peut provoquer une contraction excessive des matériaux,
car ils ont tendance à se contracter lors du refroidissement rapide. Les matériaux d'ingénierie tels que
l'ABS, le CPE +, le PC et le PP y sont particulièrement sensibles. Bien que la vitesse du ventilateur de la
tête d'impression ait été optimisée pour ces matériaux dans les profils, il est peu probable que, sur certains
modèles, des déformations ou des délaminages apparaissent encore.

Dans ce cas, il peut être utile de réduire davantage la vitesse du ventilateur, jusqu'à 0 ou 1%. Vous pouvez
le faire dans Ultimaker Cura en allant dans les paramètres personnalisés de la barre latérale, puis en
recherchant le paramètre Vitesse du ventilateur et en le modifiant. Certains supports sont déjà imprimés
sans les ventilateurs, mais pour d'autres, il est possible de les réduire. En particulier pour les prototypes
mécaniques, cela peut aider à améliorer la liaison des couches et à renforcer l'adhérence des plaques.

Vitesse d'impression
Un autre moyen d'améliorer la liaison des couches et de réduire les risques de délamination consiste à
réduire la vitesse d'impression. Bien que les profils par défaut améliorent généralement la bonne
adhérence entre les couches, ils peuvent dans certains cas aider à imprimer un peu plus lentement, de
sorte que la liaison des couches soit encore meilleure. Si vous décidez de changer cela, il est recommandé
de réduire la vitesse d'impression de 20%. Cela peut être fait dans les paramètres personnalisés dans
Ultimaker Cura. Recherchez le paramètre Vitesse d'impression , puis réglez-le sur une valeur inférieure de
20% à la valeur d'origine.