Vous êtes sur la page 1sur 8

PTEE : Mécanique des fluides (2019-2020/S2)

1- Matière : La matière se présente sous 3 états :

Caractéristiques de ces 3 états:

a. Rigidité : c’est sa capacité à conserver son volume


sous l’effet d’une force.
b. Cohésion : c’est sa capacité à conserver sa forme
sous l’effet d’une force.

 Un élément de matière sans cohésion est


un fluide: le liquide et le gaz
 Les liquides sont pratiquement incompressibles
(masse volumique  (kg/m3) constante).
On a :
 les fluides au repos (statiques),
 les fluides en mouvement sans frottement sont des
fluides parfaits ou non visqueux.
 les fluides en mouvement avec frottement sont des
fluides visqueux.

1/8
PTEE : Mécanique des fluides (2019-2020/S2)
 Une masse donnée du fluide n’a pas une forme fixe.
 Le fluide prend la forme du récipient utilisé.

Par conséquent, on utilisera les notions de masse


volumique et de pression pour l’étude du
mouvement ou l’état d’équilibre d’un fluide.

2- Définition de la pression :
La pression (pr) est la force par unité de surface
agissant Perpendiculairement à la surface S.

Dans le S.I, l’unité de la pression est le Pascal Pa:


1Pa= 1N/m2.
On a :
F. cos( ) F. cos( ). l Travail W  J N
pr   =  m3 ou
S S .l Volume V m2 

pr = prmax si cos() =1

Unités de la pression :
•Dans le S.I, l’unité est le Pascal Pa.
•1 atm = 1.013 105 Pa
•1 atm = 760 mm Hg = 1 bar

2/8
PTEE : Mécanique des fluides (2019-2020/S2)
2-1. Pression et profondeur :
Figure : A= S ;
P0 : Pression atmosphérique (pr0)
P : Pression du fluide (prf).
Poids : P = m . g = μ. V.g  μ.(S.h).g

 La somme des forces exercées sur


le système est nulle :
prf .S - pr0 .S + P = 0
Après simplifications (/S) on aura :
prf = pr0  μ .g.h
 La pression au fond d’un récipient ne dépend pas de
la forme du récipient mais uniquement de la hauteur
du liquide.

2-2. Principe d’Archimède :


La poussée (P) exercée sur un objet est égale au
poids du fluide déplacé : C’est le principe d’Archimède.
P * S = 0 * V * g = 0 * S * h * g
P = 0 * h * g

Avec : V est le volume du fluide déplacé et


0 la masse volumique de ce fluide.

3/8
PTEE : Mécanique des fluides (2019-2020/S2)
3- Equation de continuité : Q = Cte

Considérons un fluide incompressible qui remplit


totalement un conduit (un tube ou une artère par
exemple).

• Si une masse supplémentaire pénètre à l’une des 2


extrémités, une masse identique sort, de l’autre
extrémité, à cause du caractère incompressible du
fluide.

Ce principe simple est régi par l’équation de


continuité et exprime :
la conservation du débit (Q = cte).

Un débit Q à travers une canalisation est défini par le


volume du fluide qui la traverse par unité de temps.
Unité de Q (m3/s).

• L’équation de continuité : Q1 = Q2

Q1 est le débit à l’entrée de la canalisation


Q2 est le débit à la sortie.

4/8
PTEE : Mécanique des fluides (2019-2020/S2)
Considérons un tube de section S1 (A1) à l’entrée et
supposons que le fluide se déplace avec une vitesse
moyenne v1.
Dans l’autre extrémité de section S2 (A2), la vitesse
est v2.

Au bout de Δt, le volume du fluide

ΔV1 = S1 * (Δx1)  ΔV1 = S1 * (v1 * Δt),

s’est déplacé à l’entrée d’une distance

Δx1 = v1 * Δt.

Le volume du fluide quittant le tube est

ΔV2 = S2 * (Δx2)  ΔV2 = S2 * (v2 * Δt).

Mais ΔV1 = ΔV2 (Volume constant)

ou Q1 = Q2,

d’où : S1 * v1 = S * v2
5/8
PTEE : Mécanique des fluides (2019-2020/S2)
• Le débit d’un fluide est égal au produit de sa vitesse
par la section du conduit (canalisation, tube,
artère,...).
Q = S*v (m3/s)

• Le produit de la section S du conduit par la vitesse


du fluide est constant :

S * v = Cte

C’est l’équation de continuité

4- Théorème de Bernoulli : E = Cte

Conditions de validité du th. de Bernoulli:


1- Le fluide est incompressible ( constante).
2- Le fluide est dépourvu de frottement ou le fluide
est non visqueux ou parfait.
3- Le fluide est régulier (régime stationnaire) ou le
fluide a une vitesse qui ne change pas au cours du
temps.

Considérons un fluide dans une portion de tube de


courant de section droite variable (voir figure).

6/8
PTEE : Mécanique des fluides (2019-2020/S2)

4.1- Equation de Bernoulli: démonstration

Considérons un volume V de masse m, qui se déplace du


point 1 au point 2 suivant la figure.
On a : section : Ai=Si ; hauteur : yi=hi ;
Et : pression : P1= pri ; avec i=1 ou 2

On a :
Energie potentielle : Energie cinétique :
1 1
ΔEc  . m. v 22 - .m. v11
ΔEP  m.g .h2 - m.g .h1 2 2
 μ. V .g . (h2 - h1 ) 1
 . μ. V .(v 22 - v12 )
2
Travail ou Energie de pression :
W = F2 .Δx 2 - F1 .Δx1 avec Pi = Fi / S i
 P2 . (S 2 .Δx 2 ) - P1 . (S1 .Δx 1 )
ΔEpr  pr2 . V - pr1 . V  V . (pr2  pr1 )

7/8
PTEE : Mécanique des fluides (2019-2020/S2)
La conservation de l’énergie nous donne :
ΔEP  ΔEc  ΔEpr  0 ;
1
μ. V .g . (h 2 - h1 )  . μ. V .(v 22 - v12 )  (pr2  pr1 ) . V  0
2
après toutes simplifications (/ μ.V) on aura :
1 pr 1 pr
g .h 2  .v 22  2  g .h1  .v12  1
2 μ 2 μ
E1 = E2 = Constante

La somme de la pression et de l’énergie mécanique par


unité de volume reste constante tout au long du tube de
courant.
C’est le théorème de Bernoulli.

1 2 pr
g .h + .v +  Constante
2 μ

Equation à retenir !!!

8/8

Vous aimerez peut-être aussi