Vous êtes sur la page 1sur 2

LYCEE MANARET JABAL AMEL

Examen en physique Note : /100

Nom : Durée : 120 min

Classe : 11 Date :

Exercice1
Position du centre de masse
Deux sphères, de centres M et N et de masses m1 = 500 g et m2 = 300 g respectivement et de rayons R1 = 10 cm et R2 = 5
cm, sont reliées par une tige AB uniforme et homogène, de masse m3 = 200 g et longueur L = 1 m. Les points M, A, B et
N sont colinéaires.
Trouver la position du centre de masse 6du système [deux sphères, tige] par rapport au point A.

A B
M N

Exercice2
Mouvement d'un cycliste
Un cycliste part du repos sur une route horizontale AB sans frottement dans un mouvement uniformément
accéléré avec une accélération de valeur a = 0,1 m / s2. La masse du cycliste avec son vélo est de 100Kg et la
durée du mouvement entre A et B est de 50 sec. Le cycliste passe ensuite sur une route inclinée BC faisant un
angle α par rapport à l'horizontale comme le montre la figure ci-dessous.
Donné:
Le frottement sur BC est Fr = 150N.
Sinα = 0,4 et Cosα = 0,91
BC = 30m et M est le milieu de BC.
g = 10 m / s2.
1. Calculer la distance parcourue par AB en 50s.
2. Vérifier que la vitesse du cycliste lorsqu'il
atteint le point B est VB = 5m / s.
3. Le cycliste se déplace entre B et M sans pédaler.
3.1 En appliquant la deuxième loi de Newton, déterminer l'accélération du cycliste. Déduire sa nature de
mouvement.
3.2 Trouver la vitesse du cycliste au point M au milieu de BC.
4. Le cyc1ist commence à pédaler au point M jusqu'à ce qu'il atteigne le point C avec une vitesse VC = 15 m / s.
4.1 Calculer la nouvelle accélération du cycliste entre M et C.
4.2 Vérifier que la force de pédalage supposée constante entre M et C environ FP = 166N.
Exercice3
Mouvement de projectile d'une moto
Une moto essaie de sauter sur autant d'autobus que possible, comme illustré dans la figure ci-dessous. La rampe
de décollage fait un angle α = 18o au-dessus de l'horizontale, et la rampe d'atterrissage est identique à la rampe
de décollage. Les bus sont stationnés côte à côte et chaque bus mesure 2,74 m de large. Le motocycliste quitte la
rampe avec une vitesse V0 = 33,5 m / s. Négliger la résistance à l'air pendant que le motocycliste est dans l'air.
Prend g = 10 m / s2.

1. Établir, en termes de V0 et t, l'équation paramétrique qui décrit le mouvement du motocycliste.


2. Déterminer l'équation de la trajectoire du motocycliste. Déduisez sa forme.
3. Calculer la hauteur maximale atteinte par le motocycliste.
4. Déterminer le temps nécessaire au motocycliste pour atteindre le point A en haut de l'autre rampe.
5. Déterminer le nombre maximum de bus sur lesquels le cycliste peut sauter.
6. Déterminer les instants auxquels la vitesse du motocycliste sera de 32m / s.
Exercice4
Cinématique  
Un mobile décrit, dans un plan rapporté à un repère orthonormé (O, i , j) la trajectoire représentée dans la figure
ci-contre.
Le vecteur position du mobile à une date t est :
⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑂𝑀(𝑡) = 𝑟 = 3 𝑡 𝑖 + 2t2 𝑗 (SI).
1. Déterminer l’équation de la trajectoire du mobile, et déduire le type de la trajectoire décrite par M.
2. Déterminer les vecteurs positions ⃗⃗⃗𝑟1 et ⃗⃗⃗
𝑟2 aux instants t1 = 1 sec et t2= 2 sec , En déduire le vecteur
déplacement entre les instants précédents.
3. Trouver le vecteur vitesse et le vecteur accélération du mobile à la date t.
4. Ecrire les composantes des vecteurs vitesse et accélération, en déduire le module de chaque vecteur.
16t
5. Vérifier que l’accélération tangentielle est : a T  (SI).
9  16t 2
6. Calculer, à la date t = 1 s, la vitesse et l’accélération normale du mobile.
7. En déduire le rayon de courbure à cette date.