Vous êtes sur la page 1sur 75

SOMMAIRE

Module: Les Technologies d’Internet


• Chapitre 1: Concepts du routage
• Chapitre 2: Routage Statique
• Chapitre 3: Routage Dynamique
• Chapitre 4: Présentation des Réseaux Commutés
• Chapitre 5: Configuration du commutateur
• Chapitre 6: VLAN
• Chapitre 7: Liste de Contrôle d’accès
• Chapitre 8: DHCP
• Chapitre 9: NAT pour IPv4
• Chapitre 10: Découverte, gestion et maintenance des périphériques
22/10/2019 ESTM M. DIEME 1
Chapitre 1 : Concepts du routage

22/10/2019 ESTM M. DIEME 2


Chapitre 1 – Sections et objectifs
1.1 Configuration initiale du routeur
• Décrire les principales caractéristiques et fonctionnalités d'un routeur
• Configurer les paramètres de base d'un routeur pour assurer le routage entre deux réseaux
connectés directement, à l'aide d'une CLI
• Vérifier la connectivité entre deux réseaux connectés directement à un routeur

1.2 Décisions relatives au routage


• Expliquer le processus d'encapsulation et de désencapsulation utilisé par les routeurs lors de la
commutation de paquets entre les interfaces
• Expliquer la fonction de détermination du chemin d'un routeur

1.3 Fonctionnement d'un routeur


• Expliquer les entrées de la table de routage pour les réseaux connectés directement
• Expliquer comment un routeur crée une table de routage des réseaux connectés directement
• Expliquer comment un routeur crée une table de routage grâce à des routes statiques
• Expliquer comment un routeur crée une table de routage grâce à un protocole de routage
dynamique

22/10/2019 ESTM M. DIEME 3


1.1 Configuration initiale du routeur

22/10/2019 ESTM M. DIEME 4


Les réseaux permettent de communiquer, de collaborer et d'interagir de diverses manières. Ils sont utilisés pour accéder aux
pages Web, échanger par le biais de téléphones IP, participer à des conférences vidéo, s'affronter dans le cadre de jeux
interactifs, acheter sur Internet, suivre des cours en ligne et bien plus encore.
La fonction des commutateurs Ethernet sur la couche liaison de données et la couche 2 permet de transmettre des trames
Ethernet entre les périphériques d'un même réseau.
Cependant, lorsque les adresses IP source et de destination se trouvent sur des réseaux différents, la trame Ethernet doit
être envoyée à un routeur.
Le but d'un routeur est de relier un réseau à un autre. Le routeur est responsable de la transmission de paquets à travers
différents réseaux. La destination du paquet IP peut être un serveur Web se trouvant dans un autre pays ou un serveur de
messagerie situé sur le réseau local.
Le routeur utilise sa table de routage pour déterminer le meilleur chemin à utiliser pour transférer un paquet. Les routeurs
doivent transmettre ces paquets rapidement. L’efficacité des communications inter réseaux dépend, en grande partie, de la
capacité des routeurs à transférer des paquets de la manière la plus efficace possible.
Lorsqu'un hôte envoie un paquet à un périphérique situé sur un autre réseau IP, le paquet est transmis à la passerelle par
défaut, car un périphérique hôte ne peut pas communiquer directement avec les périphériques situés en dehors du réseau
local. La passerelle par défaut est la destination qui route le trafic du réseau local vers des périphériques sur des réseaux
distants. Elle est souvent utilisée pour connecter un réseau local à Internet.
Ce chapitre répond à la question « Que fait un routeur d’un paquet qu’il a reçu d’un réseau et qui est destiné à un autre
réseau ? » Les détails de la table de routage seront étudiés, y compris les routes connectées, statiques et dynamiques.
Comme le routeur peut acheminer des paquets entre les réseaux, les périphériques situés sur des réseaux différents peuvent
communiquer.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 5


Caractéristiques d'un réseau
Les réseaux ont radicalement changé nos vies. Ils ont modifié notre façon de vivre, de travailler et de nous
divertir.
Les réseaux nous permettent de communiquer, de collaborer et d'interagir comme jamais nous ne l'avions fait.
Nous utilisons le réseau de diverses manières, y compris entre autres pour les applications Web, la téléphonie IP
la vidéoconférence, les jeux interactifs, le commerce électronique, le domaine éducatif.
Comme le montre la figure, de nombreux indicateurs en matière de structure et de performances sont utilisés
pour étudier les réseaux :
•Topologie : il existe des topologies physiques et logiques. La topologie physique correspond à la configuration
des câbles, des périphériques réseau et des systèmes finaux. Elle indique comment les périphériques réseau
sont effectivement interconnectés au moyen de fils et de câbles. La topologie logique est le chemin par lequel
les données sont transmises dans un réseau. Elle décrit comment les périphériques réseau sont connectés aux
utilisateurs du réseau.
•Vitesse : la vitesse mesure le débit des données pour une liaison du réseau en bits par seconde (bits/s).
•Coût : le coût indique les dépenses générales consacrées à l'achat de composants réseau, ainsi qu'à
l'installation et à la maintenance du réseau.
•Sécurité : la sécurité correspond au niveau de protection du réseau, englobant les informations transmises sur
le réseau. La sécurité est un thème important, sachant que les techniques et les pratiques concernées évoluent
en permanence. Tenez compte de la sécurité chaque fois que des mesures affectant le réseau sont prises.
22/10/2019 ESTM M. DIEME 6
Caractéristiques d'un réseau (suite)
•Disponibilité : la disponibilité désigne la probabilité que le réseau soit disponible lorsqu'on en a
besoin.
•Évolutivité : l'évolutivité indique la facilité avec laquelle le réseau peut accueillir plus d'utilisateurs et
répondre à davantage de demandes de transmission de données. Si la conception d'un réseau est
optimisée pour répondre uniquement aux besoins actuels, il peut être très difficile et coûteux de
s'adapter aux nouveaux besoins lorsque le réseau évolue.
•Fiabilité : la fiabilité correspond à la capacité à fonctionner sans incidents des éléments constitutifs
du réseau, notamment les routeurs, les commutateurs, les ordinateurs, et les serveurs. La fiabilité est
souvent mesurée comme la probabilité de panne ou l'intervalle moyen entre les défaillances.
Ces caractéristiques et attributs permettent de comparer différentes solutions réseau.
Remarque : le terme « vitesse » est couramment utilisé pour désigner la bande passante du réseau,
mais techniquement ce n'est pas exact. La vitesse réelle à laquelle les bits sont transmis ne varie pas
sur le même support. La différence de bande passante dépend du nombre de bits transmis par
seconde, et non de leur rapidité de déplacement sur un support filaire ou sans fil.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 7


Fonctions du routeur

Les caractéristiques d'un réseau (suite)

22/10/2019 ESTM M. DIEME 8


Fonctions du routeur

Pourquoi le routage ?
Comment le fait de cliquer sur un lien dans un navigateur Web renvoie-t-il les informations
souhaitées en quelques secondes ? Bien que cela résulte de l'action conjuguée de nombreux
périphériques et technologies, l'élément principal est le routeur. Globalement, le but d’un
routeur est de relier un réseau à un autre.
La communication entre les réseaux serait impossible sans un routeur pour déterminer le
meilleur chemin vers la destination et transférer le trafic vers le prochain routeur sur ce
chemin. Le routeur est responsable du routage du trafic entre les réseaux.
Dans la topologie de la figure, les routeurs interconnectent les réseaux des différents sites.
Lorsqu'un paquet arrive sur une interface de routeur, le routeur utilise sa table de routage
pour déterminer comment atteindre le réseau de destination. La destination du paquet IP
peut être un serveur Web se trouvant dans un autre pays ou un serveur de messagerie situé
sur le réseau local. Les routeurs sont responsables de la transmission de ces paquets.
L’efficacité des communications inter réseaux dépend, en grande partie, de la capacité des
routeurs à transférer des paquets de la manière la plus efficace possible.
22/10/2019 ESTM M. DIEME 9
Fonctions du routeur

Pourquoi le routage ? (suite)


Le routeur est responsable du routage du trafic
entre les réseaux.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 10


Fonctions du routeur

Les routeurs sont des ordinateurs


La plupart des périphériques compatibles réseau (p. ex., ordinateurs, tablettes et smartphones)
nécessitent les composants suivants pour fonctionner :
•Processeur
•Système d'exploitation
•Stockage et mémoire (RAM, ROM, NVRAM, flash, disque dur)
Un routeur se résume finalement à un ordinateur spécialisé. Il a besoin d'un processeur et d'une
mémoire pour stocker temporairement et définitivement des données lui permettant d'exécuter les
instructions du système d'exploitation, telles que l'initialisation du système, les fonctions de routage et
de commutation.
Remarque : les périphériques Cisco utilisent le logiciel système Internetwork Operating System (IOS).
La mémoire du routeur est considérée comme volatile ou non volatile. La mémoire volatile perd son
contenu lors de la mise hors tension, tandis que la mémoire non volatile ne perd pas son contenu.
Contrairement à un ordinateur, un routeur ne dispose pas d'adaptateurs vidéo ou de carte son. Au lieu
de cela, les routeurs sont équipés de ports spécialisés et de cartes réseau pour interconnecter les
périphériques à d'autres réseaux. La Figure 3 illustre certains de ces ports et interfaces.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 11


Fonctions du routeur

Les routeurs sont des ordinateurs (suite)


Les routeurs sont des ordinateurs spécialisés qui contiennent
obligatoirement ces composants :
• Processeur
• Système d'exploitation (OS) – Les routeurs utilisent Cisco IOS
• Stockage et mémoire (RAM, ROM, NVRAM, flash, disque dur)

22/10/2019 ESTM M. DIEME 12


Fonctions du routeur

Les routeurs sont des ordinateurs (suite)


Les routeurs utilisent des cartes réseau et des ports spécialisés pour
l'interconnexion avec d'autres réseaux.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 13


Fonctions du routeur

Les routeurs sont des ordinateurs


Mémoire des routeurs

22/10/2019 ESTM M. DIEME 14


Fonctions du routeur
Les routeurs interconnectent les réseaux
La plupart des utilisateurs ignorent la présence de nombreux routeurs sur leur propre réseau ou sur Internet. Ils
veulent pouvoir accéder aux pages Web, envoyer des e-mails et télécharger de la musique, que le serveur soit
accessible sur leur propre réseau ou sur un autre réseau. Les professionnels des réseaux savent que c'est le routeur
qui est responsable du transfert de paquets d'un réseau à l'autre, de la source à la destination.
Un routeur relie plusieurs réseaux, c'est-à-dire qu'il dispose de plusieurs interfaces appartenant chacune à un
réseau IP différent. Lorsqu'un routeur reçoit un paquet IP sur une interface, il détermine quelle interface utiliser
pour transférer le paquet vers sa destination. L'interface qu'utilise le routeur pour transférer le paquet peut être la
destination finale, mais aussi un réseau connecté à un autre routeur utilisé pour atteindre le réseau de destination.
Chaque réseau auquel un routeur se connecte nécessite généralement une interface séparée. Ces interfaces
servent à accueillir une combinaison de réseaux locaux (LAN) et de réseaux étendus (WAN). Les réseaux locaux
sont généralement des réseaux Ethernet comportant des périphériques tels que PC, imprimantes et serveurs. Les
réseaux étendus sont utilisés pour relier des réseaux dans une zone géographique vaste. Par exemple, une
connexion WAN est souvent utilisée pour relier un réseau local au réseau du fournisseur d'accès Internet (FAI).

22/10/2019 ESTM M. DIEME 15


Fonctions du routeur

Les routeurs interconnectent les réseaux (suite)

22/10/2019 ESTM M. DIEME 16


Les routeurs choisissent les meilleurs chemins
Les principales fonctions d'un routeur sont les suivantes :
•Déterminer le meilleur chemin pour l'envoi des paquets
•Transférer les paquets vers leur destination
Le routeur utilise sa table de routage pour déterminer le meilleur chemin à utiliser pour transférer un paquet. Lorsque le
routeur reçoit un paquet, il examine l'adresse de destination du paquet et utilise la table de routage pour rechercher le
meilleur chemin vers ce réseau. La table de routage contient également l'interface à utiliser pour transmettre des paquets vers
chaque réseau connu. Une fois qu'une correspondance a été trouvée, le routeur encapsule le paquet dans la trame liaison de
données de l'interface sortante ou de sortie et le paquet est transféré vers sa destination.
Il est possible qu'un routeur reçoive un paquet encapsulé dans un type de trame liaison de données et transfère le paquet
depuis une interface qui utilise un autre type de trame liaison de données. Par exemple, un routeur peut recevoir un paquet
sur une interface Ethernet, mais doit le transférer à partir d'une interface configurée avec le protocole PPP (Point-to-Point
Protocol). L'encapsulation de la liaison de données dépend du type d'interface présente sur le routeur et du type de support
auquel celui-ci est connecté. Les différentes technologies de liaison de données auxquelles un routeur peut se connecter
incluent Ethernet, PPP, Frame Relay, DSL, câble et sans fil (802.11, Bluetooth, etc.).
L'animation de la figure suit un paquet du PC source à l'ordinateur de destination. Notez que le routeur doit trouver le réseau
de destination dans sa table de routage et transférer le paquet vers sa destination. Dans cet exemple, le routeur R1 reçoit le
paquet encapsulé dans une trame Ethernet. Après avoir désencapsulé le paquet, R1 utilise l'adresse IP de destination du
paquet pour rechercher dans sa table de routage une adresse réseau correspondante. Une fois qu’une adresse réseau de
destination est trouvée dans cette table, R1 encapsule le paquet dans une trame PPP et transfère le paquet à R2. R2 effectue
un processus similaire.
Remarque : les routeurs utilisent des routes statiques et des protocoles de routage dynamique pour découvrir des réseaux
distants et créer leurs tables de routage.
22/10/2019 ESTM M. DIEME 17
Fonctions du routeur
Les routeurs choisissent les meilleurs chemins (suite)

• Ils utilisent des routes statiques et des protocoles de routage dynamique pour
découvrir les réseaux distants et créer leurs tables de routage.
• Les routeurs utilisent des tables de routage pour déterminer le meilleur chemin
pour envoyer des paquets.
• Les routeurs encapsulent le paquet et le transmettent à l'interface indiquée dans
la table de routage.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 18


Fonctions du routeur

Les méthodes de transfert de paquets


• Commutation de processus : une
ancienne méthode de transfert de
paquets toujours disponible pour
les routeurs Cisco.
• Commutation rapide : une
méthode courante de transfert de
paquets qui utilise un cache à
commutation rapide pour stocker
les informations du saut suivant.
• Cisco Express Forwarding (CEF) : le
tout dernier mécanisme de
transfert de paquets de Cisco IOS.
C'est la méthode la plus rapide et
la plus prisée.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 19


Connexion des appareils

La connexion à un réseau

22/10/2019 ESTM M. DIEME 20


Les périphériques réseau et les utilisateurs finaux se connectent généralement à un réseau à l'aide d'une connexion
Ethernet filaire ou d'une connexion sans fil. Reportez-vous à la figure pour obtenir un exemple de topologie de
référence. Les réseaux locaux présentés dans cette figure offrent un exemple de la manière dont les utilisateurs et les
périphériques réseau peuvent se connecter aux réseaux.
Les périphériques d'un bureau à domicile peuvent se connecter comme suit :
•Les ordinateurs portables et les tablettes se connectent sans fil à un routeur domestique.
•Une imprimante réseau se connecte à l'aide d'un câble Ethernet au port de commutateur du routeur domestique.
•Le routeur domestique se connecte au modem câble du fournisseur de services à l'aide d'un câble Ethernet.
•Le modem câble se connecte au réseau du fournisseur d'accès Internet (FAI).
Les périphériques du site d'une filiale se connectent comme suit :
•Les ressources de l'entreprise (c'est-à-dire les serveurs de fichiers et les imprimantes) se connectent aux commutateurs
de couche 2 à l'aide de câbles Ethernet.
•Les ordinateurs de bureau et les téléphones VoIP (voix sur IP) se connectent aux commutateurs de couche 2 à l'aide de
câbles Ethernet.
•Les ordinateurs portables et les smartphones se connectent à des points d'accès sans fil.
•Les points d'accès sans fil se connectent aux commutateurs à l'aide de câbles Ethernet.
•Les commutateurs de couche 2 se connectent à une interface Ethernet sur le routeur de périphérie à l'aide de câbles
Ethernet. Un routeur de périphérie est un périphérique qui se trouve à la périphérie ou à la limite d'un réseau et
transmet les données de ce réseau à un autre, entre un LAN et un WAN par exemple.
•Le routeur de périphérie se connecte à un fournisseur de services WAN.
•Le routeur de périphérie peut également se connecter à un FAI à des fins de sauvegarde.
22/10/2019 ESTM M. DIEME 21
Les périphériques d'un site central se connectent comme suit :
•Les ordinateurs de bureau et les téléphones VoIP se connectent aux commutateurs de couche 2 à l'aide de câbles Ethernet.
•Les commutateurs de couche 2 se connectent par redondance aux commutateurs multicouches de couche 3 à l'aide de câbles à
fibres optiques Ethernet (connexions orange).
•Les commutateurs multicouches de couche 3 se connectent à une interface Ethernet sur le routeur de périphérie à l'aide de
câbles Ethernet.
•Le serveur de site Web d'entreprise est connecté à l'aide d'un câble Ethernet à l'interface du routeur de périphérie.
•Le routeur de périphérie se connecte à un fournisseur de services WAN.
•Le routeur de périphérie peut également se connecter à un FAI à des fins de sauvegarde.
Dans les réseaux locaux des filiales et du site central, les hôtes sont connectés soit directement soit indirectement (via un point
d'accès sans fil) à l'infrastructure réseau à l'aide d'un commutateur de couche 2.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 22


Connexion des appareils

Les passerelles par défaut


Pour assurer l'accès
réseau, les appareils
doivent être configurés
avec les informations
d'adresse IP suivantes :
▪ Adresse IP : identifie un
hôte unique sur un réseau
local.
▪ Masque de sous-réseau :
identifie le sous-réseau du
réseau de l'hôte.
▪ Passerelle par défaut :
identifie le routeur auquel
un paquet est envoyé
lorsque la destination n'est
pas sur le même sous-
réseau du réseau local.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 23


Pour activer l'accès au réseau, les périphériques doivent être configurés avec les informations d'adresse IP permettant
d'identifier les éléments corrects suivants :
•Adresse IP : identifie un hôte unique sur un réseau local.
•Masque de sous-réseau : identifie avec quel sous-réseau l'hôte peut communiquer.
•Passerelle par défaut : identifie l’adresse IP du routeur auquel envoyer un paquet lorsque la destination n’est pas sur le
même sous-réseau de réseau local.
Lorsqu'un hôte envoie un paquet à un périphérique situé sur le même réseau IP, le paquet est simplement transféré de
l'interface hôte au périphérique de destination.
Lorsqu'un hôte envoie un paquet à un périphérique situé sur un autre réseau IP, le paquet est transmis à la passerelle par
défaut, car un périphérique hôte ne peut pas communiquer directement avec les périphériques situés en dehors du réseau
local. La passerelle par défaut est la destination qui route le trafic du réseau local vers des périphériques sur des réseaux
distants. Elle est souvent utilisée pour connecter un réseau local à Internet.
La passerelle par défaut est généralement l'adresse de l'interface du routeur connecté au réseau local. Le routeur gère des
entrées de table de routage pour tous les réseaux connectés ainsi que des entrées de réseaux distants et détermine le
meilleur chemin pour atteindre ces destinations.
Par exemple, si le PC1 envoie un paquet au serveur Web situé à l'adresse 172.16.1.99, il constate que le serveur Web n'est pas
sur le réseau local et il doit, par conséquent, envoyer le paquet à l'adresse MAC (contrôle d'accès au support) de sa passerelle
par défaut. L'unité de données de protocole de paquet présentée dans la figure identifie les adresses IP source et de
destination ainsi que l'adresse MAC.
Remarque : en général, un routeur est également configuré avec sa propre passerelle par défaut. Celle-ci est appelée
passerelle de dernier recours.
22/10/2019 ESTM M. DIEME 24
Connexion des appareils

La documentation de l'adressage réseau


La documentation réseau doit inclure au moins les éléments suivants dans une table
d'adressage et un schéma de topologie :
• Noms des périphériques
• Interfaces
• Adresses IP et
masques de
sous-réseau
• Passerelles par
défaut

22/10/2019 ESTM M. DIEME 25


Connexion des appareils

Activer IP sur un hôte


Adresse IP attribuée de manière statique : l'adresse IP, le masque de sous-réseau et la passerelle par
défaut sont attribués manuellement à l'hôte. L'adresse IP du serveur DNS peut également être attribuée.
• Elle sert à identifier les ressources réseau spécifiques telles que les serveurs et
les imprimantes.
• Elle peut être utilisée dans les tout petits réseaux ne comportant que quelques
hôtes.

Adresse IP attribuée dynamiquement : les informations d'adresse IP sont attribuées dynamiquement


par un serveur via le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol).
• La plupart des hôtes reçoivent ces informations via DHCP.
• Les services DHCP peuvent être fournis par les routeurs Cisco.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 26


Connexion des appareils

Activer IP sur un hôte

22/10/2019 ESTM M. DIEME 27


Connexion des appareils

Activer IP sur un hôte

22/10/2019 ESTM M. DIEME 28


Connexion des appareils

Les voyants des appareils

22/10/2019 ESTM M. DIEME 29


Connexion des appareils

L'accès à la console

22/10/2019 ESTM M. DIEME 30


Dans un environnement de production, des périphériques d'infrastructure sont couramment utilisés à distance à
l'aide de Secure Shell (SSH) ou du protocole de transfert hypertexte sécurisé (HTTPS). L'accès à la console n'est
vraiment nécessaire que lors de la configuration initiale d'un périphérique, ou si l'accès distant échoue.
L'accès à la console nécessite :
•Câble de console : câble série RJ-45 à DB-9 ou câble série USB
•Logiciel d'émulation de terminal : Tera Term, PuTTY, HyperTerminal
Le câble est connecté entre le port série de l'hôte et le port de console du périphérique. La plupart des
ordinateurs de bureau et portables ne comportent plus de ports série intégrés. Si l'hôte n'est pas équipé d'un
port série, le port USB permet d'établir une connexion console. Un adaptateur spécial USB vers RS-232
compatible port série est requis pour utiliser le port USB.
Le routeur à services intégrés Cisco ISR G2 prend en charge une connexion de console série USB. Pour établir la
connectivité, USB Type-A vers USB Type-B (USB Mini-B) est requis, ainsi qu'un pilote de périphérique du système
d'exploitation. Ce pilote de périphérique est disponible sur www.cisco.com. Bien que ces routeurs possèdent
deux ports de console, un seul peut être actif à la fois. Lorsque vous branchez un câble au port de console USB, le
port RJ-45 devient inactif. Lorsque vous retirez le câble USB du port USB, le port RJ-45 devient actif.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 31


Connexion des appareils

Activer IP sur un commutateur


• Les périphériques d'infrastructure réseau nécessitent des adresses IP pour activer la gestion à distance.
• Sur un commutateur, l'adresse IP de gestion est attribuée à une interface virtuelle appelée interface
virtuelle commutée (SVI).

22/10/2019 ESTM M. DIEME 32


Paramètres de base du routeur

Configurer les paramètres de base du routeur

• Attribuer un nom à l'appareil : permet de


le distinguer des autres routeurs.
• Sécuriser l'accès à la gestion : sécurise
l'accès en mode d'exécution privilégié, en
mode d'exécution utilisateur et via Telnet,
et chiffre les mots de passe.
• Configurer une bannière : fournit une
mention légale concernant les accès non
autorisés.
• Sauvegarder la configuration

22/10/2019 ESTM M. DIEME 33


Paramètres de base du routeur

Configurer une interface de routeur IPv4


Pour être disponible, une
interface de routeur doit être :
• configurée avec une adresse et un masque de sous-réseau ;
• activée avec la commande no shutdown (par défaut, les
interfaces LAN et WAN ne sont pas activées) ;
• configurée avec la commande de fréquence d'horloge à
l'extrémité DCE du câble série.
Une description peut être incluse (facultatif).

22/10/2019 ESTM M. DIEME 34


Paramètres de base du routeur

Configurer une interface de routeur IPv6


Configurez l'interface avec une adresse IPv6 et un masque de sous-réseau :
• Utilisez la commande de configuration d'interface ipv6 address ipv6-address/ipv6-length [link-
local | eui-64]
• Activez-la à l'aide de la commande no shutdown

22/10/2019 ESTM M. DIEME 35


Paramètres de base du routeur

Configurer une interface de routeur IPv6 (suite)


Les interfaces IPv6 peuvent prendre en charge plusieurs adresses :
• Configurez une adresse unicast globale spécifiée : ipv6address ipv6-address /
ipv6-length
• Configurez une adresse IPv6 globale avec un identifiant d'interface (ID) situé dans les 64 bits de
poids faible : ipv6address ipv6-address /ipv6-length eui-64
• Configurez une adresse link-local : ipv6address ipv6-address /ipv6-length
link-local

22/10/2019 ESTM M. DIEME 36


Paramètres de base du routeur

Configurer une interface de bouclage IPv4


L'interface de bouclage est une interface logique interne du routeur.
• Elle n'est pas attribuée à un port physique et est considérée comme une interface logicielle
réglée automatiquement sur l'état « UP ».
• Une interface de bouclage est utile à des fins de test.
• Elle joue un rôle important dans le routage OSPF.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 37


Vérification de la connectivité des réseaux connectés directement

Vérifier les paramètres d'interface


Les commandes show sont utilisées pour
vérifier le fonctionnement et la
configuration de l'interface :
• show ip interfaces brief
• show ip route
• show running-config
Certaines commandes show permettent de
recueillir des informations plus détaillées
sur l'interface :
• show interfaces
• show ip interfaces

22/10/2019 ESTM M. DIEME 38


Vérification de la connectivité des réseaux connectés directement

Vérifier les paramètres d'interface (suite)

22/10/2019 ESTM M. DIEME 39


Vérification de la connectivité des réseaux connectés directement

Vérifier les paramètres d'interface IPv6


Utilisez les commandes suivantes pour vérifier la configuration de l'interface IPv6 :
• show ipv6 interface brief : affiche un résumé pour chacune des interfaces.
• show ipv6 interface gigabitethernet 0/0 : affiche l'état de l'interface et toutes les adresses IPv6 associées à celle-ci.
• show ipv6 route : vérifie que les réseaux IPv6 et les adresses d'interface IPv6 spécifiques ont été intégrés dans la table de
routage IPv6.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 40


Vérification de la connectivité des réseaux connectés directement

Filtrer les résultats des commandes show


Les résultats de la commande show peuvent être gérés à l'aide de la
commande et des filtres suivants :
• Utilisez la commande terminal length nombre pour indiquer le nombre de lignes à afficher.
• Pour filtrer des résultats spécifiques, utilisez le symbole | après la commande show. Après ce
symbole, les paramètres suivants peuvent être utilisés :
• section, include, exclude, begin

22/10/2019 ESTM M. DIEME 41


Vérification de la connectivité des réseaux connectés directement

La fonction d'historique de commande


La fonction d'historique de commande stocke provisoirement la liste des commandes exécutées
pour permettre l'accès :
• Pour rappeler des commandes, appuyez sur Ctrl+P ou la flèche vers le haut.
• Pour revenir aux commandes plus récentes, appuyez sur Ctrl+N ou la flèche vers le bas.
• Par défaut, l'historique de commande est activé et le système enregistre les 10 dernières commandes dans sa mémoire
tampon. Utilisez la commande d'exécution privilégiée show history pour afficher le contenu de la mémoire tampon.
• Utilisez la commande d'exécution utilisateur terminal history size pour augmenter ou réduire la taille du tampon.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 42


1.2 Décisions relatives au routage

22/10/2019 ESTM M. DIEME 43


Commutation des paquets entre les réseaux

Les fonctions de commutation du routeur

22/10/2019 ESTM M. DIEME 44


Fonctions de commutation du routeur
La fonction principale d'un routeur consiste à acheminer des paquets vers leur destination. Il faut pour cela faire
appel à la fonction de commutation, qui est le processus utilisé par un routeur pour recevoir un paquet sur une
interface et l'envoyer depuis une autre interface. La fonction de commutation a pour responsabilité principale
d’encapsuler les paquets dans le type de trame liaison de données adéquat pour la liaison de données de sortie.
Remarque : dans ce contexte, le terme « commutation » désigne littéralement les paquets se déplaçant d'une
source vers une destination. Il ne faut pas le confondre avec la fonction d'un commutateur de couche 2.
Une fois que le routeur a déterminé l'interface de sortie à l'aide de la fonction de détermination du chemin, le
routeur doit encapsuler le paquet dans la trame liaison de données de l'interface de sortie.
Que fait un routeur d'un paquet qu'il a reçu d'un réseau et qui est destiné à un autre réseau ? Le routeur
effectue les trois étapes principales suivantes :
Étape 1. Il désencapsule l'en-tête et la queue de bande de trame de couche 2 pour isoler le paquet de couche 3.
Étape 2. Il examine l’adresse IP de destination du paquet IP pour trouver le meilleur chemin dans la table de
routage.
Étape 3. Si le routeur trouve un chemin vers la destination, il encapsule le paquet de couche 3 dans une nouvelle
trame de couche 2 et transfère la trame à l'interface de sortie.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 45


Comme l'illustre la figure, les périphériques ont des adresses IPv4 de couche 3 et les interfaces Ethernet ont des
adresses de liaison de données de couche 2. Par exemple, le PC1 est configuré avec l'adresse IPv4 192.168.1.10
et l'exemple d'adresse MAC 0A-10. Lorsqu'un paquet circule du périphérique source au périphérique de
destination final, les adresses IP de couche 3 demeurent identiques. Cela est dû au fait que l'unité de données
de protocole de couche 3 ne change pas. Cependant, les adresses de liaison de données de couche 2 changent à
chaque saut, lorsque le paquet est désencapsulé, puis encapsulé dans une nouvelle trame de couche 2 par
chacun des routeurs.
Il est courant que les paquets nécessitent une encapsulation dans un type de trame de couche 2 autre que celui
qui a été reçu. Par exemple, un routeur peut recevoir une trame Ethernet encapsulée sur une interface
FastEthernet, puis traiter la trame pour la transférer d'une interface série.
Remarquez sur la figure que les ports entre R2 et R3 ne disposent pas d'adresses MAC associées. Cela s’explique
par le fait qu’il s’agit d’une liaison série. Les adresses MAC sont uniquement requises sur les réseaux à accès
multiple comme Ethernet. Une liaison série est une connexion point à point et utilise une trame de couche 2
différente qui ne nécessite pas l'utilisation d'une adresse MAC. Dans cet exemple, lorsque les trames Ethernet
de l'interface Fa0/0, destinées au PC2, sont reçues sur R2, elles sont désencapsulées puis encapsulées de
nouveau pour l'interface série, comme les trames PPP encapsulées. Lorsque R3 reçoit la trame PPP, celle-ci est
de nouveau désencapsulée puis encapsulée dans une trame Ethernet avec l'adresse MAC de destination 0B-20,
avant d'être transférée vers l'interface Fa0/0.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 46


Commutation des paquets entre les réseaux

Envoyer un paquet

22/10/2019 ESTM M. DIEME 47


Commutation des paquets entre les réseaux

Le transfert au tronçon suivant

22/10/2019 ESTM M. DIEME 48


Commutation des paquets entre les réseaux

Le routage des paquets

22/10/2019 ESTM M. DIEME 49


Commutation des paquets entre les réseaux

Atteindre la destination

22/10/2019 ESTM M. DIEME 50


Détermination du chemin

Les décisions relatives au routage

22/10/2019 ESTM M. DIEME 51


Détermination du chemin

Le meilleur chemin
• Un protocole de routage sélectionne le meilleur chemin en fonction de la
valeur ou de la mesure utilisée pour déterminer la distance à parcourir pour
atteindre un réseau.
o Une métrique est la valeur utilisée pour mesurer la distance par rapport à un réseau donné.
o Le meilleur chemin pour atteindre un réseau est celui dont la métrique est la plus faible.
• Les protocoles de routage dynamique utilisent généralement leurs propres
règles et mesures pour constituer et mettre à jour leurs tables de routage :
o Protocole RIP (Routing Information Protocol) : nombre de tronçons
o Protocole OSPF (Open Shortest Path First) : coût basé sur la bande passante cumulée entre la
source et la destination
o Protocole EIGRP (Enhanced Interior Gateway Routing Protocol) : bande passante, retard,
charge, fiabilité

22/10/2019 ESTM M. DIEME 52


Détermination du chemin

L'équilibrage de la charge
• Lorsqu'un routeur contient deux ou plusieurs chemins vers une destination avec des
mesures à coût égal, il transmet les paquets en utilisant de manière égale les deux
chemins :
o L'équilibrage de la charge à coût égal peut améliorer la performance du réseau.
o L'équilibrage de charge à coût égal peut être configuré pour utiliser à la fois des protocoles de routage
dynamique et des routes statiques.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 53


Détermination du chemin

La distance administrative
• Si plusieurs chemins pour une même destination sont configurés sur un
routeur, celui de la table de routage possède la distance administrative (AD) la
plus faible :
o Une route statique avec une distance administrative (AD) de 1 est plus fiable qu'une route
détectée via EIGRP avec une AD de 90.
o Une route connectée directement avec une AD de 0 est plus fiable qu'une route statique avec
une AD de 1.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 54


1.3 Fonctionnement d'un routeur

22/10/2019 ESTM M. DIEME 55


Analyse de la table de routage

La table de routage
• La table de routage est un fichier stocké dans la mémoire vive (RAM) qui contient des
informations sur les éléments suivants :
o Les routes connectées directement
o Les routes distantes

22/10/2019 ESTM M. DIEME 56


Analyse de la table de routage

Les sources de la table de routage


La commande show ip route affiche le contenu de la table de routage :
o Interfaces de routage locales : ajoutées à la table de routage lorsqu'elles sont configurées.
(Affichées dans IOS 15 ou les versions plus récentes pour les routes IPv4 et dans toutes les
versions IOS pour les routes IPv6.)
o Interfaces connectées directement : ajoutées à la table de routage lorsqu'elles sont
configurées et actives.
o Routes statiques : ajoutées lors de leur configuration manuelle et quand l'interface de sortie
est active.
o Protocole de routage dynamique : ajouté lorsque le protocole EIGRP ou OSPF est mis en
œuvre et que les réseaux sont identifiés.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 57


Analyse de la table de routage

Les sources de la table de routage (suite)

22/10/2019 ESTM M. DIEME 58


Analyse de la table de routage

Les entrées de routage d'un réseau distant


Interprétation des entrées de la table de routage

22/10/2019 ESTM M. DIEME 59


Routes connectées directement

Les interfaces connectées directement


Un routeur nouvellement déployé, sans aucune interface configurée, dispose d'une table de routage vide.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 60


Routes connectées directement
Les entrées de la table de routage d'un réseau connecté directement

22/10/2019 ESTM M. DIEME 61


Routes connectées directement

Un exemple de connexion directe

22/10/2019 ESTM M. DIEME 62


Routes connectées directement

Un exemple d'interface IPv6 connectée directement

22/10/2019 ESTM M. DIEME 63


Routes apprises de manière statique

Les routes statiques


Les routes statiques et les routes statiques par défaut peuvent être implémentées après avoir ajouté des
interfaces connectées directement à la table de routage :
o Les routes statiques sont configurées manuellement.
o Elles définissent un chemin explicite entre deux périphériques réseau.
o Les routes statiques doivent être mises à jour manuellement en cas de modification de la topologie.
o Elles présentent des bénéfices, tels qu'une amélioration de la sécurité et du contrôle des ressources.
o Configurez une route statique vers un réseau spécifique à l'aide de la commande ip route network mask
{next-hop-ip | exit-intf}.
o Une route statique par défaut est utilisée lorsque la table de routage ne contient pas de chemin vers un
réseau de destination.
o Configurez une route statique par défaut au moyen de la commande ip route 0.0.0.0
0.0.0.0 {exitintf | next-hop-ip}.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 64


Routes apprises de manière statique

Un exemple de route statique

22/10/2019 ESTM M. DIEME 65


Routes apprises de manière statique

Un exemple de route statique (suite)


Saisie et vérification d'une route statique

22/10/2019 ESTM M. DIEME 66


Routes apprises de manière statique

Un exemple de route IPv6 statique

22/10/2019 ESTM M. DIEME 67


Routes apprises de manière statique

Un exemple de route IPv6 statique

22/10/2019 ESTM M. DIEME 68


Protocoles de routage dynamique

Le routage dynamique
• Le routage dynamique est
utilisé par les routeurs pour
partager des informations sur
l'accessibilité et l'état des
réseaux distants.
• Il détecte les réseaux et gère les
tables de routage.
• Les routeurs ont convergé après
avoir terminé leurs échanges et
mis à jour leurs tables de
routage.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 69


Protocoles de routage dynamique

Les protocoles de routage IPv4


Les routeurs Cisco peuvent prendre en charge divers protocoles de routage IPv4
dynamique, notamment :
• EIGRP : Enhanced Interior Gateway Routing Protocol
• OSPF : Open Shortest Path First
• IS-IS : Intermediate System-to-Intermediate System
• RIP : Routing Information Protocol
Utilisez la commande router ? en mode de configuration globale pour déterminer les
protocoles de routage qui sont pris en charge par l'IOS.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 70


Protocoles de routage dynamique

Des exemples de routage IPv4 dynamique

22/10/2019 ESTM M. DIEME 71


Protocoles de routage IPv6
Protocoles de routage dynamique

Les protocoles de routage IPv6


Les routeurs Cisco peuvent prendre en charge divers protocoles de routage IPv6
dynamique, notamment :
o RIPng (protocole RIP nouvelle génération)
o OSPFv3
o EIGRP pour IPv6

Utilisez la commande ipv6 router ? pour déterminer les


protocoles de routage qui sont pris en charge par l'IOS.

22/10/2019 ESTM M. DIEME 72


Protocoles de routage dynamique

Des exemples de routage IPv6 dynamique

22/10/2019 ESTM M. DIEME 73


1.4 Synthèse du chapitre

22/10/2019 ESTM M. DIEME 74


Synthèse du chapitre

Synthèse
▪ Décrire les principales caractéristiques et fonctionnalités d'un routeur
▪ Configurer les paramètres de base d'un routeur pour assurer le routage entre deux réseaux connectés directement, à l'aide d'une CLI
▪ Vérifier la connectivité entre deux réseaux connectés directement à un routeur
▪ Expliquer comment les routeurs utilisent les informations des paquets de données pour prendre des décisions relatives à la
transmission dans un réseau de PME
▪ Expliquer le processus d'encapsulation et de désencapsulation utilisé par les routeurs lors de la commutation de paquets entre les
interfaces.
▪ Expliquer la fonction de détermination du chemin d'un routeur
▪ Expliquer comment un routeur détecte des réseaux distants sur un réseau de PME
▪ Expliquer comment un routeur crée une table de routage des réseaux connectés directement
▪ Expliquer comment un routeur crée une table de routage grâce à des routes statiques
▪ Expliquer comment un routeur crée une table de routage grâce à un protocole de routage dynamique

22/10/2019 ESTM M. DIEME 75