Vous êtes sur la page 1sur 3

Terminale S TD - Maths

TD - COMPLEXES 1

I Exercices d’application

Exercice I.1.
π
⋆ 5 min
i
Soit z = 4 e 6 . Donner une écriture exponentielle de z, −z, z 2 et 1/z.

Exercice I.2.√ ⋆ 5 min


Soit z = 2 − i 3. Déterminer une forme algébrique de z 2 et 1/z.

Exercice I.3. √ ⋆ 15 min


Donner la forme de trigonométrique puis exponentielle de : 1 − i ; 6 3 + 6i ; −11i.

Exercice I.4. ⋆ 5 min


(−1 + 3i)2
Soit z = . Calculer |z|.
(2 − i)4
Exercice I.5. ⋆ 5 min
5
Résoudre dans C l’équation z + = 2.
z
Exercice√I.6. ⋆⋆ 15 min
2 √ √
Soit z = 3−1 i .
  
3+1 +
4
Calculer z 2 , déterminer un argument de z 2 , puis en déduire un argument de z.

Exercice I.7. ⋆⋆ 10 min


Calculer (1 + i)10 + (1 − i)10 .

Exercice I.8.
√ !2014
⋆⋆ 15 min
1+i 3
Simplifier le nombre .
1−i
Exercice I.9. √ ⋆⋆ 15 min
On donne les complexes : z1 = −1 + i 3 et z2 = 1 + i.
z1
Écrire la forme trigonométrique de z1 , z2 puis de Z = .
  z2 
5π 5π
En déduire les valeurs exactes de cos et de sin .
12 12
Exercice I.10. ⋆⋆ 15 min
Soit z un nombre complexe de module 1 : |z| = 1.
1 + z + z2
Démontrer que le nombre u = est un réel.
z

Exercice I.11. ⋆
10 min
1. Identifier a, b et c tels que, pour tout z ∈ C : z − 4z + 6z + 5 = (z + 1)(az + bz + c).
4 3 2 2 2

2. En déduire les solutions dans C de l’équation : z 4 − 4z 3 + 6z 2 + 5 = 0.

© 2014 1 http://exos2math.free.fr/
Terminale S TD - Maths

II Exercices d’entraînement

Exercice II.1. ⋆⋆
30 min
~ ~
Dans le plan complexe muni d’un repère orthonormal (O; i, j), A et A’ sont les points  d’affixe

1 1
1 et −1, M0 est le point d’affixe z0 = 1 + i. On pose pour tout z non nul : f (z) = z+ .
2 z
1. Déterminer l’ensemble des complexes z tels que f (z) = z.
2. Calculer 1/z0 , l’affixe du point N0 . Trouver une construction géométrique du point M0′
d’affixe f (z0 ), à partir des points M0 et N0 .
3. Montrer que si z est de module 1, alors f (z) est réel.
4. En déduire que si M est un point du cercle de centre O, de rayon 1, d’affixe z, alors le
point M ′ , d’affixe f (z), est sur le segment [AA′ ] .

Exercice II.2. ⋆⋆⋆ 45 min


iz − 4
À tout complexe z distinct de 4, on associe : Z = .
z−4
On note A le point d’affixe 4, B le point d’affixe −4i et on considère l’ensemble E des points M
du plan, distincts de A, tels que Z soit un nombre réel.
Le but de cet exercice est de caractériser cet ensemble par deux méthodes différentes.
1. a. En posant z = x + iy et Z = X + iY , exprimer X puis Y en fonction de x et y.
b. Écrire une équation cartésienne de E, puis caractériser E.
iz − 4 z + 4i
2. a. Vérifier que est réel, si et seulement si, le nombre est imaginaire pur.
z−4 z−4
−−−→ −−−→
b. Déterminer les affixes des vecteurs AM et BM .
−−−→ −−−→
En déduire que M appartient à (E) si, et seulement si, les vecteurs AM et BM sont
orthogonaux. Conclure.

Exercice II.3. ⋆⋆⋆ 45 min


~ ~
Le plan complexe muni d’un repère orthonormal (O; i, j) d’unité graphique 5 cm.
1+i
On pose z0 = 2 et, pour tout entier naturel n, zn+1 = zn .
2
On note An le point du plan d’affixe zn .
1. Calculer z1 , z2 , z3 , z4 et vérifier que z4 est nombre réel.
Placer les points A1 , A2 , A3 et A4 sur une figure.
2. Pour tout entier naturel on pose un = |zn |. Justifier que la  suite
n(un )n∈N est suite géomé-
1
trique, puis établir que, pour tout entier naturel n, un = √ .
2
3. À partir de quel rang n0 tous les points An , appartiennent-ils au disque de centre O et de
rayon 0, 1 ?
zn+1 − zn
4. a. Établir que, pour tout entier naturel n, = i.
zn+1
En déduire la nature du triangle OAn An+1 .
b. Pour tout entier naturel n on pose ℓn la longueur de la ligne brisée A0 A1 A2 . . . An−1 An .
On a ainsi : ℓn = A0 A1 + A1 A2 + . . . + An−1 An .
Exprimer ℓn en fonction de n. Quelle est est la limite de la suite (ℓn )n∈N ?

© 2014 2 http://exos2math.free.fr/
Terminale S TD - Maths

III Exercices d’approfondissement

Exercice III.1. ⋆⋆⋆ 45 min



i
On considère le nombre complexe a = e 5 .
1. Démontrer que 1 + a + a2 + a3 + a4 = 0.
2. Montrer que a3 = a2 , puis a4 = a.
3. En déduire que (a + a)2 + (a + a) − 1 = 0.
4. Résoudre dans R l’équation : 4x2 + 2x − 1 = 0.
 

5. Calculer a + a et en déduire la valeur de cos .
5

Exercice III.2. 60 min ⋆⋆⋆


1. Soit l’équation (E) : z = 1.
3

a. En utilisant la forme exponentielle z = r eiθ , montrer que :


r=1
(
(E) ⇐⇒ 2π
θ=k , k∈Z
3
b. En déduire que (E) admet exactement trois solutions dans C, dont on donnera la
forme exponentielle.
2. S’inspirer de la méthode ci-dessus pour résoudre l’équation z 8 = 1.
3. Soit n un nombre entier naturel non nul, et a un nombre complexe quelconque.
Soit l’équation (E’) : z n = a.
a. Montrer que :  p

 r = n
|a|
(E ′ ) ⇐⇒
 θ = θ0 + k 2π , k ∈ Z

n n
b. Terminer la résolution de (E’).
c. Résoudre l’équation de z 4 = 16i.

Exercice III.3. ⋆⋆⋆⋆ 20 min


n−1 kπ
X i
Soit n un entier supérieur ou égal à 3. Simplifier e n , puis en déduire les sommes :
k=0
n−1   n−1  
X kπ X kπ
Cn = cos et Sn = sin .
k=0
n k=0
n

Exercice III.4.
n
⋆⋆⋆ 25 min
X
Déterminer selon la valeur de n ∈ N , la valeur de la somme Sn = ik .

k=0

Exercice III.5. ⋆⋆⋆ 20 min


Soit z un nombre complexe tel que : z + |z| = 2 + 8i. Calculer |z|2 .

© 2014 3 http://exos2math.free.fr/

Vous aimerez peut-être aussi