Vous êtes sur la page 1sur 27

Faculté des Sciences Juridiques, Economiques Ain Sebaa

Support de cours

Les normes IFRS (International Financial


Reporting Standards)

Professeur Karima HAOUDI

Année universitaire 2018/2019


Module 2: Immobilisations

– IAS 16: Immobilisations corporelles

– IAS 38: Immobilisations incorporelles

– IAS 36 : Dépréciation d’actifs

– IAS 17: Contrats de location

– IAS 40: Immeubles de placement


IAS 36, Dépréciation d’actifs
Principales caractéristiques

• A chaque date de clôture, revue des actifs pour rechercher toute


indication de perte de valeur

• Détermination de la valeur recouvrable :


– D'un actif isolé (si possible)
– Ou, sinon, de l'unité génératrice de trésorerie à laquelle l'actif
appartient

• Reprises de pertes de valeur obligatoires si les conditions changent


favorablement (sauf goodwill)
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Champ d’application

• IAS 36 s'applique à la comptabilisation de la dépréciation de tous les actifs autres


que :

– Les stocks (IAS 2)

– Les actifs résultant de contrats de construction (IAS 11)

– Les actifs d'impôt différé (IAS 12)

– Les actifs résultant d'avantages du personnel (IAS 19)

– Les actifs financiers (IAS 32 et 39)

– Les immeubles de placement en juste valeur (IAS 40)

– Les actifs biologiques (IAS 41)


IAS 36, Dépréciation d’actifs
Champ d’application

La norme s’applique à chacun des actifs de l’entité, pris isolément.


Cependant, dans le cas où l’actif ne génère pas d’entrées de trésorerie
indépendamment d’autres actifs de l’unité et où sa valeur d’utilité ne
peut pas être estimée à un montant proche de sa juste valeur nette des
coûts de vente, il doit être affecté à une unité génératrice de trésorerie
(UGT).
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Définitions (1/3)

• Un marché actif est un marché qui remplit les conditions suivantes :

- Les éléments négociés son homogènes;

- Disponibilité des acheteurs et des vendeurs consentants ;

- Le public a un accès libre aux prix du marché.

• Une unité génératrice de trésorerie (UGT) est le plus petit groupe


identifiable d’actifs qui génère des flux de trésorerie largement indépendants
des autres actifs de l’entité.
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Définitions (2/3)

• Un actif s'est déprécié lorsque sa valeur comptable excède sa valeur


recouvrable

• Valeur comptable :
– Montant pour lequel un actif est comptabilisé au bilan après déduction du
cumul des amortissements et du cumul des pertes de valeur relatifs à cet
actif

• Valeur recouvrable :
– Valeur la plus élevée entre le prix de vente net (JVDCS) de l'actif et sa
valeur d'utilité
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Définitions (3/3)

• Prix de vente net (JVDCS):

– Montant qui peut être obtenu de la vente d'un actif lors d'une
transaction dans des conditions de concurrence normale entre des
parties bien informées moins coûts de sortie.

• Valeur d'utilité :

– Valeur actualisée des flux de trésorerie futurs estimés attendus de


l'utilisation continue d'un actif et de sa sortie à la fin de sa durée
d'utilité
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Tests de dépréciation (Impairment Test)

• Le test de dépréciation correspond au test mené dans le cadre du suivi de la valeur


des actifs comme l'exige la norme comptable IAS 36.

• Les entreprises doivent, à la clôture de leur exercice et/ou dès lors qu’un indice de
perte de valeur est constaté, procéder à la comparaison de la valeur recouvrable de
leurs actifs à leur valeur nette comptable.

• La perte sur l'actif est constatée sous forme de provision égale à l'écart entre la
valeur recouvrable et la valeur nette comptable.

• Les tests de dépréciation sont mis en œuvre au niveau de l’actif, et en cas


d’impossibilité au niveau des unités génératrices de trésorerie (UGT) et font
généralement appel à l'intervention d'un expert d'évaluation indépendant.
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Fréquence des tests de dépréciation

Au moins • GOODWILL
une fois par an • IMMOBILISATIONS INCORPORELLES A DUREE
D’UTILITE INDEFINIE (à la clôture)
+ si indices • IMMOBILISATIONS INCORPORELLES EN
de perte de valeur COURS (à la clôture)

• IMMOBILISATIONS INCORPORELLES A DUREE


D’UTILITE DEFINIE
Si indices
• IMMOBILISATIONS CORPORELLES
de perte de valeur
• AUTRES ACTIFS ENTRANT DANS LE CHAMP
D’APPLICATION DE LA NORME IAS36
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Détermination du périmètre des actifs à tester selon IAS 36

– Etape 1: Détermination du type d’actifs devant être testés : le principal enjeu


concerne les actifs incorporels à durée de vie indéfinie et les Goodwills, pour
lesquels l’amortissement est remplacé par un test de dépréciation systématique.

– Etape 2 : détermination du niveau auquel le test doit être effectué :

• Pour les actifs autres que le Goodwill : le niveau à retenir est le niveau le plus
fin : actif seul ; ou UGT au plus bas niveau ;

• Pour le Goodwill, le niveau à retenir est le niveau le plus bas auquel le


management suit le goodwill à des fins de gestion interne.

– Etape 3 : détermination du contenu des UGT


IAS 36, Dépréciation d’actifs
Tests de dépréciation (Impairment Test)
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Indices de perte de valeur (1/2)

• Indices internes : • Indices externes :


– Obsolescence ou dégradation – Diminution importante de la
physique de l’actif ; valeur de marché de l’actif ;
– Changements de l'utilisation – Changements de l'environnement
(restructuration, sorties…) ; (technologique, du marché,
– Performance économique économique, juridique) ;
inférieure à celle attendue. – Changements des taux d'intérêt et
taux de rendement ;
– La valeur comptable de l’entité est
supérieure à sa valeur boursière.

… Listes non exhaustives …


IAS 36, Dépréciation d’actifs
Indices de perte de valeur (2/2)

• Considérer l'importance relative

• Un indice montrant qu'un actif a pu perdre de la valeur peut


indiquer que :
– La durée d'utilité, le mode d'amortissement ou la valeur
résiduelle de l'actif doivent être revus et ajustés
• même si aucune perte de valeur n'est comptabilisée
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Prix de vente net

• Référence au marché :
– Si accord de vente irrévocable :
• Prix négocié diminué des coûts de sortie
– Si marché actif :
• Prix de marché diminué des coûts de sortie
– Si pas de marché actif :
• Meilleure estimation du prix de vente de l'actif moins les
coûts de sortie
• Approches analogiques : multiples boursiers, multiples
de transactions
– Déduction des coûts de sortie :
• Honoraires professionnels, coûts de démantèlement,
coûts directs nécessaires à la cession de l’actif
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Valeur d’utilité – base d’estimation des flux de trésorerie futurs
(1/3)

• Hypothèses de projections de flux de trésorerie :


– Meilleure estimation des conditions économiques qui existeront
pendant la durée d'utilité restant à courir de l'actif :
• Hypothèses raisonnables et documentées ;
• Poids plus important accordé aux indications externes ;
• Examen par le management des éléments ayant générés des
écarts par le passé entre les prévisions et la réalité.

– Budgets / prévisions financiers les plus récents approuvés par la


direction :
• Sur une durée maximale de 5 ans
• Sauf si une durée plus longue est justifiée
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Valeur d’utilité – base d’estimation des flux de trésorerie futurs
(2/3)

• Hypothèses de projections de flux de trésorerie (suite)


– Extrapolation des projections de flux de trésorerie au-delà de la
période couverte par les budgets
• Utilisation d'un taux de croissance stable ou décroissant pour
les années futures. L’utilisation d’un taux croissant doit être
justifiée.

• Taux de croissance < taux de croissance moyen à long terme


pour les produits, secteurs d'activité ou pays dans lesquels
l'entreprise opère ou pour le marché pour lequel l'actif est
utilisé.

– Éléments à exclure :
Flux de trésorerie des activités de financement
Flux de trésorerie liés à l'impôt sur le résultat
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Valeur d’utilité – base d’estimation des flux de trésorerie futurs
(3/3)

• Détermination du taux d'actualisation :

– Taux avant impôt ;


– Qui reflète les appréciations actuelles du marché
• de la valeur temps de l'argent et
• des risques spécifiques de l'actif

– Taux de rendement que les investisseurs exigeraient s'ils avaient


à choisir un investissement devant générer des flux de trésorerie
• dont le montant, l'échéance et le profil de risques seraient
équivalents à ceux que l'entreprise s'attend à obtenir de l'actif

– Taux indépendant de la structure de financement de l’entreprise


et de la façon dont celle-ci a financé l’achat de l’actif
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Unité génératrice de trésorerie (1/4)

 Unité Génératrice de Trésorerie :


= Plus petit groupe identifiable d’actifs dont l’utilisation continue
génère des entrées de trésorerie qui sont largement
indépendantes des entrées de trésorerie générées par d’autres
actifs ou groupes d’actifs

 L’identification d’une UGT fait largement appel au jugement pour


ce qui est du niveau de regroupement des actifs.
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Unité génératrice de trésorerie (2/4)

Définition

Les 3 critères clés sont :


- plus petit groupe identifiable
- générant des entrées de trésorerie
- largement indépendantes

Les 3 critères doivent être remplis en même temps. Dans ce cas, l'actif ou
les actifs remplissent la définition d'UGT et on peut procéder au test de
dépréciation d'actifs.

 Nécessité de bien connaître la société, son activité, son organisation


pour pouvoir valider les UGT définies par l'entreprise.
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Unité génératrice de trésorerie (3/4)

Des exemples d’UGT :

 Un magasin de détail ou un hôtel qui génère habituellement des entrées de


trésorerie largement indépendantes des autres magasins ou hôtels du groupe, même
s’ils partagent des services communs comme le marketing et le financement;

 Une usine ayant une seule ligne de production lorsqu’il existe un marché externe
pour le produit à un stade intermédiaire;

 Un itinéraire d’une société de transport lorsque les actifs dévolus à chaque itinéraire
et les flux de trésorerie générés par chaque itinéraire peuvent être identifiés
séparément.
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Unité génératrice de trésorerie (4/4)

• Détermination des UGTs :


– Caractère ‘largement indépendant des flux de trésorerie générés’
• Comprendre comment la Direction gère les activités de l'entreprise
• Comprendre la manière dont la Direction prend ses décisions en matière
de poursuite ou de sortie des actifs

– L'UGT doit être identifiée de façon cohérente et permanente d'un exercice à


l'autre

– Si un marché actif existe pour la production résultant d'un actif (groupe


d'actifs)
• Cet actif (groupe d'actifs) est une UGT, même
• si production utilisée en interne
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Comptabilisation d’une perte de valeur (1/2)

• Une perte de valeur doit être comptabilisée si, et seulement si, la


valeur recouvrable < valeur comptable

• Perte de valeur :
– Comptabilisation en charges au compte de résultat

• Ajustement du plan d’amortissement pour les exercices futurs sur la


base de la nouvelle valeur ajustée par la perte de valeur.
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Comptabilisation d’une perte de valeur (2/2)

• Répartition de la perte de valeur d’une UGT :


 Au goodwill affecté à l’UGT (s’il y a lieu)
 Puis aux autres actifs de l’UGT, au prorata de la valeur
comptable de chaque actif

• La comptabilisation d’une perte de valeur dans une UGT ne doit pas


ramener la valeur comptable d’un actif la composant en dessous de :
• Son prix de vente net
• Sa valeur d'utilité
• Zéro

• Réajustement du plan d’amortissement pour les exercices futurs


IAS 36, Dépréciation d’actifs
Reprise d’une perte de valeur (1/2)

• Même approche que pour l'identification d'un actif qui a perdu de la


valeur :
– Appréciation à chaque date de clôture s'il existe un indice qu'une perte
de valeur a peut-être diminué
– Auquel cas, calcul de la valeur recouvrable

• Actifs individuels
– Reprise comptabilisée dans le compte de résultat

• Goodwill
– Aucun reprise de perte de valeur
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Reprise d’une perte de valeur (2/2)

• Une perte de valeur doit être reprise :


– Si, et seulement si, il y a eu un changement dans les estimations
utilisées pour déterminer la valeur recouvrable de l'actif depuis
la dernière comptabilisation d'une perte de valeur.
– Les reprises sont rajoutées à la valeur de l’actif sans que la
valeur comptable de cet actif ne soit supérieur à sa valeur
comptable initiale déduction faite des amortissements qui
auriaent dus etre constatés s’il n’y avait pas perte de valeur.
IAS 36, Dépréciation d’actifs
Comparaison avec les règles marocaines

Normes IFRS Normes Marocaines


• Règles détaillées sur la perte de  Règles détaillées sur la perte de valeur
valeur  Non prévues
– Détermination de la valeur
recouvrable
– Modalités de dépréciation des
groupes d’actifs (UGT)
– Fréquence des tests
– Actifs de support

• Goodwill  Goodwill
– Non amortissement du Goodwill en  Écart d’acquisition positif amorti
normes IAS/IFRS (tests selon un plan d’amortissement
d’impairment) (CGNC)

• Utilisation d’indicateurs de pertes


de valeur

• Informations à fournir très détaillées


en IFRS

Vous aimerez peut-être aussi