Vous êtes sur la page 1sur 32

Republique Tunisienne

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique

Direction Générale des Etudes Technologiques

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Zaghouan

Département Sciences Economiques et Gestion

Rapport de Stage de Perfectionnement


Réalisé au seinde Société Tunisienne de Sucre

Encadrée par :Mekni Kamel


Elaborée par :Kramti Mouhamed
Option : Gestion de production
Période de stage : 15/01/2020-
09/02/2020

Année Universitaire : 2019/2020

1
Remerciements
Mes remerciements s’adressent à tout le personnel de la société tunisienne du sucre et
en particulier Mr. Mekni Kamel pour m’avoir encadré et pour ses conseils précieux, pour la
confiance qu’il m’a confiée et pour la chance qu’il m’adonnée d’acquérir une partie de son
expérience.

Enfin, j’exprime mes sentiments de gratitude à tous mes professeurs et tous ceux qui
m’ont aidé ou encadré pour avoir transmis leur savoir et leur savoir-faire dans les meilleures
conditions possibles.

2
Sommaire
Remerciements_________________________________________________________2

Partie 1 : Présentation du cadre de stage____________________________________8

Chapitre 1 : Présentation générale de la société_______________________________9

I. Introduction :____________________________________________________________9

II. Présentation de l’organisme d’accueil :_____________________________________9


1. Présentation de l’entreprise :____________________________________________________9
 Activité :__________________________________________________________________9
 Fiche d‘identité :____________________________________________________________9
 Historique :_______________________________________________________________10
2. La réception :________________________________________________________________12
3. L’affinage :__________________________________________________________________13
4. La filtration :________________________________________________________________13
5. La décoloration :_____________________________________________________________14
6. L’évaporation :_______________________________________________________________14
7. La cristallisation :_____________________________________________________________15
8. Le séchage :_________________________________________________________________15
9. Le conditionnement de sucre blanc dans les sacs :__________________________________17

III. Conclusion :__________________________________________________________17

Partie 2 : Étude de cas___________________________________________________18

I. Introduction____________________________________________________________19

II. Méthodes de résolutions Problèmes______________________________________19


1. Le Cadrage__________________________________________________________________20
 Méthode QQOQCP_________________________________________________________20
2. Analyse____________________________________________________________________21
 La méthode Pareto_________________________________________________________21
 La recherche et l’analyse des causes (Diagramme d’Ishikawa)_______________________27
3. Solution Possible_____________________________________________________________28
 La méthode 5S____________________________________________________________28
 La solution et d’appliqué de la méthode 5S :_____________________________________29

Conclusion générale :___________________________________________________30

3
Bibliographies :________________________________________________________31

Liste des figure

4
Figure 1: la société tunisienne de sucre___________________________________________________________9
Figure 3: processus de fabrication de sucre_______________________________________________________13
Figure 4: la réception de matière première le sucre roux____________________________________________13
Figure 5: Machine de Carbonatation____________________________________________________________14
Figure 6: machine de filtration_________________________________________________________________14
Figure 7: Résine à échangeur d’ions____________________________________________________________15
Figure 8: Chaudière_________________________________________________________________________16
Figure 9: turbine de séchage__________________________________________________________________16
Figure 10 : Machines de séchage_______________________________________________________________17
Figure 11: magasin de stockage de sucre blanc___________________________________________________18

5
Introduction Générale

Généralement quel que soit le type de stage. On peut affirmer que c’est un moyen de
formation qui permet de diminuer l’écart existant entre les connaissances théoriques et
pratiques.

Le stage reste la meilleure formation pour le stagiaire afin d’améliorer et enrichir ses
connaissances ainsi que d’optimiser ses compétences mais aussi pour mieux découvrir la vie
professionnelle. Ils contribuent à l'enrichissement des connaissances, des savoirs et savoir-
faire.

C’est dans ce cadre que s’inscrit mon stage que j’ai effectué au sein deSociété
Tunisienne de Sucre Durant la période 15/01/2020 Au 09/02/2020, et plus particulièrement
dans le département Sciences Economiques et Gestion.

 Le présent rapport est organisé comme suit :


 Le premier Partie est consacrée à une brève présentation le cadre de mon stage
 Dans le deuxième Partie je m’intéresse à présenter Etude de Cas
 Finalement, je clôture avec une conclusion générale.

6
Partie 1 : Présentation du cadre de stage

Figure
1: la société tunisienne de sucre

7
Chapitre 1 : Présentation générale de la société

I. Introduction :

Dans ce chapitre on va représenter la société tunisienne de sucre de Béja

II. Présentation de l’organisme d’accueil :

1. Présentation de l’entreprise :

La société STS ou bien la société tunisienne de sucre, est spécialisée dans le raffinage
de sucre roux importé elle couvre une superficie de 5 hectares. Créée le 15/01/1961.

C’est le fruit d’une collaboration entre la société français (five Lille call) et la société
belge (Etudes et recherche industrielle et les actionnaires tunisiens)

Elle a été mis en services le 21/06/1962et elle couvre actuellement entre 45% à 50% des
besoins nationaux en sucre (rapport d’activités Sts 2012) et le reste est assuré par l’office du
commerce tunisien.

• Activité :

La raffinerie de sucre propose essentiellement deux types de produits :

- Le sucre blanc cristallisé.

- La mélasse (pour la fabrication de la levure et certains alcools).

• Fiche d‘identité :

 Nom : Société Tunisienne de Sucre


 Siège sociale : Avenu Taher Hadad, Béja Tunisie
 Code fiscale : 02553/P
 Code de Douane : 130017/N
 Registre de commerce : 31637

8
• Historique :

Première société dans le domaine de la production et de l’industrie agro-alimentaire en


Tunisie. A étécréé en janvier 1961 son objectif était de renforcer les efforts de
l’industrialisation de pays dans le cadre de la politique des pôles de développement régionaux
et de satisfaire les besoins du pays en sucre.

- De 1962 jusqu’ à l’année 2000 la Sts utilise deux genres de matière première à
savoir : la betterave sucre, et la canne à sucre, depuis l’année 2001 la Sts n’utilise qu’une
seule matière première qui est le sucre roux importé, et la cession de la betterave a été une
décision de L’Etat tunisienne puisqu’il y a eu refus des agriculteurs et la manque de superficie
nécessaire ainsi que le coût de revient très élève du sucre provenant de la betterave

-Depuis septembre 2009 la Sts est en fasse de sous-traitance avec l’OCT.

9
Président directeur générale

Service inspection et Audit interne


Services secrétariat permanent des marchés

Service santé, sécurité et protection de l’environnement


Sous-direction contrôle de gestion

Direction centrale des services administratifs, financiers et commerciaux


Direction centrale des services techniques

Direction de production
Direction des études, organisation
Direction
et qualité
maintenance et méthode
Direction commerciale
Direction de gestion etDirection
audit interne
centrale des services
Direction
communs
des ressources humaines

Figure 2: Organigramme de STS

10
Figure 3: processus de fabrication de sucre

2. La réception :

Le sucre brut est acheté en vrac selon des contrats de la bourse du marché
internationale, déchargé au port de Bizerte, ou il est stocké dans ses entrepôts il est transporté
par des wagons ou de camions vers l’usine de Béja.

A sa réception, la décision est prise soit pour alimenter la chaîne de fabrication, soit
pour être stocké dans des entrepôts de la société.

Figure 4: la réception de matière première le sucre roux

11
3. L’affinage :

L’affinage consiste à enlever les éléments à travers le traitement des cristaux du sucre
brut en vue de débarrasser des toutes les impuretés qui l’enrobent.

Figure 5: Machine de Carbonatation

4. La filtration :

La filtration consiste à séparer les éléments solides des éléments liquides. En effet, la
filtration est une séparation rapide du sirop clair et de l’épais contenant du carbonate de chaux
et des impuretés.

Figure 6: machine de filtration

12
5. La décoloration :

Le sirop obtenu après filtration va subir une décoloration spécifique. Le sirop contient
des colorations, il faut :

Éliminer ces derniers pour avoir de couleur claire ;

Éliminerles matières organiques colorantes n’ayant pas été éliminées par la filtration
afin d’obtenir le sirop couleur jaune.

Figure 7: Résine à échangeur d’ions

6. L’évaporation :

Le sirop obtenu après décoloration subit une évaporation qui consiste àévaporer la
quantité d’eau contenus dans le sirop.

L’étape d’évaporation présente le cœur de la raffinerie jusqu’elle permet d’éliminer une


quantité importante d’eau et la vapeur produite permet de générer de l’énergie utile pour
l’évaporation et au fonctionnement de l’usine.

13
Figure 8: Chaudière

7. La cristallisation :

La cristallisation est la phase ultime de la purification de sucre. Elle permet de séparer


les impuretés contenues dans le sirop, comme elle vise à nourrir des gains d’amorçages dans
la cuite avec des solutions sucrées sursaturées.

Le sirop concentré est introduit dans l’appareil cuivre sous vide qui sert extraire le
saccharose sous forme de cristal et à le séparer des impuretés qui se trouve encore.

Figure 9: turbine de séchage

8. Le séchage :

Après la cristallisation, le sucre entre dans le sécher, la qualité de l’aire utilisé pour le
séchage doit être sec et chaud : le sucre circule à Co-courant avec l’aire froid et sec pour
refroidir le sucre ; équilibre stable en humidité et en température.

14
Figure 10 : Machines de séchage

15
9. Le conditionnement de sucre blanc dans les sacs :

Après le séchage du sucre à travers deux grands sécheurs, la capacité de ses derniers est
de 15t/h, le processus transport de sucre est réalisé par un élévateur vers un crible de même
capacité. Après le séchage le sucre sera stocké dans des silos.

Le sucre est en Sacher dans des sacs de 50kg et de 1kg puis transportés àl’aide une
bande large vers le magasin de stockage ou directement vers les camions ou des wagons.

Figure 11: magasin de stockage de sucre blanc

III. Conclusion :

Dans ce chapitre on définir les efférentes étapes de raffinage du sucre blanc àl’usine de
Béja (de la réception de sucre brut à Bizerte vers le conditionnement de sucre dans les sacs à
Béja

16
Partie 2 : Étude de cas

17
I. Introduction

Durant la période de stage que j’ai effectué au sein de la société « Société Tunisienne de
Sucre » je constate qu’il y a un surstockage et une mauvaise organisationau niveau de stock.

En effet, j’ai découvert le problème par observation et l’entretien que je déjà fais avec le
responsable, donc pour cela je décide de trouver des solutions à travers l’application de la
démarche de résolution de problèmes.

Entant donner que l’observation peut m’aide à connaitre d’une manière générale le
problème et par l’entretien je connais les causes racines.

IV. Méthodes de résolutions Problèmes

18
1. Le Cadrage

• MéthodeQQOQCP

Le QQOQCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Pourquoi), appelé aussi méthode du
questionnement est un outil d’aide à la résolution de problèmes comportant une liste quasi
exhaustive d’informations sur la situation.

19
10. Analyse

• La méthode Pareto

Le diagramme de Pareto est un graphique représentant l'importance de différentes


causes d'un phénomène. Ce diagramme permet de mettre en évidence les causes les plus
importantes sur le nombre total d'effet et ainsi de prendre des mesures ciblées pour améliorer
une situation.

Ce diagramme se présente sous la forme d'une série de colonnes triées par ordre
décroissant. Elles sont généralement accompagnées d'une courbe des valeurs cumulées de
toutes les colonnes.

Ce diagramme est construit en plusieurs étapes :

 Collecte des données


 Classement des données au sein de catégories
 Calcul du pourcentage de chaque catégorie par rapport au total
 Tri des catégories par ordre d'importance

Le magasin des pièces de recharge de la société tunisienne de sucre est comporte 9000
articles. D’ailleurs, le système de codification estétabli dans la S.T.S pour éviter toute
confusion entre les articles vue qu’ils sont nombreux et diversifiés.

Le tableau suivant nous données quelque information conservonsde Stocks

20
Nb
Famille Référence Désignation
article

F12 710100273 TONNE SOUDE LIQUIDE A 44%. 147

F6 720100021 KGS HYDROSULFITE DE SOUDE. 140

SACS EN POLYPROPYLENE 98/55


F9 750100028 126
AVEC

F15 710100031 TONNES SEL MARIN. 69

F8 730100011 LITRES GAS-OIL. 66

F1 730100306 FUT DE 180 KG HUILE BLASIA 320. 35

KG FIL A COUDRE BLANC


F4 750100046 34
ALIMENTAIRE 100% POLYSTER S

F7 710100102 KGS PHOSPHATE TRISODIQUE. 33

F3 710100111 KG ACIDE CHLORYDRIQUE A 37%. 29

TONNE ADJUVANT DE FILTRATION


F10 720100085 22
(CLARCEL).

F2 730100271 HUILE 550- BIDON 13

F14 730100048 TONNES FUEL LOURD N2. 12

F5 710100139 KG TALC INDUSTRIEL. 10

F11 740100010 TONNE PIERRES CALCAIRES 9

F13 740100029 TONNES COKE. 8

21
Le principe de la méthode ABC est composé des étapes suivantes :

 Classer les articles par ordre décroissant de valeur

 Calculer le pourcentage des valeurs des articles

 La courbe permettant de monter l’importance des familles des articles

Le détail du calcul :

Cumule Article en % = (Article Cumule / totale) *100

Nombre Article % = 1/15(Nombre de famille)

ABC = A < 80%, 80>B < 95, 95>C<100

ABC % =Somme (Nombre Article %)

22
R Art Cum
F Nombre Article
éférenc Désignation Nb article icle ule Article ABC
amille %
e Cumule en %

F 710 TONNE SOUDE LIQUIDE A


100273 44%.
147 0,066666667
12 147 20%

F 720 KGS HYDROSULFITE DE


100021 SOUDE.
140 0,066666667
6 287 38%

F 750 SACS EN POLYPROPYLENE


100028 98/55 AVEC
126 0,066666667
9 413 55%
40
A
%
F 710
TONNES SEL MARIN. 69 0,066666667
15 100031 482 64%

F 730
LITRES GAS-OIL. 66 0,066666667
8 100011 548 73%

F 730 FUT DE 180 KG HUILE BLASIA


100306 320.
35 0,066666667
1 583 77%

F 750 KG FIL A COUDRE BLANC B 27


100046 ALIMENTAIRE 100% POLYSTER S
34 0,066666667
4 617 82% %

F 710 KGS PHOSPHATE


100102 TRISODIQUE.
33 0,066666667
7 650 86%

F 710 KG ACIDE CHLORYDRIQUE A 29 679 90% 0,066666667


100111 37%.
3

23
F 720 TONNE ADJUVANT DE
100085 FILTRATION (CLARCEL).
22 0,066666667
10 701 93%

F 730
HUILE 550- BIDON 13 0,066666667
2 100271 714 95%

F 730
TONNES FUEL LOURD N2. 12 0,066666667
14 100048 726 96%

F 710 33
KG TALC INDUSTRIEL. 10 0,066666667 C
5 100139 736 98% %

F 740
TONNE PIERRES CALCAIRES 9 0,066666667
11 100010 745 99%

F 740
TONNES COKE. 8 0,066666667
13 100029 753 100%

24
25
TO
NN
ES
OU Nb Article
KG DE
SA SH LIQ
CS YD UI

20
40
60
80
100
120
140
160

0
EN RO DE
PO SUL A
FIT 44
LY %.
PR ED

147

20%
OP ES
YL OU
EN DE
E9
8 .

140

38%
KG TO /5
FIL NN 5
AV
A ES EC
CO SE

126
55%
FU L
UD
RE TD M
BL E 18 L
AR
IN
ITR
AN 0 .

69
ES
64%
C KG
GA
AL
IM H UI S-
EN LE OI
L.

66
TA BL
A
73%

IR S
KG E1 IA
00 32
SP
% 0
.

35
HO PO
77%

TO KG SP
HA L YS
NN AC TE
EA ID
E
TE R
DJ T RI S 34
82%

CH S
UV
AN LOR O DI
TD YD QU
RI E.
33

EF QU
86%

ILT
RA E A
TIO 37
N %.
29
90%

(C
LA

26
HU RC
ILE EL
TO 5 ).
22

5
93%

NN 0-
ES BI
FU DO
EL N
13
95%

LO
KG UR
TA D
TO LC N2
.
12

NN IN
96%

EP DU
IER ST
RE RI
EL
.
10

SC
98%

AL
CA
TO IR
ES
9

NN
99%
Graphique A B C des Article de Magsin

ES
CO
KE
8

.
100%

0%
20%
40%
60%
80%
100%
120%

Nb article
Cumule Article en %
27
Interprétation 

40% des Article {F12, F6, F9, F15, F8,


Classe A
F1}Représente 77% des Mouvement de stock

27% des Article {F4, F7, F3, F10} Représente


Classe B
93% -77% = 16% des Mouvement de stock

33% des Article {F2, F14, F5, F11, F13}


Classe C
Représente 100% - 93% = 7% des Mouvement

• La recherche et l’analyse des causes (Diagramme


d’Ishikawa)

Diagramme d’Ishikawa appelé diagramme de “causes/effets “ou “en arêtes de poisson“;


c’est un outil créé par Mr. Ishikawa fait partie de ceux à posséder dans sa trousse à outils
spéciale z «résolutions des Problèmes »aussi appeler les 5M car :

o Matière : les différents consommables utilisés, matières premières…


o Milieu : le lieu de travail, son aspect, son organisation physique…
o Méthodes : les procédures, le flux d’information…
o Matériel : les équipements, machines, outillages, pièces de rechange…
o Maind’œuvre : les ressources humaines, les qualifications du personnel.

Dans cette partie, on va étudier les causes de problème tout en collectant les idées suite
à un entretien avec toute l’équipe.

28
11. Solution Possible 

• La méthode 5S

METHODE ACTIONS

Seiri(Débarra L'idée est de se débarrasser du superflu. Ce qui n'est pas


sser) utilisé régulièrement est rangé, voire jeté. 

Seiton(Ranger Concevoir un espace de travail efficace où chaque chose


) à une place bien définie facilitant son utilisation.

29
Seiso La propreté est un élément important du principe. Le
(Nettoyer) nettoyage permet d'éviter des dysfonctionnements pour ce qui
concerne les biens de production, sécurise les lieux et rend le
cadre de travail sein.

Seiketsu Une fois que tout est trié, rangé et nettoyé, il convient de
(Maintenir l'ordre) maintenir ce nouvel ordre.

Shitsuke (Être Cette méthode n'est efficace que si ses préceptes


rigoureux) illustrés par les 4S précédents sont respectés. C'est le sens de
ce 5ème S.

• La solution et d’appliqué de la méthode 5S :

- Débarrasser : classer les articles selon la méthode ABC, d’identifier les articles les
plus importants qui il n’est généralement pas très nombreux.
- Ranger : prendre chaque chose a sa place, Outillage laboratoire, PDR mécanique,
Matériel électrique et régulation. Pour avoir un espace de travail efficace.
- Nettoyage : nettoyage de l’espace de travail (le magasin). Mauvaise condition du
travail, des PDR obsolète …
- Maintenir l’ordre : Il faut que tous les employeurs respectentces nouveaux ordres et
les appliqués.
- Être rigoureux : Il faut que ces précédant 4S être appliqué d’une manière rigoureuse.

30
Conclusion générale :

Ce stage m’a offert la possibilité de découvrir l’environnement et l’organisation de


travail En plus, ce stage m’a permis d’assimiler les notions théoriques et les intégrer dans le
milieu pratique.

Encore, il m’offert la possibilité d’apprendre une nouvelle idée sur la vie


professionnelle : c’est être sérieux, obéissant, présent physiquement et prêt intellectuellement,
ainsi d’être en contact direct avec les équipements, de connaître sa manière d’exécuter.

Au cours de mon stage j'ai eu la possibilité de mieux connaitre et comprendre les


procédures et le déroulement du travail, de bien de faire une bonne expérience dans
l'industrie.

31
Bibliographies :

Site officielle : http://www.sotusucre.com.tn/

Email:webmaster@sotusucre.com.tn

Page Facebook:https://web.facebook.com/sotusucre?_rdc=1&_rdr

You tube:https://www.youtube.com/channel/UC4Oj_Q_nuQz0k_UpqQPc9og

Twitter:https://twitter.com/SotuSucre

32