Vous êtes sur la page 1sur 15

Royaume du Maroc

Ministère de la santé
Délégation du ministère de la santé à la
province de Tiznit
institut supérieur des professions infirmières et
des techniques de la santé

Réalisé par : Manal Mouguine.


Option  : Infirmier polyvalent.
Année universitaire : 2018-2019
Encadré par : Mr. Lahoucine DIOUANE
Sommaire :

 Remerciements
 Introduction
 Présentation du lieu de stage
 Moyens et méthodes
a. Planification des activités
d’apprentissage clinique
b. Outils utilisés pour la
réalisation des activités
d’apprentissages
c.Outils utilisés pour les auto-évaluation :
 Résultats
d. Capacités acquises
e. Difficultés rencontrées
f. Réflexion sur la pratique infirmière
 Discussion et conclusion
g. Thème de discussion
h. Réflexion personnel
i. Conclusion.
Remerciements :

Je suis Très ravie d’entamer mon rapport de


première année par des remerciements les plus
profonds aux gens qui m’ont permis de
découvrir le monde de travail au sein de cet
hôpital . A terme de ce rapport ; j’ai l’honneur
d’exprimer mes complaisances à mon
encadrant Mr. Lahoucine DIOUANE, qui nous a
assisté et qui a fait l’impossible pour nous
garantir les meilleures conditions pour
effectuer ce stage.
Je ne manquerais pas de remercier tous ceux,
qui m’ont aidé à réaliser ce modeste rapport.
Introduction :

Ce stage était une étape indispensable pour la


complémentarité de notre formation, il nous a
permis d’enrichir nos connaissances,
d’acquérir plusieurs techniques et
compétences, surtout, il nous a donné une
chance pour mieux connaître le milieu du
travail professionnel, parce que ce stage
constitue un pas très important dans
l’évaluation des compétences acquises au
niveau théorique, et aussi les connaissances
concernant la prise en charge individuelle et
globale de chaque patient. Il me permettra ainsi
d’évoluer au niveau technique et plan de soins
des malades.
Présentation du lieu de stage :
Le service de la médecine est divisé en deux côtés :

- médecine hommes

- médecine femmes

 Effectif de personnel:

* Cinq médecins 
*  Infirmier chef + 5 Infirmiers
* Un agent de service
* Une femme de ménage
 Locaux :

* Bureau pour le médecin chef


* Bureau pour l’infirmier chef
* Salle de pansement
* Salle de garde
* Vestiaire
* Quatre salles communes dans la coté H et F
* Trois salles cliniques dans le coté H et F
* Pharmacie
* Toilettes

 Matériels :
 Plateaux
 Pinces
 Chariots
 Poupinel
 Réfrigérateur
 Conteneurs
 Appareil de tension
 Thermomètre
 Sparadrap
 Garrot
 Bondes
 Gants stériles
 Gants propres
 Haricot
 Paravents
 Fils pour suture
 Ciseaux
 Bistouri
 Outils utilisés pour la réalisation des
activités d’apprentissage  :
 Les différents éléments de notre
formation :
- La pharmacologie.
- La nutrition.
- La stérilisation et l’entretien du matériel
réutilisable
- La sémiologie.
- L’anatomie et physiologie humaine.
- La déontologie et l’éthique professionnelle
 Les fiches techniques des soins
infirmiers de base.
 Les différents matériels de service.
 La discussion et la collaboration avec
le groupe.
 Outils utilisés pour les auto-évaluations  :
- Retour aux fiches techniques de soins de
base pour s’assurer du déroulement de la
technique
- Les recherches individuelles
- La discussion des remarques entre le
groupe et avec l’encadrent
- Le recueil des données, l’analyse et la
recherche devant une nouvelle information.
- Questionner certains infirmiers de garde et
médecin.

RESULTAT :
 Capacités acquises:
Activité réalisée
- Prise des constantes : T°, T.A, F.R, IP
(que l'on complète sur les feuilles de
température).
- La literie : chaque matin se fait la
réfection de linges sales par un autre
propre.
- L’accueil du malade et de sa famille.
- Etablir la feuille de température.
-les prélèvements du sang.
- l’Administration des médicaments .
-la réalisation de l’ECG
-la gestion des déchets
 Difficultés rencontrées  :
Tous les infirmiers du service de la médecine
et surtout notre encadrant, ont essayé au
maximum de nous procurer un environnement
familier, en donnant des conseils et des
remarques.
Mais malgré ceci, on a rencontré quelques
problèmes mineurs, puisque c’était notre
premier stage au sein de ce service, ceci est
pratiquement normal, vu l’inexpérience dans le
domaine en plus on a trouvé des difficultés
concernant surtout le matériel et les
techniques.
On a essayé le maximum possible, de ne pas
apprendre les habitudes des infirmiers en ce
qui concerne l’absence de l’asepsie.
Il y a une très grande différence entre le milieu
du travail et les cours théoriques, ce qui a créé
une certaine ambiguïté qui s’est heureusement
vaporisée durant la 2ème semaine du stage.
On a trouvé d’autres problèmes concernant :

 La Rareté de gants.
 L’absence de thermomètre dans le
service, et aussi L’absence de coton
hydrophile et de verre a pied .
 La rareté de traversant .
 La rareté des draps .
 le grand nombre des stagiaires à
Rendu le travail difficile puisque ils
n’ont pas organisé leurs travail

 Réflexion sur le pratique infirmier  :

Pendant cette période de stage que j’ai passé


au niveau du service de la médecine, j’ai
remarqué une très grande différence entre la
pratique des infirmiers et les cours
théoriques, puisque la vitesse de la
réalisation des actes a met le personnel de
santé devant plusieurs fautes, ce qui va
mettre en jeu leur sécurité et celle du
patient.
Discussion et conclusion :
 Thème de discussion  :
L’ulcère gastrique :

Il existe 2 sortes d'ulcère gastroduodénal :


Les ulcères gastriques : sont des plaies dans la
paroi tapisse l'estomac.
Les ulcères duodénaux : sont ceux qui
apparaissent dans la première partie de
l'intestin grêle, appelée duodénum. C'est la
région où les aliments sont digérés après leur
passage dans l'estomac.

Causes :
 La plupart de ces ulcères sont causés par
une bactérie appelée Helicobacter pylore
 l'utilisation de l'AAS (acide
acétylsalicylique)* et d'autres anti-
inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
comme l'ibuprofène … 
 L'abus d'alcool augmente les risques
d'ulcère gastroduodénal sans en être la
cause réelle.
Symptôme :
Les symptômes les plus courants sont :
 l’épi gastralgie qui est une douleur
localisée à la partie haute de l’abdomen et
qui présente des caractéristiques : par
exemple, une apparition dans les 2
à 3 heures après les repas est par une
prise alimentaire, surtout s’il s’agit
d’aliments alcalins comme les
produits laitiers‫ا‬. Elle se répète de façon
quotidienne, donnant une impression
de « faim douloureuse » ;
 le pyrosis (sensation de brûlure rétro-
sternale), une dyspepsie (sensation
d’inconfort lors de la digestion),
des nausées ou des vomissements,
une anorexie (perte d’appétit) avec
amaigrissement, la pâleur d’une anémie
ferriprive ou un méléna (diarrhée noirâtre
due à du sang digéré) sont des signes
moins constants.
Les complications :
 En cas de non-traitement, l'ulcère peut
évoluer vers des complications peu
sympathiques : l'hémorragie ou la
perforation.
 L'hémorragie est caractérisée par des
vomissements sanglants (rouges ou noirs)
ou par la présence de sang noir dans les
selles. La gravité de l'hémorragie se juge
en fonction du type de vaisseau touché.
 La perforation est généralement
accompagnée d'une douleur très vive
dans le ventre qui nécessite une
consultation en urgence. Elle entraîne
généralement une péritonite, une
inflammation de la membrane tapissant
l'abdomen. Le traitement hospitalier
nécessite souvent une opération
chirurgicale.
 Il n'y a pas de corrélation directe entre
l'importance de la douleur et celle des
complications. Un patient sans
symptômes douloureux peut être victime.

 Réflexion personnelle:
Dans l’acte du soin, l’infirmier doit faire
preuve d’un engagement professionnel et
personnel, ce dernier impose
l’amélioration d’une communication
pertinente qui va favoriser au même temps
l’expérience de soin , les relations
humaines et la prise en charge du
patient .ainsi le personnel infirmier doit
s’inspirer des connaissances issus des
différents domaines , de même être à jour
concernant les connaissances dans le
domaine des soins infirmiers.

Conclusion :

Grâce à ce stage, j’ai appris énormément de


choses, tant au niveau professionnel qu’au
niveau humain.
Beaucoup de facteurs psychologiques et
biologiques entrent en jeu, il faudra satisfaire
tous les besoins du malade, tout en créant un
milieu agréable pour son hospitalisation, mais
il ne faudra pas oublier le retentissement de la
pathologie sur la famille du malade, qu’il faudra
réconforter.
On remercie infiniment toute l’équipe soignante, et Mr
DIOUANE qui nous a encadré et qui a faciliter notre
intégration au service.