Vous êtes sur la page 1sur 9

Ecole Joliot-Curie Pantin

Elvire Bombled
Psychologue scolaire
Circonscription de Pantin

Compte-rendu psychologique
Test WISC IV
BAJRAMOV Nuredin

Date de passation : 06/12/2019

Ce compte-rendu psychologique est rédigé en faveur de BAJRAMOV Nuredin,


scolarisé en CM2 à l'école primaire Joliot-Curie à Pantin, et fait suite à la Réunion
d’Équipe Éducative (REE), qui s'inscrit dans une démarche d'orientation en classe
SEGPA. Cette proposition avait déjà été formulée en REE l'année précédente, avec
accord des parents. La passation du test WISC IV était donc nécessaire dans ce cadre.
Concernant le parcours de Nuredin, sa famille originaire de Macédoine est venue
s’installer en France lorsque Nuredin avait 6 ans. Il n’a été scolarisé qu’à son arrivée en
France, en classe UPE2A, niveau CP.

Présentation de la passation :
Le test WISC IV a été administré à Nuredin en 3h. Nuredin est un enfant très volontaire,
il ne se laisse pas facilement décourager par un échec et trouve toujours les ressources
nécessaires en lui pour persévérer. Nuredin prend du plaisir face à toutes les tâches qui lui
sont présentées, il verbalise sur ses succès et ses échecs, cherche à faire le mieux possible
sous le regard de son interlocuteur au détriment parfois du temps lorsque les épreuves
sont chronométrées. En effet, Nuredin se précipite souvent pour donner sa réponse et ne
prend pas le temps d’analyser tous les éléments qui constituent la question posée. Par
ailleurs, Nuredin s’agite beaucoup sur sa chaise tout au long de la passation.
Analyse des résultats au test WISC IV :

Nuredin obtient des résultats très hétérogènes qui le positionnent à chaque fois sur
des tranches différentes, au regard de la courbe de normalité : ses performances s'étalent
de la tranche très faible à la tranche supérieure.
• Indice de Compréhension verbale = 57/200, correspond à la tranche très faible
• Indice de Raisonnement Perceptif = 82/200, correspond à la tranche moyen faible
• Indice de Mémoire de travail = 76/200, correspond à la tranche limite
• Indice de Vitesse de Traitement = 124/200, correspond à la tranche supérieure.
Au vu de cette grande hétérogénéité, le quotient intellectuel (QI) de Nuredin n'est
pas qualifiable.

Le WISC IV est composé de 4 indices :

1) Indice de Compréhension Verbale :


Cet indice mesure la formation de concepts verbaux. Il permet de se rendre compte si
l’enfant est préparé, ou non, à l’enseignement scolaire. Il comporte 3 subtests :
• Similitudes : on demande à l’enfant en quoi 23 séries de mots se
ressemblent (exemple : une pomme et une banane sont deux
fruits).
• Vocabulaire : l’enfant doit donner la définition de 36 mots. 32
d’entre eux sont lus par l’examinateur et 4 sont illustrés. Exemple :
Qu’est-ce qu’un chien ? La réponse un animal vaudra plus de
points qu’une réponse du type il aboie.
• Compréhension : on s’intéresse à « l’intelligence sociale » de
l’enfant (21 items relatifs à la vie quotidienne ; exemple : Pourquoi
va-t-on à l’école ?).

Nuredin obtient à cet indice 57/200, son rang percentile est de 6,2 ce qui signifie que
93,8% des enfants de son âge obtiennent de meilleurs résultats. Les performances de
Nuredin pour cet indice sont les plus faibles de tout le test. Nuredin est peu à l'aise à l'oral
et éprouve beaucoup de difficultés à développer sa pensée. Son stock lexical est réduit, sa
syntaxe est très fragile et des difficultés d'articulation sont à noter. Malgré ces difficultés
apparentes, Nuredin semble éprouver beaucoup de plaisir à communiquer avec son
interlocuteur.

Détails du subtest Similitudes :


Ce subtest évalue la compréhension verbale, la conceptualisation verbale, les
connaissances lexicales, l'intelligence cristallisée (capacité à utiliser l'expérience et les
connaissances accumulées), le raisonnement verbal et la mémoire.
Nuredin obtient une note de 1/20, ce qui correspond à un âge de développement de 6 ans
et 6 mois. Il parvient à répondre bon à 6 questions sur 23. La consigne est difficile à
comprendre pour lui. Nuredin se focalise sur les caractéristiques et non sur les concepts
communs aux deux éléments présentés. Nuredin formule souvent ses phrases de la même
façon, ce qui l'induit en erreur (« C'est les mêmes... »). Faire appel à ses connaissances et
expériences antérieures paraissent le mettre en échec.
Détails du subtest Vocabulaire :
Nuredin obtient ici aussi une note de 1/20. Expliquer la définition de mots avec d'autres
mots est très compliqué pour Nuredin, qui se sent en difficultés et ne se permet pas de
développer sa pensée. Nuredin reste par ailleurs très attaché au contexte scolaire qu'il
prend souvent en exemple pour s'expliquer, ce qui n'est pas toujours pertinent.

Détails du subtest Compréhension :


Nuredin obtient une note de 7/20, ce qui correspond à un âge de développement de 8 ans
et 10 mois. Nuredin me dira que c'est l'exercice qu'il a le moins aimé faire. Nuredin
semble ici aussi avoir des difficultés à se décentrer pour accéder à des connaissances qui
concernent le monde qui l'entoure. Mais il a intégré les règles qui régissent son quotidien.

2) Indice de Raisonnement perceptif :


L’indice de raisonnement perceptif évalue le raisonnement perceptif et l’organisation. Il
mesure le traitement spatial, l’intégration visou-motrice et la capacité d’adaptation à la
nouveauté. Il fait appel à l'intelligence fluide, c'est à dire la capacité de résoudre des
problèmes indépendamment des connaissances acquises. Il comporte 4 subtests :
▪ Cubes : l’enfant testé doit reproduire des dessins en deux
dimensions représentés sur des cartes avec des cubes rouges et
blancs (14 items). Pour le premier item, seulement 4 cubes sont
utilisés alors que 9 sont employés au cours du dernier. Ces
exercices sont chronométrés, des points bonus sont octroyés
lorsque les 6 derniers items, les plus difficiles, sont effectués dans
un temps moindre que celui imparti.
▪ Identification de concepts : l'enfant doit retrouver sur un ensemble
d'éléments présentés ceux qui ont le même concept en commun.
▪ Matrices : l’enfant doit sélectionner la partie manquante d’une
matrice. Il s’agit d’une sorte de suite logique : il faut distinguer,
parmi 5 choix possibles, l’image la plus adéquate à rajouter à une
succession de figures.
▪ Complètement d'images : l'enfant doit retrouver l'élément qui
manque dans chaque dessin présenté.

Nuredin obtient un total de 82/200, ce qui le renvoie à la tranche moyen faible de la


courbe de normalité. Son rang percentile est de 12, ce qui signifie que 88% des enfants de
son âge obtiennent des performances supérieures.

Détails du subtest Cubes :


C'est le premier exercice du test, il est chronométré. Nuredin obtient 3/20. Nuredin
comprend vite la consigne, est très performant lors de la réalisation des 3 premières
figures mais échoue lors de la figure suivante : Nuredin se précipite et ne parvient plus à
réutiliser les connaissances qu'il vient juste d'acquérir. Nuredin se désorganise et aligne
les cubes au lieu de les regrouper en carré. Il parvient tout de même à dépasser cet échec
mais par la suite se précipite de nouveau et échoue.

Détails du subtest Identification de concepts :


Nuredin obtient ici aussi une note de 3/20. La consigne est difficile à comprendre.
Nuredin échoue à partir du moment où il y a 3 éléments à trouver en non plus 2. Sa
capacité à réorganiser ses hypothèses est difficile. Ici encore, l’accès à la
conceptualisation est difficile et renvoie à ses performances au subtest Similitudes où là
aussi il s’agissait de retrouver les concepts communs à plusieurs éléments.

Détails du subtest Matrices :


Nuredin me dit que c'est l'exercice qu'il a le plus apprécié. Il obtient une note de 7/20, ce
qui correspond à un âge de développement de 8 ans et 2 mois. Nuredin parvient ici
encore à dépasser ses échecs, mais la tâche devient trop compliquée lorsqu’elle nécessite
une manipulation mentale supplémentaire.
Détails du subtest Complètement d’images:
Nuredin obtient une note de 9/20, ce qui correspond à un âge de développement de 9 ans
et 10 mois. Ses performances ici sont bonnes mais on observe une chute de ses résultats
au 3/4 de l’exercice.

3) Indice de Mémoire de Travail :


Cet indice évalue l’attention, la concentration et la mémoire de travail (mémoire à court
terme), la manipulation mentale et la flexibilité cognitive. Il est constitué de 2 indices:
⁃ Mémoire des chiffres : l’enfant doit mémoriser une suite de chiffres
donnée à l’oral. Cette suite est composée de 2 chiffres au début de
l’exercice et va jusqu’à 9 chiffres.
⁃ Séquences Lettres-Chiffres : l’enfant doit mémoriser des suites de chiffres
et de lettres données à l’oral et qu’il doit réorganiser ensuite en classant les
chiffres et les lettres ensemble.

Nuredin obtient une moyenne de 76/200 à cet indice, ce qui le positionne dans la zone
limite sur la courbe de normalité. Son rang perceptible est de 5, ce qui signifie que 95%
des enfants de son âge obtiennent des performances supérieures.

Détails du subtest Mémoire des chiffres:


Nuredin obtient une note de 5/20. Il éprouve des difficultés de compréhension lors de
l’énoncé de la consigne (sa première réponse est « 29 » lorsqu’il lui est demandé de
retenir la séquence 2-9). Nuredin parvient à retenir une séquence de 4 chiffres maximum.
Il ne parvient plus à maintenir sa concentration et son attention par la suite.
Dans l’ordre inverse, Nuredin parvient à retenir une séquence de 4 chiffres.

Détails du subtest Séquence Lettres-Chiffres:


Nuredin obtient une note de 7/20. La consigne ici est comprise sans problème. Il parvient
à retenir une séquence de 3 chiffres et lettres maximum. À partir de 4 éléments, Nuredin
ne parvient plus à réorganiser les éléments par ordre de grandeur et ajoute de nouveaux
éléments.

4) Indice de Vitesse de Traitement :


Cet indice évalue la vitesse de traitement au niveau intellectuel et graphe-moteur, la
mémoire visuelle à court terme, l’attention et la coordination visuo-motrice. Il est par
ailleurs sensible au déficit attentionnel et aux troubles d’apprentissage. Il est composé de
3 subtests, tout sont chronométrés:
⁃ Code: l'enfant doit reproduire un code unique en-dessous des
chiffres de1 à 9, placés aléatoirement dans une grille.
⁃ Symboles: sur une série de 3 symboles présentés, l'enfant doit dire
s'il retrouve le symbole présenté en début de série. Il doit donc
cocher la case «Oui» ou «Non». 30 séries sont ainsi présentées à
l'enfant.
⁃ Barrages: l’enfant doit barrer tous les dessins d'animaux qu'il voit
sur une feuille, parmi d'autres objet.

C’est l’indice le mieux réussi par Nuredin sur tout le protocole. Il obtient une moyenne de
124 /200 ce qui le positionne dans le zone supérieure sur la courbe de normalité. Son rang
percentile est de 95, ce qui signifie que 5% seulement des enfants de son âge obtiennent
de meilleurs résultats. Nuredin est donc en grande réussite. Nuredin se prend très vite au
jeu pour ces 3 subtests, qu’il considère comme des tâches très ludiques. La pression du
temps paraît le stimuler, il commente d’ailleurs la fin annoncée du temps par des
commentaires: « Oh nooon!! »
Détails du subtest Code:
Nuredin obtient une note de 7/20. Nuredin ne fait aucune erreur, il verbalise en
chuchotant afin de s’aider, ce qui semble être une bonne stratégie. Mais c’est le passage à
l’écrit qui semble difficile ici et non la pression du temps.

Détails du subtest Symboles:


Nuredin obtient 11/20, premier résultat supérieur à la moyenne. C’est sa meilleure note
sur tout le protocole. Nuredin est à l’aise dans cette tâche, sait discriminer les différents
éléments sous la pression du temps, ne commet aucune erreur, maintient très bien son
attention et sa concentration tout au long de l’exercice.

Détails du subtest Barrage:


Nuredin obtient 10/20 ici, l’ordre structuré (45/68) est bien mieux maîtrisé que l’ordre
aléatoire (37/68), qui est présenté en premier à l’enfant. Ces résultats montrent que sa
mémoire de travail est de très bonne qualité, Nuredin s’adapte à la tâche qui lui est
demandée, apprend de ses performances passées et améliore ses stratégies.

En conclusion, Nuredin est un garçon vif, souriant, en recherche d'attention et


sensible au regard de son interlocuteur. Nuredin effectue les tâches demandées en
essayant de faire plaisir au maximum à son interlocuteur. En règle générale, il ne se laisse
pas démobiliser par ses échecs et persévère même lorsqu’il se sent en difficultés.
Le profil de performances de Nuredin est très hétérogène, allant de la zone très
faible à la zone supérieure. Il nous renvoie d’abord à un écart important entre
l’intelligence cristallisée et l’intelligence fluide de Nuredin. En effet, Nuredin paraît
davantage à l’aise lorsqu’il doit réaliser la tâche indépendamment de ses connaissances
acquises. C’est ce qui explique que Nuredin est en grande difficultés aux indices de
Compréhension Verbale qui renvoient tous aux connaissances acquises dans le propre
environnement de l’enfant. Ses apprentissages antérieurs concernant la langue semblent
très fragiles, Nuredin n’est pas à l’aise à l’oral, sa syntaxe est très fragile, la formation de
concepts verbaux est très difficile et l’accès à une pensée synthétique et à l’abstraction
l’est tout autant. Il paraît pertinent ici de rappeler que Nuredin n’a été scolarisé qu’à partir
de ses 6 ans alors qu’il était non francophone. Néanmoins, Nuredin reste volontaire et
avide de connaissances sans jamais se démobiliser.
Les capacités d’adaptation de Nuredin sont importantes, au regard de ses
performances à l’indice de Vitesse de traitement. Aucune difficultés d’attention et de
concentration n’est à relever, face à des tâches simples. Mais des difficultés sont
ressenties lorsqu’il doit réaliser certains traitements et certaines opérations sur ces
informations et de produire un résultat. C ‘est ce qui est évalué aux épreuves de Mémoire
de Travail. Nuredin est peu à l’aise dans la manipulation mentale et son empan mnésique
est fragile.
Enfin, Nuredin éprouve des difficultés à organiser les informations qu’il repère
dans les tâches de raisonnement perceptif. Le traitement spatial et l’intégration visuo-
motrice restent relativement fragiles ainsi que le raisonnement abstrait et la dépendance-
indépendance à l’égard du champ.
Au vu de ses performances au test WISC IV, Nuredin semblerait profiter
pleinement d’une classe SEGPA et de son cadre, l'effectif réduit et les tâches adaptées à
son niveau lui permettraient d'aborder les apprentissages scolaires en toute confiance. Par
ailleurs, Nuredin semble éprouver beaucoup d’envie de se raconter, son parcours scolaire
et son histoire familiale étant particuliers. Cet aspect semblerait expliquer l’agitation
motrice détectée à l’école et à la maison, puisque ce test a pu révéler une absence de
troubles de l’attention. Une prise en charge en psychothérapie est donc par ailleurs
indiqué.