Vous êtes sur la page 1sur 76

COMMENT REUSSIR

UN MÉMOIRE ?
PLAN
INTRODUCTION
QU’EST-CE Q’UN MÉMOIRE?
QUELQUES TYPES DE MEMOIRES
POURQUOI FAIRE UN MÉMOIRE?
COMMENT CHOISIR UN SUJET DE MÉMOIRE?
COMMENT TESTER LA PERTINENCE D’UN SUJET?
RECHERCHES ET METHODES
LES ETAPES DE LA REALISATION D’UN MÉMOIRE
TECHNIQUES DE TRAVAIL
PLAN…
 COMBIEN DE TEMPS
 CONNAISSANCES DES LANGUES
 TRAVAIL INDIVIDUEL OU TRAVAIL DE GROUPE
 LE DIRECTEUR DE MÉMOIRE
 LA RECHERCHE BIBLIOGRAPHIQUE
 LE PLAN
 SUGGESTIONS POUR L’ECRITURE
 POURQUOI ET COMMENT FAIRE DES CITATIONS?
 UTILISATION DES NOTES
 CONCLUSION
INTRODUCTION

« Seize pages , vous êtes pamphlétaire: faites


en seize cents , vous êtes présentés au roi »

Courier
QU’EST-CE QU’UN MÉMOIRE?

NOTIONS LARGES DE MEMOIRE:

- DOCUMENT ELABORE PAR UN AVOCAT A L’INTENTION D’UN

TRIBUNAL

- RAPPORT ETABLI PAR UNE ADMINISTRATION SUR UN SUJET

DONNE DANS LE CADRE D’UN PROCESSUS DE DECISION

- ETC
QU’EST-CE QU’UN MÉMOIRE?

SENS PRECIS DE MÉMOIRE:

« C’EST UN DOCUMENT REALISE DANS LE CADRE D’UN PROCESSUS

DE FORMATION PAR UN OU PLUSIEURS PERSONNES,SUR UN SUJET

PROCHE DU CHAMP D’ETUDE CHOISI ET DANS UNE PERSPECTIVE

QUI S’EFFORCE DE TENIR COMPTE DES REGLES DE L’ACTIVITE

SCIENTIFIQUE »

Jean Pierre Fragnière


QUELQUES TYPES DE MEMOIRES
LES MEMOIRES NE SONT PAS UNE ACTIVITE STREOTYPEE ET MONOLITHIQUE

( rigide)

LA PLUPART D’ENTRE EUX SE RATTACHENT A L’UN DES TROIS TYPES SUIVANTS :

1- LE MÉMOIRE-COMPILATION

→ CHOISIR UN THEME

→ RASSEMBLER L’ESSENTIEL DE LA LITTÉRATURE QUI TRAITE DE

LA QUESTION

→ANALYSER CETTE LITTÉRATURE ET EN FAIRE UNE

PRESENTATION CRITIQUE
QUELQUES TYPES DE MEMOIRES…

MÉMOIRE- COMPILATION…

L’EFFORT DU CHERCHEUR CONSISTE A MONTRER SON CAPACITE

DE COMPREHENSION DES TRAVAUX DÉJÀ REALISES, SA

PERCEPTION DES DIVERS POINTS DE VUE ET SON ART D’EXPOSER

L’ETAT DU DEBAT, LE CAS ECHEANT, EN EXPRIMANT UNE

POSITION PERSONNELLE
QUELQUES TYPES DE MEMOIRES…

2-LE MÉMOIRE - ANALYSE D’EXPERIENCES

- GENERALEMENT SUITE A UN STAGE DANS LE CADRE DE LA


FORMATION PROFESSIONNELLE SUPERIEURE OU STAGE DE
PRE-EMBAUCHE OU AUTRES

- MET L’ACCENT SUR LA PRESENTATION D’UNE EXPERIENCE,


SON ANALYSE, SOUVENT, IL DEBOUCHE SUR L’ELABORATION
DE PROPOSITIONS PERMETTANT DE POURSUIVRE, VOIRE DE
REORIENTER DES ACTIONS
QUELQUES TYPES DE MEMOIRES…

3-MÉMOIRE- RECHERCHE

→ CHOIX PAR LE CHERCHEUR D’UN THEME NEUF OU


PEU EXPLORE

→ IMPLICATION D’UNE DEMARCHE SCIENTIQUE


- PROBLEMETIQUE
- METHODOLOGIE: OBSERVATION/QUESTIONNAIRE, Etc
- ETUDE EMPIRIQUE :TRAVAIL DE TERRAIN
POURQUOI FAIRE UN MÉMOIRE?

1-PAR NECESSITE

→ RARES SONT CEUX ET CELLES QUI ONT LE CHOIX

→ C’EST LA NECESSITE QUI, LE PLUS SOUVENT,


COMMANDE LA REDACTION D’UN MEMOIRE
( POUR OBTENIR UN DIPLÔME , REGLEMENT INTERNE,…)
POURQUOI FAIRE UN MÉMOIRE?...

2-PAR PLAISIR

→ LE PLAISIR EST DISCRET AU COMMENCEMENT

→ IL EMERGE ET S’INSTALLE LENTEMENT EN COURS DE


REALISATION

→ FAIRE UN MÉMOIRE PEUT ETRE SOURCE DE PROFONDE


SATISFACTION : DECOUVERTES INTELLECTUELLES

→ ENRICHISSEMENT PERSONNEL

→ ASSOUVISSEMENT D’UNE CURIOSITE


POURQUOI FAIRE UN MÉMOIRE?...
L’INTENSITE DE LA VIE EMOTIONNELLE LIEE A
LA REALISATION D’UN MEMOIRE

l’ETAPE DE LA REALISATION DU MÉMOIRE EST

MARQUE PAR DE MULTIPLES EMOTIONS:

- MOMENTS DE DOUTES VOIR D’ECHEC;

- DE BLOCAGE;

- D’HESITATION;

- D’INCERTITUDE;

- Etc
POURQUOI FAIRE UN MÉMOIRE?...

3- POUR APPORTER UNE CONTRIBUTION A LA


CONNAISSANCE D’UN SECTEUR DE LA REALITE
SOCIALE

→ LE PLUS SOUVENT LE MEMEOIRE PEUT APPORTER


UNE CONTRIBUTION SIGNIFICATIVE A LA DECOUVERTE
D’UN DOMAINE

→ LE MÉMOIRE PERMET DE DEFRICHER, DE


DECOUVRIR ET D’ANALYSER CE DOMAINE

EX: MICRO-CREDIT ET PAUVRETE


POURQUOI FAIRE UN MÉMOIRE?...

4-POUR REALISER UNE EXPERIENCE DE TRAVAIL

INTELLECTUEL APPROFONDIE ET AUTONOME

LA REALISATION D’UN MÉMOIRE EST UNE ACTIVITE

PERMETTANT D’APPRENDRE A:
1-DELIMITER UN PROBLEME;

2-DECOUVRIR ET RASSEMBLER UNE DOCUMENTATION A SON PROPOS;

3-ORDONNER DES MATERIAUX;

4-CONDUIRE UNE REFLEXION PERSONNELLE SUR LE PROBLEME CHOISI;


POURQUOI FAIRE UN MÉMOIRE?...

.
5-ETABLIR DES CONTACTS DIRECTS AVEC DES PERSONNES, DES
INSTITUTIONS, DES CHAMPS D’ACTIVITE;

6-ANALYSER L’INFORMATION ET SON ESPRIT CRITIQUE;

7-EXPRIMER PAR ECRIT ( REDACTION);

8-COMMUNIQUER LES RESULTATS DE LA RECHERCHE;

9-« FAIRE AVANCER LA SCENCE »


COMMENT CHOISIR UN SUJET DE MÉMOIRE?

1- LES LIMITES DE L’ELABORATION DE CRITERES DE


CHOIX:
Nombreux sont les éléments qui entrent en jeu dans le choix d’un
sujet.
CES CHOIX SE FONT:

- Par intérêt;
- Par rencontre;
- Par opportunité;
- Par solidarité;
- Par d’autres raisons
COMMENT CHOISIR UN SUJET DE MÉMOIRE?...

2- LES NORMES ET LES RESSOURCES DE L’INSTITUTION


DANS LE CADRE DE LAQUELLE S’ELABORE LE MÉMOIRE

- L e mémoire est une exigence d’une institution de formation;

- Celle-ci édicte des normes et élabore des règlements;

- Elle met aussi des ressources à la disposition des chercheurs;


COMMENT CHOISIR UN SUJET DE MÉMOIRE?...
.

2- LES NORMES ET LES RESSOURCES DE L’INSTITUTION


DANS LE CADRE DE LAQUELLE S’ELABORE LE MÉMOIRE…

- Les normes ne permettent pas de faire n’importe quoi;

- L es ressources institutionnelles ( Encadrement, Pédagogie,…)


déterminent des champs thématiques accessibles que d’autres .
COMMENT CHOISIR UN SUJET DE MÉMOIRE?...

Par conséquent il faut être en mesurer de répondre aux 2 questions


suivantes:

1-Quelles sont les règles qui, dans mon institution, définissent la


réalisation d’un mémoire;

2- Dans quels domaines mon institution offre-elle des ressources à


la fois accessibles et de bonne qualité?

Y répondre à ces 2 interrogations: c’est peut être éviter de


mauvaises surprises
 COMMENT CHOISIR UN SUJET DE MÉMOIRE?...

3- On n’est rarement le premier à aborder un sujet

4- Il faut se donner le temps et les moyens de choisir;

5- Eviter le piège des sujets « PANORAMIQUES »

6- Le mémoire « PRATIQUE »
COMMENT CHOISIR UN SUJET DE MÉMOIRE?...

QUATRE REGLES INDICATIVES:

Sur lesquelles sera construit le test de praticabilité du sujet :

1- Le sujet doit intéresser l’auteur: le choit doit tenir compte de ses


gouts, de ses lectures…;

2-Les sources doivent être matériellement accessibles: c’est-à-dire


à la portée du chercheur;
COMMENT CHOISIR UN SUJET DE MÉMOIRE?...

3- Les sources doivent être traitables :

* pouvoir disposer des ressources culturelles et intellectuelles

* ces ressources permettent un traitement convenable des


matériaux indispensables à la recherche

4- Le chercheur doit être en mesure de maitriser la méthodologie


retenue
Comment tester la pertinence d’un sujet?

1-L’importance d’un test de praticabilité


- le sujet est-il praticable?
- A cet effet il faut réaliser un test
- Comment?
*Se documenter/lecture
*En parler avec votre encadrant
*En discuter avec d’autres chercheurs expérimentés
*«Aller » au TERRAIN
Comment tester la pertinence d’un sujet?...

2- Quand réaliser le test? : Le plus vite possible

*Retenir provisoirement l’idée d’un sujet de mémoire;

*Se documenter à propos du sujet choisi;

*Contacter les personnes compétentes;


Comment tester la pertinence d’un sujet?...

*Formuler le sujet de manière brève et explicite;

*Avoir avis des experts : chercheurs, mais aussi et


surtout hommes de terrain

*le présenter à votre directeur de recherche pour


avoir son aval définitif ( sorte de contrat entre les 2)
Comment tester la pertinence d’un sujet?...

Huit(8) questions se présentent:


Quatre(4) ayant trait à l’objet:
1-Ampleur de l’objet;

2-Situation de l’objet dans le champ des connaissances;

3-Signification sociale de l’objet;

4-Difficultés de l’objet
Comment tester la pertinence d’un sujet?...

Quatre en rapport avec le chercheur:


1- Intérêt personnel du chercheur;

2- Ses capacités et sa formation;

3- Position sociale du chercheur;

4- Ressources matérielles du chercheur.


RECHERCHES ,METHODES,TECHNIQUE

« C’est au moment où un concept change de sens


qu’il a le plus de sens, c’est alors qu’il est en toute
vérité, un événement de conceptualisation »

Bachelard
RECHERCHES, METHODES,TECHNIQUE…

 Le mémoire se présente comme une activité à


caractère scientifique.

 La pratique scientifique s’apprend: en principe


tous vos programmes d’étude poursuivent, entre
autres, cet objectif.
RECHERCHES, METHODES,TECHNIQUE…
Le mémoire et la recherche

 Beaucoup de mémoires sont construits sur la base


d’une activité de recherche.
 OR, particulièrement, dans le domaine des sciences
sociales:
« nous devrons nous contenter d’améliorer
indéfiniment nos approximations »
Popper « l’univers irrésolu »
Le mémoire et la recherche…
Des grandes interrogations s’élèvent à propos de
l’étude des phénomènes sociaux:

Peut-on recourir, dans ce domaine, aux méthodes qui ont fait


leurs preuves dans les disciplines des sciences de la
nature?

L’idée même d’une connaissance scientifique est-elle


applicable lorsqu’on a affaire à un ordre de réalité où
l’homme intervient à titre essentiel ?
Le mémoire et la recherche…
Car, quant il s’agit de l’Homme, il ya inévitablement
référence à des motivations, à des buts, des valeurs, etc.
Car aussi ces propriétés ne peuvent être totalement
objectiver.

Elles échappent à toute tentative d’objectivation et ce malgré


le recours aux méthodes de type « essais et erreurs »
Trial/Error /Trial/Error/ Trial
Ces méthodes ont fait depuis longtemps preuve de leur
inefficacité et de leur coût social élevé
Le mémoire et la recherche…

Foucaut in « Archéologie du savoir »


« La science, sans s’identifier au savoir, mais sans
l’effacer ou l’exclure, se localise en lui, structure
certains de ses objets, systématise certaines de ses
énonciations, formalise tels de ses concepts et de
ses stratégies »

Retenons que le projet de conduire une activité


scientifique implique une vigilance permanente
qui se conquiert et qui s’exerce.
La scientificité d’un mémoire
Umberto Eco estime qu’un mémoire peut être considéré comme
scientifique, au sens large, s’il respecte 4 règles:
1- La recherche doit porter sur un objet reconnaissable
et défini de telle manière qu’il soit reconnaissable
par les autres;

2- Sur un tel objet, la recherche doit dire des choses


qui n’ont pas encore été dites ou le reconsidérer dans
une optique différente de ce qui a été déjà publié;
La scientificité d’un mémoire…

3- La recherche doit être utile aux autres;

4- La recherche doit fournir les éléments qui


permettent de vérifier (confirmer ou infirmer) les
hypothèses qu’elle présente: en quelque sorte, elle
doit fournir les éléments qui permettent sa
discussion publique.
C’est là une exigence fondamentale
La scientificité d’un mémoire…

« Conduire une démarche scientifique c’est, dans


tous les cas une quête de distance critique par
rapport aux évidences trompeuses qui sont
d’autant plus facilement acceptées qu’elles
comblent un vide, qu’elles rassurent et qu’elles
permettent à des intérêts, voire à des privilèges »

Jean Pierre Fragnière


La scientificité d’un mémoire…

Le chercheur doit :
« imposer une polémique incessante contre les
évidences aveuglantes qui procurent à trop
bon compte l’illusion du savoir immédiat et
de sa richesse indépassable »
P. Bourdieu « le métier de sociologue »
Les pôles de la recherche
Le chercheur doit gérer une démarche qui
s’articule autour de 4 pôles:

Ces pôles ne correspondent pas à des moments


séparés de la recherche.
Ils sont interdépendants.
Les pôles de la recherche…
1- Le pôle épistémologique:

* Exerce une fonction de vigilance critique;


* Il est garant de l’objectivation de l’objet
scientifique;
* Il est le garant de l’explication des
problématiques de la recherche.
Les pôles de la recherche…
2- Le pole théorique
*Guide l’élaboration des hypothèses et la construction des
concepts.
*C’est le lieu de la formulation systématique des objets
scientifiques;
*Il est le lieu d’élaboration des langages scientifiques;
*Il détermine le mouvement de la conceptualisation.
*Il propose des règles d’interprétation des faits;
Les pôles de la recherche…
3- Le pôle morphologique

* Enonce les règles de structuration et de formation de


l’objet scientifique;
* Impose une certaine figure, un certain ordre entre les
éléments de l’objet;
* Suscite diverses méthodes d’agencement de éléments
constitutifs de l’objet scientifique
Les pôles de la recherche…
4- Le pôle technique

* Contrôle le recueil des données;


* S’efforce de constater ces données pour pouvoir
les confronter à la théorie qui les a suscitées;
* Il exige de la précision dans la constatation
mais n’en garantit pas à lui seul l’exactitude.
Les étapes de la réalisation d’un mémoire

« Le Temps bien ménagé est beaucoup


plus long que n’imaginent ceux qui
ne savent guère que le perdre »
Fontenelle
Les étapes de la réalisation d’un
mémoire…
Selon J.P. Fragnière:
1ère Etape : l’émergence de l’idée;
2ème Etape: la recherche d’information et les
premières lectures;
3ème Etape: l’énoncé systématique de l’objet;
4ème Etape: l’application d’un test de vérification;
Les étapes de la réalisation d’un
mémoire…
5ème Etape: Choix définitif de l’objet et
lectures complémentaires;
6ème Etape: l’élaboration d’un plan
opérationnel détaillé;

7ème Etape: la réalisation des tâches prévues


dans ce plan;
8ème Etape: un bilan intermédiaire
Les étapes de la réalisation
d’un mémoire…
9ème Etape: l’élaboration d’un plan de
rédaction;

10ème Etape: La rédaction;

11ème Etape : La mise au point du manuscrit et


sa diffusion.
Le design de la recherche
 Le design de recherche ou l’architecture de la
recherche est la trame qui permet d’articuler les
différents éléments d’une recherche:
* Problématique
* Revue de littérature
* Données recueillies
* Analyse des données
* Résultat
Raymond-Alain Thiétart: Méthodes de recherche en management
Le design de la recherche…
 Selon Grunow:

 « Le design de la recherche est un élément


crucial de tout projet de recherche empirique,
quels que soient l’objet de recherche et le
point de vue méthodologique choisis »
Le design de la recherche…
 L’étape d’élaboration de design se situe
habituellement entre la définition de la
problématique et le recueil des données.
 Elle consiste à définir les moyens nécessaires pour
répondre à la problématique:
* Méthode d’analyse
*Types, sources et techniques de recueil de données
*Composition et taille de l’échantillon
Les techniques du travail

Rappel

Un mémoire c’est produire un travail intellectuel


certes, mais aussi une activité qui engage votre
corps, en particulier tous vos sens.

Impossible de négliger les aspects « physiques »


d’une telle entreprise
Les techniques du travail…
• A côté des moments de belle lucidité et de grande forme,
il ya des jours fiévreux, pluvieux, ou de lendemains
difficiles;
• Il faut aborder vos dossiers comme s’ils ne pouvaient
livrer toute leur saveur à la première dégustation;
• Les bonnes idées ne viennent pas toutes en même temps;
• Le travail d’analyse et de critique ne se fait pas sur
commande;
• L’oubli n’est pas le « privilège » des autres
Les techniques du travail…
Parmi les techniques de travail:

• LE CLASSEUR ( voir schéma)

• LES FICHES ( voir modèle)

• LES FICHIERS
Combien de pages

« Oh! Qu’une page pleine dans les livres


est rare et que peu de gens sont capables
d’en écrire dix sans sottises »
P. L. Courier
Combien de temps

« Ceux qui emploient mal le temps


sont les premiers à se plaindre de
sa brièveté »
La Bruyère
Connaissance des langues
Good bye!
Les langues que vous maîtrisez définissent
votre accès à des champs culturels très
divers

La possibilité de réaliser une étude de qualité


dépend en grande partie de l’état de vos
connaissances des langues, notamment
l’anglais.
Travail individuel ou travail de groupe

« Sur un chemin montant, sablonneux,


malaisé, et de tous les côtés au soleil
exposé, six forts chevaux tiraient un
coche »
La fontaine
Le directeur de recherche

« Tout le monde veut enseigner à bien faire


et personne ne veut l’apprendre »
J.J. Rousseau
Le directeur de recherche…
*Le directeur de recherche est un PROBLEM SOLVER
C’est lui qui aidera le chercheur à identifier puis à résoudre les
différents problèmes épistémologiques, méthodologiques
voire déontologiques qui ne manqueront pas de se poser au
cours de la rédaction d’un mémoire

*Il est le MENTOR : relation MAITRE/DISCIPLE(au sens


traditionnel de l’expression) entre lui et le jeune chercheur: il
le fera bénéficier de son expérience et de son savoir faire
Le directeur de recherche…
 Il peut vous apporter des informations et des éclaircissements
dans le cadre du choix de l’objet du mémoire;

 Il peut participer à l’application du test qui vous permet de


mesurer la pertinence du sujet envisagé;

 Il peut vous fournir les bibliographies de base;

 Il peut vous donner des indications théoriques et


méthodologiques;
Le directeur de recherche…
 Il peut vous faciliter l’accès à des sources ou à des
institutions ( lettres de recommandation…);

 Il peut vous fournir des conseils systématiques sur


l’évolution de la problématique;

 Il peut établir avec vous les bilans intermédiaires et vous


conseiller dans la planification des diverses étapes de
votre étude;
Le directeur de recherche…
 Il peut relire et critiquer les premiers textes que vous
produisez;

 Il peut vous aider à résoudre des difficultés imprévues ou


à interpréter des « découvertes »

 Il peut vérifier le manuscrit;

 Il peut donner des conseils pour la diffusion du mémoire.


Le directeur de recherche…
 Le choix d’un directeur de mémoire est donc un acte
important qui va, dans une certaine mesure, influer
sur la qualité de la recherche et le début de carrière
du chercheur.

 Tout chercheur doit choisir avec la plus grande


attention son futur directeur de recherche, plusieurs
critères peuvent l’aider dans son choix:
Le directeur de recherche…
 La proximité intellectuelle du directeur de mémoire
avec la problématique de recherche envisagée;

 La qualité académique du directeur de thèse;

 La disponibilité du directeur de thèse.


Le directeur de recherche…
Interrogé par le Figaro grandes Ecoles et Universités à propos
des conseils pratiques à donner à un futur chercheur,
Pierre-Gilles de Gennes, prix Nobel de physique 1991,
déclarait dans l’édition de novembre 1997:
« Surtout, choisir un bon directeur de thèse: ne pas prendre le
premier qui se présente mais prospecter, en voyant un
certain nombre de patrons. Quant au sujet, qu’il soit relié à
un besoin national futur…Certains(directeurs de recherche)
lancent des thèses sur des sujets qui les intéressent eux,
mais dont on sait, dès le départ qu’elles n’intéressent aucun
employeur »
La recherche bibliographique

« Il en est des livres comme du feu dans nos


foyers: on va prendre le feu chez son voisin,
on l’allume chez soi, on le communique à
d’autres et il appartient à tous »

Voltaire
La recherche bibliographique…
 Elle se construit en fonction de la spécificité de l’objet;
 Elle se construit en fonction des ressources disponibles;
 La recherche en cascade:
* les thèmes clés
* déroulement de la recherche
* les personnes ressources
* les premières lectures
* les bibliothèques
* les bibliothécaires
* le plan de lecture
Plan
 Plan & plans

 Plan indicatif

 Plan opérationnel détaillé

 Plan de rédaction
Suggestions pour l’écriture
Voltaire : « L’écriture est la peinture de la voix »
Quelques conseils:
* éviter la longueur des phrases
* définir les termes/ concepts utilisés
* respecter l’unité de style
* en cas de blocage :
- relire le plan général et les chapitres écrits
- faire une petite pause
- passer à un autre paragraphe
- etc
Pourquoi et comment faire des citations?

« Certains auteurs, parlant de leurs ouvrages, disent:


mon livre, mon commentaire, mon histoire… ils
feraient mieux de dire : notre livre, notre
commentaire, notre histoire, vu que d’ordinaire il ya
plus en cela du bien d’autrui que du leur »
Pascal
Pourquoi et comment faire des citations?…

Pourquoi citer ?

* Rendre à César…
* Des textes qui sont appelés à soutenir un point de
vue, confirmer, voire prouver une affirmation
Pourquoi et comment faire des citations?…
Comment citer ?

* Faut-il citer avec abondance ou parcimonie?

* Les textes doivent être cités quand ils font


véritablement autorité ou qu’ils confirment explicitement
votre position;

* Pour chaque citation, il convient de préciser l’auteur et l’œuvre


d’où elle a été tirée, ainsi que le lieu et l’année de la publication;
Pourquoi et comment faire des citations?…

* Quand une citation est courte on l’insère dans le texte


avec des guillemets;

* Les citations doivent être reproduites avec fidélité: si vous


souhaitez éliminer des mots ou des paragraphes au milieu
d’une citation, remplacez-les par le signe (…);

* Les références des textes que vous citez doivent être exactes. Votre
lecteur doit pouvoir retrouver facilement l’ouvrage et la page dont
vous extrayez la citation;
Conclusion

«Le moment est arrivé pour vaincre ou périr»

Napoléon Bonaparte
« Si j’ai appris une chose au cours de ma longue
vie, c’est que toute notre science, confrontée à la
réalité, apparait primitive et enfantine et pourtant
c’est ce que nous possédons de plus sérieux »
Albert Einstein
« Ceux qui voient les choses exactement ne
les voient pas exactement »
Paul Valérie(1871-1945)