Vous êtes sur la page 1sur 20

Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

CLIMATISATION
MODULE HORAIRE : 36 heures

NUMÉRO DU COURS: ELEME 3543

ENSEIGNANTE: Khady DIOP NDIAYE

Semestre 5: 2016-2017

SOMMAIRE

GÉNÉRALITÉS
Sokhna khadyja Page 1
Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

a) BUT DE LA CLIMATISATION
b) LES DIFFÉRENTS SYSTÉMES DE CLIMATISATION

CHAP I : LA CLIMATISATION INDIVIDUELLE


I. LES DIFFÉRENTS TYPES DE CLIMATISEURS
II. LE CIRCUIT FRIGORIFIQUE D’UN SPLIT SYSTÉME
1. L’UNITÉ INTÉRIEURE
2. L’UNITÉ EXTÉRIEURE
3. LES LIAISONS FRIGORIFIQUES ET ÉLÉCTRIQUES D’UN SPLIT SYSTÉME
III. LES RÉGLES DE POSE ET DE DÉPOSE D’UN SPLIT SYSTÉME
IV. LES CONDITIONS DE BON FONCTIONNEMENT D’UN CLIMATISEUR
INDIVIDUEL

CHAP II : LES CENTRALES A TRAITEMENT D’AIR (CTA)


I. LA TECHNOLOGIE DES CTA
II. LE TRAITEMENT DE L’AIR HUMIDE
III. LA PSYCHROMÉTRIE
IV. LE MÉLANGE DE L’AIR
V. LE CHAUFFAGE DE L’AIR
VI. LE REFROIDESSEMENT DE L’AIR
VII. LA DESHYMIDIFICATION DE L’AIR HUMIDE

CONCLUSION

GÉNÉRALITÉS 
a) LE BUT DE LA CLIMATISATION

Sokhna khadyja Page 2


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

1. La Climatisation
La climatisation est le procédé par lequel on garantit le confort des personnes toute l’année, soit en
contrôlant les conditions de l’espace à traiter qui sont la température, l’humidité, le déplacement
de l’air, la qualité de l’air et le niveau sonore. Ce qui diffère ce procédé du celui de ventilation, c’est
qu’en plus de pouvoir filtrer, chauffer et humidifier l’air, il peut également la refroidir.
2. La ventilation
Les installations de ventilation servent surtout à l’hygiène des hommes dans les locaux qu’ils
occupent. Les habitations et les bureaux doivent être ventilés pour renouveler l’oxygène et
maintenir un équilibre de la concentration en gaz carbonique.
La ventilation permet également de réduire la chaleur, les odeurs désagréables et l’humidité. Elle
permet aussi d’évacuer les fumées de cigarettes.
3. Le conditionnement d’air
Le conditionnement d’air est un ensemble des procédés de traitement spécifique de l’air visant à
répondre à des besoins particuliers de production liés aux matières traitées, et aux équipements
utilisés.
Les termes : climatisation et conditionnement d’air sont comparables mais doivent être employés à
bon escient. Ainsi par exemple le terme climatisation n’est pas applicable dans le cas d’un bloc
opératoire où il s’agit non seulement d’obtenir des conditions autant que possible les plus
favorables pour les occupants, mais surtout et avant tout les conditions les plus parfaites d’hygiène
(air neuf 100%, traitement germicide, filtrage absolu, humidité relative) compatible avec la sécurité
en ce qui touche le danger d’explosion dû aux vapeurs anesthésiques. Il s’agira donc dans ce cas
d’un conditionnement d’air et non d’une simple climatisation.
Ainsi on peut dire que la climatisation ou conditionnement d’air a pour but principal le maintien
dans une ambiance des conditions qui contribuent au confort de l’individu ou qui sont nécessaires à
certains procédés de fabrication.
Il faut retenir :
la climatisation de confort
la climatisation industrielle
La climatisation industrielle englobe bien souvent la climatisation de confort.

Exemples 

Climatisation de confort Climatisation industrielle


Bureaux Industries électroniques
Hôtels Usines pharmaceutiques
Magasins Usines de traitement de poissons

Le conditionnement d’air pour le confort des utilisateurs implique la régulation de :


 la température du local
 l’humidité relative du local
 La propreté de l’air (filtré pour enlever : le dioxyde de carbone, la poussière, les virus, etc).
 Le débit d’air dans le local.
 Le niveau sonore

Sokhna khadyja Page 3


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Le bilan thermique d’un local permet de déterminer la puissance d’une installation de climatisation.
Le bilan est généralement calculé sur la base de gains maxima réels.
b) LES DIFFERENTS SYSTEMES DE CLIMATISATION
Plusieurs modes de classification peuvent être proposés suivant des critères tels que le
mode d’apport de l’air neuf, le mode de distribution de l’air traité ou le médium de transfert de
l’énergie.
Suivant le mode d’apport de l’air neuf, on retrouve :
o les systèmes à 100% d’air neuf
o les systèmes à apport d’air neuf réglable et/ou à apport d’air constant
Suivant le mode de distribution de l’air, on retrouve :
 les systèmes à zone unique ou uni zone
 les systèmes multizones
 les systèmes à débit d’air constant (le plus courant)
 les systèmes à débit d’air variable (VAV)
Suivant le médium de transfert de l’énergie, on retrouve :
 les systèmes air-air (évaporateur à air – condenseur à air)
 les systèmes air-eau (évaporateur à air – condenseur à eau)
 les systèmes eau-eau (évaporateur à eau – condenseur à eau)
 les systèmes eau-air (évaporateur à eau – condenseur à air)
La classification retenue permet de distinguer les systèmes suivants :
les systèmes à détente directe
la climatisation centrale

Classification par l’intermédiaire


Système du médium de transfert de Nom du système
chaleur
Système à volume d’air constant, à
canalisation unique (système CAV)

Système à tout air Système à volume d’air variable, à


canalisation unique (système VAV)

Systèmes à canalisation double


Système centralisé Unité avec système ventilo-convecteur
(système central) à canalisation

Système air- eau Système de chauffage et de


refroidissement (climatisation) par
panneau radiateur (système panneau à
air)

Système à tout eau Unité avec système ventilo-convecteur

Sokhna khadyja Page 4


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Climatiseur pour chambre


Système personnalisé
Système à détente directe
(système personnel)
Unité avec système-combinaison

La climatisation à détente directe repose sur la vaporisation d’un fluide frigorigène au niveau de la
batterie froide de l’appareil utilisé. Le fluide frigorigène couramment utilisé en climatisation dans
nos régions est le R22 (HCFC) mais il faut noter l’apparition de plus en plus importante d’appareils
utilisant des fluides du type HFC tels que le R134a, R407C et le R410A.
Quelque soit le système de climatisation retenue, la diffusion de l’air peut s’effectuer :
 soit de manière directe
 soit par l’intermédiaire d’un réseau aéraulique.

CHAP I. LA CLIMATISATION INDIVIDUELLE


Le rafraîchissement de l’air est obtenu à l’aide d’une unité intérieure placée dans le local à
Climatiser (possibilité de réversibilité dans certains modèles). Différents types sont à retenir :
 Les climatiseurs mobiles
 Les climatiseurs de fenêtre ou Windows

Sokhna khadyja Page 5


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

 Les armoires de climatisation


 Les monoblocs ou roof-top
 Les splits system

I. LES DIFFÉRENTS TYPES DE CLIMATISEURS


1. LE CLIMATISEUR MOBILE :

C'est un appareil à faible puissance frigorifique (max 2,5 kW), principalement destiné à un usage
local. Il impose de laisser un ouvrant entrouvert, ce qui diminue l'étanchéité du local à l'air et aux
bruits extérieurs.
Ce système est de moins en moins utilisé. Son emploi se limite souvent aux situations provisoires.

2. LE CLIMATISEUR DE FENÊTRE OU WINDOW UNIT


Le climatiseur monobloc appelé aussi climatiseur de fenêtre ou Window est constitué d’une seule
partie (ou d’un seul bloc). C’est un appareil jadis très utilisé, mais qui est un peu dépassé de mode. Il
s’installait souvent a travers une fenêtre d’où son nom de climatiseur Window.
Une partie du climatiseur se trouve à l’intérieur du local à climatiser, tandis que l’autre moitié est a
l’extérieur. La partie intérieur du climatiseur est séparée de l’extérieure par une cloison étanche qui
empêche la communication entre l’air extérieur et l’air intérieur.

Sokhna khadyja Page 6


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Sur un climatiseur Window, il y a la possibilité d’apporté un peu d’air neuf (air extérieur) a l’intérieur
du local à climatiser par l’ouverture d’une petite trappe située sur la cloison de séparation.

Sokhna khadyja Page 7


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Les éléments principaux du climatiseur monobloc et quelques éléments


supplémentaires.

3. LES ARMOIRES DE CLIMATISATION :


Les armoires de climatisation sont utilisées en climatisation de confort mais elles sont très
indiquées pour le conditionnement des locaux techniques (salles informatiques par exemple)
où il faut assurer à la fois le contrôle de la température et de l’hygrométrie de l’air avec des
tolérances précises.

Suivant le type de condenseurs, on peut citer :

Sokhna khadyja Page 8


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

 les armoires à condenseur à air intégré


 les armoires à condenseur à air séparé
 les armoires à condenseur à eau associé à une tour de refroidissement
Outre la batterie froide de rafraîchissement de l’air, on peut rencontrer suivant les applications les
éléments suivants :
 des résistances de chauffage (section de déshumidification)
 une section d’humidification
Une armoire de climatisation constitue en quelque sorte ‘’caisson de traitement d’air vertical’’
surtout lorsqu’elles constituent la seule demande du bâtiment.

La batterie froide des armoires peut être une batterie à détente directe (fluide frigorigène –
figures ci dessus) mais également une batterie à eau glacée.

Elle s’installe généralement directement dans la pièce à climatiser. Fonctionnant avec des
puissances de (4 à 140kW), c’est la solution adoptée pour climatiser une salle informatique. En

Sokhna khadyja Page 9


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

pratique, cette armoire métallique verticale peut regrouper tous les éléments nécessaires au
traitement de l’air.
 Un filtre
 Une batterie froide
 Une batterie chaude
 Un humidificateur
 Un ventilateur centrifuge.

On parle de climatiseur ‘’autonome’’ parce que la batterie froide est généralement parcourue
directement par le fluide frigorifique : la machine frigorifique est intégrée dans l’armoire et la
batterie froide en constitue l’évaporateur. On parle alors de fonctionnement en ‘’détente directe’’
Il faut noter que la présence du compresseur dans le local impose une isolation acoustique sérieuse
des parois de l’armoire.
4. LES CENTRALES DE TOITURE A DÉTENTE DIRECTE (ROOF-TOP)
Les monoblocs ou roof-top sont des appareils construits en un seul bloc et qui sont généralement
réservés à la climatisation de grandes surfaces (salles de cinéma, supermarchés).
Ils sont généralement placés en toiture d’où le nom de roof-top, cependant dans certains cas, ils
peuvent être installées au sol.
L’installation d’un monobloc est complétée par une mise en œuvre de réseaux aérauliques de
distribution de l’air. Les roof-top sont des centrales unizones à détente directe installées à
l’extérieur du bâtiment.

Sokhna khadyja Page 10


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Les roof-top sont fréquemment utilisés pour les applications suivantes :

◊ Grandes salles de bureaux, salles d’ordinateurs et hall recevant du public,

◊ Climatisation des grands magasins, supermarchés, restaurants, ateliers,…

◊ Ils sont très utilisés en climatisation industrielle.

5. LES SPLITS-SYSTEM :

Le split system (voir figure suivante) est constitué de deux parties distinctes :
 l’unité intérieure comprenant l’évaporateur et le détendeur (placée à l’intérieur du local à
climatiser)
 l’unité extérieure comprenant le compresseur et le condenseur (placé à l’extérieur)
"Split System" signifie "climatiseur à éléments séparés", à savoir que l'unité de condensation est
séparée de l'unité d'évaporation. Avec un split, l'évaporateur est souvent situé dans le local à
traiter, tandis que le condenseur et le compresseur sont situés à l'extérieur (en terrasse, au sol,...),
ce qui permet de diminuer le bruit.

Les deux unités sont reliées entre elles par :


 une liaison frigorifique constituée de deux tubes cuivre (liquide et gaz), ces tubes sont

Sokhna khadyja Page 11


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

isolées par des manchons en mousse de caoutchouc (appelés Armaflex qui est en réalité une
marque de manchons en élastomère).
 un câble électrique de raccordement
Suivant les constructeurs, l’alimentation électrique de l’appareil s’effectue soit au niveau de l’unité
intérieure, soit au niveau de l’unité extérieure.
Suivant le modèle de l’unité intérieure (voir figure), on distingue :
o les splits system muraux
o les splits system en allège (ou console)
o les splits system plafonniers
o les splits system du type cassette

Il existe des splits system ou l’unité extérieure est raccordée à plusieurs unités intérieures (2, 3, 4 ou
5 unités intérieures), un tel appareil est alors appelé Multi-split system.

Multi - split system

Dans la plus part des cas, la régulation des appareils est assurée par un thermostat qui fonctionne
en Tout ou Rien.

Sokhna khadyja Page 12


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Il faut noter cependant l’apparition depuis quelques années de splits system dit INVERTER.
Les INVERTER permettent de faire varier la vitesse de rotation du compresseur suivant la demande
en froid, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie par rapport aux appareils classiques
fonctionnant en Tout ou Rien.

Régulations TOR et Inverter

II. LE CIRCUIT FRIGORIFIQUE D’UN SPLIT SYSTEM

1) L’UNITÉ INTÉRIEURE :

a) Les unités murales :


Les splits-system muraux sont les plus répandus. Leur gamme de puissance est d’environ 1000 a
7000W et ils existent en mode ‘’froid seul’’ ou en mode ‘’réversible’’.

Sokhna khadyja Page 13


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Les unités intérieures murales sont équipées d’un ventilateur tangentiel qui présente l’avantage
d’être particulièrement silencieux. Leur positionnement en partie haute d’un mur permet une
bonne diffusion de l’air dans le local et facilite l’évacuation par gravité des condensats. Ces trois
atouts majeurs expliquent le succès du split mural.

b) Les unités consoles :

La gamme des splits de type console est moins étendue que celle des muraux.

Les modèles vont d’environ 2500 a 6000 W et ils existent en


réversible comme en froid seul. L’unité intérieure qu’on
appelle la console, est alors posée sur le sol et fixée contre la
cloison. Elle est souvent équipée d’un ventilateur centrifuge.

Un ventilateur centrifuge ressemble à un escargot et l’air est


toujours aspiré par le centre du ventilateur. Ce type de
ventilateur est plutôt utilisé dans des bureaux et positionné
sous une fenêtre, surtout lorsque des armoires ou des
rayonnages empêchent l’installation d’un split mural.

c) Les unités de plafond :


Il existe trois catégories de splits plafonniers : apparents,
encastrés et plafonniers avec réseau de gaine.
i. Le plafonnier apparent  :
Le plafonnier apparent ressemble un peu à une console mais il est fixé horizontalement au plafond.

ii. Le plafonnier encastré  :


Le plafonnier encastré s’installe dans un faux plafond et seuls les panneaux de soufflage et de
reprise d’air sont visibles. Il est donc plus esthétique que le plafonnier apparent, mais il nécessite
une hauteur disponible dans le faux plafond souvent supérieure à 30, voire 35cm…

Sokhna khadyja Page 14


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Ces appareils sont parfois équipés d’une pompe de relevage de condensats (ce qui facilite
l’évacuation des condensats). Il peut arriver que cette pompe soit à l’ origine d’un arrêt intempestif
du climatiseur.
Remarque  :
Afin d’éviter tout risque de débordement, un détecteur de niveau peut arrêter le climatiseur en cas
de problème sur la pompe.
iii. Le plafonnier avec réseau de gaine  :
Le plafonnier avec réseau de gaine est un appareil complètement encastré dans le faux plafond. Il
nécessite la réalisation d’un réseau de gaine pour aspirer et pour souffler l’air dans le local.
La puissance de ces splits commence a environ 5kW et peut atteindre plusieurs dizaines de kW. De
plus, il est fréquent sur ce type de climatiseur que la charge en fluide frigorigène doive être réalisée
par l’installateur.
d) Les dimensions, le poids :
Il faut que l’appareil puisse être installé à l’emplacement prévu en tenant compte du mobilier
existant et des ouvertures de porte ou de fenêtre. Cependant, il faut faire particulière attention a la
largeur et a la hauteur de l’appareil avant de choisir son emplacement. Les fixations doivent être
capables de supporter le poids de l’appareil (44kg pour le modèle Kotz 12 PA) par exemple). La
nature du mur ou de la cloison doivent être prise en compte.
e) La tension, l’intensité et la puissance électrique :
Généralement, le raccordement électrique des climatiseurs de confort n’est pas très compliqué.
Les splits ayant une puissance frigorifique inférieure à 5kW sont généralement alimentés en
monophasé 220V. Le câble d’alimentation a 3 fils doit être raccordé sur les bornes L, N et Terre de
l’unité intérieure (par convention, le fil de terre est bicolore vert et jaune).

Exemple de notice technique d’une unité intérieure

Dans l’unité intérieure, il n’y a que le ventilo-évaporateur


(pour cet exemple il y a 2 moteurs et 4 ventilateurs dans le
Kotz 12 PA). Ces indications électriques correspondent donc
aux caractéristiques du ventilateur, selon le modèle. En
particulier, la tension d’alimentation doit être connue avant
d’installer l’appareil. Les caractéristiques électriques sont
également souvent utiless pour la maintenance ou le
dépannage : on peut facilement mesurer l’intensité
absorbée avec une pince ampéremétrique et la comparée a
celle indiquée par le constructeur. La connaissance de la
puissance absorbée permet d’évaluer la consommation
électrique, et donc le coût d’utilisation du climatiseur.
f) Les ventilateurs :
En climatisation de confort, on rencontre essentiellement trois types de ventilateurs : hélicoïdales,
tangentiel ou centrifuge.

1- Le ventilateur hélicoïdal

Sokhna khadyja Page 15


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Il est utilisé dans la plupart des unités extérieures pour ventiler le


condenseur. Les hélices en alliage ont l’inconvénient de donner un
fonctionnement plutôt bruyant. Pour minimiser ce problème, de
nombreux constructeurs fabriquent des hélices en fibre composite.

L’air circule de façon horizontale et rectiligne. Ces ventilateurs


peuvent véhiculer des débits importants mais ils fournissent à l’air
une pression relativement faible. C’est pourquoi ils sont mal adaptés
si on a besoin de faire circuler l’air sur le condenseur par
l’intermédiaire d’un réseau de gaine.

2- Le ventilateur tangentiel  :

Ce type de ventilateur est très utilisé dans les unités intérieures.


Son principal atout est son faible niveau sonore. Il est si peu
bruyant que sur les petits climatiseurs (jusqu'à une puissance
frigorifique d’environ 2 kW) le tube capillaire est souvent placé
dans l’unité extérieure.
En effet, le faible niveau sonore du ventilateur ne couvre même
pas le léger sifflement du détendeur au démarrage ou a l’arrêt du
compresseur.
L’air circule tangentiellement dans la roue du ventilateur. Les
débits et les pressions obtenus sont relativement faibles. Dans tous
les cas, on ne peut pas utiliser ces ventilateurs pour souffler dans
un réseau de gaine.
3- Le ventilateur centrifuge  :

En climatisation de confort, il est surtout utilisé dans les unités


intérieures des splits de type console ou plafonnier.
Son principal atout est qu’il fournit une pression suffisamment
importante pour permettre une distribution par réseau de gaine ou
pour augmenter la portée du soufflage du climatiseur, c'est-à-dire la
distance a laquelle l’air traité est projeté. L’air est aspiré par le centre
du ventilateur puis il est refoulé du coté de la sortie du ventilateur.

Contrairement aux autres ventilateurs, si le moteur d’un ventilateur


centrifuge tourne à l’ envers, le sens de circulation de l’air ne change
pas mais le débit d’air diminue de façon très importante.

g) Les filtres :

Sokhna khadyja Page 16


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

Les filtres qui équipent les climatiseurs de confort ne sont


pas des ‘’supers’’ filtres de hautes qualité capables de
piéger toutes les poussières.
Le filtre ci-contre, qui équipe une unité intérieure murale,
est constitué d’une fibre plastique. Ce matériau permet le
nettoyage à l’eau et il ne faut donc pas hésiter à le laver
fréquemment. Un filtre à air encrassé peut avoir comme
conséquence la casse du compresseur.

2) L’UNITÉ EXTÉRIEUR 
Comme pour les unités intérieures, les références sont ‘’la carte d’identité’’ exacte de
l’appareil. Le cas échéant, elles permettent de commander des pièces détachées sans
risque d’erreur. Elles sont indiquées sur l’appareil et en cas de besoin, elles doivent être
relevées avec précision.

La majorité des unités extérieures a condensation par air est équipée d’un ou de
plusieurs ventilateurs hélicoïdales. Cependant, la réglementation locale (monuments
classés, rue piétonne, copropriété, etc.…) ne permet pas toujours d’installer cette unité a
l’extérieur. On peut alors contourner le problème en l’installant a l’intérieur des locaux
avec un petit réseau de gaine pour n’avoir de visible en façade que les grilles d’aspiration
et de soufflage. Dans ce cas, les ventilateurs hélicoïdaux risquent d’être mal adaptés et
un ventilateur centrifuge est généralement utilisé pour conserver un débit d’air
satisfaisant.

Sokhna khadyja Page 17


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

a) Les dimensions, le poids, le niveau sonore, les ventilateurs  :

Le sujet a déjà été traité pour les unités intérieures. Il faut remarquer que l’emplacement et
le niveau sonore de l’unité extérieure ne doivent surtout pas être pris a la légère afin
d’éviter des gros problèmes avec le voisinage.
b) La tension, l’intensité et la puissance électrique :

Les splits d’une puissance frigorifique inférieure a 5 kW sont généralement prévus pour un
courant monophasé 220 V. Quand la puissance augmente, l’utilisation de tension triphasée
380 V devient nécessaire. Le câble d’alimentation possède alors 5 fils a raccorder sur les
bornes de l’unité extérieure R.S.T.N et Terre. Par convention, le fil neutre est de couleur
bleue et la Terre est bicolore vert/jaune. Les 3 autres fils correspondent aux 3 phases en
380V.

Les valeurs indiquant les caractéristiques électriques du ventilateur et du compresseur sont


souvent utiles pour la maintenance. Comme pour l’unité intérieure, en utilisant une pince
ampéremétrique, il sera facile de comparer l’intensité absorbée a celle indiquée par le
constructeur.
Enfin la puissance absorbée permet d’évaluer la consommation électrique et donc le coût
d’utilisation du climatiseur.
c) Le réfrigérant a utiliser :
Le type et la quantité de réfrigérant utilisé dans l’appareil sont toujours indiqués sur sa
plaque signalétique. Si nous observons la plaque ci-contre, nous constatons que l’appareil contient
620 grammes de fluide frigorigène R 407C. Ces renseignements sont très importants pour plusieurs
raisons :

Sokhna khadyja Page 18


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

 Effectuer un complément de charge en fluide frigorigène sur une installation avec un


détendeur capillaire n’est pas une chose facile car il faut impérativement que le type et la
masse de fluide soient rigoureusement respectés. S’il est facile de connaitre le type de
fluide, comment savoir la quantité de réfrigérant restant dans le climatiseur.
 La solution (surtout avec le R 407C) est de vider complètement l’appareil a l’aide d’un
groupe de récupération, puis de le charger avec le bon fluide et avec la quantité exacte
indiquée sur la plaque. C’est le seul moyen d’être absolument certain que la charge es fluide
sera correcte.
d) L’huile frigorifique :
Toutes les pièces du compresseur en mouvement ont besoin d’être lubrifiées à l’aide d’une huile
adaptée et qui en plus corresponde au type de fluide frigorigène utilisé. En effet, le fluide n’a aucun
pouvoir de lubrification, c’est plutôt un excellent détergent qui a la faculté de nettoyer et de sécher
les pièces mécaniques. L’huile et le fluide ne doivent pas s’agresser mutuellement. Cela oblige les
fabricants à utiliser différents types d’huile en fonction du fluide frigorigène utilisé et des conditions
de fonctionnement.

Remarque  :

Il ne faut jamais mélanger deux huiles différentes dans la même installation. Il ne faut jamais non
plus mélanger 2 fluides frigorigènes différents. Dans les 2 cas, c’est la mort du compresseur assurée
à brève échéance.

L’huile frigorifique est très hygroscopique. Cela signifie qu’elle a la faculté d’absorber rapidement
l’humidité contenue dans l’air. Le gros problème, c’est qu’une huile ayant absorbé trop d’humidité
risque de devenir acide et de perdre son pouvoir de lubrification.

III. LES LIAISONS FRIGORIFIQUES ET ÉLÉCTRIQUES D’UN


SPLIT SYSTÉME
Les liaisons frigorifiques entre les 2 unités se font par l’intermédiaire de deux tubes :
 La tuyauterie liquide relie la sortie du condenseur a l’entrée du détendeur (repère 1)
 La tuyauterie d’aspiration relie la sortie de l’évaporateur a l’aspiration du compresseur
(repère 2).
Ces deux tubes ont un diamètre différent :
Le plus petit pour le liquide
Le plus gros pour le gaz.
En effet, a masse égale, les gaz occupent beaucoup plus de volume que les liquides (environ de 20 a
30 fois plus, selon le fluide frigorigène et les conditions de pressions et de température. Ainsi les gaz
ont besoin d’une canalisation de plus gros diamètre.

Sokhna khadyja Page 19


Licence 3 IPG/ISTI Module de Climatisation

a) Les raccords frigorifiques de types Quick :


Il existe deux types de raccords appelés communément ``Quick`` et ‘’Flare’’.
Le raccord Quick (qui signifie rapide en anglais) équipe les appareils déjà pré-chargés en fluide
frigorigène. Ce raccord est constitué d’une partie mâle et d’une partie femelle prévue pour être
vissées ensembles. C’est ce type de raccord qui équipe le split système représenté ci-dessous :
 Sur l’unité intérieure, pré-chargée en fluide frigorigène, le raccord 3 est brasé en usine a la
sortie de l’évaporateur et le raccord 4 a l’entrée du détendeur capillaire.
 Sur l’unité extérieure, également pré-chargée en fluide frigorigène, le raccord 5 est brasé en
usine a la sortie du filtre (donc sortie du condenseur) et le raccord 6 a l’aspiration du
compresseur. Une prise de pression, permettant de raccorder un manomètre, peut équiper
certains raccords (c’est le cas du raccord 6 ci-dessus, placé a l’aspiration du compresseur).

Ce type de raccords n’équipe que les tuyauteries de raccordements déjà pré-chargées en fluide
frigorigéne.

Sokhna khadyja Page 20