Vous êtes sur la page 1sur 38

Les échelles d’évaluation de

« l’intelligence » chez l’enfant :


WPPSI et WISC-IV

M.-P. Vernier-Hauvette - C.R.T.L.A. - C.H.U. Amiens


L’intelligence

 Selon Wechsler : « Capacité globale ou complexe qu'a


l'individu d'agir dans un but déterminé, de penser d'un
point de vue rationnel et d'avoir des rapports utiles avec
son milieu »

 Intelligence fluide : Habileté à résoudre de nouveaux


problèmes en formant et reconnaissant des concepts, en
identifiant et en percevant des relations, en faisant des
inférences, en organisant et ré-organisant l’information

 Intelligence cristallisée : Habileté à utiliser notre base de


connaissances (développées avec l’apprentissage et
l’éducation).
WISC-IV
(2005, version française)
Subtests :
Moyenne = 10
Ecart-type = 3

 Instrument d’évaluation
psychométrique le plus
utilisé au monde
Age : de 6 ans à 16 ans 11
mois
 Etalonnage : 1100 enfants
 Passation en 60-90 min
 Bonnes validité et fidélité
(démontrant des résultats
stables dans le temps)

Echelles :
Moyenne = 100
Ecart-type = 15
Généralités (suite)

ICV IRP

Similitudes Cubes
Vocabulaire Identification de
Compréhension concepts
Matrices

QI
total

IMT IVT

Mémoire des chiffres Codes


Séquences Symboles
Lettres-Chiffres
Echelle de compréhension verbale (fait appel à
l’intelligence cristallisée) : Similitudes–
Vocabulaire – Compréhension
 Similitudes : « En quoi un nid et un terrier se ressemblent ? »
 Evalue principalement le raisonnement verbal et la formation de concepts
 Relativement Indépendante du milieu socio-culturel et du niveau scolaire
 Reflète bien le niveau de développement cognitif de l’enfant
 La forte corrélation entre similitudes et facteur g permet d’éliminer toute
suspicion de déficience intellectuelle en cas de réussite à ce subtest
 Vocabulaire : « Qu’est-ce que le silence ? »
 Evalue principalement la connaissance des mots
 Dépendante du niveau socio-culturel et scolaire
 Compréhension: « Pourquoi encourage-t-on la récupération
des bouteilles vides ? »
 Evalue principalement la compréhension verbale et la connaissance des
normes sociales et des conventions comportementales
 Influencée par la curiosité, la maturité et la sociabilité
Echelle de raisonnement perceptif (fait appel à
l’intelligence fluide) : Cubes

 Evalue principalement les Compétences visuelles et spatiales (perception des


obliques, oculomotricité) ; les praxies constructives, l’imagerie mentale, la
planification (FE)
Echelle de raisonnement perceptif :
Identification de concepts

 Evalue principalement les capacités de raisonnement abstrait, de


catégorisation, de conceptualisation
Echelle de raisonnement perceptif : Matrices

 Evalue principalement le raisonnement abstrait et les capacités


visuo-spatiales
Echelle de mémoire de travail : Mémoire des
chiffres – Séquences lettres-chiffres

 Mémoire des chiffres : Répétition de chiffres


dans le même ordre ; Répétition de chiffres en
ordre inverse
 Ordre direct : Evalue principalement la mémoire auditive à court
terme, les processus phonologiques et séquentiels, l’attention et
la concentration et les capacités d’autorégulation
 Ordre inverse : Evalue en plus la flexibilité cognitive (mémoire de
travail)
 Séquences lettres-chiffres : Répétition de
chiffres et de lettres en les organisant
 Evalue surtout la mémoire de travail
Echelle de vitesse de traitement : Code

 Evalue principalement la vitesse de traitement de l’information, la mémoire à


court terme visuelle, la perception visuelle, la coordination visuo-motrice, le
balayage visuel, l’attention et la grapho-motricité
Echelle de vitesse de traitement : Symboles

Evalue principalement la vitesse de traitement de l’information, la mémoire


visuelle à court terme, le traitement visuo-spatial, la coordination visuo-motrice,
la discrimination visuelle, le balayage visuel et l’occulo-motricité, l’attention
visuelle et l’attention divisée
Calcul des scores

 Calcul des notes brutes


 Transformation des notes brutes en notes standards
 Calcul des scores pour chaque indice
 A condition qu’il n’y ait pas une trop grande hétérogénéïté
des résultats entre les subtests constitutifs de l’indice
 Calcul du QI total
 N’est pas une fin en soi dans un bilan neuropsychologique
 Si et seulement si, les scores obtenus pour chaque indice
ont du sens (cf ci-dessus), et si et seulement si, l’écart
entre le + faible score et le + fort aux différents indices
n’est pas significatif
 Sinon : quel sens à ce QI total ?
WPPSI-IV
(2014, version française)
Subtests :
Moyenne = 10
Ecart-type = 3

Age : de 2 ans 6 mois à 7


ans 7 mois
 Etalonnage : 1005 enfants
 Passation en 30-60 min
 Bonnes validité et fidélité
(démontrant des résultats
stables dans le temps)

Echelles :
Moyenne = 100
Ecart-type = 15
Cubes
Information

« Montre moi où on
peut prendre un bain »

 « De quelle couleur est l’herbe »

 « A quoi sert l’estomac »


Matrices
Symboles
Reconnaissance d’images
Similitudes

 « Le chien et le chat sont tous les deux … »


 « Joyeux et triste sont tous les deux … »
Identification de concepts
Barrage
Mémoire spatiale
Assemblage d’objets
Vocabulaire

 « Qu’est-ce qu’une chaussette ? »


 « Qu’est-ce qu’un train ? »
 « Qu’est-ce qu’une récompense? »
Code
Compréhension de situations

« Pourquoi doit-on regarder des deux côtés de la route


avant de traverser? »

« Pourquoi faut-il conserver le lait au réfrigérateur? »


Compréhension de mots
Dénomination d’images
Subtests :
Moyenne = 10
Ecart-type = 3

Echelles :
Moyenne = 100
Ecart-type = 15
 2 ans 6 mois à 3 ans 11 mois

Echelle Totale
Compréhension
Visuospatial Mémoire de travail
verbale
•Compréhension •Cubes •Reconnaissance
de mots •Assemblage d’images
•Information d’objets •Mémoire spatiale
•Dénomination
d’images

Echelle des indices principaux


Compréhension Visuospatial Mémoire de travail
verbale

•Compréhension •Cubes •Reconnaissance


de mots •Assemblage d’images
•Information d’objets •Mémoire spatiale
 4 ans à 7 ans 6 mois

Echelle Totale
Compréhension Raisonnement Mémoire de Vitesse de
Visuospatial
verbale fluide travail traitement
•Information •Cubes •Matrices •Reconnaissance •Symboles
•Similitudes •Assemblage •Identification de d’images •Barrage
•Vocabulaire d’objets concepts •Mémoire spatiale •Code
•Compréhension
de situations

Echelle des indices principaux


Compréhension Raisonnement Vitesse de
Visuospatial Mémoire de travail
verbale fluide traitement

•Information •Cubes •Matrices •Reconnaissance •Symboles


•Similitudes •Assemblage •Identification d’images •Barrage
d’objets de concepts •Mémoire spatiale
Intérêts de la WPPSI et du WISC

 Situer les performances de l’enfant par rapport à celles des


enfants du même âge
 Observer de possible dissociations entre les compétences de
l’enfant aux différentes échelles
 Etablir le profil des forces et des faiblesses personnelles de
l’enfant aux différents subtests afin de pouvoir commencer à
poser des hypothèses sur les processus cognitifs
dysfonctionnels
 Statuer sur une éventuelle déficience :
 Si les résultats globaux sont déficitaires (< ou = à 70) et avec des
résultats homogènes aux différents subtests (< ou = à 4)
 Si les résultats faiblement sont déficitaires à la WPPSI, attendre la
passation du WISC pour confirmer le diagnostic
 Si la faiblesse du QI s’associe à des problèmes significatifs
d’adaptation dans la vie quotidienne
Exemples de profils (fictifs !)

PROFIL DE DYSPRAXIE PROFIL DE DYSPHASIE


Exemples de profils (fictifs)

PROFIL DE DYSLEXIE PROFIL DE DYSLEXIE MIXTE


PHONOLOGIQUE
Exemples de profils (fictifs)

PROFIL DE PRECOCITE PROFIL DE TDAH


INTELLECTUELLE
Référence Bibliographique

 Grégoire, J. (2009). L’examen clinique de l’intelligence


de l’enfant : Fondements et pratique du WISC-IV. Wavre
: Mardaga.