Vous êtes sur la page 1sur 11

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de décembre 2003


Montréal et du vol. 17, no 4
Centre francophone de la SRAC Solstice d’hiver

Attention
Sommaire Nouveau numéro de téléphone pour la SAM
(514) 201-3982
Mot du président ........................p. 2 En vigueur depuis le début avril
Nouveaux membres à la SAM... p. 2 Nouvelle adresse site Internet depuis avril
Jacques Lebrun..........................p. 3 www.lasam.ca
Photos de l’éclipse de Lune........p. 3
Amateurs au mont Mégantic.......p. 4 L’horaire 2004 n’est pas encore prêt.
Images du Soleil..........................p. 4 Vérifiez le site web ou appelez avant les réunions.
Constellation La Licorne..............p. 5
La SRAC......................................p. 6
Autres photos Soleil et éclipse....p. 7
Photo aurore boréale.................. p. 8 Le Soleil et la Lune nous ont gatés ces temps-cci.
Une belle éclipse de Lune le 8 novembre et de superbes taches à
la surface du Soleil fin octobre. Parmi les plus importantes
Nos meilleurs voeux éruptions solaires !!!
à l’occasion
des Fêtes

L’éclipse de Lune du 8 novembre 2003 Par J.-GG. Gibault


Photo par André Geadron Les taches solaires gigantesques du 24 octobre
Au C11 à F/6, ~ 10 sec. de pose. 2003. Au Télescope MX. Cass. 127mm F/13.5
De Dorval Barlow 2X, à 14h 35m, une pose de 1/30 s., sur du
Kodak Supra de 100 ASA.
Le mot du président science de l'astronomie et la rendre
accessible à tous;
Bruno Beaupré
- C Accepter ou recevoir toute sub-
Bonjour à tous, vention, tant publique que privée quant
aux fins de la corporation et advenant
Où s'en va la SAM? Plusieurs se sont la liquidation de la corporation, tous les
posé cette question au fil des années. biens restants après le paiement des
Les circonstances changent et l'on doit dettes et obligations seront distribués à
périodiquement se demander si l'on
fait les bonnes choses.
une ou plusieurs oeuvres de charité Bienvenue aux nouveaux
reconnues au Canada.
membres de la SAM
Pourquoi se poser cette question Est-ce vraiment cela que l'on fait et a-
maintenant? On a déjà fait un bon Depuis le printemps les personnes
t-on les moyens de nos ambitions?
bout de chemin cette année pour suivantes se sont jointes à la SAM
améliorer les choses, mais plusieurs ·Les membres semblent peu
faits me portent à croire que l'on doit intéressés par les activités qui leur . Alain Charbonneau
préciser davantage les objectifs de la sont proposées. Le dernier sondage . Jean-Marc Gélineau
SAM et la gamme des services qu'elle indiquait que ce qu'ils appréciaient le
offre à ses membres. En voici . Jean Messier
plus c'est le bulletin Astro-Notes (cha-
quelques-uns: . Patrice Nantel
peau aux responsables, en passant).
: Est-ce normal et est-ce le signe d'une . François Proulx
·Nous n'avons accès à notre local que organisation en santé? . Serge Garneau
six mois par année, ce qui nous
. Normand Grégoire
empêche d'avoir des activités ·Très peu de membres sont prêts à
soutenues tout au long de l'année et ce . Pierre Bélanger
s'impliquer dans l'organisation d'acti-
qui nous complique la vie pour ce qui . Jean-Claude Roussil
vités, laissant tout le travail à quelques
est du magasin. Qui plus est, notre bénévoles. Doit-on réduire les acti- . Normand St-Pierre
local nous est fourni à peu près gratu- vités proposées pour ne pas " brûler " . Michel Bertrand
itement mais il n'est pas garanti. On ces bénévoles? . André Ouellet
pourrait nous évincer à peu près n'im-
porte quand. Devrait-on chercher à se . Patrice Ouellet
Ce sont là quelques questions aux-
localiser ailleurs? . Yvon Piché
quelles nous n'avons pas de réponses
mais nous y réfléchissons.
·Notre terrain à St-Valérien sert rela- J'apprécierais vos commentaires sur Bienvenue dans la grande famille de la
tivement peu et l'on manque de volon- ces questions. SAM. Nous partageons tous une même
taires pour s'en occuper. Devrait-on le passion pour l'astronomie et il nous fera
conserver? Le Conseil d'administration va s'y plaisir de vous aider à progresser dans
pencher au début de l'automne et vous votre connaissance et votre appréciation
·Environ 25% de nos membres sont fera des propositions à la prochaine du ciel étoilé.
des membres à vie qui ne paient plus Assemblée générale en février. Ainsi
rien pour être membres de la SAM. le prochain Conseil d'administration
Seuls deux d'entre eux sont actifs. que vous élirez aura une meilleure
Collaborez à
Devrait-on revoir leur statut? idée de l'avenir que vous souhaitez l’Astro-Notes
pour la SAM. Nous sommes aussi à Faites-nous parvenir vos
· On travaille déjà étroitement avec le refaire les règlements généraux de la photos, textes, dessins,
club Orion et celui de Dorval dans l'or- SAM pour les clarifier et les renforcer. ou croquis...
ganisation du CAFTA. Devrait-on Nous vous les présenterons égale- Par la poste à l’adresse ;
favoriser une plus grande intégration ment à la prochaine Assemblée C.P. 206, Station St-Michel
des clubs dans la région de Montréal? générale. Montréal, QC H2A 3L9
Ou par courriel
Les objectifs de la SAM sont: La parole est à vous. Au plaisir de “ gilberts@ca.inter.net “
vous entendre. Date de tombée
- A. Regrouper les personnes qui s'in-
téressent à la science de l'astronomie; (Mars 2004)
Le 3 février 2004
- B. Favoriser la compréhension de la
Décembre 2003 p. 2 Astro-N
Notes
JACQUES LEBRUN Vers la fin des années 1950,
M. Jacques Lebrun est initié
À notre Société, il participe aux soirées
d'astronomie populaire de 1965, 1967
(1928-2003) à l'astronomie par un et 1972. À celle d'octobre 1965, il
astronome de France. À introduit le public montréalais aux
Par François Chevrefils
peine arrivé au Québec, il futurs vols habités à la Lune de la série
participe comme visiteur à Apollo, grâce à des maquettes de
notre première soirée d'as- fusée (voir La Presse du 6 octobre
tronomie populaire au Jardin 1965, p. 90). Dans ces années, il fait
botanique de Montréal, en aussi une série télévisée de 52 émis-
octobre 1961. Cette rencon- sions portant sur l'astronautique. On le
tre lui ayant plu, il devient retrouve encore à la télé pour com-
membre de notre Société en menter l'alunissage du vol Apollo XI,
1962. Il commence dès cette en juillet 1969, l'année où l'homme
première année, à donner marche sur la Lune pour la première
des conférences sur les vols fois.
spatiaux.
Le " professeur Lebrun " a écrit une
Il devient tout à tour con- chronique sur l'astronautique et les
seiller (1969-70) et président satellites dans notre revue Le Bulletin
(1971-71) de notre Société. d'astronomie (ancêtre du Québec
Il était aussi membre de la astronomique) dans les numéros de
Société d'astronomie de juillet 1965 à novembre 1969. Il publie
France. un livre sur ces mêmes thèmes, La
conquête de l'espace, aux Éditions de
Un autodidacte, M. Lebrun l'homme (1971). Son livre contient
gagne sa vie par trois également des chapitres sur des
avenues différentes. Il est notions d'astronomie.
conférencier au planétarium
Dow de Montréal dès son ouverture en En guise de reconnaissance et pour
M. Jacques Lebrun, un des anciens 1966. Puis, dans les années 1970 et marquer son dévouement autant pour
présidents de la SAM les plus connus 1980, il anime " La couleur du temps " nos membres que pour le public, on
du public, est décédé récemment. Ces (météo) à Télé Métropole (TV- canal l'honora du prix Georgette-Lemoyne
quelques lignes retracent sa carrière et 10), avec Raymond Lemay. Il fait en 1973.
sa participation aux activités de la aussi la prévision du temps à plusieurs
SAM. postes de radio du réseau Télémédia.

L’éclipse de Lune, par Marjelaine Savoie.


Au T. 200mm F/5, Barlow 2X. Une autre photo d’éclipse par André
Gendron au C11 à ~ F/6
Décembre 2003 p. 3 Astro-N
Notes
RENCONTRE DES AMATEURS des MRC et des municipalités environ- toire depuis son ouverture il y a 25 ans.
AU MONT MÉGANTIC nantes, et la conversion des dispositifs Celui-ci nous a expliqué le fonction-
par Hugues Lacombe d'éclairage dans un rayon de 25 km. nement du télescope (1,6 m) et des
divers équipements qui s'y rattachent,
Le 18 octobre je me suis joint aux La Fédération des astronomes ama- notamment le système photographique
quelque 40 astronomes amateurs qui teurs du Québec (FAAQ) dont la SAM FANTOMM qui permet de mesurer la
ont bravé le mauvais temps pour par- fait partie, supporte l'ASTROLab dans vitesse des gaz à l'intérieur des gala-
ticiper à la Soirée des astronomes cet effort. La FAAQ a mis sur pied, en xies.
amateurs au mont Mégantic, orga- octobre, la Section québécoise de
nisée par le personnel de l'ASTROLab. l'International Dark-Sky Association Ensuite, à l'observatoire populaire, M.
(IDA) qui est l'organisme qui lutte le Rock Mallin du Centre d'Ottawa de la
En ouverture Mme Chloé Legris, plus activement contre la pollution SRAC, nous a fait une démonstration
responsable du dossier de la lutte con- lumineuse. Au Québec, un projet de la Malin Cam, une étonnante
tre la pollution lumineuse à important est en cours, celui de la con- caméra vidéo CCD qu'il a conçue.
l'ASTROLab, nous a sensibilisés au version de l'éclairage à Trois-Rivières. Enfin, M. Patrick Gravel, technicien à
problème que représente cette pollu- l'observatoire populaire du mont
tion pour l'Observatoire du mont La soirée au mont Mégantic s'est pour- Mégantic, a fait une présentation sur
Mégantic. En 20 ans cette pollution a suivie avec la présentation du film " les projets scientifiques possibles avec
doublé et risque, d'ici 2015, de rendre Rythmes cosmiques ", produit par des télescopes de 60 cm.
les travaux de recherche plus difficiles l'ASTROLab à l'été 2003. Ce film
si rien n'est fait pour la réduire. haute-définition de 23 minutes, projeté Comme le temps était couvert et que
sur écran géant, retrace l'histoire de quelques flocons tombaient, il a fallu
L'ASTROLab a lancé un projet de trois l'Univers. oublier la nuit d'observation. C'est
ans qui vise à réduire de 50% la pollu- avec regret que je me suis couché plus
tion lumineuse d'ici 2006 et, Le groupe d'astronomes amateurs tôt que prévu, me promettant une autre
éventuellement, de retrouver le ciel s'est par la suite retrouvé au sommet visite au mont Mégantic l'automne
noir d'il y a 20 ans. Ce plan est fondé déjà enneigé du mont Mégantic pour prochain.
sur trois axes d'intervention : la sensi- une rencontre avec M. Bernard
bilisation, la réglementation au niveau Malenfant, le technicien de l'observa-
D’autres images du Soleil très actif.
Le 31 octobre 2003, Stéphane Lemon s’est déplacé vers la région de St-Charles de Mandeville,
pour nous faire ces belles images du Soleil et une d’aurore boréale qu’on peut voir à la page 8.
Avec son télescope 3 pouces F/5, au foyer primaire (l’image de gauche), et projection par oculaire 6mm
pour celle de droite, le tout avec une caméra numérique Samsung !!!

Décembre 2003 p. 4 Astro-N


Notes
Diam. 7.0’ Mag 8.4 R Mon
Constellation A.D. 06h 39.1 Déc. +08°44
La Licorne NGC 2286 Amas ouvert
A.D. 06h 47.8 Déc. -03°09
Mmin 11.0 Mmax 13.8
Mag en bleu. Très irrégulière
Par L. Morin & G. St-O
Onge Diam. 14.0’ Mag 7.5
V637 Mon
NGC 2311 Amas ouvert A.D. 07h 02.9 Déc. -04°14
Il y a de très nombreux objets dans La A.D. 06h 57.9 Déc. -04°37 Mmin 4.96 Mmax 5.01
Licorne, beaucoup d’amas ouverts. Diam. 6.0’ Mag 9.6 Variable pulsante

En voici quelques-uns qui ne NGC 2232 Amas ouvert


dépassent pas la magnitude 10. A.D. 06h 28.1 Déc. -04°51
Coordonnées 2000 Diam. 29.0’ Mag 4.2

NGC 2264 Amas ouvert (Arbre de NGC 2215 Amas ouvert


Noël) A.D. 06h 20.9 Déc. -07°17
A.D. 06h 40.9 Déc. +09°54 Diam. 11.0’ 8.4
Diam. 20.0’ Mag 4.1
NGC 2302 Amas ouvert
NGC 2261 Nébuleuse A.D. 06h 51.9 Déc. -07°05
A.D. 06h 39.2 Déc. +08°44
Diam. 2’x1’ Mag 10.- M50 Amas ouvert
A.D. 07h 02.8 Déc. -08°23
NGC 2251 Amas ouvert Diam. 16.0’ Mag 5.9
A.D. 06h 34.8 Déc. +08°22
Diam. 10.0’ Mag 7.3 NGC 2335 Amas ouvert
A.D. 07h 06.9 Déc. -10°02
NGC 2254 Amas ouvert Diam. 12.0’ Mag 7.2
A.D. 06h 36.0 Déc. +07°41
Diam. 4.0’ Mag 9.1 NGC 2327 Nébuleuse
A.D. 07h 04.5 Déc. -10°28
NGC 2236 Amas ouvert Diam. 19.0’x17.0’ Mag ---
A.D. 06h 29.8 Déc. +06°50
Diam. 6.0’ Mag 8.5 NGC 2343 Amas ouvert
A.D. 07h 08.1 Déc. -10°37
NGC 2252 Amas ouvert Diam. 6.0’ Mag 6.7
A.D. 06h 35.5 Déc. +05°23
Diam. 20.0’ Mag 7.7 NGC 2353 Amas ouvert
A.D. 07h 14.5 Déc. -10°16
NGC 2244 Amas ouvert Diam. 20.0’ Mag 7.1
A.D. 05h 36.3 Déc. +06°39
Diam. 23.0’ Mag 4.8 Étoiles doubles En haut la Rosette NGC 2246 de
S. Lemon et A. Roussel
NGC 2246 Nébuleuse (La Rosette) Beta Mon AB
A.D. 06h 32.3 Déc. +05°03 A.D. 06h 28.8 Déc. -07°02
Diam. 80’x60’ Mag --- Mags 4.7 - 5.2 AP 132 Écart 7.3
Beta Mon AC
NGC 2269 Amas ouvert A.D. 06h 28.8 Déc. -07°02
A.D. 06h 43.4 Déc. +03°38 Mags 4.7 - 6.1 AP 124 Écart 10.0
Diam. 4.0’ Mag 10.0 Triple splendide

NGC 2301 Amas ouvert Epsilon Mon


A.D. 06h 51.8 Déc. 00°28 A.D. 06h 23.8 Déc. 04°36
Diam. 12.0’ Mag 6.0 Mags 4.5 - 6.5 AP 27 Écart 13.4

Étoiles variables
La nébuleuse variable NGC 2261
NGC 2324 Amas ouvert
A.D. 07h 04.2 Déc. +01°03 par St-O
Onge/Morin
Décembre 2003 p. 5 Astro-N
Notes
à nature scientifique tels que les l'an prochain. Finalement l'apprécia-
Société royale comptes d'étoiles filantes. Participer tion de 20% du dollar canadien par
d’astronomie du Canada aux Messiers était une activité popu- rapport à la devise américaine pourrait
centre francophone laire parce que c'était tout un défi. Les priver la SRAC d'environ $20,000 en
résultats intérimaires étaient publiés revenus de publications. On voit donc
dans le bulletin du club. Le Montreal que les finances en prennent pour leur
Centre et Helen Hogg ont participé à rhume et il semble que la SRAC se
résoudre plusieurs des mystères de la dirige vers un déficit récurrent. La prin-
liste des Messiers. Cette liste, ainsi cipale cause de ce manque à gagner
Patrice Scattolin que les programmes des Herschels et est la subite hausse du dollar canadi-
de la Lune furent recommandés au en. Comme la SRAC dégage d'impor-
Le mot communauté fait typiquement club de Pittsburgh puis l'Astronomical tants bénéfices des ventes de publica-
référence à un groupe d'individus qui League où ils furent adoptés comme tions aux États-Unis, sa santé finan-
sont géographiquement rapprochés. programmes d'observation. C'est cière est partiellement tributaire du
Mais à Montréal, comme c'est sou- donc Isabel K. Williamson et le taux de change. Il est encore trop tôt
vent le cas, la communauté Montreal Centre qui furent les pre- pour avoir un portrait juste des
astronomique est divisée par la bar- miers à utiliser le concept d'observer, finances pour 2004 mais il est conce-
rière de la langue. Ce qui m'intrique comme club ou indépendamment, par vable que seule une augmentation des
est de connaître le secret du succès listes d'objets. Cette pratique qui est cotisations puisse boucher un trou
des années soixante du Montreal maintenant monnaie courante en d'une aussi grande envergure. La
Centre de la SRAC. astronomie amateur est venue au solution n'est pas particulièrement
monde à Montréal. attrayante mais il est bien possible
C'est pour comprendre cette richesse qu'elle soit inévitable. On parlerait
qui se cachait dans ma cour arrière À l'époque peu de professionnels étu- alors d'une augmentation qui pourrait
que j'ai interviewé Geoff Gaherty qui diaient le système solaire et les contri- aller jusqu'à $5 par membre. Nous
était membre à l'époque. Il nous dit butions scientifiques des amateurs aurons une meilleure idée de la situa-
qu'à cette époque personne ne trans- pour la Lune et les planètes étaient en tion actuelle au conseil national de
portait son télescope. Tous obser- demande par la NASA qui en avait un février.
vaient à leur domicile. C'était possible grand besoin. Il faut se rappeler qu'il
parce que la pollution lumineuse était n'y avait pas vraiment de carte de la
assez faible. À Westmount, un peu en Lune, la liste des Messiers contenait Site Internet de la SAM
bas du Boulevard, il était possible d'y des objets inconnus et les atlas conte-
apercevoir la Voie lactée lors d'une naient des erreurs ou des omissions. Un petit mot pour vous inviter à
bonne soirée. Geoff a donc pu obser- Tous les sujets ou une contribution aller voir deux nouveaux dossiers
ver cent six Messiers de sa cour scientifique était à la portée de l'ama- sur le site de la SAM
arrière. D'autres observaient à l'obser- teur. La contribution scientifique était dans la catégorie
vatoire du Montreal Centre le mercre- dans l'air du temps et la liste des 110 Recherches et études.
di soir sous le dôme ou sur le terrain Messiers en était la porte d'entrée.
de football. C'était une activité com- Cet engouement du groupe pour les - Le premier est : Étude des bras
pétitive que Tom Noseworthy a com- Messiers et les autres programmes spiraux des galaxies de type Sc
plétée le premier, Ted Morris main- d'observation était le ciment de cette
tenant reconnu pour avoir identifié communauté. L'excitation de la - Et l'autre est : La région de
plusieurs des Messiers manquants fut découverte de l'espace ne reviendra Andromède.
le troisième, Geoff le quatrième et pas mais la partie de la recette qui est
David Levy le septième. Les Messiers d'observer en groupe restera toujours Dans Astrophotographie,
étaient un des plus populaires pro- pertinente. vous y verrez des images plané-
grammes d'observation du club. Les taires prises avec une webcam par
autres programmes comme les étoiles Dans un autre ordre d'idée, la dernière Gilles Guignier.
filantes, observations planétaires et réunion du conseil national a eu lieu à À ne pas manquer !
observations d'éclipses étaient aussi la fin octobre. La principale constata-
importants et souvent raison pour une tion est que les coûts augmentent Allez voir l’Astro-Notes en couleurs
sortie d'observation de groupe. rapidement et que les revenus bais- sur le site de la SAM, en format
sent. En gros, la SRAC a subi pour HTML.
C'est dans les années quarante que environ $10,000 d'augmentation de
Isabel K. Williamson a développé le frais postaux due à des changements Contactez une majorité des mem-
programme d'observation des réglementaires incontournables. bres par la liste de la SAM, pour
Messiers comme un programme d'en- L'assurance responsabilité groupe a échanger des expériences et des
traînement pour les programmes augmenté d'environ $10,000 pour travaux!!!
Décembre 2003 p. 6 Astro-N
Notes
Deux autres belles photos par
J.-G. Gibault.
Au foyer de son MX. Cass.
127mm F/13.5. À gauche une
belle vue d’ensemble du Soleil et
de ses super taches du 24 octo-
bre 2003. En haut, l’éclipse de
Lune du 8 novembre 2003.

Observez la région de Orion cet


hiver, dont M42 !!!

Décembre 2003 p. 7 Astro-N


Notes
L’aurore boréale du début
novembre, par Stéphane
Lemon.

Près de St-CCharles de
Mandeville, il a fait cette belle
photo sur pellicule Kodak Multy
Speed, à 400 ASA.

Il a utilisé un objectif de 35mm


et une pose de ~ 30s
Àvoir en couleur sur la version
HTML

Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada
Volume 17, numéro 4, décembre 2003 (Solstice d’hiver) ISSN-0843-8978
La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à
ses membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées
d'observation sont organisées régulièrement. Un comptoir de vente de matériel astronomique permet aux membres et au public intéressé de se pro-
curer, lors des réunions, divers articles (livres, miroirs, oculaires, posters, cherche-étoiles,...). Les membres de la SAM peuvent également emprunter
des livres et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la
SAM ont également l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's
Handbook"; une revue trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration


Adhésion: 30$/année (20$ étudiant; 40$ famille) Président : Bruno Beaupré
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Hugues Lacombe
Privilèges:
au Centre de loisirs St-Mathieu : Secrétaire : François Chevrefils
- Assister aux conférences, causeries et participer aux
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : Hugues Lacombe
activités organisées;
(près du Métro St-Michel) Conseillers : Frédéric Camilleri, Brigitte
- Astro-Notes (4 numéros/an);
- 10% de réduction au comptoir de vente; Dufresne
Téléphone (répondeur) : Autres responsables
- Emprunts à la bibliothèque;
(514) 201-3982 Conférences : Bruno Beaupré
- Accès au terrain de St-Valérien.
G.O.S.A.M . : Bruno Beaupré, Jean Cayer,
Correspondance : Hugues Lacombe, Patrice Scattolin
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel Comptoir : Brigitte Dufresne
Adhésion: 33$/année (doit être membre de la SAM).
Montréal, QC H2A 3L9 Bibliothèque : François Chevrefils
Privilèges:
Page Web : Site Web : Bruno Beaupré, Frédéric Camilleri
- Annuaire "Observer's Handbook";
http://www.lasam.ca Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
Courriel : CAFTA : Yvan Prégent
- Forum de discussion Internet "RASC List"
info@lasam.ca St-Valérien : Bruno Beaupré
Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.

Centres d'intérêt liés