Vous êtes sur la page 1sur 12

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de Septembre 2004


Montréal et du vol. 18, no 3
Centre francophone de la SRAC Equinoxe d’automne

Sommaire Conférences automne 2004


Sous le thème : L’astronomie en images
Mot du président .......................p. 2 - 28 septembre : Ciel du mois
Sorties automne 2004 ...............p. 2 - 5 octobre : Dr Pierre Bastien
Ouverture du local .....................p. 2 Sujet : La formation des planètes et les planètes exosolaires
CAFTA 2004 ..............................p. 3 - 12 octobre : Introduction à l’astrophotographie. Par Marjolaine Savoie.
Astronome ou philosophe, pourquoi - 19 octobre : Astronomie de position. Par Yvon Massicotte
pas les deux ..............................p. 4 - 26 octobre : Ciel du mois
Images du Soleil ........................p. 4/7 - 2 novembre : Conférencier professionnel invité
Constellation Persée .................p. 5 - 9 novembre : L’imagerie astronomique à la Web Cam et à la caméra
Page de la SRAC ......................p. 6-7 numérique. Par Gilles Guignier
Ciel de saison ............................p. 8 - 16 novembre : Assemblée générale spéciale
- 23 novembre : Conférencier professionnel invité
- 30 novembre : Ciel du mois

Le CAFTA 2004. Une fin de semaine astronomique bien réussie.


Allan Rahill nous a présenté son télescope de 28 pouces d’ouverture !!!
Des images du Soleil et même de la planète Vénus en plein jour...
Denis Bergeron était le conférencier (La collimation des instruments astronomiques) ...

Photo par Marjolaine Savoie

Vénus photographiée en
plein jour au CAFTA.

La planète Vénus telle que


photographiée à la caméra
numérique à travers un téle-
scope Newton de 6 pouces
d’ouverture, projection à l’ocu-
laire.

Photo par Patrice Scattolin


Allan Rahill et son nouveau 28 pouces Newton...
Le mot du président qui s'occupe du terrain à St- Valérien; à
Brigitte qui s'occupe du magasin; à Sorties Automne 2004
Hugues Lacombe André qui nous fait profiter de ses
belles photos; à Florence et Jean-Guy 24--26 Septembre 2004
qui sont fidèles au poste lors des Congrès annuel de la Fédération des
soirées publiques; à François qui s'oc- astronomes amateurs du Québec
cupe de la bibliothèque et des (FAAQ).
archives; à Roland P. qui est présent à
toutes les conférences; à René qui 18 septembre 2004
gère le membership; à Roland D. qui Soirée publique (Parc nature de l'Île-
s'occupe de la comptabilité; à Jean- de-la-Visitation)
Pierre B. qui vient de se joindre à la
SAM et qui se dévoue déjà pour nous 30 octobre 2004
tous, et j'en passe. Un gros merci à Soirée publique (Parc nature de l'Île-
tous et à toutes, et je m'excuse auprès de-la-Visitation)
de ceux et celles que j'ai oubliés.

Comme vous le voyez, la SAM ce n'est Ouverture du local de la SAM


pas uniquement le Conseil d'adminis-
(Photo Jean-Pierre Bertrand) tration quoique celui-ci ne chôme pas! le 21 septembre
Voilà déjà l'été qui s'achève. Ce fut C'est vous tous. Et c'est une roue qui
une saison fort occupée pour la SAM. tourne. En 2005 certains qui sont très Le local de la SAM ouvrira ses portes
Le fait saillant fut incontestablement la actifs le seront moins, d'autres davan- mardi le 21 septembre. Il n'y aura pas
tenue du 24e CAFTA, organisé con- tage, d'autres pas du tout. De nou- de conférence ce soir-là. Ce sera l'oc-
jointement avec le club de Dorval et le velles personnes prendront la relève, casion de renouer contact, de se met-
Club Orion. Un gros merci à ces deux au gré de leurs disponibilités. Plus tre au parfum des derniers potins et de
clubs parce que ce sont surtout eux qui vous serez actifs, plus la SAM sera nous raconter nos bons et mauvais
ont fait le gros du travail et qui ont accueillante et intéressante. Ce n'est coups de l'été. L'action un peu plus
fourni le gros des bénévoles pour le pas nécessaire que vous soyez mem- sérieuse débutera la semaine suivante
CAFTA. J'y reviendrai. Les soirées bre du Conseil d'administration pour avec le programme de conférences.
publiques ont aussi connu un franc vous impliquer. Il y a toute sorte de Vous trouverez le programme complet
succès grâce à la participation de nos choses que vous pouvez faire, comme en consultant la section "calendrier"
membres. être bénévole pour le CAFTA qui l'an de www.lasam.ca
prochain célébrera son 25e anniver-
Ce qui m'amène à vous parler de l'im- saire. Hugues Lacombe
portance de votre participation. Ce
n'est pas sorcier. Nous sommes envi- Vous pouvez aussi vous porter volon-
ron 100 membres à la SAM. Plusieurs taire pour être membre du C.A. À Collaborez à
proviennent de l'extérieur de Montréal preuve, je suis le Président et je ne l’Astro-Notes
et peuvent difficilement prendre part suis membre de la SAM que depuis
Faites-nous parvenir vos
aux activités ou donner un coup de deux ans!
photos, textes, dessins,
main. D'autres encore ont des respon-
ou croquis...
sabilités profesionnelles ou familiales Faites-nous signe.
Par la poste à l’adresse ;
qui les empêchent de participer autant
C.P. 206, Station St-Michel
qu'ils le souhaiteraient aux activités de
Montréal, QC H2A 3L9
la SAM.
Bienvenue aux nouveaux Ou par courriel
“ gilberts@ca.inter.net “
Mais il y en a beaucoup d'autres membres
encore qui donnent un peu (et parfois 2004 Date de tombée
beaucoup) de leur temps pour faire de Hiver 2004-2005
la SAM une société enrichissante et Le 9 novembre 2004
04001 Rosaire Lalancette
dynamique. Entre autres je pense à
04002 Carole Arsenault
Gilbert et Lorraine qui se dévouent Nous avons besoin de matériel qui réflète
04003 Serge-Antoine Melanson
pour l'Astro-Notes et le CAFTA; à la vie de la SAM.
04004 Jean-Pierre Blanchet
Frédéric qui s'occupe du site web; à Et de membres qui apportent leur contri-
04005 Jean-Pierre Bertrand
Patrice qui est l'âme du Centre fran- bution à l’Astro-Notes.
cophone de Montréal de la SRAC et
Septembre 2004 p. 2 Astro-N
Notes
CAFTA 2004
par François Chevrefils
et L. Morin

Le CAFTA est toujours un peu spécial


puisque c'est la seule occasion où les
astronomes amateurs peuvent faire
évaluer les instruments qu'ils ont fab-
riqués durant l'année

Le concours de cette année s'an-


nonçait mal côté météo. Petit vendredi
nuageux et pluvieux mais cela a été
possible, pour les gens sur le terrain,
d'observer après minuit puisque les
éclaircies ont été de plus en plus
généreuses. Le lendemain cependant,
il y a eu affluence. Participants au con-
cours et observateurs du ciel ont
envahi le terrain. Beaucoup d'efferves-
cence autour des télescopes.
Plusieurs clubs sont venus à notre
concours annuel de télescopes. On a
remarqué la présence de visiteurs des
centres d'Ottawa et de Kingston de la
SRAC (deux centres de l'Ontario)de
même que quelques membres du
Montreal Centre de la SRAC.

Durant la journée du samedi, Normand


Fullum du club des Lunatics de la ville
d'Hudson, nous a présenté un appareil
à gruger et à polir les miroirs. Les visi-
teurs ont pu ainsi voir ce genre d'ap-
pareil. Sur l'emplacement du concours,
il y avait aussi Mario Voyer (de
Lachenaie) qui nous a montré un
instrument permettant de mieux
observer le ciel avec des jumelles. Il
s'agit d'une table avec un miroir pi- Voici les gagnants de ce CAFTA : (de gauche à droite sur la photo)
votant dont le miroir sert à orienter une
portion du ciel étoilé vers une paire de Recherche : Stéphane Lemon Logiciel : Gilles Côté
jumelles fixe. Son instrument est un
genre d'observatoire mobile. Prix Fred-Clarke : Denis Bergeron Débutant : Daniel Octeau

Conférence du samedi : Originalité : Mario Voyer Finesse du travail : Normand Fullum


Denis Bergeron du groupe de
l'Outaouais (RAAOQ) nous a parlé de Mécanique : Allan Rahill Mention honorable : Normand Fullum
"La collimation d'un télescope"
Photographie : Guy Jasmin Optique : Normand Fullum
Dans l'ensemble, les exposants au
concours présentent de bons instru-
ments. la créativité est à l'honneur et
cela promet d'autres surprises pour les Le concours optique s'est déroulé en on se prépare pour l'an prochain où on
années à venir. soirée puisque les ciel le permettait. célébrera le 25e CAFTA. Il devrait y
Après cette très belle fin de semaine avoir beaucoup de surprises !
Septembre 2004 p. 3 Astro-N
Notes
Astronome ou philosophe,
Ce fut une expérience très
pourquoi pas les deux ! enrichissante. Malheureusement les
Par Jean-P
Pierre Bertrand cieux nous étaient interdits par ces
cumulus omniprésents et la voûte
Je me présente : je suis un de ces " céleste demeurait fermée. Vraiment, je
baby boomers ", produit de l'après- me suis senti très humble : la nature
guerre à qui l'univers était promis. J'ai est plus forte que moi et je n'y peux
appris que rien ne pouvait résister au rien. Malgré toute notre science nous
génie de l'esprit humain, que la sci- sommes encore bien petits et c'est tant
ence et la technologie pouvaient avoir mieux…
réponse à tout : il suffisait d'y mettre le
temps et l'argent. Depuis à peine un J'étais arrivé astronome, je suis reparti
an, je me suis intéressé à l'astronomie philosophe. Mais un philosophe
sous l'impulsion de mon ami Hugues. heureux.
Avec la patience qu'on lui connaît, il
m'initia aux choses simples et accessi- Ciel, je reviendrai !
bles de l'astronomie amateur. Ce fut le (Les photos sont de l’auteur).
début d'une aventure sans fin.
Le télescope de 24 pouces d’ouverture de =============================
L'univers était maintenant à ma portée.
l’observatoire populaire du mont
Muni de jumelles (15 x 70), de
Mégantic.
quelques volumes d'introduction, d'un
cherche-étoiles j'étais devenu "
astronome ". Très très amateur, j'en
conviens mais astronome quand Puis, avant de monter par autocar à
même. l'observatoire lui-même, de nombreux
astronomes amateurs nous ont fait
Comme tout catholique qui rêve se partager leur passion et leurs téle-
rendre à Rome (en passant peut-être scopes tous plus beaux les uns des
par St-Jacques de Compostèle), tout autres : imaginez mon bonheur, moi
bon musulman qui veut aller à La qui n'ai qu'une paire de jumelles.
Mecque ou juif qui rêve au mur des
Lamentations de Jérusalem, l'as- Une deuxième conférence multimédia
tronome amateur québécois se doit sur l'exploration de Mars nous fut
d'aller faire son pèlerinage à l'observa- ensuite présentée par deux moniteurs
toire du Mont-Mégantic. C'est ainsi que du Parc. Des images à couper le souf-
dans le cadre du festival de l'as- fle.
tronomie du Mont-Mégantic, les 9, 10 Le Soleil au CAFTA 2004,
et 11 juillet dernier j'allais à la décou- Puis ce fut la montée à l'observatoire par Marc Brault, Filtre solaire standard
verte du cosmos, j'allais pouvoir professionnel (avec son télescope de au 8 pouces Newton.
presque toucher du bout des doigts les 1,60m et ses nombreux instruments) et
confins de l'univers : rien de moins. l'observatoire populaire avec la
réplique fonctionnelle de 60 cm que
Après plusieurs heures de route, HOR- nous voyons ici.
REUR : le Mont-Mégantic a disparu
sous les nuages. Une purée de pois
comme seule ma mère pouvait la faire.
Résigné et déçu, je me rends penaud
à l'Astrolab où nous attend Robert
Lamontagne, ingénieur et astronome
de l'université de Montréal attaché à
l'Observatoire. De la salle multimédia,
Il nous a présenté sa " Chronique
Martienne ", très intéressante con-
férence sur les mystères de la Planète
rouge.

Septembre 2004 p. 4 Astro-N


Notes
Constellation
Persée
Par L. Morin & G. St-O
Onge

La constellation de Persée

Située très haute, entre Cassiopée et le Cocher,


elle contient des étoiles intéressantes, entre
autre Beta, appelée Algol. Une étoile connue
depuis l’Antiquité, une variable à éclipse remar-
quable. C’est le prototype d’une classe d’étoiles
de cette catégorie. Elle est suivie par nombre
d’observateurs parce sa période est courte (2
jours et 11 heures). Sa magnitude varie de 2,2 à
3,5.
Une étoile facile à suivre.

Elle contient aussi d’autres objets dont M34,


amas ouvert, mag ~5,5 et diam. 18’.
Il y a également le très bel amas double que vous
voyez à droite et la nébuleuse planétaire M76 qui
apparaît ci-dessous.

M76 NGC 869 (h) + NGC 884 (x)


A.D. 01h 42.2m Déc. 51° 34' A.D. (h) 02h19m Déc. 57°09'
A.D. (x) 02h22.4m Déc. 57°07'
Nébuleuse planétaire.
Appelée l'Haltère junior ou la Nébuleuse dou- Dans la constellation de Persée. L'amas double d'étoiles, très
ble. Brillante, allongée et irrégulière. spectaculaire aux jumelles et encore plus au télescope. Même
Elle a des "oreilles" de chaque côté. Objet pâle, visible à l'oeil nu.
visible dans un télescope dans la constellation
de Persée Un autre objet
NGC 1499 California nebula
A.D. : 4h 00m 41s
Perséides Déc.: 36° 36`59"
Persée est également reconnu pour les
Perséides, la fameuse pluie d’étoiles filantes du Nébuleuse diffuse avec une taille de 2,42°.
mois d’août.
Références :
-Burnham, Robert jr., Burnham's Celestial Handbook, New York, Dover Publication inc., 1978
Migliavacca, R. Le mystère des étoiles, Éditions De Vecchi, Paris, 1977 (suite p. 7)

Septembre 2004 p. 5 Astro-N


Notes
Société royale personnes y ont observé le transit au des chanceux qui ont participé à une
télescope. première dans l'histoire humaine.
d’astronomie du Canada
centre francophone Les échanges ont aussi porté sur les L'item le plus controversé de l'assem-
expéditions de 2004. Deux ont été blée générale aura été l'augmentation
présentées. Une en Égypte et dans le de $6 de la cotisation. L'augmentation
nord de l'Alberta. L'expédition d'Égypte a été adoptée avec peu de discussion.
en était une de tourisme comme Il faut dire que cette augmentation est
plusieurs autres expéditions de transit nécessaire dû au déficit de la SRAC et
vers l'Europe l'ont été. Ils ont observé tous l'avaient bien compris. La cotisa-
Patrice Scattolin à partir de la terrasse de la piscine de tion de la SRAC est partagée en une
l'hôtel au milieu de la journée. Les con- composante nationale et une com-
L'assemblée générale de la SRAC de
ditions météo étaient idéales et sans posante locale et l'augmentation de la
2004 n'en aura pas été une remplie de
nuages et ont observé les quatre con- cotisation SRAC résulte donc en une
controverse. Elle aura été plus une
tacts. Quelques-uns de ces observa- augmentation de la cotisation locale.
célébration qu'une sortie d'observa-
teurs ont rapporté avoir observé la Comme la cotisation de la SAM vient
tion. La météo de St-Jean TerreNeuve,
goutte noire. Une autre expédition a eu d'augmenter, le conseil a décidé de
avec son brouillard, étant plutôt pro-
lieu en Alberta ou quelques membres réduire la surcharge de la SRAC pour
pice aux rituels d'initiation et d'éco-
sont allés au nord d'Edmonton pour annuler cette augmentation de la coti-
tourisme que ceux d'observation
observer le transit au lever du soleil. sation locale. Le résultat est que les
comme l'illustre notre photo.
L'expédition exigeait un horizon par- membres de la SRAC verront une aug-
faitement dégagé qu'ils ont trouvé mentation de seulement $4 de la coti-
Le principal sujet de discussion
dans la région des sables bitumineux. sation SRAC.
astronomique fut le transit de Vénus.
Ce fut une observation avec un Soleil
La conférence était sur l'expédition de
toujours déformé par la réfraction visi- La discussion sur la cotisation en est
John Winthrop qui a eu lieu à St-Jean
ble à l'horizon et Vénus qui, étant trop toujours une qui soulève les passions.
en 1761. Le première chose que j'y ai
basse, n'est jamais devenue circulaire. Par principe la cotisation est toujours
apprise était que le choix du site final
Ce fut, fort probablement, les pires trop élevée quand on veut attirer un
d'observation semble avoir été fait à la
conditions d'observation de Vénus plus grand nombres de membres à un
dernière minute ou, du moins, a
mais les observateurs étaient très club et elle est toujours trop basse
changé en cours d'expédition.
heureux d'avoir vaincu l'adversité. quand on veut payer les factures. La
Deuxièmement il y avait beaucoup de
seule manière de connaître la réponse
mouches à cette époque et M.
Finalement il y a eu des petites discus- est de la demander aux membres, ce
Winthrop y a goûté comme plusieurs
sions au sujet de l'observation du tran- qui a été fait par l'entremise du
autres observateurs du transit de
sit à l'œil nu. Plusieurs observateurs sondage que vous avez reçu. Les
l'époque. Il est intéressant de noter
en Ontario, comme certains au résultats préliminaires ont été annon-
que le financement à l'époque était
Québec, ont eu un ciel dégagé lors du cés. Les membres sont satisfaits des
aussi difficile qu'il l'est aujourd'hui et
lever du Soleil et ont observé le transit services qu'ils obtiennent de leurs
que le choix des divers instruments,
à l'œil nu. Pour en avoir discuté avec la clubs et sont satisfaits des publica-
télescopes et horloges, était en partie
conférencière invitée il semble bien tions. Pour l'instant les membres sem-
guidé par le désir de l'astronome de
qu'il n'y aucune mention dans les blent indiquer qu'ils supportent une
reconnaître la générosité du donateur
annales astronomiques d'observation autre augmentation de la cotisation
en utilisant l'instrument récemment
du transit de Vénus à l'œil nu. Il y aurait entre cinq et dix dollars mais pas vrai-
donné même s’il n'était pas le mieux
deux raisons possibles. Cette observa- ment plus. Il y a fort à parier qu'une
adapté à cette observation spécifique.
tion nécessite d'observer un lever ou autre augmentation de jusqu'à $10
Le télescope utilisé par Winthrop
coucher de soleil bien spécifique une sera proposée dans les années à venir
existe toujours et fait maintenant partie
fois par cent vingt ans. Les probabilités pour atteindre un budget équilibré au
de la collection de télescopes his-
en sont faibles. Deuxièmement les niveau national.
toriques de Harvard et il a été utilisé
astronomes professionnels qui
avec un filtre Baader à Harvard lors du
voulaient observer le phénomène voy- Le nouvel exécutif veut renouveler
transit de cette année. Cette activité a
ageaient sur des sites où il était com- l'administration de la SRAC. La pre-
été un grand succès avec beaucoup
plètement visible ce qui exclut donc les mière forme tangible de ce renouvelle-
plus de visiteurs que les 300 originale-
sites d'observations où le transit était ment est un changement dans la
ment prévus. Nos hôtes de St-Jean ont
en cours au lever ou coucher du Soleil. procédure de renouvellement de la
aussi tenu une session d'observation
Il semble donc que ce fut la première cotisation. Le premier avis de renou-
publique à Signal Hill, un parc national
fois que le transit a été observé à l'œil vellement sera dorénavant envoyé par
bien connu de St-Jean. Plus de 500
nu. Ces observateurs font donc partie
Septembre 2004 p. 6 Astro-N
Notes
courriel pour ceux qui ont donné
une adresse de courrier électron-
ique. En recevant ce courriel le
membre peut alors renouveler son
inscription directement sur le web
avec une carte de crédit sur le site
de commerce électronique de la
SRAC ou, si vous préférez par
chèque. Ce renouvellement d'in-
scription renouvelle automatique-
ment la partie SAM de l'inscription.
Pour le moment cette nouvelle
procédure n'est disponible qu'en
anglais et pour cette raison j'ai
demandé qu'elle ne nous soit pas
appliquée, requête qui a été accep-
tée. Les discussions sont présente-
ment en cours pour obtenir une ver-
sion française du matériel utilisé
dans cette procédure, on parle ici (Photo par Patrice Scattolin)
du site web, du courriel et de la
feuille de renouvellement papier. Suite des références :
J'ai bon espoir que nous aurons un -Mallas & Kremer, The Messier Album, Cambridge, Mass. Sky Publishing
développement positif dans ce Corporation, 1980
dossier. -Vickers, John C., The Deep Space Field Plan, Cambridge, Mass. Sky pub-
lishing corporation, 1989.

Photo par Marjolaine Savoie


Le Soleil en Hydrogène alpha, au foyer
d’une lunette. Une image à la caméra
numérique. CAFTA 2004

Remarquez les éjections de la surface


du Soleil (Les flèches).

Septembre 2004 p. 7 Astro-N


Notes
Ciel d'automne 2004 NL : 12 novembre 09:27 observables en septembre alors
PQ : 19 novembre 00:50 qu'elles s'en vont dans le ciel du matin.
par Lorraine Morin
PL : 26 novembre 15:07 En novembre et décembre, Jupiter
Périgée : 14 novembre Dist 362314 sera très intéressante à observer alors
Phases de la Lune
km qu'elle se lève bien avant le Soleil.
Mois de septembre
Apogée : 2 novembre Dist 404997 km
DQ : 6 septembre 10:11
Apogée : 30 novembre Dist 405954 Éclipse totale de Lune le 27 octobre
NL : 14 septembre 09:29
km Début à 20:15, milieu de la totalité à
PQ : 21 septembre 10:54
22:04 et fin de la phase partielle à
PL : 28 septembre 08:09
Mois de décembre 11:54.
Périgée : 22 septembre Dist 369590
DQ : 4 décembre 19:53
km
NL : 11 décembre 20:29 Pluies d'étoiles filantes :
Apogée : 9 septembre Dist 404484 km
PQ : 18 décembre 11:40 20 octobre : Les Orionides. Nomb. 20
Périgée : 12 décembre Dist 357986 météoresà l’heure, V 66 km/s
Mois d'octobre
km 17 novembre : Les Léonides. Nomb.
DQ : 6 octobre 05:12
>100/h, V 71 km/s
NL : 13 octobre 21:48
Les planètes : 14 décembre : Les Géminides. Nomb.
PQ : 20 octobre 16:59
Quatre planètes à observer dans le ~60 météores à l’heure, V 35 km/s.
PL : 27 octobre 22:07
ciel du matin. Vénus reste la plus bril- Probablement la plus belle pluie parce
Périgée : 17 octobre Dist 367761 km
lante. Son diamètre diminue mais sa que les météores vont plus lentement.
Apogée : 5 octobre Dist 404325 km
phase augmente. Saturne se lève de
plus en plus tôt et en décmbre, elle Équinoxe d'automne le 22 septembre
Mois de novembre
sera observable presque toute la nuit. à 11:30 (hne)
DQ : 5 novembre 00:53
Jupiter et Mars ne sont pas vraiment Réf : Coelix
Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada
Volume 18, numéro 3, septembre 2004 (Équinoxe d’automne) ISSN-0843-
La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à
ses membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées
d'observation sont organisées régulièrement. Un comptoir de vente de matériel astronomique permet aux membres et au public intéressé de se pro-
curer, lors des réunions, divers articles (livres, miroirs, oculaires, posters, cherche-étoiles,...). Les membres de la SAM peuvent également emprunter
des livres et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la
SAM ont également l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's
Handbook"; une revue trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration


Adhésion: 37$/année (20$ étudiant; 47$ famille) Président : Hugues Lacombe
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Patrice Scattolin
Privilèges:
au Centre de loisirs St-Mathieu : Secrétaire : François Chevrefils
- Assister aux conférences, causeries et participer aux
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : René St-Germain (Hugues
activités organisées;
(près du Métro St-Michel) Lacombe)
- Astro-Notes (4 numéros/an);
- 10% de réduction au comptoir de vente; Conseiller : Gilbert St-Onge
Téléphone (répondeur) :
- Emprunts à la bibliothèque;
(514) 201-3982 Autres responsables
- Accès au terrain de St-Valérien.
Conférences : Gilbert St-Onge
Correspondance : Comptoir : Brigitte Dufresne
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel Bibliothèque : François Chevrefils
Adhésion: 33$/année (doit être membre de la SAM).
Montréal, QC H2A 3L9 Site Web : Frédéric Camilleri
Privilèges:
Page Web : Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
- Annuaire "Observer's Handbook";
http://www.lasam.ca CAFTA : Yvan Prégent
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
Courriel : St-Valérien : Patrice Scattolin
- Forum de discussion Internet "RASC List"
info@lasam.ca Représentant à la SRAC : Hugues Lacombe

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.

Centres d'intérêt liés