Vous êtes sur la page 1sur 8

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de Septembre 2006


Montréal et du vol. 20, no 3
Centre francophone de la SRAC Equinoxe d’automne

Sommaire Calendrier automne 2006


Mot du président ......................... p. 2 19 septembre : L'éclipse du Soleil du 29 mars (Marc Fortin)
Échos du CA ................................p. 2
Nouveaux membres .....................p. 2 26 septembre : Ciel du mois d'octobre (Hugues Lacombe)
Spectroscopie avec une webcam.p. 3
Passage de Mercure 30 septembre : Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation
devant le Soleil ............................p. 4
Images du transit de Vénus 04 ... p. 4 3 octobre : Conférencier de l'Université de Montréal
Suite de l’horaire .........................p. 4
Observation du Soleil...................p. 5 10 octobre : Les galaxies actives (Hugues Lacombe)
Merci pour vos dons ....................p. 5
Page SRAC ................................ p. 6 17 octobre : L'aberration et la relativité (Yvon Massicotte)
Le CAFTA 2006 ...........................p. 7
Photo des gagnants 24 octobre : L'astronomie : un projet de retraite (Rémi Lacasse)
CAFTA 2006 ...............................p. 8
Suite page 4

Le docteur René Racine et son épouse au CAFTA 2006.


Toute une performance de notre super conférencier le docteur René Racine au CAFTA!!!
Merci monsieur Racine de votre enthousiasme débordant et de votre grande générosité.
mois ". Si d'autres sont intéressés, on furent passés en revue. La SAM
pourrait peut-être recréer un " groupe fournira le projecteur numérique pour
Le mot du président d'observateurs " comme il en a existé l'événement.
dans le passé. Faites-moi signe. À
Hugues Lacombe tout le moins, prenez note que le 8 Par ailleurs le Conseil d'administration
novembre la planète Mercure passera s'est penché sur deux anniversaires
L'été a souvent été pluvieux mais, pour devant le disque du Soleil. Vous trou- importants qui pointent à l'horizon : le
le CAFTA, il a fait beau. Une douzaine verez des informations sur cet événe- 60e anniversaire du Centre francopho-
de membres de la SAM y ont pris part, ment dans ce numéro de l'Astro-Notes. ne de Montréal en 2007 et le 40e
et notamment Michel Boucher qui a anniversaire de la Société d'as-
participé au concours de fabrication de Enfin, nous vous transmettons avec tronomie de Montréal en 2008. Lors
télescopes et qui s'est mérité le Prix cet envoi l'information au sujet de la d'une prochaine réunion le C.A. établi-
d'optique et le Prix " Débutant ". Je lui vente de fermeture du magasin qui ra des programmes d'activités pour
lève mon chapeau ! J'en profite égale- aura lieu cet automne. Avis aux souligner ces événements.
ment pour remercier les bénévoles de intéressés !
la SAM qui ont contribué à faire de cet La prochaine réunion du C.A. aura lieu
événement annuel un succès. Je le 7 septembre et il en sera question
pense entre autres à Gilbert St-Onge, dans le prochain numéro de l'Astro-
Lorraine Morin et Patrice Scattolin.
Echos du C.A. Notes.

Dans un autre ordre d'idées, je vous Par Hugues Lacombe N'hésitez pas à communiquer vos
annonce l'arrivée d'un nouveau idées ou préoccupations aux membres
webmestre en la personne de David Votre conseil d'administration a tenu de votre C.A.
Boucher. Il remplace Frédéric sa deuxième réunion le 16 juin.
Camilleri qui a géré notre site web au
cours des quatre dernières années. Le Conseil d'administration a discuté
Nous lui devons tous un gros merci. des questions de nature administrative
Notre site web est un de nos deux prin- suivantes :
cipaux outils de communication tant . Nos abonnements aux revues
pour les membres que pour le public, L'Astronomie et Sky and Telescope Bienvenue à nos nou-
l'autre étant l'Astro-Notes. Je remercie coûtent cher et peu de membres
David d'avoir bien voulu accepter la empruntent ces revues de la biblio- veaux membres
responsabilité de notre site web. thèque pour les lire. À sa prochaine
réunion le C.A. prendra une décision Guy Bilodeau
Comme d'habitude, vous trouverez sur le renouvellement ou l'abandon de
Yves Richer
dans ce numéro notre calendrier d'ac- ces abonnements.
tivités pour les prochains mois, y com- . Compte tenu de notre encaisse, le
pris la liste des conférences ainsi que C.A . a décidé de faire un placement
les dates des soirées publiques au rachetable de 1000 $ plutôt qu'un
Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation. placement de 1500 $ tel qu'il avait été Collaborez à
Ces activités sont organisées pour décidé à la réunion précédente.
vous. Profitez-en, sinon à quoi bon
l’Astro-Notes
être membre de la SAM ? Votre par- Les questions opérationnelles ont
ticipation sera d'autant plus la bien- également fait l'objet de discussions : Faites-nous parvenir vos
venue qu'au cours des 18 derniers . Le programme des conférences de photos, textes, dessins,
mois nous avons recruté plusieurs per- l'automne débutera le 12 septembre et ou croquis...
sonnes qui ne demandent qu'à être se terminera le 12 décembre.
épaulées dans tous les aspects de . Les soirées publiques se poursui-
Par la poste à l’adresse ;
notre loisir scientifique : fabrication de vront jusqu'au 30 novembre au Parc- C.P. 206, Station St-Michel
télescope, astrophotographie, obser- nature de l'Île-de-la-Visitation. Montréal, QC H2A 3L9
vations, théorie, etc. Elles ont besoin Dorénavant, les présentations au Ou par courriel
de votre aide et de votre participation chalet auront lieu beau temps mauvais “ gilberts@ca.inter.net “
aux activités de la Société. temps. Par ailleurs il fut également
décidé de participer à une soirée
Date de tombée
De mon côté, ce qui m'intéresse le plus publique au Parc-nature de la Pointe- Hiver 2007
c'est l'observation. C'est pourquoi aux-Prairies le 26 août. 8 novembre
j'aime préparer et présenter le " Ciel du . Les derniers préparatifs du CAFTA
Septembre 2006 p. 2 Astro-Notes
Spectroscopie avec
une webcam
Par Gilles Guignier

Voici un spectre de Véga obtenu avec un réseau à transmission, de 100 traits par mm et capturé avec une webcam
VestaPro. La résolution du montage ainsi obtenu est de 11.1 Å/pixel. L'image a été prise le 8 juillet 2006 avec Gilbert St-
Onge, depuis Dorval, au foyer d'un Celestron 5 (Ø 127mm, F/d=10).

La résolution est relativement basse, ce qui permet de faire tenir le spectre entier dans la matrice du capteur de la web-
cam, mais on peut déjà identifier plusieurs raies caractéristiques des étoiles de type A0V, comme les raies de l'hydrogène
dans le visible (série de Balmer). Si on affiche la coupe photométrique du spectre, on obtient la courbe suivante :

En trait noir fort, le spectre de Véga pris le 8 juillet et en gris, le spectre de référence d'une étoile de type A0V. Le traite-
ment des images a été réalisé avec les logiciels Iris et VisualSpec. La calibration en flux n'a pas été faite sur notre spec-
tre, ce qui explique la forme différente du continuum. Toutefois, cela montre les possibilités de ce spectrographe basé
sur un simple réseau à transmission et une webcam.

Septembre 2006 p. 3 Astro-Notes


Le Passage de toute évidence, munir nos instruments
de filtres solaires appropriés.
Mercure devant le
À la suite vous pouvez voir quelques
Soleil images du transit de Vénus du 8 juin
Par Hugues Lacombe 2004 prises par des amateurs de la
région de Montréal. Il faut être con-
scient que Vénus avait à ce moment-là
Le mercredi 8 novembre, la planète un diamètre apparent de ~ 58” d’arc,
Mercure passera devant le disque du soit de ~ 6 fois plus grand que le
Soleil. Ce transit solaire sera un disque de Mercure à son passage
événement à ne pas manquer. devant le disque solaire le 8 novembre
2006. On peut donc mieux estimer la
Il n'y a que deux planètes qui s'inter- petite taille qu’aura le disque de
posent ainsi de temps à autre entre la Mercure lors de cet événement à ne
Terre et le Soleil. Il s'agit des planètes pas manquer.
inférieures Mercure et Vénus. Il y a
plusieurs conjonctions inférieures de
Mercure chaque année. Parce que En haut une image de Louisette Morin
son orbite est inclinée de 7° par rapport et Marjolaine Savoie au réfracteur 4
au plan de l'écliptique, la planète passe pouces F/15, on y voit le petit disque
la plupart du temps au-dessus ou en de la planète Vénus devant le grand
dessous du disque du Soleil. Ce n'est disque solaire.
que rarement que Mercure passe
directement devant le disque solaire. À gauche : Une image par Stéphane
On compte en moyenne 13 transits de Lemon et Patrice Scattolin. Celle-ci est
Mercure par siècle, le dernier ayant eu à un grosissement supérieur. Le
lieu en 2003 et le prochain étant prévu disque sombre à ~ 58” d’arc de
en 2016. diamètre !

Voici le détail du transit de Mercure vu


de Montréal :

Contact I : 14h12m22s (H.N.E.) - Soleil


19° au-dessus de l'horizon
Contact II: 14h14m15s (H.N.E.) -
Soleil 18° au-dessus de l'horizon
Coucher du Soleil: 16h29 (H.N.E.) Suite du calendrier 2006
Transit maximum: 16h41m04s
(H.N.E.) 28 octobre : Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation
Contact III: 19h08m16s (H.N.E.)
Contact IV: 19h10m08s (H.N.E.) 31 octobre: Ciel du mois de novembre (Hugues Lacombe)

7 novembre : Conférencier de l'Université de Montréal


De Montréal donc, seuls les premier et
deuxième contacts pourront être
14 novembre : Vente de fermeture du magasin
observés et, au mieux, l'on pourra
observer une bonne partie de la pre-
21 novembre : L'histoire de l'astronomie (Pierre Tournay)
mière moitié du transit. Ça vaudra
quand même le déplacement !
28 novembre : Ciel du mois de décembre (Hugues Lacombe)
Lors du transit, Mercure sera proche
5 décembre : Conférencier de l'Université de Montréal
de son point de périhélie et son disque
sera d'environ 10 secondes de
12 décembre : André Gendron (sujet à venir)
diamètre. Pour bien observer le
phénomène, il faudra donc utiliser un
19 décembre : Soirée de Noël
grossissement de 50X à 100X et, de
Septembre 2006 p. 4 Astro-Notes
Des observations du Soleil Une planète : UAI 2006
pour le public à Dorval Merci à tous les participants à cette
C’est un corps en orbite autour du
le 19 août 2006 journée sous le Soleil et un merci
Soleil ou d’une étoile, suffisam-
Pour cette occasion nous avions sur spécial à “La Maison de
ment massif pour avoir une forme
place quelques télescopes et quelques l’Astronomie pour l’instrument
relativement ronde, qui doit être
membres de la SAM. vedette de la journée.
dominant dans son environ-
nement.
Le magasin “La Maison de Les images sont par S. Lemon
Pluton a une orbite excentrique et
l’Astronomie” a mis à notre disposition très inclinée, en plus elle croise
un petit télescope Coronado qui permet Gilbert St-Onge
l’orbite de Neptune, elle n’est
d’observer le Soleil en domaine de donc plus considérée comme une
l’Hydrogène alpha. On peut donc voir planète de premier ordre. À suivre...
des éjections de gaz tout autour du
disque solaire. Quel spectacle !
Sur cette image au C11, on voit la prin- Merci de vos dons
cipale tache solaire observable en
lumière visible. Les membres suivants ont fait de généreux dons à la SAM.
Merci au nom de la Société et de tous les membres.

64101 Huberte Palardy


70010 François Jetté
55079 Fabio Leblanc
66120 Pierre Bastien
99026 Robert Pétel

On peut voir le télescope Coronado et


la caméra vidéo de M. Dupont qui filme
ces belles images.

Une image à main levée du moniteur,


on y voit quelques plumes (éjections).

Septembre 2006 p. 5 Astro-Notes


Automatisation place. Mais plusieurs autres, et non les
Société royale
L'astronomie amateure canadienne moindres, croient que l'observation
d’astronomie du Canada doit beaucoup à ses racines britan- amateure sera supplantée par ce type
Centre francophone niques qui ont débuté avec le gentle- de télescopes et que la contribution
de Montréal man amateur chercheur du XIX siècle. amateure sera alors de faire du traite-
Aujourd'hui plusieurs considèrent ment d'images sur les données brutes
encore une contribution à valeur scien- pour y faire des découvertes. Aussi dif-
tifique comme le sommet en ficile à concevoir que cela puisse
astronomie amateure. C'est cet aspect paraître ce mode d'opération existe
de l'astronomie amateure qui est le déjà. C'est déjà le cas avec le téle-
plus menacé par l'avancée de l'instru- scope SOHO où plusieurs amateurs y
Par Patrice Scattolin
mentation professionnelle. Celui qui découvrent des comètes avec les don-
est le plus avancé est Pan-Starrs et fut nées disponibles sur internet. Est-ce
L'avenir de l'astronomie a été un sujet présenté par Robert Jedicke. Il est déjà que ce phénomène se propagera à
de conférence assez fréquent récem- à l'étape du prototype. C'est un téle- toutes les découvertes de nouveaux
ment. Ce fut le cas du CAFTA 2006 scope à grand champ qui observera objets dans le ciel? C'est ce que ce
avec les projets de gros télescopes tout le ciel en trois ou quatre jours et panel d'experts prétendait.
professionnels. Le CAFTA 2005 a qui pourra générer des images jusqu'à
touché au sujet avec l'avenir pour les magnitude 29. Il sera donc idéal pour Avec toutes ces avancées, la
découvreurs de comètes amateurs. Ce découvrir les comètes, des astéroïdes recherche en astronomie amateure
fut aussi le cas à l'assemblée générale ou des supernovae puisque avec les deviendra de plus en plus spécialisée
de la SRAC 2006 où le sujet fut aussi observations fréquentes du ciel com- et informatisée. En fait il est conce-
abordé. plet il pourra les détecter facilement. vable d'être un astronome amateur qui
De plus toutes ces images du téle- observe et fait des découvertes
Avenir de l’astronomie ? scope seront conservées. Il sera donc entièrement avec les observations des
J'essaie ici d'en faire un peu la syn- possible d'accumuler ces images pour autres télescopes, soit amateurs ou
thèse. Il y a plusieurs questions sous la créer des images du ciel profond professionnels. Plus besoin de creuser
bannière générale de l'avenir de l'as- comme le font déjà les utilisateurs de son propre miroir. Est-ce que cette pré-
tronomie. Quel est l'avenir pour l'as- caméra CCD. Ce télescope, et les diction du panel d'experts réuni à
tronomie professionnelle? Quel est autres du même acabit qui suivront, l'assemblée générale se concrétisera?
l'avenir de l'astronomie amateure? enlèvent trois domaines où les ama- La question reste ouverte. Chose cer-
L'avenir de la collaboration entre ama- teurs contribuent au savoir commun : taine l'astronomie amateure avancée
teurs et professionnels. En tant qu'a- la découverte d'objets célestes devra évoluer.
mateur, quels devraient être mes (astéroïdes, comètes, supernovae), la
prochains objectifs ou projets? L'âge création d'images photogéniques d'ob- Le gagnant prix optique
de l'amateur moyen semble aug- jets de l'univers et la photométrie des CAFTA 2006
menter, qui sera astronome amateur étoiles variables.
dans l'avenir?
La découverte visuelle en péril ?
L’astronomie professionnelle La découverte de nouvelles comètes
L'avenir de l'astronomie profession- est déjà victime de l'automatisation de
nelle semble assez prévisible dans ses l'observation du ciel avec le télescope
grandes lignes. Il y a quelques projets LINEAR qui découvre presque toute
de télescopes avec une grande ouver- les nouvelles comètes. La découverte
ture, de l'ordre des 30 mètres, et il y a visuelle de nouvelles comètes n'existe
aussi des télescopes à très grand pratiquement plus. Comme vous le
champ qui génèreront d'énormes mon- voyez, l'abondance des observations
tagnes de données. Le résultat sera de ce télescope en devenir détruit le
des images encore plus précises de principal avantage de l'amateur : la
l'univers, des images plus fréquentes possibilité de faire les observations
de l'univers ou des images d'objets nécessaires au moment voulu.
encore plus sombres. Comme l'histoire
de l'astronomie l'a démontré, le pro- Traitement d’images
grès en instrumentation apportera de Le panel d'experts réuni lors de
l'assemblée générale de la SRAC est Michel Boucher de la SAM
nouvelles réponses aux questions
existantes. divisé sur le sujet. Certains croient que accompagné de Yvan Prégent.
l'observation amateur aura encore sa
Septembre 2006 p. 6 Astro-Notes
CAFTA 2006 économiques qu'il faudra relever pour Mais le CAFTA, c'est d'abord un con-
les réaliser. cours de fabrication de télescopes.
Par Lorraine Morin Les gagnants de cette année sont :
Intéressé par l'instrumentation
Les participants étaient très nom- astronomique, le docteur Racine se Recherche : Stéphane Lemon
breux, début août, à la 26e édition du spécialise dans les techniques d'ima- Mécanique : Allan Rahill
Concours annuel de fabrication de gerie à haute résolution et dans la mise Prix Fred-Clarke : Damien Lemay
télescopes d'amateurs (CAFTA) sur le sur pied d'observatoires, entre autres : Débutant : Michel Boucher
site du Parc des Îles à St-Timothée. Le le télescope de 0,6-m de l'Université de Finesse du travail : Guy Toutant
CAFTA est organisé conjointement Toronto au Chili (1971-76), du1,6-m du Mention honorable : Simon Lavoie
par le Club Orion de Valleyfield, le mont Mégantic (1976-80 puis 1985-98) Originalité : Jacques Parent
Club d'astronomie de Dorval et la et du 3,6-m Canada-France-Hawai'i au Photographie : Terry McLean
Société d'astronomie de Montréal Mauna Kea (1980-84). (Photo P. 8, de gauche à droite)
(SAM).
Damien Lemay Prix Fred-Clarke : Damien Lemay de
Damien Lemay de Rimouski Rimouski, le webmestre de la
précédait le Dr Racine et nous a Fédération des astronomes amateurs
présenté un diaporama sur les du Québec. (FAAQ) Le Prix Fred-
détails de la fabrication de son Clarke souligne l'ensemble de la con-
télescope 24'. Il était accompa- tribution d'un astronome amateur à
gné de Bertrand Isabel qui a fa- notre loisir scientifique.
briqué ce télescope.
Les conférenciers du Le prix optique a été remis en soirée
CAFTA 2006 à Michel Boucher. (Photo p. 6)
Un grand merci à vous
Un concours relevé, de nombreux prix
L’image de gauche nous per- de présence, deux soirs d'observa-
met de voir toute l’énergie de tion, des télescopes de tout genre et
M. René Racine lors de son grosseur, des amateurs enthousi-
excellente conférence . astes. Tous les ingrédients étaient là
pour que ce CAFTA 2006 soit un suc-
L’image qui suit nous présente cès sur toute la ligne.
les deux autres excellents con-
férenciers : à gauche Damien Merci à nos commanditaires !
Lemay et Bertrand Isabel.
Merci ... À l'an prochain !

Conférenciers
René Racine

Notre conférencier principal était René


Racine, Professeur émérite, Univ. de
Montréal, astronome et constructeur
de télescopes.

Sa conférence du samedi après-midi


avait comme titre: " Vers des téle-
scopes gigantesques ", soit l'évolution
des télescopes depuis celui de Galilée
jusqu'aux télescopes gigantesques en
construction ou préparation et les

Septembre 2006 p. 7 Astro-Notes


Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada

Volume 20, numéro 3, septembre 2006 (Equinoxe d’automne) ISSN-0843-8978


La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses
membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'ob-
servation sont organisées régulièrement. Un comptoir de vente de matériel astronomique permet aux membres et au public intéressé de se procurer,
lors des réunions, divers articles (livres, miroirs, oculaires, posters, cherche-étoiles,...). Les membres de la SAM peuvent également emprunter des livres
et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la SAM ont égale-
ment l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue
trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration


Adhésion: 37$/année (20$ étudiant; 47$ famille) Président : Hugues Lacombe
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Patrice Scattolin
Privilèges:
au Centre de loisirs St-Michel : Secrétaire : François Chevrefils
- Assister aux conférences, causeries et par-
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : Hugues Lacombe
ticiper aux activités organisées;
(près du Métro St-Michel) Conseiller : René St-Germain, Serge-Antoine
- Astro-Notes (4 numéros/an);
- 10% de réduction au comptoir de vente; Melanson
Téléphone (répondeur) :
- Emprunts à la bibliothèque;
(514) 201-3982 Autres responsables
- Accès au terrain de St-Valérien.
Conférences : Hugues Lacombe
Correspondance : Bibliothèque : François Chevrefils
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel Site Web : David Boucher
Adhésion: 40$/année (doit être membre de la
Montréal, QC H2A 3L9 Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
SAM).
Page Web : CAFTA : Comité du CAFTA
Privilèges:
http://www.lasam.ca St-Valérien : Patrice Scattolin
- Annuaire "Observer's Handbook";
Courriel : Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
info@lasam.ca FAAQ : Hugues Lacombe
- Forum de discussion Internet "RASC List"

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.