Vous êtes sur la page 1sur 12

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de Mars 2007


Montréal et du vol. 21, no 1
Centre francophone de la SRAC Équinoxe du printemps

Sommaire Calendrier printemps 2007

20 mars : Michel Boucher : " Les cadrans solaires "


Échos du C.A. ............................. p. 2
Journée de l’astronomie ...............p. 2 24 mars : Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation
Nouveaux membres......................p. 2
Merci de vos dons .......................p. 2 27 mars : " Ciel du mois d'avril " par Hugues Lacombe
Photo du nouveau conseil ...........p. 2 3 avril : Conférencier de l'Université de Montréal
Mot du président...........................p. 3
Page SRAC .................................p. 3 10 avril : " Le Soleil " par Hugues Lacombe
L’Espace Temps ........................p. 4-5
17 avril : " Les instruments astronomiques de 1609 à aujourd'hui " par Yvon Massicotte
Astro Doris Thibeault .................p. 6-7
L’astéroïde Vesta .......................p. 8-9 21 avril: Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation, à partir de 19h00 : Journée
Les exoplanètes .. .................p. 10-11 internationale de l'astronomie
Comment économiser ...........p. 11-12
24 avril : " Ciel du mois de mai " par Hugues Lacombe

1er mai : Conférencier de l'Université de Montréal

CAFTA 2007 8 mai : film : " Le lien cosmique " (52 min.)

20-22 juillet 15 mai : " Le système Terre-Lune " par Hugues Lacombe

22 mai : film : " Ceci n'est pas Einstein " (52 min.)
On s’y prépare 26 mai: Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation, à partir de 19h00.

29 mai : " Ciel du mois de juin " par Hugues Lacombe


L’amas globulaire M13
Par Doris Thibeault

L’image est prise de Châteauguay,


en juillet 2006.

Instrument: Celestron 11" à


F3.3. Monture CGE
Caméra SBIG ST7XME, refroi-
die à -35C.
Temps de pose: 3x 5 sec sur le
noyau, 3x 15 secondes hors du
noyau et 3x45 sec pour les
étoiles en périphérie. Proces-
sus répété chaque fois en
R,G,B.

Traitement d’images:
Dans Photoshop, on commence
par les images des temps de pose
les plus longs, et on surimpose les Amas globulaire M13. Pris en juillet 2006.
images les plus courtes sur les plus Par Doris Thibeault
longues pour éviter de saturer le
Instrument: Celestron 11" à F3.3. Monture CGE
noyau de l'amas globulaire. Cette
technique fonctionne aussi très
Caméra SBIG ST7XME, refroidie à -35C.
bien avec les noyaux de Galaxies.
Voir le texte page 6
Echos du C.A. Société. Par exemple, deux activités
importantes, l'Astro-Notes et le site
Elle aura lieu beau temps, mauvais
temps. La soirée d'observation
Par Hugues Lacombe web, sont gérées par des membres qui débutera vers les 20h et durera jusqu'à
ne font pas partie du Conseil d'admi- minuit, si la météo coopère évidem-
La réunion du Conseil d'administration nistration. On peut penser que ment. Tous les membres sont invités à
qui devait avoir lieu le 1er décembre d'autres activités peuvent être venir partager leur passion du ciel avec
dernier a été remise au 19 janvier. déléguées à des membres comme les le public. Apportez vos instruments.
soirées publiques, le programme des
À la mi-décembre, les membres du conférenciers, la gestion du terrain, Ce sera la troisième soirée publique
Conseil d'administration, d'un commun etc. d'observation de l'année pour la SAM
accord, ont décidé de soustraire la après celle du 3 mars pour observer
somme de 3 000 $ de la valeur Cette modification donne au Conseil l'éclipse totale de la Lune, et celle du
attribuée à l'inventaire du magasin. d'administration le pouvoir de nommer 24 mars.
Chaque année depuis 2003 au moins, des directeurs pour des projets spé-
le trésorier de la Société note que la ciaux et des activités, et de leur fournir Quatre autres soirées sont prévues
valeur attribuée à l'inventaire du maga- un cadre dans lequel ils pourront opé- cette année au Parc-nature de l'Île-de-
sin ne correspond pas à la réalité. rer. Les directeurs pourront agir la-Visitation, soit les 26 mai, 21 juillet,
indépendamment du Conseil d'admi- 15 septembre et 20 octobre.
En radiant cette somme de 3 000 $, le nistration, en autant qu'il respecte le
Conseil d'administration a voulu rendre cadre établi par celui-ci. Au plaisir de vous y rencontrer.
plus juste et crédible le bilan financier
de la Société. Cette décision, prise N'hésitez pas à communiquer vos
entre deux réunions formelles du C.A., idées ou préoccupations aux membres
Bienvenue à nos nouveaux membres
a été consignée au procès-verbal de la de votre C.A.
réunion du 19 janvier. Yves Guay
Par ailleurs le C.A. a pris note que la Journée internationale
vente de fermeture du magasin a rap- de l'astronomie
porté 413 $. Le reste des actifs, prin- Merci de vos dons
Par Hugues Lacombe
cipalement des abrasifs, sera vendu
en lots. Cette année la Journée internationale Les membres suivants ont fait de
Il fut décidé d'ajouter au logo de la de l'astronomie sera célébrée le same- généreux dons à la SAM.
SAM, le nom de la Société lorsque la di 21 avril. Pour souligner cette Merci au nom de la Société
situation s'y prêtera. journée la SAM organise, comme à et de tous les membres.
chaque année, une soirée publique
Enfin, en prévision de l'Assemblée d'observation au Parc-nature l 'Île-de-
générale spéciale et de l'Assemblée la-Visitation. 76087 René St-germain
générale annuelle du 13 février 2007, 85130 Jean-Pierre Urbain
le Conseil d'administration a adopté La soirée débutera à 19h par une
deux modifications aux Règlements présentation, à l'intérieur du chalet.
généraux.
De gauche à droite : Voici le nouveau conseil d’administration de la SAM(2007)
La première modification est de nature Vice-président
administrative. Elle concerne les Trésorier
modalités de convocation d'une
Patrice Scattolin
Assemblée générale spéciale pour ra-
tifier les modifications aux Règlements Président
généraux. Michel Boucher
Conseiller
La deuxième modification vise à clari- Hernan Rivera
fier la nature et le rôle des directeurs et
Conseiller
leurs rapports avec le Conseil d'admin-
istration. François Chevrefils

Les membres du C.A. ne peuvent pas Pas sur la photo


s'acquitter de toutes les tâches néces- Secrétaire
saires au bon fonctionnement de la
Serge-A. Melanson
Mars 2007 p. 2 Astro-Notes
Le mot du président astronomes amateurs un printemps
clément et dégagé pour faire de belles
Par Michel Boucher CAFTA 2007
observations. Venez ensuite nous
raconter tout ça au local !
Les 20-21-22 juillet
Mes premières lignes en tant que nou-
veau président sont consacrées à
remercier Hugues Lacombe qui vient
Toujours au Parc des Îles
de terminer son second mandat con- à Saint-Timothée
sécutif à la présidence. Société royale
d’astronomie du Canada Possibilité de camper sur place
Hugues a accepté la présidence en Centre francophone Prix dans différentes catégories
2004 alors que la SAM était en crise et Conférence en fin d’après-midi
n'arrivait pas à recruter assez de
de Montréal
Nombreux prix de présence
volontaires pour constituer un exécutif.
Dès ce moment, il a pris les choses en Tous les détails dans l’Astro-Notes
main et a renversé la situation. Trois
édition de juin 2007
ans plus tard, la SAM est relativement
en bonne santé financière, et elle
présente des conférences et des Site de l’événement
soirées publiques de façon régulière. membres.lycos.fr/cdadfs/cafta.html
Par Patrice Scattolin

En plus de ses rôles de président et Préparez vos instruments


trésorier, Hugues a, entre autre, animé
la majorité des soirées publiques, il a Le rapport du représentant de la SRAC C’est un rendez-vous !
présenté le ciel du mois ainsi que à l'assemblée annuelle fut assez sim-
plusieurs conférences. Il a également ple. En gros deux choses au menu.
activement participé à l'organisation du
CAFTA ces dernières années. La première est que la situation finan- Premièrement les centres perdent un
On peut dire qu'il n'a pas chômé. cière s'est améliorée. Les chiffres ne important levier d'influence sur les
sont pas encore entrés mais une activités nationales. Comme ces déci-
Ce serait mal connaître Hugues que bonne performance des publications et sions peuvent directement influencer
de croire qu'il va s'en arrêter là. une chute du dollar canadien fait que les opérations d'un centre ce n'est pas
Hugues m'a clairement indiqué qu'il le résultat devrait être un bilan un changement négligeable. Le prix de
désire continuer à être très actif et financier équilibré. La bonne nouvelle la cotisation est un exemple important.
impliqué au sein de la SAM. Nul doute est qu'il n'y aura pas d'augmentation
que son soutien sera très apprécié par de cotisation cette année. Il est trop tôt Deuxièmement la participation de tous
le nouvel exécutif ainsi que par tous pour parler pour les années suivantes les centres est une bonne façon de
les membres qui continueront de mais il semble bien que le rattrapage recruter et de disséminer l'information,
bénéficier de ses connaissances et de des dernières années est derrière incluant l'importante responsabilité de
son dévouement. nous. trouver des volontaires pour diverses
tâches.
Au nom de tous les membres de la Deuxièmement l'exécutif national pro- Finalement la notion d'avoir un vote et
SAM : Hugues, nous te remercions pose des changements constitution- la responsabilité des décisions prises
grandement et nous te souhaitons de nels profonds. La famille de solutions est un facteur motivant qui n'est pas à
profiter de ta " retraite ". qui se présente devant nous est un négliger. Le perdre pourrait faire per-
modèle où les centres perdent leur dre à l'organisation nationale sa cohé-
J'invite tous les membres désirant par- siège au conseil d'administration. Le sion et son habileté à organiser et
ticiper plus activement au sein de la but principal est de sauver sur les accomplir les nouveaux projets.
SAM en tant que bénévoles lors des dépenses et d'alléger le fonction-
activités ou encore pour présenter des nement du conseil. Les représentants, Ma position est de rester avec un mo-
conférences à me contacter. Les sug- peut-être six, seraient élus au suffrage dèle plus traditionnel. Je pense qu'il
gestions et les commentaires sont les central, ou à un suffrage régional. Ces servira mieux les centres et l'organisa-
bienvenus, n'hésitez pas à communi- représentants répondent aux membres tion nationale. Mais je suis curieux
quer avec moi. en général ou à ceux de leurs régions. d'avoir votre opinion ou votre expéri-
ence personnelle.
Finalement, je souhaite à tous les À mon avis c'est une mauvaise nou-
velle pour plusieurs raisons.
Mars 2007 p. 3 Astro-Notes
Puis un déménagement vers affilié à quelques observatoires :
des cieux plus sombres s'effec- -L'observatoire Dominion à Ottawa,
tua en 1977-78, c'est à West- l'observatoire de Bourges en France,
Brome près de Cowansville et celui du Capricorne à Sao Paulo au
qu'ils construisirent un autre Brésil.
observatoire, celui-ci fut équipé
d'un nouveau télescope, soit un -En 1972 il adhère aussi à l'ALPO
Cassegrain de 150mm (Association of Lunar and Planetary
D'ouverture à F/16. Observers) à laquelle il contribue très

Le couple Coallier & St-Cyr,


nous a légué une quantité
phénoménale de datas sous
forme de dessins de la surface lunaire
M. Lucien Coallier et dans 5 cartables de descriptions de
Mme Nolita St-Cyr 876 objets de la surface lunaire. Ces
Par G. St-Onge dessins sont des moments de l'histoire
lunaire au même titre que les images
Un des premiers couples d'astronomes modernes, ils figent dans le temps les
amateurs du Québec. aspects de ces régions lunaires.
Certains disent que M. Coallier fut le
Ils étaient d'excellents observateurs père du dessin astronomique au
spécialisés dans l'observation de la Mme Nolita St-Cyr au foyer de la lunette
surface lunaire. Pionniers de l'as- 150mm F/15 “Observatoire Sélénographique Luno”
tronomie d'observation ils ont participé activement.
aux premiers pas des constructions
Il nous fait grand plaisir de vous
d'observatoires au Québec.
présenter quelques dessins de sur-
face lunaire réalisés par ces gens
Ils ont construit dès 1968 (inauguré en
exceptionnels qui ont grandement
1969) l'observatoire "Sélénographique
contribué à la notoriété de la SAM et
Luno" à Duvernay (Laval). Dans celui-
de l'astronomie amateur de tout le
ci ils utilisaient une lunette de 150mm
Québec. Merci à ces pionniers.
d'ouverture à F/15 pour observer et
dessiner la surface lunaire particulière- La lunette de 150mm à F/15
ment. On dit que l'événement a réuni
près de 90 personnes, ce qui montre Québec !
l'importance de cette inauguration en Lucien Coallier fut directeur des obser-
1969. vations du centre francophone de la
SRAC, puis en 1964 il
devient membre du
Lunar International
Observers Network
fondé par la NASA. Il
participe à des obser-
vations en vue de
détecter des
phénomènes lunaires Le cratère lunaire Clavius dessiné par
passagers (Nuages Mme Nolita St-Cyr le 25 avril 1969, à
d'origine volcanique, l’aide d’une lunette 2.25 pouces F/15.
flash lumineux,
- Les commentaires sont :
ombres étranges) sur
- Grosissement de 80X
la surface lunaire, une
- Des ombres très noires en A et B.
étude en vue des
- Reflet vert pâle sur le dessus de la
futurs vols Apollo.
muraille .
L’observatoire sélénographique Luno (à l’inauguration) - Lune âgée de 10 jours
-Lucien Coallier était
Mars 2007 p. 4 Astro-Notes
1979 avec l'aide de Marcel Legris, - Ces deux astronomes amateurs nous
Guy Gernaey et Michel St-Onge. ont légué le dossier le plus complet
concernant les observations de la sur-
Un prix spécial provenant du fond "Le face lunaire et bien d'autres accom-
Moine" lui est remis en 1969 en même plissements tels des causeries et con-
temps que Irène Gauthier recevait elle férences, des cours, des ateliers, des
le prix Georgette LeMoine. articles dans des revues et des jour-
naux etc... Merci
-Il reçut le prix Étoile d'argent de la
SAM en 1981.
Le cratère Theophile dessiné par Mme Notes :
-Il reçut la médaille du mérite de la Mme St-Cyr a été filmée lors du CAFTA en 1986.
Nolita St-Cyr le 12 avril 1970 au réfrac-
SRAC en 1981. Un vidéo de ce CAFTA est disponible à notre
teur de 150mm F/15.
bibliothèque. Elle a participé au CAFTA de 1979
-Lucien Coallier a gagné le prix à 1986.
Méritas de la fédération en 1983. Articles biographiques sur Lucien Coallier (1912
- 1986) :
Le Québec astronomique, mars-avril 1987, p. 13
Mme Nolita St-Cyr fut membre du club
; Astro-Notes, sept. 1986, pp 8-9
Messier vers 1966, elle participa Inauguration de l'observatoire sélénographique
activement aux soirées populaires Luno :
d’observation de la SAM au Jardin Le Bulletin d'astro, juin 1969, p. 9 (annonce) ; juil-
botanique de MTL de 1967 à 1969, let 1969, pp 9-13 ; The Journal (SRAC), juin
elle participa aussi à la Stellafane aux 1970, p. 194
USA en 1966. Photo de l'observatoire, en couverture du
Elle est devenue membre perpétuelle Québec Astro, nov. 1975
de la SAM en 1994. Article de La Presse, 7 juin 1969, p. 77 avec photo
de l'intérieur de l'observatoire.

Références :
Le cratère Aristoteles, dessiné le 1er François Chevrefils (Archiviste de la SAM)
juin 1971. L’instrument était la lunette
150mm F/15.
Ce dessin est signé par L. Coallier et
Nolita St-Cyr.

Le cratère lunaire Herschel, par L. Coallier, le


11 septembre 1970.Lunette 150mm F/15

M. Coallier à été président de la SAM


en 1979-80 et en 1982.

- On lui doit aussi le CAFTA (Concours


Annuel de Fabricants de Télescopes
d'Amateurs), qu'il met en marche en

Mars 2007 p. 5 Astro-Notes


L’ astro de revenir finalement à ma passion. Neximage de Celestron. Donc le
J'équipe ma monture non guidée d'un planétaire se rajoute à mes images ccd
M. Doris Thibeault grande roue dentée en bronze et je la de ciel profond du début. Mes résultats
Par Doris Thibeault motorise. Malgré tout je fais surtout du au total sont assez satisfaisants pour
visuel et je lis beaucoup. Mais je suis que je présente mes premières images
C.V. astro de Doris Thibeault : surtout actif l'été. au groupe Astro-ccd de la FAAQ. Vers
la fin de l'année 2006 je deviens mem-
J'ai commencé à m'intéresser à l'as- -2005 Catastrophe: Une inondation bre du groupe à part entière.
tronomie dès l'âge de douze ans, par détruit tout mon matériel -2007 Je robotise complètement mon
des lectures. C'était en 1973! astronomique. Dur coup…mais j'ai vu équipement. Mon télescope reste
C'était à Sept-Iles, où j'ai habité 18 en cela l'occasion de partir de plus
ans. belle. J'ai donc fait l'acquisition d'un
Shmidt-Cassegrain Celestron 11" sur
-1975 Acquisition de ma première monture équatoriale allemande toute
lunette de 60 mm. Connaissance de électronisée, avec capacité GOTO et
base du ciel, constellations bien d'autres choses encore. Je suis
etc…Observation de la lune, Jupiter, donc revenu à ma passion de étoiles
Saturne. variables. Mais un si bel équipement
était trop beau pour ne pas faire d'as-
-1977 Fabrication de mon premier téle- trophotographie. Mais d'abord, fabri-
scope Newton avec un miroir de 15 cm quer un observatoire. En novembre
acheté dans le commerce. Beaucoup 2005, je me suis fabriqué un observa- Saturne par D. Thibeault
de lecture. toire glissant sur rails, avec assise et
pilier de 12" en béton. Premiers essais dehors avec un ordinateur de contrôle
-1978 Fabrication de mon deuxième en CCD avec une DSI pro I en permanence à ses côtés, dans une
télescope, un Newton 20 cm, F6. boîte chauffée. Maintenant je reste
Monture équatoriale non-guidée. -2006 Acquisition d'une SBIG ST7xme. dans ma maison et mon télescope est
Le guidage n'est pas fameux. Je mo- contrôlé à distance par un réseau inter-
-1979 Dirige le club d'astonomie Orion difie grandement ma monture pour net sans fils. De plus j'ai monté une
de Sept-Iles. Intérêt grandissant dans améliorer sa performance. Achat d'une lentille135 mm sur ma DSI avec un fil-
l'observation des étoiles variables. roue à filtre motorisée à 10 positions tre fringe killer. Je me sers de cet
Premiers essais en photographie pour faire de la CCD couleur, avec en ensemble comme chercheur électron-
argentique. plus Filtres LPR, OIII, Halpha, SII etc. ique. De cette manière je peux calibrer
Achat (ce fut une année dispendieuse) l'alignement et le pointage du téle-
-1980 Fabrication d'un télescope d'une unité AO7. Ma technique s'affine scope sans avoir à sortir dehors non-
Newton 20 cm F4 à grand champ. de plus en plus. Je profite des conseils plus.
Télescope légué au club d'astronomie de quelques amateurs chevronnés tels
avant mon départ de Sept-Iles pour l'u- Denis Bergeron. J'obtiens des résul- Acquisition du Caméra SBIG ST8
niversité. tats très probants et encourageants XME…on verra ce que ça donnera.
pour l'avenir. Tellement probants que je
-1981-1983 Baccalauréat en Physique monte mon site WEB. Je continue tou- Comme vous voyez, même si je fais de
à l'université du Québec à Trois- jours d'affiner ma technique. l'astronomie amateur depuis très
Rivières. Je me procure une WEB cam longtemps, ça ne fait même pas deux
ans que je fais de la CCD. Mais même
-1984-1985 Étude de maîtrise en en si peu de temps, avec beaucoup de
Science de l'atmosphère. Cette pé- volonté et l'aide d'amis on peut arriver
riode marquera une très longue pose à de bons résultats. Ce que j'ai décou-
pour moi en astronomie pratique qui vert de plus intéressant c'est une com-
durera jusqu'en 1995. munauté d'astrophotographes et
d'adeptes de la CCD qui m'ont fait
(Entre-temps mariage, famille etc…) comprendre que le côté humain de
l'astro est encore plus important que
-1995 Après plusieurs années dans son côté techinique ou scientifique.
l'ouest canadien, je reviens au
Québec, en campagne. Évidemment À la page 7 d’autres belles images de
ce choix de la campagne était motivé M. Doris Thibeault ....
par la nécessité d'un ciel pur pour
Mars 2007 p. 6 Astro-Notes
L’ astro de M. Doris Thibeault
Il nous propose quelques-unes de ses belles images CCD
M33, M1, M11 et M27.
http://astrosurf.com/chateauguay/chateauguayastro7/index.htm

Messier 33, NGC 598. Par D.Thibeault Messier 27 (MGC 6853) Par D.Thibeault
Une superbe galaxie spirale dans la constellation “Dumbbell”
du Triangle. (Visible aux jumelles) La belle nébuleuse planétaire de la constellation
“Le Petit Renard”
A.D. 19h59.6m Déc. 22°43'

À droite on voit
l’équipement de M.
Thibeault, soit le téle-
scope Celestron de 11
pouces, sur lequel on voit
une lunette de guidage,
le tout sur la monture
équatoriale, on peut
aussi voir le câblage de
la CCD et de l’ordinateur,
sur la colonne .
Messier 1, (NGC 1952) “La nébuleuse du Crabe”
Coordonnées :A.D. 05h34.5m. Déc. +22°01'
la superbe nébuleuse planétaire de la constellation
du Taureau. Elle est les restes d’une étoile qui a
explosé il y a près de 1000 ans. Par D.Thibeault

Bienvenue sur le site web


de Doris Thibeault: Collaborez à
ASTRONOMIE CCD !! l’Astro-Notes

Faites-nous parvenir vos


À photos, textes, dessins,
http://astrosurf.com/chat ou croquis...
eauguay/chateauguayas- Par la poste à l’adresse ;
tro7/index.htm C.P. 206, Station St-Michel
Montréal, QC H2A 3L9
Ou par courriel
“ gilberts@ca.inter.net “
Messier 11, (NGC 6705) Par D.Thibeault Date de tombée
Un des plus beaux amas d’étoiles. Le 15 mai 2007
Dans la constellation L'Écu de Sobieski. Été 2007
Coordonnées (2000) : A.D. 18h51.1m Déc. -06°16'
Mars 2007 p. 7 Astro-Notes
L'astéroïde Vesta
Par Hugues Lacombe

Les habitués de la présentation du "


Ciel du mois " qui a lieu le dernier
mardi de chaque mois au local savent
que j'aime bien observer les
astéroïdes, même les plus obscurs !
Ce qui me fascine surtout c'est leur
mouvement rapide par rapport aux
étoiles.

On prend conscience, à les observer,


du mouvement réel des objets du sys-
tème solaire autour du Soleil. D'un
soir à l'autre les astéroïdes qui au téle-
scope ont l'air d'une étoile, se dépla-
cent de façon assez sensible par rap-
port aux étoiles de fond. Chemin
faisant, ils croisent parfois de belles
étoiles doubles ou des objets du ciel
profond, ce qui ajoute un élément de
surprise à leur observation. L’astéroide Vesta tel que détecté par l’équipe du Hubble Space Telescope.
Il s’agit d’un modèle numérique de l'astéroide Vesta qui est disponible sur
Comme la plupart des astéroïdes se le web :http://hubblesite.org/gallery/album/entire_collection/pr1997027f/
retrouvent entre les orbites de Mars et
de Jupiter et que par surcroît ce sont
plus gros astéroïde après Junon qui a Vesta dans le ciel du début du mois
pour la plupart de très petits astres, ils
récemment été promu au rang de " d'avril jusqu'à la mi-juin. (En p. 9)
ne sont pas très brillants. Ça prend
planète naine " avec Pluton, et Pallas
donc de bons éphémérides et de
qui est le deuxième en importance. Au début de cette période, Vesta sera
bonnes cartes célestes pour pouvoir
Cérès a la forme d'une sphère d'un de magnitude 6,7 dans la constellation
les identifier correctement.
diamètre de quelque 957 km alors que du Serpentaire. La distance qui le
Pallas et Vesta sont de forme sépare de la Terre diminuera jusqu'au
La plupart des astéroïdes sont sur des irrégulière. Le diamètre moyen de 30 mai alors qu'il sera en opposition au
orbites plutôt excentriques, ce qui les Vesta est de 512 km. L'astéroïde Soleil. Vesta atteindra alors sa magni-
éloigne ou les rapproche de la Terre à tourne sur lui-même en 5,3 heures. tude maximum de 5,2. On devrait pou-
divers moments de leur orbite autour voir le voir à l'œil nu au terrain de la
du Soleil. On ne peut pas bien tous les SAM à Saint-Valérien. Puis Vesta
L'orbite de Vesta possède une excen-
voir tout le temps. Il faut savoir saisir s'éloignera progressivement de nous
tricité de 0, 089 et elle est inclinée de
l'occasion quand elle se présente. et retombera à la magnitude 6,0 à la
7,13° par rapport au plan de l'éclip-
tique. L'astéroïde met 3,63 années à fin de juin dans la constellation du
Ainsi d'avril à juin les conditions seront Scorpion.
faire le tour du Soleil.
très favorables pour l'observation de
l'astéroïde 4 Vesta qui est ainsi Au début d'avril, Vesta se lève vers
Ayant un albédo assez élevé, Vesta a
nommé en l'honneur de la déesse minuit. Il se déplace vers l'est mais
la particularité d'être le seul astéroïde
romaine protectrice des foyers. que l'on peut voir à l'œil nu puisque son mouvement est plutôt lent. Le 18
lorsque les circonstances sont favo- avril l'astéroïde est stationnaire. Par
Cet astéroïde a été découvert le 29 rables, il atteint la magnitude 5. Ce après il entame son mouvement rétro-
mars 1807 par Heinrich Olbers, un sera le cas ce printemps alors qu'il grade vers l'ouest. À partir de mai, le
astronome, médecin et physicien alle- atteindra la magnitude 5,2 à la fin de déplacement de Vesta dans le ciel est
mand. Cette découverte fut donc faite mai. Si vous n'avez jamais observé plus rapide et il se retrouve à environ
il y a deux cents ans, presque jour d'astéroïde, c'est le temps ou jamais. un degré sous l'amas globulaire M 107
pour jour. C'est le quatrième astéroïde Je vous ai préparé une carte du ciel, à le 30 mai. Il traversera dans la con-
à être découvert et c'est pourquoi il l'aide du logiciel Coelix de Jean stellation du Scorpion le 10 juin et, à la
porte le numéro 4. C'est le troisième Vallières, qui montre le parcours de fin de juin, se lèvera vers 17h30.

Mars 2007 p. 8 Astro-Notes


Vesta sera donc bien placé dans le ciel Voici les coordonnées de Vesta au cours des trois prochains mois
du soir, pas très loin de Jupiter, au
cours des prochains mois. Tout au
long de cette période, vous devrez
vous munir au moins de jumelles et
d'une bonne carte céleste pour bien
distinguer et identifier Vesta parmi les
étoiles. Chaque mois je fournirai une
carte détaillée aux membres qui par-
ticiperont à la présentation du " Ciel du
mois " au local.

Quant à moi, j'aime bien utiliser mon


vieux télescope de 8 pouces quand
j'observe les astéroïdes. Un plus gros
instrument facilite aussi l'identification
de l'astéroïde, surtout quand il est de
faible magnitude. Ça me permet aussi
de voir plus d'étoiles et davantage de Amusez-vous bien.
rapprochements serrés à l'oculaire
quand ils surviennent.

Mars 2007 p. 9 Astro-Notes


Les Exoplanètes
Par René St-Germain

Dans un article précédent, je vous ai


parlé d'une exoplanète, planète qui est
en orbite autour de l'étoile Epsilon
Eridani b; une exoplanète, ou planète
extrasolaire, est donc une planète qui
se trouve en orbite autour d'une autre
étoile que le Soleil.

Plus d'une centaine de planètes extra-


solaires ont été répertoriées.

Bien qu' aucune des exoplanètes trou-


vées à ce jour ne semble habitable,
d'ici quelques années, le perfection-
nement des techniques devrait nous
permettre de repérer les premières
planètes d'une taille comparable à
celle de la Terre

Quelques techniques de détection


sont employées pour découvrir les
exoplanètes !

Une première technique consiste à


discerner les variations dans le spec-
tre de la lumière émise par l'étoile. Par
effet Doppler, celle-ci apparaît plus
rouge si elle s'éloigne de l'observateur,
plus bleue si elle s'en approche. En
mesurant ces variations, on peut cal-
culer le mouvement décrit par l'étoile
et en déduire la présence et les carac-
téristiques des éventuelles planètes
qui l'accompagnent.

L'astrométrie est une autre façon de


procéder qui consiste à mesurer pré-
cisément la position d'une étoile dans
le ciel par rapport à d'autres objets
plus éloignés (qui apparaîtront donc
fixes). L'analyse des variations de
cette position peut révéler si des
planètes orbitent autour de cette étoile
et fournir, si tel est le cas, des données
sur celles-ci.

D'autres techniques sont également


envisageables :
Le passage d'une planète entre la
Terre et une étoile induit une modifica-
tion dans la lumière qui nous parvient
de cette dernière. On peut également

Mars 2007 p. 10 Astro-Notes


:
se baser sur ce fait dans la recherche
de planètes extrasolaires.

Il y a évidemment aussi la détection


optique directe de la planète. Afin de
masquer la lumière de l'étoile autour
de laquelle elle tourne et qui aveugle
l'observateur, on peut annuler cette
lumière à certaines fréquences par
interférences destructrices ou occul-
ter l'étoile à l'aide d'un coronographe.

Le projet spatial CoRoT

Le satellite, placé sur une orbite à


l'altitude de 896 km, emporte un téle-
scope capable d'observer de façon
ininterrompue de nombreuses
étoiles, pendant des périodes très
longues et de mesurer les variations
de leur éclat avec une extrême préci-
sion.

CoRoT a été lancé en 2006 et réalise


une grande première mondiale car il
détectera des phénomènes et des
objets jamais observés à ce jour.
CoRoT poursuit deux objectifs scien-
tifiques principaux :
· "Voir" l'intérieur des étoiles
en détectant et en étudiant leurs
Pour avoir la liste des exoplanètes, vous pou- D'une pierre deux coups !
vez consulter ces sites :
oscillations grâce aux méthodes de la Par Michel Boucher
sismologie. http://www.astrocosmos.net/exoplanet.php
· Rechercher des planètes Comme vous le savez tous, la SAM est
http://exoplanets.org/almanacframe.html
extrasolaires en détectant leur pas- h t t p : / / e x o p l a n e t . e u / un organisme sans but lucratif. Les
sage devant les étoiles autour http://planetquest1.jpl.nasa.gov/atlas/atlas_se finances d'un tel organisme sont très
desquelles elles gravitent. arch.cfm serrées. Notre financement provient
principalement des cotisations des
Techniques de détection des exoplanètes :
Pour cela il mesure avec une très membres lorsqu'ils renouvellent leur
grande précision les variations d'éclat http://media4.obspm.fr/public/FSU/chapitre2/s adhésion ou encore lorsque de nou-
d'étoiles sélectionnées, pendant de ouschapitre2/section5/INTRODUCTION/page veaux membres se joignent à la SAM.
très longues périodes. 1.html
Nos autres sources de revenus provi-
http://www.lesia.obspm.fr/astro/planet/ ennent de publicité dans l'Astro-Notes,
CoRoT va recueillir une exception- de redevances de la SRAC, de dons
nelle quantité de données de très faits par les membres, que je tiens à
haute précision sur les variations Références :
remercier au passage et par les ventes
infimes de l'éclat de milliers d'étoiles Vincent Mollet du magasin qui malheureusement a
au cours du temps. Outre ses deux fermé ses portes en 2006. Comme
objectifs principaux, il contribuera à Copyrights 2006 - © CNES vous pouvez le constater, les revenus
comprendre de nombreux autres sont très limités et les dépenses de la
sujets et étudiera une grande variété SAM font comme dans chacun de vos
d'autres phénomènes qui se manifes- foyers, elles augmentent d'année en
tent par des variations d'éclat des année.
étoiles.

Mars 2007 p. 11 Astro-Notes


Que pouvons-nous faire alors pour Ces deux suggestions peuvent faire éventuellement au recyclage ou carré-
aider à réduire les dépenses de la SAM économiser des frais d'imprimerie, ment à la poubelle.
? du papier, des enveloppes et des
timbres à la SAM. N'oubliez pas,
Voici deux suggestions : chaque sou compte !

Chacun d'entre nous peut, s'il ou elle le Ceux qui le désirent n'ont qu'à nous
désire, recevoir l'Astro-Notes par cour- le faire savoir en envoyant un cour-
rier électronique plutôt qu'une copie riel à l'adresse suivante :
imprimée. Rien ne vous empêche de info@lasam.ca
l'imprimer si vous aimez avoir une copie
papier. Vous n'avez qu'à mentionner dans
votre message que vous désirez
Lorsque votre adhésion à la SAM tire à recevoir votre avis de renouvelle-
sa fin, vous recevez habituellement une ment et/ou votre copie de l'Astro-
lettre par la poste régulière vous infor- Note par courrier électronique.
mant que votre adhésion se termine
bientôt et que vous devez la renouveler Et tant qu'à y être, pourquoi ne pas
afin de demeurer membre. faire d'une pierre deux coups.

Si vous le voulez, nous pouvons vous Chaque feuille de papier


en aviser par courrier électronique. économisée réduira d'autant la
quantité de papier qu'on enverra

Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada

Volume 21, numéro 1, mars 2007 (Équinoxe du printemps) ISSN-0843-8978

La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses
membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'ob-
servation sont organisées régulièrement. Les membres de la SAM peuvent également emprunter des livres et consulter des périodiques astronomiques
à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la SAM ont également l'option de devenir membres de la
SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue trimestrielle, "The Journal"; et un abon-
nement à la revue "SkyNews".
La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration
Adhésion: 37$/année (20$ étudiant; 47$ famille) Président : Michel Boucher
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Patrice Scattolin
Privilèges:
au Centre de loisirs St-Michel : Secrétaire : Serge-Antoine Melanson
- Assister aux conférences, causeries et par-
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : Patrice Scattolin
ticiper aux activités organisées;
(près du Métro St-Michel) Conseillers : Hernan Rivera, Françcois
- Astro-Notes (4 numéros/an);
- 10% de réduction au comptoir de vente; Chevrefils
Téléphone (répondeur) :
- Emprunts à la bibliothèque;
(514) 201-3982 Autres responsables
- Accès au terrain de St-Valérien.
Conférences : Hugues Lacombe
Correspondance : Bibliothèque : François Chevrefils
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel Site Web : David Boucher
Adhésion: 40$/année (doit être membre de la
Montréal, QC H2A 3L9 Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
SAM).
Page Web : CAFTA : Comité du CAFTA
Privilèges:
http://www.lasam.ca St-Valérien : Patrice Scattolin
- Annuaire "Observer's Handbook";
Courriel : Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
info@lasam.ca FAAQ : Hugues Lacombe
- Forum de discussion Internet "RASC List"
Liste de membres : René St-Germain

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.