Vous êtes sur la page 1sur 8

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de Juin 2007


Montréal et du vol. 21, no 2
Centre francophone de la SRAC Solstice d’été

Sommaire Calendrier été 2007


20-22 juillet : Concours annuel des fabricants de télescopes d’amateurs
Mot du président ......................... p. 2 (CAFTA)
CAFTA 2007 ................................p. 2
Nouveaux membres ....................p. 2 21 juillet : Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation, à par-
Donateurs ....................................p. 2 tir de 19h30
L’espace Temps : Denis Bergeron
..................................................p. 3-5 11 septembre : " Les pulsars et la radioastronomie " par René Breton
Asteroïdes de l’été .......................p. 6
Revue de livre ............................ p. 7 15 septembre : Soirée publique au Parc-nature de l'Île-de-la-Visitation, à
Page SRAC ................................ p. 7 partir de 19h00
Photo Saturne..............................p. 8
Photos Vénus et la Lune .............p. 8 18 septembre : " Photographier le ciel profond à Montréal " par Doris
Thibeault

25 septembre : " Ciel du mois d'octobre " par Hugues Lacombe

Par Denis Bergeron


Nébuleuse diffuse NGC2244 et l'amas ouvert NGC2238 (Monoceros)
Télescope Genesis 10cm F/5, CCD SBIG ST 10XME
(LRGB) (200mn, 30mn, 30mn, 30mn).
Le mot du président Le CAFTA 2007 http://membres.lycos.fr/cdadfs/cafta.html

Par Michel Boucher Par Hugues Lacombe Merci de vos dons


Les membres suivants ont fait de
Déjà l'été avec ses nuits plus courtes Le solstice d'été nous rappelle que le généreux dons à la SAM. Merci au
mais oh combien plus confortables CAFTA arrive à grands pas. Le Concours nom de la Société et de tous les mem-
pour faire de l'observation. Eh oui, le annuel des fabricants de télescopes d'ama- bres.
temps passe vite, alors il ne faut pas teurs se tiendra cette année du 20 au 22
juillet. Si vous n'y avez pas déjà pensé, 55099 Fabio Leblanc
manquer les belles occasions d'ob-
c'est le temps d'inscrire ces dates à votre 66094 Victor Lefebvre
server certains joyaux du ciel qui agenda et de planifier vos soirées d'obser-
passent trop rapidement avec chaque 70010 François Jetté
vation au Parc régional des Îles de St-
saison. Timothée. 71052 Georges Pichette
72008 Marc-André Gélinas
Je tiens à remercier tous les con- Mieux encore, si vous avez fabriqué un 77050 Claude Fyfe
férenciers qui ont généreusement télescope, une lunette ou tout autre instru- 78070 Roger Marchand
donné de leur temps lors de la dernière ment astronomique au cours de la dernière 96028 Pierre Grenier
saison. Chaque conférence ayant été année, c'est l'occasion de partager le fruit 04003 Serge-Antoine Melanson
de vos travaux avec les astronomes ama-
aussi intéressante les unes que les
teurs du Québec. Vous pouvez vous
autres. Nous prenons maintenant la inscrire au Concours dans différentes caté- Collaborez à
pause estivale et reviendrons en force gories et espérer mériter un Prix qui vien- l’Astro-Notes
avec un calendrier qui s'annonce tout dra souligner la qualité de votre démarche.
aussi intéressant dès le mois de sep- Faites-nous parvenir vos
photos, textes, dessins,
tembre. Le CAFTA est organisé conjointement par
ou croquis...
la Société d'astronomie de Montréal, le
Par la poste à l’adresse ;
Je veux également souligner le travail Club d'astronomie de Dorval et le Club C.P. 206, Station St-Michel
exceptionnel fourni par les bénévoles Orion de Valleyfield. Il en est cette année Montréal, QC H2A 3L9
à sa 27e édition. Ou par courriel
sans qui la SAM n'aurait pas sa raison
“ gilberts@ca.inter.net “
d'être. Nous aurons comme conférencier principal Date de tombée
Claude Duplessis et Pierre Tournay. Pierre Automne 2007 le 7 août
Et pour en finir avec les remer- nous parlera en pre-
ciements, un gros merci à tous ceux mière partie de lutte
qui ont répondu positivement à notre contre la pollution
demande de renouveler leur abon- lumineuse alors que la
nement ainsi qu'à vouloir recevoir conférence principale
l'Astro-Notes via courriel. Chaque petit sera donnée par
Claude qui traitera de
effort compte et est grandement appré-
l'observation des
cié. Il n'est pas trop tard pour ceux qui objets du système
ne l'ont pas encore fait et qui désirent solaire et de pollution
se prévaloir de cette option lumineuse.
économique et écologique.
Bon été à tous et on a bien hâte de Votre participation au
vous revoir en grand nombre cet CAFTA vous donnera
automne. également la chance
de gagner un des
nombreux prix de
présence offerts par
nos commanditaires.
Bienvenue à nos
nouveaux membres Pour plus d'informa-
tion sur le CAFTA con-
sultez le site web de
Dominique Paquette l'événement au :
Ivonne Carvajal http://membres.lycos.
Philippe Girard fr/cdadfs/cafta.html
André Doucet

Juin 2007 p. 2 Astro-Notes


finalement acheté cette fameuse quait le type de défaut qu'on avait. On
lunette qui était loin des performances pouvait y déceler des bosses cen-
promises. J'étais très déçu de mon trales, des bords relevés ou rabattus,
acquisition. un trou central, ou autres défauts sim-
plement en interprétant les ombres.
Au début des années 1970, le père Par contre, j'étais totalement ignorant
d'un de mes meilleurs amis M. sur comment on fabrique un miroir de
Fernand Grenier me fit un don ines- télescope.
timable qui allait changer mon destin.
Etant un passionné d'astronomie mais Je voyais aussi de grands person-
ayant peu de temps à y consacrer à nages qui semblaient bien connaissant
La belle époque de la fabrication de cause de son entreprise, M. Grenier en astronomie ou en optique et que je
miroirs de télescopes à la Société vint chez moi un soir et me rencontra considérais comme des dieux. Des
afin de me donner deux disques de noms comme Pierre Beauchamps,
d'Astronomie de Montréal (SAM) pyrex de 15cm et des abrasifs. Ne Albert Roussin, Henri Simard, Henri
par Denis Bergeron sachant pas trop quoi faire avec ces Coïa, Lucien Coallier, Jean Vallières,
disques, il m'expliqua qu'il avait l'inten- Rolland Noel de Tilly, Adélard
Que de nostalgie en tion de se faire un miroir de 15cm pour Rousseau, etc. J'adorais aller écouter
repensant à cette ensuite faire le télescope afin de s'en ces pros lors des présentations dans la
belle époque du servir pour observer le ciel. grande salle.
début des années
1970. Ne connaissant rien à la fabrication Ne sachant pas quoi faire avec mon
des miroirs, il m'invita à l'accompagner miroir, je faisais semblant de travailler
Ce qui m'a amené à lors d'une soirée populaire organisée jusqu'à ce qu'un expert me pose la
joindre les rangs de par la SAM au Jardin botanique de question sur ce que je faisais avec
la SAM (Société Montréal. C'était en septembre 1970. mon miroir. J'avais l'air d'un élève qui
d'Astronomie de Montréal) est une Une quarantaine de télescopes y n'avait pas étudié et qui se présentait à
suite d'événements inattendus qui ont étaient installés afin de permettre aux un examen important. C'est alors qu'on
complètement changé ma personnalité gens d'observer quelques objets m'expliqua c'est quoi une longueur
et mon destin. célestes. Cette soirée a changé mon focale, une courbure, les courses de
intérêt en véritable passion. J'avais vu creusage, doucissage bref les étapes
Alors âgé de 14 ans, je m'intéressais à des cratères très détaillés sur la Lune, de fabrication des miroirs.
l'astronomie depuis environ 6 ans. une étoile double colorée (Albiréo)
Mon intérêt à l'astronomie a débuté mais surtout les anneaux de la planète Après plusieurs semaines, j'ai com-
vers l'année 1964 alors qu'on parlait Saturne. Ce qui m'impressionnait le mencé à reconnaître les visages et à
d'ovnis et de voyages spatiaux dans plus c'était que les plus belles images distinguer les gens débutants comme
les journaux. Les émissions de scien- étaient dans les télescopes construits moi de ceux qui étaient plus avancés.
ce-fiction (Outer limits, the Invaders, par les amateurs eux-mêmes. J'avais, Je me suis un peu plus dégêné car je
Star trek) commençaient aussi à voir le grâce à cette superbe soirée, acquis la voulais tellement apprendre. J'ai donc
jour au petit écran. Cela avait piqué ma volonté de m'inscrire à la SAM afin de plus en plus parlé aux gens et je me
curiosité. Je lisais beaucoup de livres d'apprendre à fabriquer un miroir de suis fait de nouveaux amis. J'ai ren-
sur plusieurs sujets en astronomie et 15cm. contré des gens formidables comme
avec la venue du Planétarium de Jean Vallières, Thomas Collin, Maurice
Montréal en 1966, j'étais de plus en À cette époque, j'étais très timide et Provencher qui étaient tous des
plus fasciné par l'univers. gêné. Les premières fois que je suis réguliers de la SAM et plus connais-
allé à la SAM au Jardin botanique, la sant.
J'ai poursuivi mon cheminement par salle d'optique était remplie à craquer
l'apprentissage des constellations et je de gens qui fabriquaient des miroirs de Résidant à l'époque à Repentigny, j'ai
me suis mis à passer les journaux et à tous les diamètres. Ça frottait pas à rencontré par hasard Thomas Collin
travailler dans une épicerie pour me peu près. Il y avait aussi des gens qui qui résidait lui aussi dans la même ville
ramasser de l'argent afin de m'acheter faisaient faire leur polissoir pour pas- que moi. Thomas avait fabriqué
une petite lunette de 60mm dont on ser à l'étape du polissage. Ce qui plusieurs miroirs dont un 10cm F4 et
vantait les performances au point de m'impressionnait le plus c'était le tes- un 20cm F7. Il connaissait la fabrica-
voir les calottes polaires de Mars, la teur de Foucault où on testait les tion des miroirs et il est vite devenu
tache rouge de Jupiter et les détails défauts à corriger sur les miroirs polis mon maître. Il m'a tout montré les rudi-
des anneaux de Saturne. En 1969, j'ai complètement transparents. Le jeu ments de la fabrication des miroirs et
d'ombres qu'on voyait sur le miroir indi- des télescopes. Son petit télescope de
Juin 2007 p. 3 Astro-Notes
10cm F4 m'avait impressionné à tel tion de miroirs que je m'étais impliqué toute une sensation. Je me souviens
point que j'ai creusé à nouveau mon en tant que moniteur à la salle d'op de l'excitation ressentie une fois que
miroir 15cm F7 (qui était terminé) pour tique à la SAM. À l'âge de 16 ans en j'avais reçu mon miroir fraîchement
en faire un F4 au grand détriment de aluminé. Je le trouvais tellement
Pierre Beauchamps qui m'avait telle- beau. C'était rien à comparer aux
ment aidé à le terminer. premières images des cratères
lunaires, de l'étoile double Albiréo,
N'ayant qu'un seul miroir de 15cm, des anneaux de Saturne que j'ai
mon désir de me faire un F4 était plus revus avec mon propre télescope.
fort que tout. J'avais si bien réussi ma Cela me rappelait la superbe soirée
parabole que les moniteurs m'ont populaire de septembre 1970 qui
décerné le prix NAUBERT en 1971 soit m'avait marqué à jamais.
1 an après mon inscription. J'avais
réalisé neuf miroirs la plupart étant des J'ai dû abandonner ma participation
petits disques de verre de 7cm qu'on comme moniteur en optique en 1975
mettait sur l'embout des pattes des car je devais m'expatrier à Mt-
meubles pour protéger les planchers. Laurier afin de poursuivre mes
Ça faisait de très bons miroirs et ça études pour faire la profession que
coûtait 35 cents. j'exerce depuis soit agent de protec-
tion de la faune.

Denis Bergeron 1972


1972 soit 2 ans après mon inscription
c'est moi qui montrait aux nouveaux
comment fabriquer un miroir de téle-
scope et je faisais aussi les tests de
Foucault. Je mettais tellement de
rigueur dans mes interventions que
certaines personnes me demandaient
de terminer leur miroir avec une haute
précision. J'acceptais de le faire sans
Le tout premier miroir que j'ai terminé aucune rémunération.
est un miroir de 7cm F4 que j'ai encore
aujourd'hui. J'ai fait ensuite le téle- L'ambiance à la salle d'optique à la
scope et je m'en suis servi durant SAM était comme une grande famille.
plusieurs mois en attendant de termi- On se connaissait de plus en plus et
ner mon miroir de 15cm F4. on se donnait rendez-vous le mardi
suivant. Il fallait arriver tôt vers 19h car
En 1972, j'ai terminé mon miroir de
15cm F4 et j'ai fabriqué moi-même le
télescope en prenant tout ce qui me
tombait sous la main au grand dam de
mon père. En effet, je prenais ses ou-
tils, brisait ses forêts, vidait sa bom-
bonne de gaz pour souder, éparpillait
ses outils au quatre coins de la mai-
son. N'ayant pas beaucoup d'argent,
je prenais tout ce qui me tombait sous
la main. J'allais faire les cours à scrap
pour tenter de trouver des moteurs à 19h30, il n'y avait plus de place. Il se
12v, engrenages, fils électriques pour faisait de superbes miroirs et plusieurs
améliorer mon télescope. Quelle belle ont gagné des prix d'optique à
époque!!! C'est de là que j'ai appris à Stallafane au Vermont.
me débrouiller en optique, mécanique,
électricité, électronique, etc. Voir les premières lumières dans un
J'étais tellement fasciné par la fabrica- télescope qu'on a bâti soi-même est
Juin 2007 p. 4 Astro-Notes
Malheureusement, la belle époque des rer les belles soirées d'observation 2000 CB81). Ainsi, l'astéroïde 2000
artisans opticiens de la SAM est de- qu'on faisait avec nos télescopes de CB81 vient d'être numéroté 45580 et
venue révolue suite à la venue de nou- fabrication maison et la belle époque l'astéroïde 1999 DN4 vient d'être
veaux instruments commerciaux très de la fabrication des miroirs. numéroté 74503 et la “paternité de ces
perfectionnés et abordables. deux découvertes lui est attribuée".
Néanmoins, je n'ai jamais perdu le Que de beaux souvenirs vécus à la Grâce aux efforts de l'astrophysicien
plaisir de fabriquer mes propres SAM !!! Yvan Dutil de Québec, ils ont réussi à
miroirs et télescopes. J'ai fabriqué en ------------------------- faire nommer officiellement par l'Union
1985 un télescope avec un miroir de Astronomique Internationale (UAI)
10cm F5 monté uniquement pour la Denis Bergeron est un des l'astéroïde (45580) 2000 CB81 qu’il a
photographie des objets célestes. astronomes amateurs les plus actifs découvert le 10 février 2000 en l'hon-
C'est avec cet instrument que je fus le au Québec depuis le début des neur du Dr René Racine.
premier à capter sur photo la fameuse années 1970...
comète de Halley le 14 Septembre Il est toujours là à participer à des col-
1985 alors qu'elle était à la magnitude Il fut l'un des premiers à effectuer des loques, des réunions, des camps d'as-
+14. observations photographiques de tronomie, ou sur le web, etc.. L'un des
grandes régions du ciel à la recherche vrais astronomes du Québec qui a per-
En 2007, je viens de terminer la fa- de comètes, astéroïdes, étoiles vari- mis à plusieurs d'apprécier et d'ap-
brication d'un nouveau miroir de 30cm ables, Super Novae, etc., le projet prendre l'univers astronomique qui
F4.7 qui me servira à observer le ciel avec comparateur "Problicom". nous fascine tous.
avec beaucoup plus de lumière et de
résolution que mon petit 15cm F4. Ce Il a écrit de nombreux articles dans les Alors Denis Bergeron, un très grand
dernier que je possède toujours sert revues " Magnitude Zéro, Québec MERCI de tous tes amis astronomes.
beaucoup pour les animations chez les astronomique, Astronomie Québec, et
jeunes et observations de phéno- dans bien d'autres. Depuis longtemps
mènes particuliers. Il est léger, facile à il est présent sur le web, sa réputation
transporter et à utiliser. Sa qualité est "internationale", il communique
optique en impressionne beaucoup. partout dans le monde ses travaux et
Ce télescope m'a aussi suivi jusqu'au expériences.
Chili en 1993 alors que j'avais fait un Son principal site web est à l'adresse
voyage d'observation du ciel du Sud. suivante :
Je m'étais rincé l'œil avec ce télescope http://astrosurf.com/d_bergeron/
sur une multitude d'objets célestes du
ciel du sud dont les fameux nuages de Il a participé à de nombreux congrès
Magellan. de la fédération des astronomes ama-
teurs du Québec, il se mérite le "Prix
Méritas provincial" en 1984. À ces con-
grès il présente de nombreuses con-
férences et ateliers ainsi que de mer-
veilleux kiosques d'information. Denis
fut l'un des premiers vrais astropho- 1984 il reçoit le prix Méritas de
tographes du Québec, il activait la fédération
(hyper-sensibilisait) sa pellicule photo
et développait lui-même les épreuves
papier.

Il est aussi l'un des plus performants


au niveau de l'imagerie "CCD", par ses
nombreuses images de ciel profond,
de surfaces planétaires, de comètes,
d'astéroïdes... Denis Bergeron a
découvert quelques astéroïdes dans
son programme d'observation CCD.
"Le Minor Planet Center (MPC)” a Il a aussi découvert
numéroté deux de ses astéroïdes qu’il quelques astéroïdes
a découvert en 1999 ((74503) 1999
Même aujourd'hui j'aime me remémo- DN4 ) et le 10 février 2000 ((45580)
Juin 2007 p. 5 Astro-Notes
Les astéroïdes de l'été Astéroïdes en opposition seront favorables pour l'obser-
vation de Pallas.
Par Hugues Lacombe Date Nom Magnitude
Je vous ai préparé une carte
Dans le numéro de mars de l'Astro- 5 juillet 192 Nausikaa 9,4 du ciel, à l'aide du logiciel
Notes, je vous ai parlé de l'astéroïde 6 juillet 1166 Sakuntala 10,3 Coelix de Jean Vallières, qui
Vesta qui était visible à l'œil nu en mai. 23 juillet 980 Anacostia 10,4 montre son parcours dans les
C'est le seul qui devient suffisamment 24 juillet 80 Sappho 9,9 constellations de Pégase et
brillant pour être ainsi vu à l'œil nu 25 juillet 71 Niobe 10,3 du Verseau.
J'espère que vous avez eu l'occasion 26 juillet 354 Eleonora 10,5
de l'observer. Si vous ne l'avez fait, il 2 août 40 Harmonia 9,1 Au début de cette période,
sera encore temps jusqu'à la fin de juil- 11 août 27 Euterpe 10,0 Pallas sera dans la constella-
let. Par contre, il vous faudra utiliser 19 août 194 Prokne 9,2 tion de Pégase. La distance
31 août 230 Athamantis 10,1 qui le sépare de la Terre
vos jumelles.
2 septembre 2 Pallas 8,8 diminuera jusqu'au 2 septem-
3 septembre 30 Urania 9,6 bre alors qu'il sera en opposi-
Par ailleurs, un certain nombre 5 septembre 115 Thyra 9,7 tion au Soleil. Pallas atteindra
d'astéroïdes seront en opposition au alors sa magnitude maximum
cours de l'été. C'est donc dire qu'ils de 8,8. Puis Pallas traversera dans la
seront visibles presque toute la nuit, et C'est le troisième en importance après
Cérès et Vesta. De forme irrégulière, il constellation du Verseau et s'éloignera
surtout qu'ils seront accessibles dans progressivement de nous.
le ciel du soir avant minuit. C'est un fait environ 524 km de diamètre. Il a
avantage pour ceux qui, comme moi, été découvert le 28 mars 1802 par
Heinrich Olbers, un astronome alle- Au début de juillet, Pallas se lève vers
se couchent relativement tôt! Ces 22h30. Par la suite, il se lève deux
astéroïdes ne sont pas aussi brillants mand, le même qui a découvert Vesta
en 1807. Le soir de la découverte, heures plus tôt en début de chaque
que Vesta mais c'est toujours amusant mois. La trajectoire de son orbite nous
de suivre le mouvement des Olbers tentait en fait de retrouver
Cérès à l'aide des prédictions de Carl montre que Pallas pique du nez cet
astéroïdes dans le ciel par rapport aux été, passant du nord au sud de l'équa-
étoiles lointaines. Friedrich Gaus. C'est par hasard que
Pallas se trouvait dans la même région teur céleste vers la fin de septembre
du ciel à ce moment-là. Olbers a alors qu'il aura quitté Pégase pour s'in-
Bien qu'ils nécessitent l'usage d'un staller dans le Verseau. Durant toute
télescope pour être observés de nommé l'astéroïde en l'honneur de
Pallas Athena, la déesse romaine de cette période, Pallas est en mouve-
Montréal, vous pourrez ajouter ces ment rétrograde et se dirige du nord-
astéroïdes à votre tableau de chasse la sagesse, de la science et des arts.
est au sud-ouest.
si vous vous en donnez la peine. Pour
vous aider à les trouver, je vous fourni- L'orbite de Pallas possède une excen-
Amusez-vous bien.
rai des cartes célestes détaillées avec tricité de 0, 230 et est inclinée de 34,8°
le " Ciel du mois " que vous pouvez par rapport au plan de l'écliptique, ce
consulter en tout temps sur le site web qui l'amène à s'en éloigner consi-
de la SAM à l'adresse suivante : dérablement dans le ciel. L'astéroïde
www.lasam.ca. Ces cartes sont met 4,62 années
Voici les coordonnées de Pallas au cours des trois
essentielles pour identifier correcte- à faire le tour du
prochains mois :
ment l'astéroïde à l'oculaire de votre Soleil et tourne
télescope. sur lui-même en Date a.d. déc. mag.
7,8 heures.
Si vous êtes un " lève-tôt ", vous pour- Pallas est le plus 1er juillet 22h54 +10°55' 9,9
rez vous mettre sous la dent d'autres gros d'une famille 11 juillet 22h54 +10°46' 9,8
astéroïdes dans le ciel du matin, d'astéroïdes qui 21 juillet 22h52 +10°20' 9,6
notamment Cérès qui est maintenant compte 10 mem- 31 juillet 22h48 +09°32' 9,4
classée "planète naine”, Flora, Métis, bres et qui ont 10 août 22h43 +08°22' 9,3
et Victoria. tous des carac- 20 août 22h37 +06°50' 9,0
téristiques 30 août 22h29 +04°59' 8,8
Pallas orbitales rap- 9 septembre 22h22 +02°55' 8,8
prochées. 19 septembre 22h15 +00°44' 9,0
Et maintenant, quelques mots sur
29 septembre 22h09 -01°23' 9,2
l'astéroïde Pallas, le deuxième De juillet à octo-
astéroïde à avoir été découvert. bre, les conditions
Juin 2007 p. 6 Astro-Notes
Revue de livre Le dernier chapitre est le moins
intéressant. On y retrouve un méli-
port du consultant a été déposé et un
fournisseur sélectionné. Les principaux
Par Hugues Lacombe mélo de notes de l'auteur qui, de toute avantages du système sélectionné
évidence, n'arrivait pas à les insérer sont une meilleur intégration avec le
Maréchaux, François, Voyage insolite ailleurs. Il lui faudra repenser ce système de comptabilité, le renouvelle-
dans le temps et l'espace, Le tour de chapitre pour la prochaine édition. ment automatisé sur Internet, traite-
l'astronomie en 80 pages, Auto-édition, ment automatisé des cartes de crédit,
avril 2007. Dans son désir de mettre l'imagination consultation des registres des membres
à l'honneur et de stimuler l'intérêt du par les intervenants désignés des centres.
M. François Maréchaux est un lecteur, M. Maréchaux a préparé de Normalement le nouveau système devrait
Ingénieur aéronautique, membre de la nombreux photos-montages qu'il a nous fournir une meilleure base opéra-
tionnelle avec un logiciel de plus haute
Société astronomique de France, qui insérés ici et là dans son texte. La plu-
qualité et de meilleures procédures en cas
habite Andernos-les-Bains dans la part surprennent par leur incongruité de défaillance logicielle ou matérielle.
région de Bordeaux. Il nous écrivait qui, à l'occasion, peut laisser le novice Malheureusement les coûts d'opération de
récemment pour nous offrir le livre qui sous de fausses impressions quant à l'équipement seront plus élevés. Il faudra
fait l'objet de cette chronique et pour la vraie nature des objets en cause. donc espérer que la meilleure intégration
lequel nous le remercions sincère- Cela dit, je salue le travail de M. sauvera sur la main d'œuvre. Si la décision
ment. Maréchaux. À titre d'astronome ama- est prise à la réunion du 2 juin, le système
teur, il s'est attaqué à un projet d'en- devrait être en place pour la période de
M. Maréchaux est un astronome ama- vergure et le résultat est plus qu'hono- renouvellement de septembre. Donc la
procédure de renouvellement pourrait
teur enthousiaste qui a mis sur pied un rable.
changer un peu pour les membres cet
club d'astronomie là où il habite. C'est automne mais je m'attends à des change-
aussi un bon vulgarisateur d'informa- Les membres pourront consulter le ments cosmétiques si changements il y a.
tion scientifique. Son livre se veut une livre de M. Maréchaux à la bibliothèque
introduction à l'astronomie et une qui se trouve au local de la Société. Le deuxième point à l'agenda est un
source d'inspiration pour les person- changement au niveau de la structure
nes qui s'interrogent sur les mystères administrative de l'organisme nationale.
du ciel étoilé. Une partie de l'exécutif pense que la struc-
ture actuelle est trop rigide et empêche la
Société royale SRAC d'opérer à son plein potentiel. L'idée
Le livre se divise en trois chapitres : d’astronomie du Canada originale était de réécrire les règlements de
- Historique Centre francophone la SRAC et d'éliminer le conseil National et
- Système solaire et galaxies de Montréal les représentants des centres. Avec moins
- L'astronome amateur sur les traces de voix au chapitre les décisions seront
de Galilée plus rapides. C'est un sérieux départ des
traditions de la SRAC. La deuxième résolu-
Par Patrice Scattolin tion de la réunion de juin représente un
L'historique remonte au temps des
compromis. C'est l'élection d'un comité
Babyloniens et souligne les travaux de
L'exécutif de la SRAC veut bouger plus spécial qui sera composé de douze per-
quelques personnages qui ont marqué sonnes incluant l'exécutif. Ce comité aura
rapidement, changer la façon d'opérer.
l'astronomie. La liste est incomplète la tâche de pondre un plan d'affaires et le
Pour cette raison l'exécutif a convoqué
mais, compte tenu qu'il s'agit d'un sur- budget pour l'année à venir. En retour, le
une réunion du conseil d'administration
vol, les choix de l'auteur se défendent. conseil national approuvera le plan d'af-
pour samedi le 2 juin. Quand vous lirez
faires une fois par année et il n'y aura pas
ces lignes les décisions auront été d'autre réunion du conseil national. Le tout
La section la plus intéressante est celle
prises mais au moment où je les écrit- sauverait des frais de transport et don-
qui traite du système solaire. On y
sles décisions sont toujours à venir. Ce nerait à l'exécutif et les comités plus de
trouve un aperçu assez complet et à
que je vous présente est donc un flexibilité pour accomplir leur mandat.
jour des astres qui composent le sys-
résumé des propositions qui seront Théoriquement, le résultat est une SRAC
tème solaire. Le langage est clair et le qui offre plus de service à meilleur prix.
présentées.
rythme, soutenu. On ne s'ennuie pas. L'intérêt des centres devrait être préservé.
Ce qui surprend, par contre, c'est de La résolution à l'étude crée un comité pour
La réunion a pour but de poser deux
retrouver dans un même chapitre le qu'il soit constitué à l'assemblée générale
questions. La première résolution à l'a-
système solaire et les galaxies. Ces de juillet. Le comité présentera un budget
genda porte sur le nouveau système et un plan stratégique à la réunion d'octo-
dernières auraient mérité un
informatique pour la gestion de l'abon- bre que le conseil national approuvera.
développement plus élaboré dans un
nement des membres et des ventes de C'est une histoire à suivre.
chapitre distinct où l'on aurait pu égale-
produits. Le remplacement est néces-
ment traiter des étoiles qui sont un peu
saire dû à la vétusté et au manque de Je m'attends à ce que les deux résolutions
laissées pour compte dans le livre. soient adoptées.
flexibilité du présent système. Le rap-
Juin 2007 p. 7 Astro-Notes
Vénus et la Lune le 19
mai 2007 vers 19h00

Par Daniel Octeau

Le croissant de la
Lune du 19 mai Saturne
2007 Par Stéphane Lemon
Le 12 Mai 2007 à 22 hrs 58 de
On peut y voir Montréal. “Seeing 2 / 5”
plusieurs régions
Télescope Mak 90 mm F/13.8 plus
d’intérêt
un barlow 1.77x Meade.
Sans filtre, caméra “LPI Meade”.
Par Daniel Octeau Set Up : Gains 100 %, Offset 42, un
total de 30 frames.

Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada

Volume 21, numéro 2, juin 2007 (Solstice d’été) ISSN-0843-8978


La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses
membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'ob-
servation sont organisées régulièrement. Un comptoir de vente de matériel astronomique permet aux membres et au public intéressé de se procurer,
lors des réunions, divers articles (livres, miroirs, oculaires, posters, cherche-étoiles,...). Les membres de la SAM peuvent également emprunter des livres
et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la SAM ont égale-
ment l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue
trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration


Adhésion: 37$/année (20$ étudiant; 47$ famille) Président : Michel Boucher
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Patrice Scattolin
Privilèges:
au Centre de loisirs St-Michel : Secrétaire : Serge-Antoine Melanson
- Assister aux conférences, causeries et par-
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : Patrice Scattolin
ticiper aux activités organisées;
(près du Métro St-Michel) Conseillers : Hernan Rivera, Françcois
- Astro-Notes (4 numéros/an);
- 10% de réduction au comptoir de vente; Chevrefils
Téléphone (répondeur) :
- Emprunts à la bibliothèque;
(514) 201-3982 Autres responsables
- Accès au terrain de St-Valérien.
Conférences : Hugues Lacombe
Correspondance : Bibliothèque : François Chevrefils
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel Site Web : David Boucher
Adhésion: 40$/année (doit être membre de la
Montréal, QC H2A 3L9 Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
SAM).
Page Web : CAFTA : Comité du CAFTA
Privilèges:
http://www.lasam.ca St-Valérien : Patrice Scattolin
- Annuaire "Observer's Handbook";
Courriel : Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
info@lasam.ca FAAQ : Hugues Lacombe
- Forum de discussion Internet "RASC List"
Liste de membres : René St-Germain

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.

Centres d'intérêt liés