Vous êtes sur la page 1sur 8

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de Juin 2008


Montréal et du vol. 22, no 2
Centre francophone de la SRAC Solstice d’été

Sommaire Calendrier été/automne 2008


Mot du président .........................p. 2
CAFTA 2008 ................................p. 2 - 12 juillet - Soirée publique au Parc nature de l'Île-de-la-Visitation, 19h30
Nouveaux membres ....................p. 2 - 25-26 juillet - Concours annuel des fabricants de télescopes d’amateurs
Donateurs ....................................p. 2 (CAFTA), St-Timothée
Le ciel de l’été .............................p. 3 - 23 août - Soirée publique au Parc nature de la Pointe-aux-Prairies, 21h
Page SRAC .................................p. 4 - 6 septembre - Soirée publique au Parc nature de l'Île-de-la-Visitation, 19h
L’observation de Jupiter ...........p. 5-6 - 16 septembre - Claude Duplessis : L'observation des amas globulaires
BBQ à St-Valérien .......................p. 6 - 23 septembre - Michel Boucher : Construction d'un télescope amateur
Photos constellations ..................p. 7 - 30 septembre - Hugues Lacombe : Ciel du mois d'octobre
Observations H. Lacombe .......p. 7-8 - 4 octobre - Soirée publique au Parc nature de l'Île-de-la-Visitation, 19h
M44 et la planète Mars .............. p. 8 - 7 octobre - Conférencier de l'Université de Montréal
- 14 octobre - Gilbert St-Onge : Sujet à venir
- 21 octobre - Yvon Massicotte : La mécanique céleste, victime du chaos
On n’oublie pas ! - 28 octobre - Hugues Lacombe : Ciel du mois de novembre
- 4 novembre - Conférencier de l'Université de Montréal
- 11 novembre - À venir
CAFTA 2008 - 18 novembre - À venir
- 25 novembre - Hugues Lacombe : Ciel du mois de décembre
25-26 juillet - 2 décembre - Conférencier de l'Université de Montréal
Parc des Îles - 9 décembre - À venir
- 16 décembre - Souper de Noël
St-Timothée

Pour les 40 ans de la SAM


Un BBQ a eu lieu au terrain de St-Valérien
le 24 mai 2008
Le mot du président Le CAFTA 2008 quoi occuper toute la famille de belle
façon.
Par Michel Boucher Par Lorraine Morin Un très bel endroit pour une fin de
semaine agréable.
Voici venu le temps des vacances esti- Le CAFTA arrive à grands pas. Le
vales. Avec lui, les nuits confortables Concours annuel des fabricants de Pour plus d'informations sur le CAFTA
ainsi que les rassemblements pour télescopes d'amateurs se tiendra cette consultez le site web de l'événement
astronomes. Plusieurs clubs en profi- année du 25 au 27 juillet. L'événement au:
tent pour tenir des activités et je sais aura encore lieu au Parc régional des http://membres.lycos.fr/cdadfs/cafta.html
que plusieurs d'entre vous s'y poin- Îles de St-Timothée.
teront le bout du nez avec leurs instru-
ments ou tout simplement par Si vous avez fabriqué un télescope,
curiosité. une lunette ou tout autre instrument
astronomique au cours de la dernière
Parmi toutes ces activités, il ne faut année, c'est l'occasion vous inscrire
surtout pas oublier le CAFTA qui aura au concours dans différentes caté-
lieu cette année les 25, 26 et 27 juillet. gories et espérer mériter un prix qui
On espère vous y voir pour partager la viendra récompenser votre démarche.
passion de ceux qui aiment bricoler
leurs propres instruments. Si non, on Le CAFTA est organisé conjointement
vous croisera sans doute quelque part par la Société d'astronomie de
ailleurs avec la même joie partagée. Montréal, le Club d'astronomie de
Dorval et le Club Orion de Valleyfield.
L'été signifie également une pause Il en est cette année à sa 28e édition.
dans les activités régulières de la
SAM, afin de pouvoir vous revenir dès Nous aurons comme conférencier
le 16 septembre avec un programme Robert Lamontagne. Titre de sa con-
de conférences qui sauront sans doute férence : La découverte des nouveaux
titiller votre curiosité. mondes. Les qualités d'orateur de M.
Lamontagne et la pertinence des
Conférencier au CAFTA
Je profite de ces quelques dernières sujets qu'il aborde ne sont plus à
lignes pour remercier le conseil d'ad- démontrer. Vous trouverez le résumé Robert Lamontagne
ministration et tous ceux qui donnent de sa conférence sur le site web du est
de leur temps bénévolement, pour CAFTA.
vous, membres de la SAM.
Directeur exécutif de
Bon été à tous, et bonnes observa-
Votre participation au CAFTA vous l' Observatoire du mont Mégantic
donnera également la chance de ga-
tions. gner un de nombreux prix de présence
" Université de Montréal "
offerts par nos commanditaires.

Il ne faut pas oublier non plus tous les


avantages du Parc des Îles : baignade,
jeux pour les enfants, casse-croûte, de

Bienvenue à nos Merci de vos dons Collaborez à


l’Astro-Notes
nouveaux membres Les membres suivants ont fait de
généreux dons à la SAM. Merci au Faites-nous parvenir vos
nom de la Société et de tous les mem- photos, textes, dessins,
José Eduardo Blazek bres. ou croquis...
Par la poste à l’adresse ;
Leonardo Blazek C.P. 206, Station St-Michel
06004 Ali Ezzatpour Montréal, QC H2A 3L9
Pamila Melody Blazek Ou par courriel
78078 Roger Marchand “ gilberts@ca.inter.net “
Marina Cardini Date de tombée
Steve Prud'Homme Automne 2008
le 7 août

Juin 2008 p. 2 Astro-Notes


Le ciel de l'été météroïdes proviennent de la comète
109P/Swift-Tuttle. Les étoiles variables
Par Hugues Lacombe
Trajectoire de Jupiter en 2008 Si vous n'avez jamais
La saison chaude est arrivée avec ses observé d'étoiles va-
nuits plutôt courtes, et les maringouins riables, le ciel de l'été
! Qu'à cela ne tienne, la saison esti- en offre quelques-
vale avec ses périodes de vacances, unes qui sont faciles
le CAFTA et les autres rencontres d'as- à observer. Voici une
tronomes amateurs, est une période courte liste :
où il se fait beaucoup d'observation.
La Voie lactée et les constellations de - R Vir 12h33 +07° mag.
l'été nous en donnent toujours plein la 6,9 à 11,5
vue, sans compter notre amie Jupiter - R CVn 13h44 +40° mag.
qui, en 2008, viendra ajouter du 7,7 à 11,9
piquant à nos belles soirées sous les - V Boo 14h25 +39° mag.
étoiles. 7,0 à 11,3
- U Cyg 20h16 +47° mag.
Jupiter 7,2 à 10,7

La planète Jupiter sera visible à peu Il existe des cartes du


près toute la nuit au cours de l'été, ciel spécialisées qui
dans la constellation du Sagittaire. indiquent la magni-
Elle sera en opposition, son point le Les astéroïdes tude d’étoiles-repères tout près de
plus rapproché de la Terre, le 9 juillet. chacune de ces étoiles. Ces cartes
La planète brillera alors de tous ses Deux astéroïdes seront bien placés vous aideront à évaluer l'éclat de l'é-
feux. Le seul hic est que cet été pour l'observation cet été. toile quand vous en ferez l'observation.
Jupiter ne s'élèvera jamais très haut Elles sont disponibles sur le site de la "
dans le ciel. Au mieux, la planète Parthénope, dans le Capricorne, sera American Association of Variable Stars
atteindra 23° au-dessus de l'horizon, à en opposition au début d'août. Il Observers (AAVSO) ", à l'adresse suiv-
minuit. atteindra alors la magnitude 8,7. ante : http://www.aavso.org/

La planète sera quand même suffisam- Vesta, dans la Baleine, ne sera en Vénus dans le ciel du soir
ment imposante pour y observer les opposition qu'en octobre. Il atteindra
ceintures et les zones, la Grande tache alors la magnitude 6,4 et sera visible De façon générale, 2008 n'est pas une
rouge, et la danse incessante de ses aux jumelles. Il est déjà bien placé très bonne année pour l'observation de
quatre gros satellites. On aura droit pour l'observation dans le ciel du matin Vénus. La planète était en conjonction
également à des transits de deux et vous pourrez le suivre pour une supérieure avec le Soleil le 9 juin. En
ombres de satellites qui croiseront le bonne partie de l'année. septembre, on pourra la voir près de
disque de la planète simultanément. Trajectoire de l’astéroïde Vesta l'horizon dans le ciel du soir. Ce n'est
Voici deux dates à surveiller : qu'à partir de novembre qu'elle
offrira un beau spectacle.
- 22 juin (22h45 H.A.E.) : Ganymède et
Europe Les éclipses
- 7 septembre (20h12 H.A.E.) : Io et
Callisto Pour ce qui est des éclipses,
oubliez ça ! Il y en aura deux
(Note : Il y a un autre article dans ce cet été, une du Soleil et une de
numéro de l'Astro-Notes qui porte sur la Lune, mai ni l'une ni l'autre
l'observation de Jupiter) ne sera visible de Montréal.

Les Perséides Bonne observation.

Comme à chaque année, le 12 août,


les Perséides viendront parsemer le
ciel de belles étoiles filantes. Ces

Juin 2008 p. 3 Astro-Notes


représente la partie des revenus de éliminer tout doute chez le législateur
Société royale l'Observer's Handbook qui était utilisée en ce qui a trait au mouvement des
d’astronomie du Canada à financer les opérations courantes et fonds à la SRAC.
Centre francophone qui, par la loi, ne peuvent plus l'être.
de Montréal Ces fonds devront être utilisés à des Il y a aussi plusieurs modifications aux
fins charitables et dans le cas de la règlements qui assouplissent cer-
SRAC, ils devront être utilisés pour la taines procédures. En gros ces modifi-
Par Patrice Scattolin promotion de l'astronomie. Défaire cations n'affectent pas beaucoup la
cette proposition est équivalent à structure de la SRAC et je vous recom-
L'assemblée annuelle de la SRAC demander à l'exécutif de violer la loi. mande de les approuver.
approche à grands pas. Les dernières Ce qui n'est pas, vous le comprendrez
années nous ont habitués à un agen- bien, un choix acceptable. L'amalgamation du comité d'histoire
da sans histoire. Ce ne sera pas le cas adapte ces comités à la charge de tra-
cette année. Il y plusieurs change- L'impossibilité de financer des parties vail et aux bénévoles qui sont
ments, certains plus pénibles que tierces qui pourraient utiliser les fonds disponibles. Toutes les tâches y
d'autres, mais que je vous recom- à des fins non charitables, nous restent assignées, mais il n'y aura
mande d’ appuyer tous. amène au deuxième changement qu'un seul comité.
d'importance.
Au cœur des principaux changements Le comité de nomination a une com-
se trouve le code fiscal canadien. La définition de la collection des coti- position très restreinte. Il ne peut être
Cette loi contrôle la comptabilité des sations et le partage des cotisations composé que d'anciens présidents.
organismes sans but lucratif. En fait, entre l'organisme national et les cen- Cette restriction rend difficile la com-
cette partie du code fiscal règlemente tres sont modifiés. Les règlements ne position du comité. L'assouplissement
les dons charitables ainsi que l'émis- sont pas explicites en ce qui a trait aux devrait rendre la composition plus
sion des reçus aux fins d'impôt. fonds qui transigent par l'organisme facile. Il devra contenir encore un
Malheureusement suite aux attentas national. En gros la loi dit que les coti- ancien président ce qui devrait assurer
terroristes en sol américain, la loi a été sations qui sont payées à l'organisme un minimum de connaissances requi-
considérablement resserrée pour national sont considérés comme des ses.
prévenir que des organismes charita- fonds à but charitable et ne peuvent
bles financent des activités terroristes donc pas être transférés à des orga- Le règlement sur la date de tenue de
et pour éviter que des organismes nismes qui ne le sont pas. Donc le la réunion annuelle est assoupli et est
charitables soient détournés à des fins bureau national ne pourrait pas trans- un miroir de ce que la loi requiert. Elle
d'évasion fiscale. Entre autres il n'est férer la partie centre de la cotisation permet une assemblée générale du
maintenant plus possible, à partir de aux centres qui ne sont pas incorporés printemps jusqu'au début de l'au-
revenus de source charitable, de et enregistrés comme un organisme à tomne.
financer des activités qui ne le sont but non lucratif auprès du gouverne-
pas et de financer des activités d'une ment fédéral. La redéfinition est telle La modification des règles d'envoi du
entité tierce qui n'est pas charitable. que maintenant le bureau national agit Handbook enlève la possibilité qu'un
à titre d'agent de perception pour les nouveau membre reçoive deux édi-
Et ces changements sont importants cotisations des centres et leur retrans- tions à sa première année comme
car les revenus charitables, tel que le met les fonds qui y sont dirigés. C'est membre. En gros c'est une économie
calendrier ou l'Observer's Handbook, la confirmation de la séparation de la de quelques milliers de dollars.
financent une grande partie des opéra- cotisation nationale et celles des cen-
tions quotidiennes de la SRAC. En tres. En conclusion, certaines de ces modi-
gros, un club dont un individu devient fications sont moins attrayantes que
membre n'est pas, en soit, charitable Ceci dit, le nouveau règlement intro- d'autres et ne sont pas sans risques.
et ses frais d'opération ne constituent duit la notion d'un rabais de cotisation L'augmentation des cotisations étant
pas une activité charitable. Par con- nationale pour quiconque est membre une de celles-là. Néanmoins je vous
séquent, des revenus de source chari- d'un centre. Dans les faits, la structure recommande de toutes les appuyer.
table ne peuvent être employés pour des fonds ne change pas et l'orga-
financer ses activités. C'est la princi- nisme national a toujours une structure
pale raison qui explique l'augmenta- qui contraint la gestion des fonds.
tion de cotisation qui est présentée à Encore une fois ce sont des change-
l'assemblée générale. Il ne faut pas le ments de structure qui ne sont pas
cacher, cette augmentation générera sans leurs conséquences et dans ce
des surplus de façon récurrente et cas-ci il faudra être vigilant. Mais ces
prévisible. Cette augmentation changements sont nécessaires pour
Juin 2008 p. 4 Astro-Notes
L'observation de Jupiter nante et est un peu difficile à observer. Les quatre grands satellites

Par Hugues Lacombe Cette grande tache représente le vor- Ce qui saute également aux yeux
tex d'une immense tempête qui fait quand on observe Jupiter, ce sont les
Jupiter est la plus grosse planète du rage sur Jupiter depuis plusieurs siè- quatre gros satellites qui bourdonnent
système solaire. C'est aussi celle qui cles. Elle se situe sur le bord sud de la constamment autour de la planète. Il
nous apparaît la plus grosse à l'ocu- Ceinture équatoriale sud (CES). En s'agit d'Io, d'Europe, de Ganymède et
laire même si elle n'est pas la plus rap- 2006 une autre tache rouge, plus de Callisto, en ordre croissant de dis-
prochée de la Terre. Elle nous éblouit petite s'est développée près de la tance de Jupiter. On peut même voir
par le détail qu'elle nous offre à voir et Grande tache route. On l'a surnom- les satellites avec des jumelles si on
par le ballet incessant de ses quatre mée " Rouge junior ". Et cette année, prend la peine de bien les stabiliser.
plus gros satellites. C'est le temps de le télescope spatial Hubble nous a Trois de ces satellites sont plus gros
l'observer cet été puisque que Jupiter révélé qu'une troisième tache venait que la Lune. Seul Europe est légère-
est visible dans le ciel à peu près toute de faire son apparition tout près. ment plus petit.
la nuit.
Quand on observe
La région de la Grande tache rouge (GTR) HST
Les ceintures et les zones Jupiter il arrive sou-
vent qu'un ou
La planète est couverte de nuages plusieurs des quatre
multicolores qui se présentent à nous satellites manquent
sous formes de bandes horizontales. à l'appel. Comme ils
On nomme ceintures les bandes qui évoluent dans le
nous apparaissent sombres, et zones plan équatorial de
celles qui sont plus claires. Un petit Jupiter, ils sont alors
télescope suffit pour voir les deux prin- soit cachés par la
cipales ceintures équatoriales qui ont planète, tapis dans
pour nom la Ceinture équatoriale nord son ombre ou
(CEN) et la Ceinture équatoriale sud encore en transit
(CES). Un instrument plus gros per- devant elle. Dans ce
met d'observer d'autres bandes dernier cas, ils sont
nuageuses sur la planète. en principe visibles
mais il est difficile de
Les ceintures sont composées essen- les observer à cause
tiellement d'hydrosulfide d'ammonium La région équatoriale tourne 5 minutes du peu de contraste entre leur surface
tandis que les zones sont composées plus vite que le reste de la planète : et celle de Jupiter.
de cristaux de glace d'ammoniaque. Il 9h50 vs 09h55. Pour bien identifier la
arrive souvent que des festons vont position des divers éléments Pour les trois satellites les plus rap-
déborder des ceintures et se répandre météorologiques visibles sur la prochés de la planète, il y a un transit
dans les zones. planète, on a donc établi deux sys- devant la planète et une éclipse der-
tèmes de longitude. Le Système I sert rière la planète à chaque révolution.
En 2007, comme il arrive parfois, la à préciser la longitude du méridien Pour ce qui est de Callisto, le satellite
CES a pâli de façon importante. Elle a dans la zone équatoriale, la plus rapi- le plus éloigné du groupe, ça dépend
recouvré en partie son intensité plus de. Le Système II permet de préciser de l'angle de rotation de Jupiter, vu de
tard durant l'année. Que nous celle du méridien ailleurs sur la la Terre. Quand l'angle est sensible-
réservera-t-elle en 2008 ? C'est à voir. planète. ment fermé, Callisto passe devant et
derrière le disque de Jupiter, tout
La Grande tache rouge (GTR) En 2008 la Grande tache rouge sera à comme les autres satellites.
environ 120° de longitude dans le Autrement, il passe au-dessus ou en
La Grande tache rouge (GTR) est Système I, mais elle dérive progres- dessous. Au début de 2008, et après
également intéressante à observer. sivement. Il faut donc consulter des une période de trois ans, Callisto a
Découverte par Robert Cooke en éphémérides pour savoir quand la recommencé à passer devant et der-
1664, elle a la forme d'un ovale de Grande tache rouge passe au méridien rière Jupiter.
couleur saumonée dont l'intensité sur le disque de Jupiter.
varie au fil des années. On pourrait y
faire entrer deux Terres côte à côte.
Depuis quelque temps, elle offre peu
de contraste avec la surface environ-
Juin 2008 p. 5 Astro-Notes
L'ombre des satellites
Le BBQ au terrain de la SAM en images
Si on a de la difficulté à voir un satellite
qui passe devant la planète, il est par
contre très facile de voir l'ombre de ce
même satellite qui traverse la surface
de Jupiter. Il arrive même, à l'occa- Une vue d’ensemble du
sion, de voir les ombres de deux satel- terrain, la partie dégagée
lites transiter en même temps sur la où on peut faire de l’obser-
planète. Ce sera le cas, par exemple, vation, et où quelques
le 7 septembre à 20h12. membres se sont installés
pour observer.
Très rarement, on peut observer trois
ombres sur le disque de Jupiter en
même temps. Le cas échéant, Callisto
est nécessairement de la partie. La
raison est simple. Les orbites d'Io,
d'Europe et de Ganymède sont en
résonnance 4 :2 :1 et ils ne peuvent,
par conséquent, se retrouver tous les La bonne bouffe de camp-
trois en même temps devant la ing nous soutient et nous
planète. Il faudra attendre le 12 octo- fait oublier les nombreuses
bre 2013 avant d'observer de nouveau bibites agaçantes à cette
trois ombres traverser simultanément époque de l’année.
le disque de Jupiter.

La planète sera en opposition avec la


Terre le 9 juillet. Avant l'opposition,
l'ombre d'un satellite précède toujours
le satellite sur le disque. Après l'oppo-
sition, c'est le contraire : l'ombre suit le
satellite. Et si vous étiez sur Jupiter
sous le trajet de l'ombre d'un satellite,
vous verriez une éclipse du Soleil !

En 2008, la lumière du Soleil atteint


Jupiter 2° sous l'équateur et le plan
orbital des satellites. Par conséquent,
les ombres des satellites s'observent
dans l'hémisphère nord de Jupiter.

Bonne observation. La nuit approche et il faut maintenant se préparer à observer.

Jupiter le 7 septembre 2008

Quelques conseils de dernière minute et on observe.

Juin 2008 p. 6 Astro-Notes


Patrice Scattolin a essayé sa nouvelle
caméra avec des télé objectifs à grand
champ, à l’occasion du BBQ au terrain
de la SAM .

Il nous a fait parvenir plusieurs belles


images de constellations, c’est promet-
teur. Félicitation Patrice...

La constellation de la Grande Ourse par P. Scattolin


Hugues Lacombe a fait de belles observation ce soir-là.
Voici son compte-rendu.
- M 3: un vieil ami que cet amas globulaire dans les Chiens
de chasse
- M 53 : amas globulaire dans la Chevelure de Bérénice
- Ensuite j'ai observé une ribambelle de galaxies spirales
La constellation de la Couronne par P. Scattolin dans la Chevelure de Bérénice: M 64, M 85, M 100, M 99 et
M98
- Petite diversion avec M 57, surtout pour montrer cette
nébuleuse planétaire à Steve qui débute en astronomie
En dessous la constellation de la Lyre par P. Scattolin observationnelle

Juin 2007 p. 7 Astro-Notes


(suite Hugues)

- M 88: galaxie spirale dans la


Chevelure de Bérénice
- M 91: une autre galaxie spi-
rale dans la même constella-
tion mais qui a été l'objet le
plus difficile à voir de la soirée
- M 84 et M 86: deux galaxies
elliptiques de la Vierge, vues
dans le même champ oculaire
- M 87 et M 89: deux autres
galaxies elliptiques de la
Vierge
M 90 et M 58: deux galaxies
spirales de la Vierge
- M 59 et M 60: deux galaxies
elliptiques de la Vierge, vues
dans le même champ oculaire
- M 4: le gros amas globulaire
L’amas d’étoiles du Cancer Messier 44 et à sa gauche la dans le Scorpion, question de
planète Mars, par P. Scattolin finir avec quelque chose de
réconfortant.
Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada

Volume 22, numéro 2, juin 2008 (Solstice d’été) ISSN-0843-8978

La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses
membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'ob-
servation sont organisées régulièrement. Les membres de la SAM peuvent également emprunter des livres et consulter des périodiques astronomiques
à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la SAM ont également l'option de devenir membres de la
SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue trimestrielle, "The Journal"; et un abon-
nement à la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration


Adhésion: 40$/année (22$ étudiant; 50$ famille) Président : Michel Boucher
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Patrice Scattolin
Privilèges:
au Centre de loisirs St-Michel : Secrétaire : Serge-Antoine Melanson
- Assister aux conférences, causeries et par-
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : Patrice Scattolin
ticiper aux activités organisées;
(près du Métro St-Michel) Conseillers : Hernan Rivera, Guy Bilodeau
- Astro-Notes (4 numéros/an);
- 10% de réduction au comptoir de vente;
Téléphone (répondeur) : Autres responsables
- Emprunts à la bibliothèque;
(514) 201-3982 Conférences : Hugues Lacombe
- Accès au terrain de St-Valérien.
Bibliothèque : François Chevrefils
Correspondance : Site Web : David Boucher
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
Adhésion: 44$/année (doit être membre de la
Montréal, QC H2A 3L9 CAFTA : Comité du CAFTA
SAM).
Page Web : St-Valérien : Patrice Scattolin
Privilèges:
http://www.lasam.ca Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin
- Annuaire "Observer's Handbook";
Courriel : FAAQ : Hugues Lacombe
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
info@lasam.ca Liste de membres : René St-Germain
- Forum de discussion Internet "RASC List"

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.