Vous êtes sur la page 1sur 8

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de Décembre 2008


Montréal et du vol. 22, no 4
Centre francophone de la SRAC Solstice d’hiver

Sommaire
Calendrier Hiver 2009
Mot du président .........................p. 2
Nouveaux membres ....................p. 2 13 janvier : Patrice Scattolin : Astrophotographie amateur
Donateurs ....................................p. 2
Ciel de l’hiver ...........................p. 3-4 20 janvier : Hugues Lacombe : Arthur Eddington et l'astronomie au début du
Cérès planète naine et astéroïde p. 5 XXième siècle
Images prises au terrain de la SAM
.....................................................p. 6 27 janvier : Hugues Lacombe : Ciel du mois de février
Page SRAC ................................p. 7
Pour les observateurs ................p. 8 3 février : Conférencier de l'Université de Montréal

10 février : Assemblée générale annuelle

17 février : Raymond Pronovost : L'évolution des modèles cosmologiques


M e i l l e u r s vo e u x
à l’occasion des Fêtes ! 24 février : Hugues Lacombe : Ciel du mois de mars

3 mars : Conférencier de l'Université de Montréal


Que l’année 2009
vo u s a p p o r t e 10 mars : Denis Bergeron : Ce que l'astronomie a apporté dans ma vie
paix et réconfor t 2ième partie
et de nombreuses 17 mars : Damien Lemay : La vie extraterrestre
nuits claires !

Le Sagittaire
Une vue de Jupiter et du Sagittaire
des vacances d'août !

Une image numérique prise par


Patrice Scattolin, un membre actif de
la Société d'astronomie de Montréal,
de la SRAC et de la FAAQ.

Il était à Lewis N.Y. lors de la prise de


l'image à l'aide d'une Lentille Nikkor
24 mm f2.8 à ISO 2000, il s'agit d'une
exposition de 3 minutes. Le point très
lumineux à gauche est la planète
Jupiter.
Le mot du président de suite fermé l'œil et détourné ma
tête.
par Michel Boucher Bienvenue à nos
J'avais bien lu des articles sur le sujet nouveaux membres
auparavant, mais puisqu'il était là,
On est rendu à l'heure des bilans, plus disponible, je voulais juste en faire l'ex- Claude Duplessis
que quelques jours et l'année 2008 périence. Imaginez un enfant qui ferait
sera derrière nous. Cette année aura la même expérience sans connaître
été marquée par le 40ième anniver- les dangers d'une telle pratique. Ceci
saire de la SAM. À cet effet, on a su étant dit, je vous le confirme, si vous Merci de vos dons
commémorer cet anniversaire à lisez des articles sur le sujet déconseil- Les membres suivants ont fait de
quelques reprises, soit au local de la lant l'achat et l'utilisation de cet article, généreux dons à la SAM. Merci au
SAM, au terrain de St-Valérien et au prenez-le au mot et ne risquez jamais nom de la Société et de tous ses
CAFTA. Merci à tous ceux qui y ont votre vue ou celle des personnes qui membres.
participé. pourraient observer avec votre instru-
ment. 76087 René St-Germain
L'année qui s'en vient promet d'être 99036 Hervé Jolicoeur
bien remplie également. Comme vous Je termine en vous souhaitant un
le savez sans doute, ce sera l'Année heureux et joyeux temps des Fêtes,
Collaborez à
Mondiale de l'Astronomie. Des activi- une très bonne année et j'espère vous
l’Astro-Notes
tés d'observation publique, en collabo- voir nombreux venir nous rencontrer
ration avec le Planétarium de au local ou lors de nos activités en Faites-nous parvenir vos
Montréal, en plus de celles que l'on 2009. photos, textes, dessins,
ou croquis...
donne régulièrement, sont déjà Par la poste à l’adresse ;
prévues au calendrier, soit au mois de Michel Boucher C.P. 206, Station St-Michel
mai et de novembre. Montréal, QC H2A 3L9
Ou par courriel
“ gilberts@ca.inter.net “
Après la courte pause des Fêtes, nos Date de tombée
soirées conférences reprendront Printemps 2009 le février
comme à l'habitude. L'élaboration du
calendrier va bon train et nous
espérons l'avoir complété sous peu.

La prochaine assemblée générale de


la SAM se tiendra le 10 février au local
de la SAM. Quelques postes seront à
combler et vous êtes tous invités à y
participer. Vous avez là une belle occa-
sion de venir participer activement au
bon fonctionnement de votre club et à
son évolution.

Je profite de ces quelques lignes pour


vous faire part d'une expérience per-
sonnelle. Cet automne, j'ai eu l'occa-
sion de faire l'essai d'un filtre solaire
que l'on visse au bout d'un oculaire
pour observer le soleil. Après l'avoir
installé et y avoir mis mon œil pour
observer, j'ai eu la fâcheuse expéri-
ence de le voir fendre au bout de
seulement 30 secondes et de voir un
flash de lumière très intense pour une
fraction de seconde. Heureusement
que je savais qu'il fallait immédiate-
ment en cesser son utilisation, j'ai tout

Décembre 2008 p. 2 Astro-Notes


Le ciel de l'hiver elle entrera dans le cône d'ombre de la
Terre, occasionnant une éclipse de la
Mars

par Hugues Lacombe Lune par la pénombre. La planète Mars se trouve dans le ciel
Malheureusement, ces éclipses ne du matin et n'est pas très bien placée
Attachez vos tuques ! L'hiver est arrivé seront pas visibles de Montréal. pour l'observation cet hiver.
mais, surtout, c'est l'année 2009 qui
s'amorce, l'Année mondiale de l'as- Par contre, le trajet de la Lune cet hiver Jupiter
tronomie. C'est le temps de prendre l'amènera près d'Antares, de M 44 et
de bonnes résolutions et de garder les de M 45, ce qui occasionnera de jolis Après avoir croisé Vénus le 1er
yeux tournés vers le ciel, sur les traces rapprochements que vous pourrez décembre, Jupiter se fait plus discrète.
de Galilée qui, il y a 400 ans, le pre- observer à l'œil nu ou aux jumelles. Elle sera en conjonction supérieure le
mier a mis l'œil à l'oculaire pour Voici les principaux rapprochements : 24 janvier. On la retrouvera en mars
observer les astres. dans le ciel du matin.
12 janvier M 44 2° S
Constellations 21 janvier Antares 1° SO Saturne
3 février M 45 occul-
Souhaitons-nous un hiver clément tation La planète Saturne sera en opposition
mais surtout exempt de nuages, pour 7 mars M44 2° S le 8 mars. En 2009, les anneaux
nous permettre d'observer les belles seront à peu près impossibles à voir
constellations d'hiver, entre autres : Mercure parce qu'ils sont dans le même plan
Orion, le Grand chien, les Gémeaux que l'orbite de Saturne. Cette configu-
et le Cocher. On pourra voir Mercure brièvement ration survient deux fois durant l'orbite
Elles recèlent de beaux objets à dans le ciel du soir en début de janvier. de 29,5 ans de la planète, soit aux
observer comme la Nébuleuse d'Orion Par ailleurs, la planète ne sera pas équinoxes.
et de nombreux amas ouverts qui bien placée pour l'observation cet
parsèment cette région de la Voie lac- hiver. Il faudra attendre le mois d'avril Cérès
tée. pour se reprendre.
L'astéroïde 1 Cérès sera bien placé
Soleil Vénus pour l'observation cet hiver. On retrou-
ve Cérès dans la constellation du Lion
Depuis octobre, le Soleil s'est résolu- Vénus commence l'année bien haute en janvier et février, puis dans celle du
ment installé dans son Cycle 24. Les dans le ciel du soir. Petit lion en mars. Il sera à l'opposition
taches solaires se font plus nom- le 25 février et brillera alors à la mag-
breuses. C'est le temps de sortir vos Le 22 janvier, la planète se rap- nitude 6,9. Parce que l'orbite de Cérès
filtres solaires pour observer et dessi- prochera d'Uranus dans le ciel, les est elliptique, sa distance minimale de
ner les taches qui souvent décorent le deux étant séparées de seulement de la Terre varie d'une année à l'autre. En
disque du Soleil. Pour les astronomes 1,2°. Le 19 février elle sera à son plus 2009, Cérès sera plus proche que
amateurs qui possèdent un télescope brillant, atteignant la magnitude -4,8. d'habitude. En fait, l'astéroïde sera à
muni d'un filtre H-alpha, les pro- Puis elle plongera rapidement vers le son plus proche depuis 1857. C'est
tubérances et la surface texturée du Soleil, étant en conjonction inférieure donc une très bonne année pour en
Soleil continueront de les fasciner. le 27 mars. faire l'observation.
Elles ont toujours été présentes,
même durant le minimum du Cycle 23. Par ailleurs, comme son orbite est plus En janvier la trajectoire de Cérès
rapprochée du Soleil que celle de la effectuera une boucle autour de l'étoile
Lune Terre, Vénus nous montre des phases, Delta Leonis, de magnitude 3, ce qui
comme la Lune, quand on l'observe au facilitera son repérage dans le ciel. Du
La Lune continuera évidemment de télescope. Voici ce que ça donne à dif- 28 février au 5 mars, il frôlera l'étoile
tourner autour de la Terre en 27,3 férentes dates : 54 Leonis, de magnitude 4.
jours, comme un métronome. Chemin
faisant, elle croisera à chaque orbite le date diam. illumination Cérès a été le premier astéroïde
Soleil, les planètes et de nombreuses 1er. jan. 21,4” 58% découvert. En 2006 Cérès a été
étoiles. 15 jan. 24,6” 51% classé planète naine, selon les nou-
31 jan. 29,8” 42% velles définitions de l'Union
Le 26 janvier son orbite l'amènera 15 fév. 36,7” 31% astronomique internationale (voir autre
directement devant le Soleil, donnant 28 fév. 44,9” 20% article sur Cérès).
lieu à une éclipse annulaire du Soleil. 15 mars 55,5” 6%
Deux semaines plus tard, le 9 février,
Décembre 2008 p. 3 Astro-Notes
(suite p. 3) Messier 42 prise
Les étoiles filantes par Alain Roussel

Les Quadrantides nous arrivent au À l’aide de filtres


tout début de janvier et ne durent pas B, V, et I au foyer
longtemps. Cette pluie d'étoiles de son Newton
filantes est peu observée chez nous, 150mm.
probablement à cause du froid qui
sévit souvent en début d'année. Mais Cette image est
avec un Taux horaire zénithal (THZ) de dans le cadre d’un
120, aussi élevé que les Géminides de projet d’observa-
décembre et plus élevé que celui des tion de membres
Perséides du mois d'août, ça vaut la des assosiations
peine de s'habiller chaudement et SAM / Dorval
d'aller admirer le spectacle. Rendez-
vous donc le matin du 3 janvier.

Les comètes

Cet hiver on aura la visite de la


comète C/2007 N3 (Lulin). Elle n'illu-
minera pas le ciel mais elle devrait tout
de même atteindre la magnitude 6. Le
10 janvier la comète sera au périhélie,
le point de son orbite le plus rapproché
du Soleil. Le 7 février la comète Lulin
sera proche d'Alpha Librae, de magni-
tude 2,7, ce qui facilitera son repérage.

Le 24 février, la comète atteindra son


point le plus près de la Terre. Elle sera
alors à 2° au sud-ouest de Saturne.
Espérons qu'elle ne nous désappointe
pas comme ça arrive parfois avec les
comètes qui ne se comportent pas tou-
jours comme prévu.

Ciel du mois

Il y a évidemment bien d'autres objets


Une carte de pointage pour trouver l’astéroïde Cérès
à observer dans le ciel. Si vous avez
besoin d'aide pour vous retrouver dans
le ciel étoilé ou si vous aimeriez en
savoir davantage sur ce que l'on peut Cérès observé par le télescope
observer dans le ciel depuis Montréal,
venez assister à la présentation du "
spatial Hubble révèle
Ciel du mois ", le dernier mardi de plusieure de ses secrets de sur-
chaque mois au local de la Société face.
d'astronomie de Montréal. Vous pou-
vez également consulter le site web de
la SAM au www.lasam.ca On peut y voir des teintes de
Bonne observation !
densités variées et de couleurs
variées.

Décembre 2008 p. 4 Astro-Notes


Cérès vel astre à cause de sa proximité du
Soleil dans le ciel. C'est grâce à l'or-
externe est probablement composée
de glace d'eau et d'ammoniaque.
astéroïde et planète naine bite établie par Carl Friedrich Gauss
que les astronomes purent retrouver Cérès a une forte teneur en glace
par Hugues Lacombe Cérès en décembre 1801. On nomma d'eau (de 17% à 27%), ce qui induit
ce nouveau corps céleste Cérès, du une faible densité. En ce sens, il est
Cérès a ceci de particulier qu'il est à la nom de la déesse romaine de l'agricul- plus proche des objets de la ceinture
fois astéroïde et planète naine. Voici ture. de Kuiper, au-delà de Neptune, que
sa petite histoire. des astéroïdes. Par contre, sa com-
On était à la recherche d'une planète position pourrait aussi se rapprocher
Au début du XVIIIe siècle le système mais on fut déçu. Avec ses 950 km, des météorites de type chondrite car-
solaire se composait du Soleil, de la Cérès était très petit, faisant moins bonée.
Lune et des cinq planètes visibles à d'un dixième du diamètre de la Terre.
l'œil nu. En 1766 l'astronome alle- On découvrit bientôt d'autres petites Sa véritable origine est inconnue. Il
mand Titius avait remarqué que les planètes. Ce n'est que dans les s'agit peut-être d'une protoplanète ou
rayons des orbites des cinq planètes années 1850 qu'on les désigna offi- d'un objet de la ceinture de Kuiper
semblaient suivre une progression ciellement comme astéroïdes, avec un dont l'orbite a été perturbée et qui, par
mathématique simple qui donnait ceci système de numérotation basé sur la suite, s'est retrouvé dans la ceinture
comme résultat : l'année de leur découverte. Ainsi principale des astéroïdes.
Sur le coup, on a trouvé la concor- Cérès devint 1 Cérès, suivi de 2
Cérès met 4,6 ans à parcourir son
Planète Distance - Titius (UA) Distance réelle (UA) orbite autour du Soleil. Celle-ci est
Mercure 0,4 0,39 inclinée à 9,7° par rapport au plan de
Vénus 0,7 0,72 l'écliptique et son excentricité est de
0,08. L'astéroïde tourne sur lui-même
Terre 1 1 en un peu plus de neuf heures.
Mars 1,6 1,52
? 2,8 En 2006, dans le cadre des discus-
Jupiter 5,2 5,2 sions sur la définition de planète et le
Saturne 10 9,54 statut de Pluton, l'Union astronomique
internationale créa une nouvelle caté-
dance intéressante et noté qu'il sem- Pallas, et ainsi de suite. gorie, les " planètes naines ". Cérès,
blait y avoir une planète manquante à Pluton et Éris furent catalogués dans
la distance de 2,8 unités Cérès est le plus gros des astéroïdes, cette catégorie et c'est ainsi que Cérès
astronomiques (UA). La découverte et le seul qui a la forme d'une sphère. acquit sa double personnalité.
d'Uranus par William Herschell en Les autres sont de forme irrégulière.
1781, semblait valider la soi-disant loi. La vaste majorité des astéroïdes se En septembre 2007 la NASA a lancé la
On se mit alors à rechercher active- retrouvent dans une région entre les sonde Dawn qui rendra visite à 1
ment la planète manquante qui devait planètes Mars et Jupiter que l'on Cérès et 2 Vesta. Elle arrivera à des-
se situer aux environs de 3 UA. Ce nomme la ceinture principale tination en 2015. On aura alors de
n'est que plus tard, avec la découverte d'astéroïdes. belles photos de Cérès et son étude
de Neptune, que l'on s'aperçut que la " permettra de mieux comprendre sa
loi " ne tenait pas la route. Cérès est nettement différent, de par nature et sa provenance.
sa taille et sa composition, des autres
Le 1er janvier 1801, l'astronome italien astéroïdes. Il est le plus gros objet de
Guiseppe Piazzi découvrit un petit cette ceinture et contribue pour le tiers
astre à 2,77 UA, ce qui correspondait de sa masse totale.
bien à la distance suggérée par la rela-
tion mathématique de Titius. Piazzi Des observations faites au télescope
était à l'époque directeur de l'observa- Hubble ont permis de découvrir que
toire de Palerme en Sicile. Cérès a des particularités étonnantes.
Son intérieur est différencié. C'est-à-
Au début Piazzi croyait avoir trouvé dire qu'on y trouve un noyau, un man-
une comète. Il observa Cérès une teau intermédiaire et une croute
vingtaine de fois en janvier et février externe, les matériaux les plus denses
1801. Ensuite on perdit de vue le nou- se retrouvant au centre. La croute La Lune la Terre et Cérès

Décembre 2008 p. 5 Astro-Notes


Des images prises au terrain de la SAM à St-Valérien
Une belle soirée d’observation qui s’est terminée vers 4h du matin !!!
Sur place, Patrice Scattolin, Stéphane Lemon et sa compagne et Gilbert St-Onge

Dans la région du Sagittaire Messier 17, une magnifique nébuleuse dif- Messier 13, l’amas globulaire de Hercule,
fuse (G. St-Onge, à la lunette 100mm F/6.5) (G. St-Onge, à la lunette 100mm F/6.5)

Messier 57 la nébuleuse planétaire de la Lyre Messier 33 la superbe galaxie du Triangle


(G. St-Onge, à la lunette 100mm F/6.5) (G. St-Onge, à la lunette 100mm F/6.5)

Décembre 2008 p. 6 Astro-Notes


me suis donc posé la question qui rubrique Jupiter du ciel du mois d'avril.
Société royale
venait naturellement à l'esprit. Ce
d’astronomie du Canada
type de conjonction est-il fréquent? Je parle des cinq lunes de Jupiter mais
Centre francophone
Après un peu de temps passé avec vous comprenez bien qu'une étoile
de Montréal
un logiciel de planétarium j'en suis jouait à l'imposteur. Mais il est bel et
venu à la conclusion que ce n'est bien possible d'observer une
par Patrice Scatollin pas une observation très fréquente. cinquième lune de jupiter. Amalthée
Pour déterminer si une étoile génère est observable avec un télescope d'un
C'est à croire qu'il n'y a plus de décou- une conjonction qui risque de vous bon diamètre. Elle fut découverte par
verte scientifique à la portée de l'ama- faire croire à une cinquième lune de Barnard en 1892 avec la lunette de 36
teur moyen. Les collaborations ama- Jupiter j'ai utilisé les critères suivants : pouces à l'observatoire Lick de
teurs professionnels prouvent que ce -l'étoile est entre magnitude 3 et 8 Californie. Avec une magnitude de
n'est pas le cas mais elles démontrent -l'étoile est sur le même plan que les 14.1 elle est un peu plus difficile à
aussi que les découvertes scien- autres lunes observer que Pluton mais elle est à la
tifiques sont difficiles à accomplir. Les portée d'un bon instrument et d'un ciel
amateurs peuvent aussi découvrir de Le critère d'alignement est mal défini. noir. L'observation est difficile à faire
nouveaux objets tels que les comètes Je n'ai pas défini de mesure précise de mais elle est bien possible avec un
ou les astéroïdes. Ces découvertes l'alignement. Comme je n'ai pas de assez gros télescope. C'est donc une
sont plus fréquentes pour les amateurs logiciel dédié pour la prédiction j'y suis observation à la portée de l'amateur
mais elles restent aussi difficiles à allé à l'œil. Heureusement il n'y avait ambitieux.
réaliser. pas de cas limite. Ceci dit c'est un
critère à mieux définir dans l'avenir. Étant donné que 2009 est l'année
Mais il n'y a pas seulement les décou- Pour la magnitude je me suis basé sur internationale de l'astronomie et qu'elle
vertes de nature scientifique qui sont le fait que l'étoile qui m'a causé des dif- célèbre les 400 ans de la première
possibles. Plusieurs objets à observer ficultés était de magnitude 7.78. Elle observation de Jupiter et de ses lunes,
le sont simplement pour leur valeur était assez sombre qu'après un il me semble donc approprié de porter
esthétique. C'est le cas des conjonc- moment on pouvait bien distinguer une attention plus particulière à Jupiter
tions de planètes. Les planètes lequel des points était l'intrus. Donc et quoi de mieux que d'observer ses
entrent en conjonction avec d'autres plus faible ne serait tout simplement lunes. Il y a aussi les phénomènes
planètes, d'autres objets du système pas convaincant. d'occultation et de transit des lunes
solaire, les étoiles, ou les objets du ciel ainsi que le transit de la tache rouge
profond. Nous observons tous ces Pour 2009 j'ai répertorié 3 conjonctions que l'on peut observer. Il y en aura
évènements simplement pour la à observer : assez pour nous garder occupés une
beauté de la chose. -26 et 27 avril avec l'étoile 44 du bonne partie de l'année.
Capricorne (magnitude 5.87)
Lors de l'une des rares soirées -1er juin avec l'étoile HIP108334 de Finalement je ne peux passer sous
dégagées de juillet je fus surpris d'ob- magnitude 8.56 silence l'ajout d'un article à
server Jupiter avec cinq lunes -12 juin avec l'étoile HIP108477 de l'Observer's Handbook 2009 de la
galiléennes. Je suis resté surpris magnitude 7.46 SRAC sur les étoiles doubles de
sachant bien que Jupiter ne pouvait couleur par Michel Duval, un membre
pas avoir gagné une nouvelle lune De ces trois évènements, celui du 26 de longue date du centre francophone.
massive un beau soir d'été. On voit et 27 avril est le plus convaincant. Une liste d'objets à observer que
souvent Jupiter entouré d'étoiles mais L'alignement est bon et la magnitude plusieurs amateurs à travers le monde
pour l'œil habitué on discerne facile- de l'étoile est très proche de la magni- exploreront à partir de 2009.
ment les lunes galiléennes des étoiles tude des satellites naturels de Jupiter.
simplement par leur magnitude et leur Malheureusement cette observation Félicitations Michel!
alignement. Mais ce soir-là, j'ai n'est possible que tôt le matin bas sur
observé un bon moment pour déter- l'horizon. Elle sera donc difficile à
miner quel point de lumière était l'étoile réaliser. Les observations de juin
et quels étaient les lunes. C'était une seront plus faciles à faire mais la dif-
conjonction de Jupiter avec l'étoile férence de magnitude ne les rendra
TYC6874-487-1 de magnitude 7.78 pas aussi convaincantes.
que j'observais.
La conjonction d'avril est assez bonne
C'était bien la première fois que je voy- pour être proposée dans l'Observer's
ais une cinquième lune de Jupiter. Je Handbook de 2009. Vous trouverez
cette observation à la page 106 sous la
Décembre 2008 p. 7 Astro-Notes
Pour les observateurs,
observateurs voici la petite
galaxie NGC 404, elle est toute petite et tout
près de l’étoile Beta Andromède.

Elle est de type elliptique.


D’une dimension de 1.3 minute d’arc.
D’une magnitude de ~11.3

Coordonnées 2000
AD: 1h 09.4
DC: 35° 43

Elle est difficile à observer en particulier à


cause de la présence de l’étoile brillante
Beta Andromède tout près.

Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada

Volume 22, numéro 4, décembre 2008 (Solstice d’hiver) ISSN-0843-8978


La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses
membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'ob-
servation sont organisées régulièrement. Un comptoir de vente de matériel astronomique permet aux membres et au public intéressé de se procurer,
lors des réunions, divers articles (livres, miroirs, oculaires, posters, cherche-étoiles,...). Les membres de la SAM peuvent également emprunter des livres
et consulter des périodiques astronomiques à la bibliothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes. Les membres de la SAM ont égale-
ment l'option de devenir membres de la SRAC qui offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue
trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration


Adhésion: 40$/année (22$ étudiant moins de 18 Président : Michel Boucher
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Patrice Scattolin
ans; 50$ famille)
au Centre de loisirs St-Michel : Secrétaire : Serge-Antoine Melanson
Privilèges:
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : Patrice Scattolin
- Assister aux conférences, causeries et par-
(près du Métro St-Michel) Conseillers : Hernan Rivera, Guy Bilodeau
ticiper aux activités organisées;
- Astro-Notes (4 numéros/an);
Téléphone (répondeur) : Autres responsables
- 10% de réduction au comptoir de vente;
(514) 201-3982 Conférences : Hugues Lacombe
- Emprunts à la bibliothèque;
- Accès au terrain de St-Valérien. Site Web : David Boucher
Correspondance : Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel CAFTA : Comité du CAFTA
Adhésion: 52$/année (doit être membre de la
Montréal, QC H2A 3L9 St-Valérien : Patrice Scattolin
SAM) (26.75$ étudiant moins de 21 ans)
Page Web : Représentant à la SRAC : Patrice Scattolin
Privilèges:
http://www.lasam.ca FAAQ : Hugues Lacombe
- Annuaire "Observer's Handbook";
Courriel : Liste de membres : René St-Germain
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
info@lasam.ca
- Forum de discussion Internet "RASC List"

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.