Vous êtes sur la page 1sur 55

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/336013440

Calcul des Eléments de Constructions Métalliques selon CM66

Book · September 2019

CITATIONS READS

0 685

1 author:

Lahlou Dahmani
Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou
34 PUBLICATIONS   133 CITATIONS   

SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

CALCUL ET CONCEPTION DES SILOS ET RÉSERVOIRS MÉTALLIQUES View project

CONSTRUCTION MÉTALLIQUE RAPPEL DE COURS ET EXEMPLES D'APPLICATIONS View project

All content following this page was uploaded by Lahlou Dahmani on 09 November 2019.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


 

  
 
  
  
 
 

  
 
  

  
 

  

  




  

 
  
 


   
  
   
 
   
 



   
 


  
  
 
   
  

 


  
   


 
       
  
 

 
  
 

   

  

  
 
  
 
    

 


 
 
 


 

  
 

 !


 
 
"
 # $
%

&

 ' %   
( 
)*$
 %

#
# *)+,-$




  


 

 .& / 


  . 0,)1 "
  #  $
 %

 &

 
' %   ( 
Lahlou DAHMANI

Professeur
Département de Génie Civil
Université Mouloud Mammeri (Tizi-Ouzou)

CALCUL DES ELEMENTS DE CONSTRUCTIONS


METALLIQUES SELON CM66
Avant-propos

Dans cet ouvrage est présentée la note de calcul de la structure en acier


d’un bâtiment industriel simple, à savoir : pannes, lisses et potelets support
de l’enveloppe, ferme à treillis et poteaux principaux, contreventement de
versants et palées de stabilité ainsi que les bases des poteaux.

Les calculs ont été conduits selon les règlements toujours en vigueur ; CM
66 pour le dimensionnement des différentes éléments de la construction,
NV 65 modifiées 99 pour l’effet du vent et N 84 modifiées 95 pour la
neige.

Les deux chapitres (CH.10 et CH.11) ont été inclus à titre de


comparaison pour traiter les effets de la neige et du vent selon le nouveau
règlement (Eurocode 1).

Le chapitre 12 traite un exemple d’application détaillé avec le


logiciel Robot Millenium.

Un ouvrage intitulé : « Calcul pratique des éléments de constructions


métalliques. » en voie de publication par les éditions Universitaires
Européenne est totalement dédié au calcul des éléments de
constructions métalliques avec les nouveaux règlements à savoir :
Eurocode 3 pour le calcul de dimensionnement et de vérifications
des éléments de la structure et Eurocode1 pour les effets du vent et de la
neige.

Toutefois, tant dans le choix de la méthode de calcul que la présentation


générale, des améliorations sont certainement possibles, et les suggestions
des lecteurs seront étudiées avec intérêt en vue d’éditions ou de travaux
complémentaires ultérieurs.

Mr. Dahmani Lahlou


E.mail : Lahlou_d@yahoo.fr
E.mail :lahlou.dahmani@ummto.dz

Année 2019

1
TABLE DES MATIERES

TABLE DES MATIERES

CH.1- Etude au vent selon NV65 ……………………...…..………….. 10


1- Généralités et définition…………………………….….......................... 10
2- Détermination de la pression de calcul du vent......………………......... 10
3- Pression dynamique de base………………………………................... 11
3.1- modification des pressions dynamiques de base……………………... 13
3.1.1- effet de la hauteur au-dessus du sol………………………………... 13
3.1.2- effet de site…………………………………………………………. 14
3.1.3- effet de masque…………………………………………………….. 15
3.1.4- effet de dimension………………………………………………….. 16
4- Coefficients de pressions résultants……………………….…………… 16
4.1- Coefficients de pressions extérieures...…………….…....................... 16
4.1.1- Conventions de signes……………………………………………… 17
4.1.2- Parois verticales……………………………………………………. 17
4.1.3- Versants de toitures………………………………………………… 18
4.2- Coefficient de pressions intérieures………………………………….. 18
4.2.1- Perméabilité des parois…………………………………………….. 18
4.2.2- Conventions de signes……………………………………………… 18
4.3- Valeurs des coefficients de pressions intérieures……………………. 19
4.3.1- Parois verticales……………………………………………………. 19
4.3.2- Versants de toitures………………………………………………… 20
5- Action d’ensemble………………………………………….................. 20
5.1- Bloc unique à toiture unique…………………………………………. 22
5.1.1- Vent normal aux génératrices……………………………………… 22
5.1.2- Vent parallèle aux génératrices……………………………............ 22
6- Exemple de calcul au vent d’un hangar industriel………….................. 22
.
CH.2- Action de la neige selon N 84.………..………………................ 48
1- Objet et domaine d’application………………..…………..…................ 48
2- Charge de neige sur le sol……............................…………………....... 48
3- Charge de neige sur la toiture…………………………….……………. 49
3.1- Cas de répartition de neige…………………………………………… 51
4- Coefficients de forme……………………………………..…………… 51
4.1- Toiture simple à versant plan………………………………………… 52
4.2- Toiture simple à deux versants plans………………………………… 53

3
TABLE DES MATIERES

TABLE DES MATIERES

CH.1- Etude au vent selon NV65 ……………………...…..………….. 10


1- Généralités et définition…………………………….….......................... 10
2- Détermination de la pression de calcul du vent......………………......... 10
3- Pression dynamique de base………………………………................... 11
3.1- modification des pressions dynamiques de base……………………... 13
3.1.1- effet de la hauteur au-dessus du sol………………………………... 13
3.1.2- effet de site…………………………………………………………. 14
3.1.3- effet de masque…………………………………………………….. 15
3.1.4- effet de dimension………………………………………………….. 16
4- Coefficients de pressions résultants……………………….…………… 16
4.1- Coefficients de pressions extérieures...…………….…....................... 16
4.1.1- Conventions de signes……………………………………………… 17
4.1.2- Parois verticales……………………………………………………. 17
4.1.3- Versants de toitures………………………………………………… 18
4.2- Coefficient de pressions intérieures………………………………….. 18
4.2.1- Perméabilité des parois…………………………………………….. 18
4.2.2- Conventions de signes……………………………………………… 18
4.3- Valeurs des coefficients de pressions intérieures……………………. 19
4.3.1- Parois verticales……………………………………………………. 19
4.3.2- Versants de toitures………………………………………………… 20
5- Action d’ensemble………………………………………….................. 20
5.1- Bloc unique à toiture unique…………………………………………. 22
5.1.1- Vent normal aux génératrices……………………………………… 22
5.1.2- Vent parallèle aux génératrices……………………………............ 22
6- Exemple de calcul au vent d’un hangar industriel………….................. 22
.
CH.2- Action de la neige selon N 84.………..………………................ 48
1- Objet et domaine d’application………………..…………..…................ 48
2- Charge de neige sur le sol……............................…………………....... 48
3- Charge de neige sur la toiture…………………………….……………. 49
3.1- Cas de répartition de neige…………………………………………… 51
4- Coefficients de forme……………………………………..…………… 51
4.1- Toiture simple à versant plan………………………………………… 52
4.2- Toiture simple à deux versants plans………………………………… 53

3
TABLE DES MATIERES

4.3- Toitures à versants plans multiples………………………………….. 56


5- Exemples d’applications………………………….........…………...... 58
5.1- Exemple n°1 (Toiture à double versants)…………………………….. 58
5.2- Exemple n°2 (Toiture à versants multiples)………………………….. 60
.
CH.3- Calcul des pannes……………………………….......…………. 63
1- Introduction………………………………............................................. 63
2- Détermination des sollicitations……………………….......…………… 63
2.1- Evaluation des charges et surcharges………………………………… 63
2.1.1- Charges permanentes………………………………………………. 63
2.1.2- Surcharge d’entretien………………………………………………. 63
2.1.3- Surcharge de neige…………………………………………………. 64
2.1.4- Surcharge du vent………………………………………………….. 64
3- Principe de dimensionnement………………………….......…………... 64
3.1- condition de résistance……………………………………………….. 64
3.2- Condition de flèche…………………………………………………... 65
4- Exemple d’application………………………...............……………...... 67
4.1- Exemple n°1 : ( Calcul de la panne)……………………………....... 67
4.2- Exemple n°2 : (Calcul des liernes)…………………………………… 82
4.3- Exemple n°3 : (Calcul de l’échantignole)……………………………. 84
.
CH.4- Calcul des lisses de bardage…….…........……..……………….. 86
1- Introduction………………..…....................................….……………. 86
2- Détermination des sollicitations…………………………...………….. 86
2.1- Evaluation des charges et surcharges……………………………….. 86
2.1.1- Charges permanentes………………………………………………. 86
2.1.2- Surcharge du vent………………………………………………….. 86
3- Principe de dimensionnement……………………………..…………... 86
3.1- Condition de résistance………………………………………………. 86
3.2- Condition de flèche…………………………………………………... 87
4- Exemples d’applications………………...…......…............................... 87
4.1- Exemple n°1 : Calcul de la lisse……………………………………… 87
4.2- Exemple n°2 : Calcul de la lierne…………………………………….. 93

4
TABLE DES MATIERES

CH.5- Calcul des potelets……………….................…..….…................ 95


1- Introduction…………………………………………….….................... 95
2- Détermination des sollicitations…………………...…...……………… 95
2.1- Evaluation des charges et surcharges………………………………… 95
2.1.1- Charges permanentes………………………………………………. 95
2.1.2- Surcharge du vent………………………………………………….. 96
3- Principe de dimensionnement…………………………….…………… 96
3.1- Condition de résistance………………………………………………. 96
3.2- Condition de flèche…………………………………………………... 96
4- Exemple d’application…………………………………………………. 98

CH.6- Calcul des contreventements……………………………………. 102


1- Introduction…………………………..................….....…….................. 102
2- Les différents types de contreventement………….…...……................. 102
2.1- Contreventement de toiture (Poutre au vent)………………………… 102
2.2- Contreventement de façade (Palée de stabilité)……………………… 102
2.3- Effort du vent sur les pignons……………………………………….. 102
3- Calcul de la poutre au vent en pignon……………...…….…................. 102
3.1- Evaluation des efforts horizontaux en tête des potelets…………….... 104
3.2- Effort de traction dans les diagonales………………………………... 105
3.3- Section de la diagonale………………………………………………. 106
4- Vérification des montants de la poutre au vent……....………………... 106
4.1- Vérification de la panne intermédiaire……………………………….. 107
4.2- Vérification de la panne sablière……………………………………... 109
5- Calcul de la palée de stabilité en long pan…..………..……………….. 110
5.1- Effort de traction dans les diagonales………………………………... 111
5.2- Section de la diagonale………………………………………………. 111

CH.7- Calcul des fermes…………….…………...........….………….. 112


1- Introduction……………………………..............…….….…………….. 112
2- Type de ferme de toitures……………………………...……………….. 112
3- Les assemblages dans les fermes…………………….………................ 113
5- Détermination des charges et surcharges…………..………………….. 114
4.1- Charges permanentes………………………………………………… 114
4.2- Surcharge du vent……………………………………………………. 115
4.3- Surcharge de neige…………………………………………………… 115
5- Choix de la section……………………………..……….……………... 115

5
TABLE DES MATIERES

5.1- Barres comprimées…………………………………………………… 115


5.2- Barres tendues………………………………………………………... 116
6- Longueur de flambement………………………………………………. 117
6.1- Longueur de flambement des barres comprimées……………………. 117
6.2- Longueur de flambement des barres tendues………………………… 117
7- Elancement limite Olim des éléments comprimés et tendus…………….. 117
8- Les dimensions usuelles des cornières utilisées dans la ferme………… 117
9- Poids spécifique approximatifs des éléments de la charpente………… 118
10- Exemple d’application (Calcul d’une ferme de toiture)………………. 119

CH.8- Calcul des poteaux………………….....……….….……………. 132


1- Introduction…………………………….................….….……………. 132
2- Efforts dans les poteaux……………………..…...........……………… 132
2.1- Action du vent……………………………………………………….. 132
2.2- Action du pont roulant……………………………………………….. 132
3- Calcul des poteaux………………………..……………..…………….. 133
3.1- Effort de compression………………………………………………... 133
3.2- Efforts transversaux………………………………………………….. 133
3.3- Moment fléchissant…………………………………………………... 133
4- Exemple d’application…………………..…………………………….. 134

CH.9- Bases des poteaux……………….……………….………………. 142


1- Introduction…………………………..............….……….…………….. 142
2- pied de poteau articulé………………..….................…….……………. 143
2.1- Surface de la platine…………….…………..….…………............ 143
2.2- Epaisseur de la platine………..………………..………….................. 143
3- Les tiges d’ancrages……………...…………………………................. 144
4- Exemple d’application…………..…………………………………….. 145

CH.10- Etude au vent selon l’Eurocode 1…………………………….. 149


1- Introduction………………………………………….….…………….. 149
2- Domaine d’application………………………………….…………….. 149
3- Pression statique du vent………...……................................................. 149
3.1- Pression dynamique de pointe qp(z) ……………………...................... 150
3.1.1- Hauteur de référence pour l’action extérieure du vent ze………….. 150
3.1.2- Valeur de la pression dynamique de référence qref…………………. 151
3.1.3- Zone du vent………………………………………………………... 152

6
TABLE DES MATIERES

3.2- Coefficient d’exposition………..……………………………………. 153


3.2.1- Coefficient de rugosité……………………………………………… 153
3.2.2- Coefficient d’orographie…………………………………………… 153
3.2.3- Facteur de site………………………………………………………. 154
4- Coefficients de pression……………………………………………….. 156
4.1- Coefficient de pressions extérieures…..………….…………………. 156
4.2- Coefficients de pressions intérieures.…………….…………………. 162
5- Calcul de la force de frottement……………………………………….. 164
6- Action d’ensemble……………………………………………………... 168
7- Exemple d’application……………..…………….………….................. 169

CH.11- Action de la neige selon l’Eurocode 1........................................ 188


1- Objet et domaine d’application………………..…….……………….. 188
2- Charge de neige sur le sol……...........................…………………….. 188
3- Charge de neige sur les toitures.……………………………................ 190
4- Coefficients de forme des toitures…………………………................. 190
4.1-Toiture simple à un versant………………………………................. 191
4.2- Toiture simple à deux versants……………………….……………... 191
4.3- Toiture à versants multiples………………………………………….. 192
4.4- Toiture cylindrique…………………………………………………… 194
4.5- Toiture présentant des discontinuités de niveau…………………….. 195
5- Effets locaux…………………………………………………………… 197
5.1- Accumulation au droit des saillies et obstacles……………………… 197
5.2- Neige suspendue en débord de toiture………………………………. 198
6- Exemples d’applications…….…………………………….………….. 200
6.1- Exemple n°1 (Toiture à double versant)……………………………... 200
6.2- Exemple n°2 (Toiture à versant multiple)……………………………. 203
6.3- Exemple n°3 (Toiture cylindrique)………………………………….. 206
6.4- Exemple n°4 (Toiture avec discontinuités de niveau)………………. 208

CH.12- Exemple d’application sur Robot……………………………… 213

ANNEXE…………………………………………..……….……………. 255
BIBLIOGRAPHIE…………………………………..…….……………. 262

7
Symboles utilisés

SYMBOLES UTILISES

Les principaux symboles utilisés sont les suivants :

CHARGES

G : Charges permanentes
P : Surcharges d’entretien
Nn : Neige normale
Ne: Neige extrême
Vn : Vent normal
Ve : Vent extrême
Fe : Force d’entraînement

SOLLICITATIONS

Qx : Charge appliquée dans le plan A à l’âme


Qy : Charge appliquée dans le plan de l’âme
Mx : Moment fléchissant autour de l’axe xx causé par la charge Qy
My : Moment fléchissant autour de l’axe yy causé par la charge Qx
N : Effort normal
T : Effort tranchant

CARACTERISTIQUE DU MATERIAU

E : Module d’élasticité longitudinale


V e : Contrainte limite d’élasticité
Q : Coefficient de Poisson
CARACTERISTIQUE GEOMETRIQUE DES SECTIONS

A : Aire de la section transversale


I : Moment d’inertie de flexion
W : Module de résistance de la section
p: Poids propre
i : rayon de giration
t : Epaisseur
xx’ : Axe parallèle aux semelles (Axe fort)
yy’ :Axe perpendiculaire aux semelles (Axe faible)

8
Symboles utilisés

AUTRES SYMBOLES
V : Contrainte normale
W : Contrainte de cisaillement
¨'pSODFHPHQW
O : Elancement
f : Flèche
fad : Flèche admissible

es

ea

x x h

es

9
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

CHAPITRE 1

Etude au vent selon NV 65

1- Généralités et définitions :
On admet que le vent a une direction d’ensemble moyenne horizontale,
mais qu’il peut venir de n’importe quel côté.
L'action du vent sur un ouvrage et sur chacun de ses éléments dépend des
caractéristiques suivantes :
x Vitesse du vent.
x Catégorie de la construction et de ses proportions d’ensemble.
x Configuration locale du terrain (nature du site).
x Position dans l’espace : (constructions reposants sur le sol ou éloignées
du sol) .
x Perméabilité de ses parois : (pourcentage de surface des ouvertures dans
la surface totale de la paroi).

2- Détermination de la pression de calcul du vent :


La pression statique de calcul du vent est donnée par la formule suivante:

P qh.ks .km.G.Cr D'après N.V. 65


Avec : qh : pression dynamique agissant à la hauteur h.
k s : coefficient de site.
k m : coefficient de masque.
G : coefficient de réduction.
Cr : coefficient résultant.
Pour une hauteur h (en mètres) au - dessus du sol, la pression dynamique
qh est donnée par la formule suivante :
h  18
qh 2.5 u q10 valable pour h d 500 m (NV 65, art.1,241)
h  60
avec : q10 : pression dynamique de base (agissant à la hauteur h 10m )
h : hauteur du point considéré.

10
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Remarque :

1. La hauteur h est comptée à partir du sol environnant supposé


sensiblement horizontal dans un grand périmètre en plaine autour de la
construction.
2. Pour les constructions en bordure immédiate du littoral, on adopte une
pression constante entre 0 et 10 m égale à celle régnant à 10 m.
3. Au delà de 1000 m. le cahier de charges doit obligatoirement prescrire
les pressions dynamiques de base à prendre en compte dans les calculs.
4. Lorsque le sol environnant la construction présente des dénivellations
avec fortes pentes, la hauteur h est comptée à partir d'un niveau inférieur
à celui du pied de la construction.

3- Pression dynamique de base : q10


Les règles fixent, pour chaque région, une pression dynamique de base
normale et une pression dynamique de base extrême. Elles sont
déterminées à une hauteur h = 10 m. au dessus du sol pour un site normal
sans effet de masque et pour une surface de 0.50 m. de côté.

La pression dynamique de base est donnée par le tableau 1 suivant:

Tableau 1 : Pression dynamique de base q10 pour une altitude inférieure à


1000m.

Zone Pression dynamique de Pression dynamique de


base normale Vn (kN/m2) base extrême Ve (kN/m2)
1 0,50 0,875
2 0,60 1,05
3 0,75 1,31
4 0,90 1,575
5 1,20 2,10
Voir figure 1 pour les différentes zones du vent en France

11
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Remarque
Au delà de 1000 m d’altitude, le cahier de charges doit
obligatoirement prescrire les pressions dynamiques de base à prendre en
compte dans les calculs.

Zone 1 2 3 4

Fig.1 : Carte des régions de charge de vent. Zone 5 : SAINT PIERRE


ET MIQUELON

Remarque :
Le nouveau zonage introduit dans les NV 65 est une harmonisation par
rapport à l'Eurocode 1 partie 2.4.

12
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

3.1- Modification des pressions dynamiques de base :


3.1.1- Effet de la hauteur au-dessus du sol :
La variation de la vitesse du vent avec la hauteur h dépend de plusieurs
facteurs : le site, la vitesse maximale du vent et le freinage dû au sol.
Soit q h la pression dynamique agissant à la hauteur h au-dessus du sol
exprimée en mètres. q10 la pression dynamique de base à 10 m de hauteur.
Pour h comprise entre 0 et 500 m, le rapport entre q h et q10 est défini par
la formule :
h  18
q h 2,5 u q10 valable pour h d 500m (NV 65, art.1,241)
h  60

avec : q10 : pression dynamique de base ( agissant à la hauteur h 10m )


h : hauteur du point considéré,

Remarque :
La hauteur h est comptée à partir du sol environnant supposé sensiblement
horizontal dans un grand périmètre en plaine autour de la construction
(Fig.2a).
Pour les constructions en bordure immédiate du littoral, on adopte une
pression constante entre 0 et 10 m égale à celle régnant à 10 m.

Si la construction est placée sur un plan (niveau z 2 ) raccordé à une plaine


(niveau z1 ) par un talus de pente supérieure à 2 (fig. 2b) on prend, dans
une zone qui, à partir de la crête, a une largeur z 2  z1 , la hauteur h à
partir du niveau z1 (règles R III – 1,24 de NV65).

13
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Pente < 0,3


Vent
h

(a) pente du terrain < 0,3

Vent z2

z2-z1
h

z1 Pente > 2

(b) pente du terrain > 2.

Fig.2 : Définition de h pour un terrain en pente.

3.1.2- Effet de site : Ks


A l’intérieur d’une région à laquelle correspondent des valeurs déterminées
des pressions dynamiques de base, il convient de tenir compte de la nature
du site d’implantation de la construction, Les valeurs des pressions
dynamiques de base normales et extrême définies ci-dessus doivent être
multipliées par un coefficient de site K s .
Les coefficients de site K s sont donnés par le tableau 2 suivant en fonction
de la nature du site (protégé, normal ou exposé).

14
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Tableau 2 : Les coefficients de site K s

Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5


Site 0,8 0,8 0,8 0,8 (1)
protégé
Site 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0
normal
Site 1,35 1,30 1,25 1,20 1,20
exposé
(1) La notion de site protégé n’est pas prise en compte dans cette zone.

Remarque :
Les règles NV65 considèrent trois types de sites :
1. Site protégé : Exemple, Fond de cuvette bordé de collines sur tout son
pourtour et protégé ainsi pour toutes les directions du vent,
2. Site normal : Exemple, Plaine ou plateau de grande étendue pouvant
présenter des dénivellations peu importantes, de pente inférieure à 10 %
(vallonnements, ondulations),
3. Site exposé : Exemples, Au voisinage de la mer ; le littoral en général
(sur une profondeur d'environ 6 km) ; le sommet des falaises ; les îles ou
presqu'îles étroites, A l'intérieur du pays : les vallées étroites où le vent
s'engouffre etc..

3.1.3- Effet de masque : Km


Il y a effet de masque lorsqu'une construction est masquée partiellement ou
totalement par d'autres constructions ayant une grande probabilité de durée,
Une réduction d’environ 25% de la pression dynamique de base peut être
appliquée dans le cas où on peut compter sur un effet d'abri résultant de la
présence d'autres constructions, Mais pour des raisons de sécurité on prend
généralement k m 1.0 .

15
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

3.1.4- Effet des dimensions : G


Le vent est irrégulier, surtout au voisinage du sol, et ne souffle pas avec la
même vigueur simultanément en tout point d’une même surface ; la
pression moyenne diminue donc quand la surface frappée augmente, On en
tient compte en multipliant la pression dynamique par un coefficient
réducteur ( G ) fonction de la plus grande dimension, horizontale ou
verticale, de la surface offerte au vent afférente à l’élément considéré dans
le calcul. Il est donné en annexe III, en fonction de la plus grande
dimension de la surface frappée par le vent.

Remarque :
La totalité des réductions autorisées par les règles: effet de masque et de
dimension ne doit en aucun cas, dépasser 33 %, (NV.65, art. 1,245)
Remarque:
1- Le rapport de la pression dynamique extrême à la pression dynamique de
base normale est égale à 1.75 :
( Ve = 1.75 Vn ) (NV.65,art.1,22)

2- les valeurs de la pression dynamique de base sont tirées de la formule de


Bernouilli suivante :
q = ½ U.v2 # v2/16.3 (dan/m2) avec v = vitesse du vent (m/s)

4- Calcul du coefficient de pression résultant Cr :


Le coefficient de pression résultant Cr est déterminé comme suit:

Cr Ce  Ci
avec:
Ce : coefficient de pression extérieure
Ci : coefficient de pression intérieure

4.1- Coefficient de pression extérieure Ce :


Pour une direction donnée du vent, les faces de la construction situées du
côté du vent sont dites "au vent" les autres y compris les faces pour
lesquelles le vent est rasant, sont dites "sous vent".

16
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Paroi AB " au vent "


Parois BC, CD et AD " sous vent "
Versant EF " au vent "
Versant FG " sous vent "

D
F G
A D
A E
F
Vent
C
E G Vent
B
B C

4.1.1- Conventions de signes:

Ce Ce

Int. Int.

Ce ! 0 Ce  0

Pression ( Surpression ) Dépression (Succion)

A D
4.1.2- Parois verticales:
V
Face AB "au vent":
Ce = + 0.8 C
B

Faces BC,CD et AD "sous vent":


Ce = - ( 1.3 J0 - 0.8 )
avec J0 : coefficient donné par le diagramme (R-III-5)
du règlement N.V.65 en fonction des dimensions de la construction. (voir
aussi annexe I)

17
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

4.1.3- Versants de toitures:


Ce est déterminé par le diagramme (R-III-6) N.V.65 suivant la direction du
vent en fonction de ( J 0 ) et de l'inclinaison de la toiture. (voir aussi annexe
II)

4.2- Coefficient de pression intérieure Ci:


Le coefficient de pression intérieur " Ci " est déterminé en fonction de la
direction du vent et des perméabilités des parois (pourcentage de surface
des ouvertures dans la surface totale de la paroi) qui permet à l’effet du
vent de se manifester à l’intérieur du bâtiment par une surpression ou une
dépression.

4.2.1- Perméabilités des parois:


Une paroi à une perméabilité au vent P% si elle comporte des ouvertures
dont la somme des aires représente P% de son aire totale.
A
a
aub
P% u 100
Au B B b

On considère trois catégories de constructions:


x Construction fermée: P d 5%
x Construction partiellement ouverte: 5%  P  35%
x Construction ouverte: P t 35%

4.2.2- Conventions de signes:

Ci Ci

Pression intérieure ( Ci  0 ) Dépression intérieure ( Ci  0 )

18
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

4.3- Valeurs des coefficients de pression intérieures Ci


4.3.1- Parois verticales:
a- Constructions fermées: P d 5% A D
Sur chacune des parois AB, BC, CD et AD, on applique: V
Soit une pression: Ci = +0.6 (1.8 - 1.3 J0 )
Soit une dépression: Ci = - 0.6 (1.3 J0 - 0.8 ) B C

b- Construction à une paroi ouverte : P t 35%


b.1- Paroi ouverte au vent:
Paroi AB ( P t 35 ) : Ci = - 0.6 (1.3 J0 - 0.8)
Parois BC, CD et AD ( P d 5 ) : Ci = + 0.8

b.2- Paroi ouverte (P t 35 ) sous le vent, normale au vent :


Paroi AB ( P t 35 ) : Ci = + 0.6 ( 1.8 - 1.3 J0 )
Parois BC, CD et AD ( P d 5 ) : Ci = - (1.3 J0 - 0.8 )

b.3- Paroi ouverte (P t 35 ) sous le vent, parallèle au vent.


Paroi AB ( P t 35 ) : Ci = + 0.6 ( 1.8 - 1.3 J0 )
Parois BC, CD et AD ( P d 5 ) : Ci = - ( 1.3 J0 - 0.8 )

c- Construction ouverte comportant deux parois opposées ouvertes :


c.1- Parois ouvertes (P t 35 ) normales au vent :
Sur chacune des parois AB, BC, CD et AD, on applique :
Soit une surpression : Ci = + 0.6 (1.8 - 1.3 J0 )
Soit une dépression : Ci = - 0.6 (1.3 J0 - 0.8 )

c.2- Parois ouvertes (P t 35 ) parallèles au vent :


Sur chacune des parois AB, BC, CD et AD, on applique :
soit une surpression : Ci = + 0.6 (1.8 - 1.3 J0 )
soit une dépression : Ci = - (1.3 J0 - 0.8 )

19
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

d- Constructions partiellement ouvertes ( 5  P  35 ):


On applique sur les faces intérieures des différentes parois soit des
surpressions soit des dépressions par interpolation pour chaque direction du
vent entre les actions intérieures de même signes déterminées selon la
construction est fermée ou ouverte.
P  P fer
Ci Cifer  (Ciouv  Cifer )
35  P fer
ou bien
35  P
Ci Ciouv  (Ciouv  Cifer )
35  P fer

4.3.2- Versants de toitures:


Les coefficients de pression intérieures " Ci " pour la toiture est le même
que ceux des parois intérieures fermées.

5- Action d’ensemble :
Cette action permet de calculer les éléments principaux assurant la stabilité
de l’ouvrage : portiques, contreventements, poteaux, etc.
L’action d’ensemble du vent soufflant dans une direction donnée sur une
construction est la résultante géométrique de toutes les actions sur les
différentes parois. Pour certains ensembles, elle peut se décomposer :

20
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

x suivant la direction horizontale du vent en une composante T Traînée,


produisant un effet d’entraînement et de renversement ;
x suivant une direction verticale ascendante, en une composante U
Portance, produisant un effet de soulèvement et, éventuellement, de
renversement.

Dans quelques cas particuliers, ces deux composantes peuvent être


calculées directement à l’aide des coefficients globaux Ct et Cu .
Par exemple pour une construction à base rectangulaire et à toiture
terrasse :
x la force d’entraînement ou de renversement est exprimée par :
T 1.3qha
quelle que soit la nature de la construction (fermée ou ouverte).
x La force de soulèvement ou bien portance centrée est exprimée par :
- constructions fermées : U 0.8qSu
- constructions ouvertes : U 1.3qSu
Su : l’aire de la projection horizontale de la construction.

L’action d’ensemble ainsi calculée doit être frappée dans certains cas par un
coefficient de majoration E (voir tableau 3), au moins égal à l’unité, donné
en fonction de la période T , en seconde, du mode fondamental
d’oscillation de l’ouvrage, pour tenir compte de l’effet produit par une
succession de rafales de vent.

Tableau 3 : Coefficient de majoration dynamique

Ossature Pression normale Pression extrême


Béton E 0.7  0.3 T E 0.85 0.7  0.3 T
armé sans excéder 1.27 sans excéder 1.08
Acier E 0.5  0.5 T E 0.85 0.5  0.5 T
sans excéder 1.47 sans excéder 1.25

21
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

U
5.1- Bloc unique à toiture unique :
5.1.1- Vent normal aux génératrices :
L’action d’ensemble est obtenue
par la composition géométrique T
V
des actions résultantes totales sur
les différentes parties de la construction.

5.1.2- Vent parallèle aux génératrices :


L’action d’ensemble est obtenue par la composition géométrique des
actions résultantes totales sur les différentes parties de la construction et
éventuellement d’une force horizontale d’entraînement définie ci-après :
a
Fe Ct .qh .S valable uniquement lorsque :  4
h
avec :
b
S u a  4.h
cos D
qh : pression dynamique au niveau de la crête de la toiture.

Ct : coefficient qui peut prendre les valeurs suivantes :


Ct = 0.01 si la surface est plane.
Ct = 0.02 si la surface comporte des plis ou ondes normaux à la direction
du vent.
Ct = 0.04 si la surface comporte des nervures normales à la direction du
vent.

22
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

6- Exemple d’application :

F D C 6.0 m
E G
2u1

2u1

7.5 m 40.0 m
A
2u1

B
2u1
4u4

16.0 m

Faire une étude au vent d’un hangar industriel de la figure ci – dessus :

23
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Données :
Longueur : 40 m
Largeur : 16 m
Hauteur totale : h = 7.5 m
Lieu d’implantation du hangar : Zone 1
Nature du site : Normal
Construction : Non masqué
Ouvertures : Paroi AB : Une ouverture de (4u4) m.
Parois BC et AD : Deux ouvertures de (2u1) m.
Paroi CD : Sans ouvertures.

Solution :

1- Calcul des perméabilités des parois P % :


Le calcul de la perméabilité des parois nous permet de connaître la nature
de la construction (fermée, ouverte, ou partiellement ouverte ?).

x Paroi AB : une ouverture de (4u4) m.


4u 4
P u 100 15%
§ 1.50 u 16 ·
6 u 16  ¨ ¸
© 2 ¹
5%  P = 15%  35% Ÿ la paroi AB est partiellement ouverte.

x Parois BC, et AD : deux ouvertures de (2u2) m.

P
2 u 1 u 2 u 100 1.66%
40 u 6

P = 1.66%  5% Ÿ les parois BC, et AD sont fermées.

x Paroi CD : sans ouvertures.

24
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

P = 0%  5% Ÿ la paroi CD est fermée.

2- Calcul des rapports de dimensions O :

h 7.5
Oa # 0.2
a 40
h 7.5
Ob # 0.5
b 16

2.1- Calcul du coefficient J0 :


a- Vent normal à la grande face Sa : ( J 0a )
Oa = 0.2  0.5 Ÿ on calcule ( J 0a ) par le quadrant inférieur gauche (voir
Annexe I) en fonction de Ob.
Ob = 0.5 Ÿ J 0a = 1.00

b- Vent normal à la petite face Sb : ( J 0 )


b

Ob = 0.5  1.0 Ÿ on calcule ( J 0 ) par le quadrant inférieur droit (voir


b

Annexe I) en fonction de Oa.


Oa = 0.2 Ÿ J 0b = 0.85

3- Calcul des coefficients de pression :


3.1- Coefficients de pression extérieures Ce :

a- Vent normal à la petite face Sb : ( J 0b )


a1- Parois verticales : -0.31
A D
Paroi AB « au vent »: -0.30 F -0.30
vent
ce 0.8J 0b +0.8 -0.31
E G
B C
Parois BC,CD, et AD « sous vent »: -0.31
x ce  1.3J 0  0.8 0.31
b

25
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

a2- Versants de toitures : vent // aux génératrices


pour ( D = 0 et J 0 0.85 ) Ÿ ce 0.30 (Voir Annexe II)
b

b- Vent normal à la grande face Sa : ( J 0 )


a

b1- Parois verticales :


-0.5
Paroi BC « au vent »: B A F
ce 0.8J a
0
vent -0.65 -0.35
+0.8 -0.5
E G
Parois CD,AD, et AB « sous vent »: C D
c e  13. J 0a  0.8 0.5 -0.5

b2- Versants de toitures : vent A aux génératrices.

pour ( D = 11° et J 0
a
1.0 )
Versant EF « au vent » Ÿ ce 0.65 (Annexe II, quadrant droit)
Versant FG «sous vent » Ÿ c e 0.35(Annexe II, quadrant gauche)

Remarque :
Les coefficients de pressions extérieures de la toiture peuvent être calculés
par les formules empiriques suivantes : (NV.65 , art. 2,931-21)

1- Vent normal aux génératrices :


Versant au vent :
§ D ·
Ce 2¨¨ 0.25  ¸
¸ pour 0 d D d 10
© 100 ¹
§ D ·
Ce 2¨¨ 0.45  ¸ pour 10 d D d 40
© 100 ¸¹
Versant sous vent :
§ D ·
Ce 1.5¨¨ 0.333  ¸
¸ pour 0 d D d 10
© 100 ¹
§ D ·
Ce 0.5¨¨ 0.60  ¸ pour 10 d D d 40
© 100 ¸¹

26
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

2- Vent parallèle aux génératrices:


La valeur de Ce pour les deux versants est donnée par l’une des formules
ci-dessus en faisant D 0.

3.2- Coefficients de pressions intérieures Ci:


a- Vent normal à la petite face AB : ( J
b
0 )
a1- Parois verticales :

Hypothèse :
Les coefficients de pression intérieures pour la construction partiellement
ouverte (cas a) sont calculés par interpolation linéaire entre la construction
fermée (cas b) et la construction ouverte (cas c).

Cas b : (construction fermée).


Sur chacune des parois intérieures on applique :

Soit une dépression : A D A D


ci 0.6 1.3J 0b 0.8 0.18 vent
-0.20 +0.42
on prend ci 0.20
B C B C
Soit une pression :
ci 0.6 1.81.3J 0b 0.42
(Cas b)

A D
Cas c : (construction ouverte). vent -0.20
Paroi AB: ci 0.6 1.3J 0b 0.8 0.18
+0.8

Soit ci 0.20 B C
(Cas c)
Parois BC,CD,etAD: c i 0.8J 0b

Cas a : (construction partiellement ouverte).


Interpolation linéaire entre le (cas b) et le (cas c)

Remarque 1:
D’après le règlement neige et vent (NV.65 art.2,14)

27
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Lorsque : -0.20  Ci  0 Ÿ on prend Ci = - 0.20


Lorsque : 0  Ci  + 0.15 Ÿ on prend Ci = + 0.15

Remarque 2:
La première interpolation se fait toujours entre les actions de mêmes signes
(NV.65 , art. 2,144)
Paroi AB A D
F
cif 0.20 ; cio 0.20 ; -0.20
vent +0.54 E G
Ÿ cip 0.20 +0.54
Parois BC,CD,etAD: B C
Cif 0.42 ; Cio 0.8 (Cas a)
P Pf 15  5
Cip Cif  C Io  Cif 35  5 0.42  0.8  0.42 0.54
35  5

a2- Versants de toitures :


Les coefficients de pressions intérieures pour les versants de toitures auront
les mêmes valeurs que celles des parois intérieures fermées.
Parois intérieures fermées : Cip = +0.54
Versants de toitures (versants EF, et FG) : Cip = +0.54

b- Vent normal à la petite face CD : ( J 0b )


b1- Parois verticales :

Cas b : (construction fermée). A DA D


vent
Soit une dépression : -0.20 +0.42
ci 0.6 1.3J 0b 0.8 0.18 B C B C
on prend ci 0.20
(Cas b)

Soit une pression :


Ci
0.6 1.8  1.3J 0b 0.42

28
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Cas c : (construction ouverte). A D


Paroi AB: ci 0.6 1.81.3J 0b 0.42 +0.42 vent
-0.31
Parois BC,CD,etAD: ci  1.3J 0.8 0.31 b
0
B C
(Cas c)
Cas a : (construction partiellement ouverte).
Interpolation entre le (cas b) et le (cas c)

A D
F
+0.42 vent
-0.23
E -0.23 G
B C

(Cas a)

Paroi AB : cif 0.42 ; cio 0.42 Ÿ cip 0.42


Parois BC,CD,etAD: Cif 0.20 ; Cio 0.31 Ÿ
P  Pf 5
Cip Cif  Cio  Cif 35  5 0.20  ª¬ 0.31  0.20 º¼ 15 0.23
35  5

b2- Versants de toitures :


Les coefficients de pression intérieurs pour les versants de toitures auront
les mêmes valeurs que celles des parois intérieures fermées.
Parois intérieures fermées : Cip = -0.23
Versants de toitures (versants EF, et FG) : Cip = -0.23

c- Vent normal à la grande face BC : ( J 0 )


a

B A B A
c1- Parois verticales :
vent -0.3 +0.3
Cas b : (construction fermée).
Sur chacune des parois intérieures on applique :
Soit une dépression : D C D
C
Ci 0.6 13
. J 0a  0.8 0.3
(Cas b)

29
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Soit une pression :


Ci 0.6 18 . J 0a
.  13 0.3 B A
vent +0.3
Cas c : (construction ouverte).
-0.5
Paroi AB: C i 0.6 18 . J 0a
.  13 0.3
C D
Parois BC,CD,etAD: c i  13
. J 0a  0.8 0.5
(Cas c)

Cas a : (construction partiellement ouverte).


Interpolation linéaire entre les actions de même signes du (cas b) et du (cas
c)
B A
Paroi AB : F
vent +0.3
Cif 0.3; Cio 0.3 Ÿ +0.8 E G
Cip 0.3 -0.36 -0.36
C D
Parois BC,CD,etAD: (Cas a)
Cif 0.3 ; Cio 0.5 Ÿ
P  Pf 5
Cip Cif  Cio  Cif 35  5 0.3  ª¬ 0.5  0.30 º¼ 15 0.36
35  5

c2- Versants de toitures :


Les coefficients de pression intérieurs pour les versants de toitures auront
les mêmes valeurs que celles des parois intérieures fermées.
Parois intérieures fermées : Cip = -0.36
Versants de toitures (versants EF, et FG) : Cip = -0.36

3.4- Coefficients de pressions résultantes Cr:


Cr Ce  Ci

30
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

a- Vent normal à la paroi AB :

-0.31 -0.85
A D A D A D
-0.20
+0.8 -0.31 +0.54 +1.0 -0.85

B C B C B C
vent -0.31 -0.85

-0.30 F -0.30 F F -0.84


-0.84
E G E G E G
+0.54
Action Extérieure : Ce Action Intérieure :Ci Action Résultante : Cr

b- Vent normal à la paroi CD :


-0.31 -0.08
D A D A D A
+0.42
+0.8 -0.31 -0.23 +1.03 -0.73

C B C B C B
-0.31 -0.08
vent
F -0.07 F
-0.30 F -0.30 -0.07

E G E -0.23 G E G

Action Extérieure : Ce Action Intérieure : Ci Action Résultante : Cr

31
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

c- Vent normal à la paroi BC:

-0.5 -0.8
B A B A B A
+0.3
+0.8 -0.5 -0.36 +1.16 -0.14

C D C D C D
vent -0.5 -0.14
-0.65 F -0.35 F -0.29 F +0.01
E G E -0.36 G E G
Action Extérieure : Ce Action Intérieure :Ci Action Résultant : Cr

Les différents résultats des coefficients de pression obtenus ci-dessus sont


regroupés dans le tableau n° 5 ci-contre.

Tableau 5 : Tableau récapitulatif des coefficients de pression :


Direction Parois verticales Versant de toiture
du vent
AB BC CD AD EF FG

T=0° Ce +0.8 -0.31 -0.31 -0.31 -0.30 -0.30

CI -0.20 +0.54 +0.54 +0.54 +0.54 +0.54

Cr +1.0 -0.85 -0.85 -0.85 -0.84 -0.84

T=90° Ce -0.5 +0.8 -0.5 -0.5 -0.65 -0.35

Ci +0.3 -0.36 -0.36 -0.36 -0.36 -0.36

Cr -0.8 +1.16 -0.14 -0.14 -0.29 +0.01


(-0.20) (-0.20) (+0.15)

32
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

T=180° Ce -0.31 -0.31 +0.8 -0.31 -0.30 -0.30

Ci +0.42 -0.23 -0.23 -0.23 -0.23 -0.23

Cr -0.73 -0.08 +1.03 -0.08 -0.07 -0.07


(-0.20) (-0.20) (-0.20) (-0.20)

A D
F
Vent
T E G
B C

Dans le tableau n°6 on a représenté les coefficients de pressions résultants


les plus défavorables pour le calcul des éléments de la construction.

Tableau 6 : Les actions résultantes Cr à retenir pour le calcul des


éléments.
Parois verticales Versants de
toitures
AB BC et AD CD EF FG
Pression +1.0 +1.16 +1.03 +0.15 +0.15
dépression -0.8 -0.85 -0.85 -0.84 -0.84

Remarque :
D’après le règlement neige et vent (NV.65 art.2,14)
Lorsque : -0.20  Ci  0 Ÿ on prend Ci = - 0.20
Lorsque : 0  Ci  + 0.15 Ÿ on prend Ci = + 0.15

4- Etude au vent dans le cas où la construction est fermée :

Remarque :
Durant la nuit et les jours fériés les ouvertures sont généralement supposées
fermées.

33
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

4.1- Coefficients de pression extérieures Ce : (même chose que


precédemment; voir 3.1-).

4.2- Coefficients de pression intérieurs Ci :


a- Vent normal à la petite face AB : ( J 0b )
a1- Parois verticales :
Sur chacune des parois intérieures on applique :
Soit une dépression : c i 0.6 13
. J 0b  0.8 0.20
Soit une pression : ci
0.6 1.8  1.3J 0b 0.42

a2- Versants de toitures :


Les coefficients de pression intérieurs pour les versants de toitures auront
les mêmes valeurs que celles des parois intérieures fermées.
Pression intérieure : Ci = +0.42
Versants de toitures (versants EF, et FG) : Ci = +0.42
Dépression intérieure : Ci = -0.20
Versants de toitures (versants EF, et FG) : Ci = -0.20

A D
F
vent
-0.20
E -0.20 G
B C

A D F
vent
+0.42
E +0.42 G
B C

b- Vent normal à la grande face BC : ( J 0a )


b1- Parois verticales :
Sur chacune des parois intérieures on applique :

34
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Soit une dépression : C i 0.6 13


. J 0a  0.8 0.3
Soit une pression : C i 0.6 18 . J 0a
.  13 0.3

b2- Versants de toitures :


Les coefficients de pression intérieurs pour les versants de toitures auront
les mêmes valeurs que celles des parois intérieures fermées.
Pression intérieure : Ci = +0.30
Versants de toitures (versants EF, et FG) : Ci = +0.30
Dépression intérieure : Ci = -0.30
Versants de toitures (versants EF, et FG) : Ci = -0.30

B A
F
vent
-0.3
E -0.30 G
C D

B A
F
vent +0.3
E +0.30 G
C D

4.3- Coefficients de pression résultante Cr:

Cr Ce  Ci

35
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

a- Vent normal à la paroi AB :

Dépression intérieure :

-0.31 -0.11
A D A D A D

+0.8 -0.31 -0.20 +1.00 -0.11


B C B C B C
vent -0.31 -0.11

F F F
-0.30 -0.30 -0.10 -0.10
E G E G G
-0.20 E

Action Extérieure : Ce Action Intérieure : Ci Action Résultante : Cr

Pression intérieure :
-0.31 -0.73
A D A D A D

+0.8 -0.31 +0.42 +0.38 -0.73


B C B C B C
-0.31 -0.73
vent
F -0.30 F
-0.30 -0.72 F -0.72
E G E G E G
+0.42
Action Extérieure : Ce Action Intérieure :Ci Action Résultante : Cr

36
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

b- Vent normal à la paroi BC :

Dépression intérieure :
-0.5 -0.15
B A B A B A

+0.8 -0.5 +1.10 -0.15


-0.3

C D C D C D
-0.5 -0.15
vent
F -0.35 F F -0.05
-0.65 -0.35
E G E -0.30 G E G

Action Extérieure : Ce Action Intérieure :Ci Action Résultante : Cr

Pression intérieure :

-0.5 -0.80
B A B A B A

+0.8 -0.5 +0.50 -0.80


+0.3
C D C D C D
-0.5 -0.80
vent
F F F
-0.65 -0.35 -0.95 -0.65
E G E G E G
+0.3

Action Extérieure : Action Intérieure : Ci Action Résultante : Cr

37
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Tableau 7 : Coefficients de pressions résultants.


Parois verticales Versants de
toiture
AB BC CD AD EF FG

T=00 Ce +0.8 -0.31 -0.31 -0.31 -0.30 -0.30


(Ci)pr. +0.42 +0.42 +0.42 +0.42 +0.42 +0.42
(Ci)dep -0.20 -0.20 -0.20 -0.20 -0.20 -0.20
.
(Cr)pr. +0.38 -0.73 -0.73 -0.73 -0.72 -0.72
(Cr)dep +1.00 -0.11 -0.11 -0.11 -0.10 -0.10
. (-0.20) (-0.20) (-0.20) (-0.20) (-0.20)
T=90 Ce
0
-0.5 +0.8 -0.5 -0.5 -0.65 -0.35
(Ci)pr. +0.3 +0.3 +0.3 +0.3 +0.3 +0.3
(Ci)dep -0.3 -0.3 -0.3 -0.3 -0.3 -0.3
.
(Cr)pr. -0.8 +0.5 -0.8 -0.8 -0.95 -0.65
(Cr)dep -0.15 +1.10 -0.15 -0.15 -0.35 -0.05
. (-0.20) (-0.20) (-0.20) (-0.20)

A D F
Vent
T E G
B C

Les actions à retenir pour les calculs :


Construction fermée :

Parois verticales Versants de toitures


AB et CD BC et AD EF FG
Pression Cr = +1.00 Cr = +1.10 ----- -----
Dépression Cr = -0.8 Cr = -0.8 Cr =-0.95 Cr = -0.65

38
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Construction partiellement ouverte :

Parois verticales Versants de toitures


AB BC et AD CD EF FG
Pression Cr = +1.0 Cr = +1.16 Cr = +1.03 C r=+0.15 C r=+0.15
dépression Cr = -0.8 Cr = -0.85 Cr =-0.85 C r=-0.84 Cr = -0.84

4.4- Calcul de la pression dynamique du vent :


La pression de calcul du vent est donnée par la formule suivante :
h  18
p Vn qh u k s u k m u G u C r avec qh 2.5 q 10
h  60
qh : pression dynamique du vent à une hauteur h.
q10 = 40 dan/m2 (Zone I) pression dynamique de base calculée à 10 mètre
d’altitude ; h=7.5m (hauteur totale de la construction)
h  10 m Ÿ qh = q10 = 40 dan/m2
k s 10 . Coefficient de site égale à l’unité dans le cas d’un site normale.
k m 1.0 coefficient de masque égale à l’unité dans le cas d’une
construction non masquée.

G : coefficient de réduction donné en fonction de la plus grande dimension


(horizontale ou verticale) de la surface offerte au vent revenant à chaque
élément.

Tableau 8 : Coefficient de réduction des différents éléments


L’élément Dimension G
correspondante
Panne 5.0 m 0.87
Ferme 16 m 0.80
Poteau 6m 0.86
Potelet 7.5 m 0.85
Lisse 5.0 m 0.87

39
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Remarque:
La totalité de réductions autorisées par les règles: effet de masque et de
dimension ne doit en aucun cas, dépasser 33 %. (NV 65, art.1,245)
Panne : G = 0.87 ; km = 1.0 Ÿ (1- km .G) = 1 - 0.87 = 0.13 = 13%  33%
Ferme : G = 0.80 ; km = 1.0 Ÿ (1- km .G) = 1 - 0.80 = 0.20 = 20%  33%

Pression dynamique du vent revenant à chaque élément :


Panne : Vn 40 u 1.0 u 0.87 u  0.95 33.0dan / m 2 n
Panne : Vn 40 u 1.0 u 0.87 u  0.15 5.5dan / m2 p
Ferme : Vn 40 u 1.0 u 0.80 u  0.95 30.5dan / m 2 n
Ferme : Vn 40 u 1.0 u 0.80 u  0.15 5.0dan / m 2 p
Poteau : Vn 40 u 1.0 u 0.86 u  1.16 40.0dan / m 2 o
Potelet: Vn 40 u 1.0 u 0.85 u  1.16 39.5dan / m 2 o
Lisse: Vn 40 u 1.0 u 0.87 u  1.16 40.5dan / m 2 o

Remarque :
1. Le vent pouvant tourner autour de la construction, il est possible dans de
nombreux cas de se limiter pour les toitures aux seules valeurs
maximales des actions sur les versants : dans le cas de la ferme, on
considère la valeur de qh = – 30.5 kg/m2 pour les deux versants.
2. Mais les deux valeurs (versant au vent, versant sous le vent) doivent être
envisagées dans les structures (par exemple : fermes triangulées, etc.)
pour lesquelles la combinaison d’actions différentes sur les deux
versants de la toiture conduirait à des résultats plus défavorables dans
certains éléments (treillis de ferme….).

5- Action d’ensemble :

Données :

Longueur : a = 40 m.
Largeur : b = 16 m.

40
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Hauteur au faîtage : h = 7.2 m.


Pente des versants : (D # 11°)
Poids propre total du bâtiment (ossature, couverture, bardage, équipements
fixes, etc.…) estimé à : W = 50 daN/m2.
J 0a 1.0 et J 0b 0.85 (voir étude au vent)

F C h-f = 6.0 m
E G

h = 7.50 m A a = 40.0 m
B

b =16.0 m

Pression dynamique de base du vent extrême : Ve 70daN / m 2 à 10 mètre


d’altitude pour la région I (voir tableau 1).
L’action d’ensemble est donnée par la formule générale suivante :

T ¦ (C e  Ci ).S .G .E .q h

avec :

¦C e  Ci : sommation algébrique des coefficients de pression résultants des


parois perpendiculaires à la direction du vent.
S : surface projetée (maître couple) de la paroi considérée perpendiculaire
à la direction du vent.
G : coefficient de réduction.

41
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

E : coefficient de majoration dynamique.


q h : pression dynamique du vent à la hauteur considérée.

Remarque :
Les actions intérieures s’annulent sur les parois verticales et ne sont à
retenir que sur la toiture pour la détermination des actions de soulèvement.

L’action d’ensemble devient:

T ¦ C .S .G .E .q
e
h

5.1- Calcul du coefficient de majoration dynamique E :

Il est donné par la formule suivante :


E 0.85 0.5  0.5 T dans le cas de surcharges extrêmes. (NV.65, RIII.
art.2.923)

avec :
p h3
T 2S . : période propre du mode fondamental d’oscillation de
g 3EI
la structure donnée dans les règles N.V.65 (annexe 4).

avec :

P : poids de la construction revenant au poteau intermédiaire.


P 8 u 5 u 50 2000 daN
2
g 9.81m / s accélération de la pesanteur.
h 6.0m : hauteur du poteau.
I 8356cm4 : moment d’inertie du poteau (IPE 300).

2000 u 6003
T 2S 0.58s
981 u 3 u 2.1 u 106 u 8356

42
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

E
0.85 0.5  0.5 0.58 0.75  1 Ÿ pas de majoration dynamique ; on
prend E 1.

5.2- Vent sur long pan (grande face):


Coefficient de réduction : G(40 m) = 0.75
x Coefficients de pressions intérieures : Ci r0.3
x Coefficients de pressions extérieures :

Ce 0.8 o (auvent )
x Parois verticales :
Ce 0.5 o ( sousvent )
Ce 0.65 o ( auvent )
x Versants de toiture :
Ce 0.35 o ( sousvent )

U
0.547 b

-0.65 -0.35
T2

Vent r0.3 T1 h-f/2


+0.8
-0.5 (h-f)/2
b

a- Calcul de la force de traînées : Action de renversement

T T1 ( face  verticale)  T2 (toiture)

T1 ¦ C .a h  f .G .q
e
h f
0 (0.8  0.5) u 40 u 6.0 u 0.75 u 70 16380daN o

avec a h  f : est la surface de la face verticale frappée par le vent


appelée (maître couple)

43
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

ab 40 u16
T2 ¦ C . 2 .tgD ..G .q
e
h
h f ( 0.65  0.35) u
2
u tan11 qu 0.75 u 70 980daN m

avec :
ab
tga : est la projection verticale de la toiture frappée par le vent appelée
2
(maître couple)

qhh f q0h  f q10e 70.0daN / m 2

b- Calcul de la portance : Action de soulèvement

b 16
U ¦ C e  Ci . .a.G .q h
2
0.95  0.65 u
2
u 40 u 0.75 u 70 26880daN n

c- Calcul du moment de renversement :


Bras de leviers :

h f 7.5  1.5
h1 3m
2 2
f 1.5
h2 h 7.5  6.75m
2 2

La force de portance n’est pas centrée. Elle est appliquée à la


distance suivante:

44
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

0.95 u 0.75  0.65 u 0.25


b1 bu 0.547.b 0.547 u 16 8.752m
0.95  0.65
MR T1.h1  T2 .h2  U .b1
MR 16380 u 3.0  (980 u 6.75)  26880 u 8.752 277779daNm # 277.8tm

d- Calcul du moment stabilisant :


b 16
MS W u 32000 u 256000daNm 256tm
2 2
M R  M S Ÿ la stabilité d’ensemble n’est pas vérifiée dans le sens
transversal

Pour qu’il y ait stabilité Il faut que la condition suivante soit vérifiée :
b
MS Wu t M R 277,8tm
2
M 277.8
d’où : W t R 34,725t
b/2 8

Le poids propre du bâtiment :


W 16 u 40 u 50 32000 daN 32t

Il faut dimensionner les semelles de fondations de manière à ce que leurs


poids soient au minimum de : 34,725  32 2.725t

Nombre total de poteaux : 2 u 9 18


Le poids minimal d’une semelle en béton doit donc être de :
2.725
0.152t 152daN
18
152 2
Le volume du béton nécessaire est de : 0.07 m3 (semelle de 1 m par
2500
0.07 m de profondeur).

Remarque :
Pour des raisons pratiques et de sécurité on opte pour une semelle de 1m2
par 0.50 m de profondeur.

45
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Le poids additionnel du aux semelles de fondations :


'W 0.50 u 2500 u18 22500daN
Le poids total de la construction sera donc:

W 32000  22500 54500daN


0.50 m
5.3- Vent sur pignon (petite face):
16 u 1.5 1.0 m
Surface du pignon : Sb 16 u 6  108m 2
2
Coefficient de réduction : G(16 m) = 0.81

Ci 0.42
x Coefficients de pressions intérieures :
Ci 0.20

-0.30

T2

Vent -0.31 T1
+0.8 +0.42 h-f/2
-0.20
(h-f)/2

a-4.h

x Coefficients de pressions extérieures :

Ce 0.8 o (auvent )
Parois verticales :
Ce 0.31 o ( sousvent )

46
CH.1 : Etude au vent selon NV 65

Versants de toiture : Ce 0.30 o (les 2versants)

a- Calcul de la force de traînée :

T = T1 (sur les pignons) + T2 (force d’entraînement sur la toiture)

T1 ¦ C S .G .q
e b
h
0 applicable au niveau (h-f)/2
T1 ( 0.8  0 .31) u 108 u 0 .81 u 70 6797 .5 daN o
b
T2 0.04 a  4h . .G .qhh f applicable au niveau : h-f/2
cosD
valable uniquement si la condition suivante est vérifié : a  4.h  0
a  4.h 40  4 u 7.5 10  0 vérifiée.
16
T2 0.04 u 40  4 u 7.5 . u 0.81 u 70 370daN o
cos110

b- Calcul de la portance :
Elle est centrée et a pour valeur :
U (Ce  Ci ).ab.G .q h ( 0.30  0.42) u 40 u16 u 0.81u 70 26127.5daN n

c- Moment de renversement :
§h f · § f · §a·
MR T1 ¨ ¸  T2 ¨ h  ¸  U ¨ ¸
© 2 ¹ © 2 ¹ ©2¹
MR 6797.5 u 3.0  370 u 6.75  26127.5 u 20 545440daNm

d- Moment stabilisant :
a 40
MS W u 32000 u 640000daNm
2 2
M R  M S Ÿ la stabilité d’ensemble est vérifiée dans le sens longitudinal.

47
CH. 2 : Action de la neige selon N 84

CHAPITRE 2

Action de la neige selon N 84

1- Objet et domaines d’applications


Le présent règlement (Règle de Neige et vent 84) définit les valeurs
représentatives de la charge statique de neige sur toute surface située au
dessus du sol et soumise à l’accumulation de la neige et notamment sur les
toitures. Il s’applique à l’ensemble des constructions situées à une altitude
inférieure à 2000 mètres. Au delà de 2000 mètres le marcher doit préciser
la valeur de charge de neige à prendre en compte.

2 - Charge de neige sur le sol


La charge de neige sur le sol S0 par unité de surface est fonction de la
localisation géographique et de l’altitude du lieu considéré. La valeur de S0
est déterminée par les lois de variation en fonction de l’altitude du point
considéré.

2.1 Zone de neige


La France métropolitaine est divisée en cinq régions définies par la carte de
la figure 1 ci-dessous. Les régions A, B et C sont, en outre, subdivisées en
ce qui concerne la charge accidentelle.
La charge accidentelle a été introduite pour tenir compte des fortes chutes
de neige à basse altitude de 1990. La valeur de la charge accidentelle est
indépendante de l'altitude de la construction. Elle est à prendre en compte si
elle est plus défavorable que la valeur de la charge extrême corrigée en
fonction de l'altitude. Elle remplace alors la charge extrême.

2.2 Valeurs de la charge de neige sur le sol

Régions en altitudes inférieures à 200 m :


Les charges de neige S0 en kN/m2 sur le sol à une altitude inférieure à 200m
sont données dans le tableau1 ci-dessous.

48

View publication stats