Vous êtes sur la page 1sur 10

M1 PHILOSOPHIE : ESTHETIQUE ET PHILOSOPHIE DE L'ART Finalité

Recherche
Composante
PHILOSOPHIE

Semestre 1 Master 1 : Esthétique et philosophie de l'art


UE1 : Cours de TC (M1PHC1FU) (7 ECTS)

UE2 : Cours de TC 2 + TD (M1PHC2FU) (8 ECTS)


Cours de TC 2 (M1PHAR20)
Description et objectifs PLUS D'INFOS
- Volume horaire CM : 26 heures
La peinture
Les artistes peintres parlent de peinture dans leurs journaux, leurs
manifestes, leurs correspondances, leurs entretiens ou leurs écrits théoriques.
Les historiens de l'art et les critiques d'art produisent aussi des discours sur la
peinture. La philosophie, quant à elle, a-
t-elle quelque chose de spécifique à dire sur la peinture ? Nous
observerons quand et comment peinture et philosophie se sont croisées au
cours de l'histoire et nous verrons que les philosophes ont souvent parlé de
peinture quand ils parlaient d'abord d'autre chose : de mimèsis (représentation
ou imitation), d'image, d'illusion, de beauté ou de création. En ce sens, la
peinture interroge les limites de la philosophie, sa méthode, la manière
qu'elle a de penser des objets et des pratiques qui existent dans le monde
indépendamment d'elle. Après un parcours historique de cette question,
nous étudierons plus en détail la manière dont la philosophie analytique
contemporaine s'est interrogée sur la peinture en termes de « dépiction ».

Syllabus
Bibliographie indicative
Alberti, L. B., De pictura ou Della pittura [1435], Allia, 2010.
Greenberg, C., « Vers un nouveau Laocoon », « La peinture moderniste »,
dans Harrison et Wood (éd.) Art en théorie 1900-1990. Une anthologie, Paris,
Hazan, 1997.
Hegel, G. W. F., Cours d’esthétique [1820-1829], trad. Lefebvre et Von
Schenck, Paris, Aubier, 1995. Surtout chapitre « La peinture », Volume III.
Lessing, G. E., Laocoon ou des frontières respectives de la peinture et de
la poésie [1766], Trad. F. Teinturier, Paris, Klincksieck, 2011.
Lichtenstein, Jacqueline (dir.), La Peinture, Paris, Larousse, collection
« Textes essentiels », 1997.

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 1 / 10


Lopes, Dominic Mc Iver, « Painting », The Routledge Companion to
Aesthetics, third edition, 2013.
Morizot, Jacques, « Dépiction », Encyclopédie Philosophique, consultation
en ligne : http://encyclo-philo.fr/depiction-a/

Composante
- PHILOSOPHIE

TD ( TC 2 ) (M1PHAR21)
Description et objectifs
Année 2017/2018
Une lecture de la Recherche sur nos idées de la beauté et de la vertu
de Francis Hutcheson
Il s'agira de lire attentivement la première partie de la Recherche sur nos
idées de la beauté et de la vertu de Francis Hutcheson (1694-1746). Nous
travaillerons à repérer dans le texte les multiples traditions dont Hutcheson
est l'héritier (la métaphysique platonicienne du beau, la Poétique d'Aristote,
l'œuvre de Shaftesbury) mais aussi la manière dont sa réflexion sur la beauté
contient en germe nombre de difficultés qu'on retrouve plus tard dans la
Critique de la faculté de juger de Kant (par exemple la difficile question de
l'articulation entre le beau naturel et le beau artistique).
Il est conseillé d'avoir relu la première partie de la Critique de la faculté de
juger avant le début du semestre et d'avoir lu la Recherche sur nos idées de la
beauté et de la vertu (dans l'édition de poche Vrin, 2015)

Syllabus
Bibliographie indicative
Hutcheson, Francis, Recherche sur nos idées de la beauté et de la
vertu, trad. fr. A. D. Balmès [1991], Paris, Vrin, bibliothèque des textes
philosophiques, 2015.
Jaffro, Laurent, « Transformation du concept d'imitation de Francis
Hutcheson à Adam Smith », in L'Esthétique naît-elle au XVIIIe siècle ?, dir.
Serge Trottein, Paris, PUF, 2000.
Kant, Critique de la faculté de juger, trad. A. Renaut, GF.
Kivy, Peter, « The Sense of "Beauty" and the Sense of "Art" : Hutcheson's
place in the History and Practice of Aesthetics », The Journal of Aesthetics
and Art Criticism, 53 : 4, 1995, p. 349-357.
Kivy, Peter, « Hutcheson's Idea of Beauty : Simple or Complex ? », The
Journal of Aesthetics and Art Criticism, 53 : 4, 1995, p. 243-245.

Composante
- PHILOSOPHIE

UE3 : TD Textes (M1PHC3FU) (4 ECTS)


Textes en anglais (M1PHAR30)
Description et objectifs
Année 2017/2018

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 2 / 10


Hume, De la règle du goût
Ce texte de Hume pose des questions essentielles quant à l’appréciation
esthétique : le goût tient-il à des qualités de l’objet ou du sujet ? Comment
penser sa formation, la relativité des jugements ? En somme, y a-t-il une
règle du goût ? L’étude de ce texte en T. D. permettra de préciser ces enjeux,
en mettant en perspective l’empirisme de Hume et en réfléchissant sur les
problèmes de traduction.

Syllabus
Texte étudié :
Hume, D., De la règle du goût [1757],dans Essais sur l’art et le goût,
édition bilingue établie par M. Malherbe, Vrin, 2010.
La lecture de ce texte est fortement recommandée avant le début du T. D.
Des indications bibliographiques seront données au cours du semestre.

Composante
- PHILOSOPHIE

UE4 : Séminaire (M1PHC4FU) (7 ECTS)


- Liste UE4 (A choix: 1 Parmi 1)
Philosophie de l'art (M1PHART4)
Description et objectifs
Année 2017/2018
Faire de sa vie une œuvre d’art
L’expression « faire de sa vie une œuvre d’art » évoque avant tout,
depuis le 19ème siècle, la figure du dandy. Il s’agit en ce sens d’un éloge de
l’artifice, de différenciations singulières qui empêchent d’y saisir davantage
qu’un mot d’ordre dont le contenu reste à définir, et que l’on a pu associer
à l’inutilité, voire à un vain narcissisme. Mais le fait de faire de sa vie une
œuvre d’art a d’autres acceptions, recoupe d’autres modèles plus proches
d’une conception classique, voire antique, de l’éthique, comme chez Plotin
(« Ne cesse jamais de sculpter ta propre statue »), chez Nietzsche ou chez
Foucault. Ce séminaire explorera certaines de ces possibilités, pour saisir
les enjeux des esthétiques de l’existence : si la question éthique soulève
principalement le problème du rapport aux normes de la société, et donc celui
de la conception que l’on se fait de l’individu, les modes de réalisation pour
« faire de sa vie une œuvre d’art » dépendent également de la manière dont
l’on conçoit l’art.

Syllabus
Bibliographie indicative
(Des références complémentaires seront données au cours du semestre)
Aurevilly, B., Du dandysme et de Georges Brummell [1845], Rivages
Poche, 1997.
Baudelaire, C., Le peintre de la vie moderne et Mon cœur mis à nu, dans
Œuvres complètes, « Bouquins », Robert Laffont, 2004.
Hegel, Esthétique [1818-1929], trad. B. Timmermans et P. Zaccaria, 2
tomes, Le Livre de Poche, 1997.
Huysmans, J.-K., À rebours [1884], Folio, 1977.

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 3 / 10


Foucault, M., Histoire de la sexualité III. Le souci de soi [1984], Tel, 1994.
Kierkegaard, S., Ou bien… ou bien… [1843], trad. M.-H. Guignot et F. et O.
Prior, Tel, 1984.
Nietzsche, F., Le gai savoir [1882],trad. P. Wotling, GF, 2007.
Wilde, O., Œuvres, sous la dir. de P. Aquien, Le Livre de Poche, 2003.

Composante
- PHILOSOPHIE

Philosophie de l'art 2 (M1PHART6)


Description et objectifs
Année 2017/2018
Les images documentaires : entre trace indicielle et discursivité
contextuelle
La photographie et, plus encore, le cinéma ont inauguré pour l’art un
nouveau type de rapport au réel, fondé sur l’indicialité de la trace et la
reproduction mécanique du visible (et de l’audible). Mais cette indicialité ne
suffit pas encore à faire de l’image un document, ni à inscrire sa production
dans une démarche documentaire. Pour qu’il y ait document, encore faut-il
qu’un discours, implicite ou explicite, nous dise de quoi l’image est image et
ce qu’au juste elle documente. La modernité photographique, avec Walker
Evans, a rêvé l’abolition d’un tel discours, réduisant les légendes au strict
minimum et laissant parler les « choses mêmes ». De façon semblable, une
certaine version du « cinéma direct » a vu dans l’innovation du son synchrone
(plus besoin de cartons ni de voix-off) la possibilité d’un effacement du
discours auctorial, laissant place à un réel qui se donnerait pour ainsi dire à
voir et à entendre de lui-même. À rebours d’un tel fantasme de transparence,
on assiste depuis au moins une trentaine d’années, au sein des pratiques
documentaires, à l’émergence de nouvelles stratégies de mise en scène
et d’accompagnement discursif (ou performatif) des images. Ce sont ces
stratégies que le présent séminaire se propose d’étudier, avec des artistes
tels que Raymond Depardon, Rabih Mroué, Avi Mograbi, Rithy Pahn, Mathieu
Pernot, Gilles Saussier, ou Joana Hadjithomas et Khalil Joreige.

Syllabus
Bibliographie indicative
Un syllabus sera distribué lors de la première séance
Caillet, Aline, Dispositifs critiques. Le documentaire, du cinéma aux arts
visuels, Rennes, PUR, 2014.
Lugon, Olivier, Le Style documentaire. D’August Sander à Walker Evans.
1920-1945, Paris, Macula, 2001, 3e édition, 2011.
Nichols, Bill, Representing Reality. Issues and Concepts in Documentary,
Bloomington, Indiana University Press, 1991.
—, Introduction to Documentary, Bloomington, Indiana University Press,
2010.
Niney, François, L’Épreuve du réel à l’écran. Essai sur le principe de réalité
documentaire, Bruxelles, De Boeck, 2002.
—, Le Documentaire et ses faux-semblants, Paris, Klincksieck, 2009.

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 4 / 10


Schaeffer, Jean-Marie, L’Image précaire. Du dispositif photographique,
Paris, Seuil, 1987.

Composante
- PHILOSOPHIE

UE5 : Séminaire (M1PHC5FU) (4 ECTS)


- Liste UE5 (A choix: 1 Parmi 1)
Séminaire extérieur (M1PHEXT)
Histoire de la philosophie indienne (M1PHHI70)
Histoire de la philosophie antique (M1PHHI71)
Histoire de la philosophie antique tardive (M1PHHI72)
Histoire de la philosophie médiévale (M1PHHI73)
Histoire de la philosophie moderne (M1PHHI74)
Histoire de la philosophie contemporaine (M1PHHI75)
Histoire de la philosophie arabe (M1PHHI76)
Métaphysique (M1PHHI77)
Philosophie politique 1 (M1PHPO50)
Philosophie politique 2 (M1PHPO51)
Philosophie politique 3 (M1PHPO52)
Philosophie politique 4 (M1PHPO53)
Philosophie politique 5 (M1PHPO54)
Philosophie politique 6 (M1PHPO55)
Philosophie politique 7 (M1PHPO56)
Sciences particulières (M1PHP430)
Description et objectifs
Année 2017/2018
Philosophie de la biologie (enseignement ouvert à l’UPM aux
étudiants de l’UPMC)
La philosophie de la biologie est devenue un champ à part entière au
sein de la philosophie des sciences, où son importance n’est dépassée que
par celle de la philosophie de la physique. Elle partage avec la philosophie
des sciences certains de ses thèmes ; bien qu’explorés dans un contexte
biologique : la nature de l’explication scientifique, l’existence d’espèces
naturelles, la réduction d’une théorie à une autre, le rôle des modèles, etc.
Cependant, de nombreux problèmes sont spécifiques à la philosophie de
la biologie : la définition de la sélection naturelle, d’une adaptation, d’une
fonction biologique ; la classification des organismes ; le problème des
niveaux de sélection ; ainsi que des thèmes récents tels que la psychologie
évolutionniste et l’hérédité non génétique. La question de savoir si la biologie
constitue bien une science, et si oui de quel type, reste largement discutée. Le

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 5 / 10


cours introduit l’ensemble de ces questions, fournissant ainsi une perspective
générale et contemporaine sur le champ de la philosophie de la biologie.

Syllabus

Bibliographie :

• Français

Richard Dawkins, L’horloger aveugle, Robert Laffont, 1999 ; Le gène


égoïste, Odile Jacob, 2003.
Thierry Hoquet & Francesca Merlin (eds), Précis de philosophie de la
biologie, Vuibert, 2014.
Christian Sachse, Philosophie de la biologie : Enjeux et critiques, 2011,
PPUR.

• Anglais

John Maynard Smith, The Theory of Evolution (3rd edition)


Mark Ridley, Evolution
Kim Sterelny and Paul Griffiths, Sex and Death: An introduction to
philosophy of biology. Alex Rosenberg and Daniel W. McShea, Philosophy of
biology: A contemporary introduction Elliot Sober, Philosophy of Biology
Elliot Sober (ed.) Conceptual Issues in Evolutionary Biology (3rd edition)
David Hull & Michael Ruse (eds.) The Philosophy of Biology
Alex Rosenberg and Robert Arp (eds.) Philosophy of biology: An anthology

Informations complémentaires
Plan prévisionnel du cours :
1. Introduction – l’image reçue de la biologie évolutionniste
2. Adaptations et fonctions biologiques
3. L’altruisme et le point de vue du gène
4. Les niveaux de sélection
5. Qu’est-ce qu’un organisme ?
6. Qu’est-ce qu’une espèce ?
7. Le réductionnisme en biologie
8. La biologie est-elle une science ?
9. L’hérédité non-génétique
10. Sociobiologie et psychologie évolutionniste
11. Théorie des jeux évolutionniste
12. Ethique évolutionniste

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 6 / 10


Composante
- PHILOSOPHIE

Philosophie de l'esprit (M1PHP431)


Description et objectifs
Année 2017/2018
Externalisme et scepticisme
Le défi sceptique repose sur une remise en question de la possibilité
même d'une enquête sur la connaissance : qu’il soit global (nous ne pouvons
rien connaître) ou local (nous ne pouvons pas connaître l'existence du monde
extérieur, des autres esprits, le lien nécessaire qui unit la cause et l'effet), il
nous impose de redéfinir nos prétentions au savoir et d’examiner à nouveaux
frais l’écart qui sépare les doutes sceptiques de ceux que nous pouvons
éprouver dans les circonstances les plus ordinaires. Nous interrogerons dans
ce cours le bien-fondé des doutes sceptiques et la légitimité des réponses
qui lui ont été apportées, en travaillant de plus près sur des textes fondateurs
de la renaissance (récente) du scepticisme et la redéfinition des limites de la
connaissance qu’ils impliquent en parcourant à chaque séance un paysage
épistémologique précis. L’angle d’attaque et le fil conducteur du cours seront
l’examen des relations entre externalisme et scepticisme.

Syllabus
A-Manuels d'épistémologie, quelques outils :

The Blackwell Guide to Epistemology, ed. by J. Greco et E. Sosa, 1999.


The Routledge Companion to Epistemology, ed. by S. Bernecker and
Duncan Pritchard, 2011.
Knowledge, Readings in Contemporary Epistemology, ed. by S. Bernecker
and F. Dretske, Oxford, Oxford University Press, 2000.
A Companion to Epistemology, ed. by J. Dancy and E. Sosa, Oxford,
Blackwell, 1992.
Philosophie de la connaissance, Croyance, connaissance, justification, éd.
par J. Dutant et P. Engel, Paris, Vrin, 2005.

Informations complémentaires
B- Sur l’externalisme et le scepticisme, une sélection :
W. Alston, "What’s wrong with Immediate Knowledge", Synthese, 55,
73-95.
"Internalism and Externalism in Epistemology", Philosophical Topics, 14,
179-221.
David Amstrong, Belief, Truth and Knowledge, Cambridge University
Press, 1973.
J. L. Austin, Philosophical Papers, "Other Mind", Clarendon Press, 1961.
Laurence BonJour, Epistemology : Classic Problems and Contemporary
Responses, Lanham, MD, Rowman & Littlefield, 2002.
M. Burnyeat, The Skeptical Tradition, University of California Press, 1983.

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 7 / 10


S. Cavell, The Claim of Reason, Oxford Clarendon Press, 1979, tr. fr. Les
Voix de la raison, Seuil, 1996.
J. Conant, Andrea Kern, Varieties of Skepticism, Essays of Kant,
Wittgenstein and Cavell, De
Gruyter, 2014.
K. deRose and T. A. Warfield, Skepticism, A Contemporary Reader, Oxford
University Press, 1999.
P. Engel, Va savoir! De la Connaissance en général, Hermann, 2007.
R. Fogelin, Pyrrhonian Reflections on Knowledge and Justification, Oxford
University Press, 1994.
David K. Lewis, "Elusive Knowledge", tr. fr. N. Cominotti, Textes-clés,
Philosophie de la connaissance, P. Engel, J. Dutant, Vrin, 2005.
A.Goldman, "What is Justified Belief ? ", in Justification and Knowledge,
ed. G. S. Pappas, Dordrecht, D. Reidel, 1979.
"The Internalist Conception of Justification", Midwest Studies in Philosophy,
1980.
Ch. Peacocke, Being Known, Oxford University Press, 1999.
D. Pritchard, Epistemic Luck, Oxford UP, 2005.
---, Epistemic Angst, Princeton UP, 2015.
---, Varieties of Externalism, Epistemic, Content, Vehicle, with J. A. Carter,
J. Kallestrup, & S. O. Palermos, Special Issue of American Philosophical
Quaterly, forthcoming.
H. Putnam, Reason, Truth and History, Cambrige, Cambridge University
Press, 1981.
B. Stroud, Hume, Routledge, 1977.
---, The Significance of Philosophical Skepticism, Oxford University Press,
1984.
---, Understanding Human Knowledge, Oxford University Press, 2000.
C. Tiercelin, Le doute en question, parades pragmatistes au défi sceptique,
Éclat, 2004.
Peter Unger, Philosophical Papers, vol 1, Oxford University Press, 2006.
M. Williams, Groundless Belief, 1977, 2nd ed. 1999, Oxford, Blackwell.
---, Unnatural doubts, Oxford, Blackwell, 1991.

Composante
- PHILOSOPHIE

logique (M1PHP440)
Description et objectifs
Année 2017/2018
Logique pour philosophes
Le cours constitue une introduction à la logique pour la philosophie. Aucun
pré-requis n’est demandé : le cours sera accessible à tous les étudiants,
même ceux qui n’ont pas de familiarité avec les systèmes formels. Nous
commencerons, dans la première partie du cours, par présenter le langage
formel de la logique du premier ordre, ainsi qu’un système de preuve formelle

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 8 / 10


pour ce langage, le système de la déduction naturelle. Dans la seconde
partie, nous nous intéresserons à la formalisation des concepts modaux,
et nous introduirons le langage de la logique modale propositionnelle. Une
attention particulière sera accordée aux problèmes conceptuels soulevés par
les différentes questions abordées en cours.

Syllabus
Bibliographie : des notes de cours seront disponibles, mais l’on peut
consulter les deux ouvrages suivants :
G. Forbes, 1994, Modern Logic, Oxford University Press.
J. W. Garson, 2006, Modal Logic for Philosophers, Cambridge University
Press.

Composante
- PHILOSOPHIE

UE Facultative (sans ECTS) (M1PHC99U)


Semestre 2 Master 1 : Esthétique et philosophie de l'art
UE1 : Cours de TC (M2PHC1FU) (7 ECTS)
Cours de tronc commun histoire de la philosophie (M2PHART1)
Composante PLUS D'INFOS
- Volume horaire CM : 19.5 heures
- PHILOSOPHIE par semestre

UE2 : TC+TD (M2PHC2FU) (8 ECTS)


Cours de TC Philosophie politique (M2PHAR20)
Composante PLUS D'INFOS
- Volume horaire CM : 26 heures par
- PHILOSOPHIE semestre

TD ( TC 2 ) (M2PHAR21)

UE3 : TD Textes (M2PHC3FU) (4 ECTS)


Textes en anglais (M2PHAR30)

UE4 : Séminaire (M2PHC4FU) (7 ECTS)


- Liste UE4 (A choix: 1 Parmi 1)
Philosophie de l'art (M2PHART4)
Philosophie de l'art (M2PHART6)

UE5 : Séminaire (M2PHC5FU) (4 ECTS)


- Liste UE5 (A choix: 1 Parmi 1)
Séminaire extérieur (M2PHEXT)

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 9 / 10


Histoire de la philosophie indienne (M2PHHI70)
Histoire de la philosophie antique (M2PHHI71)
Histoire de la philosophie antique tardive (M2PHHI72)
Histoire de la philosophie médiévale (M2PHHI73)
Histoire de la philosophie moderne (M2PHHI74)
Histoire de la philosophie contemporaine (M2PHHI75)
Histoire de la philosophie arabe (M2PHHI76)
Métaphysique (M2PHHI77)
Philosophie politique 1 (M2PHPO50)
Philosophie politique 2 (M2PHPO51)
Philosophie politique 3 (M2PHPO52)
Philosophie politique 4 (M2PHPO53)
Philosophie politique 5 (M2PHPO54)
Philosophie politique 6 (M2PHPO55)
Philosophie politique 7 (M2PHPO56)
Philosophie de la connaissance (M2PHP410)
Théorie de la connaissance (M2PHP420)
Sciences particulières (M2PHP430)
Philosophie formelle (M2PHP441)

UE Facultative (sans ECTS) (M2PHC99U)

Document non contractuel produit le 13/03/2020 Page 10 / 10