Vous êtes sur la page 1sur 6

6e année, École Adrien-Gamache

LES TYPES ET FORMES DE PHRASES

La phrase de base

 La phrase de base n’est pas un type de phrase.


 Elle sert à analyser la structure des phrases.
 C’est une phrase qui n’a pas été transformée.

Les caractéristiques de la phrase de base

 C’est une phrase déclarative.


 C’est une phrase à la forme positive, qui ne contient donc aucun mot de négation.
 Ses constituants obligatoires sont placés dans l’ordre suivant : Sujet + Prédicat.
 Elle peut avoir un ou plusieurs compléments de phrase.

Les types de phrases

 On distingue 4 types de phrases :

o La phrase déclarative
o La phrase impérative
o La phrase interrogative
o La phrase exclamative

 Une phrase ne peut avoir qu’un type. Chaque type de phrase peut être à la forme
négative ou à la forme positive.

 Il y a aussi des phrases à construction particulière. Elles ne contiennent ni sujet, ni


prédicat.
6e année, École Adrien-Gamache

La phrase déclarative

 Sert à constater ou à déclarer quelque chose.


 C’est le type de phrase le plus courant.
 La phrase déclarative sert de base à la construction des autres types de phrase.
Ex : Mes voisins organisent des ventes de garage tous les mois .

Caractéristiques de la phrase déclarative

 Elle comprend toujours un sujet et un prédicat.


 Le sujet est généralement placé devant le prédicat.
 Elle peut contenir un complément de phrase.
 Elle se termine en général par un point.
À l’occasion, elle peut aussi se terminer par un point d’interrogation ou
d’exclamation.
Ex : Tu aimes ce plat juteux? Tu aimes ce plat juteux!

La phrase impérative

 La phrase impérative sert à donner un ordre ou un conseil.


Ex : Buvons de l’eau tous les jours .

Caractéristiques de la phrase impérative

 Elle n’a pas de sujet apparent. On peut tout de même identifier le sujet en
se référant à la phrase de base.
 Elle contient toujours un prédicat et le verbe est toujours à l’impératif.
 Elle peut contenir un ou des compléments de phrase.
 Elle se termine par un point ou un point d’exclamation.
 Elle se construit à partir d’une phrase de base.


6e année, École Adrien-Gamache

…Suite phrase impérative

Construction d’une phrase impérative

 Pour construire une phrase impérative, on efface le pronom et on met le


verbe à l’impératif présent, à la personne appropriée.
Ex :

Phrase de base Phrase impérative

Tu manges des fourmis. Mange des fourmis!


Nous partons en voyage. Partons en voyage!
Vous allez courir avec le chien ce soir. Allez courir avec le chien ce soir.
Tu me racontes une blague. Raconte-moi une blague!

 Lorsque le verbe à l’impératif est suivi d’un pronom complément, on met


un trait d’union entre le verbe et le pronom.
Ex : Attends-nous Parle-moi

 Lorsqu’il y a un pronom complément direct et un pronom complément


indirect, le pronom c.d. vient avant le pronom c.i.
Ex :

Donne ce fromage au roi.


Donne-lui ce fromage. (lui : complément indirect)
Donne-le-lui. (le : complément direct)
6e année, École Adrien-Gamache

La phrase interrogative

 La phrase interrogative sert à poser une question


 Elle commence souvent par des mots interrogatifs comme : est-ce que,
combien, comment, où, pourquoi, quand, quel, qui, que.
 Elle contient obligatoirement un sujet et un prédicat, et parfois un ou des
compléments de phrase.
 Elle se construit à partir d’une phrase de base, mais les constituants (sujet,
prédicat et complément de phrase) sont souvent placés dans un ordre
différent de la phrase de base.
 Le sujet est souvent placé après le verbe.
 Elle se termine toujours par un point d’interrogation.

Phrase de base Phrase interrogative

Tu manges des fourmis. Est-ce que tu manges des fourmis?


La fermière dort l’après-midi. La fermière dort-elle l’après-midi?
Vous achetez des magazines. Achetez-vous des magazines?
Tu me racontes une blague. Pourquoi me racontes-tu une blague?

La construction de la phrase interrogative


Il y a deux catégories de phrases interrogatives

 Il y a les questions auxquelles on répond par oui ou par non.


Dans ce cas, la question porte sur toute la phrase.

 Il y a les questions auxquelles on répond par autre chose que oui ou non.
La question porte alors sur une partie de la phrase.

…voir les tableaux à la page suivante…


6e année, École Adrien-Gamache

Des questions auxquelles on répond par oui ou par non

Exemples
Construction
Phrase de base Phrase interrogative
Méthode 1 Léa pleure. Est-ce que Léa pleure?
Ajout du «est-ce que » au début de la phrase. Il arrive. Est-ce qu’il arrive?

Méthode 2
Si le sujet est un pronom :
 Déplacement du pronom après le verbe Nous allons partir tard. Allons-nous partir tard?
 Ajout d’un trait d’union entre le verbe et le pronom Elle a aimé le film. A-t-elle aimé le film?
Méthode 3
Si le sujet est un groupe du nom :
 Ajout d’un pronom qui reprend le sujet après le verbe. Mes cousins sont ici. Mes cousins sont-ils ici?
 Ajout d’un trait d’union entre le verbe et le pronom. Mon frère aime les chats. Mon frère aime-t-il les
chats?
Lorsque deux voyelles se suivent, (aime il), on ajoute un t
entre le verbe et le pronom qui le suit (aime-t-il)

Des questions auxquelles on répond par autre chose que oui ou non

Exemples
Construction
Phrase de base Phrase interrogative
Maurice sera de la fête. Qui sera de la fête?
Mélissa adore cette chanson. Quelle chanson Mélissa aime-t-elle?
Ajout d’un mot interrogatif au début de la
Ils se verront demain. Quand se verront-ils?
phrase de base.
Ses oncles partent au Mexique. Où ses oncles vont-ils?
La poire est son fruit préféré. Quel est son fruit préféré?
L’écureuil est parti avec le klaxon. Avec quoi l’écureuil est-il parti?
La mer est clame. Comment est la mer?
Gwendoline adore aller à l’aréna. Où Gwendoline aime-t-elle aller?

La phrase exclamative

 La phrase exclamative sert à exprimer un sentiment ou une opinion avec émotion


ou insistance.
 Elle commence souvent par un mot exclamatif (que, quel, comme)
 Elle se termine toujours par un point d’exclamation.
Ex : Ce tableau est magnifique!
Quelle odeur pestilentielle dans cette cuisine!
Comme ce plancher est disgracieux!
Que je suis choyé d’être avec vous aujourd’hui!!
6e année, École Adrien-Gamache

La phrase de forme négative

 La phrase négative sert à nier un fait, à interdire quelque chose ou à exprimer une
opinion négative.
 Elle exprime le contraire d’une phrase à la forme positive.
 Une phrase à la forme négative contient généralement deux mots de négation (les
plus courants «ne» et «pas»)
 À l’oral, on ne prononce pas toujours le «ne» mais à l’écrit il est OBLIGATOIRE.

Phrase Forme positive Forme négative

Déclarative Elle a peur dans le noir. Elle n’a pas peur dans le noir.

Impérative Regarde par la fenêtre. Ne regarde pas par la fenêtre.

Interrogative Es-tu dans la lune? N’es-tu pas dans la lune?

Construite avec «il y a» Il y a de la poussière. Il n’y a pas de poussière.

Les mots de négation peuvent être autre chose que «ne…pas» ou «n’…pas».

En voici quelques exemples :

 ne/n’…plus Ex : Je n’ai plus de temps pour manger.


 ne/n’…jamais Ex : Jamais je ne retournerai à cet endroit.
 ne/n’…aucun Ex : Aucune lumière ne fonctionne.
 ne/n’…personne Ex : Personne ne s’en rend compte.
 ne/n’…rien Ex : Je ne regrette rien.
 ni…ni…ne/n’ Ex : Ni mon frère ni ma sœur n’aime le chant.