Vous êtes sur la page 1sur 5

 Climat 

Le climat est méditerranéen sub-humide à hivers doux. La


température moyenne annuelle dans les plaines
environnantes est de 18°C ; elle baisse légèrement avec
l’altitude, mais la sensation de chaleur et de fraîcheur
dépend surtout de l’exposition des versants au soleil et au
vent. C’est pour cela qu’à chaque saison, on découvre des
sites aux températures agréables. La pluviométrie moyenne
varie de 500 à 600 mm par an et ce, suivant les secteurs :
Les hauts versants sont les plus pluvieux et les plus humides,
car ils bénéficient de l’influence de l’altitude et de l’action
des brumes et des nuages qui coiffent fréquemment le
sommet du jebel Boukornine. L’été est toujours sec.

 Géologie 
Les pentes raides des versants et les nombreux abrupts
escarpés sont dus à des affleurements de calcaire jurassique
résistant, violemment redressés, plissés et faillés le long de la
grande faille de Zaghouan,. A l’est, la crête dominant Borj
Cedria est dominée de terrains calcaires et marneux du crétacé,
moins résistants dans leur
ensemble.

 Test HCl
Afin d’observer le taux de
présence du calcaire dans le
sol , on a procédé avec Mme
ELLOUZE et Mme Ben Amor à
une simple expérience en

utilisant le HCl

Effervescence Teneur % CaCO3

Aucune Non calcaire 0


[Tapez une citation prise dans le
document ou la synthèse d'un
Audible Faiblement calcaire 0 - 2 passageFigure 3 : Test
intéressant. VousHCl
pouvez
placer la zone de texte n'importe où
Visible Modérément calcaire 2 – 10 dans le document. Utilisez l'onglet
Outils de zone de texte pour
Très visible Fortement calcaire 10 – 25modifier la mise en forme de la zone
de texte de la citation.]
Extrêmement forte Extrêmement calcaire > 25
Tableau 1– Test HCl : présence de calcaire dans le sol

 Les Altérations :
Pendant notre visite , on a eu l’occasion d’observer les différents types
d’altérations :
 Définition de l’altération :

Ce sont les modifications, pouvant aller jusqu'à la destruction, subies par les
minéraux et les roches à la suite d'attaques par :
-un phénomène mécanique de désagrégation ;
-un phénomène chimique d'altération.
Les minéraux constitutifs des roches sont essentiellement constitués de silicates
d’alumine, fer, magnésie... (Si, Fe, Al, Mg...), et bases... (Ca, Na, K...) qui forment
des composés ioniques avec l’oxygène (O) dont le comportement vis-a-vis des
processus d’altération dépendra de l’agencement des atomes (voir à oxydation).

 Types d’altérations :

 La désagrégation mécanique est liée aux fissures et discontinuités


présentes à plusieurs niveaux dans une roche :
o clivage au niveau du minéral ;
o discontinuité entre les grains ;
o discontinuité entre les feuillets d'un schiste ;
o joints entre les strates ;
o diaclases et fissures dans les blocs de roches ;
o action du gel et du dégel.

 L'altération chimique est plus répandue que la désagrégation. Le


phénomène chimique de désagrégation précède, prolonge, ou accompagne
le phénomène mécanique. L'eau est l'agent principal de l'altération, par :
o dissolution ;
o oxydation ;
o hydrolyse.

 Agents et degrés
L'altération est provoqué par :
-les agents atmosphériques ;
-les eaux souterraines ;
-les eaux thermales (= altération hydrothermale) ;
Le degré d'altération dépend :
-du climat ;
-du chimisme de l'eau ( ± acide, ± chargée en dioxyde de carbone,
etc.) ;
-de la température des eaux ;
-de la nature des roches ;
-de leur degré de fracturation ;
-de la durée d'exposition au phénomène.

Ces eaux sont corrosives, dissolvent des roches, en séparent les minéraux et
fragmentent le tout en fines particules. L'altération rend les roches moins
cohérentes et facilite leur désagrégation, leur érosion.

Figure5 : Altération chimique Figure6 : Altération mécanique


 Visite du musée du parc
national de BOUKORNINE

Après la visite du parc , on a visité le


musée national du parc . On a découvert
son historique , les étapes de sa création et
les procédés des rénovation adoptés.
ON a aussi découvert le programme de
repeuplement , les activités de recherche
scientifique exercés .

On a observé le rôle de ce parc national


De point de vue structural , tectonique et hydrologique .

En plus nous avons découvert


que ce parc est marqué par
un important nombre de gites
miniers et de carrières .

Enfin on a observé la diversité animale située dans ce parc.


Conclusion 
En guise de conclusion , nous avons observé durant cette
visite a Djebel BOUKORNINE les différents types de roches
et nous avons eu l’occasion de réaliser des expériences sur
terrain pour relever le taux de calcaire dans certains roches
. En plus nous avons vu les differentes couches de
sediments qui marquesnt la présence des roches
sédimentaires .
Cette sortie était très enrichissante comme étant une expérience qui nous
a aider à mieux maitriser ce qu’on a étudier pendant les cours .